Watanabe Chiaki (en cours)
avatar



2 posts

Squatte depuis le 21/07/2018

21 piges


Féminin





Dim 22 Juil - 16:53


Watanabe Chiaki

La pluie tombe, je l’écoute jusqu'au fond de moi.



Nom :Watanabe
Prénom :Chiaki
Surnom : Tout dépend des autres
Âge :entre 17 et 20 ans âge physique
Sexe :Femme
Race : Shinigami
Rang : 8ème division
Spécialité : Hoho





    Feat. Horikita Suzune - Classroom of the elite

    © Copyright


Description physique

Yamete!!!!


Elle a une taille assez moyenne de un mètre soixante cinq, elle ne se plaignait pas de sa taille et se trouvait assez bien comme ça, malgré qu’elle aurait bien voulu grandir un peu, en gros c’était son rêve. Alors noter bien, tour de poitrine du 85b, poids cinquante kilos elle est donc mince avec des courbes généreuse et une peau clair, mais pas aussi clair que si tu la mettait au milieu de la neige on la verrait plus. Elle a les cheveux long de couleur marron foncer et les yeux dorés, elle se plaignait souvent de ses cheveux, car elle passait le plus clair de son temps à ce coiffer, on avait l’impression que ses cheveux n’en fessait qu’à sa tête.

Elle adore parfois mettre un mignon chouchou qu’elle a dans ses cheveux. Sinon son kimono lui arrive jusqu’au milieu des cuisses. Il est de couleur bleu foncé d’où le bleu qui s’éclaircissait vers le bout des manches. Il a des motifs un peu de flocon de neige blanche. Ça ceinture qui tient le kimono et de couleur noire, le contour de la ceinture est de couleur jaune, la ceinture fait un gros nœud derrière. Elle porte comme chaussure des sandales. Bien sûr c’est ça tenue quand-elle est sur terre et hors service toujours sur terre.




Description mentale

Je ne suis qu'un jouet, dans ce monde si vaste.


Elle est de nature gentille, un peu froide quand elle viens de s’énerver ou quand elle est en désaccord avec sa meilleure amie. Un peu buter, mais ferra tout de même son possible pour réussir la mission qu'on lui a confier. Elle est aussi très ambitieuse et elle fera tout pour réussir. Sauf que parfois ça lui arrive de ne vouloir rien faire et donc elle préfère passer du bon temps avec son amie. Ça peut arriver aussi, qu’elle soit curieuse même si à la fin elle s’attire toujours des ennuis. Malgré tout elle ne baisse jamais les bras et fera tout pour réussir l’objectif qu’elle se sera fixée.

Elle essaye d’être une personne très respectueuse au niveau de ces supérieurs, car elle sait très bien qu’elle se ferait démonter si elle leurs manquaient de respect. De temps en temps on lui propose de boire avec les autres, mais vu qu’elle tient très mal l’alcool comme la plupart des filles, elle préfère refuser et boire une menthe à l’eau. Comme quand elle était humaine, elle aime bien prendre soin d’elle de temps en temps sinon la plupart du temps elle aime bien monter sur les toits, pour admirer la belle vue et s’allonger pour se reposer ou penser.




Description du pouvoir

Intéressent....


Okami aime le calme, il aime aussi penser très longuement afin de prendre de très bonne décision. Son monde ne le dérange pas plus que ça, mais il apprécie mieux quand son shinigami le rend visite. Il reste cependant très mystérieux ne voulant pas tout dévoiler, il adore garder une part de mystère en lui. Ça lui arrive malgré ces regards froids de sourire légèrement. Cependant, ça l’énerve de voir autant d’excitation dans le regard de ce petit shinigami, il aimerait que ce dernier soit plus sérieux dans son travail, dans ces devoirs. Si son shinigami change d’attitude, il serait sûrement plus simple pour eux d’évoluer dans ce monde.

Shikai: Son nom complet est Okami no kaminari. Après sa libération, l’arme ressemble à une épée ninjato de taille 65 cm. La lame est légèrement plus grosse que la moyenne, plus on se rapproche de la garde et plus on peut voir des piques sur les côtés de la lame. Il n’y a pas de garde à part juste deux barres sur les coter qu’il empêche la main de se blesser. La poignée et recouverte d’un tissu toujours bleu foncé.

Le pouvoir de ce zanpakuto est de pouvoir utiliser l’électricité, mais ce n’est pas de l’électricité normal vu que celui-ci est bleu. Quand il y a une source d’eau, elle arrive à pouvoir via cette source d’eau et via l’électricité statique perçue dans l’air, à sortir de l’électricité de couleur bleue. S’il n’y a pas d’eau, elle est obligée d’utiliser l’eau qu’elle a dans son corps.

Dongichi: L’électricité bleue se concentre sur son arme, quand elle frappe son ennemie, le corps de celui-ci est électrocuté, sinon il est juste blessé.

Akaichi: Elle peut cependant utiliser cette électricité sur l’eau s’il y a une grande surface, pour ce déplacé plus rapidement et habillement en mettant un peu de son pouvoir sous ces pieds.

Pour l'instant, elle ne peut qu'utiliser ces deux techniques, vu qu'elle ne le maîtrise pas complètement.

Hohô: Elle souvent pour habitude de trainer sur les toits, donc elle le maîtrise très bien.
Zanjutsu: En vue qu'elle n'a pas une maitrise totale de son arme, ça maîtrise est assez moyenne, pour l'instant elle s'entraîne avec l'espoir de s’améliorer.
Hakuda: Très mauvaise en vue de ça carrure, elle n'a jamais bien était forte pour tout ce qui est arts martiaux.
Kidô: Maîtrise normale, jusqu’au niveau 30.




Histoire/Test RP

La seule chose qui me reste son les combats.


Aujourd’hui est un jour ensoleillé, les vacances sont terminées malgré une grande tristesse en moi. Comme toujours je marchais en direction de l’école accompagnée d’une amie qui m’est très chère. À mon avis, ce monde je le trouve ennuyeux à mourir, toujours à bosser sans arrêt pour réussir ne serait-ce qu’un contrôle, je trouve cela très ennuyeux. Mais j’ai l’impression que ce monde nous cache quelque chose, j’ai un pressentiment. J’ai beau parler à mon amie, la seule chose dont ’elle trouve à redire c’est que je suis bizarre. Peut-être qu’un jour il se passera quelque chose dans ma vie qui sait.

Arriver à l’école, nous marchons jusqu’à rentrer dans notre salle de cours et le cours commença. Les profs continuaient de faire cours, moi par contre j’adore regarder par la fenêtre qui est à côté de mon bureau, cela me permettait de m’évader un peu de ce quotidien que j’avais l’habitude d’avoir depuis longtemps. Que faire, ah oui, je vais vous parler un peu de moi en fin de ma famille, pour ma part mes parents bossent à l’étranger du coût, ça fait que je suis toujours seule chez moi, on s’y habitue vite à être seule, ce n’est pas la fin du monde, mon amie va souvent chez moi donc cela peut aider.

Depuis peu je commence à apercevoir des ombres, grandes et menaçantes. J’ai l’impression que c'est dû à mon imagination, mais cela se produit assez fréquemment ces temps-ci, je n’ai pas osé en parler, c’est pour cela que je pense que ce monde nous cache quelque chose. J’espère qu’un jour je découvrirais la source de ses apparitions d'ombre gigantesque et effrayante que je peux apercevoir.

Cette fille est ma seule amie, je n’ai jamais compris comment elle pouvait être aussi calme, on est si différente et pourtant, on se complète. Je m’endormis jusqu’à la fin des cours de la matinée, mon amie allait me réveiller. Heureusement qu’elle est là, j’ai fait un rêve n’empêche pas assez étrange, j’avais l’impression que ces ombres que je voyais dans ma vie de tous les jours m’engloutissent et je vis un endroit désert, froid, sans vie. Fessons abstraction de ce rêve, de toute façon ce nés qu’un rêve.

Trois semaines plus tard, je commençais à sortir de l’école pour rentrer chez moi, avant d’y aller, je disais au revoir à ma copine, car elle avait des choses à faire. Je marchais seul en direction de chez moi, je traversais une rue et je continuais mon chemin. Pendant que je me dirigeais chez moi, une main ce posa sur mon épaule et me poussa contre un mur puis me bloqua et commença à faire des choses tout en me déshabillant. J’ai essayé de toutes mes forces de me débattre, je n’arrivais pas à partir il était trop fort, j’ai crié, mais avant que je puisse faire quoi que ce soit, il me planta un couteau dans le corps. Il afficha un sourire sadique sur son visage, il enleva son couteau de ma poitrine et je commençai à m’éteindre peu à peu.

Quand je me suis réveillée, je me rendis compte que j’étais dans une autre ville qui ne ressemble pas du tout à Tokyo. Je demandais à un jeune homme où suis-je, il me répondait que cette ville se nomme le Rukongai. Je le dévisageais en me disant qu’à Tokyo n'y a pas d’endroit qui se nomme comme ça.

« Ah, mes faits toi pas d’illusion petite, tu es comme nous maintenant, tu es morte, ce monde si se nomme la Soul Society et la seule façon si tu veux sortir d’ici, c’est de pouvoir rentrer dans l’académie, bonne chance et bienvenu dans ce village ».

Je me retrouve ainsi beaucoup de questions dans ma tête, mais j’essayais quand même de retrouver mon sang-froid, je me souviens de mon accident et donc en suis conclue que ce gas avait raison. Je pense que ce qui me reste à faire est de m’installer ici pendant qu’elle que temps et de voir plus tard cette académie.

Ça doit bien faire des siècles que je me suis installée dans ce quartier (47 ans), j’ai appris beaucoup de choses depuis mon arrivée ici, comme le fait qu’il y ai beaucoup de quartier et que plus le nombre est grand, plus la vie est dangereuse. On m’a aussi dit que j’avais eu de la chance d’avoir atterri dans un quartier calme, je n’appelle pas vraiment ça de la chance, car j’ai l’impression de vivre un peu la même vie que quand j’étais encore en vie. Enfin, je pensais ça au début, mais plus les années passent et plus j’avais l’impression d’oublier des choses, comme si on m’effaçait tout, jusqu’à ce que je me rappelle plus de ma vie passée.

J’aide ma nouvelle famille, j’ai même maintenant deux petits frères qui n’arrêtent pas de vouloir jouer avec moi, pour les échapper, je me réfugie sur les toits. Au fait, en ce moment même je suis sur un toit en train de faire une petite sieste. Bref, on m’a aussi donné des informations sur l’académie, ça m’a donné encore plus envie de rentrer pour apprendre tous leurs arts et devenir un shinigami. J’espère que cette académie me permettra de trouver des réponses. À zut mes frères me cherchent, bon je dois courir vite. Je me levais et me mis à courir vite en sautant de toit en toit pour échapper à ces deux petits diables qui m’avaient vu et qui me coursaient dans les rues. Je courais de plus en plus vite pour les échapper, ils rigolaient en me voyant aller aussi vite, car ils prenaient du plaisir à me suivre.

Plus tard sans que je me rende compte mes deux petits frères n’étaient plus là, quand je m’en suis aperçue, je glissais du toit et je suis tombée violemment sur la tête. Je restais quelques secondes inertes sur le sol puis-je, me relevais doucement.

Je regardais autour de moi et je fus surprise de ne rien reconnaître, j’ai tout de suite pensé que j’étais dans la merde sachant que je ne savais pas dans quel quartier je me suis retrouvée. Soudain trois gas se sont approchés, ils étaient très costauds et bien baraquer. Je regardais ces trois mecs s’approcher de moi, je restais sur mes gardes et un des mecs pris la parole.

« Que fais-tu ici petite, tu es perdu et loin de chez toi, ici c’est le quartier numéro 30, tu tombes à pic toi, on va bien s’amuser. »

Les mecs sourirent et un des trois me pris les bras par-derrière et m’en pécha de bouger. Je ne pouvais pas m’échapper, car je n’étais malheureusement pas assez forte pour ça. Les deux autres en ont profité pour me ruer de coup, plus les minutes passèrent, plus je commençais à trembler et cracher du sang, ma force commençait à partir à cause de tous ces coups de poing et pied que je recevais. L’autre gas ne me lâchait pas et se délectait de me voir souffrir, ce sont des êtres vraiment ignobles. Je dois m’échapper d’ici, ma détermination est trop forte pour que je me laisse faire comme ça. Les deux autres gas continuaient de me frapper, je crois que j’ai des côtes cassées. J’ai pris mes dernières forces et tiré fortement sur mes deux bras, je sentais de l’énergie venir en masse en moi, je poussais énormément sur mes jambes et réussies à enlever un bras puis deux de l’emprise de l’homme. J’avais un bras qui ne pouvait plus bouger, mais avec l’autre, j’ai réussi à monter sur un toit in extrémiste avant que l’autre me chope, j’ai dû même enlever mes vêtements, car un des gas tirés dessus. Une fois sur le toit, j’essayais de marcher comme j’ai pu, je sautais de toit en toit avec le peu de force qui me restait, quelquefois je me rattrapais avec ma main encore valide.

J’ai pris beaucoup de temps, mais je retrouvais enfin mon quartier. Arriver là-bas, je descendais du toit et tombai inerte. À m'ont réveillé, je me suis retrouvée au lit avec des bandages partout et mes deux frères qui pleuraient. Je souriais, puis avec la seule main valide que j’ai, je caressais lentement leurs cheveux en disant que tout aller bien pour moi. Ils m’ont fait directement un gros câlin, j’avais encore mal, je les ai un peu criés dessus, mais bon, ils sont mignons quand même.

Une semaine est passée et j’ai repris du poil de la bête depuis cette histoire. J’ai légèrement mal à mon épaule, mais je peux enfin me servir de mon bras qui était salement blésé. Comme à mon habitude, je suis sur le toit de ma maison et je regardais le Seireitei.

« Moi aussi je vais y aller dans cette académie, je veux découvrir tant de choses. »

Mes frères m’appelaient, car c’était leur du dîner et je les ai rejoints. Pendant le dîner, j’ai parlé à tout le monde de mon objectif, ils m’ont juste souhaité bonne chance, en même temps ce ne sont pas vraiment mes vrais parents et frères. Après le dîner, je décidais de partir pour entrer dans cette académie après tout, j’ai attendu suffisamment longtemps pour ça, il faudrait bien que je décide un jour de bouger d’ici. Je dis au revoir à tout le quartier et je partis pour Seireitei.

Arrivé à l’académie, je m’inscris pour passer ce fameux test d’entrer, je priais de toutes mes forces pour que j’y arrive. Pendant le test, j’ai tout donné, j’ai fait mon maximum jusqu’à la dernière minute, j’ai réussi à faire sortir de l’énergie spirituelle qui émanait de moi, mais j’avais du mal à le contrôler. En fin de compte, j’ai réussi à rentrer dans l’académie, je suis affectée dans une classe normale, on m’a donné l’uniforme puis prêté un zanpakuto pour les entraînements. J’ai pu rencontrer tout plein de personnes géniales, j’ai réussi in extrémiste le test de cérémonie d’entrée. J’ai pu enfin commencer les cours le lendemain matin.

Plus le temps passé, plus je redoublais d’efforts et je me suis même aperçue que je devenais fort en compagnie de mes deux amies, dont on partage la même chambre. Les six ans dans l’académie sont passés très rapidement j’ai trouvé, il était enfin temps pour moi et mes deux amies de postuler pour rejoindre une division du Gotei 13. J’étais triste que nos chemins se séparent mais bon, j’oublierais j’aimais ces bons moments.

Plus tard, j’ai reçu comme pour mes amis une admission à une des divisions que j’avais postulées, je me suis donc retrouvée dans la Huitième division. On m’a donc redonné mon zanpakuto et que, maintenant, je pourrais enfin influer de l’énergie spirituelle pour le forger. J’enlevais donc aussi mon uniforme de l’académie pour enfiler l’uniforme d’un vrai shinigami, j’ai mis mon zanpakuto sur la gauche vu que je suis droitière, tenu par la ceinture blanche. Et c’est maintenant que je pus enfin commencer mes fonctions dans cette division.

Je restais quand même en contact avec mes deux amis, même s’ils sont tous les deux dans d’autres divisions. J’arrivais cependant à bien m’entendre avec les autres membres, le capitaine commençait à m’apprécier et m’a dit qu’il avait bien fait de me recruter. Sur ces paroles chaleureuses, je m’installais dans ma petite maison que l'on m’avait montrée après m’avoir fait visiter. Après m’être installé, je pris pour tâche, de mieux comprendre mon zanpakuto sachant qu’en six ans, je ne l’ai pas énormément touchée mais bon. J’ai déposé mon zanpakuto devant moi et je m’assois en tailleur pour pouvoir insuffler un peu de mon énergie.

Les jours devenaient des semaines et les semaines des mois, je continuais à donner toujours un peu de mon énergie à mon arme tout en fessant de petites missions à droite et à gauche jusqu’à ce jour.

Plus tard, j’étais affilié à une mission dans le monde des humains, pour aider des unités qui étaient déjà en place à combattre un grand nombre d'hollow qui apparaissait. Ils m’ont donc mis dans une unité avec d’autres personnes de ma division, puis avec deux autres unités qui étaient en place pour cette mission, nous partons donc tous pour le monde des humains. Une fois là-bas est à l’endroit indiqué, nous restons bien en formation pour être le plus efficace possible contre ces hollows de haut niveau. Plus le temps passe et plus on arrivée à prendre de l’avance sur les hollows, mais nous avons perdu beaucoup d’unités. J’étais épuisée à force de donner tous ces coûts, j’avais beau voir les autres se battre fièrement, je les voyais tous se faire battre un par un. Ma main tremblait légèrement en me retrouvant impuissante face à ces hollows. Sans que je m’en aperçoive, un hollow s’est approché de moi, m’a pris dans sa main, m’a serré tellement fort que du sang sorti de ma bouche et m’a jeté violemment contre un mur. Je me suis retrouvée inconsciente, je n’arrive plus à bouger, les seules choses que je pouvais encore, ces d’entendre mes camarades se battre de toutes leurs forces.

« Je me retrouve encore une fois impuissante, comment pourrai-je un jour protéger mes camarades et retrouver ce que j’ai perdu, avec une personne aussi incapable que moi.»

Soudain, une voix se fit entendre.

« Tu me fais pitié petite, être devenue ton arme pour t’entendre dire ça, mais ce qu'on m’a fait pour que je mérite ça, tu veux devenir plus forte, viens donc dans mon endroit alors. »

Une étrange lumière apparut et je me suis retrouvée aveugler. À m'ont réveillé, j’ai vu une magnifique cascade devant moi et juste devant la cascade se trouver le bout de la falaise, qui en dessous d’elle s’écoulait de l’eau. Derrière moi se trouvaient aussi des arbres et des fleurs, j’étais surprise de voir que c’était un endroit très paisible et calme. Sur la falaise se trouver en tailleur, un jeune homme qui est en train de penser.

« Tu vas arrêter de me fixer comme ça toi, ça me donne envie de t’étriper. » Il regarda sur le côté.

« C’est bon j’ai compris, je n’ai même pas le droit de contempler cet endroit. »

« Chut, j’ai vu que tu désirais devenir plus forte, je ne suis pas très fan de tous ces combats, mais soit je verrai bien avec toi…» Il se leva et à un sourire moqueur.

« Tu le connais bien la réponse pourtant, mais mon objectif, c’est de sauver mes camarades et de battre aussi ces fichus hollows. »

« Petite saute, je sais-ce que tu as ressenti au fond de toi, je veux bien te prêter ma force, mais cela ne sera pas gratuit », il mit une pichenette sur mon front.

« Je le sais très bien et je suis prête à tout endurer, même si ton pouvoir me blessera. »

« Voilà ce que je voulais entendre. Ce monde intérieur le trouves-tu magnifique ? »

« Oui, beaucoup même ! » Je souris légèrement avec les larmes aux yeux.

Il mit ses mains sur mes joues puis colla son front contre le mien et il disparut comme un éclair, devant moi se trouvait juste une épée ninjato.

« Il aime donc les endroits calmes, ce n’est pas pour me déplaire, en tout cas merci pour tous mes amis, je reviendrais. »

Je pris l’arme et j’entendis son nom résonné dans ma tête. Au même moment, je sortis du monde intérieur et me réveillai brusquement.

« Kamu, Ōkami no kaminari !!!!! »

Son katana se changea pour prendre l’apparence de l’épée ninjato. Malgré mes blessures et le sang que j’avais perdu, la nouvelle forme de mon épée me redonna du courage et je pus continuer à me battre.

De retour dans la soul society, je fis emmener avec les autres blessés à l’infirmerie pour me faire soigner. Je suis restée un moment là-bas puis je repartis dans mes quartiers. Les autres shinigamis de ma division me dévisageaient comme si j’étais un héros. En les regardant aussi, j’ heurtais le capitaine. Je fis mes excuses immédiatement, il avait l’air de vouloir me voir. Après une longue discussion avec lui, je fus promue au 12eme siège pour le moment et il attend de voir plus de puissance, pour pouvoir me faire monter encore de grade. Le 12eme siège, c’est assez énorme, en effet cela doit être sûrement parce que moi, j’ai réussi à changer mon zanpakuto en shikai. Une fois les blessures guérites, je continuais les missions tous plus dangereuses, les uns et les autres, mais aussi sauvais ces pauvres âmes.




Devant l'écran

Blablabla


Pseudo :Miya, Yinfir
Âge :20 ans
Comment avez vous découvert le forum ?partenariat
Votre avis sur le forum ?Colorer et j'aime bien
Votre fréquence de connexion ?Quand j'ai le temps
Code du règlement ?



Voir le profil de l'utilisateur
BODYGUARDmonsieur yakuza
BODYGUARD
monsieur yakuza
avatar



322 posts

Squatte depuis le 28/04/2016

24 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
61/100  (61/100)
XP:
7900/8500  (7900/8500)
Spécialité: Hakuda



Dim 12 Aoû - 16:41

Coucou & bienvenue à toi !

Si tu as des questions n'hésite pas à utiliser le coin question ou à m'envoyer un mp Viii

Chick

Bonne continuation pour ta fiche je valide le code (meme s'il est inversé y'a tous les mots :p )

EDIT #

Double poste, donc, rebonjour, tu en es ou dans ta fiche ?
Il y a marqué en cours mais est-elle terminée ?

┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
avatar



2 posts

Squatte depuis le 21/07/2018

21 piges


Féminin





Lun 13 Aoû - 23:16

Bonjour,

J'ai encore des choses à vérifier comme les fautes d’orthographe et je vous dirait quand ce serra ok!!!!

:p
Voir le profil de l'utilisateur
Blond Depressive
Blond Depressive
avatar



39 posts

Squatte depuis le 03/12/2017

29 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
65/100  (65/100)
XP:
0/10500  (0/10500)
Spécialité: Kidô



Mar 14 Aoû - 11:56

Bienvenuuue, fight pour la suite !
Voir le profil de l'utilisateur
Le fabuleux
Le fabuleux
avatar



7 posts

Squatte depuis le 23/07/2018

18 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
74/100  (74/100)
XP:
0/17000  (0/17000)
Spécialité: Zanjutsu/Armes



Mer 15 Aoû - 11:04

Hey ! Bienvenue et bonne continuation pour ta fiche !

┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

"Viens...c'est ça, viens..!  En t'approchant ainsi, tu deviens esclave de ma mélodie."
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



posts

Squatte depuis le

piges








Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Déliquescent mais florissant - Chiaki [en cours ~]
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !