Katsuhata Rihito, le fleuve de la Sixième [Terminée]
avatar



2 posts

Squatte depuis le 29/09/2018

25 piges


Masculin





Lun 8 Oct - 15:21


Katsuhata Rihito

Ne t'avise pas d'aller à contre-courant !



Nom : Katsuhata
Prénom : Rihito
Surnom : Il n'en a pas spécialement. Shirome l'appelle « Rihito-kun » et ça le vexe un peu !
Âge : 130 ans environ
Sexe : Masculin
Race : Shinigami
Rang : Nouvel arrivant de la 6ème Division.
Spécialité : Hohô.





    Feat. Yamato no Kami Yasusada, Touken Ranbu

    ©️ Copyright


Description physique

L’eau s’adapte toujours au récipient.



Soyons honnêtes, la première chose qui vous frapperas chez ce jeune homme seront ses yeux d’un bleu glacial, il vous regardera avec froideur, peut être même de la sévérité, vous aurez l’impression de vous heurter à un mur de glace. Cependant, si vous trouvez grâce à ses yeux, la glace fondera, révélant un bleu profond d’une eau merveilleuse. Un bleu qui saura vous captiver et vous donner envie de plonger à l’intérieur. Vous serez aussi captivé par ses longs cheveux noirs attachés à l’arrière en une petite queue de cheval. Ils virevoltent au gré du vent, les quelques mèches ayant réussi à s’échapper de l’attache, jouant avec l’élément aérien, donnant un sentiment un peu hypnotique. Ces cheveux viennent encadrer le visage du shinigami, un visage ciselé, presque trop bien travaillé pour être réel.

Vous commencerez alors à descendre votre regard sur son corps habillé de la tenue traditionnelle des shinigamis, portant son zanpakutô, un katana, à la ceinture. L’arme semble basique, uniquement sa garde est travaillée, prenant la forme d’une goutte de couleur saphir.
Vous devinez aisément que sous ses vêtements se cache un corps bien travaillé lui aussi. Rihito dispose d’une musculature agréable sans être trop imposante, uniquement ce qui lui faut pour garder une certaine agilité et rapidité d’action.
Votre regard remontera le long des plis de son habit, s’attardera sur ses épaules carrées, pour redescendre vers ses bras harmonieux, eux aussi travaillés, puis enfin sur ses mains que vous trouverez peut-être moins virils, mais tout aussi habiles. Vous remarquerez qu’elles sont couvertes de longs gants noirs sur le dos de la main, un petit anneau venant les attacher au majeur, laissant ses paumes et ses doigts libres.

Votre regard redescendra vers sa taille, repassant devant son arme qu’il entretien avec énormément de respect, puis vous arriverez à ses jambes. C’est ici que vous distinguerez la partie la plus travaillé de ce corps. Rihito préfère le déplacement soudain en combat et cela est trahis par ses jambes musclées ainsi que son aisance à se déplacer. Vous aurez l’impression qu’il marche à quelques millimètres du sol, tellement il se déplace avec légèreté et finesse. Il essaye de faire le moins de bruit possible à chacun de ses déplacements. C’est à ce moment que vous réaliserez sa taille, il mesure 1 mètre 71 et vous vous apercevrez au fil des années qu’il grandit toujours.

Pour finir, si vous êtes assez proches de lui, il vous révélera peut-être les quelques cicatrices qui parcourent son corps, symbole d’un entraînement acharné qu’il s’efforçait de faire constamment pour ne pas décevoir sa famille.




Description mentale

Un esprit sain dans un corps sain.



Après l’avoir soigneusement observé, vous vous déciderez à lui parler. C’est à ce moment que vous vous heurterez à un mur de glace, un mur de glace qui vous parait si haut. Il vous parlera avec un certain langage qui vous feras vous sentir petit et méprisable. Ne vous y trompez pas, même s’il parle ainsi, c’est malheureusement un vestige de l’éducation qu’il a subi.
Vous vous demanderez ce qui se cache derrière cette imposante muraille de glace, dur comme l’acier ? Un simple grand enfant qui a énormément de mal à contrôler ses émotions. Des émotions constamment bousculées par une peur viscérale, celle du regard des autres. Quelles sont leurs pensées ? Ami ou ennemi ? Tout le monde le juge, c’est certain, il doit apparaître parfait pour son rang !
Voici un exemple de ce qui se passe en quelques instants dans sa tête quand il sort de ses quartiers. Pour essayer de contrer tout ça, il s’est persuadé qu’il doit constamment jouer un rôle, celui du parfait petit noble. Malheureusement, il déteste jouer ce rôle, ajoutant un petit ton dramatique à cette torture mentale.

On lui a toujours appris que les roturiers lui doivent le respect, car son sang est noble, ce qu’il n’a pas appris en revanche, c’est qu’il existe d’autres moyens de l’obtenir et que certains partagent ce type de pensées.
De la même manière que les questions qui le torturent quand il pose un pied à l’extérieur de chez lui, il a du mal à assumer ses prises de positions, pensant qu’il n’est rien, qu’il ne peut pas savoir ou trouver les meilleures solutions. Après tout, pourquoi lui aurait-on privé de prendre ses décisions étant gamin, s’il pouvait les prendre lui-même ? À cause de cette enfance, un cruel manque de confiance s'est installé progressivement et sournoisement en lui.

Si jamais, au détour d’une conversation, il vous blesse, ne lui en tenez pas rigueur, ce n’est pas intentionnel, c’est simplement une habitude de traiter les autres comme inférieurs à lui, un reliquat de son éducation. Soyez certains d’une chose, il s’en voudra de vous avoir blessé, car il s’en rendra compte seulement après coup.
Son éducation n’a pas qu’entaché ses paroles d’ailleurs. À cause de sa famille, il surveille scrupuleusement ses fréquentations, il lui est interdit de se lier à des roturiers, ou d’être vu en train de parler au bas peuple, car selon les dires de ses parents, c’est salissant de traîner avec les basses classes.

Vous comprendrez plus facilement pourquoi il est très maladroit quand il doit interagir en société, hors du cadre professionnel. N’ayez crainte, il a un bon fond, il aimerait pouvoir s’adresser à tout le monde, de la manière la plus normal possible, sans être hautain. Malheureusement, avec toutes ces chaînes, ces interdictions, le stress grimpe, le rongeant petit à petit et il vous renvoie.
Une chose que lui-même refuse de se l’avouer, il rêverait de pouvoir créer de véritables liens avec des personnes et pas juste pour répondre à une certaine attente due à son rang, il voudrait tellement vivre normalement.




Description du pouvoir

Ne jamais réveiller l’eau qui dort.



Le zanpakutô de Rihito à pour élément l’eau. Il s’agit d’un katana basique, avec pour seule différence sa garde en forme de goutte. Le fourreau est d’un bleu saphir avec une rivière en pur style japonais gravé dessus.

En Shikai, son arme se transforme légèrement, le métal ondule légèrement avant de se solidifier à nouveau, formant une épée en forme de vaguelette. L’arme génère de l’eau et contrôle les sources alentours selon la volonté de Rihito, lui permettant de la contrôler de diverses manières. La phrase pour la libérer est « Éveille toi des Abysses du Nord, Kokuryu ! ». (Pour le nom, Kokuryu est le Roi Dragon mythologique, le Dragon Noir, protecteur du Nord, dont son élément est l’eau.)

Le Flux : Rihito tend une de ses mains, de l’eau s’accumule à l’intérieur avant d’être expulsé à très grande vitesse et sous grande pression vers la cible, sous forme de torrent.

La Faux : Via son Zanpukutô, Rihito tranche devant lui, générant autant de vagues tranchantes propulsée vers l’ennemi, sous haute pression capable de découper ce qui passe à sa portée.

La danse de l’hirondelle : Rihito s’enveloppe dans un immense cône d’eau puis s’en sert pour se propulser à une grande vitesse vers son ennemi, sa lame en avant. La vitesse est telle qu’il ne peut aller qu’en ligne droite. Très dangereux surtout si le cône d’eau ainsi que l’utilisateur portent le coup.

En Bankai, la lame disparaît petit à petit, jusqu’à ne laisser que la garde. Rihito devient alors capable de manipuler l’eau dans l’air en plus des sources proches. Lui donnant la possibilité de générer des constructions aquatiques gigantesques comme un typhon d’eau ou de se propulser en générant de fortes quantités d’eau à partir de sa garde.




Histoire/Test RP

Le temps défile en même temps que la rivière s’écoule.



Une famille de nobles. Qui pourrait rêver mieux que de naître dans ce type de famille. On ne manque de rien, tout le monde vous respecte, vous faites parties de l’élite, c’est comme être bénis par les astres.
Malheureusement, derrière ce type de pensées, se cache une tout autre réalité et ce n’est vraiment pas agréable à regarder. Rihito est né dans cette famille de nobles, la famille Katsuhata, son premier regret. Ne pensez pas qu’il n’était pas désiré, bien au contraire, il était très attendu pour perpétuer la lignée de cette famille. Oui, ce dernier mot est beaucoup utilisé, en réalité, c’est ce dont essaye de se persuader Rihito, car ces clans de Nobliaux n’ont rien d’une famille, ou peut-être est-ce le cas ? Après tout, le jeune shinigami n’a connu que ça.

L’enfance devrait être l’endroit où un enfant s’épanouit, découvre des choses, s’amuse. Non tout cela est réservé au bas peuple. Rihito se souvient de ses débuts comme difficile. Imaginez des parents qui vous épient dans vos chaque faits et gestes, qui vous disent comment respirer, comment vous tenir, comment penser. Certains appellent ça de l’éducation, d’autre de l’endoctrinement.
Tout ce que désiraient ses oppresseurs était de seulement s’intégrer aux quatre familles Nobles. Ils les jalousaient tous, jugeant qu’eux aussi méritaient d’être parmi eux et ne pas être pris de haut.
Tous les espoirs retombaient alors sur le petit Rihito qui ne devrait que s’amuser, mais ce simple mot était banni du langage des Katsuhata.

" Un Katsuhata ne joue pas, petit ingrat ! Tu dois apprendre à te tenir dans le Grand Monde, tu dois être notre fierté ! Ne nous fais pas honte ! "

Ces mots, le jeune enfant les entendaient souvent, ils étaient sans cesse rabâchés par sa mère jour après jour. Quand l’enfant essayait de s’en amuser en répétant les paroles avec un sourire, sa mère lui infligeait une claque violente et sonore. L’apprentissage était douloureux.
Il essaya alors de se faire des amis ailleurs, après tout, pas tout le monde ne devait être comme ses parents. Il voyait d’autres enfants jouer en contrebas de sa maison. Un jour, il descendit sans avertir ses parents pour les rejoindre. Ce fut une journée mémorable, il commençait enfin à vivre, à jouer, jusqu’au moment où ses geôliers débarquèrent et le ramenèrent de force à la maison.

" Tu ne dois pas jouer avec des roturiers ! Ils sont sales, ingrats, incivilisé et en plus, ils vont déteindre leurs saletés sur le nom de notre famille ! C’est cela que tu veux petit ingrat ?! Salir notre nom ?! "

Ce surnom aussi, il l’entendait souvent, tellement souvent qu’il finit par le croire et se considéra comme ingrats auprès de ses parents. Il ne vit plus jamais les enfants en contrebas de sa maison. Ne pouvant rester qu’avec des enfants nobles, tout aussi insipide, vide et inintéressant que ses parents, que lui.

L’enfant grandit, prenant la forme du vase dans lequel ses parents l’ont mis dès son plus jeune âge. Arriva enfin le moment où il décida de prendre une décision, il voulait sortir de cet endroit, il voulait voir autre chose, respirer un autre air. Il décida d’intégrer l’académie des Shinigamis. Après tout, il s’agissait d’une structure à forte réputation et cela éviterait de subir les dires de Père et Mère comme il est venu à les nommer.
Son but était simplement de s’éloigner de l’étouffement de la famille, mais ses parents ne l’entendirent pas de cette oreille.

" Comment ?! Tu tiens à abandonner ton Père et moi ? Qu’avons-nous fait pour que tu nous détestes autant ?
-Mère, il ne s’agit pas de ça, essayez de comprendre…
-Comprendre quoi ?! Regarde le mal que tu causes à ta mère petit ingrat !
-Mais ce n’est pas…
-Tu nous détestes tous !
-Maman, je..
-Tout est de ta faute !
"

Voilà à quoi ressemblèrent les discussions au début, puis, petit à petit, ses parents réalisèrent autre chose. Après tout, s’il sortait de l’académie dans les meilleurs ou qu’il réalisait des exploits sur un champ de bataille, leurs réputations n’en seraient qu’améliorée, il s’agissait d’une occasion en or à saisir !
Étrangement, après cette réalisation, le ton changea et ils encouragèrent leur enfant à se lancer dans l’aventure de l’académie.

Ha, l’académie. En arrivant devant les portes, après des adieux inexistants auprès de ses parents, le jeune apprenti ressenti une bouffée d’air frais, une première depuis tellement longtemps.
C’est avec un plaisir immense qu’il accepta l’Akusho qu’on lui confia ainsi que les vêtements traditionnels des Shinigami. Il voyait en cette académie, la possibilité de se séparer enfin de l’emprise parentale.
Il travailla sans relâche, prouvant à tous de quoi il était capable, ce n’était pas rare de le voir dans les têtes de liste lors des examens ou des exercices. Il donnait tout ce qu’il pouvait de jour comme de nuit, essayant d’étouffer la présence de ses parents comme il pouvait, focalisant son esprit pour ne pas penser à eux. Il excella dans l’art du Hohô, profitant de la vitesse prodiguée par son corps et ses entraînements. Il réussit à comprendre plutôt facilement le Zanjutsu faisant de lui un bretteur pas hors pair, mais dont il fallait se méfier. Il réalisa un peu des sorts de Kidô, mais avait énormément de mal dans le Hakuda, son corps frêle peu disposé à être au corps-à-corps.
Malgré tout ses acharnements, l’emprise de ses parents tel une ombre vorace était toujours présente derrière lui, le fixant. Il n’avait que très peu de liens avec les autres apprentis, certains lui reprochant son ton hautain et froid, une conséquence de son éducation.
Les seules personnes avec qui il discutait étaient d’autres nobles qui n’appréciaient guère les habitants du rukongai.

Il réussit à faire ses classes et sortit diplômer. On lui offrit alors son Akusho qui devint son Zanpakutô, encore endormis. On l’informa aussi qu’il fût accepté dans la Sixième Division, le Camélia. Cette division, dirigée par un membre des plus influent des familles Nobles principales : Kuchiki Byakuya.
Venait-il de réaliser le souhait de ses parents ? Rihito n’en avait aucune idée et ne voulait pas penser à cela pour le moment, rangeant cette idée dans un coin de sa tête, mais il n’y a pas d’autres Divisions où il se voyait aller.

Le jeune Shinigami se rendit sur les lieux de sa nouvelle affectation. Puis une petite voix l’interpella, se présentant comme Rensei Shirome, la huitième siège de la division. Elle le gratifia d’entrée de jeu d’un petit surnom à peine se sont-ils rencontrés. Cela exaspéra Rihito, même si au fond un petit pincement se fit dans son cœur. Elle luit fit visiter avec joie et un immense sourire tous les locaux de la Sixième. Puis elle le conduit dans un petit salon et lui offrit du thé avec des gâteaux, commençant à s’immiscer dans sa vie personnelle.
Cela déboussola Rihito, pourquoi elle faisait ça ? Pourquoi voulait-elle discuter avec lui, il n’avait pas le droit, si ses parents apprenaient ça, surtout que pendant toute la visite, il a été froid avec elle, ne répondant que par oui ou par non, ne comprenait-elle pas ? Pour la première fois, il planta son regard d’acier dans les yeux de la jeune fille.

" Ne te méprends pas, je t'ai écoutée, car tu étais présente pour me faire visiter, cependant, je n'ai pas l'intention de me lier plus que l'absolue nécessité à des roturiers. Sur ce... "

Il tourna les talons, laissant la jeune fille avec la fumée de son thé et ses friandises.
Rihito arriva tout juste à la Division et se dit qu’il venait sûrement de se faire déjà une ennemie. Un nouveau pincement se fit dans son cœur.
Malgré cette scène, Shirome revint plusieurs fois vers lui, le taquinant, lui parler. Cependant, le jeune noble refusa de lui adresser la parole et l’envoya promener à chaque fois.

La vie de Rihito à la sixième Division allait être superbe si ça continuait sur cette lancée, mais au moins, il était loin de l’ombre de Père et Mère, même s’il refusait de tourner la tête de peur de la voir se glisser dans un coin de la pièce.





Devant l'écran

Blablabla


Pseudo : Yanxon
Âge : 25 ans
Comment avez vous découvert le forum ? Via Top Site
Votre avis sur le forum ? Le thème et superbe et même s’il n’ya pas grand monde, j’espère qu’on va s’amuser tous ensemble !
Votre fréquence de connexion ? Cela varie, mais je passe généralement sur le forum une fois par jour ou sur le Discord.
Code du règlement ?




┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
BODYGUARDmonsieur yakuza
BODYGUARD
monsieur yakuza
avatar



330 posts

Squatte depuis le 28/04/2016

24 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
61/100  (61/100)
XP:
7900/8500  (7900/8500)
Spécialité: Hakuda



Sam 13 Oct - 15:05

Coucou ! Et officiellement bienvenue ~ Rihito-kun:face:

*valide ton code *

Dans l'ensemble c'est une fiche très sympa, je ne crois pas avoir vu de faute d'orthographe en plus, ou alors tellement minime que mes petits nyeux n'ont rien vu.
Elle respecte bien le personnage que j'ai imaginé et j'ai l'impression que tu te l'es bien approprié !

Il y aurait trois petites choses à corriger/ajouter dans l'histoire
- tu parles d « Akusho » alors je ne sais pas ou tu as choppé ce nom mais c'est Asauchi xD
- la tenue à l'académie ce n'est pas le shihakushô, ils ont une tenue et bien, d'aspirant, hakama bleu et kosode blanc avec le symbole de l'académie (pour les hommes).
- il faudrait ajouter une ou deux petite(s) phrase(s) de fin concernant l'état d'alerte histoire d'être dans le contexte

Ensuite, les pouvoirs, alors, même si tu les donnes dans l'histoire il est préférable d'y trouver en plus de ce que tu as déjà noté les capacités en hohô, zanjutsu, hakuda et kidô.

Ensuite y'a un petit souci concernant deux techniques : le pouvoir vient du zanpakutô et non pas de toi (celle du flux et de la danse de l'hirondelle).
Y'a moyen de modifier les techniques pour que ça sorte du zanpakutô directement je pense !

Ah et je te demanderai aussi de préciser ce qui est maîtrisé et ce qui ne l'est pas, même si je pense que t'as pas développé du tout ton shikai encore, vu que ce n'est pas marqué dans l'histoire mais faut considérer cette partie comme « on a rien lu d'autre » vu qu'elle va être toute seule dans la FRR.

Voilà, c'est tout je crois !:3

Chick

┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
Le fabuleux
Le fabuleux
avatar



10 posts

Squatte depuis le 23/07/2018

18 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
74/100  (74/100)
XP:
0/17000  (0/17000)
Spécialité: Zanjutsu/Armes



Sam 13 Oct - 17:25

Bienvenue !

┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

"Viens...c'est ça, viens..!  En t'approchant ainsi, tu deviens esclave de ma mélodie."
Voir le profil de l'utilisateur
Blond Depressive
Blond Depressive
avatar



44 posts

Squatte depuis le 03/12/2017

29 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
65/100  (65/100)
XP:
0/10500  (0/10500)
Spécialité: Kidô



Sam 13 Oct - 22:08

Bienvenue /o/
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



posts

Squatte depuis le

piges








Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )