La reine de glace, et le tigre électrique. [Pv Kuchiki Rukia]
avatar



13 posts

Squatte depuis le 07/11/2018

23 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
60/100  (60/100)
XP:
0/8000  (0/8000)
Spécialité: Hakuda



Jeu 29 Nov - 13:26






Reine de glace x Tigre électrique



Sixième siège de la deuxième division… Un poste plutôt bas, et pourtant déjà bien exigeant. Il soupira un peu en y pensant, peut-être qu’il aurait dût cacher l’éveil de son zanpakuto et rester simple soldat ? Enfin, d’un autre côté ce poste lui avait permis de rencontrer des personnes intéressantes, donc était-ce une si mauvaise chose ? Excellente question à laquelle il n’avait pas vraiment de réponse dans l’immédiat. Enfin, là, il avait un peu de temps libre, donc il n’allait pas perdre son temps à se morfondre ! Tout souriant, il fit un arrêt à son magasin favori, une échoppe vendant des dangos, son pêché mignon.  Il en acheta un peu, pas trop quand même, il fallait savoir rester raisonnable ! Il marcha alors lentement, le sourire aux lèvres, commençant d’ores et déjà à savourer l’une de ses friandises favorites, avec une expression proche de l’extase sur le visage.  Juste maintenant, il était l’homme le plus heureux du monde..

Toutefois, malgré son esprit littéralement plonger dans la dimension des dangos, une silhouette attira son intention, une femme. Mais pas n’importe laquelle, non, une femme qu’il avait rencontrée en mission, et dont le seireitei parlait beaucoup fût un temps, la bien connue Kuchiki Rukia, sœur cadette du capitaine de la sixième division. D’un pas discret, presque félin, il s’approcha d’elle et lui mis une petite tape sur l’épaule droite avant de reculer d’un pas, la saluant avec un grand sourire quand elle se retourna. Il n’était pas particulièrement proche d’elle, mais il appréciait beaucoup la demoiselle, surtout sa capacité à garder son sang-froid. Il faut dire que cela semblait commun aux Kuchiki en règle général, mais bon, elle était la seule qu’il connaissait « personnellement » si on peut dire.

- Bonjour Rukia-sama. Si on m’avait dit que je vous auriez croisée dans la journée, j’aurais acheté un peu de thé !

Il sourit toujours et lui tendis alors avec enthousiasme son sachet rempli de dangos, l’air d’en proposer à la vice-capitaine. Réalisant cependant son audace, il s’inclina vivement en rougissant un peu. Il avait quand même devant lui une supérieure, et il se comportait avec elle comme une amie de longue date ! Sa gentillesse lui causerait des problèmes un jour.

- Gomenasai ! Je me suis un peu emporter… Je vois peu de visage familier en dehors de la seconde division ces temps-ci, et puis, vous devez sûrement m’avoir oublié, et je passe pour un fou, haha.

Il se redressa alors en se grattant derrière la nuque, sans perdre son sourire, bien que cette fois, c’était plus un sourire de gêne qu’autre chose. Il avait les yeux clos en se grattant, on pouvait même voir une petite goutte de sueur au niveau de son front, sur le côté droit. Il fallait vraiment qu’il apprenne à être moins… Enthousiaste.  Surtout avec des gens qu’il n’avait pas souvent eût l’occasion de croiser, et qui ne se rappelait très certainement pas de lui. Il se sentait bête maintenant, très bête même, et extrêmement gêné.




┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
avatar



14 posts

Squatte depuis le 23/11/2018

17 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
67/100  (67/100)
XP:
0/11500  (0/11500)
Spécialité: Kidô



Jeu 29 Nov - 21:44

La Reine de Glace et le Tigre Electrique

feat. Kuronushi Arima

Cela fait un moment déjà que je suis sortie de mes quartiers pour me rendre dans ceux de la sixième pour m'entretenir avec Renji, mais il n'était pas là. Peut-être avait-il été envoyé mener une enquête... Malheureusement, je ne peux me mêler consciemment des affaires de cette division à moins de recevoir une autorisation ou un ordre explicite. Je soupire. Je me demande si je suis utile... Certes, j'ai beaucoup de travail en tant que Fukutaichô, mais j'ai l'impression d'être bien moins occupée que d'autres sièges ou du moins, que mon travail n'est pas aussi crucial. Comment puis-je me rendre plus utile ? Peut-être qu'Urahara saurait quelque chose au sujet de ces événements étranges... J'ai toujours eu l'impression que cet homme était toujours en avance sur tout le monde et qu'il avait des yeux et des oreilles partout.

Je marche profitant de ce merveilleux silence qui règne dans les rues du Seireitei, essayant d'apaiser mon esprit en même temps que j'aère mon cerveau. J'aime l'ordre et le calme qui règnent ici, mais je sais également apprécier le vacarme et la bonne humeur. Je laisse mes pas me guider, allongeant ma promenade en même temps que je recule la reprise de mon travail. Travail qui consiste surtout, ses derniers temps, à remplir des dossiers ou à entraîner des nouveaux, cela ne me déplaît pas, mais je me demande si je suis à ma place.

Une main se pose sur mon épaule, me surprenant. Instinctivement, ma main droite se pose sur la poignée de mon zanpakuto tandis que je me retourne, prête à dégainer. Très vite, voyant le visage de la personne m'ayant sorti de ma rêverie, je regagne une position neutre. Ces réflexes acquis au combat, en temps de guerre, ne disparaissent jamais vraiment tout comme les cicatrices invisibles que laissent pareils affrontements.

Kuronushi Arima. C'est le nom de cette personne, un peu trop agitée, que j'ai connu quelques années plus tôt et qui se tient devant moi, beaucoup trop familière avec moi pour quelqu'un de son grade et de son rang social. Je ne prends pas le moindre dango malgré sa proposition, au même titre que je garde le silence jusqu'à ce qu'il s'excuse pour son comportement. Il ne me prend pas pour une gamine ni ne se moque de ma taille cependant, il ne semble voir que mon appartenance au clan Kuchiki. Mais, la vie peut elle se mesurer à la noblesse d'une personne ? Je ne crois pas. Suis-je si superficielle que cela ? Croit-il véritablement que je ne m'intéresse à personne et que je ne suis en mesure de me souvenir de lui ? Je soupire. Il a baissé le regard et incliné le buste d'une façon un peu trop rigide et subite à mon goût, tant d'exagération ne peut que mettre mal à l'aise...

- Il n'y a nul besoin d'employer "-sama", je préfère que l'on m'appelle "Kuchiki", que l'on emploi mon grade de Fukutaichô ou que l'on s'adresse à moi comme "Rukia". Quant à votre identité, je m'en souviens parfaitement bien que notre dernière rencontre remonte à quelques temps, Kuronushi Arima.

Je m'approche du sixième siège de la deuxième division avec un sourire, m'arrêtant à quelques centimètres de lui avant de tendre ma main droite vers son visage, lui octroyant une pichenette comme punition pour son comportement. Mais surtout pour détendre l'atmosphère, je n'aime pas que l'on en attende trop de moi, car cela ne m'apporte que de la pression supplémentaire et par conséquence inutile. Un léger sourire se dessine sur mes lèvres.

- Comment vous portez-vous ?


codage par LaxBilly.

┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉


Me connaissez-vous vraiment ?:
 
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



13 posts

Squatte depuis le 07/11/2018

23 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
60/100  (60/100)
XP:
0/8000  (0/8000)
Spécialité: Hakuda



Ven 30 Nov - 10:29






Reine de glace x Tigre électrique



Le jeune shinigami rendit son sourire à la jeune Kuchiki, se frottant un peu le front à l’endroit de la pichenette. Il était content qu’elle ne l’avait pas oublié, ça faisait vraiment plaisir à entendre ! Il s’étira ensuite un peu en lâchant une sorte de grognement félin, avant de répondre à la question posée par la demoiselle, calmement, et sincèrement, après tout pourquoi mentir sur une question aussi simple que ça ?

- Oh.. Moi ça va très bien, et vous donc ?


Il se reprit un dango qu’il grignota un peu en attendant une réponse, détaillant pendant ce temps la vice-capitaine. Elle avait pas mal changée, physiquement parlant du moins.  Des cheveux plus courts, l’acquisition d’une paire de gants blancs…  Elle avait aussi l’air plus souriant qu’à l’époque où il l’avait rencontré. Mais ce n’était pas une mauvaise chose, bien au contraire. Il était content pour elle de voir que sa vie se déroulait mieux, au point d’avoir un aussi beau sourire sur le visage ! Enfin, là n’était pas la question. Son regard se posa un peu partout autour de lui, constatant qu’ils gâchaient un peu la circulation, il se plaça aux côtés de la demoiselle et lui sourit de nouveau.

- Je ne pense pas que ce soit une bonne chose de rester ainsi planter au milieu de la rue… Si nous allions prendre une tasse de thé afin de discuter tranquillement autour ? Je dois bien avouer que depuis le temps que je ne vous ai pas vue, il y a beaucoup de chose à dire. Mais comme je l’ai dit, je doute que le faire en plein milieu de la rue soit une bonne chose.

Oui, bon, ce n’était peut-être pas l’invitation la plus classe qui soit, mais il fallait aussi un peu penser aux autres qui circulent dans cette ruelle. Une pensée lui traversa alors un peu l’esprit, simple, et pourtant si perturbante. L’invitée ainsi à prendre le thé, ça ne risquait pas de passer pour un rendez-vous ? Il rougit un peu et chassa cette pensée de sa tête. Non, ce n’était qu’une simple discussion autour d’une boisson chaude, rien à voir avec un rendez-vous galant ! Non pas que cela le dérangerait, au contraire, Rukia était une femme de bonne compagnie, et beaucoup d’hommes du Seireitei voudraient tenter leurs chances, enfin, de ce que disent les rumeurs.  Mais lui, il ne voyait en elle qu’une bonne personne, avec qui avoir une conversation est très agréable, bien que cela n’arrive pas assez souvent à son gout.

Mais si elle pensait que c’était une invitation en rendez-vous ? Si elle se retrouvait à refuser son invitation à cause de cela ? Non, il s’inquiétait beaucoup trop. Elle n’avait pas vraiment l’air de penser à ce genre de chose, si ? Il n’en savait trop rien, impossible de vraiment savoir à quoi elle pense, après tout il n’avait jamais vraiment eut de « moment privilégié » seul à seul avec elle. Il l’avait toujours rencontré dans le cadre de mission ou ce genre de chose.  Mais en la regardant, il ne l’imaginait pas penser ce genre de chose.  En fait, il ne l’imaginait même pas rougir ou quelque chose du genre, ce qui n’était pas plus mal, le connaissant lui et sa timidité, il n’en serait que perturbé.  Après tout, ne dit-on pas qu’une femme rougissante est encore plus belle qu’à l’accoutumée ?





┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
avatar



14 posts

Squatte depuis le 23/11/2018

17 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
67/100  (67/100)
XP:
0/11500  (0/11500)
Spécialité: Kidô



Sam 1 Déc - 11:50

La Reine de Glace et le Tigre Electrique

feat. Kuronushi Arima

Mon visage a lentement regagné son expression habituelle de neutralité. Je suis contente qu'il se porte bien et j'aurais aimé pouvoir lui répondre la même chose, hélas, cela aurait été un mensonge or, le recourt au mensonge s'oppose à ma vision du Fukutaichô idéal que j'espère pouvoir devenir, un jour.
Je me souviens de Kaien... Il aura été un excellent Lieutenant, aimé et respecté de tous. J'aurais souhaité passer plus de temps auprès de lui et qu'il survive à cette nuit maudite, ce souvenir douloureux est encore présent dans mon esprit, je m'en souviens comme si c'était hier... Mes mains avaient été recouvertes par son sang, ma lame avait transpercé son coeur... Cependant, ces images sont devenues bien moins pesantes puisque l'on m'a pardonné et que je me suis endurcie au cours des nombreux conflits dans lesquels j'ai été entraînée. Evidemment, cela fait remonter les souvenirs d'Aaroniero que je tente de chasser de mon esprit, serrant les poings. Je l'ai tué une deuxième fois. Mais, ce n'est pas un mal. Je l'ai délivré de ses souffrances en éliminant cette abominable créature qui avait osé se servir de son corps et de tout son être depuis si longtemps.
Je ne suis pas la meilleure Vice-Capitaine de tous les temps, mais je fais de mon mieux pour m'en rapprocher. Je ne veux pas que les efforts de mes protecteurs aient été en vain. Je ferme les yeux quelques instants avant de répondre d'une voix calme et d'un regard triste. De toute façon, la vie elle-même est difficile...

- C'est compliqué...

Je me contente du strict minimum. Il n'a pas besoin d'être au courant de tous mes états d'âme, ce poids qui repose sur mes épaules, je me dois de le porter fièrement. Je ne peux le confier à quelqu'un d'autre et écraser cette personne sous le poids de mes responsabilités ou de ma faiblesse. J'ai toujours l'impression d'être à la traîne et qu'il faut perpétuellement que quelqu'un me vienne en aide, c'est pourquoi je dois devenir plus forte. Je me demande quel genre de travail effectue Kuronushi Arima, en tant que sixième siège, je ne suis pas passée par là, moi... Et puis, je me demande si sa division a fait quoique ce soit autour de cette histoire de meurtres, comme assister la sixième dans son enquête. Je sais que cette histoire est sensée rester confidentielle, ou du moins les résultats, mais j'ai vraiment un mauvais pressentiment... Il y avait quelque chose dans ces meurtres qui m'était familier bien que je n'arrive pas à mettre le doigt dessus.

Je me décale légèrement pour laisser passer les passants, sans doute en train de faire une pause dans leur tâche. J'accepte la proposition du siège de la deuxième division sans arrière pensée. Je suppose qu'un thé pourrait m'aider à me détendre bien que cela ne puisse malheureusement pas régler tous mes problèmes. Je soupire. Pourquoi n'existe-il pas de formule magique comme dans les contes humains ? La vie serait tellement plus facile... La vie serait serait tellement plus facile, c'est ce que je me suis dit lorsque j'ai découvert que j'avais quelques dons spirituels, dans le Rukongai... Et pourtant, rien n'a été plus facile, tout s'est compliqué... Je suis l'homme qui m'a invité à boire un thé, l'esprit un peu ailleurs. Me pinçant, je retrouve une certaine énergie et cesse d'errer dans mes pensées.

- Au fait, comment se porte la Deuxième Division ? Pas trop surchargée avec les événements récents ? L'ambiance n'est pas trop lourde ?

C'est difficile... Je ne veux pas paraître froide ou indifférente face à cet homme que je connais depuis un petit moment, mais je ne peux me montrer aussi familière que je me permets parfois de l'être avec Renji ou mes autres amis. C'est normal, cependant certains me pensent inaccessible et étroite d'esprit à cause de cela alors que c'est faux, à mes yeux. Les relations sociales sont difficiles... Comment me comporter comme ma famille et mon rang le voudraient sans pour autant dévaloriser les autres ou être glaciale avec eux ?


codage par LaxBilly.

┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉


Me connaissez-vous vraiment ?:
 
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



13 posts

Squatte depuis le 07/11/2018

23 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
60/100  (60/100)
XP:
0/8000  (0/8000)
Spécialité: Hakuda



Sam 1 Déc - 12:07






Reine de glace x Tigre électrique



Le jeune sixième siège n’était pas vraiment doué avec les femmes, c’était un fait établi. Toutefois, s’il y a bien une chose qu’il savait, c’était reconnaitre els personnes dans le mal, et Rukia en faisait clairement partie bien que prétendant le contraire.  Il se gratta un peu la joue droite aux réponses et questions de la femme, soupirant un peu lors de la question. La seconde division était en alerte si on peut dire, bien qu’il ignore les détails, il avait ce mauvais pressentiment que quelque chose de gros, très gros, allait se produire.

- Je ne sais pas trop comment l’expliquer, mais j’ai un très mauvais pressentiment. J’ai l’impression que quelque chose va nous tomber dessus, et que ce quelque chose seras gros, très gros.  Enfin, inutile de s’attarder la dessus, la vie se dévore au jour le jour !


C’était un message à double sens qu’il était certain que la vice-capitaine comprendrait si elle lisait entre les lignes, une invitation à se détendre et vivre la vie comme si c’était le dernier jour.  Il tendis alors son avant-bras droit à celle-ci, s’inclinant légèrement dans une invitation digne d’une haute noblesse à marcher ensemble, il redressa le visage en lui souriant à pleine dent, le sourire dont il avait le secret, celui qui avait le don de vous soulagez de vos mots et se dire qu’au final tout n’était pas que noir ou blanc. Il resta donc ainsi, attendant un refus, mais surtout, avec un peu de chance, une acceptation, un peu de lest lâché ne ferait pas de mal à la brune, il en était convaincu, et il serait plus que content d’être la personne l’aidant à se changer les idées.

Bon, il n’était pas l’homme par excellence. Il était du genre timide, maladroit, et un peu excentrique. Pas forcément courageux mais pas peureux non plus. Il n’était pas un balourd du calibre de Kenpachi Zaraki, mais pas non plus un noble de la stature du frère de la shinigami face à lui. Non, il était lui, tout simplement lui.  Arima Kuronushi, un jeune homme plein de vie, qui s’inquiète pour tout le monde.  
Elle ne faisait pas exception à la règle, bien au contraire. Elle en avait sûrement besoin plus que d’autres, vu son nombre restreint d’ami, et sa froideur apparente. Mais il voyait à travers ce masque. Elle était blessée, il ignorait par quoi cependant, mais si en parler pouvait la soulager, ce serait sans hésiter qu’il écouterait.

- Vous savez…  On à tous nos problème, et je ne doute pas que vous aussi..  Alors si ça ne vous dérange pas, pensez à vous et parlons-en. Je suis certain que ça vous aiderez, et puis, je serais plus que ravis de vous aider comme je le peux, après tout, même si je ne vous connais pas tant que ça, je suis sure d’une chose. Vous êtes une personne bonne, même si vous paraissez froide aux premiers abords, je suis convaincu que vous êtes une personne magnifique en dedans comme en dehors. Désolé si ma façon de le dire est étrange, mais je n’ai pas vraiment les mots pour exprimer ce que je pense sur le moment…






┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
avatar



14 posts

Squatte depuis le 23/11/2018

17 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
67/100  (67/100)
XP:
0/11500  (0/11500)
Spécialité: Kidô



Dim 2 Déc - 16:22

La Reine de Glace et le Tigre Electrique

feat. Kuronushi Arima

Un mauvais pressentiment ? Quelque chose de gros, très gros ? Je comprends parfaitement ce qu'il veut dire... Cependant, je ne veux pas dévorer la vie au jour le jour alors que je sais que quelque chose se prépare et que le monde est en danger. Nous sommes sensés protéger tout cela, nous ne pouvons pas, nous ne devons pas rester les bras croiser en attendant que le ciel nous tombe dessus. Je garde le silence et mon visage reste de marbre malgré le sourire d'Arima.

Éblouissant... Mes yeux fatigués ne peuvent le regarder sans être éblouis. Je me demande comment il fait pour sourire ainsi malgré la situation dans laquelle nous nous trouvons. Ce n'est pas le seul... Moi, je n'en ai pas la force. Je ne peux fermer les yeux sur ceci, je ne peux sourire et passer du bon temps alors que, je pourrais peut être avoir une quelconque utilité.

Je dépose ma main gauche sur l'avant-bras droit du Shinigami. Si je ne peux partager sa philosophie, rien ne m'empêche de répondre favorablement à son invitation et de le remercier pour sa gentillesse. Il est maladroit mais semble bien intentionné. Même si les personnes qui paraissent dignes de confiance peuvent nous trahir un jour comme nous l'a si bien démontré Sōsuke Aizen...

Je l'écoute, silencieuse. C'est une adorable créature que cet homme de la Deuxième Division qui a su percer mes inquiétudes et tente maintenant de me rassurer. Moi, une personne bonne ? C'est pourtant moi qui ai tué Kaien, l'homme que je respectais plus que tout... J'ai envie de pleurer, cela me fait du bien d'entendre cela... Néanmoins, aucune larme ne me monte aux yeux, je suis incapable d'exprimer ce que je ressens avec des mots ou avec mon corps.

- Merci, vos mots me touchent... Mais, avec votre permission, j'aimerais oublier tout ceci pour le moment et profiter de ce temps de repos afin de m'aérer l'esprit avant de retourner à mes obligations.

Oui... C'est cela... Il faut que je pense à autre chose, que l'on change de sujet de discussion... Cependant, il faut un sujet de discussion qui puisse intéresser mon interlocuteur. Je réfléchis quelques instants, continuant à avancer. J'ai une illumination. En tant que membre de la Treizième Division, je suis souvent allée chez les humains, chance que tous les Shinigami n'ont pas et je connais relativement bien Karakura. Je peux donc lui parler de ce que je sais sur les humains, leur façon de vivre et tous les objets étranges qu'ils peuvent avoir. Je tourne brutalement la tête vers l'homme qui m'escorte avec une tête un brin enfantine que j'essaie tant bien que mal de camoufler derrière un air sévère, ce qui doit donner une impression étrange.

- Tu t'es déjà rendu chez les humains ? On t'a déjà parlé de leur monde ? C'est vraiment impressionnant ! C'est très différent d'ici, je les trouve très intéressants ! Ils portent des tenues que nous ne pouvons pas imaginer, elles n'ont rien à voir avec les nôtres. Ils ont des jeux très intéressants ! Il existe des magiciens, des chanteurs et d'autres personnes dont la spécialité est le divertissement. Leur nourriture est emballée d'une façon très complexe, c'est vraiment impressionnant !

Je m'éclaircis la voix, tentant de recouvrer mon calme et mon expression faciale habituelle. Heureusement que mon frère n'est pas là... Je m'emporte trop, c'est indigne de mon statut de noble et de mon rang de Fukutaichô. Je n'imagine même pas ce que mon interlocuteur doit penser de moi... J'ai tellement honte que j'ai envie de me cacher, mais le mal est déjà fait.

- Navrée...


codage par LaxBilly.

┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉


Me connaissez-vous vraiment ?:
 
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



13 posts

Squatte depuis le 07/11/2018

23 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
60/100  (60/100)
XP:
0/8000  (0/8000)
Spécialité: Hakuda



Lun 3 Déc - 11:06






Reine de glace x Tigre électrique



Il comprenait bien la Kuchiki, marchant avec elle bras dessus bras dessous, calmement. Lui était du genre léger, à toujours sourire peu importe la situation, mais il était conscient que certaines personnes ne pouvaient juste pas. Il se contenta alors de simplement hocher la tête à la demande de celle qui l’accompagnait, se disant que de toute façon, force la discussion sur un sujet sensible n’était pas vraiment une bonne chose.

Néanmoins il fût surpris, rougissant même un peu quand elle plongea subitement son regard dans le sien, avant d’exploser de rire en voyant sa mine bien étrange sur son visage d’habitude si neutre. Il essuya d’un revers du doigt une petite larme perlant au coin de son œil droit, puis la regardant, dévorant son récit avec admiration, on pouvait presque voir des étoiles dans les yeux. Il mentirait en disant que le monde des humains ne l’intéressait pas, au contraire il était vraiment curieux à ce sujet.

- Oui, je vois, c’est vrai qu’ils ont des grandes tours de verre ? C’est vrai aussi qu’ils ont des attractions automatisées ? Et des voitures qui volent ?!

Bon ok, il s’emportait peut-être un peu. Mais des voitures volantes… Il ignorait ce que c’était, mais ça avait l’air amusant, il avait vu ça dans un livre que son ancien ami de la seconde lui avait ramené, qu’il avait lui-même récupérer d’un membre de la division de Rukia. Il ne comprenait pas certains termes du livre, comme par exemple le mot « science-fiction » dedans. Il se disait que ça devait être un type de science, ou un truc du genre qui intéresserait très certainement Mayuri.
La petite balade avec la jeune Kuchiki se trouvait être bien plus amusante qu’il ne l’aurait cru dans tous les cas, et il découvrait même des facettes de la demoiselle qu’il n’aurait jamais cru voir un jour, même en rêve. C’était agréable de se balader avec quelqu’un comme ça. Néanmoins, il secoua un peu la main en la voyant s’excuser. Non, c’était à lui de le faire, il l’avait forcée à « sortir de son personnage » en essayant de la consolée. Ce n’était pas à elle de s’excuser, bien au contraire.

- Ne vous excusez pas ! Au contraire, c’est un véritable plaisir pour moi de me balader comme ça avec vous et vous écoutez parler. Je suis même ravi de voir cette facette de votre personnalité, et je vous en remercie. En fait, il m’arrivait suite à notre rencontre de penser à des choses, comme ce genre de moment par exemple. J’ai était comme ensorceler par votre présence et votre noblesse, ça m’as donné envie d’en savoir plus sur vous. Même d’être plus proche de vous, un ami.

Il recula alors avec un sourire enfantin sur le visage, posant un genou au sol, il baissa légèrement la tête. Il avait décidé de la faire rire un peu, et pour ça il était plutôt doué. Il redressa alors le visage vers elle, calmement, la regardant droit dans les yeux avec une intensité digne d’un feu à l’apogée de son règne.

- Je serais votre noble chevalier dame Kuchiki, Kuronushi Arima, à votre service, certains me surnomme Dango Warrior, d’autre Raijin, mais pour vous, Arima suffiras.

Il pouffa de rire en lui faisant un clin d’œil, sans pour autant se relever. Par chance, l’endroit où il s’était arrêter était désert, aucun risque d’être tourné au ridicule ou mal jugé la situation. Après tout selon certain point de vue, cela pouvait plus ressembler à une demande en mariage qu’à un coup de théâtre !







┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
avatar



14 posts

Squatte depuis le 23/11/2018

17 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
67/100  (67/100)
XP:
0/11500  (0/11500)
Spécialité: Kidô



Mer 5 Déc - 15:30

La Reine de Glace et le Tigre Electrique

feat. Kuronushi Arima

Je dis que tout cela n'est pas totalement réel. Certes, les humains ont quelques éléments du genre dans leur monde, mais ils ne sont pas si évolués et ces éléments qu'il cite m'apparaissent semblables à ceux que l'on retrouve dans la littérature, plus précisément dans la science-fiction. Je lui présente donc ce concept, expliquant qu'il s'agit d'une catégorie de livre évoquant un possible futur.
Les humains sont passionnants bien que certains ne soient apparemment pas dotés d'un cerveau des plus développés. Cela me fait du bien de relâcher un peu la pression et de repenser à ce monde où j'avais fait tant de merveilleuses découvertes. Comme ça, on pourrait dire que je vois cet endroit comme un paradis, mais ce n'est pas le cas. Je suis fière et heureuse de vivre comme Shinigami, la Soul Society est un endroit agréable bien que souvent bouleversés, ces derniers temps.

Noblesse... Présence... Que veut-il dire par là ? Parle-t-il de mon appartenance à la maison Kuchiki ? Qu'y a-t-il de si intéressant chez moi ? Penser à ce genre de moment ? J'i du mal à le comprendre. En savoir plus sur moi... Je ne suis pas si intéressante, je n'ai pas l'impression de sortir de l'ordinaire. Et puis, devenir mon ami ? Comment pourrait-il l'être sans me connaître ? Je n'ai rien contre le Sixième siège de la Deuxième Division, mais je m'interroge sur ses intentions et sur sa façon même de voir le monde. Il risque de tomber de haut s'il aborde le monde et ses ennemis d'une façon si naïve.

- Je serais votre noble chevalier dame Kuchiki, Kuronushi Arima, à votre service, certains me surnomme Dango Warrior, d’autre Raijin, mais pour vous, Arima suffira.

-...

...
Incroyable...
Je le regarde, incrédule...
Il m'a laissée sans voix.
C'est quoi, ça ? Pourquoi vient-il de s'agenouiller face à moi pour me dire ces mots ? Imprévisible est sans doute le meilleur mot pour caractériser cet homme. Personne ne m'a jamais fait ce coup de sorte que je ne sais comment réagir. En soit, ça part de bons sentiments, mais c'est embarrassant qu'il fasse ça en pleine rue... Il n'y a personne, mais quelqu'un pourrait arriver à tout moment. Il n'a pas froid aux yeux, en tous cas. Si un jour, par malheur, il se retrouve face à mon frère, tous les propos qu'il a pu tenir, je prie pour qu'il ne les ressortent pas, au risque de se retrouver sur la liste noir de cet homme à la rigueur exemplaire.

Quoiqu'il en soit, paniquant, je me retrouve à porter un coup de poing en direction du visage de mon interlocuteur bien qu'il ne m'étonnerait point que l'homme esquive. Il appartient à la division dirigée par une maîtresse du Hakuda, dotée d'une rapidité exceptionnelle. Qu'il esquive ou non, je m'en fiche, je suis violente mais c'est de sa faute puisqu'il a un comportement singulier. Me reculant d'un pas, je regarde celui qui m'escorte.

- Il ne faut pas me surprendre comme ça. Je peux savoir ce que c'est que ça ? Je ne suis pas une divinité et puis, cela ne m'a fait ressentir que de l'embarras.

Je ne suis pas d'une extrême froideur, mais je ne me montre pas chaleureuse pour autant et, évidemment, je ne m'excuse pas. Nous sommes quitte à condition qu'il cesse de jouer à ce jeu stupide. Ce n'est certainement pas en me mettant sur un piédestal que nous pourrions devenir amis. Je soupire. Vraiment, quand ce n'est pas le travail qui me fatigue, c'est alors des personnes que je connais qui m'épuisent. En soit, je ne sais pas ce qu'il y a de mieux.
Prendre soin de moi, hein ? C'est ce qu'aurait dit mon frère... Dans ce cas, puisque les rapports humains peuvent permettre de remonter le moral d'une personne, j'en conclus qu'il s'agit de la bonne option et que je ne fais point fausse route. De plus, créer et entretenir des liens, cela permet de se faire des alliés, toujours -ou souvent- là pour aider en cas de besoin.

- Tu m'as l'air bien maladroit socialement parlant... As-tu des amis, des personnes sur qui compter ? Si oui, est-ce avec ce genre de pratique que tu es parvenu à atteindre leur coeur ?

Ma première question peut être douloureuse pour une personne qui n'est pas des plus sociable, mais il m'a bien l'air du contraire alors je pars du principe qu'il a un certain nombre d'amis. En espérant qu'il comprenne où je veux en venir.


codage par LaxBilly.

┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉


Me connaissez-vous vraiment ?:
 
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



13 posts

Squatte depuis le 07/11/2018

23 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
60/100  (60/100)
XP:
0/8000  (0/8000)
Spécialité: Hakuda



Jeu 6 Déc - 10:53






Reine de glace x Tigre électrique



Un poing. Tel fût la réponse qu’il reçut après sa tentative d’acte comique. Un coup aussi cinglant que la question qui s’en suivit. Dans un premier lieu, il s’excusa en s’inclinant un peu, regardant calmement la Kuchiki avec un léger sourire aux lèvres, et une trace de coup à la joue droite. Il aurait pût esquiver oui, mais il n’en fit rien, se disant que cela était totalement mérité. Un sacré coup pour une personne non spécialisée dans le hakuda cela dit. Il se frotta un peu la joue, prenant toujours le côté positif de la chose en se disant que cela aurait pût être bien pire. Il offrit donc de nouveau son bras à la brune, continuant par la même occasion sa route avec elle.

- Désolé, je voulais juste détendre un peu l’atmosphère. Quand à votre question.. Disons simplement.. Est-ce que les livres comptent ?

En effet, il n’avait pas vraiment d’amis depuis la mort de son mentor l’ayant poussé à devenir shinigami, ou en tout cas, il n’avait rien qui s’approchait de ce genre de relation. Non pas qu’il ne voyait pas en Rukia une amie, mais il n’était simplement pas assez prétentieux pour le prétendre alors qu’il ne la connaissait pas vraiment. Même s’il avait en effet mentionné son désir de le devenir, cela se ferais à la force des choses, et non pas d’un simple claquement de doigts. Qui sait, peut-être même qu’ils deviendraient les meilleurs amis du monde avec un peu de temps et de patience !

Bien entendu, il ne voulait pas être ami avec la vice-capitaine de la treize, ou bien la sœur du capitaine de la sixième, non, il voulait être ami avec Rukia. Il réfléchit un moment, cherchant les mots pour exprimer sa pensée, , se grattant un peu le menton de sa main libre. Il reporta alors son regard sur elle.

- Je ne sais pas trop comment expliquer mais.. J’aimerais apprendre à vous connaître et possiblement devenir votre ami. Pas celui de la vice-capitaine, ou bien de la Kuchiki, mais celui de Rukia. Enfin, j’ignore si c’est la bonne façon d’exprimer les choses, mais c’est ce qui me semble le plus proche de ce que je pense.

Il avait soudain une mine bien sérieuse, chose assez perturbante car grande première depuis le début de la conversation. Il ne savait pas vraiment comment agir, ni comment s’exprimer, et il était en effet peu doué socialement parlant, mais il savait qu’avec un peu de persévérance, il apprendrait à combler ses lacunes. Il ignorait sincèrement si elle comprendrait ce qu’il entendait par là, mais il espérait bien que oui, elle saisirait le gros de l’explication chaotique. Il marcha toujours, bras dessus bras dessous avec la demoiselle à ses côtés, se dirigeant peu à peu vers un endroit plus calme afin de prendre le thé comme convenu. Il ignorait pour quoi il devait passer devant elle, très certainement pour un imbécile profond à l’heure qu’il était. Il sourit donc un peu en regardant légèrement le ciel, les histoires de la petite dame l’accompagnant ayant attisé sa curiosité… Le monde des humains hein ? Il aimerait bien y mettre les pieds un jour, voir par lui-même ces choses fantastique qu’elle avait mentionnée plus tôt. Mais ce n’était pas vraiment le moment… L’état d’alerte était présent, et ce moment était comme une oasis au milieu du désert, le calme avant la tempête.








┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
avatar



14 posts

Squatte depuis le 23/11/2018

17 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
67/100  (67/100)
XP:
0/11500  (0/11500)
Spécialité: Kidô



Sam 8 Déc - 15:33

La Reine de Glace et le Tigre Electrique

feat. Kuronushi Arima

Est-il masochiste ? J'ai clairement pu voir un sourire se former sur ses lèvres alors même que je viens de lui octroyé un joli coup de poing qu'il n'a esquivé. Je reprends son bras en soupirant. Je ne comprends pas les hommes. Que se passe-t-il dans leur tête pour qu'ils puissent être si insouciants et rassurants en même temps, aussi intelligent et stupide à la fois ? Evidemment, il y a quelques exceptions confirmant la règle, tel que CERTAINS Taichô, dont mon frère.

-Désolé, je voulais juste détendre un peu l’atmosphère. Quand à votre question.. Disons simplement.. Est-ce que les livres comptent ?

A ce moment-là, mon visage s'assombrit. De lointains souvenirs remontent à mon esprit tandis que je tente de m'imaginer ce qu'il a pu ressentir. C'était une époque triste... J'étais encore au Rukongai et je ne connaissais pas encore Renji. J'étais une âme solitaire... Renji, mon premier ami... Nous nous sommes éloignés, à une époque, mais nous nous sommes également retrouvés et le lien entre nous ne s'est jamais brisé. Comme le lien qui me relie à Ichigo et aux autres... Ne pas être lié à qui que ce soit, on peut penser que cela nous rend plus fort, mais c'est totalement faux. Si j'avais toujours été seule, je ne serais pas devenue ce que je suis. Un livre ne vaut pas un ami, rien ne vaut un ami...

Je garde le silence, je ne veux pas remuer le couteau dans la plaie. Car, même s'il ne le montre pas, je suis persuadée que cela a été douloureux pour lui, à un moment ou un autre. Il peut avoir eu l'impression d'être rejeté par les autres, sentiment qui doit être des plus détestable. Au Rukongai, en fonction de là où l'on vit, c'est une réalité... Existence malheureuse.

Je tourne la tête vers lui lorsqu'il reprend la parole, écoutant ses propos avec attention, croisant son regard des plus sérieux. Il souhaite devenir l'ami de Rukia, la fille qui se comporte comme un garçon manqué. Mais, cette Rukia, c'est celle qui tend à s'effacer au profit des deux autres. Il n' a aucun intérêt à avoir cette personne pour amie, elle est faible et n'a pas confiance en elle. Ce n'est qu'un poids pour tout le monde... Il doit même adapter son allure à cette Rukia petite et fragile.

- Tu es quelqu'un d'étrange...

Vraiment étrange... Pas dans le mauvais sens, loin de là... Mais, il est n'est pas fréquent de croiser quelqu'un ayant cette volonté et ce genre d'approche audacieuse. Singulier, voilà le bon terme. C'est une personne singulière. Je cesse de le regarder pour poser mon regard sur la rue, avant de fermer mes paupières tout en avançant.
Je ne peux lui promettre que l'on devienne amis, mais je peux tenter d'en apprendre plus sur lui et de lui dévoiler quelques informations sur moi pour aller dans ce sens. J'ai d'ailleurs commencé à le tutoyé après avoir abordé le cas du monde humain, adoptant un comportement quelque peu limite pour quelqu'un de mon rang.

- D'où viens-tu ?


codage par LaxBilly.

┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉


Me connaissez-vous vraiment ?:
 
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



13 posts

Squatte depuis le 07/11/2018

23 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
60/100  (60/100)
XP:
0/8000  (0/8000)
Spécialité: Hakuda



Hier à 10:02






Reine de glace x Tigre électrique



Il sourit un peu… Etrange hein ? On lui disait souvent. Mais bon, que pouvait il y faire ? C’était sa façon à lui d’aller de l’avant, d’oublier les choses tristes lui étant arrivées par le passé. Il ne prenait pas mal cela, bien au contraire, il en était parfaitement conscient, et puis, cela montrait qu’elle s’intéressait à lui non ? La preuve, elle venait même de lui demandait d’où il venait. Il répondit alors calmement à cette question sortie de nulle part, qui l’avait un peu pris de court. Il en déduisait qu’elle changeait simplement de sujet pour ne pas le blesser, où quelque chose comme ça.

- Je viens de Junrinan, le premier district de la zone Ouest. C’est un feu membre de la seconde division qui m’a poussé à devenir shinigami, avant que tu ne me pose la question. Une personne pleine de vie et toujours prête à aider son prochain, très rattaché à Junrinan. Malheureusement, cela n’as pas suffi à la protéger pendant le combat contre Aizen. Il m’a parlé de beaucoup de chose. La soul society, les quincy et la triste histoire qui les suit etc..

Il semblait vraiment attristé par cela. Dans le fond, il était persuadé qu’il y aurait pût y avoir une solution pacifiste. C’était regrettable, mais bon, ce qui est fait est fait, on ne peut pas y revenir, même si l’on le désirait ardemment. Il sourit donc de nouveau en regardant droit devant lui, emmenant la Kuchiki dans un petit salon de thé peu fréquenter, mais à l’ambiance sobre. Il salua la dirigeante avec un grand sourire.

- Salutation oba-san, je ramène une invitée ! Tu me prépare le salon de thé pour deux s’il te plait ?

La grand-mère au comptoir salua alors Arima avec un grand sourire, partant de derrière le comptoir pour approcher du jeune homme en souriant, elle lui mit une petite tape sur le dos avant de prendre la parole à son tour. Une petite voie, mais fortement sympathique.

- Et bien Arima-kun, tu me ramène enfin une petite amie ? Je commençais à me demander si tu n’allais pas te marier à tes livres ou tes dangos !

Le jeune shinigami se figea, d’abord rouge jusqu’aux oreilles, il fronça un peu les sourcils en gonflant les joues, affichant une moue boudeuse gênée adorable à voir. Gêné, c’était bien le mot. Il ne savait plus où se mettre avec ça. Il protesta alors un peu en grommelant.

- Ce n’est pas ma petite amie… Et puis je ne vais pas me marier à des objets oba-san ! C’est méchant de dire ça !

La petite grand –mère rit et emmena les deux jeunes au salon de thé, passant à côté de Rukia, elle s’adressa à elle, de façon à ce qu’Arima ne l’entende pas.

- Prenez bien soin de lui mademoiselle, il est un peu étrange, mais c’est un bon garçon.

Arima était pendant ce temps occupé à servir le thé pour deux, tandis que la grand-mère s’en alla en saluant le binôme Ne sachant plus vraiment où se mettre après tout ça, il évita le regard de la Kuchiki, se concentrant sur le service du thé. Sa façon était plutôt calme, détendu, très différente de sa personnalité agitée.


┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
avatar



14 posts

Squatte depuis le 23/11/2018

17 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
67/100  (67/100)
XP:
0/11500  (0/11500)
Spécialité: Kidô



Hier à 16:10

La Reine de Glace et le Tigre Electrique

feat. Kuronushi Arima

Le premier district de la zone ouest... Je vois... Un endroit réputé calme, je me demande comment il y a vécu. Si je ne me trompe pas, c'est de là que vient Hitsugaya Taichô. Moi, je viens d'Inuzuri, le soixante dix-huitième district de la zone sud, c'est un endroit où la vie est difficile. Le combat contre Aizen a été très difficile et il y a eu de nombreuses pertes. C'est malheureux mais c'est une réalité qu'on doit accepter, c'était un puissant ennemi qu'on ne pouvait vaincre sans sacrifice. Ce fut un adversaire imprévisible qui a longtemps eu une longueur d'avance sur nous et qui a été à l'origine de morts qu'on n'a pu anticiper malgré toutes nos tentatives.

Nous rentrons dans un établissement, une femme nous accueille d'une façon singulière. Moi, la petite ami du deuxième siège de la deuxième division ? Une expression de surprise apparaît sur mon visage mais très vite je tourne la tête vers Kuronushi en lui lançant un regard glacial et lâchant son bras avant même qu'il ait le temps de dire quoique ce soit. Est-ce qu'il lui a raconté pareille idiotie ? Alors même qu'on se connait à peine ?

-Ce n’est pas ma petite amie… Et puis je ne vais pas me marier à des objets oba-san ! C’est méchant de dire ça !

Hum... Je regagne une expression neutre. De l'humour ? J'ai parfois un peu de mal avec ça, enfin sous certaines formes. Oba-san... Je vois, c'est une personne à laquelle il est attaché. Un peu comme moi et Nii-san, même si notre façon d'exprimer nos sentiments n'est pas la même. Alors que nous prenons la direction d'un salon de thé, la femme me chuchote quelques mots à l'oreille : "Prenez bien soin de lui mademoiselle, il est un peu étrange, mais c’est un bon garçon". La douceur d'une femme qui aime un garçon de tout son coeur... J'aurais aimé lui répondre "oui", mais je ne suis pas sûre d'être qualifiée pour cela. Je suis une meurtrière quoiqu'on puisse dire et il est hors de portée. S'il avait été l'un de mes subalternes, j'aurais pu m'occuper de lui, hélas ce n'est pas le cas.

Assise autour de la table du salon, je regarde le shinigami préparer le thé. Mon regard de glace a disparu, mon expression se veut maintenant neutre. Je pose mon coude gauche sur la table et soutien mon menton avec cette main. J'ai jugé la situation trop précipitamment, erreur de débutante. Il évite mon regard. Je soupire.

- Je fais si peur que ça ?

Je sais parfaitement que ce n'est pas avec mon gabarit que je risque de faire peur à qui que ce soit, cependant, cette remarque est faite pour briser la glace -aussi ironique cela puisse être-. Je n'ai pas envie de prendre le thé avec quelqu'un qui n'est pas capable de m'adresser la parole ou de me regarder dans les yeux, un peau de fleur, c'est beau, mais je préfère partager ce moment avec un shinigami ou un être parlant.


codage par LaxBilly.

┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉


Me connaissez-vous vraiment ?:
 
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar



13 posts

Squatte depuis le 07/11/2018

23 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
60/100  (60/100)
XP:
0/8000  (0/8000)
Spécialité: Hakuda



Aujourd'hui à 11:03






Reine de glace x Tigre électrique



Servant tranquillement, il sursauta quand la Kuchiki l’interpela, le sortant de ses pensées, il se renversa un peu de thé dessus. Il couina un peu et regarda la demoiselle, évitant un peu son regard quand même. Il ne savait plus vraiment où se mettre depuis l’intervention de la grand-mère. Sa gêne n’avait jamais était aussi intense, il faut dire que c’était bien la première fois qu’elle lui faisait ce genre de coup. La première aussi qu’il ramenait une fille cela dit. Il secoua vivement la tête à la question de la vice-capitaine en secouant une main devant lui, paniqué et gêné à la fois.

- N… Non ! Pas du tout bien au contraire ! J’apprécie beaucoup votre compagnie.. C… C’est juste que.. Heum… Je suis vraiment désolé pour ce qu’à dit Oba-san tout à l’heure… Elle est très gentille, mais elle saute souvent trop vite aux conclusions…

Il détourna un peu le regard de gêne, sachant qu’elle avait mal pris la déclaration de la grand-mère en vue de sa réaction, il ne savait juste pas vraiment comment s’excuser pour cela, c’était bien la première fois qu’il expérimentait une telle situation. Une partie de lui était amusé des dires de la petite vieille, une autre gênée comme jamais. Mais ce qui était sûr, c’est qu’elle se méprenait au sujet du jeune duo. Ils n’étaient pas en couple, il ne pouvait même pas encore affirmer qu’ils étaient amis. Franchement, tout de suite conclure qu’ils étaient ensemble. Elle n’avait pas les yeux en face des trous ? Ou alors c’était l’âge ? Lui, avec la princesse des glaces, la sœur de Kuchiki Byakuya ? C’était tout bonnement inimaginable pour lui à ce moment.

- Et puis sérieusement, vous et moi ensemble ? On ne met pas les torchons comme moi avec les serviettes comme vous. Vous êtes beaucoup trop bien pour moi, en fait en vous regardant, j’ai le sentiment que vous êtes totalement inaccessible, et pourtant j’ai quand même envie de devenir votre ami.. Je dois être masochiste sur les bords…

C’est vrai que vu sous cet angle, il pouvait avoir l’air masochiste, même s’il savait qu’une relation, ne serait-ce qu’amicale avec elle était quasi impossible, il voulait quand même essayer. Il détourna un peu le regard, le rouge aux joues, puis repris la parole, calmement.

- Je sais bien que je ne connais rien de vous… Mais j’ai envie que cela change. Je sais bien que noble ou pas noble, vous avez sûrement eût vous aussi des passages difficiles dans votre vie, tel que la trahison d’Aizen et votre exécution programmée par ses manipulations, ou que sais-je encore… C’est bien sûr l’exemple qui me vient en tête car c’est celui qui m’est accessible, mais je sais que vous étiez comme cela avant… Donc j’en déduis que vous avez eût un malheur bien avant, et qu’il vous hante encore.

Il prit doucement les mains de la Kuchiki dans les siennes et la regarda alors avec sérieux, observant la brune dans les yeux, il secoua un peu la tête. Il ne savait pas ce qui la hantait, mais il savait qu’il y avait quelque chose, quelque chose d’ancré profondément dans son cœur, et qui la hante toujours en ce jour.

- J’ignore ce que c’est… J’ignore même si vous pourrez vous en débarrasser un jour… Mais je vous le souhaite, je suis certain que peu importe ce qui vous hante, ce n’est pas votre faute, et vous avez bien agit. Je sais que je n’ai pas le droit de dire cela sans savoir, que vous m’en voudrez certainement pour cela mais… Vous ne devez pas vous en vouloir pour ce qu’il à pût se passer. Je suis quasi certain que ça à dût vous marquez, très profondément, mais je suis aussi certain que vous n’y êtes pour rien. Donc si un jour vous voulez en parlez, je serais là, prêt à vous écouter.



┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



posts

Squatte depuis le

piges








Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les seigneurs de Dreamland
» Un grand mal de patte (pv Nuage Tigré et Feuille de Glace)
» Socle de glace
» Le Feu et la Glace réunies... [PV Goupixa]
» Renom et Wanted du tigre marin !