Aller à la page : Précédent  1, 2
 En musique maestro. [Hirako Shinji]
♠️Cheshire Cat♠️
♠️Cheshire Cat♠️
avatar



67 posts

Squatte depuis le 02/11/2017

28 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
0/18000  (0/18000)
Spécialité: Zanjutsu/Armes



Lun 12 Fév - 7:58

Hirako
Shinji

Onishi
Yuto

「 En musique Maestro 」

Lorsque le blondinet servit le verre au jeune shinigami, il vit dans son regard quelque chose comme de la crainte. Il ne savait pas pourquoi mais il sentait cela comme quelque chose qui allait probablement mal tourner. il n'avait peut-être bu jamais d'alcool, ou alors un trop mauvais souvenir justement avec ces boissons. Shinji répondit qu'effectivement on pouvait danser dans certains bars. Soit c'était juste des bars basiques avec une piste de danse intégrée, soit on appelait ça des boites de nuits. Il expliqua la différence entre les deux et qu'en boite de nuit il n'y ai jamais de jazz. Shinji regarda le soigneur boire une partie du liquide que contenait sa bouteille. Une fois le liquide en bouche il vit clairement qu'il n'aimait pas ça. Pas besoin d'être connaisseur ou fin profiler pour le remarquer immédiatement. Le plus voyant était les toussotement régulier qui suivirent la déglutitions. C'était un signe. Il n'avait jamais bu de whisky et c'était probablement aussi la dernière fois.

La musique se réenclencha. Le son était bon, et le rythme était un peu plus lent. Deux questions venaient d'être posées au Vizard. La première était de savoir si ont pouvait se passer de certains codes, et la deuxième si la musique était plus romantique. La première question était, si on pouvait la classer, comme un film dramatico-comique. En effet il savait et cela se voyait que l'alcool n'était pas fait pour lui. Il luttait pour rester concentrer et maître de ses mouvements. Même si cela se voyait que le monde autour de lui tourner.
Il aperçut son nouveau compagnon reprendre de l’équilibre lorsqu'il tourna la tête. Il posa la deuxième question et vit le jeune shinigami reprendre une lampée du liquide ambré provenant de son verre. La c'était le seuil de ce qu'il pouvait supporter. Il répondit clairement qu'il pouvait se passer de ce code. Il se leva et dans un sourire de compassion reprit le verre de Yuto qu'il posa sur son bureau en fouillis. Et il répondit par la même occasion que ce son était plus romantique et doux et du coup qu'il permettait de se relaxer. il se retourna et vit Yuto qui luttait. il luttait pour rester conscient, ou alors pour garder quelque chose à l'intérieur de lui. Certains avait l'alcool facile d'autre méchant. De quel espèce faisait parti Yuto il ne savait pas, mais il ne voulait pas savoir non plus. Les mouvements était saccadé, des cernes se dessinait sur son visage. C'était un shinigami de la quatrième. ils étaient préparer à tout techniquement mais personne n'a du boire de whisky auparavant. Puis soudain avec un sourire gêné Yuto demanda:

- Dite moi capitaine, voudriez-vous voir Chisato en shikai ?

Shinji le regarda tout en souriant mais écarquilla les yeux qui lui conférait l'aspect d'un poisson bulle du haut et du bas un crocodile. Les deux mélangé formait un animal jamais rencontrer auparavant. Vu que Yuto était de la quatrième division il se dit que Chisato devait avoir des vertues de guérisons et non pas de destruction.

-Avec plaisir! Et je pense que ça ne te ferait pas de mal de guérir vite.

Il avait dit ses mots dans un ton de compassion. Il savait ce que c'était de perdre le contrôle. Shinji avait l'alcool bon mais n'avait jamais était ivre au point de ne plus se rappeler de chose et d'autres. Au pire cela lui tournait un peu mais rien de plus. Il prit aussi des gâteaux qu'il gardait dans sa réserve et en proposa à Yuto. Si celui-ci était à jeun et qu'il n'avait jamais bu un truc aussi fort auparavant, il savait que cela pouvait atténuer les alcools. Pas besoin d'être médecin pour savoir ça. Il regarda Yuto à une distance de trois mètres et attendit de voir ce que faisait Chisato son zanpakuto.

Voir le profil de l'utilisateur
Médecin sans frontière
Médecin sans frontière
avatar



328 posts

Squatte depuis le 19/07/2017

26 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
59/100  (59/100)
XP:
5350/7900  (5350/7900)
Spécialité: Kidô



Mar 13 Fév - 12:53

L’avantage d’être avec le capitaine Hirako étant qu’Onishi pouvait se permettre de lâcher du lest sur sa retenue concernant sa franchise. L’ennui à trop se laisser aller est de ne plus pouvoir dissimuler certaines choses au risque de froisser. Or, pour cette fois, il n’aurait pas pu empêcher sa réaction. Il le sent encore, ce whisky est vraiment fort. Rien que le saké pour les fois plus qu’exceptionnel qu’il en prend il trouvait cela horrible. Avec de la chance s’il doit réécouter du Jazz avec le vizard ce dernier s’abstiendra de lui proposer un verre d’alcool. Le mutisme de son interlocuteur suffit à Yuto pour comprendre qu’il comprit qu’il ne supportait pas ça.

Le soulagement s’avère surtout le sourire compatissant du capitaine de la cinquième, retirant le verre du quatrième siège de la quatrième division. Cela enleva comme un poids sur les épaules du soigneur. Il parvient néanmoins à sceller son envie de cracher son aversion pour la boisson. Désormais, il est certain l’alcool le fatigue, mais le rend aussi beaucoup plus agressif.

Chisato promet moi de ne pas oublier pour moi de ne jamais boire d’alcool au risque de commettre des actes irréparables.

Ne t’en fait pas Yuto, je ne risque pas d’oublier. Surtout que te laisse faire serait aussi dangereux pour toi que pour ton entourage et c’est d’abord ta sécurité qui me préoccupe.


Le fait d’être éméché au bout d’un demi-verre ne l’empêcha pas d’approfondir sa culture générale. Désormais, il a connaissance qu’on puisse danser dans certains bars et aussi les boîtes de nuit. Sauf, que la seconde proposition ne diffusait jamais de Jazz et donc probablement pas de musique qui conviendrait au petit argenté. Les boîtes de nuit à quoi cela pouvait ressembler ? Il s’imagine une grande piste de danse avec des gens qui la piétine sur de la musique, mais en dehors de ça il n’arrivait pas à se l’imaginer. Il faut avouer qu’Onishi n’a jamais était de nature fêtarde. Joie d’écouter que malgré leur personnalité diverse, Onishi et Hirako ont le même avis sur le morceau écouté. Yuto s’interrogea si l’ivresse ne le rendait pas plus narquois également. Il eut comme envie de rire du visage qu’affichait le blondinet, qui lui donnait l’impression de visualiser un poisson avec des dents d’un personnage de carton. Que le capitaine soit blond ne l’empêche pas d’être intelligent et de comprendre les intentions du petit médecin. Alors il dégaina Chisato avant de la montrer en forme sceller à savoir qu’elle est similaire à tout les katana en dehors de son manche rouge carmin.

- Chisato Meinhīrā no seikatsu.

Chisato, Main guérisseuse des vivants. Le tsuka devient gris acier, mais le tranchant de la lame prit une couleur rouge sang tandis que le reste de l’acier devient d’une couleur blanche épurée. Chisato malgré la déception d’être invoqué pour si peu, demeure néanmoins ravi d’être d’admirer. Quoi qu’il en soit les effets furent annihilés à une vitesse stupéfiante au point que Yuto eut l’impression de revoir le monde en accéléré. En maîtrisant à nouveau tous ses gestes. Malheureusement, la fatigue est là est elle s’estompera de manière naturelle, mais ce n’était pas une énorme fatigue alors il reprendrait vite ses sensations. Enfin, sa gorge ne brûlait plus et la substance ne le dérangerait plus tout son être.

- Chisato a de puissants pouvoirs de régénération, seulement l’ennui étant certaines choses me demeure impossible. Comme effacer la fatigue. Néanmoins cette fatigue n’étant pas d’ordre naturel elle devrait s’estomper dans peu de temps.

Il vient tout juste de réaliser que Shinji était à trois mètres de lui à ce moment-là. Il prit un des gâteaux offerts par le chef de la division, qu’il remercia poliment de lui en offrir. Il n’y a pas à nier le médecin préféré de loin les pâtisseries à l’alcool. Il n’en mangea que deux de peur d’abuser. Et suite à une réflexion interne, il se décida à avouer ce souvenir d’un événement lointain de son passé. Qui le rendait encore honteux, mais il parvient à s’exprimer comme s’il s’agissait d’une simple anecdote.

- Vous savez, la dernière que j’ai bue de l’alcool c’était au rukongai il y a environ deux cent quatre-vingts ans. J’ignore ce qu’il sait passer ce jour-là, mais je m’étais réveillé avec une partie du toit du bar sur la tête. Je me rappelle juste que dans la matinée qu’on ma vivement déconseilliez de reboire de l’alcool si je ne voulais pas subir de désagrément.

Il passa sous silence que c’était le chef de son gang qui lui interdit de boire sous peine de le décapiter. De plus, il n’avait pas trop envie de parler d’un passé sont il se sentait aujourd’hui encore honteux. Surtout, qu’il ignore vraiment s’il est l’unique responsable de la destruction du bar en plus des blessés et morts causés ou s’il y a juste participé. Ironiquement, il n’a aucune honte à pouvoir mentir sans rien montrer. Cependant, il prit la première occasion pour changer de sujet de conversation.

- Vous pensez quoi de l’apparence de Chisato ?

Oh oui, qu’il en profite pour m’admirer et contempler le plus puissant des zanpakuto de soin du gotei treize.

Toujours aussi humble, mais si je ne lui avais pas demandé tu serais reste dans te pavané dans tes certitudes. SI ça prouve il va te contre dire.


Il patienta un peu le temps de la réponse concernant l’apparence de Chisato et s’il a d’autres questions à ce sujet. Après tout, ce n’est pas tous les jours qu’un siège de la quatrième division vous montre son zanpakuto pour se soigner devant vous. De plus, il se sentait bien mieux.

- Vous avez beaucoup de morceaux de Jazz ? C’est assez plaisant au bout du compte.

Et il ne plaisantait pas même s’il ne se voyait pas en écouter tous les jours. Le style n’en est pas moins agréable.

┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

http://tamtamdi.deviantart.com/art/266-Silcoon-635286825
Voir le profil de l'utilisateur
♠️Cheshire Cat♠️
♠️Cheshire Cat♠️
avatar



67 posts

Squatte depuis le 02/11/2017

28 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
0/18000  (0/18000)
Spécialité: Zanjutsu/Armes



Mer 14 Fév - 11:20

Hirako
Shinji

Onishi
Yuto

「 En musique Maestro 」

- Chisato Meinhīrā no seikatsu

Shinji regardait activement les effets de Chisato. Si c'était bien un zanpakuto de type soin, le shinigami de la quatrième allait vite être guéri. D'un point de vue visuel, Shinji vit que le tsuka devint blanc et que le tranchant de la lame devint rouge/bordeaux proche de la couleur du sang. Le reste de la lame devint d'une couleur blanche épurée. Une fois la forme activée, shinji vit de suite une amélioration de son compagnon. En effet celui-ci eu de nouveaux des gestes normaux. Shinji souriait face à ce zanpakuto car il se disait qu'il pouvait même guérir de l'alcool. C'était assez impressionnant de voir à quelle vitesse Yuto se rétablit. Ce dernier avoua que Chisato avait des pouvoirs de régénération et qu'il était assez puissant. C'est ce que vit Shinji. En effet à part la fatigue de l'alcool qui s'estompe brièvement Yuto était déjà sur pied prêt à courir comme un marathonien. Yuto plongea la main dans le paquet de gâteau et n’en retira que deux gâteaux. Il était probablement gourmand mais trop bien éduquer pour ne pas abuser. En effet la retenu faisait en sorte probablement qu’il n’en prenne pas plus de peur d’abuser du geste de Shinji.

Suite à ça, Yuto lui expliqua un événement survenu quelques années plus tôt. Il expliqua s’être retrouver avec une partie du toit sur le crâne à cause des effets de l’alcool. Shinji écarquilla les yeux et sourit de façon amicale, et rigola très légèrement. Il ne remettait aucunement ces faits en doute, mais il avait raison en disant que Yuto supportait mal l’alcool. Il ne doutait pas que dans un si petit personnage, puisse se cacher une puissance destructrice en cas d’ingestion d’alcool. C’était bon de savoir ça. Au moins à leur prochaine rencontre Shinji ne lui proposerait plus d’alcool, mais aune autre boisson. Il n’avait pas envie que la soul society soit détruite. Une idée saugrenue lui apparut en se disant qu’en cas de combat il suffisait de le faire boire mais ce n’était pas éthique. Faire une expérience comme ça était digne de Mayuri pas de Shinji, ni d’un autre capitaine. Yuto lui posa la question de savoir ce que pensait Shinji de Chisato.

-Hé bien je le trouve extraordinaire et vraiment beau. Sur un point de vue esthétique ton sabre est vraiment beau. Et sur un point de vue pratique il est plus qu’extraordinaire. Il t’a soigné à une vitesse inimaginable. Peux-tu rivaliser en termes de soin avec Isane ?

C’était une question qu’il se posait vu la rapidité de soin dont il à fait preuve. Pour la question suivante il lui dit qu’effectivement il en avait quelques un et lui demanda s’il voulait en écouter un autre morceau. A quoi machinalement même si son interlocuteur ne voulait pas il en remit un machinalement. Il ne se souvenait plus du titre mais ressemblait au premier titre. Il se retourna du tourne disque et dit :

-Tu m’as montré Chisato, est-ce que à mon tour tu désire voir sakanade ou mon masque ? Cela ne durera que quelques instants.



Voir le profil de l'utilisateur
Médecin sans frontière
Médecin sans frontière
avatar



328 posts

Squatte depuis le 19/07/2017

26 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
59/100  (59/100)
XP:
5350/7900  (5350/7900)
Spécialité: Kidô



Jeu 15 Fév - 21:50

Au tour du capitaine d’être plus surpris par cette journée que ne l’est Yuto. Si Chisato n’impressionne pas particulièrement une fois en shikai, il en est tout autre de ses pouvoirs de soin. Encore que le vizard a pu observer là où son pouvoir s’avère le plus puissant. Elle n’en demeure pas moins en reste quand on blessure plus physique comme les coupures ou les démembrements. Le plus drôle c’est que tout le monde la plupart du temps croie que guérir les corps endommagés, uniquement à cause que cela est ce qui se voit le plus et surtout qui demeure le plus impressionnant en action. Mais que dire de la réaction d’Hirako suit à l’anecdote du petit Onishi sur son histoire avec le bar. Il aime croire qu’à ce moment que le blondinet dut s’exclamer mentalement qu’il avait échappé à la catastrophe. La morale étant qu’il ne proposerait plus un verre au médecin sous peine d’avoir un déchaînement d’événement imprévisible. Cela ayant le mérite d’arranger les deux partis. Malheureusement, son interlocuteur ne tarit pas d’éloge à l’adresse de Chisato, ce qui l’enjoua particulièrement.

Alors Yuto ? Comment voulais-tu qu’il me dise autre chose que des compliments.

J’oublie souvent qu’il ne te connaît pas aussi bien que moi.

Ni même que personne ne connaît aussi bien que moi ?


Le petit argenté eut un sourire en coin. Qui pouvait signifier qu’il s’attendait à ce qu’il ait la réponse, mais aussi que ce sourire se trouve être sarcastique rapport aux paroles de Chisato qui fait référence à certains traits de personnalité du soigneur qui le rende beaucoup moins câlin et mignon que ça frêle apparence le suggère. Notamment son sadisme lattant concernant les personnes qu’il déteste. Ce sujet est d’ailleurs à l’occasion la raison de leur discutions, disons passionné lors de certaine séance de jinzen. Il en vient à répondre à la question du capitaine de la cinquième dans sa comparaison entre les capacités de soin du quatrième siège de la quatrième division rapport au vice-capitaine de la quatrième division. Il passa outre la familiarité au sujet de sa supérieure hiérarchique directe. Après tout, il ignore leur rapport personnel entre eux.

- Si l’on parle grâce à Chisato oui, je peux même la supplanter. Seulement, la vitesse de guérison à aussi son coûte en reiatsu. Si je peux soigner des blessures mortelles sans laisser de cicatrices, recoller des morceaux de corps coupé comme un rien… Euh oui je peux également faire ça. Sauf, qu’il ne faut pas que soit cicatriser depuis trop longtemps. Enfin, je la dépasse uniquement pour peu de temps, car les maux comme les coupures ou les démembre ou même si on m’aperçoit sauvé de la mort une ayant un trou de la taille d’un ballon. La dépense d’énergie s’envole rapidement surtout si la personne est proche de la mort. Seulement le vrai point fort de Chisato est de guérir l’intérieur des corps, comme détruire des maladies, des poisons, j’ai même pu vaincre des cancers tout juste installés. Dans ce genre de cas, je peux tenir toute la journée. Seulement, il y a une condition sinéquanone à laquelle je ne peux passer outre pour user de ce pouvoir. La personne doit être en vie. Si elle morte, je ne peux rien sauver. Les autres conditions étant que le mal ne doit pas être installé depuis trop longtemps. Par exemple un cancer en phase terminale, je pourrais seulement atténuer les effets et retarder l’inévitable à moins de trouver une solution qui le guérisse. De plus comme vous l’avez vu, je ne peux guérir la fatigue, ou la perte d’énergie ainsi que la douleur.

Oh! tu as oublié de lui parler de ce que représentent mes motifs sur le katana.

Tu m’as déjà montré la dernière technique, technique que je n’arrive toujours pas à utiliser et je refuse de lui parler de ça. De plus, je reste un soigneur et vu le potentiel de la dernière partie de notre pouvoir je n’ai pas spécialement envie de m’étaler dessus.


Onishi n’appartient pas à cette catégorie de shinigami qui cache au mieux les pouvoirs de son shikai lorsqu’on sait qu’il en a un. La cause première de cet état d’esprit vient de son poste de médecin. Si son entourage connaît son pouvoir alors il pensera d’avantage a lui pour sauver des vies. Au moins contrairement à l’époque il n’a plus besoin de cacher son reiatsu lorsqu’il partait soigner en douce des cas censés être irrécupérables avec Chisato. Désormais, il pouvait pratiquer sans se cacher. Dire que tout ses efforts pour éviter la monté en grade, l’on juste éviter d’arriver a son rang plutôt qu’il aurait dû l’être. Enfin, il a manqué d’être troisième siège, mais s’il n’avait pas joué sur les mots et maquillé la vérité il le serait. Une question alors le tente, mais il y songea au même instant que le vizard l’interrogea sur son envie de voir Sakanade et son masque d’hollow. L’étonnement apparu pour disparaître afin de céder sa place à la curiosité.

- Ça m’intéresserait beaucoup Sakanade ainsi que votre masque.

Une chance que Shinji est placé le nom de son zanpakuto avant son masque. Car pour Onishi, voir un zanpakuto en shikai est nettement plus banal que de voir de ses yeux un masque de hollow sur un vizard. En dépit qu’il s’agisse d’un shikai de capitaine. Il imaginait déjà toutes les formes possible et imaginable du masque. Lui passant momentanément de question le demi-shinigami sur le commandement. Même s’il hésite à le questionner dessus.

┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

http://tamtamdi.deviantart.com/art/266-Silcoon-635286825
Voir le profil de l'utilisateur
♠️Cheshire Cat♠️
♠️Cheshire Cat♠️
avatar



67 posts

Squatte depuis le 02/11/2017

28 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
0/18000  (0/18000)
Spécialité: Zanjutsu/Armes



Ven 16 Fév - 9:52

Hirako
Shinji

Onishi
Yuto

「 En musique Maestro 」

Yuto expliqua au capitaine comment marcher son zanpakuto et son pouvoir. C’était en effet un zanpakuto vraiment pratique et fait pour la quatrième division. Même si il y avait des limites à son pouvoir, il n’en restait pas moins exceptionnel. Même si la fatigue et la douleur ne pouvait pas être enlevé, si le soin était prodigué les effets secondaires disparaitrait assez rapidement. Il pouvait en témoigner suite à l’épisode de l’alcool qui venait de se produire. En tout cas une chose était sure, la prochaine fois l’alcool sera fortement déconseillé et il proposerait autre chose. Heureusement il avait un stock dans son armoire de diverse boisson non alcoolisée. Lorsque le capitaine lui posa la question pour Sakanade et son masque un étonnement pu se lire sur le visage de Yuto. Étonnement qui se transforma rapidement en curiosité. Pour le capitaine cela le flattait aussi et sourit bêtement. Ni plus ni moins. Il se positionna à l’autre coté de la pièce pour déclencher un bref instant Sakanade pour que son reiatsu n’explose pas à la figure de Yuto. Il voulait ne faire durer ce moment qu’un cours instant puisque sinon d’autre Taicho le sentirait et penserait à un danger. Il se fixa face à son interlocuteur et dégaina son zanpakuto.

-Taorero Sakanade.

Il le dit dans une voix atone, presque machinalement, comme s’il faisait ca des milliers de fois. Le zanpakuto pris sa forme de shikai et une étrange odeur survint doucement. Il regarda Yuto et sourit avec un rire non pas malsain, mais amusé comme s’il savait ce qui attendrait le jeune shinigami.

-Voila le pouvoir de Sakanade si tu sens une légère odeur c’est que tu es sous mon emprise. Je ne te ferais pas de mal rassure toi. Je vais juste te montrer avec une petite tape sur l’épaule ce qu’il peut faire.

Shinji s’avança lentement vers son interlocuteur et lui mis de front une tape sur l’épaule gauche. Il sourit et partis de l’autre coter de la pièce à nouveau. Il attendit quelques instants et arrêta les effets de Sakanade. Il regardait Yuto qui avait écarquillait les yeux. Etait-il surpris ? C’était possible il n’était pas courant de voir ce type de pouvoir mais cela amusait Shinji. Il marqua un temps de pause le temps que Yuto puisse dire ce qu'il pensait de Sakanade.

Puis doucement il porta la main sur son visage, juste devant son nez comme s’il sentait sa main mais la il souriait encore plus de façon amusé. Il voulait montrer son masque. Celui qui ressemble aux pharaons d’Egypte. Pourquoi cette forme ? il n’en savait rien mais c’était lui qui était apparu. Soudain le masque se matérialisa sur son visage et ses pupilles ainsi que sa voix changèrent. Ses pupilles devinrent grise entourée de noir et sa voix comme trafiquer par quelque chose. Le reiatsu aussi augmenta considérablement.

-Je te laisse regarder que quelques instants sinon on va se faire virer de là…Le reiatsu grandit avec et tous le monde va croire à une attaque.

Une fois la contemplation finie, le masque disparut comme il était apparu. Un cours silence s’ensuivit avant que Yuto ne prit la parole.
Voir le profil de l'utilisateur
Médecin sans frontière
Médecin sans frontière
avatar



328 posts

Squatte depuis le 19/07/2017

26 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
59/100  (59/100)
XP:
5350/7900  (5350/7900)
Spécialité: Kidô



Hier à 14:44

Nul doute que le capitaine écouta avec attention les paroles d’Onishi et qu’il les retiendrait pour l’avenir. Il nota le sourire d’une blancheur toujours aussi éclatante du vizard lorsque ce dernier vit Yuto être curieux. Seulement ce dernier sentait-il que c’est surtout son masque qu’il l’intéresse ? Pas sûr, mais il compte bien commenté aussi bien le zanpakuto ainsi que le masque. Le blondinet éloigné à l’autre bout de la pièce, il sentit à la fin de l’appel le reaitsu jaillir, reaitsu heureusement contenu. Dès lors, une odeur se fit sentir comme celui d’un parfum. Au même moment, Hirako expliqua son pouvoir. Sauf, que le petit argenté se leva brusquement en voyant le plafond au ciel, mais surtout en visualisant ce qu’il y avait dans son dos, lui la tête en bas, sans que ses sensations du touché soit modifié. Le visage neutre répondant comme à une agression en réflexe d’un événement anormal. Ce n’est qu’à la seconde suivant qu’il permit de laisser s’exprimer la surprise, notamment en se retournant et voyant le dirigeant de la cinquième division approché. Or, le parfum a beau agir comme un poison hallucinogène, impossible de le détruire. Non pas à cause de l’inefficacité de Chisato, mais de l’énorme différence de niveau entre les deux soldats du gotei treize. Le perturbant est encore comme il affecte le sens de la vue rapport au touché. Il a beau savoir que la tape sur son épaule est inversée, son cerveau lui indique une information qu’il sait fausse entre ce que dicte sa vue et son sens du toucher. Juste avec ça, Shinji est déjà être difficile à affronter.

Si tu augmentais ton niveau, tu aurais moins de problèmes pour combattre les pouvoirs de ce type.

Ce type est un capitaine et il l’était déjà sans son masque de hollow. Je doute que sans Sakanade en Shikai qu’il en soit moins redoutable.


Suite à cette incompréhension totale, il baissa les yeux qui regardaient en direction du plafond et firent volte-face. Incroyable même en s’attendant à ce que tout revienne normal, il reste étonné d’avoir regarder le mur alors que juste avant il voyait devant lui le vizard.

- Et bien, Sakanade est bien plus adapté au combat que Chisato. Question visuelle, il dénote pas mal avec ce cerceau au bout et… Ces trous sur la lame ? C’est de là que vient ce parfum ?

Le vizard retira sa main de l’épaule du shinigami pour la retirer et l’apposer sur son propre visage. La paume glissa vers le bas du visage du blondinet et un masque de hollow apparu. Des yeux de merlan frit prirent la place des iris de rubis du petit médecin. Il sentit clairement l’aura des hollows pendant quelques instants. Ironiquement, il s’attendait à un visage plus hollow ?! Mais c’est surtout les yeux qui ont changé. Des yeux jaunes à la pupille noir caractéristique des hollows. Le sensation qui lui reste est que le shinigami en face à mis un masque pour de monstre pour ce déguisé. Heureusement, il coupa cours à la démonstration, le masque comme le shikai du vizard disparu. Il en profita dans l’élan pour remettre Chisato dans sa forme classique et la ranger dans son fourreau.

- Je suis bien d’accord, il vaut mieux couper cours ici, sinon on risque de mettre en alerte le gotei treize et ça sentira mauvais pour nous.

Bien que ça sera surtout le vizard qui aurait des problèmes, cela pourrait aussi lui retomber dessus. De plus n’aimant pas se faire remarquer ce genre d’incident risquerait de le rendre un poil trop célèbre à son goût. Il commence tout juste à savoir gérer son semblant de notoriété à la quatrième division. Et s’il en profitait pour enfin poser sa question de manière détournée ?

- C’est assez surprenant votre masque ça donne vraiment l’impression… D’être un masque que vous auriez mis sur votre visage et vous pourriez retirer à tout moment. D’ailleurs, vous pouvez le mettre combien de temps sur votre visage ?

Il fit mine de prendre une pause dans ses paroles avant de donner l’impression de réfléchir à une autre question.

- D’ailleurs comment gérez-vous votre notoriété de vizard auprès de vos subordonnés ? Il n’y a pas de pression supplémentaire au niveau de vos responsabilités ?

Si tu avais était plus honnête tu aurais pu aller plus loin pour satisfaire ta curiosité savoir comment t’y prendre à ton niveau de quatrième siège. Tu peux également t’estimer chanceux qu’il ne te connaisse pas. Car un membre de la quatrième grillerait instantanément ta véritable intention. En tout cas un membre te connaissant un minimum.

Yuto n’osa pas répondre à Chisato cette fois-ci. Car elle visait juste, hélas, pendant presque un siècle il s’est habitué à ne pas être complètement honnête envers autrui lorsque le sujet est en réalité lui-même. Tout ça afin d’éviter les promotions ainsi que les responsabilités envers les autres.

┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

http://tamtamdi.deviantart.com/art/266-Silcoon-635286825
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



posts

Squatte depuis le

piges








Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Une très mauvaise journée [Hirako Shinji & Hideyoshi Taka]
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» La musique au Moyen Âge
» musique amerindienne
» Musique médiévale