Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Il faut se présenter en tant que nouveau [PV Byakuya Kuchiki]
♠️Cheshire Cat♠️
♠️Cheshire Cat♠️
avatar



118 posts

Squatte depuis le 02/11/2017

28 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
2750/18000  (2750/18000)
Spécialité: Zanjutsu/Armes



Jeu 25 Jan - 13:49

Shinji venait de se lever comme à son habitude avec une flegme intense. Il savait qu'en ce moment il devait aller se présenter aux autres capitaines de division. Il se leva et pris un tasse de thé il aimait ça, ça lui permettait de se réveiller en douceur. C'était une chose appréciable bizarrement de se lever en douceur et pas dans le vacarme. Il se peignat pour remettre sa chevelure en place, se brossa les dents et mis juste avant de partir un vieux vinyle de jazz. Il remit sur son dos le haori de capitaine, et se dirigea en direction de la sortie. Il se dirigea dans le long couloir vide, sans portrait ni tableau dessus. La décoration était en bois brut foncés. Lorsqu'il sortit dans la cour il prit le chemin pour aller chez son voisin de la 6eme. Il avait connu l'ancien taicho et la logique était que le successeur devait être le plus jeune de la famille soit Byakuya. En même temps il l'avait vu lors du dernier entretien avec le commandant en chef car une réunion avait été faite pour eux. Il savait que Byakuya était un homme d'honneur, discret et qu'il était sérieux. Tous le contraire de Shinji et de sa capacité à rendre fou les gens.

L'air était léger, une légère bise soufflait ce qui faisait légèrement bouger la chevelure de Shinji. Il fallait presque plisser les yeux pour ne pas être ébloui par le soleil. Il ne faisait pas très chaud mais c'était supportable. Il longeait différent par terre et bâtiment avant d'arriver à la 6ème division. Il vit la cour impeccable, les locaux entretenus et tout était ranger. Effectivement il savait que la famille Kuchiki était noble et que leur éducation était strictement. Mais au moins ce n'était pas le bazar comme dans ses quartiers. Un shinigami lui montra le chemin pour aller voir le capitaine. Il monta l'escalier et arriva devant la porte. Il ne savait pas qu'elle serait la réaction du capitaine vu qu'il n'avait pas été averti de son arrivée mais tant pis c'était la façon de faire de Shinji. Il frappa à la porte et attendit la réponse de l'autre côté. Un entrez se fit entendre. Shinji ouvrit la porte et salua le capitaine

-Bonjour capitaine Kuchiki. Comment allez vous aujourd'hui ?

Il mit sa main derrière sa tête et fit son plus beau sourire en signe d'amitié. Il jeta un rapide coup d'œil autour de lui et vit un bureau avec un tas de dossiers tous trier. Cela montrait vraiment la rigueur de ce capitaine ! Il y avait une tasse de thé aussi. Il se demandait si le capitaine lui en offrirait une tasse.
Voir le profil de l'utilisateur
Le cerisier Blanc
Le cerisier Blanc
avatar



1188 posts

Squatte depuis le 21/07/2014

35 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
14350/18000  (14350/18000)
Spécialité: Kidô



Mer 31 Jan - 12:53




Comme à son ordinaire, Byakuya était depuis l'aube à son travail. Il tentait de prendre un peu d'avance concernant la paperasse, car non content de devoir la faire ici, il en avait tout autant au sein même de son propre clan. Rien n'avait changer en ses méthodes minutieuses, bien qu'il était conscient que les événements récents et peu dévoilé, annonçaient des jours bien plus sombres. Rien n'avait été rendu officiel, concernant ces assassinats. Mais cela ne durera pas. Surtout après la visite de cette arrancar dans sa propre demeure.  Cette inconnue dont il ne savait point le nom mais qui apparemment enquêtait aussi de son côté. Ce pourrait-il aussi que le Gensei subisse quelque chose du même genre ? De la provocation... Tout ceci tournait dans l'esprit du noble qui pourtant ne perdait pas le fil de ce qu'il devait accomplir en tant que Taicho.  Sa main restait  fluide sur ce papier granuleux, offrant une signature aussi digne que lisse. On y voyait là toute la pratique experte de l'art de la calligraphie. En effet, notre Roku Ban tai Taicho était un grand pratiquant dans ce domaine, il y donnait même des cours à ceux qui désiraient s'y prêter.  Toujours un thé à ses côtés,  Byakuya délaissa un instant son pinceau pour prendre entre ses phalanges, le contentant  encore bien chaud. Le portant à ses lèvres, il ressentit alors le bienfait de ce liquide se répandre en tout son être. Chassant alors une fatigue qui ne le quittait pas depuis quelques jours. Entre ses entraînements discret et cette enquête, il ne prenait que rarement du repos. Et quand il en prenait, il avait droit à une bien étrange visite. A cette pensée, il eut comme un très léger sourire, tenant encore la tasse juste à porté de lèvres. Cette femme... il y avait quelque chose d’intrigant qui ne le quittait pas à son sujet. Cependant, Byakuya ne perdait pas de vu qu'elle avait agit pour avoir des information, et lui même avait alors tenter le coup pour en apprendre plus. C'est ce qui lui avait permit de voir cette affaire avec plus de gravité encore. Les Shinigamis n'étaient plus les seuls cibles.

Mais comment en parler ouvertement  auprès du Sotaicho ? Ce genre de chose allait être des plus délicates. Le noble Kuchiki ne pu aller plus loin dans sa pensée, alors que machinalement il venait de déposer sa tasse à ses côtés. En effet, ses sens l'avertir de l'approche d'un reiatsu qui ne lui était que partiellement inconnu.  Une pression puissante et maîtrisé, digne d'un capitaine. Byakuya ne se trompait pas, car l'on vint à frapper à sa porte quelques secondes plus tard. Chose à quoi il répondit un bref « entrer » des  plus atones, avant de voir alors apparaître un Hirako Shinji. Voila une visite peu ordinaire, surtout que les deux hommes ne se connaissaient guère. Du moins Byakuya avait des souvenirs assez vagues de lui, alors qu'il était lui même un adolescent en devenir. C'était il y a plus de cent an de cela. Un léger haussement de sourcil naquit sur ses traits impassibles, lorsque Shinji vint à lui signifier son bonjour tout en lui demandant s'il se portait bien. Des mots d'usages... Le noble prit soigneusement le temps de reposer correctement son pinceau sur son support et se redressa lentement de sa chaise. Sa voix monocorde et grave vint alors à répondre :


Bonjour  Hirako Taicho. Que puis je pour vous ?


Passant là le fait de s'il allait bien ou non. En vérité, il était fatigué, mais son visage résolument neutre, le calfeutrait. Sous cette posture, l'on pouvait aisément y retrouver des airs de son grand père, malgré la ressemblance frappante qu'il possédait avec son propre père. Deux hommes que devait très bien connaître Shinji. Quoi qu'il en soit, Byakuya  semblait curieux vis à vis de cette visite nullement prévue. Non pas qu'il n'avait pas l'habitude de croiser ses collègues, mais celle ci restait tout de même de l'ordre de la surprise.. Peu venait le voir pour des futilités, alors il se doutait que Shinji allait lui parler d'une affaire importante. C'est du moins ce que son esprit des plus cartésien lui soufflait. Se tenant toujours debout par politesse envers son homologue, il attendait sagement qu'il en vienne aux faits.  



┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉



Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
♠️Cheshire Cat♠️
♠️Cheshire Cat♠️
avatar



118 posts

Squatte depuis le 02/11/2017

28 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
2750/18000  (2750/18000)
Spécialité: Zanjutsu/Armes



Ven 2 Fév - 10:59

Lorsque Shinji entendit le bref entrer monocorde, il savait d'avance que l'échange de départ serait plus que formel. Il poussa la porte et vit un Byakuya plus grand, l'air sérieux devenu un homme digne de son clan. Mais il put observer un léger haussement de sourcil. En effet ce devait être rare de voir différents capitaines débarquer dans son bureau. De plus, l'intention de Shinji était seulement de se présenter donc autant dire que le capitaine sera surpris de cette visite "inutile". La ressemblance avec sa famille était frappante. Il ne pouvait renier ses origines Kuchiki. Même s'il essayait, il suffisait de regarder son père et son grand-père pour voir là un digne représentant du clan. Un léger haussement de sourcil naquit sur le visage impassible du Taicho. Mais celui-ci le réprima assez vite comme pour montrer qu'il était maître de toutes ses émotions et qu'aucune ne devait transparaître. Shinji était assez impressionner face à ce jeune Taicho. Il savait qu'il avait toutes les qualités requises pour ce poste et il avait démontré qu'il était vraiment attaché à l'ordre et aux directives. Il posa délicatement le stylo avec une grâce sans pareille. Tout était dans le mouvement et la délicatesse. Il se redressa et dans une voix des plus monocordes dit:

-Bonjour Hirako Taicho. Que puis je pour vous ?

Shinji réprima un léger petit rire. Il savait que Byakuya n'était pas très loquace. Il aimait les choses concises et qui allait droit au but. C'est ce que montrait sa voix et sa question. De plus peut-être était-il en train de faire de la paperasse ou de la calligraphie, car il savait que le Taicho était maître dans cet art. Serait-ce une occasion future d'apprendre la calligraphie? Quoiqu'il en soit il venait juste se présenter pour l'instant, il verrait comment évolue la conversation. Shinji se redressa il ne fallait pas faire honte à la 5ème division et s'inclina légèrement face au Taicho.  

-Désolé de mon impertinence mais il ne me semble pas que vous m'ayez répondu à ma question.

Lorsqu'il dit cela, il savait que le Taicho n’apprécier pas les bavardages et conversations inutiles. Mais pourtant c'est ce qui allait se passer. Il regardait Byakuya l'air enjoué et très légérement moqueur. il ne voulait pas se moquer du Taicho mais juste se présenter.

-Sinon ce que vous pouvez pour moi? J'étais venu me présenter en tant que capitaine de la 5éme division et venait juste vous saluer. Auriez-vous besoin d'un coup de main quelconque?

Shinji espérait que le Taicho aurait besoin d'un petit coup de pouce. En effet aider quelqu'un dans le travail permettait au moins de mieux connaitre et d'apprendre par la même occasion la personne. Il attendait la réponse de Byakuya pour savoir si il pouvait l'aider de quelques manières que ce soit. Sjinji aimait flâner, mais il se disait que si le Taicho avait besoin d'aide pourquoi pas. Il se remémorait comment il était vraiment fatigué de devoir tout faire dans le monde des humains, lorsque personne ne voulait faire soit le ménage, soit la cuisine. Même les vêtements il devait les laver sinon personne n'aurait été propre. Il savait comme le poids des choses à faire seul était dur et ennuyeux. C'est pour cela qu'il aimait dans ses bons jours, aider les personnes. Et avec le plus grand des hasards ou pas, aujourd'hui était un bon jour pour aider. Il se tenait droit et regardait toujours byakuya dans l'encadrement de la porte. En effet celui-ci ne l'avait pas inviter à entrer ce qui était normal de rester sur le perron. Cela ne le dérangeait pas, probablement Byakuya avait une zone d'intimité à ne pas franchir et probablement que celle-ci se limitait au perron.
Voir le profil de l'utilisateur
Le cerisier Blanc
Le cerisier Blanc
avatar



1188 posts

Squatte depuis le 21/07/2014

35 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
14350/18000  (14350/18000)
Spécialité: Kidô



Jeu 8 Fév - 15:39




Le noble ne bougea pas de sa place, restant simplement derrière son bureau mais debout. Son regard se voilà un court instant devant le rire et la réponse de son homologue. Bien qu'il ne le connaissait peu, il avait cerné en lui un certain sans gêne. Mais la politesse voulait qu'il ne lui en dise rien. Dos au mur si l'on peu  dire vis a vis de cette question à laquelle il avait tenté de se dérober, Byakuya se contenta de s'éloigner enfin de la table , pour rejoindre d'un pas lent un coin de la pièce. Là se trouvait être une théière mise au chaud, ainsi que des tasses propres. De  ses mains habiles, le noble Kuchiki vint à se saisir de la théière, afin de versé un thé des plus particulier dans les contenants qui lui faisaient face. Un thé qu'il ne se servait qu'a lui même et à  quelques moments rare, à Renji. Ces herbes qu'il allait chercher souvent en cachette dans la réserve de la Division, à l'insu de tous.. ou presque si l'on se rappelle de Shirome. C'est là, le dos tourné vis à vis de Shinji qu'il décida enfin de répondre, laissant sa voix atone et grave s'inviter dans la pièce.  


Je me porte bien.


Voila qui devrait satisfaire le capitaine de la Cinquième Division après tout. Byakuya n'aimait pas s'attarder sur lui même, surtout lors qu'il était présentement en service. Non en vérité il ne l'était jamais. Quand bien même il avait su devenir plus souple depuis la fin de la guerre. Rukia elle-même pourrait en témoigner. Le fait est que notre Roku Ban Tai Taicho était assez pris concernant l'affaire des meurtres perpétré dans le Rukongai. Tout à sa tâche, Byakuya  écouta simplement Shinji lui proposer de l'aider. Voila bien une idée étrange. Si bien qu'en venant prendre de ses phalanges les deux tasses, il se tourna à demi en fronçant un peu des sourcils.


Un coup de main dites vous ? Je ne crois pas, je suis à même d'agir seul.


Pourtant on ne peut pas dire qu'il dormait beaucoup ces derniers temps. Le noble avait toujours eut tendance à travailler bien de trop, mais il ne dépassait que rarement la limite. Cependant, même si parfois il se sentait dépassé, jamais il ne réclamait la moindre aide. Mais  pour ce qui était de cette enquête en court, Byakuya préférait attendre les résultats de la 12e, même si sa rencontre avec Natasha lui avait donner de quoi moudre un peu plus et porter ses soupçons sur une caste particulière.  Ce poids était à  sa charge comme celui de sa Division. Les rumeurs allaient toujours bon train, sans pour autant se confirmer et c'était mieux ainsi pour l'instant. Se rapprochant de Shinji, il lui tendit une tasse avec soin. Un mouvement qui trahissait clairement son appartenance à un certain niveau de société. Un geste programmé depuis des années, pour ne pas dire décennie. Dit ainsi on imaginerait Byakuya assez âgé alors qu'il en était tout le contraire. C'était même l'un des plus jeunes Taicho en service, depuis qu'il avait remplacé son grand père.  Son regard anthracite se posa sur ce visage qui lui faisait face.  Dans son souvenir, aussi flou soit-il, notre Kuchiki l'avait imaginer bien plus grand...Mais pour un enfant tout paraît  gigantesque après tout. Mais Shinji était-il vraiment ici pour rien? où bien voulait-il retrouver quelque chose de familier entre ces murs?  Ne tenant plus que sa propre tasse, Byakuya savoura en secret la chaleur de ce thé qui avait le don d'apaiser ses sens. Une pause oui..... ce n'était pas si mal après tout.


┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉



Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
♠️Cheshire Cat♠️
♠️Cheshire Cat♠️
avatar



118 posts

Squatte depuis le 02/11/2017

28 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
2750/18000  (2750/18000)
Spécialité: Zanjutsu/Armes



Lun 12 Fév - 7:26

Hirako
Shinji

Kuchiki
Byakuya

「 Il faut se présenter en tant que nouveau 」

Le blondinet vit le capitaine se dirigeait en silence près d'un coin où se trouvait une tellière et des tasses. Il versa le thé dans les récipients et répondit de façon brève à Shinji qu'il allait bien. Shinji savait que le capitaine de la 6ème division n'était pas connue pour sa grande loquacité, ni son grand humour. Pourtant, Shinji pouvait se remémorer les nombreuses fois où il s'était emporté face à Yoruichi. Malgré cela le capitaine était désormais un adulte qui prend toutes ses responsabilités. Un fier représentant des Kuchiki.

Lorsque Shinji évoquât l'idée qu'il pouvait l'aider, le Roku ban tai taicho se tourne vers son interlocuteur et fronça légèrement les sourcils. Shinji venait-il de toucher un point sensible ou alors est-ce parce que Byakuya était surtout un solitaire? Il était vrai et pas commun qu'un capitaine quel qu'il soit, propose de l'aide à un autre capitaine mais c'était Shinji il était comme ça. Il aimait aider quand il se sentait d'humeur douce et joyeuse. Byakuya lui ramena son thé. Il sentait vraiment bon et shinji sans un mot s'inclina lorsqu'il prit la tasse dans ses mains. Il porta la tasse à ses lèvres et bu une gorgée. Il sentait le liquide passer à travers son corps et le réchauffer.

-Très bon votre thé. D'où proviennent les feuilles?

Shinji savait que le lieu était probablement secret et qu'il essuierait peut-être un échec, mais le parfum et le goût était envoûtant. Il savait pertinemment que Byakuya se jeté pleinement dans le travail. Il était comme ça. Si on lui confiait une tâche, il s'en acquittait pleinement. Le plus possible disons car il y allait à fond. C'était un acharné. Shinji posa la tasse sur le bureau du Taicho.

-Puis-je vous poser deux questions? Les deux n'ont bien sûr aucun rapport entre elle!

Shinji était aussi vraiment taquin. Il savait que Byakuya n'allait pas lui refuser de poser sa question, mais il ne s'attendait probablement pas à les voirent venir. Shinji était un être désordonné parfois dans sa tête. Il était assez difficile à cerner une fois qu'il commençait à parler. Au final le monde inversé lui allait si bien. Il mis ses mains dans ses manches comme un moine tibétain et souriait à Byakuya de façon à ce qu'on puisse apercevoir toutes ses dents. Ce n'était pas un sourire moqueur, forcé ou ironique. Mais il avait des idées derrières la tête. Il voulait aider le capitaine soit à prendre une pause pour lâcher un peu de leste, ou alors l'aider dans une tâche précise. Et shinji bien que devant un adversaire têtu gagnerait. Il avait un don pour faire plier les autres. Soit pars l'agacement, soit parce que l'autre voyait qu'il n'avait aucun choix à part oui. En attendant il ne fixait même pas Byakuya, car son sourire faisait en sorte de lui fermer les yeux.
Voir le profil de l'utilisateur
Le cerisier Blanc
Le cerisier Blanc
avatar



1188 posts

Squatte depuis le 21/07/2014

35 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
14350/18000  (14350/18000)
Spécialité: Kidô



Ven 23 Fév - 10:34




L'épice un peu marqué de ce thé venait à chatouiller les narines du Roku Ban Tai Taicho. C'était celui qu'il préférait et de loin. Si aucun sourire ne vint affirmer cette appréciation, ce sentiment n'en était pas moins réel.  Le noble porta donc à ses lèvres cette tasse, afin de s'abreuver d'une première gorgée. Un peu brûlante encore, signe d'impatience ?... Byakuya n'avait jamais été une personne patiente. Bien que sa posture et sa conduite laissait à croire le contraire. Notre chef de clan cachait pour le moins son jeu. Pourtant si on analysait ne serait-ce que ses combats, on constaterait aisément son style très expéditif.  Mais ce n'était point la question du jour n'est ce pas ? Présentement Shinji lui faisait face et il se demandait encore dans le fond de son intellect, si ce n'était pas encore une de ses journées un peu trop surprenante, comme ce fut le cas un matin d'orage. Byakuya se remémorait alors le visage de sa subordonnée, lui rapportant ses habit sec, alors que lui même semblait s'égoutter sur place, dans la cuisine de la Sixième Division, le thé soigneusement caché sous son haori détrempé. Une scène fortement atypique. Sa main détenant le contenant était encore au niveau de sa bouche fine, alors que son homologue le questionna sur ce fameux thé. De la curiosité ? Certes, mais le chef de clan n'était point prêt à révéler quoi que ce soit à ce sujet. C'était son petit jardin secret. Déjà qu'il le partageait que rarement ce dernier... il y avait désormais un peu plus qu'une personne qui y avait goûté... Abarai Renji... sa Huitième Siège... et enfin Shinji. Il devrait s'arrêter là. Voilant un instant son regard,Byakuya vint à rabaisser sa tasse fumante.

Il s'agit simplement de mon meilleur thé et il en serait amoindrit si j'en révélait le secret.  Le mystère fait parti de la recette.


Sa voix des plus atones et grave venait à rompre ce moment d'attente. Il venait habillement de l'invité à ne point insisté sur le sujet. Mais le noble Kuchiki ne pouvait pas nié qu'en cette période un peu tendu, cette conversation avait des airs d'airs frais et d'incongrue ?...Il ne saurait dire si cela était profitable ou  non. Pour une fois,  Byakuya semblait un peu déstabilisé bien que son apparence n'est guère changé. Il ferait beau voir qu'il démontre une telle faiblesse. Même s'il s'était un peu plus ouvert aux autres, il n'en était pas moins ce qu'il représentait. Quoi qu'il en soit, Shinji semblait vouloir lui poser deux questions... soit... mais a quoi jouait-il avec lui ? Était-ce un jeu en vérité ?  Dans ses souvenirs d'enfance, notre capitaine se rappelait de cet homme. Il l'agaçait avec ce sourire et ces manières qui parfois n'avait pas de sens. L'enfant qu'il avait été ne pouvait encore lire entre les lignes, dû à sa jeunesse et son impulsivité. Mais à  présent, une fois adulte, Byakuya devait reconnaître qu'il ressentait plus de la curiosité et l'envie de comprendre  ce que cet homme cherchait à faire pendant cette discussion. Qu'est ce que  cela pourrait lui apporter ? Kuchiki Ginrie ne s'était jamais emporté ni offusqué de la présence de Shinji, c'est donc qu'il ne fallait pas voir le devant du tableau, mais aller au-delà.

Soupirant en lui même, le noble finit par dévoiler ses yeux gris, et invita simplement d'un geste, Shinji à s'asseoir sur un coussin, dans le coin des invité, avant de s'y diriger de même... Il s'attendait au plus surprenant comme au plus basique.


Soit...


Il venait de concéder à son bon vouloir, contrairement au passé. Cet homme se montrait imprévisible, tout comme pouvait l'être d'une certaine façon Byakuya. C'est pourquoi il avait développer cette faculté de polyvalence et copier la manière de son grand père quand à devenir aussi peu lisible qu'une page de livre. Enfin quand on le connaissait très bien, ce genre de petit jeu ne marchait plus tant que cela...Une fois assit en geiza, le noble posa avec soin la tasse sur la surface plane de la table, laissant simplement le thé se refroidir un peu de lui même. Il l'aimait chaud, mai sil avait encore cette petite brûlure sur le palais de sa bouche . Une sensation un peu désagréable qui gâchait l'arôme d'un tel réconfort. Au dehors on entendait une patrouille revenir, venant à se signaler sans doute à l'un des officier présents. La routine était maintenu et empêchait les rumeurs de trop se répandre. Une méthode simple pour que la peur ne vienne pas envenimer les rangs. Byakuya y veillait.  


┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉



Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
♠️Cheshire Cat♠️
♠️Cheshire Cat♠️
avatar



118 posts

Squatte depuis le 02/11/2017

28 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
2750/18000  (2750/18000)
Spécialité: Zanjutsu/Armes



Mar 13 Mar - 7:56

Hirako
Shinji

Kuchiki
Byakuya

「 Il faut se présenter en tant que Nouveau 」
A chaque gorgée que Shinji buvait, le breuvage remplissait son corps d’une douce chaleur enveloppante. Il était difficile de reconnaitre l’arôme de ce thé mais on sentait les épices assez facilement. Ce n’était pas un thé acheter tout droit du marché du coin ou les vendeurs souvent modifier le parfum du thé en ajoutant des additifs pour faire « hype ». Il s’agissait clairement de vraies feuilles et cela se sentait à la qualité remarquable de ce thé. Mais il était persuader que non seulement Byakuya aimait le thé, mais aussi qu’il devait éloigner la fatigue grâce à ce breuvage. Dans le monde des humais Shinji avait lu que dans une tasse de thé il y à plus de théine que de caféine dans une tasse de café. C’était un magazine pour une fois qui expliquait les différents breuvages etc. Quoiqu’il en soit Byakuya devait être fatigué par les temps qui courent et c’était normal. Il avait une tonne de questions qui trottaient dans sa tête. Comme tous les capitaines et lieutenant.

Shinji entendit un bref soit de la part de Byakuya qui dévoila ses yeux gris et l’invita à s’assoir sur un coussin. Et voila le poisson était pris dans les filets. Il savait pertinemment qu’à partir de ce moment là, il pourrait poser ses questions et voir la résistance de Byakuya. Shinji a ce don de donner le ton des conversations les plus inattendues et même pour celui qui ne veut ne pas parler est difficile de résister. N’est ce pas le capitaine le plus agaçant de tout Soul Society ? Il s’assit en même temps que son compagnon et lui souriait à nouveau. Puis d’un coup il arrêta de sourire et pris un regard sévère et fronçait les sourcils en même temps. Il ouvrit la bouche et dit :

-Je suis sûr que vous avez des suppositions par rapports et ces événements passer et je pourrais vous aider à les confirmer ou non bien entendu. Voulez-vous de mon aide pour cette affaire ?

Une fois cette phrase dite il attendit un moment avant de rependre son autre question qui le turlupinait. Cette fois-ci il arrêta son spectacle d’homme sévère pour redevenir tout joyeux comme à son habitude et lui dit

-Sinon depuis quand n’avez-vous pas pris de repos ? A en juger par votre consommation de thé et la pile de dossier je dirais un bon bout de temps. Voulez vous faire une pause avec moi et qu’on aile faire un tour en salle d’entrainement ?

Il savait que les réponses seraient très superflues mais il savait convaincre et le capitaine n’aurait pas vraiment le choix. Même si le type de détente proposer serait pas des plus reposantes, au moins il pourrait se vider l’esprit.

Voir le profil de l'utilisateur
Le cerisier Blanc
Le cerisier Blanc
avatar



1188 posts

Squatte depuis le 21/07/2014

35 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
14350/18000  (14350/18000)
Spécialité: Kidô



Mer 14 Mar - 18:22




Simplement assit, Byakuya se contenta d'observer Shinji en faire autant, buvant ocntrairement le thé. Il devrait en faire de même, mais il se contenta simplement d'attendre ses interrogations. La patience n'était pas son fort, mais il savait se contenir, comme à son habitude. Si son collègue gardait le sourire, lui , restait assez grave mais nullement froid. Il laissait simplement sa curiosité en retenu tout en se disant qu'il risquait d'être surprit. Notre Roku Ban Tai  Taicho n'était pas sans savoir le côté facétieux de cet homme. Prenant sagement la tasse encore chaude de son thé, il vint à la porter au niveau de ses lèvres, témoignant alors d'une gestuelle presque parfaite et étudié. Mais quoi de plus naturelle pour un noble tel que Byakuya. Ses pupilles anthracite étudiaient en silence son homologue qui finit par tout bonnement lâcher quelques paroles.  Des mots qui lui  firent légèrement froncer les sourcils. De l'aide quand à son enquête ?  Le capitaine de la Sixième Division connaissait ses devoir et il n'avait pas lieu de réellement partager ses données. Déjà parce qu'elles étaient encore à l’étude de résultats de la part de la Douzième, mais aussi parce que cette enquête demeurait très fermé. Le Sottaicho prenait des gants avec cette affaire et on ne lui donnera pas tord. Accusé sans même parfaitement identifier les faits serait une erreur.  Sans parler que le Gotei Treize se relevait tout juste d'une guerre.  Buvant  un peu de son contenant, Byakya garda encore un moment le silence, avant de finalement laisser sa voix des plus monocorde s'exprimer entre eux.


Je ne puis en parler tant que le Sotaicho ne s'exprimera pas le premier sur le sujet. Je regrette. Pour le moment vos savez tout comme moi que cette enquête est à titre officieuse, jusqu'à ce que la Douzième n'établisse un diagnostique de tout ce que nous avons pu relevé sur les lieux.


Sans parler des divers hypothèses qu'il avait pu vérifier si l'on peut dire, avec la visite d'une certaine arrancar. Cela même, il ne pouvait pas en parler. Comment faire expliquer une telle chose envers ses collègues et son supérieur, sans passé pour … un laxiste. Laisser passé une Arrancar dans son propre domaine, voilà qui ferait jasé quand on connaissait le chef du clan Kuchiki. Il était même évident que  cette charmante inconnue avait étudié ceci avant de venir lui parler dans l'allée des cerisier.  Buvant encore une gorgée, il ne lâchait pas de son regard insondable, Sinji qui emboîta sur toute autre chose... Fatigué ? Oui il l'était, mais ce n'était pas insurmontable non plus. Cependant, pourquoi diantre voulait-il  se confronter au Dojo ?  Le noble en restait un brin perplexe et fini par vider sa tasse de thé non sans regretté qu'il n'y en ait plus une goutte. En ce moment, il l'appréciait grandement face à sa tâche. Cela l'aidait en ses démarche tout comme en ses propres entraînements.En effet, Byakuya s'appliquait à donner le meilleur de lui même quand à amélioré ses aptitudes. La guerre passée lui avait donner assez de leçons sur le sujet.

Cependant pouvoir tester ses capacité avec aussi puissant que lui même ne serait pas si mal venu. Inspirant lentement, le noble reposa avec soin le contenant vide et  finit par reprendre  la parole.    



Vous désirez tester mes capacités ?


Simplement demande, mais quelque peu ironique, car Byakuya savait ce qu'il valait... IL y avait aussi une petite pointe d'arrogance. Même s'il devait reconnaître qu'il ne savait presque rien de la manière de combattre de son  homologue. Quoi qu'il en soit, notre capitaine ne paraissait pas contre.. juste un peu intrigué par cette invitation.  Une fois de plus ses paupières s'abaissèrent lentement sur son regard, venant à concéder une certaine patience quand à la situation. Le noble savait que son zanpakuto reposait contre son bureau.. Certes ses fines coupures étaient encore un peu cuisantes en son dos, mais cet homme n'avait pas à le savoir.


┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉



Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
♠️Cheshire Cat♠️
♠️Cheshire Cat♠️
avatar



118 posts

Squatte depuis le 02/11/2017

28 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
2750/18000  (2750/18000)
Spécialité: Zanjutsu/Armes



Jeu 15 Mar - 7:51

Hirako
Shinji

Kuchiki
Byakuya

Il faut se présenter en tant que Nouveau



Lorsque Shinji demanda au capitaine s’il avait des soupçons, celui-ci fronça légèrement els sourcils. Il répondit d’une voix monocordes en disant que l’enquête est pour l’instant officieuse blablabla. Byakuya n’était pas un idiot au contraire. Il réfléchissait avant de parler ce qui laisser parfois quelques petits blancs dans ses phrases. Mais shinji regarda le capitaine et s’esclaffa. Il n’en attendait pas moins de lui, qu’il ne dirait rien, même si ce qu’il pensait était à 99% sur. Shinji se calma et regarda de nouveau droit dans les yeux Byakuya et lui dit cette fois-ci d’un ton sévère et ferme avec le regard dur.

-Vous ne feriez pas un bon enquêteur. Vous restez trop dans les règles. il faut parfois sortir des sentiers battus pour trouver vos réponses. Je vous conseillerez un livre que j’avais dans le monde des humains je vous le prêterez à l’occasion.

C’était le livre de franck thilliez ou un flic enquêteur se retrouve à sortir des sentiers battus compétemment et au final où il trouve ses réponses mais s’il enfreint des règles. Ces propos ne manqueraient pas de froisser le capitaine. En effet même sans le traiter d’incapable celui-ci discernerait qu’il voulait le pousser à bout pour qu’il puisse exprimer ne serait-ce qu’un infime soupçon. Du moins Shinji lui pensait fortement au Quincy. Retrouver avec une flèche et une flamme bleue c’était typiquement la marque d’un Quincy. Il vit le capitaine vider sa tasse de thé même si elle était encore chaude et il fit de même. Ce thé était un régal pour les papilles et le corps. Puis la phrase fatidique arriva. Shinji redevint tout souriant à pleine dent mais légèrement ironique sur les bords répondit :


-Testez vos capacités ? Ce n’est pas vraiment ce qui me trottait en tête mais puisque vous le proposez !

Il se leva tranquillement et souriait. Evidemment que c’était ça qu’il voulait mais n’était-il pas maitre de la provocation et de l’agacement ? C’est ce qu’il chercher depuis le début se confronter à Byakuya même s’il sortait perdant il voulait voir ce que tous les deux avaient dans le ventre. Il posa sa main derrière sa tête et souriait à son futur adversaire en signe d’amitié.
Voir le profil de l'utilisateur
Le cerisier Blanc
Le cerisier Blanc
avatar



1188 posts

Squatte depuis le 21/07/2014

35 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
14350/18000  (14350/18000)
Spécialité: Kidô



Jeu 15 Mar - 18:42




Maître de lui-même, le noble Roku Ban Tai Taicho dévisageait Shinji. Il lui faisait donc la leçon quand à être un piètre enquêteur. Non sans vouloir l'offensé, Byakuya se jugeait fort digne de son rôle actuel. IL n'était pas là pour satisfaire la curiosité d'autrui. Elle était bien là, la différence notable entre être aidé et propager des hypothèses qui pâtiraient de ragots en tout genre. Notre capitaine n'était pas un joueur sur ce terrain là.   Ce dernier était déjà bien assez glissant dans le domaine de la noblesse pour qu'il s'y attarde. En effet, contrairement  ce que pensait Shinji, Byakuya était un maître dans l'art de devoir jongler avec les diverses lois, bien qu'il se montrait souvent assez rigides envers elle, ce qui avait presque faillit le mener à la perte de sa cadette. Mais depuis ce jour il en avait tiré une leçon, et ce grâce à Ichigo. Cependant, si notre chef de clan était tel que pensait être son homologue, alors comment pourrait il expliquer qu'il est épousé Hisana et adopter Rukia ?  Cela n'aurait aucun sens. Son visage bien qu'impassible, se laissa marqué par un froncement de sourcil. Comme quoi il paraissait fortement en désaccord avec Shinji.

C'est  peut- être ce que je laisse faire croire...et ce qui me donne n avantage envers tout ceux qui ne comprennent point mes actions. Je n'ai nul besoin de manuelle, car dans le milieu qui est mien, est une pratique de tout les jours  concernant le fait de sortir des sentiers battu pour mieux obtenir ce que l'on désire, sans pour autant sortir des règles.  


S'il n'avait point apprit ce genre de leçon, il ne serait certainement pas capitaine et encore moins  le Vingt-huitième Chef de clan. Il y aurait longtemps qu'il se serait fait occire par une tiers personne, plus.... influente encore et intelligente que sa personne. La puissance ne faisait point tout, et cela Byakuya l'avait compris à la mort de son propre père. C'est pourquoi dès lors, l'adolescent qu'il était s'était borné à corriger son comportement trop impulsif. Byakuya avait abandonné son enfance pou r ne pas être une cible et ainsi devenir ce que son père aurait voulu qu'il soit. Un chef de clan exemplaire et puissant, capable de protéger les siens comme la Soul Society. Cependant, les entorses qu'il avait fait pour Hisana et Rukia l'avaient rendu un peu trop rigide et cela l'avait presque mené dans un gouffre. Et cela ne se reproduira plus. Le capitaine n'avait donc pas besoin de cet homme ici présent pour le comprendre. Ceci dit ce dernier se contenta de lui faire croire qu'il  ne s'attendait pas à un combat de ce genre.. A qui pensait-il faire avaler ceci au juste ? Il se redressait déjà sur ses jambes, comme motivé, alors que  Byakuya  restait assis sur le moment. Voilant un instant son regard, le noble finit par le suivre et se rendit vers son bureau pour attraper son zanpakuto. Il sentait au fond de son esprit, Senbonzakura semblait curieux, car jamais encore il ne s'était confronté à ce genre d'adversaire.

Le Roku Ban Tai Taicho passa devant Shinji pour ouvrir la voie, le guidant simplement vers les terrains entraînement. Il n'y avait pas grand monde ce qui plaisait nettement à notre noble.  S'arrêtant au milieu  du terrain, il se tourna lentement vers celui qui sera son adversaire.


Cela vous convient-il ? »


Présentant simplement  de l'endroit et du fait qu'ils étaient isolés. Le vent soufflait un peu entre nos deux protagonistes, soulevant un peu leur haori respectif.


┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉



Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
♠️Cheshire Cat♠️
♠️Cheshire Cat♠️
avatar



118 posts

Squatte depuis le 02/11/2017

28 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
2750/18000  (2750/18000)
Spécialité: Zanjutsu/Armes



Jeu 5 Avr - 11:04

Hirako
Shinji

Kuchiki
Byakuya

「 Il faut se présenter en tant que nouveau 」
Shinji se demandait si sa phrase choc aurait eu un effet chez le noble. Apparemment oui puisque celui-ci fronça légèrement les sourcils et se montra loquace pour cette réponse. Apparemment d'après ce qu'il lui disait il savait sortir des sentiers battus pour résoudre des enquêtes. C'était tout à son honneur. C'était un homme d'action il savait y faire. Shinji se demanda même si cette phrase qu'il avait dite n'avait pas un sens caché quelconque. Soit il se doutait des meurtriers, soit il avait une indic. C'est ce que Shinji allait creuser.


-Permettez moi une question mon cher. Auriez vous reçu des indications ou des pistes de la part de quelqu'un?


Shinji savait être prudent comme rentrer dans le tas. Cette question anodine et sous son sourire angélique qu'il montrait au noble Taicho, il savait qu'il pourrait en déduire plusieurs choses au vu de la réponse donner. En tout cas l'heure était venue du duel. Un peu comme dans les western spaghettis qu'on trouvait dans les commerces, les deux protagonistes se trouvait face à face se regardant dans le blancs des yeux. 


-Bien sûr cet endroit me convient parfaitement. Tous les coups sont permis?


Il dit cette phrase sans attendre spécialement une réponse puisqu'il fonça déjà droit sur son adversaire le sabre dégainée de son fourreau. Il balança tout d'abord son sabre sur le flanc gauche. Il voulait voir si cette attaque aurait un effet ou pas du tout. Il fallait tester la force du capitaine et cela permettrait d'avoir une idée de l'attaque et de l'effet de celle-ci.
Voir le profil de l'utilisateur
Le cerisier Blanc
Le cerisier Blanc
avatar



1188 posts

Squatte depuis le 21/07/2014

35 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
14350/18000  (14350/18000)
Spécialité: Kidô



Lun 9 Avr - 12:25




Byakuya se tenait à quelques mètres de Shinji. Une distance suffisante quand à voir venir l'adversaire, et cela était la même donne pour son homologue. uUn pied d'égalité en quelque sort. Se tenant à demi tourné vers son  collègue, le noble Kuchiki faisait office de cible plus restreinte. Sa main droite deposait sagement sur la garde de son zanpakuto qu'il ne retira nullement.. mais la pointe  du fourreau était tourné vers le bas.. Signe qu'il était prêt à toute tentative. Subtile certes, mais si significative dans le code du Bushido, dont était friand le Roku Ban Tai Taicho. Une voie sans aucune hésitation, affichant une volonté décisive. Pourtant c'est une certaine frustration qui vint à apparaître au fond de l'esprit cartésien de Byakuya. Shinji venait encore de lui poser une question.  C'était donc bel et bien un interrogatoire sous toute cette  mascarade. Un jeu que n'appréciait pas du tout le noble, lui qui ne savait guère jouer à ce type d'amusement. Qu'a cela ne tienne, il ne lui répondra pas et s'il continu, alors  le capitaine de la Sixième Division coupera court à tout ceci. Ce ne sera pas la première fois qu'il  se permettait d'écourter une rencontre, parce qu'on devenait un peu trop intrusif à son encontre. Le manquement de réponse de sa part devait déjà certainement intriguer son homologue, mais qu'importe. Ses paupières s'abaissèrent lentement comme pour signifier une certaine indifférence, avant que ses oreilles n'entendent la confirmation que le lieu était adéquat.  Changement de sujet donc... Voila qui lui convenait mieux. Mais alors que ses pupilles anthracite se dévoilèrent à nouveau, ce ft pour entrevoir l'attaque précise de son adversaire.

Enfin...Il se décidait donc...Oui cette pensée marquait le manque de patience de notre Roku Ban Tai Taicho. Ce dernier cependant était loin d'être déstabilisé par une attaque aussi évidente. Venant alors dégainer prestement Senbonzakura pour paré le coup à son flanc gauche. Les lames se rencontrèrent donc, venant à s'épouser dans un son typique de l'acier solidement forgé...Puis, Byakuya exerça uen pression plus importante poru repousser l'adversaire, avant de se reculer lui même.. prenant alors une distance plus conséquente.. visant Shinji de son doigt :



Hado no Yon... Byakurai


Sa voix était rester d'un calme olympien et toujours aussi atone. Comme si rien ne pouvait ébranler le capitaine de la Sixième Division. La frustration était toujours présente, mais bien minime, maintenant que le combat était entamé.. Mais... Ce n'est pas pour autant que sa réaction ne se fera pas si jamais Shinji revenait à le cuisiner. Le noble n'était en aucun cas une sorte de boîte à informations et i ne révélera certainement point qui était venu lui parler en son domaine. Cette femme serait alors certainement en danger. Bien qu'il la soupçonnait  pouvoir se débrouiller fort aisément. Mais qu'importe, il ne malmènera pas cette confiance, aussi fragile est-elle. De plus avoir un peu d'avance sur cette enquête pourrait jouer en la faveur de la Soul society... Sans parler que Byakuya avait la conviction que s'il parlai de tout cela, ne serait ce qu’à une personne, bientôt c'était tout le Gotei Treize qui en serait informer et alors, adieux l'avantage.

Quoi qu'il en soit le rayon bleu filait droit sur la position qu'occupait Shinji et s'il ne bougeait pas assez rapidement, alors il allait se le prendre en pleine face. Le Roku Ban Tai Taicho ne paraissait pas à être le genre à épargner ses coups.. Pourtant ses mouvements étaient un peu moins rapides que d'ordinaire. Un résultat évident de son entraînement de la veille un peu trop appuyé. Mais mieux vaudrait ne pas le sous estimer. Sa main toujours aussi ferme sur la garde de Senbonzakura, le noble s'attendait à une réplique sans appelle, tandis qu'un léger vent se manifesta sous l'effet de sa propre offensive.  




┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉



Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
♠️Cheshire Cat♠️
♠️Cheshire Cat♠️
avatar



118 posts

Squatte depuis le 02/11/2017

28 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
2750/18000  (2750/18000)
Spécialité: Zanjutsu/Armes



Mar 10 Avr - 7:23

  • Hirako Shinji
  • Kuchiki Byakuya
[ Il faut se présenter en tant que Nouveau ]

Byakuya ne voulait pas répondre à la question. Qu’à cela ne tienne. Il s’avère que le capitaine ne répondait plus à ses questions. Comment cela se faisait-il ? Alors qu’il était noble il à du voir passer nombres de personnes mais pas comme Shinji. Etait-il aller trop loin lors de son enquête ou alors est-ce qu’il en avait marre de ce petit jeu auquel Shinji jouait. Cela intriguait Shinji une tonne de question fusait dans sa tête mais il fit en sorte de ne rien montrer comme le capitaine. Il vit que Byakuya baissa les yeux et les rouvrit lorsque le capitaine changea de sujet. Evidemment Byakuya parra le coup que Shinji porta. Un doux son de lame entrechoquer vint se faire entendre entre les deux sabres. Les deux capitaines résistaient jusqu’à ce que Byakuya vienne faire voler shinji plus loin. Le roku ban tai Taicho pris aussi de la distance pour qu’elle raison. Il pointa du doigt shinji et envoya un éclair bleu. Shinji esquiva de justesse le coup à l’aide d’un shunpo qui le fit aller à droite. Il s’arrêta un instant et vit un accro dans son Haori. Il regarda le léger trou former par l’attaque et souriait bêtement à Byakuya. Un milliards de questions trottaient dans la tête de Shinji puis il dit :


-Je ne vous bassinerai plus avec mes questions. Il est temps de se mettre à fond non ?


Il effaça son sourire et se remit en position. Que pouvait-il faire il était évident que le capitaine était beaucoup plus rapide que lui. Et avec Senbonzakura il était connu dans tous les districts. Shinji fit quelques pas sur les coter comme un lion cherchant une faille. Mais il n’en voyait pas. Il fallait donc la provoquer. Il tendit le point et d’une voix calme et posé dit :


-Cero


Le rayon rouge fila sur le capitaine. Shinji en profita pour suivre la fin de son rayon pour porter un coup de sabre à la verticale en visant la tête. Il ne cherchait pas a tuer Byakuya mais il fallait montrer de quoi Shinji était capable et montre qu’il avait la puissance nécessaire pour reprendre son ancien poste de capitaine. 
Voir le profil de l'utilisateur
Le cerisier Blanc
Le cerisier Blanc
avatar



1188 posts

Squatte depuis le 21/07/2014

35 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
14350/18000  (14350/18000)
Spécialité: Kidô



Sam 14 Avr - 13:00




A fond ? C'était un peu fort, car si cela était le cas, les shinigamis alentours en subiraient irrémédiablement les conséquences. De plus, Byakuya n'était point sans savoir que les capitaines n'avaient en aucun cas, le droit de se combattre entre eux. Donc non, s'ils désiraient s’entraîner et s'évaluer... Cela ne devait pas dépasser la limite et le Roku Ban tai Taicho se contentera du Kido et de son zanpakuto. De son regard concentré, le noble nota le trou qu'il venait de faire dans le haori de son opposant. C'était évident qu'il ne le toucherait point après tout. De plus il ferait beau voir que de blessé un  capitaine en ce moment. Cependant,  Byakuya ne s'attendait pas à devoir contrer en retour un Cero, plus une attaque dite frontale. Serrant la garde de Senbonzakura, le noble préféra esquivé tout ceci en usant d'un shunpo.  Le rayon alla donc percuter le mur qui se fissura... Mais mine de rien, notre capitaine ressentit la chaleur de la déflagration sur son visage... Effectivement... à fond.  Tout cela fit que les Divisionnaires de la Sixième, qui étaient dans les parages, s'approchèrent du lieu du combat. Poussé par  la curiosité mais aussi la stupeur. Ce n'était point courant de voir deux Taichos se répondre  de la sorte... D'un bref regard de leur  capitaine, ce dernier nota une certaine appréhension chez certains. Sans doute l'avaient ils point tord.. Si ce combat dérapait, il y allait avoir des sanctions. Cependant Byakuya mesurait sa tactique...Parce qu'il avait une enquête à mener à bien, et ce qu'il avait compris à demi... c'est bien qu'une attaque plus conséquente surviendra tôt ou tard.. D'où le fait qu'il s’entraînait encore régulièrement, ces derniers temps.


Reprenant sagement pied sur le sol, il se trouvait à présent sur le flanc gauche de Shinji, sans toutefois attaquer. C'est là qu'il prit alors la parole, dévoilant une voix sans intonation et grave :


Je vois qu'il est en effet bien différent de se battre avec une personne qui possède ce genre de pouvoir.


Il voulait parler de ce Cero. Il avait conscience que Shinji avait changer malgré lui, il y a un peu plus de cent ans de cela, mais jamais encore, Byakuya n'avait affronté ce type d'adversaire.. Enfin.. il  se mentait sur la question. Car après tout, c'est bien Ichigo en revêtant son masque qui avait bien faillit lui faire mordre la poussière.  Lentement, le noble abaissa son arme comme un signe de calme. Mais ses muscles tendu par endroit, démontrait à celui qui savait bien observer... Qu'il se tenait malgré tout à une offensive, si cette dernière se devait d'être.

Nous devrions nous en arrêter là, avant que l'un de nous ne détruise les lieux où ne fasse des dommages collatéraux plus importants.


Byakuya parlait évidemment de ses propres hommes. Ils étaient sous sa responsabilité et en tant que tel, il ne permettra jamais que l'on les mettes à mal dans sa propre Division. Ce combat était certes court, mais c'était suffisant à ses yeux pour entrevoir que cet homme pouvait être son égal sur un champ de bataille. Après tout, est ce qu'il y avait quelque chose à gagner que de se sentir plus fort qu'un autres Taicho, alors qu'ils occupaient le même rang ?  Dans sa jeunesse, notre chef de clan en aurait pensé tout autrement. Mais depuis la dernière guerre, le noble avait acquit une vision plus sage. Bon il était toujours aussi impatient et parfois... un peu sale gosse derrière ce masque d'impassibilité, mais néanmoins, il y avait un peu plus de retenu encore que par le passé. Sa main droite tenait toujours Senbonzakura, la lame tournée vers le sol.. La décision ne lui appartenait plus alors qu'il lui semblait avoir un sens plus aiguë des choses...Comme à chaque combat...Cette étourdissement qui lui rappelait qu'il était en vie. 


┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉



Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
♠️Cheshire Cat♠️
♠️Cheshire Cat♠️
avatar



118 posts

Squatte depuis le 02/11/2017

28 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
2750/18000  (2750/18000)
Spécialité: Zanjutsu/Armes



Mer 18 Avr - 1:27

  • Hirako Shinji
  • Kuchiki Byakuya
[ Il faut se présenter en tant que Nouveau ]

Il était étonnant de vois que le noble esquiva mon cero et l'attaque frontale sans se défendre juste après. Shinji sentait qu'il y avait quelque chose de louche dans le comportement du noble taicho. Quoiqu'il en soit le cero termina sa course dans le mur qui se fissura sur l'impact.

*kuso va falloir réparer ça*se disait Shinji non sans un flegme.

Tous les shinigamis dans les parages rappliquaient autour de la scène de combat. Il devait être rare de voir des capitaines s'affronter de la sorte. Leurs stupeurs pouvaient aisément se lire sur leurs visages.  Était-ce si anormal ? Pouvait-il y avoir des sanctions ? Shinji ne voulant point causer de tort à son interlocuteur se décidait en lui même de ralentir la gomme et de se contenter de s'entraîner de la bonne manière, sans chercher à savoir lequel l'emporterait. Cet état d'esprit était contre productif et Shinji le savait désormais. C'est à ce moment que le noble apparaissait sur le flanc gauche de Shinji. Dans une voix atone il expliqua que ce fut la première fois qu'il avait à combattre ce type d'individu. Du moins ce type de pouvoir. Shinji était presque flatter et cela se traduisait sur son visage d'où un sourire lui échappa. Puis soudain le noble lui proposa d'arrêter le combat. Il avait peur probablement des dommages collatéraux ou que les deux capitaines détruisent les bâtiments. Et cela se comprenait Shinji y était allé fort. En aucun cas il ne voulait faire penser au noble qu'il se mesurait à lui pour savoir qui était le plus fort.

-Excusez moi mon cher de m'être emporté. Si vous le désirez nous pouvons continuer mais en ralentissant et n'y allant pas à fond qu'en pensez vous ?

Shinji avait dit ses mots en mettant son zanpakuto derrière son cou de façon décontracté pour que Byakuya puisse voir en lui que nulle intention mauvaise ne sorte de son esprit. Il voulait s'entraîner avec le capitaine de la 6eme division car il savait qu'il était un combattant hors pairs et il voulait simplement augmenter sa force et améliorer ses techniques de bases.
 
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



posts

Squatte depuis le

piges








Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» puisqu 'il faut se présenter ...
» Sören - On ne peut pas revenir en arrière ; c’est pas facile de choisir, il faut faire le bon choix. Tant qu’on ne choisit pas tout le reste est possible.
» Rescue
» PC peu compétant ...
» Pourquoi organise-t-on tant d'elections en haiti?