Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Enigma [ PV Sanguinario Sitharion ] [ Terminé ]
Soleil Blanc
avatar



162 posts

Squatte depuis le 09/11/2016

23 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
64/100  (64/100)
XP:
4050/10000  (4050/10000)
Spécialité: Kidô



Dim 27 Nov - 2:57

Egnima
Sanguinario Sitharion & Uranara Hana
Just let me in, I can't feel your heartbeat, I can't bring your soul to life, I want to know why, I just want to know why, You know what to do, Get over you, You are my enigma, Give me just one clue, Cause when you keep it in, I can't begin, Solving my enigma…

 Le duo s’extirpa gracieusement du senkaimon et atterrit à quelques mètres d’un vieux bâtiment sans importance. Le jeune homme étira longuement ses bras, l’air ennuyé. Hana le dévisagea un moment, les sourcils froncés. Il y avait plusieurs heures maintenant que Kimiko n’avait pas donné de nouvelle de son séjour dans le monde des mortels. Une telle situation n’était pas particulièrement troublante, mais la noble connaissait bien la personnalité de la demoiselle et celle-ci pouvait être distraite de ses responsabilités par n’importe quoi. Le chant d’un oiseau, une boutique de friandises, un magasin de vêtement à la mode des mortels, n’importe quoi. Si Hana perdait son temps à lui courir après, c’était pour la prendre en flagrant délit. Pour un bras droit, elle n’était pas un très bon exemple à suivre.

- Alors, Hana-sama, quand ce sera terminé, est-ce que je peux m’amuser un peu avec les humaines? S’enquit-il, amusé par la situation plus que nécessaire avec une lueur d’espoir brillant dans son regard.

- Non, répondit catégoriquement la chef du clan Uranara, ennuyé par les demandes incessantes de son cousin. Nous ne sommes pas ici pour nous amuser, Rihei.

Le jeune homme poussa un long soupir, découragé. Kimiko avait tendance à lui arracher toute parcelle de plaisir qu’il pouvait avoir la chance d’obtenir. Hana lui décocha un regard courroucé avant d’avancer de quelques pas. Où est-ce que cette idiote pouvait bien être? C’était drôle à quelle point elle pouvait être bruyante et attiré de nombreux regards avec sa personnalité flamboyante, mais chaque fois qu’on la cherchait pour une quelconque raison, il disparaissait sans prévenir. Elle le faisait exprès, assurément. Le quatrième siège espérait sincèrement qu’elle ne s’était pas mis dans une mauvaise posture.

- Rihei, tu prends le sud, ordonna la jeune femme en observant l’horizon qui s’étalait sous ses yeux, je m’occupe du Nord et je t’interdis d’aller folâtrer avec les humains! Si je te surprends à paresser, je ne t’autoriserai plus à m’accompagner lors de mes excursions dans le Rukongai!

Le concerné leva ses bras en l’air en signe de soumission et se volatilisa à l’aide d’un shunpo. Pendant ce temps, Hana laissa s’échapper un soupir las avant de disparaître à son tour. Elle utilisa les toits pour se déplacer à son aise, laissant le vent agiter ses cheveux de jais et sa coiffe. Qu’avait-elle fait aux forces supérieures pour mériter de pareils sous-fifres? Même si elle passait son temps à les sermonner, à leur rendre la vie difficile – pas qu’elle le faisait vraiment, ou à paraître insatisfaite de leurs efforts, elle pouvait se compter chanceuse de les voir faire partie de sa vie. Elle ne l’admettrait jamais à voix haute, cependant…

- Qu’est-ce? S’étonna la dame en se retournant vivement et en fixant un point précis à l’horizon. Elle fronça des sourcils, partiellement embêté par un mauvais pressentiment.

Hana ferma doucement les paupières et se concentra un moment avant de les rouvrir subitement, puis se lança d’un shunpo en direction de l’énergie troublée qu’elle avait détecté plusieurs mètres plus loin. Elle s’arrêta dans un parc entouré d’un bois dense. C’est une silhouette près d’un rocher qui attira son attention. Une lueur inquiète brilla dans les yeux violâtres de la noble alors qu’elle se précipitait en direction de la silhouette vêtue de noir.

- Kimiko! S’alarma la noble avant de s’agenouiller à côté de sa cousine qui avait décidément aperçu de meilleurs jours. Son zanpakuto traînait à ses pieds, elle semblait essouflé par un effort récent. Son uniforme de shinigami était déchiré partiellement au niveau de son épaule et elle gardait une main tremblante sur ce qui était visiblement une blessure suffisamment handicapante. Qu’est-ce qui s’est passé?

-Hana-sama, je…j’ai échoué, je…, sa cousine toussota un peu, le regard faible, son expression se fit cependant sérieuse pendant une durée limitée, car elle éclata aussitôt d’un rire hilare. Ah, je me meurs, Hana-sama, je me meurs, ahahahaha!

Peu amusée, la noble la considéra longuement dans un silence courroucé avant de lui subitement pincer la joue. Son action tira une longue plainte de la part de la demoiselle qui se frotta vigoureusement la joue douloureuse lorsque Hana suspendit son geste. La dame se redressa rapidement, ses doigts se refermant fermement sur son zanpakuto endormi. Décidément, l’humour de cette petite peste ne cessait de l’éblouir, et non pour de bonnes raisons.

- Pauvre imbécile, qu’est-ce qui t’es arrivé pour que tu finisses dans un tel état? Demanda le quatrième siège en examinant la blessure d’un œil affuté. Et c’est quoi ça? Des friandises! Ajouta ensuite la dame en pointant d’un doigt gracile les papiers colorés qui dépassaient des poches improvisées de sa jeune cousine. Kimiko!

Kimiko regarda ailleurs et se contenta de dissimuler sans discrétion les délicieux bonbons dans le creux de ses poches. Un rire nerveux s’échappa de ses lèvres, puis elle tenta de se relever, mais sans succès. Elle avait une très faible tolérance à la douleur, comme à l’alcool. Parfois les deux venaient ensemble…

- J’ai croisé quelques Hollows sans importance, mais l’un d’eux m’a filé une vilaine morsure, j’espère qu’il ne m’a pas transmis une bestiole dégoûtante, marmonna la jeune fille d’un ton grincheux. Le monstre s’est faufilé dans mon dos alors que je tentais de guider une âme! Fils de…

La shinigami blessée laissa ses derniers mots en suspens en remarquant le sermon à venir qui brillait dans les yeux violets de sa maîtresse. Elle prit un air boudeur, osant interpeller la chef des Uranara pour un peu d’aide de sa part. Hana tendit une main vers elle, une lueur verdâtre s’échappa aussitôt de sa paume. Kimiko soupira aussitôt de soulagement, jusqu’au moment où Hana attira son attention. La jeune fille rouvrit précipitamment les yeux.

- Le hollow qui t’a si gentiment mordu, il n’a pas été purifié, n’est-ce pas? La questionna Hana, l’air sérieux. Sa cousine lui répondit vaguement que non, puis lui demanda pourquoi sa question. À cela, l’aînée Uranara répondit d’un simple soupir, puis dirigea sa main libre vers la gauche. Hadō #4, Byakurai !

Une magnifique décharge s’échappa de son index tendu et se propulsa dans la direction désirée avant de pénétrer sauvagement dans la tête masquée d’un hollow qui venait d’apparaître, la bouche barbouillée du sang de sa précédente victime. Le démon ne mis pas de temps à disparaître sous les yeux ébahis de Kimiko.

- Vous êtes trop cool, Hana-sama! S’exclama-t-elle, joyeusement.

L’ombre d’un sourire anima les lèvres de la dame avant que celle ne retire sa paume tendue. Elle jeta un coup d’œil à la main utilisée pour le sortilège. Elle s’était drôlement améliorée au cours des dernières années, son tir était beaucoup plus précis qu’auparavant. Le résultat de plusieurs années d’entraînement était fructueux.

- Je suis seulement diligente dans mon entrainement et mon éducation, Kimiko, affirma modestement la jeune femme. Si tu passais plus de temps à t’entraîner, plutôt que de t’empiffrer ou somnoler dans un coin sombre, peut-être arriverais-tu à utiliser un sort sans qu’il ne t’explose au visage…

La jeune fille fit la moue, mais n'osa plus rien dire.



┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Uranara Hana


Rose + 5
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Dim 27 Nov - 11:29


En quête de savoir
Featuring Uranara Hana et Sanguinario Sitharion



Dans les tréfonds de Las Noches se trouve un laboratoire où peu d'Espada ont accès. Appartenant autrefois au défunt Szayel, c'était maintenant au tour de Sitharion d'occuper les lieux. Il avait bien sûr amélioré la sécurité et mis une alarme pour tout ceux qui seraient assez fou pour envahir son lieu de travail. Seul ses fraccions avaient le droit d'y entrer mais personne ne savait vraiment, hormis le Segunda, le véritable but de ces expériences.

Ses yeux rouges fixaient deux corps dans des cuves remplies de sang. Celui de l'ancien Tercera qu'il avait tué de ses propres mains mais aussi celui de son ancienne fraccion qui avait été tuée par une force inconnue. Il restait pensif à regarder les corps flotté dans ce liquide si précieux. Il savait qu'il déboucherait un jour sur la solution pour les ramener à la vie mais surtout pour les contrôler mais il en était encore loin. Pour le moment, il devait maintenir les corps dans un état de conservation impeccable tant qu'il n'aurait pas trouver le moyen de transformer une partie de son sang.

