Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Un match sous le regard d'un Quincy ( Pv Nikkari)
avatar



65 posts

Squatte depuis le 18/10/2016

35 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
57/100  (57/100)
XP:
4750/7700  (4750/7700)
Spécialité: Bringer Light



Jeu 21 Déc - 18:32



C'était le  grand soir pour Aoi. Un grand match allait se jouer d'ici quelques heures. Oh bien sûr ce n'était qu'un tournoi de la ville, mais pas mal d’entraîneurs venaient guetter de futurs bons joueurs,  car l'Handi-basket était  très suivit au Japon. Quand à savoir si notre garçon aux cheveux bleu éprouvait de la nervosité, ce n'était pas totalement faux. Car en vérité c'était plus la confiance en lui qui régnait en maître dans sa poitrine et son esprit. Il s'était préparé à ce moment et puis en plus de ça, il y aurait un ami dans les tribunes. Comme quoi il faisait des progrès concernant son attitude un peu plus social. Même sa mère  l'avait remarqué et le taquinait un peu sur le sujet. Cela faisait plus ou moins râler l'adolescent mais en fin de compte, il préférait la voir  ainsi que de s’inquiéter sans arrêt pour lui. Refaisant le tour de sa chambre du regard, Aoi  s'assura de ne rien avoir oublié  et que tout le nécessaire se trouvait dans son sac de sport. Il finit par quitter la chambre avant de rejoindre la porte d'entré. Un coup de klaxon se fit entendre, l'invitant à sortir pour de bon de la maison, afin de rejoindre l'automobiliste qui l'attendait dans la voiture. Ce n'était autre que son entraîneur qui était venu le chercher, car nul parent ne pouvait l'amener sur les lieux du match.  Pendant la route, l'homme vint à rappeler  certains points forts de l'équipe adverse, tout en interrogeant sur la condition  physique de son jeune  joueur. Chose à quoi Aoi le rassura tout en se concentrant sur son rôle de meneur de jeu.  Ces derniers temps il avait été un peu dur avec les gars... La dernière rencontre n'avait pas été des plus fameuses.  La route ne dura qu'une vingtaine de minutes avant que l'adolescent ne put enfin quitter la voiture avec son sac à l'épaule. Il y avait déjà quelques supporters des Tigers de présent.. une petite dizaine à vrai dire.. Se rendant aux vestiaires il entama de se changer, avant de s'assurer que son fauteuil était en parfait état pour le match. Une fois installer dedans, il écouta comme tout ces autres coéquipier le discourt de l’entraîneur et la stratégie de jeu à appliqué pour le début de match.

Faisant rouler son char, Aoi entra sur le terrain pour s'échauffer un peu, alors que l'équipe adverse en faisait tout autant de son côté. Le gymnase  était quand même pas si mal rempli... et notre bleuté ne pu s'empêcher de chercher du regard le fameux Monsieur Yakuza... Il devrait plutôt se concentré sur son énergie, mais pour le moment, l'adolescent était plutôt fixer sur l'idée de remporter son match et non de se disperser en terme de concentration. Inspirant profondément, il rejoignit le milieu de terrain afin de pratiquer l'engagement. Son regard vert se posa sur celui de son adversaire. Il pouvait y lire une grande détermination, mais serait-elle aussi vaste que la sienne ?  Aoi  avait un rêve et il n'était pas question qu'il y renonce.  Le coup de sifflet retentit, et la balle vola dans les airs, entre les deux autres protagonistes... La rencontre était lancée.  Au premier quart temps, les Tiger furent dominés de quatre points, suite à une faille dans la défense de l'équipe... Mais le rebondissement ne se fit guère attendre car au deuxième quart  temps, les Tiger prirent l'avantage avec une belle manœuvre de jeu de la part de Aoi qui ne lésinait sur aucun effort. Peut-être même un peu trop, car il eut une bonne baisse de régime lors du dernier quart temps...

Sa respiration était  plus vive et  pourtant son regard clair restait  inquisiteur sur le terrain. L'équipe adverse agissait de plus en plus contre lui, afin de lui mettre la pression, tout en évitant qu'il ne reçoive trop de ballons. Elle avait bien compris qu'il était l'élément fort de l'adversaire. Agacé par cette façon de jouer qui était parfaitement légitime, commença à tenter de changer la donne en se reposant sur son arrière meneur.  Ses mains commençaient à se marqués sous le frottement de caoutchouc des roues. Il faut dire que le handi -basket était assez  rapide et  les chocs ne paraissaient pas  inconnu, bien au contraire. Alors qu'il ne restait que quelques minutes de jeu avant le coup de sifflet final,  Aoi  manqua de vigilance , tandis qu'il tentait d'approcher  la zone de shoot, et il se fit percuté par le pivot adverse, venant à tomber à demi sur le sol du gymnase sous les hués des  supporters qui réclamaient la faute.  Le garçon secoua un peu son visage en se redressant sur ses avants bras, comme cherchant à reprendre un peu de lucidité.. laissant alors ses pupilles se perdre un peu dans le public..Son souffle était court, mais la ténacité faisait qu'il en voulait encore et ce match était dans la poche. L'arbitre quand à lui, siffla la faute, ordonnant un lancé franc pour l'équipe des Tiger.  





┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
BODYGUARDmonsieur yakuza
BODYGUARD
monsieur yakuza
avatar



303 posts

Squatte depuis le 28/04/2016

24 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
61/100  (61/100)
XP:
7900/8500  (7900/8500)
Spécialité: Hakuda



Jeu 21 Déc - 20:00

Aujourd'hui était un de ses jours de congé qu'il avait spécialement posé. Il y a quelques temps, d'une matière totalement aléatoire il avait fait la rencontre d'un jeune garçon prénommé Aoi. Celui-ci l'avait finalement invité à un de ses match de handi-basket…. Bien évidemment qu'il avait été intéressé ! Sortant d'une séance de sport vers midi l'agent de protection, après avoir pris une douche bien chaude, s'en alla préparer son repas mais commençait aussi celui du soir. Il avait prévu de l'inviter ici après le match, peu importe qu'il gagne ou perde (enfin bien sûr il souhaitait qu'il gagne) juste pour féliciter l'effort mais aussi pour lui faire goûter la cuisine américaine…. Il avait semblé très intéressé par cette culture, alors autant lui faire une petite surprise !

Nikkari préparait actuellement le dessert : un cheesecake new-yorkais. Pas vraiment ce qu'on avait l'habitude de manger au japon. Ayant prévu simplement burger et frites pour le repas principal, il n'avait pas grande préparation à faire si ce n'est faire les steak hachés (ne lésinons pas sur la cuisine!) et éplucher et couper les pommes de terre. Qu'il mis ensuite dans un petit bac d'eau et au frigo pour éviter qu'elles ne noircissent. Il sortait aussi la friteuse histoire d'avoir tout sous la main. Tous les ingrédients n'avaient pas été forcément faciles à trouver, d'ailleurs, mais il commençait à avoir l'habitude. Même si au japon il était plus économique de manger japonais il s'autorisait ce genre de changement par nostalgie… ou maintenant quand il invitait quelqu'un… c'était bien la première fois d'ailleurs. Enfin, il espérait juste qu'il n'ait rien de prévu avec l'équipe…

A force de glander un petit peu, l'heure arriva. Il avait une tenue un peu passe partout, un haut sans manche, quelques bracelets en cuir dont sa croix quincy, une veste mi longue, un pantalon sobre… pas comme le costard qu'il portait lors de leur première rencontre. Excepté sa croix il n'était pas armé. Pas besoin. La voiture en revanche était elle toujours la même. Il ne passait pas forcément inaperçu avec mais soit, c'était un choix de sa part. Et puis déjà rien qu'avec ses cheveux de toute façon il n'était pas à ça près…

Arrivant jusqu'au lieu du match 20 minutes en avance il présenta le billet donné par Aoi et on lui indiqua les places juste derrière l'entraîneur et l'équipe. En deuxième ligne quoi. C'était plutôt plaisant. L'ambiance était plutôt sympathique, il y avait une majorité de jeunes et de parents, en observant les gens qui arrivaient il n'y en avait pas beaucoup qui approchaient de la trentaine. Il eut d'ailleurs quelques regards de parents. Oui les cheveux qui faisaient racaille mais il s'en moquait. Il était là pour Aoi qu'il réussi d'ailleurs à apercevoir pendant l'entraînement mais ne l'embêtait pas, il devait certainement se concentrer…

Le match commença peu après. L'équipe d'Aoi, les Tiger, semblaient avoir du mal en première partie, mais ce n'était que pour se rattraper en seconde. Quand des paniers étaient marqués, pris dans le match, lui aussi encourageait l'équipe, tentant un regard de soutien pour Aoi qui avait l'air de se donner à fond. Lorsqu'il fut percuté et qu'il tomba à moitié à terre, Nikki eu un sursaut d'inquiétude. Allait-il bien ? Apparemment oui, mais les suporteurs mécontent demandaient la faute et c'était bien ce qu'il y avait eut de toute façon, que ce soit intentionnel ou pas. Elle fut donc sifflée et avec le coup franc, le match pouvait reprendre. Il ne restait plus beaucoup de temps et les Tiger avaient l'air bien parti pour gagner. Il encourageait au mieux Aoi, ainnsi que toute l'équipe, un gambatte ! ou autres interjections, peut-être reconaitrait-il sa voix parfois parmis tant d'autres…

┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
avatar



65 posts

Squatte depuis le 18/10/2016

35 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
57/100  (57/100)
XP:
4750/7700  (4750/7700)
Spécialité: Bringer Light



Sam 6 Jan - 17:41



C'est en reprenant son souffle qu'une tête vint alors lui rappeler quelque chose. En effet, dans les premier rangs, il put distinguer une chevelure des plus pâle...Le regard d'Aoi s'éclaira légèrement. Monsieur le Yakuza était donc  venu ?  L'adolescent ne pouvait pas dire que cela ne le touchait pas. Bien au contraire. Il aurait même eut tendance à  comprendre que ce type ne se déplace pas plus que ça pour sa pomme. Après tout, ce n'était pas comme s'ils se connaissaient depuis longtemps.  Inspirant lentement, le bleuté accepta la balle que lui lançait l'arbitre de touche et  vint se positionner au niveau de la raquette. Un lancé franc.. OK.  Bien que son équipe avait de l'avance, ce n'était pas le moment de perdre un point aussi facilement donné. Entre ses doigts, il pouvait ressentir la texture rugueuse de cette surface arrondie. Ses pupilles un peu fatigués restèrent braqués un moment sur le cercle de métal, comme venant à juger de la situation. Il restait encore quelques secondes avant que l'arbitre ne siffle la fin du temps imparti. Il fallait qu'il shoot maintenant.. Aoi leva alors ses bras en donnant l'impulsion adéquat  au ballon. Ce dernier s'envola en direction du cercle avant de rebondir légèrement dessus, puis retomba dans le filet. Et un point de plus pour les Tiger !  Un sourire satisfait marqué pendant une seconde les traits du garçon, avant de lever le pouce vers  Nikkari, lui prouvant alors qu'il l'avait enfin repéré. Puis il se remit rapidement en place pour les dernières minutes de jeu. L'engagement se fit, et le match reprit de plus bel.  La fatigue se faisait sentir sur le terrain, mais les équipes n'en démordaient pas.. si bien que le score finale ne fut que plus serrer. Cependant les Tiger restèrent en tête  qui fêtèrent ça en faisant tourner leur sièges en levant les bras. Aoi riait presque tout en souriant... Une chose bien rare lorsque l'on connaissait ce garçon.

Il n'y avait que sur le terrain qu'il oubliait son handicap et se donnait à fond.. Bien plus encore que dans ses études. Certains se sont même demandé pourquoi il avait aussi facilement renoncer à la course à pied, mais aucun n'osait le lui demander directement. Alors que tout le monde rentrait aux vestiaires, l'adolescent vint rouler vers les banc des entraîneurs pour chopper une serviette, afin de s'essuyer le visage croisant à nouveau le visage de Nikkari. Il lui fit un bref salut de la tête, venant à lui faire comprendre qu'il allait se changer avant de le rejoindre. Roulant sur son fauteuil au couleur du tigre, Aoi se dépêcha de rejoindre ses partenaires en liesses sous les douches. Il ne tarda pas à les rejoindre, ravit de pouvoir soulager un peu ses muscles. Dix  minutes plus tard, tous semblaient enfin un peu plus calmes et lavés, quand l’entraîneur vint à leur adresser ses impressions.  Visiblement satisfait du résultats, il réclama cependant qu'il y est plus d'échanges dans l'équipe pour le prochain match. Ce n'est qu'après cela que chacun pu aller se revêtir et quitter enfin la salle..

Aoi passa par l'arrière comme à son habitude, ayant remit sa prothèse habituelle qui lui donnait l'air de boiter. Le fauteuil avait rejoint le hangars, soigneusement préservé. Pour le moment, Aoi n'avait pas de véhicule pour le ramener chez lui.. et puis ça prenait pas mal de place. Tenant une bouteille d'eau, il la porta à ses lèvres, tout en cherchant du regard, parmi les gens qui partait, s'il y avait toujours Nikkari. Il pourrait chercher à le localisé par son aura, mais il préférait rester naturelle pour cette fois. Après tout, c'était un ami non ?  Savourant cette eau salvatrice, Aoi semblait bien moins tendu que pendant le match, moins prédateur..  Se frayant un chemin parmi les personnes encore présentes, le bleuté  se mit un peu sur le côté, afin d'être mieux exposé.  Tenant son sac en bandoulière à son flanc, il sentait toute fois que ses muscles au niveau des épaules le tiraillait un peu.  Il faut dire que ce match avait été musclé.. non en fait chaque partie était ainsi en vérité. C'est aussi ce qui plaisait à notre adolescent.  Se tenant sur ses jambes, Aoi se passa une main dans les cheveux pour repousser quelques mèches encore collantes. On pouvait voir un peu de blond au passage, signe qu'il allait devoir sous peu se refaire une couleur.  C'était un peu barbant à faire.. mais nécessaire.    




┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
BODYGUARDmonsieur yakuza
BODYGUARD
monsieur yakuza
avatar



303 posts

Squatte depuis le 28/04/2016

24 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
61/100  (61/100)
XP:
7900/8500  (7900/8500)
Spécialité: Hakuda



Sam 6 Jan - 23:24

Un match sous le regard
d'un quincy  

Après un certain temps de match, il pouvait enfin croiser le regard d'Aoi qui était évidemment très concentré pour gagner. Un léger sourire en coin fit remonter sa lèvre. Mentalement et avec les mots il encourageait l'équipe des Tiger. Le petit bleu ne mis pas longtemps à se relever et à effectuer le lancé-franc… digne d'un pro ! Son sourire s'agrandit d'autant plus à cette petite victoire mais aussi au pouce levé d'Aoi qu'il lui rendait avec plaisir ! Il avait l'impression de se retrouver à un match à New-York. Il avait déjà encouragé son petit-frère lors de compétitions de tir-à-l'arc alors cela lui faisait remonter quelques souvenirs.

Et victoire ! L'arbitre siffla la fin du temps de jeu et les Tiger avaient gagné  ! Les spectateurs présents les applaudirent et les félicitèrent avec grand entrain. Et même si Nikkari n'était pas aussi extraverti, il n'en pensait pas moins. Le Quincy eut une pensée pour le repas surprise qu'il avait préparé, cela serait une belle façon de célébrer ce succès ! En espérant qu'il ait la possibilité de le suivre… Mais il préférait faire une surprise ! Voyant une chevelure bleutée venir vers les bancs il attendait un peu avant de se lever, Aoi lui fit un signe et le blandinet hocha la tête. Une fois les acclamations finies, les joueurs quittaient le terrain et la foule commençait à en faire de même. Il se leva enfin et allait attendre le vainqueur dehors. Ce n'était pas le seul, d'autres amis et parents semblaient patienter en attendant que leur proche revienne.

Au bout d'un certain temps il vit des joueurs sortir. Aoi devait sans doute bientôt arriver lui aussi. Grâce à sa taille avantageuse il ne mis pas bien longtemps à le trouver malgré la nuit, un peu sur le côté, il lui fit un signe de main avant de sortir de la foule de sortie pour le rejoindre.

«  Hello  Aoi ! Bravo à toi et à l'équipe ! Il était super ton dernier panier.  »

Le premier mot était sorti tout seul. Habitude, heureusement c'était un mot simple. Ce n'était pas comme s'il était dans une rencontre professionnelle, au contraire c'était amical alors il pouvait lui arriver de dire certains mots en anglais… Il n'était pas non plus en costard comme à leur première rencontre, la tenue qu'il portait était bien plus décontractée, digne d'un jeune américain sur le sol japonais. De toute façon même s'il ne s'habillait qu'en noir et marron la plupart du temps, ses cheveux, sa taille et parfois son bracelet de force avec sa croix Quincy attiraient l'attention – mais surtout les deux premières caractéristiques physiques…

«  Ça va tu n'es pas trop fatigué ? J'ai pensé t'inviter chez moi pour ce soir, pour le repas. Si tu en as envie bien sûr et si t'as rien d'autre de prévu.  »

La proposition était faite maintenant il ne restait qu'à voir s'il l'accepterait ou non… Il n'avait pas vu les individus sur la photo et personne n'était là pour l'attendre alors il en déduit que ses parents n'étaient pas venus voir son match. Certainement par manque de temps. C'est cela qui le faisait penser qu'il accepterait  car de toute façon il n'avait personne à la maison excepté Kumo, le petit chat.


┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
avatar



65 posts

Squatte depuis le 18/10/2016

35 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
57/100  (57/100)
XP:
4750/7700  (4750/7700)
Spécialité: Bringer Light



Jeu 11 Jan - 11:50



L'adolescent  cherchait de ses yeux vert le fameux type aux cheveux aussi peu conventionnel que lui même, avant de voir une main levée, comme pour se signaler.  Aoi fixa alors l'individu et le reconnu rapidement avant de le voir se rapprocher de lui. Retirant ses mains de ses poches il lui rendit un peu son signe et afficha un léger sourire quant aux félicitations. Notre bleuté était pour le moins sensible aux compliments et un peu grincheux aussi à ce sujet. Parce qu'il avait toujours la sensation qu'il pouvait encore aller plus haut.. Quelque chose qui ne collait pas toujours avec l'esprit d' équipe. Mais cela est-il si étonnant quand on sait qu'il pratiquait par le passé la course de vitesse. Un sport des plus égoïstes. Pourtant Aoi y mettait du sine, mais par moment il rapportait les erreurs à lui même, un peu trop même par moment. Il  lui arrivait aussi d'imaginer qu'il s'était planté de discipline...Mais au final, au vu du match de ce soir , non, il ne regrettait pas son choix, même si le monde des dix secondes le hante certain soir....En fermant lentement les yeux, le bleuté pouvait encore voir cette fichue ligne d'arrivée qu'il ne franchira jamais.  Les cheveux encore un peu humide, l'adolescent secoua son visage par la négation.  


Iie je  me sens parfaitement bien, je vous assure. Hein... ? Euhh non je n'ai rien de prévu du tout, mais vous n'êtes pas obligé...


Il ne s'était pas attendu à ce qu'il le ramène, mai dans ce cas il devrait au moins prévenir son entraîneur pour ceci. Ce dernier était en pleine conversation avec deux autres individus qui écrivaient sur leur smartphone. Ceci le laissa un peu perplexe... Non il ne devrait peut-être pas le déranger.  Il se racla la gorge et se demandait bien ce qu'avait en tête Nikkari. L'invité à manger ? Ça ce n'était pas tout les jour qu'on lui proposait une telle chose et rien qu'a l’idée de manger...Son ventre se mit a fortement gargouiller, si bien qu'Aoi en rougit légèrement..


Go...gomen....


Fit il en fixant un instant ses propres chaussures. Il faut dire que sous ce visage si sérieux se cachait un véritable ogre en matière de nourriture. Aoi était encore un peu trop dans son match pour être le garçon détendu et souriant qu'il pouvait être. Une  facette de lui même qui le poussait à  être plus social depuis sa maladie. Il avait perdu beaucoup d'amis depuis ses colères trop impulsives à leur encontre et il y avait bien une personne qui lui manquait. Cette fille... Elle, elle savait ce qu'il éprouvait sur la piste à l'époque. Il n'avait même pas chercher à savoir si elle avait  progressé depuis. En tout cas ce soir, elle n'avait pas été dans la foule... Aoi le savait car il se plaisait toujours à  faire le tour de la salle du regard, comme pour la rechercher. Mais pourquoi viendrait-elle pour un type comme lui. Il n'avait pas été correcte envers elle.  Chassant cette pensée désagréable de sa tête, l'adolescent fit une petite grimace avant de sourire.


On y va ?...



┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
BODYGUARDmonsieur yakuza
BODYGUARD
monsieur yakuza
avatar



303 posts

Squatte depuis le 28/04/2016

24 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
61/100  (61/100)
XP:
7900/8500  (7900/8500)
Spécialité: Hakuda



Sam 13 Jan - 15:51

Un match sous le regard
d'un quincy  

Alors qu'il cherchait le -relativement- petit  bleu du regard, le garde du corps ne mis pas trop longtemps à le trouver malgré la noirceur de la nuit. Tout d'abord, il le félicita, lui et son équipe, pour avoir gagner, et pour ce joli panier de fin qu'il avait particulièrement apprécié. Il ne manqua pas non plus de se renseigner sur son état : était-il assez en forme pour venir manger chez lui, et même, voulait-il simplement manger chez Nikkari ? D'un, il fût rassuré il n'était pas spécialement fatigué, et de deux, malgré la politesse du « vous n'êtes pas obligé », il ne refusa pas l'invitation.

«  Tant mieux alors, et je le fais parce que j'en ai envie.  »

Pour une fois qu'il invitait quelqu'un à manger chez lui ! Si Aoi avait fait preuve d'une timide politesse, son estomac lui ne tarda pas à donner son accord en gargouillant.. Tandis qu'il s'excusait Nikki ne pouvait qu'en être amusé et lâcha un léger ricanement. Il n'était pas dérangé. Au contraire s'il avait faim il allait certainement apprécier le repas qu'il avait commencé à concocter en fin de matinée !

S'il ne l'emmenait pas de suite c'était parce qu'il avait l'air de regarder son entraîneur… Devait-il le prévenir de son départ ? Apparemment celui-ci avait l'air d'être occupé, alors il lui demandait juste d'y aller. Hochant la tête, il répondit.

«  Oui, j'ai pris ma voiture, elle est juste là-bas sur le parking.  »

Il pointa l'endroit avant de commencer à marcher pour s'y rendre. Il savait qu'Aoi boitait un peu alors il marchait tranquillement, de toute façon ça ne les ferait pas vraiment arriver plus tôt. Cette fois-ci, il y avait une sacrée différence entre la classe de la voiture et les habits du jeune blond. Certains regards étaient d'ailleurs tournés vers sa voiture. Ce n'était pas la première fois. Il ne passait pas vraiment inaperçu avec dépendant des quartiers où il roulait. Ici, dans une compétition de handi basket oui c'était un peu… étrange…

«  Tu peux mettre ton sac à l'arrière si tu veux, ça sera peut-être plus pratique pour toi.  »

Ouvrant la voiture, il s'installa bien évidemment à la place conducteur tout en attendant qu'Aoi prenne place lui aussi avant de fermer la portière et de démarrer. Ils mirent plusieurs minutes avant de sortir du parking à cause des nombreuses voitures présentes, mais une fois sur la route, cela semblait se calmer.

«  D'ailleurs après manger, je pourrais certainement te faire visiter et te montrer mon arc que tu voulais voir la dernière fois par la même occasion.  Ça te va ?  »

Le lien entre les deux était une pièce un peu spéciale qu'il avait aménagé pour pouvoir s'entraîner et que donc cela serait, lors de la visite, la pièce de démonstration.


┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
avatar



65 posts

Squatte depuis le 18/10/2016

35 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
57/100  (57/100)
XP:
4750/7700  (4750/7700)
Spécialité: Bringer Light



Lun 29 Jan - 22:20



Le bleuté sourit  alors pour confirmer qu'il était d'accord et  rajusta son sac sur son épaule lorsque Nikkari l'informait où se trouvait la voiture. Lui emboîtant alors le pas, Aoi la trouvait toujours aussi intrigante. Non ce n'était pas le mot.. Distinguée.  Oui c'était mieux ainsi et il n'en revenait pas de pouvoir à nouveau y grimper dedans.  Bon ce n'est pas qu'Aoi était très voiture, mais tout de même.  Le plaisir était bien présent. Il ne fit aucunement attention aux regards qu'on pouvait leur lancer. Il faut dire que le bleuté avait l'habitude dattier l'attention avec sa chevelure et sa façon de marcher. Il n'avait plus envie de donner de l'intérêt aux personnes avec ce genre de curiosité. Préférant simplement hocher la tête, l'adolescent plaça son sac de sport à l'arrière avec une aisance qui lui était propre. Après tout cela faisait déjà deux ans qu'il était en cet état. Par la suite, Aoi grimpa à son tour à l'avant, venant à ajuster sa jambe comme il faut avant de fermer la portière. Confortablement installé, c'est là que le garçon compris qu'il allait avoir de bonnes courbatures demain.  Il sentait chacun de ses muscles épuisés. Et dire que demain il allait devoir à nouveau bosser dans le lycée. I L'adolescent ne s'en plaignait pas, parce qu'au moins ça payait une bonne partie de ses études. Cela étant dit, il songeait à arrêter d'ici un an, car un nouveau travail se profilait pour son père et ce dernier escomptait bien l'épauler au mieux. Bon certes..ils étaient un peu en froid, mais Aoi ne parvenait pas vraiment à le détester. C'était surtout sa façon à lui de se décharger de sa déception envers son propre état. Non seulement il n'avait pas été un si bon pianiste que cela ...Mais en plus il n'avait pas pu réaliser son rêve, que d'être un coureur. Ce qui expliquait toute cette dévotion au basket ball.

La route et les rues défilaient sous le regard vert de notre adolescent, avant que ce dernier ne tourna la tête vers le conducteur, surprit de ce qu'il venait d'entendre. Il allait vraiment lui montrer son pouvoir ? Voila qui lui faisait carrément oublier son état de fatigue et surtout, cette manière de toujours ressasser le passé.  



Sûr que je le veux.  J'en serais ravi.


Une fois de plus son ventre gargouilla et il se frotta le ventre pour la peine..Il allait vraiment passer pour un morfale à ce rythme là. Mais Aoi n'y pouvait rien, il n'avait pas tellement mangé ce jour même, car trop stressé par le match à venir. Enfin.. plutôt maintenu par une tension que par un stress. Il  avait fait un véritable effort pour que lui et ses coéquipiers se comprennent. Son esprit un peu trop personnel lui jouait des tours.. ainsi que cette volonté de toujours viser le plus haut. C'est là qu'il pensa à quelque chose.. prestement il attrapa son téléphone.


Je dois informer ma mère pour ce soir, et lui donner aussi le résultat.


Fit-il en pianotant rapidement sur le téléphone pour envoyer un message. Il ne voulait pas que sa mère s'inquiète et qu'elle sache aussi pour son match. Elle ne venait que rarement à cause de son emploi du temps, mais elle gardait toujours un œil sur ses réussites. Venant enfin à envoyer son message, Aoi replongea son  portable dans son pantalon, venant à masser un peu sa cuisse droite qui lui faisait mal. Celle là même qui ne possédait plus qu'une prothèse. Elle avait tendance à tirer plus que l'autre après un  effort aussi intensif.  


┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
BODYGUARDmonsieur yakuza
BODYGUARD
monsieur yakuza
avatar



303 posts

Squatte depuis le 28/04/2016

24 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
61/100  (61/100)
XP:
7900/8500  (7900/8500)
Spécialité: Hakuda



Mar 30 Jan - 15:20

Un match sous le regard
d'un quincy  

Une fois installé et ayant démarré, Nikkari présenta le programme – court néanmoins- qu'il avait imaginé. Prendre le repas ensemble, visiter puis… lui montrer ses pouvoirs. Et comme il l'avait été la première fois qu'il lui en avait parlé, Aoi avait envie de les voir, son programme lui convenait donc. Il hocha donc la tête et eut un sourire en coin lorsqu'il entendait à nouveau le ventre gargouiller, légèrement camoufler par le moteur qui tournait alors qu'il s'engageait en accélérant sur la route principale. Il préférait ne rien en dire histoire de ne pas le gêner, faire comme s'il n'avait rien entendu. De toute façon il était occupé à conduire. Son regard se dirigeait de temps en temps vers Aoi, vers ses mains lorsqu'il faisait des gestes. Là il avait vu qu'il avait sorti son téléphone et celui-ci l'informait devoir contacter sa mère… Ha oui elle devait savoir le résultat et aussi qu'il ne rentrait pas ce soir.

«  Fais donc, pas de problème.  »

Il faisait bien ce qu'il voulait en sa compagnie avec son téléphone, cela ne lui paraissait pas impoli, il en avait sûrement une bonne raison de toute façon. Cela fut apparemment vite fait, il ne l'appela pas et lui envoya juste un texto, certainement. Pas si loin, ils ne passèrent environ qu'un petit quart d'heure dans la voiture, Nikkari n'était pas en plein centre. Heureusement car à cette heure il y aurait certainement eu pas mal de circulation.

«  On va arriver.  »

C'était autant informatif pour Aoi en soit que pour le ventre du bleuté qui devait s'en doute lui signifier encore son mécontentement. Quoi qu'il en soit il se gara dans son parking. Et la maison...Et bien c'était un beau lieu et il n'avait pas encore fini de payer l'endroit ça c'était sûr. Mais il préférait rester ici pour le moment… Il y avait une petite baie vitrée mais les stores étaient fermés, elle était sur deux étages, un garage se trouvait sur la gauche. Appuyant sur la petite télécommande, il ouvrit la porte du garage pour faire entrer la voiture avant d'ouvrir les portières. Il y avait assez de place pour se faire. Sur la gauche on pouvait voir la moto de Nikkari, d'ailleurs.

«  On peut y aller.  » Il prit ses clés avant de sortir de la voiture et d'inviter Aoi à sortir du garage. «  Sauf si tu as des choses à prendre dans ton sac tu peux le laisser là je pense. Je vais te raccompagner certainement non ? Tu ne vas pas rentrer à pieds.  »

Comme la première fois. Sortant du garage, refermant la porte avec la clé électronique il ouvrit enfin la porte d'entrer, laissant le bleuté passer. Il y avait bien évidemment des chaussons à l'entrée et il laissait Aoi se mettre à l'aise. Il n'était même pas obligée.

«  Met toi à l'aise, fais comme chez toi.  »

Nikki se déchaussa simplement avant d'aller dans la cuisine pour au moins mettre en marche la friteuse. Il y avait un grand salon salle à manger avec une cuisine ouverte, très à l'américaine, mais tout le reste du style était assez japonais. Un joli mixte de ses deux origines. Il démarra aussi le gaz pour pouvoir faire cuire la viande.

«  Tu veux du thé pour patienter ?  »


┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
avatar



65 posts

Squatte depuis le 18/10/2016

35 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
57/100  (57/100)
XP:
4750/7700  (4750/7700)
Spécialité: Bringer Light



Mer 7 Fév - 15:08



Une fois le message envoyé à sa mère, il se détendit en posant son coude sur l'accoudoir et fixa la route songeusement. Il  ne connaissait pas tellement ce coin là de la ville. Oubliant sa faim, ses yeux s'arrêtaient à peine sur les divers feux qui ornaient la route. Cela dit, il cessa à demi sa rêverie quand Nikkari l'informa qu'ils allaient bientôt arrivé.  Chose à quoi il remit un peu mieux, non sans venir à nouveau frotter sa jambe droite au passage. Ils étaient arrivé à un parking et juste devant se tenait une maison plutôt jolie. *Ben dit donc.. ça payait bien garde du corps * pensait  notre bleuté pour le coup.  Quoi qu'il en soit il finit par ouvrir la portière , à la suite de son accompagnateur, et quitta la voiture. Par réflexe il voulu reprendre son sac, mais  Nikkari avait raison. C'était stupide de s'en encombrer maintenant. Cependant il glissa une main dans son pantalon et ressentit les médicaments. Ok, il ne les avait pas oublié.  Aoi fit donc un bref mouvement du chef pour signifier que tout était parfait et il referma simplement la portière. Marchant aux côtés de son nouvel ami, l'adolescent quitta ses chaussures devant l'entré, avant de mettre des chaussons. Cela serait bien plus poli envers Nikkari que d'être en chaussettes. Cela étant fait il  s'avança en boitant comme toujours, dans cette maison qu'il découvrait.


Elle est vraiment à  vous cette maison ?


Il aimait beaucoup cette cuisine ouverte. Chez lui , c'était loin d'être ainsi.. ça faisait américain. Pour le coup Aoi en eut un petit sourire franc. Il faudra vraiment qu'un jour il puisse y aller pour ne serait ce revoir son mentor.. et voir cette vis si...Différente. Mais pour le moment, Aoi se devait encoreà ses études et  à ses entraînements. Sans parler que Nikkari venait de lui proposer du thé.  


oh.. euh volontiers. .. merci


Il ne voulait pas le déranger, mais ça il se garda bien de le dire, car il soupçonnait que cela casserait les pieds à Nikkari qu'il répète une nouvelle fois cette information. Du regard il chercha brièvement un endroit pour s’asseoir.. et finit par prendre place non loin de la table et se massa discrètement la jambe. Puis d'une main habituée, l'adolescent soutira de sa poche la boîte de médicaments pour en avaler une gélule. Il n'en restait plus des masses d'ailleurs, il allait devoir refaire le plein d'ici peut.  C'est en avalant la chose qu'il se rendit compte à quel point sa gorge était sèche. Le garçon avait toujours cette sensation désagréable après un match, comme si tout son corps c'était déshydraté d'un seul coup.. une fois l’excitation partie. Soudain son téléphone vibra dans son autre poche. Chose à quoi, Aoi l'attrapa pour y jeter un coup d’œil. Ce n'était autre que les félicitation de sa mère et qu'elle voulait qu'il soit rentrer au plus tard demain matin, non sans lui dire de passer une bonne fin de soirée.  Encore une fois le sourire du garçon revint sur ses traits, avant de disparaître pour paraître un peu plus sérieux. Ça commençait à sentir  bon par ici. Et c'est là que le bleuté se demandait si.. cette vie à l'américaine ne manquait pas à son hôte ? Après tout ce n'était jamais simple de quitter un endroit familier... et il en savait quelque chose.  


ça ne vous manque pas parfois ?



┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
BODYGUARDmonsieur yakuza
BODYGUARD
monsieur yakuza
avatar



303 posts

Squatte depuis le 28/04/2016

24 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
61/100  (61/100)
XP:
7900/8500  (7900/8500)
Spécialité: Hakuda



Lun 12 Fév - 17:53

Un match sous le regard
d'un quincy  

Oui sa maison était plutôt belle et bien faite… Il avait fait des travaux dedans, il ne l'avait pas acheté en cet état. Enfin acheté, il avait fait un prêt soyons sérieux il avait un bon salaire mais n'était pas riche non plus. Et puis il avait eu envie d'avoir un bien dans cette ville. Il l'appréciait malgré les problèmes qu'il pouvait y rencontrer. En tout cas Aoi ne mis pas longtemps à lui demander si cette maison était vraiment à lui. Il s'interrogeait ce qu'il sous entendait mais tout en enlevant sa veste il lui répondit.

«  Oui, elle est a moi. Enfin elle le sera quand j'aurai remboursé le prêt. Je 'ai un peu réaménagé comme tu peux le voir ce n'est pas vraiment la mode japonaise… Quoi que ça se fait de plus en plus.  »

Comme tout un chacun qui voulait avoir un logement, d'ailleurs. La question aurait pu paraître déplacée mais Nikkari ne s'embêtait pas avec ça… Il n'en avait pas été dérangé. En attendant que les frittes cuisent il proposa simplement du thé, ce qu'il accepta. Avec le temps et l'effort cela allait certainement lui faire du bien. Une fois l'eau chaude et le thé infusé il le servit simplement au garçon aux cheveux bleus sur une petite table basse avec un canapé. Il invita d'ailleur Aoi à s'installer ici pour le moment.

Le garde du corps entendit le téléphone d'Aoi sonner brièvement. Sans doute que la personne a qui il avait envoyé le message dans la voiture venait de lui répondre. Il semblait en sourire, d'ailleurs mais il ne posa aucune question. Une fois le portable reposé le bleuté lui posa une question. Sorte du contexte, il n'aurait peut-être pas pu deviner le sous-entendu mais là c'était relativement clair : est ce que la vie à l'américaine lui manquait.

«  Non, ça va. Mes parents ont plus vécu à la japonaise qu'à l'américaine. Une fois tout seul je mélange un petit peu les deux. Après, j'y retourne de temps en temps, quelques fois par an. Ha. Je reviens.  »

Le petit beeper qu'il avait enclenché venait de sonner, il pouvait mettre à cuire les steaks et réchauffer les pains. Une fois que ce fut fait il ajouta tout le reste, le fromage, oignons, une petite sauce et un pic pour que le tout tienne. Il disposa le tout dans une assiette, avec les frittes qui venaient de cuire, et un peu de salade, histoire d'avoir au moins un soupçon de verdure. C'était prêt. Habilement, il prit les deux assiettes avant de dire…

«  On devrait passer sur la table plus haute sinon on va avoir du mal à manger ça.  »

Il n'oubliait bien sûr pas les couverts, couteau et fourchette, cela aurait été compliqué de manger cela avec les baguettes.

«  J'espère que ça va te plaire.  »

En espérant qu'il ait faim aussi !


┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
avatar



65 posts

Squatte depuis le 18/10/2016

35 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
57/100  (57/100)
XP:
4750/7700  (4750/7700)
Spécialité: Bringer Light



Ven 23 Fév - 11:25



Toujours assit, Aoi se contentait d'accepter le thé qui lui tendait déjà Nikkari. C'était chaud, mais pas de manière désagréable. Le garçon le remercia du chef et se contenta de souffler un peu sur le dit thé. Il sentait bon dit donc. Cependant, les oreilles du garçon ne perdirent aucunement le fil de la conversation. Cette maison était donc bien à lui? Il se demanda pour le coup si lui même un jour il aurait droit à une telle chose. Après tout il bossait durement à l'école et ses notes le reflétait. Même s'il était doué, il ne il n'ignorait pas les efforts. Cela se voyait d'ailleurs à sa façon de gérer l'équipe en tant que capitaine et cette envie de vouloir marquer les esprits. Son destin était au Usa il ne faisait aucun doute. Mais... ces pouvoirs nouvellement révélés depuis sa maladie le laissaient un peu dans le doute. Soufflant encore un peu sur la surface de ce liquide d'ambre, il finit par y trempé les lèvres et fit la grimace. Impatience punie....c'était brûlant! Se raclant la gorge le bleuté reposa la tasse sur la table et se contenta de fixer de ses yeux vert, son hôte. Ce dernier lui apprenait qu'il avait l'habitude de vivre ainsi, avant de s'excuser.. Tient, il y avait d'un seul coup une bonne odeur dans les airs...Une odeur peu familière pour un garçon qui avait pour la plus part du temps mangé que des choses pour le moins traditionnel. Oh évidemment comme pas mal de jeunes il s'était nourrit parfois dans un fastfood... mais ce qu'il sentait là.. avait un je ne sais quoi de bien meilleur. Prenant donc appuie sur la surface de la petite table. Aoi se redressa sur ses deux jambes. On voyait bien par cette manipulation, l'habitude de porter une prothèse, car l'équilibre était parfaitement étudié. Puis, le garçon se contenta de reprendre son thé, pour rejoindre Nikarri, boitant comme d'ordinaire. Là il reposa la tasse et s'invita sur une chaise. Il n'était encore jamais été installer ainsi. Ce n'était pas désagréable non plus en fait.

Il dandina un peu sur son popotin pour se mettre un peu mieux, trouvant cela pratique de pouvoir appuyer sa jambe inerte. Elle lui apparaissait comme bien moins lourde. Surtout après un tel effort. Ses muscles le tiraient toujours, mais il savait qu'après cette nuit de repos il n'en sera plus rien demain. Au pis sa mère lui fera un massage comme elle avait l'habitude de faire avec lui. Ses yeux étudièrent un moment les couverts. Attrapant la fourchette il eut un petit sourire.



Je pensais que ce genre de chose se mangeait avec les doigts?


Mais le fait de voir une fourchette dans sa main, il se remémora les films qu'il avait pu voir, concernant l'Europe et les autres pays du monde. Il préférait les baguette pour sa part.. Au moins c'était facile pour picorer. Cependant, si au Japon on faisait des plats où tout le monde se servait dedans.. il est vrai qu’ailleurs c'était chacun son écuelle. L'individualisme opposé à l'esprit de groupe. Reposant doucement ce qu'il détenait, Aoi reprit le thé qui s'était refroidi et le but plus tranquillement. La brûlure ne fut qu'un lointain souvenir à présent. Il était bon d'ailleurs, bien qu'il n'était pas un spécialiste dans le domaine.. loin de là.. lui qui adorait la limonade. Mais ce soit il ne fera certainement pas la fine bouche, surtout avec ce qui était prévu. Il se sentait réellement gâté et pour le coup.. ça le gênait un peu. Comment allait-il pouvoir rendre la pareil? …Après tout, il serait bien normal qu'il fasse quelque chose pour lui après ça. Même s'il ne réclame rien, la politesse le voulait.. l'exigeait même. Voila qui le plongea dans un mutisme et dans une rêverie parfaitement visible. Fixant la surface plane de la table , il ne faisait plus attention à rien.. pas même à sa tasse qu'il tenait toujours. Mais elle penchait de plus en plus vers le sol.. et si l'on ne faisait rien, bientôt le garçon allait se retrouver avec du thé sur la jambe. Une jambe qui n'était plus que mécanique et métal, certes... mais le pantalon lui en serait tâché, si ce n'était le sol.




┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
BODYGUARDmonsieur yakuza
BODYGUARD
monsieur yakuza
avatar



303 posts

Squatte depuis le 28/04/2016

24 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
61/100  (61/100)
XP:
7900/8500  (7900/8500)
Spécialité: Hakuda



Sam 10 Mar - 16:45

Un match sous le regard
d'un quincy  

Voilà. Le dîner était à présent prêt et les deux protagonistes étaient venus s'installer sur la table haute. C'était une habitude occidentale, clairement. Il lui arrivait cependant souvent de manger sur la table basse pour pouvoir être tranquillement avachi mais là avec un invité et avec la nourriture cela faisait un peu bizarre de se comporter aussi familièrement, surtout au Japon en fait… qui restait bien plus codifié que les Etats Unis ou même la France en terme de relations sociales amicales… Il laissa le temps à Aoi de s'installer et celui-ci avait l'air d'être intéressé par les couverts. Ha oui il avait sorti fourchettes et couteaux. Nikkari savait bien évidemment utiliser les deux. Parfois les baguettes étaient pratiques, parfois non. Le bleuté lui fit d'ailleurs une petite remarque quant à l'utilisation des doigts pour manger, le Quincy eut un petit rire.

«  Tu peux utiliser les doigts, bien sûr, haha. Pour les frittes, c'est plus pratique, en revanche pour le hamburger tu peux le couper en deux si tu as du mal comme ça. Tu fais comme tu veux.  »

Prenant des petites serviettes qu'il déposa sur la table, il commença ensuite à manger avec les doigts histoire de montrer l'exemple alors que le garçon avait l'air un peu perdu dans ses pensées la tasse de thé la main qui manqua de…. !

«  Ha, attention !  »

Alors que du thé allait tomber sur la jambe d'Aoi, Nikki tendit la main pour la remettre droit et attendre qu'il se réveille, ses doigts touchant un peu les siens.

«  Tu as faillis t'en renverser dessus. Tu pensais à quelque chose ? D'ailleurs, cette position ne te fais pas trop mal à la jambe, ça va ?  »

La question lui était venue comme ça, un peu à la suite, sans forcément qu'il y ait de rapport avec la tasse de thé. Il relâcha sa main dès qu'il eut repris un peu ses esprits. Il se demandait si le métal n'était pas trop lourd pour une position assise comme ça. Quoi qu'il s'asseyait aussi sur des chaises et non sur le sol lorsqu'il se trouvait à l'école, alors peut-être en avait-il l'habitude ? M'enfin il était mieux pour lui de demander. Le garde du corps n'avait pas l'air spécialement gêné par sa propre question. D'autres personnes auraient pu l'être, face au handicap en général mais ce n'était vraisemblablement pas son cas, et c'était tant mieux non… ? Il recommença à manger, tranquillement croquant dans le hamburger.

┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
avatar



65 posts

Squatte depuis le 18/10/2016

35 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
57/100  (57/100)
XP:
4750/7700  (4750/7700)
Spécialité: Bringer Light



Mar 13 Mar - 16:48



Notre basketteur manqua de tressaillir lorsqu'une main vint à se saisir de la sienne qui détenait la tasse de thé. Il était moins une pour qu'il ne la laisse se répandre sur son pantalon.  La fatigue était la seule coupable pour une telle maladresse et  Aoi eut un regard un peu désolé envers son aîné. Il allait se reprendre. Se remettant un peu mieux sur sa chaise haute il reposa sagement la tasse et afficha un léger sourire, histoire de détendre un peu le moment actuel. Se raclant la gorge il s'excusa simplement.


Oui, je me demandais simplement comment j'allais pouvoir vous rendre la pareille.


Cela est vrai. Il l'invitait chez lui et  lui avait même préparé un repas des plus américain. Chose qui lui faisais réellement plaisir. Regardant le burger de ses yeux vert, son ventre s'exprima clairement à ce sujet. Avec les doigts comme dans les films, ça lui allait très bien. Il attrapa la bête avec soin et l'apporta à sa bouche pour en croquer un morceau, laissant simplement un peu de sauce venir orné le coin gauche de ses lèvres. Ça changeait réellement à d'ordinaire et c'était diablement bon. Si bien qu'il croqua à nouveau rapidement une autre bouchée, savourant ce genre de moment. Il faudrait que ce type lui refile sa recette pour qu'il puisse reproduire ça chez lui en l'absence de ses parents. Ce qui entre nous n'était pas tellement compliqué. Reposant doucement le burger, le bleuté s'empara alors d'une frite encore un peu chaude pour  y goûter. Ce repas était de loin l'un des meilleurs qu'il avait pu avoir depuis son accident... Cependant, le garçon se rendit compte qu'il n'avait pas vraiment répondu à la question de Nikkari, au sujet de sa jambe. D'ordinaire Aoi ferait comme si de rien n'était et se garderait bien d'y répondre, mais ce genre de présent goûteux, imposait un effort de sa part...


Non, au contraire je trouve cette position moins contraignante  que d'être assi sur les coussins.  J'ai simplement les muscles qui me tirent à cause du match, rien de bien important.


Il préférait ne pas trop s’attarder sur ce point et but un peu de thé pour faire passer un peu le tout.parce que pour un peu il se serait goinfrer et étouffer avec. Se massant un peu le torse, il s'excusa un peu à demi pour manger ainsi.. mais c'était terriblement bon et  il avait faim. Qui pourrait lui en vouloir avec la prestation qu'il venait d'offrir sur le terrain. Il pouvait être tête de mule et exigeant avec ses partenaires, il l'était tout autant envers lui. C'est sans doute un peu pour cela que ses coéquipiers l'acceptaient quand même avec eux..  Mais il avait des efforts a fournir à leur sujet.. il en était conscient depuis que l’entraîneur lui avait mi les point sur les « i » Rien que d'y songer, Aoi manqua presque de faire une moue...Il voulait tellement aller au plus haut. Il voulait rejoindre son mentor et qu'il soit fier de lui.  Son regard se fit un peu dur sur le moment, avant de reprendre un aspect plus détendu. Ses pupilles verte se posèrent sur Nikkari qui lui faisait toujours face. Il ne s'était pas tellement attend a avoir un ami plus âgé que lui.. non un ami tout court. Ces derniers temps il avait surtout apprit à éloigner les gens et il s'en rendait bien compte. Reprenant une frite, l'adolescent vint à se racler un peu la gorge et laissa entendre une voix franche.  

Vous allez y retourner bientôt ? Je veux dire.. aux USA



┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
BODYGUARDmonsieur yakuza
BODYGUARD
monsieur yakuza
avatar



303 posts

Squatte depuis le 28/04/2016

24 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
61/100  (61/100)
XP:
7900/8500  (7900/8500)
Spécialité: Hakuda



Mar 13 Mar - 18:23

Un match sous le regard
d'un quincy  

Comment il allait pouvoir lui rendre la pareille hein ? C'était donc ça qui avait faillit lui faire tomber son thé sur le sol ? Certainement la fatigue aussi. C'était une bonne question d'ailleurs. Oh, Nikkari n'attendait rien, il faisait ça par pure gentillesse, envie, et aussi pour ne pas être trop seul. Aux Etat-Unis cela serait d'ailleurs mieux passé mais les conventions sociales du Japon parfois n'aidaient pas. Enfin, ce n'était pas plus mal en soit mais il n'attendait pas quelque chose en échange outre le fait de construire une amitié. Mais il n'était pas des plus doués là dedans…

«  Je ne fais pas ça pour que tu me rendes la pareille tu sais. Même si je conçois que malgré ça, tu aies quand même envie de le faire alors, si jamais un jour j'ai besoin d'une quelconque aide, je penserai à toi.  »

Il le gratifia d'un léger sourire avant de le voir manger. Haha, il avait l'air affamé. Mais Nikki lui aussi avait bien faim de toute façon, alors même si le bleuté n'était pas des plus à l'aise, ce n'était pas très grave. Dans tous les cas, les deux continuèrent de manger, Nikkari plus tranquillement que son nouvel ami. Qui n'avait pas encore répondu à ses questions mais le contexte l'en avait un peu empêché. Et puis si ça se trouve il ne voulait juste pas en parler, ça serait compréhensible même si pour lui proposer de s'asseoir ici, il avait besoin de savoir où Aoi se trouvait être le plus à l'aise.

Il fini néanmoins, après quelques bouchées à répondre à cette question. Apparemment non, les chaises étaient confortables, voire même mieux. Ouf. Il avait un peu mal, mais rien de quoi il fallait s'inquiéter. Tant mieux donc, les deux protagonistes pouvaient continuer de manger. Aoi semblait réfléchir d'ailleurs car il passait par plusieurs visages. Assez perdu dans ses pensées non ? La fatigue peut-être ? Il fini par se racler un peu la gorge pour poser une question plus ou moins hors sujet mais là n'était pas l'important.

«  Pour le moment avec le travail ce n'est pas prévu. Mais l'année prochaine certainement. Ou peut-être pou le nouvel an. Cela dépendra des contrats.  »

Parlant travail justement, Aoi n'était pas le premier à changer de sujet de conversation et le garde du corps avait une idée qui lui trottait dans la tête.

«  D'ailleurs, je me demandais. Les petits jobs sont monnaies courantes quand on étudie, ici, comme aux USA, tu en as un ?  »

Au moins de quoi préparer le terrain. Il cherchait quelqu'un, c'était sûr, et il ne voulait pas le trouver n'importe où alors autant demander à ses connaissances d'abord. Gaël ? Il avait pensé au jeune homme mais il était bizarrement sûr que ce genre de boulot ne lui conviendrait pas… trop impulsif…

┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
avatar



65 posts

Squatte depuis le 18/10/2016

35 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
57/100  (57/100)
XP:
4750/7700  (4750/7700)
Spécialité: Bringer Light



Sam 17 Mar - 15:51



Mordant encore à pleine dent dans son burger, le cœur d'Aoi s 'épanouissante totalement. Vraiment, dommage que ce soit aussi petit et pourtant ça calait déjà son estomac, mais la gourmandise parlait d'elle même quand il se prit une frite au passage, laissant simplement ses oreilles écouter  Nikkari qui venait à lui révéler qu'il n'avait pas à lui rendre la monnaie. Il l'avait fait pour lui faire plaisir voilà tout.  Par contre il se sentit un peu flatté qu'il penserait à lui si jamais il avait un souci. S'il savait combien c'était rare qu'on lui dise ça. Surtout depuis son accident. En général les gens n'osaient pas, par tact envers son handicap. Mais ça  le gonflait plus qu'autre chose que justement ce genre de souci entrait en considération.  Le bleuté savait agir et après out en tant qu'homme de ménage, on n'avait jamais rien à lui reprocher, pourtant c'était un métier physique. Il mettait même parfois bien moins de temps que ses autres collègues. Mais bon il n'était pas là pour soulever un tel problème et se contenta de mâcher ce qu'il avait en bouche avec un sourire assez fin, peint sur le visage.

L'adolescent ne regrettait absolument pas sa venue. Cependant, il cessa de manger quand il apprit que Nikkari risquait de partir d'ici quelques temps pour les fêtes de fin d'année. Dans un sens, il trouvait cela cool mais aussi un peu dommage. Il l'aimait bien ce type.  Buvant à nouveau un peu de thé il approuva du menton, plutôt content pour lui. En y repensant, Aoi aura certainement un noël plutôt tranquille en famille, surtout si son père se libérait pour cette année. L'an passé cela n'avait pas été tellement le cas.  Perdu dans ses pensées pour la deuxième fois, il releva son regard vers son interlocuteur quand ce dernier lui parla de petits boulots.   Ça oui il y en avait des tas. D'ailleurs ça lui rappelait que demain il avait des heures à faire. Il espérait que ses muscles ne l’ennuierons pas de trop. C'était le jour des escaliers. M'enfin, Aoi n'était pas du genre à s'en plaindre. Ça  faisait office de séance de décrassage.



Oui j'en ai en effet un travail. Je suis homme de ménage dans un lycée pas très loin de chez moi. Ça me permet de payer une partie des frais médicaux.


Sans parler d'avoir un peu d'argent de poche pour son propre plaisir, même s'il n'ne avait guère, mise à part le sport. Cependant, le garçon se demandait encore pourquoi il lui avait posé une question pareille. Il cherchait un autre boulot ? Pourtant avec ce qu'il avait pu voire, il gagnait plutôt bien sa vie.. il devait y avoir une autre raison. Aoi termina son burger avant de s'essuyer les doigts avec soin, sur la serviette... Il n'avait absolument rien laissé.. pas même une frite. Son regard  vert se posa dans celui de Nikkari, avant de laisser un peu sa curiosité faire le pas :


- Pourquoi vous me demandez ça ?


C'était si spontané qu'il en avait oublié que ça pouvait être un peu trop indiscret, mais dans le fond... ils étaient potes ou pas ?....Cette situation rendrait sa mère pantoise a dire vrai.. lui qui s'était renfermé depuis sa maladie qui s'était déclaré. Mais  c'était une bonne chose après tout n'est ce pas ?


┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



posts

Squatte depuis le

piges








Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Acier contre chair, un duel sous le regard de la lune! [Pv Steph et Almace, Présent] [Saskatchewan, Canada]
» Sous le regard des Astres [Pv-Chen] -épreuve2-
» MATCH n°1 ~ Poufsouffle VS Serpentard
» Dark TLC Match - Alberto Del Rio Vs Kane
» Sous le pont Mirabeau coule la Seine...