Une discussion nécessaire. ( Pv Byakuya)
L'altruiste
L'altruiste
avatar



22 posts

Squatte depuis le 31/03/2018

22 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
77/100  (77/100)
XP:
700/20000  (700/20000)
Spécialité: Zanjutsu/Armes



Dim 22 Avr - 0:19

Ukitake se trouvait dans ses appartements, depuis quelques jours il avait entendu parlé d'une enquête menée par la sixième division sur des cas de meurtres mystérieux, au seins de la Soul Society. Touché par sa maladie et par la tonne de travail qu'il lui restait, il n'avait pas encore eu le temps d'aller discuter avec Byakuya. En étant le Taichô de la treizième son rôle est d'assurer la sécurité dans le monde humain, son instinct lui ordonnait donc d'aller à la rencontre de son homologue pour en parler.

Le capitaine se levait alors de son lit, il enfilait sa tenue de Taichô ainsi que son haori. Avant de partir il rencontrait Kiyone sur le chemin, elle lui demandait où il allait de si bonne heure. Ukitake lui confiait donc son intention de rencontrer Byakuya pour tiré cette histoire au claire. Ne sachant pas exactement où trouver son camarade il marchait calmement en direction du domaine Kuchiki. Une chose est sûre il le trouvera sans doute plus facilement en allant dans ses appartements.

A l'entrée du domaine Ukitake souriait poliment aux gardes devant la porte, il n'avait plus besoin de se présenter mais il se sentait obliger d'indiquer l'objet de sa visite.

Ohayô ! Je viens m'entretenir avec votre chef, il ne sait pas que je suis là mais ce serait très gentil de sa part de me recevoir. Est-il présent ?

Bonjour Ukitake-sama, le maître est dans ses appartements, on ne l'a pas vu sortir. Entrez.


En leur faisant un signe de la tête, le capitaine entrait dans le domaine. Les gardes lui avait indiqué le chemin exact pour rejoindre les appartements de leur maître. Arrivé devant la maison concernée il se déchaussait, devant la porte principale il toquait avant d'ouvrir. Devant lui se trouvait Byakuya, il s'inclinait légèrement pour le salué avec un grand sourire aux lèvres.

Ohayô !! Byakuya-kun, je viens te voir pour qu'on ai une petite discussion au sujet de ton enquête.


Son visage devenait plus sérieux quand il évoquait ce sujet. Toute fois il n'était pas spécialement strict et restait relativement détendu.

┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
Le cerisier Blanc
Le cerisier Blanc
avatar



1216 posts

Squatte depuis le 21/07/2014

35 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
14950/18000  (14950/18000)
Spécialité: Kidô



Lun 23 Avr - 11:50




Byakuya avait terminé ses quelques dossiers qui étaient restés sans signature de sa part, après le départ de Shinji. Ce dernier se devait sûrement d'être intrigué parce qu'il lui avait dit, mais c'est bien tout ce qu'il soumettra. Le Sotaicho avait été clair quand à la discrétion de la chose, avant que la Douzième Division ne divulgue les résultats. Mais le noble Roku ban Tai Taicho avait depuis peu, reçut une visite impromptu qui lui avait éclairci ses doutes. Chose qui l'avait rendu encore plus grave que d'ordinaire et surtout plus appliqué encore en matière de sécurité pour sa Division, comme envers son entraînement et celui de Rukia. Lorsqu'Ukitake vint à s'annoncer devant la grande porte du domaine, notre chef de clan était déjà présent depuis quelques heures. Il se tenait devant le salon, assit en geiza tout en contemplant de loin, la petite rivière qui traversait son jardin. Parfois une carpe venait à sauter pour retomber dans les eux tranquille. C'était un spectacle apaisant pour le regard. Devant ses genoux, une petite table basse faisait office de support pour une théière parfaitement remplit, laissant sentir un arôme fruité.Deux tasses l'une pleine et la seconde vide.. Comme intouchée. Byakuya portait un Yukata adapté à l'automne, avec un petit manteau par dessus les épaules. Sa chevelure d'ébène était maintenu par le carcan de ses Kenseikaan, alors qu'un livre reposait sur le sol, à sa droite. Un petit moment de paix qui fut dès lors troublé par l'arrivé d'un garde. Ce dernier vint alors l'informé de la venue du Ju san Ban tai Taicho.  Bien que silencieux le noble fit comprendre d'un hochement du visage qu'il était d'accord quand à le laissé pénétrer dans le domaine.

Il est vrai que le maître des lieux voulait voir ce dernier. Au moins ce sera fait. En effet, depuis la visite de Natasha, le noble se demandait si dans le Gensei, quelque chose de similaire ne s'était point aussi manifesté. Natasha...Byakuya en ignorait encore le nom ceci dit. Une personne des plus curieuse et dont il se méfiait à juste mesure quand à ses méthodes d'approche.  D'un mouvement lent et calculé, il vint prendre entre ses phalanges le contenant de son thé pour le porter à ses lèvres. C'était encore brûlant, mais pas suffisamment pour être désagréable dans la gorge, lorsqu'il avala une gorgée ou deux. Le noble pouvait dès lors sentir la présence d'Ukitake se rapprocher de sa position. On l'avait fait passé par l'intérieur, le guidant par le salon, aussi il arrivait dans le dos du noble qui lui fit signe de venir le rejoindre. Il avait même fait mandé un coussin de plus pour qu'il puisse prendre place, tout à son aise. Cependant, ses paupières se voilèrent un instant quand au sujet de la conversation... Cette enquête... Après Shinji, voici l'un des Taicho qu'il respectait le plus, venir lui poser des questions. Lorsque son aîné vint à sa hauteur, le noble rouvrit les yeux, dévoilant cette couleur anthracite si insondable. Pourtant, Ukitake pouvait s'enorgueillir de connaître assez bien le Capitaine de la Sixième Division pour qu'il ne soit plus un si grand  mystère que cela pour lui. Mais qu'importe, Byakuya n'était pas là pour faire les cachottiers. Il se contenta simplement de concéder d'une voix grave et monocorde :


Vous savez que je ne peux rien révéler de plus que ce que j'ai pu dire dans mon rapport.


Il voyait mal Ukitake quitter sa propre Division pour venir jusqu'ici pour entendre ceci. Il semblait en forme ce jour, mais demain peut être que ce ne sera pas le cas. Byakuya gardait en tête l'idée de lui demander d'envoyer Rukia dans le Gensei. Mais pour le moment il préférait lui laisser le champ libre quand à s'exprimer. Ce faisant, il lui servit une tasse de thé, non sans observer une gestuelle toujours aussi appliqué que noble. Des mouvements qui trahissaient aisément la condition de Byakuya, bien que ce dernier ne le cachait pas le moins du monde. Déposant le contenant en face de son aîné, il se contenta de garder le silence, afin de voir la véritable question qui taraudait ainsi Ukitake. Ils étaient seuls et nul ne viendra les déranger pendant leur entretient. Une fois de plus une carpe sauta pour attraper une  mouche dans les airs, avant de retomber dans la rivière qui s'écoulait librement dans le jardin.  




┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉



Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
L'altruiste
L'altruiste
avatar



22 posts

Squatte depuis le 31/03/2018

22 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
77/100  (77/100)
XP:
700/20000  (700/20000)
Spécialité: Zanjutsu/Armes



Mar 24 Avr - 15:49

Ukitake acceptait l'invitation de son homologue Capitaine à boire le thé, il venait s'asseoir autour de la petite table où un domestique de Byakuya avait posé un coussin. Toujours le sourire aux lèvres le Capitaine de la treizième division était venu pour une raison précise, comme Byakuya pouvait s'en douté Ukitake n'avait pas fait le déplacement jusqu'ici pour ce contenté de cette réponse. Cette situation était particulière, en effet le sujet était assez délicat et il ne fallait surtout pas que les nouvelles s'ébruites, afin d'éviter un mouvement de panique générale.

Je vois. Comme tu doit certainement t'en douté, je ne vais pas me contenté de cette réponse, mon chère Byakuya-kun.

L'heure est grave, il ne faudrait surtout pas que le reste du Seireitei sache que le Gôtei 13 a faillit dans la défense et la sécurité de la Soul Society.


Bien que d'habitude Ukitale sois du genre optimiste, cette situation le gênait et le frustrait. D'autant plus qu'il n'a pas put se rendre utile au moment venu, suite aux effets secondaire de sa maladie. Le sourire légendaire du Capitaine quittait peu à peu son visage, il soulevait lentement sa tasse; une main en dessous et l'autre sur le côté. En buvant il s'assurait de ne pas se brûlé la langue ou la bouche.

C'est pourquoi je voudrais avoir plus d'informations sur les événement survenus a la Soul Society. D'autant plus qu'on ne sais rien du coupable, aucune supposition n'a encore été émise si je ne me trompe pas ?

Et puis qui nous dit que le coupable ne s'en est pas pris au Gensei ?


Ukitake savait que Byakuya avait perdu des hommes, certains plus proches que d'autres et même si il ne le montrait pas, Ukitake savait que cette affaire tracassait Byakuya. Malgré ce qu'il montre c'est un capitaine qui tient à ses hommes et a sa division.

┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
Le cerisier Blanc
Le cerisier Blanc
avatar



1216 posts

Squatte depuis le 21/07/2014

35 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
14950/18000  (14950/18000)
Spécialité: Kidô



Sam 28 Avr - 15:44




Le noble tenait entre ses phalanges son thé, qu'il porta à ses lèvres. C'était encore bien chaud mais acceptable cette fois. Comme il s'en doutait, son aîné ne se contenterait pas de cette réponse, tout comme Shinji précédemment. Pourtant, quelque chose en ses mots, vinrent à lui faire hausser un sourcil, bien que son regard anthracite restait des plus insondables. Pourquoi diantre, croire que le Seireitei aurait faillit ?... Byakuya avait plutôt le ressenti que l'ennemi savait pertinemment où frapper et quand agir. Il se pourrait même que des taupes soient derrière ceci. Ça soulignait en revanche la sensation de situation  dite « grave » et « dangereuse », là ils se rejoignaient sur la question. Toutefois, le chef de clan n'ajouta pas encore la moindre parole, laissant alors le champ libre à Ukitake qui lui soumettait déjà son idée. Aller dans le Gensei. Voici qui était encore plus intéressant pour le Capitaine de la Sixième Division. En effet, Byakuya désirait le voir pour envoyer Rukia là-bas. Notamment pour parler avec Kurosaki Ichigo. L'adolescent devait certainement avoir vu des choses depuis son retour dans le monde des humains. Il lui apparaissait comme fort probable qu'il y est eu des actes criminels, au même titre qu'au Hueco mundo... Pour ce dernier lieu, le chef de clan en avait eu la preuve par cette fameuse arrancar qui ne lui avait point révélé son nom. Inspirant lentement, Byakuya abaissa sa tasse pour la tenir non loin de ses cuisses. Son regard s'attarda sur les traits encore fatigués de son homologue. Saurait dû être à lui de rester au calme, et au noble d'aller lui rendre visite. Mais visiblement, rien ne se faisait dans les règles ces derniers temps.

Je doute que le Gotei 13 soit réellement coupable d'un manque de vigilance. Je crois que l'ennemi non identifié, sait pertinemment où frapper. Nulle armée ne possède de faille...Hors ces meurtres étaient clairement un message. «  Je sais comment vous atteindre »


Détournant un peu les yeux vers le jardin, Byakuya pesait chaque mot qu'il prononçait envers Ukitake. Ce dernier devait comprendre qu'il ne passera pas outre les ordres du Sotaicho, qu'il soit une personne qu'il respecte énormément ou non. Une fois de plus sa voix vint à reprendre sur un ton des plus atones, bien que d'une gravité un peu appuyée.

Mais en effet, comme nous n'avons pas encore les résultats d'analyse de la Douzième Division, nous ne pouvons avoir que des hypothèses. Il serait stupide de foncer tête baissée, sur un adversaire non identifié. Cependant, j'escomptais vous voir pour que vous envoyez ma sœur dans le Gensei. Kurosaki Ichigo sait peut être des choses que nous ignorons et qui pourrait nous être fortement utile.


Cependant, Byakuya ne semblait rien vouloir dire en ce qui concernait le Hueco Mundo. Et comment le pourrait-il en sachant que cette arrancar avait été aperçu dans son propre domaine. Si ce n'était qu'une question de fierté.. cela en serait risible.. Mais c'était plus dans l'idée qu'il ait accepté de lui parler. Le noble n'avait aucun souvenir de cette Natasha, alors qu'il avait affronté Yammi en compagnie de Zaraki. Regardant un instant le thé qui résidait dans son contenant, Byakuya finit par le ramener à sa bouche pour en boire une autre rasade. Cela l'ennuyait de ne point en parler. Ukitake était une personne qu'il connaissait depuis son enfance. C'était un des rares visages familiers qui lui restait depuis qu'il était parvenu au poste de Taicho. Il se contenta de se racler la gorge et termina sa tasse encore un peu fumante. Un témoignage de l'habitude appuyé que pouvait avoir Byakuya concernant les bienfaits du thé.



┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉



Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
L'altruiste
L'altruiste
avatar



22 posts

Squatte depuis le 31/03/2018

22 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
77/100  (77/100)
XP:
700/20000  (700/20000)
Spécialité: Zanjutsu/Armes



Sam 12 Mai - 12:06

Ukitake buvais sa tasse de thé en écoutant tout ce qu'avait à dire son homologue capitaine. Ce dernier semblait être persuadé qu'aucune erreur n'avait été commise du côté de la Soul Society, Jûshirô n'était pas vraiment d'accord avec lui mais soit passons. Pendant qu'il parlait Ukitake restait parfaitement détendu, il ne voulait surtout pas agacer son hôte avec trop de question, maintenant qu'il connaissait les intentions de Byakuya tout semblait plus logique. En le regardant à ce poste Ukitake eu un léger sourire, ce gamin qu'il avait connu impulsif et qui ne s'arrêtait jamais de bouger, était maintenant devenu un Capitaine respecté et qui savait tenir sa division.

Je vois, nous sommes donc sur la même longueur d'ondes. Je vais demander à Rukia-chan d'aller rencontré son ami Kurosaki Ichigo, afin de recevoir plus d'informations.

Voilà une affaire régler, avec ce détail mis en place les deux hommes pouvaient enfin échanger sur un sujet beaucoup moins sérieux. Avec sa maladie Ukitake n'avait pas eu beaucoup de temps pour venir voir comment se portait son petit chouchou au sein du Gôtei 13. C'était l'occasion rêver de pouvoir échanger avec lui sur ses projets, sur comment évolue ses hommes, car même si on ne le voyait pas comme ça, Byakuya était le genre de capitaine à prendre soin de ses hommes. C'est une qualité qu'Ukitake à toujours beaucoup respecté et apprécié, même si certains autres Capitaines ne sont pas du même avis.

Maintenant que cette affaire est close, je voulais prendre de tes nouvelles. Savoir comment tu allais ? Si tout se passait bien dans ta division, bien sur, hormis les tristes pertes suite aux derniers événements. D'ailleurs je te présente toutes mes condoléances pour eux.

En signe de respect le Capitaine s'inclinais légèrement face à Byakuya, avant de e redressé et de continuer à boire son thé.

┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
Le cerisier Blanc
Le cerisier Blanc
avatar



1216 posts

Squatte depuis le 21/07/2014

35 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
14950/18000  (14950/18000)
Spécialité: Kidô



Lun 14 Mai - 15:20




Rien n'était plustrisque qu'une tasse de thé désespérément vide. Mais le noble savait qu'il ne devrait pas tellement en abuser. Son regard ne quittait pas son interlocuteur, j'ai nommé Ukitake, qui paraissait satisfait des propos qu'il venait de lui fournir. En effet, les deux capitaines semblaient d'un même avis concernant Rukia. Bien au moins c'était une bonne chose de fait. Sans parler qu'ainsi, notre Roku Ban Tai Taicho démontrait un peu plus la confiance qu'il concédait à sa cadette depuis la fin de la guerre. Il y avait là un nette progrès de la part de Byakuya. Lui qui par le passé avait ordonné à son homologue de ne lui fournir que de simple mission et surtout, aucun siège. La privant ainsi de tout danger. Mais il avait eut tord.. Rukia était une personne qui sera dans le futur une shinigami redoutable... Si ce n'était déjà fait. Son frère qui pensait bien faire l'avait privé de sa liberté d'action et surtout cette confiance en soi qui permettait de se relevé de tout les combat. Jamais plus, le noble Kuchiki ne fera cette erreur. D'ailleurs, il s'était attendu à des remarque de la part de son aîné ici présent. Mais jusque là, Ukitake n'avait jamais semblé vouloir lui faire la leçon. C'est cela aussi qu'appréciait Byakuya, cet homme savait ce qui pouvait rendre ou pas mal à l'aise  et tâchait simplement de dire les choses quand il le fallait, hors notre  chef de clan semblait avoir compris de ses erreurs. Il se revoyait très bien sur le pont, le Capitaine de la Treizième Division lui retenir la main, avant qu'il n'en vienne à frapper.  Ses paupières s'abaissèrent légèrement à cette réminiscence avant de prêter a nouveau attention à Ukitake qui venait de reprendre la parole.

Contrairement à Shinji, son aîné venait tout bonnement de changer de discussion venant à lui demander s'il se portait bien malgré tout cela... Sans parler que c'était bien le premier a lui présenter de telles condoléances. Bien que son apparence restait pour le moins impassible, Byakuya était touché par une telle démarche. Un honneur en vérité, humble et qu'il devait à son tour de respecter. Aussi, il inclina  un peu son menton tout en concédant de sa voix grave et atone, marquant presque chaque mot qui vint à franchir ses lèvres fines :



Je me porte parfaitement bien et je vous remercie pour ces mots envers mes hommes. Ils ont été assez marqués par cette disparition et une cérémonie sera organisé pour eux d'ici quelques jours.  Mais  nous nous devons de resté concentrer pour le bon déroulement de l'enquête. Vous n'êtes pas le premier à rester intrigué par les résultats.. le capitaine de la Cinquième Division m'a rendu visite il y a peu pour cela.  


Ses mains restaient calqués sur la surface de porcelaine de la tasse désormais froide.  Son visage encore juvénile ne semblait pas marqué par la fatigue. Pourtant il y avait un jour ou deux, il avait entraîner Rukia assez durement et cela lui fit songer qu'il n'avait pas même remercier Ukitake pour cela. A ce constat, ses sourcils se froncèrent à la base de son front, indiquant une certaine indignation à sa propre encontre.  


Je me dois aussi de vous remercier pour m'avoir permis cet entraînement avec ma sœur. Nous avons rarement le temps de nous voir depuis sa promotion et j'ai pensé qu'il était important de nous confronter, afin de renforcer notre lien, ainsi que de mieux comprendre les capacités de chacun.


Rukia avait besoin d'être pousser vers le haut, afin de ne pas succomber à ce possible adversaire qui se jouait d'eux actuellement. Il voulait qu'elle comprenne qu'elle avait sa pleine confiance. Quand à Ukitake il devait comprendre mieux que qui compte ce qui animait Byakuya. Ce dernier avait tissé que peu de lien avec les autres... Mais depuis sa confrontation avec Ichigo, pendant l'exécution de sa sœur, le noble Roku Ban Tai Taicho avait comme qui dirait changé sur ce point, tout en restant l'incorrigible difficile. Mais c'est aussi ce qui faisait son charme quelque part...Même S'il ne voulait pas en entendre parler.  


┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉



Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
L'altruiste
L'altruiste
avatar



22 posts

Squatte depuis le 31/03/2018

22 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
77/100  (77/100)
XP:
700/20000  (700/20000)
Spécialité: Zanjutsu/Armes



Ven 18 Mai - 13:07

Le capitaine sentait une légère brise soulever doucement ses long cheveux blancs, il souriait car malgré la douleur de sa maladie il se devait de resté agréable pour les autres. Pour lui c'était également important de faire en sorte que Byakuya et Rukia puissent gardé leur liens intacts. Une relation frère/soeur était importante surtout dans leur cas, par le passé elle fût mise en danger à de nombreuses reprises, heureusement Byakuya avait repris les choses en main. Cet homme était quelqu'un de bien meilleur qu'il n'y paraît, même si il reste souvent froid et désinvolte Ukitake savait qu'il faisait de son mieux pour être un bon frère et un bon capitaine.

Il n'y a vraiment pas de quoi me remercier. Vous êtes libres de pouvoir vous entraînez ensemble autant que vous le voudrez, biensûre tant que tu n'abîme pas ma Rukia-chan.

Ukitake se servait une tasse de thé pour la troisième fois, celui-ci était particulièrement bon. Et puis pour lui c'était agréable de pouvoir discuté en toute tranquillité avec son homologue. Ce dernier le remerciait pour les mots qu'il avait eu envers ses hommes décédés, une terrible nouvelle qui n'est pas toujours facile à encaisser même pour le Taichô. C'était normal de se soutenir entre nous, sans ça on ne serais qu'un groupe d'individu sans aucun liens et notre avenir en serait grandement affecté.

Je vois, si jamais tu as besoin d'aide pour cette cérémonie, mes hommes et moi serions ravis de pouvoir te venir en aide. Biensur n'y vois aucune forme de pitié ou autre chose de la sorte, je souhaite juste pouvoir t'aidé dans ce pénible moment.

Ukitake tournait la tête pour regarder l'horloge qui était fixée haut sur le mur. Les minutes passaient si vite, à son grand regret il allait devoir écourté cet entretiens des occupations importantes l'attendait dans son bureau. Ukitake finissait sa tasse assez rapidement, il prenait une serviette posée sur la table devant lui, s'essuyait la bouche avant de se lever doucement. Une fois debout il s'inclinais face à Byakuya, afin de le remercier de l'avoir reçue aujourd'hui.

Bien mon petit Byakuya-kun, je te remercie pour cette discussion. Je te souhaite bien du courage pour la suite de cette enquête. Et puis si tu as besoin de mon aide n'hésite pas à venir me voir ou envoyé quelqu'un de ta division.

Ton thé était très bon, prend soin de toi et de tes hommes. A la prochaine Byakuya-kun.


Sur ces mots Ukitake reculait afin d'enfiler ses chaussures en sortant de la pièce principale et de s'en aller comme il est venu, tranquillement en direction de sa division. Une tonne de papier l'attendait, son absence avait trop durée, il n'acceptait pas de laisser travaillé ses sièges pour lui, même si il était quasi-sur qu'en arrivant ils auraient tout fini.

┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



posts

Squatte depuis le

piges








Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Discussion]Le Site Du Zéro
» flood discussion
» Mibu Byakuya l'assassin aux yeux d'argent
» POWERFUL : Forum de discussion
» Une discussion privée [Pv Eva]