*Quand j'aurais trouvé, je me ferais des gens totalement dévoué et prêt à mourir encore et encore pour moi*

Une armée ne l'intéressait pas, du moins pas encore, non il devait agrandir son réseau. Laisser les autres se disputer, se battre et profiter d'achever les blessés. Une guerre s'annonçait et elle lui permettrait de tester ses expériences mais également d'avoir de nouveau cadavre à la pelle.

*Il me faudrait savoir ce que manigance cette mystérieuse*

Il passa son regard vers le plafond où quelques toiles d'araignées avaient élues domiciles, les élues de Lolth comme il aimait les appelés.

*On ne sait pas grand chose et je dois trouver des renseignements. Hallibel voudra sûrement en savoir plus mais je dois avoir un coup d'avance sur elle.

Il se redressa et tourna le dos aux cuves se dirigeant vers la porte de son laboratoire dont le symbole de l'araignée était dessiné dessus. Passant les portes qui se refermèrent automatiquement derrière lui, il commença à prendre le chemin de la sortie de Las Noches. Une fois dehors, il put sentir la chaleur du désert ainsi que le sable sous ses bottes. Ses iris rouges parcoururent les étendues de sable ainsi qu'une partie du bâtiment de Las Noches. Personne à l'horizon...Il utilisa alors le sonido et s'éloigna le plus loin possible de Las Noches afin d'ouvrir un garganta qui menait tout droit vers le monde des humains...

Karakura, une ville de passage pour les âmes et où de nombreux événement avaient eu lieu. Sitharion sortit très vite du Garganta et diminua son reiatsu au point de le faire passer pour un simple hollow. Il profita des ombres pour se cacher et trouva une petite ruelle où il put se cacher pour tenter de percevoir des reiatsu.

*Si aucun de mes congénères ou de ces stupides humains n'ont de réponse...Alors il ne reste plus qu'une seule solution*

Bien sûr l'entreprise était risquée, si cela venait aux oreilles d'Hallibel, elle pourrait le bannir voir le tuer mais il devait courir ce risque. L'ancienne Tercera avait visiblement trop peur d'une guerre contre les shinigamis alors que lui n'était pas du tout contre. C'était leurs ennemis naturels, ils étaient normal que le chaos s'invite dans leurs coeurs. Il se reconcentra sur sa mission et se mit à patienter...Telle l'araignée attendant au milieu de sa toile qu'une victime s'y colle...

*Là!*

Il sentit une perturbation (non pas dans la force) du reiatsu. Il rouvrit les yeux et un sourire se dessina sur son visage noir. Sa longue chevelure blanche s'éleva légèrement quand il prit de l'altitude et il utilisa son sonido pour se rapprocher. Il avait sentit un léger déchainement de reiatsu et y accourait tout en faisant en sorte de ne pas trop se montrer. Quelques instant plus tard, il trouva une shinigami entrain de se faire mordre par un hollow, il se cacha très vite derrière un bâtiment et attendit de voir la suite. Très vite le Hollow prit la fuite, il était un peu comme lui après tout.

*Mais il est trop faible et les faibles n'ont pas de raison d'exister, tel le souhaite la déesse*

Il regarda alors la shinigami se reprendre un peu de sang couleur de sa morsure, il avait l'air délicieux mais il se retint. Car en effet très vite, il sentit un autre reiatsu. Il fut alors surpris de constater que la jeune femme s'allongea à terre et se mit à mimer une mort certaine quand une autre shinigami arriva.

*Que font-elles?*

Il lui fallut quelques secondes pour comprendre que c'était un jeu de la part de la première shinigami, la nouvelle arrivante avait l'air bien plus expérimenter. Ce qui intéressait bien plus le Segunda qui ne la lâchait pas du regard. Il vit très vite une technique tuer d'un coup net un hollow et un sourire de prédateur apparut sur le visage de Sitharion. La proie venait tout juste de se coller à sa toile, il ne restait plus à l'araignée qu'à se servir... Il décida qu'il était temps de rompre ces retrouvailles et de passer à l'action.

Il apparut alors très vite derrière la plus jeune des shinigamis, à plusieurs mètres d'elle pour être précis.

Très impressionnant mais cela ne marche pas sur tous les hollow.

Il garda sa main sur malice, son épée. Il avait d'ailleurs soigneusement appuyer son pouce contre la lame afin d'y verser son sang si jamais les choses venaient à se compliquées. Il resta là quelques instant sans rien dire afin de jauger les réactions de ses adversaires.

Maintenant mes petites proies, vous allez me dire tout ce que je veux savoir...

Il ne dégaina cependant pas. Il attendait de voir car il était patient et malgré que leurs niveaux étaient médiocre, il ne pouvait aisément pas les laisser s'échapper. Oh que non, elles étaient à lui ! Prises aux pièges !

Soleil Blanc
avatar



162 posts

Squatte depuis le 09/11/2016

23 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
64/100  (64/100)
XP:
4050/10000  (4050/10000)
Spécialité: Kidô



Lun 28 Nov - 0:47

Egnima
Sanguinario Sitharion & Uranara Hana
Just let me in, I can't feel your heartbeat, I can't bring your soul to life, I want to know why, I just want to know why, You know what to do, Get over you, You are my enigma, Give me just one clue, Cause when you keep it in, I can't begin, Sloving my enigma…

 Les deux cousines tournèrent immédiatement la tête en direction de l’étranger qui était apparu à quelques mètres de la plus jeune. Kimiko perdit aussitôt sa moue boudeuse et fronça des sourcils, elle avait presque l’air sérieux si ce n’était de la lueur incrédule qui scintillait dans son regard. Quant à Hana, elle demeura de marbre et se contenta de dévisager l’individu de haut. Elle l’observa et l’écouta en silence, car il n’avait pas perdu son temps pour ouvrir la bouche. Ses yeux violets inspectèrent l’être à l’apparence masculine de la tête aux pieds. Son regard débuta par sa chevelure blanche comme neige, puis le teint grisâtre de son visage. Son regard incertain croisa momentanément l’écarlate des yeux de son interlocuteur. Ceux-ci semblaient si profonds, si dangereux, le regard d’un terrible prédateur, mais elle ne se sentit pas menacé pour autant.  Sa silhouette démontrait une certaine musculature, sa pose et sa main qui se tenait dangereusement sur son épée dévoilait un combattant d’expérience. Il se dégageait de cet homme une assure à en faire trembler plus d’uns malgré son apparence plus ou moins humaine. Son trait le plus particulier autre que ses prunelles rubis était les larges oreilles pointues qui s’accrochaient aux façades de son crâne.

La noble se faufila entre sa cousine et l’homme, mais alors que celui-ci prenait une position plus menaçante avec sa main prête à dégainer, elle ne miroita point son geste. En fait, elle laissa l’ombre d’un sourire ourler ses lèvres rosâtres et se positionna fermement entre la plus jeune shinigami et l’inconnu.

- Vous êtes d’une impolitesse, déclara froidement la dame en plantant fermement ses pieds dans le sol. En apparaissant ainsi, la moindre des choses serait de se présenter adéquatement, le sermonna ensuite hautainement Hana. Vous semblez doué pour dissimuler votre reiatsu, je vous l’accorde, vous dégagez l’aura d’un hollow que j’aurais pu éliminer sans difficulté, toutefois, votre apparence indique une toute autre force, à moins que cela ne soit dû à une habilité quelconque, mais j'en doute.

Kimiko tourna la tête entre sa maîtresse et celle de l’inconnu. Ses lèvres bougèrent brièvement, mais aucun son ne sorti de sa bouche malgré les mots qui brûlaient celle-ci. Quant à Hana, elle gardait son regard fixé sur l’individu  toujours à quelques mètres d’elle.

- N’êtes-vous pas un arrancar ? le questionna de manière perspicace la chef des Uranara en masquant vaguement une expression amusée. Elle s’inclina légèrement, une marque de respect que très peu auraient probablement osé envers un ennemi naturel. Je ne sais pas quelles informations vous désirez de notre part, Arrancar-san, mais nous sommes ignorantes et peu intelligentes, nous ne perdrons pas davantage de temps en ces lieux.

Et c’est à ce moment-là qu’elle répondit à son geste menaçant en posant sa propre main sur Sentaiyo, le majestueux empereur des milles soleils. L’expression du quatrième siège se fit beaucoup plus sérieuse. Elle ignorait ce qu’un arrancer faisait dans le monde des humains, elle ne le connaisssait point, ne l’avait jamais rencontré auparavant, mais celui-ci sembler penser qu’elles étaient des cibles faciles, mais même si elles l’étaient, jamais elle ne serait une proie facile. Un Arrancar avait de quoi faire frissonner d’horreur, mais la peur facile n’était pas un luxe ou une émotion à laquelle elle avait le droit, son destin en dictait autrement.

- Êtes-vous d’une quelconque importance ? Possédez-vous simplement une identité, ou alors, elle n’hésita un bref moment, un numéro, peut-être ?

Kimiko se releva et tira doucement sur la manche de son uniforme.

- Hana-sama, peut-être devrions-nous... hésita la jeune fille en croisant finalement le regard du possible arrancar. Elle déglutit péniblement et tira à nouveau sur la manche. Hana-sama…

La concernée leva une main en l’air, ordonnant ainsi le silence de la part de sa cousine qui resta docilement en retrait.

- Je ne suis la proie de personne, déclara finalement la shinigami en levant le menton, l’air particulièrement hautain. Elle n’aimait pas qu’on la considère comme un simple bout de viande. Elle valait mieux que cela, elle était effectivement plus que cela. Peut-être pas aux yeux d'un arrancar qui lui était inconnu, mais elle avait travaillé trop durement pendant les dernières décennies pour se voir ainsi réduite par un étranger qui ne la connaissait que trop peu. Me suis-je bien fait comprendre ?




┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Uranara Hana


Rose + 5
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Mar 29 Nov - 18:09


En quête de savoir
Featuring Uranara Hana et Sanguinario Sitharion



Très vite Sitharion se mit à analyser les deux jeunes femmes. Il semblait que celle qui était plus âgée avait également plus d'assurance. En effet, celle-ci se mit tout de suite entre le Segunda et son amie Shinigami. Les yeux rouges du comploteur n'avait rien perdu d'un tel geste qui signifiait qu'elle voulait avant tout protéger cette fille.

*Intéressant*

Hana se mit en position mais ne dégainait nullement. Elle était menaçante mais ne faisait aucun pas pour l'attaquer. Un léger sourire s'afficha sur le visage de l'arrancar quand elle lui fit remarquer son manque de politesse. Elle s'y connaissait d'ailleurs assez pour savoir qu'il n'était nullement un Hollow.

*Au moins je ne suis pas tombé sur une idiote, c'est déjà ça*

Ses yeux passèrent de la jeune femme à celle qui était bien plus effrayée et ne disait aucun mot. Il notait chaque fait et geste, chaque parole. Tout s'insinuait dans sa toile et prenait forme pour tendre le piège parfait à ces deux shinigamis. Puis c'est alors que la jeune femme s'inclina après lui avoir demander si il était un arrancar. Oh du respect...Voir de l'étiquette? Elle sembla ensuite se faire passer pour une cible moindre mais Sitharion voyait très bien qu'elle voulait éviter le combat pour éviter le moindre danger envers l'autre shinigami. C'était intéressant.

Elle toucha la garde de son arme montrant qu'elle n'hésiterait nullement à dégainer ce qui ne fit même pas sourciller Sitharion qui avait bien prévu ce scénario. Il remarqua à sa réponse quand il les avaient appelés proies, qu'elle semblait bien trop fier pour ne pas réagir à ces paroles. Il sourit et continua de regarder la jeune femme puis ses yeux rouges se posèrent sur la suivante qui tenta de parler mais ne put même pas finir sa phrase. Il pouvait sentir sa peur, sa détresse, son envie de fuir...C'était si gratifiant mais en même temps si déplaisant...Il aimait quand les proies se débattaient, il aimait donner de l'espoir pour ensuite totalement l'anéantir. Il fit un pas en avant tout en lâchant la garde son épée "Malice".

Oh milles excuses, je n'ai donc pas affaire à deux shinigami limitée. Votre parler et le fait que votre amie ait désigner le terme sama signifie que vous êtes du moins sa supérieure.

Il s'inclina légérement sans quitter Hana des yeux, comme si son regard tentait de percer ses secrets les plus intimes. De la plonger dans les abysses qu'elle ne quitterait jamais. Il savait que cela mettrait en plus mal à l'aise l'autre shinigami sur le fait de savoir le nom d'Hana mais aussi qu'elle était bien plus intelligente qu'elle ne le voulait faire paraître

Je me nomme Sitharion. Sanguinario Sitharion. Concernant mon rang, il n'est pas encore important et vous n'avez pas gagner le droit de le savoir, nous ne sommes pas encore assez intimes voyons.

Il resta à sa place tout en ajoutant.

Je viens simplement en quête d'information et je me suis dit que deux shinigamis pouvaient sûrement avoir des renseignements concernant de mystérieuse disparition. Auriez-vous subi des attaques ou avez-vous perdu des shinigamis d'une façon inconnue?

Il avait donner une info mais il savait d'ores et déjà qu'elles ne quitteraient pas le monde des humains vivantes...Du moins...Pas entière en tout cas. La déesse Lolth lui avait bien appris que les témoins étaient gênants, soit il arrivait à leur faire faire ce qu'il voulait, soit il les tuait. Simple et bien plus rapide que la première option.

*Mettons les en confiance*

Il avait une chance également qu'elles ne sachent rien de ce que fomentait cette force mais au pire, il pourrait toujours utiliser la petite shinigami pour faire parler Hana voir l'utiliser contre les siens. Le chantage, la ruse, la traîtrise, ils maniaient tout cela et bien plus !



Soleil Blanc
avatar



162 posts

Squatte depuis le 09/11/2016

23 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
64/100  (64/100)
XP:
4050/10000  (4050/10000)
Spécialité: Kidô



Mer 30 Nov - 4:07

Egnima
Sanguinario Sitharion & Uranara Hana
Just let me in, I can't feel your heartbeat, I can't bring your soul to life, I want to know why, I just want to know why, You know what to do, Get over you, You are my enigma, Give me just one clue, Cause when you keep it in, I can't begin, Solving my enigma…

 Pour un arrancar, il ne semblait pas être très porté sur l’agression gratuite. En fait, était-ce réellement surprenant? Même si le shinigami ordinaire ne souhaitait pas l’admettre, un arrancar était un hollow évolué, capable d’intelligence, voir même de jugement. Bien sûr, elle avait déjà assisté à des combats contre des hollows qui visiblement étaient capable de ruse et de fourberie, mais l’arrancar était une espèce à part, une évolution, un spécimen privilégié. Hana n’appréciait pas du tout la lueur mesquine et rusée qui animait le regard de cet inconnu venu d’un monde dévasté et elle détestait la façon dont son attention se jetait sur sa cousine, puis sur elle tel un animal cherchant le malade, le blessé, le faible ou le jeunot dans un troupeau. Une autorité toute particulière émanait de son regard rougeâtre à en faire frissonner plus d’un. D’ailleurs, Kimiko démontrait très bien son déplaisir quant à cette nouvelle rencontre.

Cet homme était également un bon observateur et savait entendre ce qu’il y avait de pertinent à savoir. Kimiko devrait sérieusement apprendre à tenir sa langue face à un possible adversaire, mais elle ne lui en voudrait pas pour cela, ou du moins, pas pour l’instant. Elles en reparleraient quand elles seraient en sûreté à la Soul Society. Son regard violet croisa à nouveau celui du prédateur et elle peina à déglutir correctement. La façon dont ses yeux coulaient sur elle la mettait de plus en plus mal à l’aise. La politesse voulait qu’il regarde ailleurs, qui était-il pour la fixer droit dans les yeux? Quelle insulte, quel manque d’étiquette!

- Intimes? Répéta la jeune femme, dégoûtée par le choix de ce mot. N’utilisez pas un terme aussi vulgaire en ma présence. S’il avait eu l’amabilité de retirer sa main de son arme, elle ne copia point son geste. La dame haussa un sourcil lorsqu’il mentionna de mystérieuses disparations ou des attaques quelconques. Effectivement, d’étranges évènements avaient eu lieu dans leur monde à eux, mais qu’est-ce que cela pouvait bien faire à ces chers arrancars de malheur?

La dame jeta un bref regard derrière elle et croisa le visage inquiet d’Uranara Kimiko. Sa plaie s’était refermée correctement grâce aux soins qu’elle lui avait prodigué, mais elle avait tout de même besoin de repos. De plus, il fallait bien la sermonner pour avoir manquer indignement à ses responsabilités et pour avoir traîner plus que nécessaire dans le monde des humains pour se gaver de friandises. Les engawa de son manoir avaient besoin d’être brossé à nouveau.

- Vous êtes bien curieux, pour un arrancar, Sanguinario Sitharion, remarqua la noble en reportant directement son attention sur celui-ci. Il est dit que la curiosité est une preuve d’intelligence, toutefois, elle a bien tué le chat, ajouta-t-elle ensuite avec l’ombre d’un sourire. Croyez-vous réellement sans l’ombre d’un doute que j’accepterais de partager des informations importantes concernant la Soul Society avec un être tel que vous?

Pour une telle question, d’ailleurs? Trop précise, trop curieuse. Ils auraient pu se lancer des insultes gratuites, des commentaires désobligeants, se dévorer de paroles malicieuses, mais non, il voulait des informations sur des attaques qu’aurait subi sa race. La dame fronça des sourcils. Qu’est-ce qui pouvait pousser un arrancar à lui soutirer de telles informations? Auraient-ils des problèmes communs? Si attaquerait à nouveau le Hueco Mundo et ses créatures infâmes?  Un shinigami sain d’esprit ne s’aventurerait point facilement en terre hostile pour affuter sa lame.

Les lèvres de Hana remuèrent brièvement, mais sa voix s’étouffa dans le fond de sa gorge lorsqu’un cri terrifiant et aigu la frappa dans le dos. Elle tourna vivement la tête en direction de Kimiko qui semblait légitimement en proie à une ultime terreur. La pauvre fille piétinait machinalement avec force un point précis sur le sol.

-Qu’est-ce qui se passe, Kimiko! S’alarma la chef des Uranara, pensant qu’un malheur s’était produit sans qu’elle n’en ait eu conscience.

Sa cousine leva une expression pleine larmoyante vers sa maîtresse, l’air ultimement dégoûtée.

- Il y avait une grosse araignée sur mon pied, mais je l’ai écrasée, tout va bien maintenant! déclara la plus jeune shinigami, l'air embarrassé par son manque de calme apparent.

Par les noms de tous ses ancêtres, de son honorable grand-mère Uranara Emu, grande matriarche du clan Uranara et de toute les forces supérieures en ce monde, sa cousine lui causerait sa perte.




┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Uranara Hana


Rose + 5
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Ven 2 Déc - 19:17


En quête de savoir
Featuring Uranara Hana et Sanguinario Sitharion



Un sourire s'afficha quand elle désigna le mot "intime" de vulgaire. Il avait touché sa fierté, plus elle parlait et plus il était sûr qu'elle était une noble. L'étiquette déteignait bien trop de cette shinigami qui aurait bien agit autrement si elle avait été du rukongai. Comment le Segunda savait-il tout cela? Et bien il était un adepte du vieil adage "Connais tes ennemis avant toi même". Car la meilleure façon de vaincre ses ennemis étaient de savoir tout sur eux, tous leurs petits secrets inavouables et de les utiliser contre eux. Retourner ses ennemis entre eux, la manipulation ! Voila un beau mot qu'affectionnait tout particulièrement notre arrancar vêtu de noir. Il remarqua bien vite qu'elle gardait la main sur la garde de son arme et ne fit aucune grimace ni aucun commentaire à ce sujet.

*Malice est déjà gorgée de mon sang et je doute qu'ils me faillent son aide pour venir à bout de ces deux là*


Mais il restait néanmoins sur ses gardes, il savait par expériences que la puissance ne faisait pas tout, il suffisait de trouver un zanpakuto avec un pouvoir contraire au sien pour que ses poisons ne soit plus qu'un souvenir lointain. Non, il devait tout savoir et puis...Si jamais ces folles tentaient la moindre attaque, personne ne saurait ce qui leur serait arrivé si il prenait leurs cadavres non? Elle lui répliqua ensuite qu'il était bien curieux et lui fit part d'un dicton qui fait d'avantage sourire Sitharion.

*Elle a de la répartie, très bien, j'aime ça*

Et bien ne dit-on pas aussi que la connaissance est le pouvoir? Je me fiche de votre Soul Society, je ne suis pas assez fou pour recommencer une guerre contre votre race mais je veux savoir si vous avez un rôle dans ces attaques et disparitions ou si vous les avez subies.

Le sourire de Sitharion avait disparu et son regard se concentrait exclusivement sur Hana. Il avait bien sûr menti sur le fait qu'il ne voulait pas recommencer une guerre. Voir les shinigamis mourir aurait été très divertissants cependant il avait d'autre visée, il voulait le trône. Halibel devait mourir pour qu'il prenne la place qu'il lui revenait de droit. Et donc pour le moment, il est vrai qu'il se fichait un peu des shinigamis.

Je ne vous demande pas des informations sur la défense du Seireitei, voir votre maison noble ou votre division, savez-vous quoi que ce soit sur ces assaillants.

Le ton de Sitharion restait neutre mais il voulait ces informations et ferait tout pour y arriver, même si il devait les écorchées petit à petit pour savoir ce qu'il voudrait. Puis c'est alors que l'autre shinigami rompit le silence pesant d'un cri qui aurait déchirer les dimensions séparant le Hueco Mundo et la Soul Society. Il jeta un regard vers elle ne comprenant pas au début. Puis quand elle se mit à expliquer son problème,il jeta tout d'un coup un regard vers le pied de la shinigami.

*Lolth*

Une araignée venait d'être écrasée, un signe qu'il ne pourrait pas manquer. L'araignée était ce qu'il avait toujours été, pire! L'arachnide était le symbole de sa déesse. Lolth incarnait tout ce que Sitharion était, la fourberie, la ruse, le complot. Le pouvoir menait à la victoire. Ses yeux rouges restèrent un moment vers ce pied qui avait volé toute vie à une servante de Lolth. Mais il garda néanmoins son calme et regarda ensuite la cousine d'Hana avec une idée.

Et toi ma petite, que sais-tu de tout cela?

Puis rapidement, il disparut d'un sonido pour arriver derrière Kimiko. Si il y avait bien quelque chose qu'il maitrisait c'était la vitesse et il savait bien une chose. La shinigami n'oserait jamais mettre en péril la vie de son amie.

Toi qui est si courageuse d'écraser une servante de ma déesse Lolth. Tu dois bien avoir entendu quelque chose? Plus vous répondrez vite et moins je resterais en votre compagnie.


Ce qui était bien sûr un mensonge, ,il comptait bien ne laisser aucun témoin. Hallibel ne lui pardonnerait pas d'avoir menacer et peut être attaquer des shinigamis. Après tout, la guerre n'était pas un si loin vestige et l'ancienne Tercera ne voulait pas d'une nouvelle guerre.

*Que Lolth dévore son âme, aucun arrancar ne devrait fléchir devant plus faible que soit ! La loi du chaos, la loi de Lolth est universelle!*


Soleil Blanc
avatar



162 posts

Squatte depuis le 09/11/2016

23 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
64/100  (64/100)
XP:
4050/10000  (4050/10000)
Spécialité: Kidô



Sam 3 Déc - 5:19

Egnima
Sanguinario Sitharion & Uranara Hana
Just let me in, I can't feel your heartbeat, I can't bring your soul to life, I want to know why, I just want to know why, You know what to do, Get over you, You are my enigma, Give me just one clue, Cause when you keep it in, I can't begin, Solving my enigma…

 Ce qui n’était qu’une simple mission de reconnaissance afin de retrouver sa subordonnée devenait quelque chose de plus en plus compliqué. Cet arrancar ne ressemblait pas à la majorité de ses collègues de la même espèce. Son apparence était particulièrement unique et ne miroitait en rien à ce qu’elle avait pu observer sur des images ou lu dans de brèves descriptions provenant surtout de la douzième division. Malgré ses divers traits, elle pouvait à peine deviner les pouvoirs qui pouvaient bien le diversifier du reste de sa race.

- Qu’est-ce que cela peut bien vous faire si nous sommes responsables? Indiqua la jeune femme en haussant un sourcil. Les escarmouches sont choses faciles entre nous, mais il s’agirait d’un bien étrange coïncidence si nos deux groupes étaient ciblés en même temps, ajouta-t-elle ensuite, l’air incertain. Encore plus bizarre s’il s’agissait d’un prédateur commun.

Le regard de son interlocuteur coula à nouveau sur elle, faisant frissonner son échine. Il semblait bien se moquer de sa cousine, ou du moins, c’est ce que son attention fixée sur sa personne lui faisait croire. Il est vrai que la conversation se déroulait surtout entre eux. Kimiko n’avait pas grand-chose à dire, elle se tenait très peu au courant des nouvelles et bien qu’elle connaissait les grandes lignes, si personne ne l’informait, elle ne connaissait pas plus qu’il ne le fallait. Il faut dire que certaines informations restaient exclusivement parmi les élites et non les sans sièges tels que Kimiko.

Hana avait désiré répondre qu’elles ne savaient absolument rien et que cela serait impossibles pour elles de répondre à ces quelques questions. Tout à fois, Kimiko avait un joli talent pour briser l’ambiance. Son cri à donner froid dans le dos aurait pu faire rappliquer des forces alliées venant de l’autre bout du monde. À savoir s’il s’agissait d’une exagération ou pas, c’était encore à voir. Visiblement, l’arrancar aux yeux écarlates n’avait rien manqué de la scène, mais il était impossible à la shinigami noble de détecter une quelconque expression dans son impressionnant stoïcisme. En ce sens, il était un peu comme Hana, ils ne savaient plus comment réagir face aux agissements hors du commun de sa cousine.

Quand les pupilles de Sanguinario ciblèrent soudainement sa cousine, Hana réagit et fléchit les genoux, mais sa réaction fut un peu trop lente pour le remarquable sonido de son interlocuteur. «Il est rapide! » songea prestement la tête des Uranara en se tournant immédiatement vers sa cadette. Elle ignora le passage sur cette déesse qu’il mentionna, ou à peu près, depuis quand est-ce que les arrancars possédaient une quelconque religion ou une fascination de la sorte? Ce n’était pas important, elle n’aimait pas le savoir aussi près.

Quant à Kimiko, elle osa un regard derrière elle et son corps se figea, elle ne l’avait même pas vu bougé, aussi vite qu’un capitaine, sinon presque. Elle joignit ses mains sur son ventre et tritura ses doigts nerveusement. Elle déglutit péniblement, ses yeux bleus fixant les rubis du prédateur, puis l’ombre d’Hana qui ne faisait aucun mouvement brusque.

-J-Je, Kimiko hésita, je ne sais rien, nous avons été attaqué, je ne sais rien de plus, nous enquêtons toujours sur ces attaques! Dévoila un peu trop la jeune dame qui eut immédiatement un mouvement de recul. Bien qu’il ne s’agisse pas des révélations du siècle, elle avait tout de même trop dit. La paix était une chose fragile qui était difficile à maintenir. Celui qui désirait la paix, devait préparer la guerre, disait-on.

La poigne d’Hana se raffermit sur son zanpakuto, une énergie passa au travers d’elle. Bien qu’il fut normalement tranquille et peu prompt à agir le premier, elle sentit le souffle de Sentaiyou la parcourir en entier, prêt à se déployer.

- Vous me semblez trop sournois pour nous laisser tranquilles aussi aisément, Sanguinario Sitharion, remarqua l’aînée en s’approchant à pas de loup. Une telle maîtrise du sonido, vous n’êtes pas n’importe quel arrancar. L’ombre d’un sourire déforma ses lèvres peintes. Il n’est pas difficile de mentir si nous sommes pour disparaître sans laisser de trace, n’est-ce pas?

Ce vil menteur. Ses mots coulaient peut-être comme du miel, mais il s’agissait de larges et douces promesses qu’il ne comptait pas tenir tel l’amant déjà prisonnier d’une épouse. La scène au complet empestait le stratagème, qu’est-ce qui lui indiquait que quelque chose ne se tramait pas derrière l’arrière-plan? Difficile de faire confiance à un arrancar. Ils n’étaient pas des êtres amicaux et les cicatrices de la guerre précédente tardaient à guérir adéquatement. Hana reconnaissait bien ce genre d’individu, il souhaitait jouer, son regard prédateur ne faisait que démontrer un goût de la chasse. En fait, pas nécessairement de la chasse, une araignée tendait son piège, attendait patiemment et mordait dans la chair quand la proie s’encombrait de ses filets et abandonnait tout espoir, tout goût à la vie.

- Est-ce que votre reine est au courant de votre présence en ces lieux? S’enquit finalement la jeune femme. Laissez Kimiko en dehors de tout cela, cette idiote ne pourrait vider de l’eau d’une botte même si les instructions étaient écrites sous le talon.

Kimiko s’indigna, elle n’était tout de même pas si idiote que cela! Elle était simplement moins cultivée, moins raffinée ou moins privilégiée que la grande dame de la maisonnée! La plus jeune ne connaissait par ses pas de danse dignes d’un maître, ne partageait certainement pas sa souplesse innée et sa personnalité courtoise, mais pourtant forte. À cela on lui disait qu’il existait toute sorte de personnes pour compléter un seul monde ou trois en fait.

- Si vous voulez jouer, Sanguinario Sitharion, je vous conseille d’établir rapidement les règles, je ne perdrai pas plus de temps en votre présence. Elle disait cela, mais la shinigami n’osait pas passer à l’offensive la première. La prudence était mère de sûreté et elle ne connaissait absolument rien sur cet arrancar autre que son sonido était excellent et que derrières ses beaux sourcils semblait se dissimuler un esprit plus qu’intelligent et fourbe.

De plus, elle possédait aussi quelques bonnes cartes à jouer.




┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Uranara Hana


Rose + 5
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Sam 3 Déc - 21:12


En quête de savoir
Featuring Uranara Hana et Sanguinario Sitharion



Elle ne comprenait pas les informations ou elle ne les avaient peut être pas? Oh il avait les moyens de la faire parler. De terrible et délicieux moyens, oh que oui il aimerait beaucoup utiliser tout ce qu'il savait sur le corps de cette shinigami. Et puis il y avait aussi sa curiosité scientifique car si il avait les corps de deux de ses congénères dans ses cuves, il n'en avait pas encore de shinigamis. Est-ce que le procédé de conversation marcherait avec elle? Garderait-elle ses pouvoirs une fois sous son contrôle? Toute ces perspectives l'enchantait aux plus haut points mais il n'était pas là pour ça...Du moins pas encore.

Car pour le moment, il avait les yeux posés sur cette délicieuse enfant shinigamis. Allait-il la tuer car elle dégoulinait de peur ou continuerait-il à lui faire peur jusqu'à ce qu'Hana ne dévoile ses techniques au Segunda? Car il avait bien compris une chose, Hana protégeait cette petite et la mettre en danger perturberait la shinigami au plus haut point et c'est là qu'elle ferait des erreurs. Mais contrairement à ce que pensait Sitharion, Kimiko se mit très vite à parler et il en apprit alors beaucoup.

*Ils ont été attaqué aussi. Ce ne sont donc pas des arrancars ni des shinigamis mais qui?*

Son regard se fit moins pressant sur la shinigami, il imaginait maintenant une troisième faction et ce n'était pas tellement pour lui plaire. D'autre arrancar aurait pu être manipulé mais un ennemi inconnu? Non, il devait tout savoir de cet ennemi ! La déesse voulait savoir ! Puis il revint très vite à lui quand Hana lui adressa la parole.

Bien deviné, je constate a nouveau que tu es bien plus intelligente que la moyenne des shinigamis. Oui je ne suis pas un simple arrancar mais je te l'ai déjà dit, pas au premier rendez-vous.

Il la narguait encore pour la faire sortir de ses gonds, que la proie se débatte, l'araignée finira bel et bien par planter ses crocs dans sa chair et lui sucer tout ce précieux liquide sanguin si utile à la vie, si utile à la déesse Lolth. Puis elle parla d'Hallibel et l'elfe haussa un sourcil.

Oh je vois que tu es bien plus renseignée que tu la laissé entendre.

Il se concentra à nouveau sur le reiatsu montant d'Hana, elle ne voulait plus jouer...Quel dommage. Il allait donc devoir raccourcir cette délicieuse entrevue avec Kimiko pour s'occuper de la "grande soeur " oh mais peut-être qu'elle ferait un très bon cobaye pour ses expériences qui sait?

*Peu importe Hallibel...Elle n'est qu'une arrancar qui a perdu ses droits de régner, je suis le seul et l'unique maître du Hueco Mundo*

Il ne répondit pas aux autres remarques et pointa tout de suite la faiblesse d'Hana.

Crois tu pouvoir partir de la sorte? Je veux savoir si vous avez d'autre information sur ces prétendus assaillants et j'espère que vous en avez...

Il tapota malice avec sa main pour bien faire comprendre ce qu'elles encourraient mais par jeu il décida de ne pas encore attaquer.

Après tout, il n'y a que nous et tant de disparition inexpliquée...Personne ne se douterait qu'un arrancar soit la cause de la disparition...

Il laissa un moment de silence, laissant croire qu'il parlerait des deux jeunes femmes.

De Kimiko non?

Il savait qu'elle l'attaquerait, elle y était obligée, il attaquait directement son point faible sans aucun remords. Que la petite essaie de partir, il l'en empêcherait et lui ferait goûter le venin de Lolth.


Soleil Blanc
avatar



162 posts

Squatte depuis le 09/11/2016

23 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
64/100  (64/100)
XP:
4050/10000  (4050/10000)
Spécialité: Kidô



Dim 4 Déc - 17:15

Egnima
Sanguinario Sitharion & Uranara Hana
Just let me in, I can't feel your heartbeat, I can't bring your soul to life, I want to know why, I just want to know why, You know what to do, Get over you, You are my enigma, Give me just one clue, Cause when you keep it in, I can't begin, Solving my enigma…

 Hana fronça brièvement des sourcils, cet homme savait comment tester les barrières qu’elle s’efforçait d’ériger sur son mental. Il la narguait par sa simple présence et avec Kimiko qui n’osait point bouger, cela n’arrangeait à rien à la situation. Elle plaça sa main de manière stratégique sur son zanpakuto, plaça un pied un peu plus vers l’arrière, se préparant à se jeter vers l’avant et à se placer entre les deux individus. Sa cousine regarda son geste et fit un bref hochement de tête, à peine perceptible.

- Vos espoirs sont en vain, arrancar, je ne vous laisserai pas la tourmenter davantage et ma langue n’est point aussi facile que la sienne, déclara la dame. La menace de l’arrancar lui tomba dessus tel le gong annonçant le début d’un affrontement. Elle n’avait qu’à les séparer, mettre un peu de distance, à ce moment-là, Kimiko serait suffisamment débrouillarde pour faire ce qu’elle faisait de mieux, disparaître hors de sa vue. Vous ne la toucherez pas!

Sur ces derniers mots, elle se propulsa d’un habile shunpo entre la jeune shinigami et l’arrancar. D’une paume ouverte, la chef des Uranara repoussa avec force Kimiko vers l’arrière, celle-ci hoquetant sous la force brute de son geste. Elle reprit néanmoins rapidement son équilibre. Pendant ce cours laps de temps, Hana compléta le salut de son zanpakuto et celui-ci se mit aussitôt à briller d’une vive lumière blanche.

- Illumine, Sentaiyou! Invoqua la jeune femme avant de tracer un demi-cercle devant elle. Son expression était résolue, sa distance de l’arrancar, prudente. Elle ne désirait pas réellement le combattre ici et maintenant et ce n’est pas réellement ce qu’elle comptait faire. Hana savait qu’elle pourrait possiblement gagner un peu de temps, peut-être même suffisamment le distraire. Utiliser les pouvoirs de son zanpakuto n’était pas sa première option, d’ailleurs, elle ne voulait pas en venir jusque là. Elle détestait l’idée de révéler quoique ce soit au sujet de Sentaiyou à ses adversaires, qu’ils furent shinigami ou arrancar ou même humains.

Elle fit un bond rapide vers l’arrière et saisit momentanément la main de sa cousine. Hana glissa ensuite la lame particulière de Sentaiyou devant ses yeux et l’existence des deux cousines disparut subitement, une brève lumière sembla les avaler tout rond. San-Banme no sekkyō, nisshoku ! Immédiatement après, les deux femmes prirent aussitôt la fuite. Hana savait bien qu’il ne les laisserait pas tranquilles, mais elle espérait que sa technique eut au moins la chance de le laisser dépourvu, ne serait-ce que quelques secondes.

Les deux femmes tournèrent à la gauche d’une intersection, puis à droite à une autre. Kimiko peinait à suivre sa maîtresse, elle dont le niveau de shunpo rivalisait que très peu avec le sien. Quant on omettait de s’entraîner, voilà les résultats et le résultat était qu’elle l’handicapait grandement face à une difficulté. Hana serait plus sévère dorénavant, si jamais elles s’en sortaient en un seul morceau.

Elles débouchèrent dans un espace grandement ouvert et Hana s’arrêta subitement. Visiblement, elles ne pourraient courir indéfiniment. Kimiko respirait bruyamment derrière elle, un mélange d’essoufflement et crainte qui la dévorait visiblement de l’intérieur. La cadette massait son épaule douloureuse même si la plaie avait été refermée par les soins prodigués par sa maîtresse.

- Que faisons-nous maintenant, Hana-sama? S’enquit la plus jeune shinigami, inquiète, sachant que l’arrancar allait probablement les surprendre d’une seconde à l’autre, peut-être même qu’il était déjà là, peut-être qu’il était déjà derrière elle, peut-être qu’elle allait mourir, ici, ou là, ou maintenant. Hana-sama?

- Si seulement tu n’avais pas perdu ton temps ici, Kimiko, nous ne serions point dans une telle situation, la sermonna sévèrement Hana et observa méticuleusement les alentours, l’air dérangé. Nous serions déjà en train de discuter avec des gentilshommes et non un arrancar. Elle soupira. Ouvre le senkaimon, Kimiko!

La cadette sursauta, incrédule. Un senkaimon, là? Maintenant? Le regard noir de la tête des Uranara lui ferma le clapet rapidement, puis elle se mit immédiatement au boulot, les bras tremblants sous la pression. Pendant ce temps, Hana pivota sur ses talons et examina le néant autour d’elle avant de tracer un arc de cercle devant elle. Des particules blanchâtres à peine visibles s’échappèrent de la lame de son zanpakuto et se posèrent nonchalamment autour des deux femmes avant de disparaître de leur vue. Saisho no sekkyō, Shirohana.  

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Uranara Hana


Rose + 5
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Lun 5 Déc - 18:41


En quête de savoir
Featuring Uranara Hana et Sanguinario Sitharion



Sitharion analysait chaque mouvement et chaque parole d'Hana, il savait qu'il avait touché un point sensible et qu'il n'hésiterait pas à recommencer si cela pouvait la faire vaciller. Mais dés qu'elle prit la parole et adopta une posture plus agressive, il sut qu'il avait touché au but. Il la laissa alors tout le loisir d'imaginer avoir le contrôle et il fut ravis de la voir repousser très rapidement sa partenaire pour ensuite tenter une attaque sur le Segunda. Sûr de lui, il ne bougea pas d'un seul centimètre et une lumière aveuglante l'empêcha de voir pendant quelques instant.

*Intelligente*

En temps normal, il n'aurait pas du tout apprécier d'être aveugle même pendant un court instant mais il n'avait pas besoin de ses yeux pour les repérer. Il avait passer toute sa vie à repérer ses proies grâce à leur reiatsu, à attendre le bon moment avant de tendre sa toile pour les dévorer. Et maintenant la toile devenait réelle, la proie tentait de se débattre mais le jugement de Lolth sera bientôt accompli. Quand sa vue revint à lui, il put voir Hana devant sa protégée et crier quelque chose avant de disparaître.

*L'invisibilité? Oh ça...Ça m'intéresse!*

Sitharion se mit à sourire de façon carnassière et au lieu de tirer dans tous les sens, il ferma de nouveau les yeux et se concentra. Son reiatsu s'intensifia pour lui permettra d'utiliser son Pesquisa sur une longue distance, il sentait de nombreuses âmes, mais il voulait en sentir deux en particulier. Si il n'était pas très doué en Cero, il avait apprit à se battre à l'épée et à repérer ses proies grâce à leur reiatsu. L'information c'était le pouvoir et ses sens lui disait que ses proies tentaient de s'enfuir.

*Encore un peu..*

Tel un prédateur, il scrutait aussi rapidement qu'il le pouvait, bien sûr cela prendrait un peu de temps mais le fait d'avoir été en présence de la jeune femme lui indiquait clairement quel reiatsu choisir.

*Où êtes...*

Puis il sentit un afflux de reiatsu, quelqu'un tentait quelque chose et il se concentra bien plus sur cette source de pouvoir.

*Dans la toile emprisonnée...Bientôt vous serez...mangées...*

Son sourire reprit de plus belle et dans un puissant Sonido, il se dirigea vers ses proies. Il ne fallut pas très longtemps pour les rejoindre et il remarqua très rapidement la partenaire entrain d'essayer d'ouvrir un portail tandis qu'Hana se tenait en garde.

Totalement inutile mais bien pensé

Il se doutait qu'elle préparait quelque chose mais il ne savait pas encore quoi. Puis il regarda le portail qui commençait à prendre forme.

Oh que non, vous allez rester ici !

Il tendit la paume de sa main vers l'endroit où incantait la jeune femme et tira un Cero de couleur rouge vers où devrait se dresser le portail. Il n'avait pas ciblé Kimiko mais il voulait leur montrer que toute fuite était impossible. Il ne les laisserait pas retourner à la Soul Society même si les shinigamis n'avaient sûrement aucun moyen d'en savoir plus sur lui car il n'avait jamais fait partie de l'armée d'Aizen avant. La poussière vola très haut dans le ciel tandis que Sitharion descendait lentement vers la terre ferme ne se doutant pas qu'il y avait des mines. Il attendait de voir le résultat de son tir et était prêt à charger voir à trancher le bras de Kimiko si elle essayait encore d'invoquer ce maudit portail


Soleil Blanc
avatar



162 posts

Squatte depuis le 09/11/2016

23 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
64/100  (64/100)
XP:
4050/10000  (4050/10000)
Spécialité: Kidô



Mar 6 Déc - 4:55

Egnima
Sanguinario Sitharion & Uranara Hana
Just let me in, I can't feel your heartbeat, I can't bring your soul to life, I want to know why, I just want to know why, You know what to do, Get over you, You are my enigma, Give me just one clue, Cause when you keep it in, I can't begin, Solving my enigma…

 Cet arrancar n’avait pas précisément manqué son coup et elle ne s’était pas réellement attendu aussi tôt à un cero. Heureusement, Kimiko avait conservé ses sens en alerte et bondit rapidement vers l’arrière pour éviter le plus gros de l’explosion. La jeune fille, malgré son bond dans la direction opposée, se prit un peu de la force de l’impact et fit quelques douloureux tonneaux vers l’arrière. Elle s’arrêta lourdement sur son dos et eut le souffle coupé. Un écran de poussière se manifesta rapidement sous ses yeux et son regard effaré se mit aussitôt à la recherche d’Hana. La dame en question ne donnait plus de signe de vie, mais en fait, elle profitait prétentieusement de ce fumigène improvisé. La poussière était si opaque que même la lumière de Sentaiyou n’osait pas la transpercer.

Afin d’éviter que la poussière ne lui tourmente les poumons, Hana retint sa respiration un court instant, puis utilisa à nouveau de sa technique d’invisibilité avant de se propulser dans les airs. Si elle n’attaquait pas la première et plus rapidement que lui, alors il s’en prendrait aisément à Kimiko qu’elle devina péniblement en retrait. Jamais elle n’avait été dotée d’une force brute comme ses collègues masculins, mais son agilité et la vitesse de ses coups lui permettait de compenser pour cela. Son premier plan n’était pas à la veille d’être abouti, ainsi donc, il valait mieux espérer qu’une chaîne d’attaques adéquate soit en mesure de confondre l’arrancar Sanguinario Sitharion suffisamment longtemps pour avoir le temps nécessaire de se jeter dans un senkaimon. Ah… se jeter dans le senkaimon? Tient donc, en voilà une idée…

La tête du clan Uranara se manifesta d’un shunpo agile derrière la bête et lui décocha un coup de pied magistral dans le dos juste pour le faire descendre un peu plus bas. Elle se servit ensuite de son deuxième pied libre pour prendre appui encore une fois sur le dos de son adversaire et se donner un élan vers le haut. Aussitôt suffisamment éloigné de lui, elle leva sa lame éveillée vers le ciel comme si elle s’apprêtait à prendre le contrôle d’un orchestre, puis la descendit subitement. « Admire mon spectacle de lumière, Arrancar de malheur! » Pensa sombrement la dame. Saisho no sekkyō, Shirohana, style jardin de lumière.

Hana tendit à nouveau la main vers sa cible.

- Hadō #33. Sōkatsui!

Spoiler:
 


┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Uranara Hana


Rose + 5
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Mer 7 Déc - 17:28


En quête de savoir
Featuring Uranara Hana et Sanguinario Sitharion



Sitharion sentait toujours le portail vers la Soul Society actif. Il n'avait pas mis assez de puissance tant pis, il avait une autre idée en tête et n'hésiterait d'ailleurs pas à l'utiliser mais il était curieux de voir ce que la shinigami tenterait contre lui. Il la sentit augmenter son reiatsu tandis qu'il était encore dans les airs.

*Elle passe à l'action*

Le Segunda resta immobile tout en es concentrant sur le reiatsu qui l'approchait très rapidement mais pas assez pour son Pesquisa. Il savait très bien où elle allait le frapper et il se laissa faire. Quand il reçu l'impact, son hierro encaissa le plus gros de l'impact et il ne bougea pas d'un centimètre, il sentait qu'elle s'agitait mais il restait concentré sur les reiatsu tout autour de lui et surtout sur la deuxième shinigamis. Il savait très bien que le point faible de son adversaire n'était pas sa puissance mais bien sa partenaire a qui sûrement elle donnait du temps pour s'en aller.

*Dois je m'occuper de la plus jeune? Elle reste quand même un témoin gênant mais bien plus facile à manipuler.*

Il se retourna néanmoins alors qu'Hana prenait de l'altitude pour lui lancer un sort de kido mais il sentait que quelque chose n'allait pas, ce kido n'était qu'une diversion.

Sale petite...


Une explosion de lumière jaillit tout autour de lui, des mines de lumière !

*Pas cette fois*

Il s'était déjà laisser prendre par cette attaque mais cette fois la lumière était bien plus intense et le kido se dirigeait maintenant à toute vitesse sur lui. Ne se fiant qu'à son pesquissa, il disparut d'un sonido pour éviter l'attaquer et se retrouver juste devant Hana qu'il entailla de son épée malice au niveau du ventre. Suffisamment pour que le sang de l'épée se mêle à celui d'Hana mais pas assez pour la blessée gravement voir l'handicapée pour le combat. Il avait été très rapide et avait dû trahir un peu de son reiatsu a cause de cette shinigami un peu trop tacticienne à son goût. Surtout qu'il avait encore mal a ses yeux dû aux trop nombreuses lumières qui l'avait affectée, heureusement que son reiatsu était bien plus faible sinon il aurait eu des sacrées séquelles et c'est ce qui plaisait beaucoup au Segunda. Il resta ensuite en garde tout en criant pour que Kimiko l'entende très bien.

Gamine si tu essaies de partir je te jure que tu ne reverras plus jamais ton amie...

Il était prêt à l'emmener, la tuer, ou bien d'autre chose si Kimiko s'échappait. Quoi que...Une idée lui vint, il n'avait donner que son nom à Hana mais pas son poste et si un shinigami mourrait contre un arrancar c'était le destin et pas une raison pour déclencher une guerre. Après tout combien d'arrancar avaient été tué ? Un coup était si vite perdu...

*Peut être pas la tuer*

Oui son idée lui plaisait de plus en plus mais fallait-il encore voir comment réagirait cette jeune shinigami qui se prenait pour une princesse. Normalement il l'avait suffisamment entaillé pour que son sang qui était en réalité du poison se mêle au sien progressivement. Plus le reiatsu de la victime était faible plus elle avait du mal à résister.


(J'ai fait attaquer mon perso très rapidement mais tu as le choix de réagir bien sûr, ce scénario est au cas où tu serais touchée Wink )

Soleil Blanc
avatar



162 posts

Squatte depuis le 09/11/2016

23 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
64/100  (64/100)
XP:
4050/10000  (4050/10000)
Spécialité: Kidô



Dim 11 Déc - 0:24

Egnima
Sanguinario Sitharion & Uranara Hana
Just let me in, I can't feel your heartbeat, I can't bring your soul to life, I want to know why, I just want to know why, You know what to do, Get over you, You are my enigma, Give me just one clue, Cause when you keep it in, I can't begin, Solving my enigma…

Hana remercia sa diligence et les entraînements stricts de son honorable grand-mère lorsque l’arrancar apparut soudainement sous ses yeux à une distance bien trop dangereuse. Son corps souple recula par réflexe face au prédateur, mais sa lame fendit l’air plus vite qu’elle et la dame entendit le déchirement de son uniforme de shinigami au niveau de son ventre et une certaine brûlure suivit l’attaque aussitôt. Son instinct de survie lui dicta de prendre du recul et c’est ce qu’elle fit non sans quitter son adversaire des yeux. Elle porta une main à son ventre et lorsqu’elle la retira, elle y vit un peu de sang. Hana serra brièvement le poing, insatisfaite de sa performance, puis releva les yeux vers l’individu belliqueux. Malheureusement, elle était bien loin de se douter du malheur qui empoisonnait désormais son être. Ce n’était qu’une question de temps.

Pour l’instant, la plaie n’était qu’un supportable inconfort, rien de plus, rien de moins. Étrangement, la douleur causée par ses cours de danse était plus intense qu’une telle éraflure. Elle tiqua lorsque l’homme s’adressa à nouveau personnellement à sa pauvre cousine qui se remettait péniblement sur pied. La pauvre n’avait jamais eu à affronter un arrancar auparavant, Hana non plus d’ailleurs, pas directement, mais elle avait lu beaucoup sur le sujet et s’entraînait durement pour augmenter ses capacités. Cet animal s’était laissé frapper de plein gré, son corps avait encaissé son coup sans faiblir, mais ce n’était pas cela le plus surprenant, c’était plutôt l’énergie qu’elle avait détecté chez lui.

- Ne lui parlez pas comme si je n’étais pas là, souffla la tête du clan Uranara. Quelle impolitesse, je suis la seule en droit de lui donner des ordres, n’inversez pas nos rôles.

La jeune dame aligna Sentaiyou avec son ventre, puis inspira doucement.

Ni-banme no sekkyō, Chiyunikkou, souffla-t-elle doucement alors qu’une lumière chaude l’entourait doucement. Elle se sentit obtenir un regain d’énergie et la blessure se referma presque instantanément. Toutefois, certains maux ne guérissaient pas aussi facilement.

D’un shunpo, elle se remit entre l’arrancar Sanguinario Sitharion et sa cousine. C’était presque insultant de le voir donner plus de son attention à sa cadette qui pliait sous n’importe quoi comparé à elle qui se démenait à le défier.

- Vous jouez toujours ainsi avec deux femmes à la fois, quel arrogant et vulgaire goujat, déclara la dame en le désignant arrogamment du menton. Cette fille ne mérite pas autant d’attention, prenez vous en à une personne qui en vaut la peine. Vous êtes doué et très rapide, vous dissimulez une certaine force, visiblement, vous êtes quelqu’un à craindre, mais aujourd’hui n’est pas le jour où mon soleil ou celui de ma famille ne s’estompera.

Des pas se précipitèrent derrière elle, Kimiko s’était finalement relever de son noble postérieur pour la rejoindre. Hana sentit l’air bouger derrière elle, mais son attention restait concentrée sur l’arrancar jusqu’à ce qu’un soudain goût de fer lui monte dans la gorge et qu’un haut le cœur ne commencer à la secouer. Elle maintint fièrement la tête haute malgré le malaise, et ce, même lorsque un liquide se mit à dégouliner de la commissure d’une lèvre. Elle porta une main tremblante à sa bouche, puis la déplaça jusqu’à sous ses yeux qui s’agrandirent en voyant le sang visqueux. Nouveau haut le cœur…

- Hana-sama, vous allez-bien ? s’enquit doucement sa cousine derrière elle qui osa poser une main sur son épaule. La concernée essuya rapidement sa bouche avec sa manche et donna un froid coup d’épaule pour repousser Kimiko qui pourtant ne faisait que s’enquérir de son bien être.

- Tout va bien, répondit-elle fièrement. Cependant, cette danse commence à m’ennuyer et il est temps d’aller prendre le thé. Elle considéra longuement l’arrancar. Il ne devait pas avoir manqué son élan de faiblesse, il devait être en train de jubiler et c’était bien un spectacle qu’elle ne comptait pas offrir à sa cousine.

Kimiko fronça des sourcils. La voix de sa maîtresse avait tremblée, jamais celle-ci ne tremblait. Elle gardait la tête haute malgré les difficultés, elle l’avait vu surmonter les épreuves une par une face à sa mère et sa grand-mère avant elle.

Quant à Hana, elle consultait les environs du regard et considérait silencieusement le portail qui demeurait ouvert, mais pas pour longtemps. Sa cousine possédait son papillon de l’enfer, elle ne s’inquiétait pas à ce sujet. Il lui fallait seulement un moyen de gagner un peu plus de vitesse contrairement à ce maître du sonido. Nouveau haut le cœur…

- San-Banme no sekkyō, nisshoku, murmura la dame avant de passer sa lame sous ses yeux et disparaître à nouveau sous le regard de l’homme aux yeux de rubis.

Elle attrapa la main de sa cousine dans son sillage et les deux femmes coururent en direction du portail. Il allait probablement trouver sa technique redondante, mais hélas, l’invisibilité était une astuce qu’elle ne laisserait jamais de côté. Quand elles ne furent qu’à quelques mètres de l’entrée spirituelle, Hana fit un tour sur elle-même, tirant toujours sa cadette dans son ombre sous le regard incrédule de celle-ci.

- Je suis désolé, Kimiko, prépare le thé en mon absence, dit-elle un peu trop sérieusement.

- Hana-sama ? Puis elle comprit et ses yeux s’agrandirent d’horreur. Hana-sama, non ! Hana-sama ! Ensuite, elle remarqua une trace de sang qui perlait sur les lèvres de son honorable cousine, mais il était déjà trop tard, car la tête de clan Uranara planta la paume de sa main dans son torse.

- Bakudō #8. Seki…

Le corps de Kimiko fut soudainement propulsé avec une force extrême vers le portail qu’elle traversa en poussant un cri aigu. Quant à Hana, elle fit un dernier tour sur elle-même et se prépara à parer ou à éviter le prochain coup de l’arrancar. Le goût de fer dans sa bouche ne disparaissait pas. Il ne l’avait pourtant touché qu’une seule fois. Est-ce que sa blessure avait été suffisamment profonde pour mélanger son sang à son estomac ? Non, le goût qu’elle avait sa langue était définitivement plus que son propre sang.

- Je croyais que le poison était l’arme féminine par excellence, cracha-t-elle, furieuse de s’être laisser prendre par une si basse tactique.



┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Uranara Hana


Rose + 5
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Dim 11 Déc - 16:27


En quête de savoir
Featuring Uranara Hana et Sanguinario Sitharion



Sitharion profitait du spectacle, il l'avait bel et bien touché mais elle gardait sa fierté. Osant même lui reprocher de donner des ordres a Kimiko et qu'il n'y avait qu'elle qui pouvait le faire. Il était clair que cette shinigami ne manquait pas de courage mais il était bien trop tard pour elle. Il pouvait sentir son sang corrompre, se mélanger au sien et empoissonner chaque partie de son corps et c'était une sensation vraiment agréable.

*Oh une technique de soin*

Il découvrait a présent une autre technique qui referma la plaie mais encore une fois, le Segunda gardait son petit sourire narquois. Peu importe le nombre de fois qu'elle essaierais de soigner ses blessures, son poison était dans ses veines et plus rien ne pourrait l'arrêter...Hormis peut être si Sitharion daignait lui accorder le baiser de l'araignée, le remède de son sang empoisonné. Puis alors qu'il avait son attention rivée sur la cadette, elle vint s'interposer entre lui.

Ah oui?

Il l'écoutait avec grand intérêt, il avait très bien compris qu'elle n'hésiterait pas à...

*Oh elle se sacrifie...*

Il n'eut pas le temps d'ajouter quoi que se soit que la shinigami avait repoussé Kimiko assez brutalement dans le portail qui se referma derrière elle. Dans un énième acte de courage ou de folie, elle avait sacrifié sa vie pour permettre à sa cadette de s'enfuir. Mais peu importe, il avait une proie bien plus intéressante, les risques avaient été pris et le butin à la mesure de ceux-ci. Il resta immobile tandis qu'elle se retournait et lui lançait une autre pique. Profitant que le portail avait disparu, il n'attaqua pas la jeune femme mais se mis à tourner autour. Tel un rapace attendant patiemment son heure. Peu importe ses bravades, peu importe ses techniques, elle ne tarderait pas à rejoindre l'enfer de Lolth. Alors qu'il se mettait à tourner autour de la shinigami sans la quitter du regard, il prit enfin la parole.

Tu as beaucoup de courage shinigami ou dirais-je de la folie? Tu aurais pu t'enfuir et laisser ta cadette entre mes griffes, cela aurait été plus intelligent.

Il ne la laissa pas répondre et continua.

Plus les secondes passe et plus mon poison envahit ton corps, je peux sentir mon venin s'emparer de toi peu à peu. Apprends une chose, peu importe la technique tant que la victoire est assurée.

Il s'arrêta en face de la shinigami montrant très bien qu'il avait tout son temps, aucun renfort ne viendrait à son secours et même si ils le faisaient, ils ne pourraient rien pour la sauver.

Ta grande langue ne te sera d'aucune utilité cependant j'admire ta persévérance. Je pourrais peut-être te trouver une utilité.

Il se rapprocha de quelque pas, malice était toujours dans sa main.

Je te laisse donc le choix, la mort ou... Je t'emmène avec moi dans le Hueco Mundo et tu me serviras, je t'apprendrais beaucoup de chose et tu me devras une obéissance sans faille.

Ce n'était pas vraiment un choix mais Sitharion était intéressé par ce caractère qui ne lachait rien mais elle avait trouvé son maître et peu importe sa fierté. Si elle tenait tant à la vie, elle devait accepter le marché de l'araignée.

Je te conseille de faire vite car mon poison est tout sauf inoffensif.


Il sortit une fiole contenant quelques gouttes d'un précieux liquide bleuté.

J'appelle ça le baiser de l'araignée. Une goutte suffit pour calmer mon poison cependant cela ne l’éliminera pas tout de suite. Il faudra un traitement régulier, ce que tu auras si tu acceptes mon marché. Choisis maintenant shinigami !

Soleil Blanc
avatar



162 posts

Squatte depuis le 09/11/2016

23 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
64/100  (64/100)
XP:
4050/10000  (4050/10000)
Spécialité: Kidô



Mer 14 Déc - 19:03

Egnima
Sanguinario Sitharion & Uranara Hana
Just let me in, I can't feel your heartbeat, I can't bring your soul to life, I want to know why, I just want to know why, You know what to do, Get over you, You are my enigma, Give me just one clue, Cause when you keep it in, I can't begin, Solving my enigma…

 Hana, malgré les lignes de feu qui se faufilait sous sa peau, ne quitta pas son adversaire des yeux, une main positionnée sur l’ancienne plaie sur son ventre. Cet homme n’était qu’un vautour, un charognard qui attendait son heure pour se repaître de sa pleine carcasse. Elle toussota sèchement et ravala péniblement la mixture de sang poisseux qui envahissait sa bouche. Son corps rejetait le venin, visiblement, mais cela ne l’empêchait pas d’émettre bien des dommages à l’intérieur. Ses entrailles commençaient à s’échauffer, sa bouche à sécher et ses muscles à se crisper. Quand elle entendit sa voix, son visage s’anima d’un sourire narquois frôlant l’arrogance.

- L’avenir appartient à la jeunesse, rétorqua-t-elle simplement à voix basse, sachant fort bien que la jeunesse était un bien drôle de concept à aborder lorsqu’on était proche de l’immortalité comme un shinigami ou un arrancar. Elle cligna à quelques reprises des paupières en le voyant s’approcher dangereusement de sa position.

Quand l’arrancar fut devant Hana, celle-ci leva les yeux vers lui puisqu’il la dépassait de quelques centièmes ou plusieurs en fait. Du coin de l’œil, elle percevait la présence de son épée toujours dégainée et prêt à frapper. Elle haussa un sourcil fatigué quand il mentionna pouvoir lui trouver une utilité. De quoi est-ce que cet individu pouvait bien parler ?

Les paroles suivantes la choquèrent et elle eut immédiatement un mouvement de recul, et ce, même si elle savait qu’une fuite était impossible. D’une main, elle tenait toujours Sentaiyou entre ses doigts tremblants. Un frisson d’horreur parcourut son échine pendant qu’une image d’elle en tant que l’esclave d’un arrancar se manifestait dans son esprit déjà affaibli par le poison. Une expression dégoûtée se forma sur son joli visage. Une quinte de toux la prit par surprise et elle eut un nouveau mouvement de recul.

- Je ne trouve pas votre demande suffisamment romantique, lâcha l’Uranara avec un sourire narquois. Vous êtes trop vulgaire pour m’apprendre quoique cela soit, je préfère rester maître de ma vie et de mon trépas. À ce moment-là,  elle retourna la pointe de sa propre lame vers sa poitrine, ciblant son cœur qui tambourinait rapidement contre sa poitrine. Si elle mourrait là, maintenant, beaucoup de gens seraient heureux, peut-être que d’autre seraient malheureux. Son honorable grand-mère ne serait pas très fière de la voir dans un tel état pitoyable, elle sentait son orgueil souffrir plus que ses os et sa chair.

Sa poigne ayant beaucoup de mal à tenir la lame droit, Hana tua son hésitation d’une dernière volonté et appuya la pointe vers l’endroit ciblé jusqu’à ce qu’un cri retentit dans sa tête. La voix sage et monotone de Sentaiyou se mêla au son de son cœur qui battait la chamade. Elle suspendit momentanément son geste.

Une lame dans le cœur était bien trop facile, une fin peu extraordinaire et ça ferait trop plaisir à sa mère et à son frère qui se démenaient à la renverser de sa position de chef du clan Uranara. Quelle futilité. Lentement, Hana éloigna l’arme étincelante de sa personne, puis fixa sombrement le prédateur en face d’elle.

- Je n’ai pas à marchander avec un être tel que vous, Sanguinario Sitharion, dit-elle finalement. En tant que tête d'une banque réputée, elle savait dénicher les meilleures offres et ce que l'arrancar désirait lui offrir n'avait aucune pertinence dans son livre à elle.



┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Uranara Hana


Rose + 5
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



posts

Squatte depuis le

piges








Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )