Kira Izuru - Fukutaichô, IIIe Division [Terminé]
avatar



9 posts

Squatte depuis le 03/12/2017

28 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
XP:
0/0  (0/0)
Spécialité:



Ven 13 Avr - 21:25


Kira Izuru

La guerre n'est pas héroïque.



Nom : Kira
Prénom : Izuru
Surnom : //
Age : Indéfini
Sexe : Masculin
Race : Shinigami
Rang : Fukutaichô
Spécialité : Kidô





    Feat. Izuru Kira

    © Copyright


Description physique

La guerre n'est pas exaltante.


Un mètre soixante treize pour cinquante six kilos. Ouais, c’est pas bien gros. Ce qui fait que notre Fukutaichô n’est pas bien épais sous sa tenue de Shinigami. Et on sait tous que les Hakama grossissent un individu. Bon, peut-être pas notre Izuru aux fesses plates, mais ça, c’est un autre débat.

Quoi qu’il en soit, notre blondinet est tout en finesse. Notons en plus cette manie d’avoir cette mèche sur le côté gauche qui rend vraiment tout longiligne chez lui, y compris son visage. D’ailleurs, peut-être pourrait-il faire l’effort de laisser pousser ses cheveux derrière, plutôt que de les laisser en un V maladroit contre sa nuque. Mais personne n’a dit qu’il avait du goût en matière de mode, tant que cela reste facile à coiffer.

Dans tous les  cas, ce n’est pas la joie qui respire sur les traits de son visage. Ses sourcils sont naturellement dessinés de manière à ce qu’il ait toujours un air triste ou inquiet. Si cela reflète malgré tout un tantinet sa personnalité, il faut avouer qu’on aimerait bien le voir sourire plus souvent. Mais c’est ainsi. Lui, ses yeux bleus, sa gueule d’ange et ses manières de noble sont inchangeables.

Même son shihakusho est irréprochable. Son brassard est toujours présent et son Zanpakuto précieusement à portée de main. Et sa peau diaphane ? Peu visible, bien que comme dit plus haut, il n’est pas inimaginable de penser qu’Izuru n’est pas monsieur muscle. La force des bras, il n’en a pas vraiment besoin quand on y pense, alors il est loin de complexer sur sa carrure plutôt sèche voir maigrelette.

Pas de cicatrice à son actif, pas de tatouage, pas de piercing. Il est vraiment loin de tout ça. Pour autant, il se méfie tout de même de lui-même et des folies de ses amis lorsqu’ils ont un petit coup dans le nez. Il ne serait pas à l’abri de se découvrir un jour avec...oh no. Ne pas y penser. Surtout pas.






Description mentale

La guerre est pleine de désespoir.


Izuru, c’est un peu le calme incarné. Non, il n’y a pas de tempête derrière. Un peu comme un enfant trop bien élevé, la colère n’est pas un sentiment qui l’anime, quand bien même il lui arrive malgré tout de froncer des sourcils pour montrer son mécontentement. C’est un homme d’honneur, qui cherche d’abord à comprendre avant d’agir, qui calcule avec rapidité les situations qui lui font faces. Certes, il reste un homme parfois intimidant, le désespoir qui fait son Zanpakuto est également ce qui habite aussi notre Shinigami, mais dans l’ensemble on admire plus facilement son courage et les limites qu’il cherche toujours à dépasser, que la tristesse qui l'habite souvent, parfois.

Car c’est aussi ça, notre Fukutaichô. Un homme d’honneur. De valeurs. D’une loyauté qui lui aura beaucoup coûté lors de la trahison de son ancien capitaine mais qui l’aura tout autant fait évoluer au fil des aventures. Il est un ami sur qui l’on peut compter les yeux fermés, respectueux d’autrui et peut-être un peu trop fidèle à ses amis proche : la preuve étant juste pour aller boire un verre, malgré qu’il sait qu’il ne tienne pas à l’alcool, il finit toujours à rouler sous la table, peu enclin de refuser un verre qu’on lui propose.

Et nous n’avons toujours pas mentionné son sérieux, même si cela est aisément compréhensible. Pourrions-nous alors penser qu’il est un brin pessimiste, un peu ennuyeux sur les bords ? Et bien détrompez-vous. Le boulot, c’est le boulot, mais pour le reste, il sait y mettre du sien quoi qu’on lui demande ! De plus, sa timidité est facile à exploiter pour ceux et celles qui sont du genre taquin. Enfin, ce n’est clairement pas ça qui l’aura empêché de se mettre quasi à poil pour faire plaisir à Rangiku et ses dames pour un article de l’association des femmes shinigami…Mais...passons cet épisode peu glorieux.

Revenons à son côté réservé,  peu bavard, à son visage qui laisse passer peu d’émotion et dont il est drôle de voir s’animer lorsqu’il s’agit de parler de femme ou encore d’alcool. Car il reste malgré tout un bon vivant. Son côté ordonné et travailleur est ce que l’on connaît le plus de lui alors que comme tout homme, il cache certains vices. Bien évidemment, seul ses amis proches connaissent cette facette de lui ; voire potentiellement certains de ses hommes.

Depuis qu’il n’est plus obligé de diriger comme capitaine sa troisième division, il se lâche peut-être un peu plus. Disons qu’il se détend, même si c’est un bien grand mot. Il est difficile de le voir réellement relâché, mais c’est aussi ce qui fait son charme. Il est à double tranchant quand on y repense. Peut-être un peu plus nerveux qu’on ne se l’imagine derrière cette façade froide et sereine. Surement plus jovial que ce qu’il était au côté de Gin. Oui, Kira c’est un peu tout ça. Un peu comme un carré de chocolat : lisse au toucher, implacable, mais fondant en bouche, précieux au possible.




Description du pouvoir

C'est ce pourquoi les gens craignent la guerre.



Kidô : Kira est relativement habille lors de l’utilisation du Kidô. Il excelle dans ce domaine plus qu’ailleurs ; bien qu’il soit tout de même assez bon dans tout ce qu’il entreprend ;  pour s’être entrainé bien plus que d’autre à ce niveau. Certains disent qu’il aurait presque un niveau de capitaine vu son talent, mais il n’irait pas se vanter sur le sujet. Il sait enchaîner plusieurs incantation jusqu’à des niveaux assez haut, mais il espère toujours ne jamais en avoir besoin.

Shikai :  Son Zanpakuto n’est pas des plus impressionnant, même sous sa forme de Shikai et pourtant, il est clairement à craindre. Quiconque touche à Wabisuke lors d’un combat ou Izuru se doit de l’utiliser et c’est la fin assurée, car l’immobilisation est inévitable surtout pour un adversaire qui cherche à s'acharner. Bien évidemment, sans son discernement et son calme, son Zanpakuto  ne serait peut-être pas aussi bon qu’on le prétend, mais bien heureusement, notre Fukutaichô est en total cohésion avec son binôme. De la sorte, la multiplication du poids de tout ce que touche Wabisuke est sans appel.

Soin : Ayant été un membre de la 4eme division avant d’appartenir à la 3eme division, Kira a gardé des notions de soin et il peut toujours les appliquer si nécessaire. Tout comme le Kidô, il espère cependant ne pas en avoir besoin, car en arriver à soigner ses camarades sonnerait comme un calvaire qu’il ne veut pas porter sur ses épaules.

Hohō : Nous noterons aussi son habileté experte pour le Shunpo. Kira l'utilise très souvent et il est même plutôt satisfait de voir que seul quelques lieutenants arrivent à son même niveau.




Histoire

C'est ce pourquoi les gens choisissent de l'éviter.


Cela devait être un cauchemar. Un terrible cauchemar. Si au début, ce rêve qui semblait proche de la réalité avait plutôt bien commencé, il fallait avouer qu’il avait bien vite tourné au drame. Izuru l’avait revu. Lui. Son capitaine. Celui à qui il avait prêté allégeance et pour qui il avait tout donné. Ichimaru Gin. Dans ce rêve, à cette rencontre, il avait ressenti du bonheur, de l’envie, de la tristesse aussi...mais cela avait vite fait place à de la colère, puis de la haine, plus le temps qui formait son rêve s’assombrissait. Car dormir lorsque l’on est notre Fukutaichô n’est pas toujours de tout repos, encore moins lorsque l’on pense à des choses passées. Il avait été bien trop touché par les événements récents, quand bien même il ne laissait rien transparaître. Alors, cette nuit encore, il allait le combattre.

La preuve, Wabisuke était à ses côtés, sous sa forme dématérialisé. Comme à chaque fois. Et dès que la pluie se mettait à tomber, il voyait son capitaine se lancer vers lui, lame sortie. Izuru était alors le premier à s’élancer. Le combat se fait rude, notre lieutenant peine à s’en sortir. Le sourire de Gin le perturbe et pendant ce temps là, de l’autre côté des rêves, il s’agite à en fatiguer son corps dans son propre sommeil.

« Izuru, tu te feras abandonner, c’est ainsi. »

C’est la quatrième fois qu’il fait se rêve. Et c’est la quatrième fois qu’il est toujours aussi surpris de ses paroles. Et comme si elles étaient paroles d’évangile, alors qu’au moment le plus fatidique, Kira a besoin de l’aide de Wabisuke, ce dernier se retire. De là, Ichimaru balance sa dernière carte et transperce le coeur de notre Fukutaichô, ouvrant alors quelque peu ses paupières, venant plonger ses iris glaciales dans celle de son ancien comparse.

« Tes parents sont morts Izuru. Je suis parti aussi. Ils feront tous la même chose. »

Pourquoi. Pourquoi ? Les larmes coulent alors sur ses joues, le désespoir l’emprisonne. D’un coup, d’un seul, la lame du traître le quitte et le noir l’enveloppe. Il n’est pas mort. Tout du moins, son corps ne l’est pas. Mais quand est-il de son âme ? Est-ce-cela, ce pourquoi lui et Wabisuke sont si proche ? Il s’agite alors vraiment dans son sommeil, même si dans son état mi-endormi, mi en transe, il ne voit plus personne. Parce qu’il sait, il connaît la suite. Il y verrait Rangiku, Renji, Hinamori, Shuhei...les uns à la suite des autres, lui dire qu’ils partaient eux aussi.

Mais bien heureusement, son pied se cogne contre le meuble en bois de sa chambre, ce qui le réveille aussitôt. Il fait un bon, il se redresse, portant sa main à son front. Son corps est brûlant, ses muscles tendus, il transpire comme s’il avait fait un effort ultime. Non...ce n’était définitivement pas un rêve.

Il peine alors à se lever, laissant tomber son yukata à même le sol, nu. Et comme un zombie, voilà qu’il se dirige vers son point d’eau, pour aller mouiller son visage.

« Pourquoi… »

Et les paroles de Gin qui se répètent, sans cesse : « Tu as peur de l’abandon Izuru, je le sais. » Certes. Mais peut-être avait-il plus peur de le voir lui, disparaître ? Après tout, s’il avait réussi à comprendre qu’il n’était plus des leurs était une chose, savoir qu’il ne croiserait plus jamais son chemin en était une autre. Alors de quoi avait-il réellement peur dans le fond ?

_____________

Le lendemain fut salvateur. Une fois de plus, notre Fukutaichô avait une tête à faire peur et des cernes à faire hurler Yumichika, mais au moins, il les avait en vu. Shuhei, Rangiku se tenaient devant lui. Personne ne l’abandonnerait. Tout comme lui ne le ferait pas. Le regard se portant vers le ciel qui laissait deviner à une journée, on l’espérait, un tant soit peu normale, la douleur s’estompait. Il était temps de faire ton deuil, Izuru...





Devant l'écran

Omote wo agero, Wabisuke !


Pseudo : Ange
ge : 28 balais
Comment avez vous découvert le forum ? En cherchant sur le net un forum Bleach !
Votre avis sur le forum ? Toujours très bien !
Votre fréquence de connexion ? Du mieux que je peux !
Code du règlement ?



Voir le profil de l'utilisateur
♠️Cheshire Cat♠️
♠️Cheshire Cat♠️
avatar



101 posts

Squatte depuis le 02/11/2017

28 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
1550/18000  (1550/18000)
Spécialité: Zanjutsu/Armes



Ven 13 Avr - 22:50

Ohayoooo
Voir le profil de l'utilisateur
Le cerisier Blanc
Le cerisier Blanc
avatar



1113 posts

Squatte depuis le 21/07/2014

35 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
12750/18000  (12750/18000)
Spécialité: Kidô



Dim 15 Avr - 14:19

Bouh et Rewillkommen!

Alors pour ta fiche je ne vois pas grand chose à dire. Fiche agréable à lire. Je te confie ta première vox o/

┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉



Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



posts

Squatte depuis le

piges








Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kira Izuru — Vice-capitaine de la 3ème division
» Andy/Kira/Alexie - durée indéterminée.
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Division dans le camp Martelli « Repons Peyizan » eclate