L'heure du départ ... [Pv Sitharion]
 † Lilith's Wrath †
† Lilith's Wrath †
avatar



47 posts

Squatte depuis le 03/08/2016

20 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
76/100  (76/100)
XP:
0/19000  (0/19000)
Spécialité: Cero



Mar 23 Aoû - 1:30






L'heure du départ ... [Pv Sitharion]


Le vent balayait le sable du désert blanc avec douceur. Pour une fois, son passage fut silencieux, et seul le bruit d'infimes grains de sable se baladant au gré de celui-ci résonnait à travers le Hueco Mundo. La brise se heurtait aux quelques décombres qui s'éparpillaient dans les alentours du nouveau palais. La guerre avait fait des ravages et Las Noches ne pansait ses blessures que depuis peu de temps. Le bâtiment n'était plus aussi imposant, en adéquation avec son nombre d'habitants devenu bien faible.  La brise légère parvint à pénétrer au travers d'une fenêtre. Celle des quartiers de Rosalia, directement exposés au vent. La nouvelle recrue savait apprécier la fraîcheur qu'il apportait, même si elle eu bien trop souvent l'occasion de la côtoyer. Habiter entre 4 murs ne la réjouissait pas beaucoup. Toujours fidèle à son caractère solitaire, Rose s'était isolée plusieurs heures durant sur le toit du palais. Ses yeux oranges sondaient l'horizon ... Ses pensées au loin, remontant à l'époque où elle était encore un Hollow. Ses souvenirs la hantaient sans cesse. Pour le moment, aucun remède n'était efficace pour lutter contre ses maux. Les minutes passèrent et ses songes s'étaient finalement débarrassé de ce film sans fin pour maintenant se focaliser sur les événements qui se sont passés récemment. Certains restes de cadavres nourrissaient encore les hollows les plus faibles. Il faut dire que les victimes étaient nombreuses, très nombreuses et les faibles tenaient le rôle de charognard. Finalement, ce désert était en tout point identique à ceux que l'on peut retrouver chez les humains, à l'exception des créatures qui y vivent.

Quel était la nature de ces êtres partis aussi vite qu'ils étaient arrivés ? Qu'elle était la source de leur pouvoir ?

Rose n'avait pas participé à la reconnaissance effectuée par deux autres membres de l'Espada sur les lieux du massacres. D'après les rapports, des flammes bleues étaient visibles sur le corps des victimes. Aucune traces d'explosions ou autre signe de violence. L'oeuvre était digne des plus grands assassinats. Rapide, précis et efficace. Les shinigamis furent écartés des suspects. D'après les arrancars présents dans le palais, ces actes n'avaient rien à voir avec l'utilisation d'un kido ou d'un zanpakuto. D'après le nombre de victime et la vitesse à laquelle les corps sont tombés, il est à supposer que les assaillants soient puissants. Suffisamment puissants pour faire face au nombre infini de hollows présent au désert blanc.
Si les arrancars et les shinigamis n'étaient pas responsables de ces actes, le decimo Espada pensa que la réponse se trouvait peut-être dans le monde des humains. Rose avait pour habitude de les observer de temps en temps afin d'assouvir une curiosité qui grandissait pour ces êtres si petits, si inoffensifs ...

Lorsque le vent frappa son visage, entraînant dans sa course sa longue chevelure bleutée, Rosalia rouvrit lentement ses yeux. Pour répondre à toutes ces questions, ses pensées la poussèrent à se rendre dans le monde des humains. Effectuant un bon gracieux, elle regagna tranquillement l'enceinte du palais. Pénétrant l'entrée de la grande façade, les derniers reflets de la lune s'estompèrent, laissant place aux murs rosâtres de la salle d'entrée. Durant sa marche, Rosalia se demandait si il était préférable d'informer Hallibel sur son souhait de partir mener une "enquête" à Karakura. Évidement, afin de na pas entacher le peu de confiance qui règne entre les deux femmes, la conclusion à cette bête question la mena au trône. Et quel trône ! Quel souverain irait se faire construire un siège aussi simpliste ? L'ex Tercera devait sans doute ne pas être superficielle. Quand bien même, pour des raisons politiques, un minimum de prestance ne serait pas de refus. Sur cette critique passagère, Rosalia ne se fit pas prier plus longtemps ...

"Pardonnez-moi ce dérangement, je me propose pour inspecter Karakura. Nous trouverons peut-être des réponses sur la nature de l'assaillant."
disait-elle d'un ton froid.

La mission fut acceptée et les ordres clairs: éviter tous conflits. Si un combat est engagé, le repli se doit d'être immédiat. Afin d'éviter des problèmes autres que ces assassins de l'ombre, la discrétion ainsi qu'une attitude passive restait la meilleure stratégie politique. Les ordres gravés dans sa tête, Rosalia ne faillirait pas. Regagnant ses quartiers, elle prit un instant pour se poser en tailleur, sur les genoux, en face de l'hôtel qui servait de repos à son Zanpakuto. Lilith brillait toujours autant. Son rouge écarlate ne prenait aucune ride. Les minutes filèrent et comme pour marquer la fin d'un prière, Rose posa son front contre le sol et se dirigea vers une grande salle au centre du palais. De nombreux piliers imposants s'y trouvaient.
D'un signe de sa main, une fissure fit son apparition. Arborant l'apparence d'une bouche, le trou s’agrandissait jusqu'à être suffisant et pouvoir ainsi laisser la femelle espada. Au moment où Rose posa un premier pied à l’intérieur, elle sentit un reiatsu conséquent s'approcher. Poussant un léger soupir, comme pour témoigner du gène occasionné, elle tourna légèrement la tête. Apercevant alors vaguement la silhouette du compagnon qui se joignait à elle dans cette aventure, elle engouffra sa deuxième jambe à l’intérieur du Garganta:

"Souka .."

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Lun 5 Sep - 15:44


L'heure du départ
Featuring Sanchez Rosalia et Sanguinario Sitharion



(désolé du retard)

Sitharion était dans son labos tout en regardant ses dernières notes. Le sang s'était infiltré dans les veines des cadavres mais il lui manquait quelque chose. Ce petit quelque chose qui faisait toute la différence et qui lui permettrait d'avoir le pouvoir qui pourrait enfin renverser cette suffisante Hallibel. Lolth ne lui avait-elle pas apprit que si la puissance n'était pas au rendez-vous, il fallait trahir et attaquer dans le dos? Il poussa un soupir et ferma son livre qu'il cacha dans un tiroir et le referma aussitôt.

*Non c'est encore trop tôt, je ne connais pas tous les pouvoirs des acteurs principaux*

Certains Espada pourrait voir d'un mauvais oeil sa prise de pouvoir et il devait ainsi avoir des alliés mais aussi des marionnettes et son talent pour le poison n'était pas quelque chose qui l'aidait. Mais personne n'était au courant de son plan, son plan global. Le plan? Oui son plan ! Celui que même la personne la plus intime ne saurait savoir mais il devait encore la peaufiner, tel l'araignée, il était patient...Cependant la menace extérieure n'était pas non plus à prendre à légère. La preuve de la mission qui lui avait été confié par cette reine de pacotille.

*Elle veut juste me tenir éloigner de Las Noches pour un moment, elle sait qu'elle ne peut pas entiérement me contrôler. Cela peut jouer en ma faveur comme cela peut me trahir...*

Il fit quelques pas et sortit du laboratoire. Se retournant, il mit son bras et des pinces vint l'entailler au bras pour venir récolter son sang. Cela permit alors de verrouiller la porte. Une sécurité pour tout ceux qui voudraient connaître les secrets du Segunda. Une explosion déclencherait l'alerte dans tout Las Noches et la clé était le sang de Sitharion. Le sang était la vie mais aussi la mort, tel le signifiait Lolth.

*Un jour, ma déesse, vous serez la religion principale de ce monde. Car cette religion me permettrait de fanatisé ces arrancars, les faire mourir pour ma cause...Oui car quand la religion et la politique se mêlent, les résultats ne peuvent qu'être explosif*

Il sourit à cette pensée, au fait qu'il siégerait un jour sur ce trône que lui ravissait l'ancienne Tercera. Puis d'un sonido, il disparut tel le grain de sable soufflé par le désert. Sortant de Las Noches, il sentit très vite le reiatsu de la décimo et s'y dirigea. Heureusement pour lui, elle avait déjà ouvert un Garganta et il sourit en voyant qu'il n'aurait pas à le faire. Il ne cacha pas sa présence et regarda la jeune femme y mettre déjà un pied.

Je vois que nous ferons équipe cette fois, j'ai hâte de voir ce résultat.

Il ne connaissait pas très bien la décimo mais comptait bien en apprendre le plus possible. La faire combattre à sa place, ses techniques, sa mentalité...Mais surtout lui faire croire qu'il serait un allié indispensable pour elle...Oui la manipulation était l'atout secret du Segunda car même si un adversaire était plus puissant que lui, le poison finirait le travail. Il avança de quelques pas et n'ajouta rien voyant la faille s'aggrandir un peu plus tandis qu'il passait aussi le Garganta se trouvant près de la jeune femme. Pour une Arrancar, elle était assez séduisante mais Sitharion savait que les plaisirs charnels devaient passer après la soif de pouvoir...Et sa soif était insatiable. Alors que le Garganta se refermait sur eux progressivement, il ajouta.

Voyons voir ce que nous réserve cette mission...Cher collègue.

Il ne lui demanda pas son nom, il s'était renseigné mais il n'avait jamais eu l'occasion de lui parler auparavant, il allait analyser et emmagasiner tout ce qu'il pourrait pour manipuler voir utiliser les dons de la décimo à son avantage. Tout espada pouvait être un allié à manipuler ou un ennemi à éliminer. Tel avait été le sort de l'ancien Tercera, celui qui avait oser remettre ses choix en question, il avait fini par être exterminé par le Segunda...Et il n'hésiterait pas à recommencer si tout cela était nécessaire



 † Lilith's Wrath †
† Lilith's Wrath †
avatar



47 posts

Squatte depuis le 03/08/2016

20 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
76/100  (76/100)
XP:
0/19000  (0/19000)
Spécialité: Cero



Jeu 8 Sep - 23:09






L'heure du départ ... [Pv Sitharion]


L'individu qui était apparu subitement grâce à un sonido se dessinait un peu plus, marchant en direction du Garganta et de sa Rosalia. C'était un homme au corps plutôt imposant, arborant une longue chevelure blanche sur son crâne. Le reiatsu qui émanait de cette personne ne lui était pas inconnu. Au sein du palais, les arrancars ressentent et se familiarisent quelque peu avec l'énergie spirituelle de leurs compatriotes. Puis, certaines informations fondamentales sont révélées aux espadas afin d'en apprendre un peu plus sur leurs potentiels partenaires. Ils allaient être amenés à faire des missions dans le futur et il est préférable d'en connaître un peu plus sur ses partenaires. Nom et rang, c'était amplement suffisant pour le moment. D'après le peu d'informations qu'elle possédait sur cet homme imposant, Sanchez devinait bien qu'il s'agissait du Segunda. Sa présence dérangeait cependant la tranquillité de la Decimo. Observant l'homme qui s'approchait peu à peu, il lui paraissait comme perdu dans ses pensées et, le temps d'un instant, il afficha un sourire, mais notre protagoniste ne bougea pas d'un cil. Il était son supérieur en théorie et elle se devait de garder le pus de sérieux possible. *Il doit sûrement vouloir détendre l’atmosphère ... Ce n'est pas bête pour entamer une première mission.*

Il murmura par la suite qu'il avait hâte de voir le résultat de cette mission ? Pourquoi pas. Après tout, c'est bien dans ce genre de moment que Rose sait rester froide, efficace et professionnelle. A mesure que le Garganta s'ouvrait, l'homme eut assez d'espace pour s'y engouffrer à son tour pour venir se tenir juste à côté de la femme aux cheveux bleutés. La fissure en forme de bouche se referma. Rose jeta un regard froid envers son collègue avant d'entamer la marche à travers ce portail inter-dimensionnel. Mettant un peu de distance entre elle et lui, elle se demanda si il était envoyé en mission ou si c'était simplement de la curiosité. Si la deuxième option s'avérait être la bonne, il ne serait pas bien différent d'elle sur un point.
A cette simple pensée, Rose lâcha un rire étouffé dans ses mains, oubliant presque la présence de l'homme qui se trouvait juste derrière elle.

Même si la question lui trottait toujours dans la tête, Rose devait bien avouer que c'était la première fois qu'ils allaient faire équipe. Elle ne savait pas comment réagir correctement face à ce genre de situation. Dans le Hueco Mundo, les rivalités sont grandes. Lors de son arrivée et de sa promotion en tant qu'Espada, elle eut alors l'honneur d'en apprendre plus sur les événements passés lors de la dernière guerre. Dans les histoires qu'elle put entendre sur l'ancienne armée d'élite d'Aizen, l'Espada, certains d'entre eux étaient sans scrupules et n'hésitaient pas à frapper leur collègue dans le dos. Les noms prononcés furent Nnoirta, Grimmjow, Yami et un certain scientifique qui ne pensait qu'à ses expériences, Szayel. Au sein d'un groupe d'hommes supposés être numéro 1 et représenter le Hueco Mundo, c'était raté. A ses yeux, il ne représentait que l'animosité présente sur la terre des Hollows. Il est vrai que certains d'entre eux étaient des échecs d'un point de vue militaire si l'on prend le cas de Luppi, exécuté par Grimmjow. Pourtant, une simple punition, autre que la mort, aurait été amplement suffisante. Bref, neutraliser sa propre armée avant même d'avoir gagné une guerre, Rosalia trouvait tout cela stupide !

La decimo en était convaincu et cette seule pensée alimentait de plus en plus son dégoût pour le manipulateur qui permettait ces atrocités dans son palais. Décidément, elle n'aimait vraiment pas les gens de son espèce. Rosalia était perturbée, ne sachant plus ni quoi penser ni quoi ressentir. Elle se demandait parfois si elle n'était pas trop tendre. Dans son doute, elle regrettait de ne pas avoir gardé un peu plus ses instincts de hollow, se disant qu'ils auraient pu lui épargner bien des souffrances. Ce trouble se lisait quelque peu sur son visage. Ses yeux perdaient de leur couleur, penchant pour un teint pâle.
Elle ne le remarquait peut-être pas, mais lors d'une mission, elle pouvait être meurtrière, voire cruelle, dans le but d'arriver à ses fins. Après tout, sa recherche de pouvoirs primait maintenant sur beaucoup d'anciens principes.

Voyons voir ce que nous réserve cette mission...Cher collègue.

Sur ces mots, le teint de l'ange revint à la normale.

*La mission prime, mais je devrais quand même en apprendre plus sur lui. Question d'éthique. Je ne peux pas lui faire confiance autrement*

Profitant de la dernière parole de l'individu, Rosalia répliqua:

Hai ... J'ai entendu dire que tu t'étais rendu sur le lieu du massacre. L'un des espadas y aurait laissé la vie subitement. J'aimerais en savoir plus.

Rose ne répondit pas à la gratitude du Segunda quant à l'idée de faire équipe. En effet, elle souhaitait juste échanger un peu avec lui pour en apprendre plus sur ces événements inquiétants. C'était un bon moyen d'entamer la discussion et d'esquiver ses protocoles basiques qui permettent de créer des liens, aussi infime soient-ils. Tout en abaissant sa pression spirituelle jusqu'à ce qu'elle soit totalement camouflée, elle abaissa son rythme de marche afin de pouvoir converser plus longtemps. Passant sa main dans les mèches qui lui traversaient le visage, elle commençait à devenir impatiente ...

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Mer 5 Oct - 14:51


L'heure du départ
Featuring Sanchez Rosalia et Sanguinario Sitharion



Sitharion continuait de marcher avec la Décimo tout en comprenant très bien qu'elle aussi l'analysait. Très bien il n'avait pas à faire à une Arrancar qui faisait confiance au premier venu. Il devait tisser sa toile et lui montrer qu'elle pouvait lui faire confiance. Si il ne l'avait pas fait avec Vego c'était parce que celui-ci ne l'aurait de toute façon pas fait. Il se trouvait juste en dessous de Sitharion point de vue des grades et donc aurait eu de toute façon des vues sur le poste que le Segunda occupait. Non, il fallait manipuler certains personnes et se débarrasser des autres. Il ne pouvait tout bonnement pas régner seul sur le Hueco Mundo, il aurait besoin d'allié et peut être qu'il pourrait corrompre la décimo même si elle occupait un poste dont la puissance était moindre comparée à la sienne.

*Justement personne ne la soupçonnera ainsi*

Lui aussi misait sur la puissance mais il avait d'autres armes en réserve, un ennemi puissant pouvait tout aussi bien mourir en tombant dans une embuscade particulièrement bien orchestrée ou tout simplement péri en ayant consommé un poison par exemple. Oui les complots étaient la spécialité de cet Espada en plus de la science. Il remarqua alors bien vite qu'elle prenait de la distance qu'il ne tarde pas à rattraper. Le portail se fermait derrière eux alors qu'ils arrivaient progressivement dans un autre monde, il sentit qu'elle cachait son reiatsu et sourit intérieurement.

*Intéressant, elle sait aussi qu'il vaut mieux être discret*

Sitharion ne tarda pas à faire de même tout en continuant de la suivre jusqu'à ce qu'il entende une question qui sortit du bout de ses lèvres. Elle avait entendu dire qu'un de leurs collègue y avait laisser la vie. Oh il était sûr que la petite Arrancar ne tarderait pas à dire qu'il s'était débarrassé du Tercera mais bien sûr, telle une toile il pourrait arranger cela à sa sauce.

Et bien j'ai trouvé mon ancienne fraccion décédée par une force que je ne connaissais pas et que je n'ai pas réussi à identifier.

Il se mit alors à avancer, rentrant totalement dans son rôle.

C'est alors que Vego à penser qu'il était temps de monter en grade et il a cru bon de vouloir me piéger mais c'est lui qui a été surpris car j'avais eu vent de ses plans. Je l'ai donc tout simplement tuer avant qu'il ne me fasse subir le même sort.

Sitharion en parlait comme si cela était banal, il avait subtilement par contre parler de sa fraccion en premier afin de voir si l'émotion pouvait se lire sur le visage de la décimo. Il aimait faire croire qu'il avait plus de point faible qu'il n'en avait alors qu'il se fichait de la mort de cette fraccion ratée. Non maintenant, elle lui servirait bien plus en tant que cobaye dans son laboratoire. Le cadavre de l'ancien Tercera aussi lui servirait, que de joyeuse perspective! Sitharion se permit alors une autre question.

T'es tu déjà servi du Garganta pour venir dans ce monde?

Après tout il devait savoir si elle était prête ou si elle allait se laisser submerger par le festin qui les attendaient



 † Lilith's Wrath †
† Lilith's Wrath †
avatar



47 posts

Squatte depuis le 03/08/2016

20 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
76/100  (76/100)
XP:
0/19000  (0/19000)
Spécialité: Cero



Ven 4 Nov - 17:59

Spoiler:
 






L'heure du départ ... [Pv Sitharion]

Rosalia attendait patiemment la réponse de son collègue. L'homme aux cheveux blancs pouvait aborder une allure de sage comme celle d'un scientifique fou. Du moins, c'est ce qu'on pourrait penser de lui sans le connaître. Bien que ses vêtements puissent écarter le côté sage ... Mais bon, l'on ne juge pas un livre à sa couverture. Soudainement, une sorte de bouche noire se dessina dans un ciel bleu pour s'ouvrir comme pour avaler tous les nuages aux alentours. A l'inverse, deux individus y sortirent à toute allure et le garganta se referma derrière eux. Il s'agissait tout bonnement de nos deux protagonistes, Sitharion et Rosalia.
L'espada ne tarda par contre pas à répondre à Rose. Il donna quelques explications concernant la mort d'un de leur collègue "d'élite", Vego. Elle apprit donc que la fraccion de Sitharion fut tuée lors de l'attaque du mystérieux ennemi. D'après lui, Vego en aurait profité pour essayer de le tuer et masquer sa mort en le faisant passer pour une victime supplémentaire de l’hécatombe au côté de sa fraccion.

Prenant un air niait et simplet, Rose acquiesça et fit donc comprendre qu'elle adhérait à cette version de l'histoire. Elle se disait bien que c'était possible et que de toute façon, il fallait rester sur ces gardes. L'on n'est jamais à l'abri d'une révolte de ce type et puis, elle devait elle-même rester sur ses gardes au cas ou quelqu'un voudrait "prendre" sa place, bien qu'elle soit juste le numéro 10 et en réalité, le numéro 0.
Elle restait quelque peu méfiante concernant cette histoire, mais ne le montra pas. Elle afficha un sourire en réponse à celui de l'homme aux cheveux blancs. Elle était maintenant plus en confiance. Peut-être feraient-ils équipe sur d'autres missions à l'avenir. Il semblerait tout de même que la mort de sa fraccion est dérangé l'espada, mais le ton sur lequel il en parla était louche. Mais bref, pas le temps de s'éterniser là-dessus. La decimo rangeât ses pensées dans un coin de sa tête et prit soin de répondre à son collègue :


"Hai, j'y suis déjà venu quelques fois par curiosité, mais je suis toujours restée en retrait dans le ciel pour observer. Je trouve ces créatures curieuses."


C'est vrai que grâce à cette mission, l'occasion de les voir de prêts était rêvée. Durant les quelques excursions dans le ciel de Karakura, Rosalia avait perçue quelques reiatsu intéressant, mais n'avait aucune idée de ce qu'ils valaient ni s'il s'agissait d'humain. Certaines pressions spirituelles étaient fortes. Il s'agissait majoritairement de shinigamis. C'était les seuls reiatsu qui lui était familier. Le reste était inconnu et la curiosité n'était que plus grandissant à mesure que les souvenirs traversaient l'esprit de Rose. Afin d’accélérer les choses, Rosalia fit signe à son collègue qu'il était temps de descendre et de commencer l'enquête. Elle espérait pouvoir traquer une de ces reiatsu inconnu dans la ville. Peut-être en serait-il plus sur les derniers incidents et le type de monstre qui en est à l'origine.

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Jeu 10 Nov - 18:45


L'heure du départ
Featuring Sanchez Rosalia et Sanguinario Sitharion



Sitharion comptait se faire passer pour un soutien non négligeable pour la décimo. Bien sûr son statut n'était pas très envieux mais il s'était renseigné sur les anciens espada et soupçonnait la décimo de cacher quelque chose aux autres.

*De toute manière, j'ai besoin de pions dans cette immense partie d'échec...Surtout que je ne sais pas qui est l'adversaire*

Il y avait bien cette force mystérieuse qui inquiétait le Segunda. Ses plans ne pourraient jamais se réaliser si Las Noches perdait la guerre. Il devait donc tout faire pour aider Hallibel....Du moins pour le moment. Car c'était là la subtilité de Sitharion, faire des choses qu'on n'attendait pas de lui et ne jamais ne laisser une personne percer les ténèbres qu'il avait instauré autour de lui afin de semer le trouble et de mener ses proies dans sa toile mortelle. Il regarda ensuite les humains qui étaient comme des fourmis sous ses pieds et resta impassible même si il souriait intérieurement.

*Si pathétique...Un simple geste de la main et des millions de vie seraient offertes en sacrifice à Lolth mais elles n'en valent pas la peine. Quand j'aurais Las Noches, ils ne seront que des diversions pour éloigner les Shinigamis.*

Il la vit ensuite descendre afin d'inspecter les environs et il la suivit sans poser de question. Il se permit alors de reprendre la parole.

J'ai déjà croisé quelques humains à pouvoir mais je doute qu'ils étaient responsable de la tuerie dans le désert. Non, c'était plutôt une force qui ne laisse aucune trace mais peut être que notre présence les alertera.

Secrètement il l'espérait car il voulait savoir quel était cette force qui agissait dans l'ombre. C'était lui qui devait le faire ! Lui commençait à tisser sa toile sur Las Noches, il ne permettrait jamais que quelqu'un vienne lui mettre des bâtons dans les roues. Il se rappela alors du Fulbringer qui avait subi son nouveau poison d'hallucination. Oui le pauvre petit avait bien délirer mais il doutait qu'il puisse faire partie d'un clan pouvant tuer sa fraccion.

*Non il était trop faible, cela doit être autre chose mais quoi*

Il pensa à un moment torturer un humain mais cela ne donnerait rien. Il se concentra à nouveau sur sa mission et se mua dans un silence. Mieux valait se faire passer pour un forcené du boulot plutôt que lui montrer sa vrai nature. Alors qu'il réfléchissait à tout ça, ses yeux ne perdait aucun mouvement de la décimo, il l'analysait, remarquait chaque mouvement...L'information c'était le pouvoir après tout !


Contenu sponsorisé



posts

Squatte depuis le

piges








Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "Allez Aria, l'heure du départ a sonné !"
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater