C'est devenu dangereux les dossiers! {PV : Yuto-kun}
ϟ  Éclair blanc ϟ
ϟ Éclair blanc ϟ
avatar



568 posts

Squatte depuis le 15/11/2014

23 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
60/100  (60/100)
XP:
1100/8000  (1100/8000)
Spécialité: Kidô



Ven 13 Oct - 19:17

   
La matinée de la petite blanche avait été bien mouvementée, levée tôt elle avait eu l'occasion de préparer des petites sucreries pour la division mais aussi de petit déjeuner en compagnie d'Hana et de Byakuya, de chercher la tenue de ce dernier dans ses quartiers tout en affrontant le magnifique orage et la pluie dehors. Une fois qu'elle eut ramené les habits trempés de son capitaine dans son bureau en catimini, la petite blanche était retourné travailler avec grand plaisir. Une pile de dossier l'attendait sur son bureau. Elle les commença. Venant de passer quatre bonnes heures dessus, Shirome pris simplement sa pause de midi.

Après ? C'était direction l'entraînement ! Alors que cela ne faisait même pas 24 heures qu'elle n'avait pas combattu avec Raitei, entraînement ou pas, le blondinet taquin lui manquait déjà !  L'extérieur étant humide, Shirome utilisa simplement la cour intérieure de la 6ème division pour s'entraîner. Aujourd'hui la jeune femme avait programmé zanjutsu et...hakuda. Si elle maîtrisait bien le premier, pour le deuxième c'était une autre paire de manche, mais elle était persuadée qu'un jour elle y deviendrait meilleure, l'on ne naissait pas bon au corps à corps, il fallait bien s'entraîner avant !

Après deux heures passées la jeune femme s'étirait de tout son corps. Il était déjà bientôt 15 heures, mais elle n'avait pas fini. Byakuya se reposant aujourd'hui à cause de sa fatigue – du moins, elle l'espérait !- elle voulait que le lendemain soit bien moins chargé en dossiers ! C'est pourquoi elle s'y attaqua à nouveau, finissant les siens, choppant quelques uns au lieutenant au passage et fit tout ce qui pouvait être fait par les sièges. Il y en avait bien sûr que la demoiselle ne pouvait pas toucher ; Soit parce qu'ils étaient confidentiels, ou parce qu'il fallait une signature du capitaine.

Prenant une pile de dossiers qui devaient finir aux archives en bas, Shirome avançait précautionneusement dans les escaliers, ce n'était pas le moment de se faire mal -BADABOUM. Comme si ses pensées avaient influencé sa… chute… Un «  Itaaatata.….  »  suivi d'un léger grognement se fit entendre… «  Haa, les dossiers !  » Ayant du mal à voir avec un de ses yeux, Shirome essuya quelque chose… Oh, elle saignait. Soupirant, elle reprit la pile de dossier avant de remonter… «  Gnnnn…  »  ce petit bruit plaintif, c'était à cause de sa cheville….

«  Tout va bien, Shirome-chan ? Demande un membre de la division, assez nouveau qui appréciait la pétillante Shirome.
- Oui ça va, c'est pas grand-chose !
- Tu devrais aller voir à la 4ème non ? Tu saignes beaucoup quand même….  »

Quelques gouttes de sang étaient en effet tombées sur le bureau. Elle essuya rapidement ça avant de se relever. Oui c'était sans doute mieux de se faire soigner un peu et puis, ça donnait un peu mal à a tête cette chute…

«  Je reviens toute à l'heure !  »

Annonçait-elle avant de boiter jusqu'à la sortie. Le nouveau n'eut même pas le temps de proposer son aide que la siège était déjà partie. Même en boitant, elle était rapide. C'est fatiguée qu'elle arriva à la 4ème division, essuyant de temps en temps son vilain front qui saignait…. Elle s'annonça à l'entrée, donna son nom et attendait simplement qu'on l'appelle pour se faire examiner et éventuellement, soigner. Patiente, elle tapotait le manche de Raitei, le pied un peu sur-élevé  sur une autre chaise avec une poche de glace. Quelle journée !  


┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Médecin sans frontière
Médecin sans frontière
avatar



201 posts

Squatte depuis le 19/07/2017

26 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
59/100  (59/100)
XP:
4200/7900  (4200/7900)
Spécialité: Kidô



Sam 14 Oct - 17:08

Les égouts… S’il n’importe qui verrait l’importance de leur entretien si personne n’en prenait soin, il n’en demeure pas moins qu’il s’agit pour lui de la tâche la plus pénible. Dire qu’il n’avait même pas fini la première semaine de ce mois-ci à s’en occuper. Lui plus qu’un autre est heureux de savoir qu’ils aient une tournante pour les missions d’entretien du sereitei. Aussi surprenant que cela puisse paraître il préférait de loin nettoyer les sanitaires qui au fond il aimait bien les laver et les voir propres comme si personne ne sent servait. Même veiller à la propreté des rues du sereitei lui plaisait au fond. En son for intérieur s’il pouvait aseptiser la Soul Society de tout déchet ou micro néfaste et il non il ne parle pas de la onzième. Alors le monde des shinigamis deviendrait alors le monde le plus pur sur un plan clinique.

Il est presque quinze lorsqu’il revient avec son équipe des égouts, qu’il range tout le matériel et qu’il prenne une douche afin d’en retirer l’odeur. Et ensuite s’emparer de son sac de mochis préparer chez lui. C’est avec une joie mesurer qu’il allait enfin entamer la partie la plus intéressante de sa journée. Ce qui consiste à soigner les patients arrivant à la quatrième division. L’avantage d’être médecin au gotei treize et qu’à force de fréquenter toutes les divisions, Onishi à fini par acquérir une sorte de sixième sens pour savoir de ou vienne les shinigamis sans même leur demander leur division. Un exploit pas si impressionnant aux yeux de Yuto au vu que tout le monde finit par intégrer les habitudes de vie de sa division.

Son premier cas de la journée se révéla assez bénin de son point de vue. Une main tranchée suite à un entraînement trop virulent, en temps normal il lui aurait fallu une opération pour la remettre, mais avec le pouvoir de Chisato cela n’est qu’une broutille. Un cas peu préoccupant malgré le sang perdu, l’homme en question ne serait gardé que l’espace d’une demi-journée au pire jusqu’à la matinée prochaine. À peine terminer avec le premier qu’il allât en chercher un second patient ou pour cette fois une seconde patiente ou la première suivant comme on tourne la chose.

Le petit argenté possédait une méthode bien à lui pour juger de la gravité d’un cas au premier coup d’œil. C’est lorsqu’il s’interrogeait si la personne en face de lui semblait encore plus blanche qui lui. Il marcha d’un pas pressé à l’accueil demandant le nom de l’apparente jeune femme. Le nom obtenu il força son pas, mais de façon contrôlée afin de ne déranger personne.

- Rensei Shirome-san ? Je suis Onishi Yuto, je vais m’occuper de vous, mais avant de vous déplacer dans une chambre je vais m’occuper de stopper ce saignement.

Il apposa sa main recouverte de sa manche rallongée sur le front de la demoiselle. Donnant de vagues impressions qu’un bâton noir émettant une lumière verdâtre se collait sur le haut du visage de la blesser. Bien que cela ne soit pas aussi exprès qu’avec son Shikai, cela n’allait pas durer longtemps. La blessure ne saignant plus et ne risquant plus de s’ouvrir à moins de taper à nouveau dedans il demanda calmement à Shirome.

- Rensei-san pouvez-vous marcher seulement avec mon aide ? Si oui, la chambre en question est juste à un couloir, si vous ne vous le sentez pas ne vous inquiéter pas j’irais chercher un fauteuil roulant ou un brancard.

Quoiqu’il arrive, il sera à ses côtés veillant à éviter une quelconque chute. Son teint livide combiné à sa cheville n’allait pas l’aider. Sa préoccupation étant d’abord de connaître son autonomie avant de guérir sa cheville et s’occuper de son manque de sang. Même si elle est pâle elle est encore consciente et n’avait pas l’air d’être prêt à s’évanouir d’un instant à l’autre. Son pouls est un peu lent, mais au vu de la perte d’hémoglobine ça n’a rien de bizarre. Il reste à attendre sa réponse en se voulant rassurant, après tout la vie de Shirome n’est en aucun cas en danger surtout pas en sa présence.

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

http://tamtamdi.deviantart.com/art/266-Silcoon-635286825
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ  Éclair blanc ϟ
ϟ Éclair blanc ϟ
avatar



568 posts

Squatte depuis le 15/11/2014

23 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
60/100  (60/100)
XP:
1100/8000  (1100/8000)
Spécialité: Kidô



Sam 14 Oct - 18:44

   

  Attendant tranquillement dans une salle d'attente de la 4ème division, Shirome se montrait patiente. Ce n'était pas parce qu'elle était une pile électrique dans d'autres situations qu'elle ne savait pas faire preuve de patience, au contraire…. Tout ce de quoi elle avait hâte était actuellement de remettre les dossiers qui étaient tombés en ordre…. Mais elle savait qu'elle ne le ferait que quand elle serait en meilleur état, et surtout que ce vilain saignement s'arrêterait… S'éclater la tête contre une marche d'escalier, bravo, bravo… heureusement qu'elle n'avait pas perdu connaissance, d'ailleurs, quelque chose avait du traîner sur l'escalier pour l'entailler, aussi, certainement. Il faut dire qu'avec tous les dossiers parterre, la shinigami n'avait pas fait attention….

S'etirant un petit peu comme elle le pouvait elle observait certaines personnes, bien moins ou bien plus blessées qu'elle attendre aussi…. Patiemment ou non. Elle fit des sourires à certains qui lui répondaient ou non. Son attention se dirigeait vers une voix masculine qui semblait l'appeler. Tournant la tête et acquiesçant au sujet de son identité la petite blanche observait quelques secondes la personne avec laquelle elle parlait. Onishi Yuto, c'était ainsi qu'il s'était dénommé, un shinigami plus petit qu'elle et qui possédait une couleur de cheveux semblable. Une chambre ? Son état nécessitait une chambre ? Mince alors !

«  D'accord, je vous laisse faire dans ce cas !  »

Shirome le laissait donc mettre sa main au niveau de son front pour commencer les soins. Pour que ce soit un peu plus pratique pour elle, la petite blanche ferma les yeux avant de les ré-ouvrir lorsque c'était fini. Elle avait déjà beaucoup moins mal à la tête -au sens propre-, ça faisait du bien. Elle lâcha donc un «  Merci !  » avec un sourire.  Une fois que ce fut fait, il lui demandait si elle pouvait marcher avec son aide ou bien si elle avait besoin d'un fauteuil.

«  Eh bien je suis venue ici presque à cloche pieds alors je vais pouvoir me débrouiller pour rejoindre la chambre. C'est celle-ci ?   »

Attendant son approbation concernant la chambre pour se redresser, Shirome se leva avec un pied, en sautillant – presque joyeusement- malgré la fatigue imputable à la chute et à la perte de sang. Bon en fait ça lui donnait assez mal à la tête alors elle se retint un peu au mur et déposa son zanpakutô sur le lit avant de venir s'y échouer, se mettant sur le dos, couchée, attendant les soins ou les éventuelles questions de son médecin d'un jour…  qui devait la trouver bien énergique malgré les circonstances.  


┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Médecin sans frontière
Médecin sans frontière
avatar



201 posts

Squatte depuis le 19/07/2017

26 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
59/100  (59/100)
XP:
4200/7900  (4200/7900)
Spécialité: Kidô



Dim 15 Oct - 18:58

Fermer les yeux ou détourner le regard lorsqu’il approche sa main près de la tête n’a rien d’étonnant pour que Yuto relève ça. Seulement, si Shirome à première vu à l’air d’une shinigami lambda assez joviale et polie. Il fut des plus désappointés en apprenant qu’elle a fait tout le trajet de sa division à la quatrième en saignant du front avec une cheville foulée au point de plus pouvoir poser pied-à-terre ? Il approuva du chef assez stupéfait. Il voyait qu’effectivement sa cheville de la petite blanche était douloureuse, mais il se rattrapa pour ne pas laisser sa mâchoire entre ouverte en la voyant partir heureuse dans la chambre indiquée. Il alla chercher le matériel pour la soigner tout en surveillant du coin de l’œil la blessée. Combiné avec son Kaido cela ne devrait pas prendre plus d’une heure pour la remettre sur ses deux pieds. Même si avec son front guérir il serait à moitié choqué de la voir vouloir repartir à son travail en marchant sur les mains.
Tout saisir ne fut pas bien long et visiblement malgré ses difficultés Rensei est parvenu avant lui à la chambre.

C’est une pile électrique cette fille.

Heureusement que ce n’est pas courant ce genre de blessé on finirait par croire que les pires mots seraient justes de mauvaise grippe.


Une fois, entrer dans la chambre et fermer la porte. Il approcha doucement la shinigami allongée sur le lit au côté de son zanpakuto observant son teint. Il jurait qu’elle est prit plus de couleur rapport à tout à l’heure. Sauf, qu’il ignore si l’apparente jeune femme comme lui à une peau naturellement pâle.

- Je vais m’occuper de votre cheville. N’hésité pas à dire si le bandage vous fait mal, ça me permettra d’ajuster le bandage avec la glace. Mon kaido fera ensuite le reste du processus de guérison.

Il attendit seulement d’être certain qu’elle est comprise. Il décrocha seulement sa réserve de mochis daifuku encore bien rempli afin de la déposer à côté de Shirome. Il se passionna au pied du lit.

- Vous pouvez en prendre si vous le souhaitez Rensei-san, ce sont des mochis daifuku que j’ai confectionné chez moi. Mais j’aimerais savoir comment vous avez réussi à vous entailliez le front de cette façon en plus de votre tordre dans les règles de l’art votre cheville.

La pose du bandage avec la glace fut de courte durée. Désormais, il apposa ses deux mains sur la cheville. Si le saignement au front se serra relevait une blessure inquiétante si l’écoulement du sang n’était point stoppé. L’entorse elle se révèle surtout handicapante juste pour marché. Si assis derrière un bureau la paperasserie ne demanderait pas d’effort spécial. L’entraînement ou les missions impliquant des affrontements lui seraient vu refuser jusqu’à sa guérison complétée. Il se voyait obligé de la rassurer à ce sujet au vu du nombre titanesque de shinigami détestant l’administratif, dont il fait partie lorsque cela dépasse une certaine durée.

- Ne vous inquiétez-vous ne serait pas condamné à une durée indéfinie à vous occuper de dossier administratif. En dehors d’aujourd’hui en tout cas. Ah j’ai oublié de vous le demander, mais de quelle division venez-vous ?

Il élimina les suggestions une à une. La première ? Non comme la sixième elle est trop souriante pour ça. La douzième pas assez folle et la onzième sa politesse élimine cette possibilité d’office. La deuxième trop chaleureuse et il l’imaginait mal à la dixième. Il reste alors la troisième, la neuvième et le plus probable à ses yeux la huitième. Il a éliminé la quatrième division d’office au vu qu’il est déjà, même s’il ne la connaissait pas, son visage lui donnerait déjà un air de déjà vu. À l’exception qu’elle vient tout juste d’arriver.

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

http://tamtamdi.deviantart.com/art/266-Silcoon-635286825
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ  Éclair blanc ϟ
ϟ Éclair blanc ϟ
avatar



568 posts

Squatte depuis le 15/11/2014

23 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
60/100  (60/100)
XP:
1100/8000  (1100/8000)
Spécialité: Kidô



Lun 16 Oct - 18:41

   

  Une fois confortablement installée sur son lit provisoire Shirome se contentait d'attendre que l'on s'occupe d'elle. Il souhaitait à présent s'occuper de sa cheville et l'informait aussi de diverses choses, notamment de ne pas hésiter à prévenir si elle avait mal. Elle hocha la tête, de la glace lui ferait sans doute du bien ! Il posa aussi des mochi a coté d'elle avait de se positionner au bon endroit tout en lui indiquant qu'elle pouvait en prendre si elle le voulait. Ravie qu'on lui offre un petit quelque chose à manger, Shirome ne dit pas non, au contraire.

«  Ho, merci beaucoup ! J'en prends avec plaisir… Itadakimasu…. ~ !  » Croquant dans un des mochi tranquillement elle n'oubliait pas non plus de répondre à sa question après avoir avalé. «  Ils sont bons en tout cas ! Et bien en fait j'avais une grande pile de dossiers et j'ai descendu les escaliers… et bah je suis tombée et j'me suis cognée la tête sur une marche…. Haha…  »

La jeune femme soupira lorsqu'elle sentait la glace et le bandage… Ca lui faisait du bien quand même ! Elle avait assez tendance à oublier la douleur, posée comme ça tranquillement elle se rendait compte qu'au final elle s'était fait bien mal… de façon totalement stupide certes….

Pensant certainement qu'elle craignait les dossiers, le 4ème siège tentait de la rassurer sur ce point cependant cela n'inquiétait en rien la petite siège mais ça il ne pouvait pas le savoir ! Il en profita aussi pour lui demander de quelle division elle venait. Ha c'est vrai qu'en se présentant elle aurait peut-être pu l'indiquer, à croire que la chute l'avait rendue un petit peu moins réfléchie… L'étourdissement certainement….Elle allait se rattraper rapidement de toute manière….

«  Oh, ça ne me dérange pas les dossiers j'aime bien ça moi… Même s'ils m'ont fait tomber, haha… Et sinon, je suis de la 6ème division, huitième siège !  »

Terminant le mochi, Shirome ne s'étonnait pas de dire dans quelle division elle était, elle ne trouvait pas ça bizarre… C'était un choix qu'elle avait fait et depuis un an demi maintenant, elle en était très heureuse, Kuchiki Taichô était une personne assez complexe mais avec laquelle elle aimait apprécier passer du temps et le Fukutaichô mettait une certaine ambiance un peu décontractée de temps en temps, elle s'était fait une place et des amis dans cette division.  


┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Médecin sans frontière
Médecin sans frontière
avatar



201 posts

Squatte depuis le 19/07/2017

26 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
59/100  (59/100)
XP:
4200/7900  (4200/7900)
Spécialité: Kidô



Sam 21 Oct - 14:48

Le pâtissier en herbe se vit ravi que ses mochis soient appréciés. Petite compensation pour la petite Rensei qui est un peu plus grande qu’Onishi. Enfin, il en apprenait plus sur la provenance des blessures de la shinigami. Une chute dans les escaliers à cause de vilain dossier ? Il comprenait pourquoi elle fut si entaillée sur le front et sa cheville tordue a dû se retrouver dans cet état en essayant de se rattraper ou tombant. Yuto reste impressionné de voir l’enthousiasme de sa patiente. Surtout qu’il ne sentait pas une joie feinte comme habituellement pour donner l’impression que la douleur ou l’accident est moins grave qu’au premier abord.

- Au moins, vous n’avez eu qu’une entaille au front et une entorse. Les chutes dans les escaliers peuvent se terminer de façon beaucoup plus grave et dramatique. Soyez prudente à l’avenir quand vous aurez dans les mains une pile de dossiers vous empêchant de regarder là où vous marchez.

Bien qu’avenant, le soigneur n’exagérait en rien ses propos. Certain parvienne à se tué sans même dégringoler tout l’escalier, tandis que d’autre un poil plus chanceux se retrouve avec des membres brisés. Enfin il n’allait pas se lister toutes les blessures possibles et imaginables dans ce contexte, mais un peu de prévention ne fait pas de mal. On ne sait jamais de quoi est fait demain comme on dit et pour aujourd’hui les surprises continuaient. En entendant que Shirome est la huitième siège de la sixième division. Non, seulement ses pronostics tombèrent complètement à plat, mais il était tellement étonné que sa concentration sur le Kaido perdit de son efficacité l’espace de deux petites secondes. Sa tête se rehaussa et afficha le visage d’un merlan frit. Bien qu’il reprit expressément sa contenance, le choc ne passerait pas inaperçu.

Chisato tu crois que son choc à la tête est plus grave qu’on l’aurait cru ? Je veux dire elle paraît pas un peu trop amical pour une membre de la sixième division ?

Il faudrait que je sois dans sa tête pour te le dire, mais je pense que tu dois juste lui poser des questions à ce sujet. Après toi tu parais agressif pour un membre de la quatrième lorsque les membres de la onzième de demande d’effectuer leur corvée à leur place.


- Euh vous avez toujours était aussi énergique et jovial ?

Il reprit ensuite sérieusement les soins, dans son regain de concentration il vient de réaliser qu’elle disait aimer les dossiers. Il s’interrogeait si la demoiselle n’était pas un produit spécial de la douzième division. Jusqu’à maintenant tous les shinigamis de la division du capitaine Kuchiki revêtaient cet aspect assez strict et peu loquace. En dehors de quelque exception comme le vice-capitaine Abarai. Sauf, que concernant cette Shirome niveau amabilité on vient de changé de dimension.

- Je dois avouer que vous me surprenez Rensei Hachi Seki. D’habitude, les shinigamis de la sixième division que je rencontre sont moins avenants et surtout je ne me rappelle pas avoir rencontré une personne aimant travailler dans les dossiers. Vous les aimez à quel point ?

Pourquoi tu lui poses cette question ? Par simple curiosité ?

Non, pour savoir s’il faut lui prendre du sang et demander au capitaine Kurotsuchi de la cloner en douze autres exemplaires.


Connaître le rang de son interlocutrice l’obligea à fouiller dans sa mémoire afin de se rappeler si oui ou non il lui avait donné son rang. Bien que dans son cadre il n’y est pas formellement contraint. Il valait par politesse de lui, même s’il se permettrait de poser une autre question.

- Je ne sais plus si je vous l’ai dit en me présentant, mais je suis le quatrième siège de la quatrième division. Désormais, je suis certain de ne pas l’avoir oublié. J’aimerais savoir juste par pure curiosité si cela ne vous dérange pas, depuis combien de temps êtes-vous à la sixième division ?

Onishi gardait systématiquement l’habitude de poser des questions auxquelles on pouvait également lui rétorquer. Bien qu’il n’y réponde jamais si la personne avec qui il parle n’y répond pas d’abord.

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

http://tamtamdi.deviantart.com/art/266-Silcoon-635286825
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ  Éclair blanc ϟ
ϟ Éclair blanc ϟ
avatar



568 posts

Squatte depuis le 15/11/2014

23 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
60/100  (60/100)
XP:
1100/8000  (1100/8000)
Spécialité: Kidô



Lun 6 Nov - 7:08

   

  C'est vrai que Shirome avait été plutôt chanceuse… Imaginez plutôt le titre du journal de demain si cela n'avait pas été le cas : une shinigami grièvement blessée (ou pire) suite à une chute dans les escaliers ! Un peu honteux n'est-ce pas ? Hochant vivement la tête à sa remarque, elle avait bien sûr décidé de faire un peu plus attention dès qu'elle était tombée – elle n'attendait pas forcément ce genre de conseil pour le faire….

«  Haha, promis, promis….  » Tout en se grattant un peu la joue….

En expliquant qu'elle venait de la sixième division et même qu'elle y était siège Shirome ne s'attendait pas à une telle réaction presque de surprise et de choc ! C'était si amusant pour elle que la petite blanche ne pu échapper un rire surtout à sa remarque concernant son caractère.

«  Bien sûr oui ! Pourquoi cette question ?  »

La huitième siège n'avait jamais vu un tel étonnement – ou alors on lui en avait rarement fait part- et se demandait s'il ne pensait pas son choc à la tête un peu plus grave mais non non… Elle avait toujours été une petite pile électrique quoi qu'on en dise ou en pense ! Elle eut d'ailleurs rapidement l'explication, le caractère général des membres de la division mais plus que tout c'était son… attrait pour le dossiers ? Comment ça à quel point ? A nouveau elle ne pu s'empêcher de rire un peu -décidément il était bien drôle cet Onishi Yuto, du moins pour Shirome.

«  Ce n'est pas la première fois que je surprends, haha… et il suffit de bien regarder, il y en a d'autres qui sont avenants et pour les dossiers, plus que d'autres et ça ravi certainement mes supérieurs. Si faire des dossiers peut les libérer de quelques charges, ça me fait encore plus plaisir.  »

Le sourire de la jeune femme se fit plus doux qu'amusé. Elle pensait à Abarai Fukutaichô, certes – dont la difficulté avec les dossiers n'était plus à renseigner-, mais aussi à Kuchiki Taichô qui méritait un peu plus de temps libre.

Alors qu'il continuait de la soigner il nota qu'il avait vraisemblablement oublié de se présenter entièrement et le fit donc. Ainsi il était le 4ème siège de la division. C'était pour ça que ses soins étaient aussi efficaces et qu'il semblait aussi intéressé ou est-ce que c'était simplement dans son caractère… ?

«  Non vous ne vous me l'aviez pas dis, je le sais maintenant en effet… et ça fait environ un an et demi que je suis à la division… je crois… hm… oui c'est ça.. un an et demi… Et vous ça fait combien de temps ?  »

Bien sûr qu'elle avait envie de lui retourner la question !  


┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Médecin sans frontière
Médecin sans frontière
avatar



201 posts

Squatte depuis le 19/07/2017

26 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
59/100  (59/100)
XP:
4200/7900  (4200/7900)
Spécialité: Kidô



Mar 7 Nov - 18:33

La promesse il est certain que la petite Shirome tenterait de la tenir, à moins qu’elle ait en elle un penchant pour les plaisirs masochistes dans ce cas il pourrait ce voir plus souvent. Durant le court instant où la shinigami se gratta la joue, il observa qu’elle frottait son doigt au niveau de sa cicatrice. Un tic ? Seulement, il fut pris un peu de cours lorsqu’elle lui demanda pourquoi la question sur sa jovialité et l’argenté trouva à dire sur un ton neutre parfait.

- Juste par simple curiosité.

Sois plus honnête dans ces circonstances, cela serait tellement plus comique.

Pour toi oui, pour moi non. Je n’imagine pas quiconque prendre bien le sou entendu que leur joie soit un trouble mental.


Le médecin s’interrogeait si la hachi seki ne s’amusait à pas à son détriment de son désarroi face à une personne aussi décalé rapport au stéréotype habituel des shinigamis de la sixième division. Suite à une rapide réflexion, elle semblait trop gentille pour penser à ce genre de farce mesquine. Il écouta d’une oreille des plus attentive les paroles de son interlocutrice. Son amour pour les dossiers se ressentait dans sa voix. Il lui vient une théorie, qu’Onishi s’interrogea s’il osait la poser ou non et au bout du compte la curiosité s’y fit trop forte.

- Vous ne seriez pas en train de dire que vous allez jusqu’à réclamer des dossiers à vos supérieurs ou à vos subordonnés quand les vôtres sont terminées ? Parvenez-vous à avoir encore du temps libre suite à ça dans ce cas là ?

Tu penses que je devrais l’envoyer effectuer un scan pour savoir si elle ne possède aucun traumatisme crânien ?

Allons, la folie ne se détecte pas.

Visiblement les surprises ne s’arrêteraient qu’au départ de Shirome. Il pivota la tête à son encontre aussi impressionner qu’admiratif. Elle est à la sixième division depuis seulement un an et demi et elle est déjà la Hachi seki. Cela est tout simplement prodigieux. En retraçant son propre parcours, il lui a fallu trois ans avant de devenir le dix-neuvième siège et cinquante et un ans de plus pour devenir le dix-huitième siège. Bien qu’à la différence de beaucoup il faisait tout pour éviter la promotion. Cela n’en demeura pas point qu’en termes d’ascension cette jeune femme la coiffé au poteau. Il venait de réaliser qu’elle a pu également changer de division entre-temps. Après tout les shinigami ne restent pas forcément toute leur vie comme eux dans la même division.

- Me concernant cela fait cent cinquante-quatre ans que je suis à la quatrième division et je n’ai jamais changé de division est-ce votre cas aussi ? Ah savoir cependant que cela fait tout juste deux ans que j’ai obtenu le grade de Yon Seki, avant cela j’étais le Jûhachi Seki. Mon catapultage faramineux me fut attribué grâce à mes exploits de soigneur sur-le-champ de bataille durant la guerre contre Aizen. Là de par mes techniques de soin ainsi que mon Shikai j’ai pu recoller les membres arrachés de shinigami hors de combat et les empêcher de mourir grâce à tous mes dons. Suite à cela je fus convoqué dans le bureau de Unohana-sama et mon grade fut réévalué.

Tu pourrais put ajouter qu’à ce moment tu as vaincu à toi seul quatre exequias avant même que tes copains est le temps de poser les mains sur les mourants.

Il est inutile pour un médecin de la quatrième de parler de ce genre de fait d’armes. Pour un soigneur, ce n’est pas bien important.


- Il m’arrive d’utiliser Chisato pour guérir ou plutôt sauver des patients, car je l’appelle pour les cas vraiment urgents ou c’est vraiment une question de vie ou de mort notamment lorsqu’il y a un empoissonnement. C’est que les soins via notre pouvoir dépensent bien plus d’énergie en comparaison des soins ordinaires comme ici. D’ailleurs quel est le nom de votre zanpakuto ?

Encore une fois il ne dit pas mon zanpakuto s’appele Chisato, mais toujours Chisato. Réflexe qu’il a depuis qu’il peut parler librement d’elle une fois qu’il a montré son shikai. En prenant conscience de ses propres paroles, il se demandait si elle n’allait pas elle s’interroger sur la raison que son Shikai s’est révélée à cet instant ou si elle ne va pas se montrer plus intrusive. Enfin, il répondrait dans la limite du raisonnable et le temps que la cheville soit en parfait état, ce qui ne devrait plus demander longtemps.

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

http://tamtamdi.deviantart.com/art/266-Silcoon-635286825
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ  Éclair blanc ϟ
ϟ Éclair blanc ϟ
avatar



568 posts

Squatte depuis le 15/11/2014

23 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
60/100  (60/100)
XP:
1100/8000  (1100/8000)
Spécialité: Kidô



Dim 19 Nov - 14:38

   
Alors que Shirome était persuadée que sa question sur son caractère était loin d'être innocente, il lui en certifiait le contraire en disant que c'était par simple curiosité… Enfin bon ce n'était pas très grave, et la curiosité pouvait aussi justifier tout cela, elle n'en tint pas rigueur, ce n'était ni le moment ni bien… important…. Elle avait beaucoup de plaisir à lui montrer que tous les membres de la sixième division n'étaient pas comme il pensait et espérait que ça pourrait l'ouvrir un peu plus…. Elle ne pu que rire lorsqu'il aborda les dossiers… Etait-ce si choquant ?

«  Parfois c'est un peu ça oui… ! Haha, sans empiéter sur leur travail non plus… Et oui j'ai du temps libre… Je m'entraîne, je dessine et je fais des petites choses sucrées...  »

Elle trouvait du temps pour tout ça, même si tous les jours ce n'était pas possible, dépendant de ce qu'elle faisait et de si elle avait eut une longue journée mais elle en avait toujours pour se détendre c'était là l'essentiel pour elle. La discussion dévia ensuite sur la division… Ho oui… Si longtemps, 154 années dans la 4ème division ! Il lui expliquait avoir été reconnu lorsqu'Aizen avait trahi la Soul Society.

«  Oh je vois, ça fais vraiment longtemps que vous êtes dans la 4ème division alors… Moi ça fait juste un an et demi que je suis shinigami, je n'ai pas vraiment de fait de ce genre à mon actif.  »

Elle lui souriait parce qu'elle savait que c'était sa maîtrise de son zanpakutô et aussi son sérieux qui l'avait projeté jusque là. Parlant zanpakutô justement il état en train de lui expliquer le fonctionnement du sien, et lui donnait son nom. Chisato. Qui permettait de guérir, donc, particulièrement les poisons. C'était bon à savoir.

«  Je garde ça en tête. Enchanté Chisato.  »

Bah oui il l'avait sur lui alors bon, autant saluer directement l'arme même si elle n'était pas sûre d'être entendue, dans tous les cas elle n'aurait aucune réponse.

«  Raitei. Mon zanpakutô s'appelle Raitei et il est spécialisé dans la foudre.  » Elle montra ses mains gantées. «  D'où les gants ! Comme ça je peux choisir si la portée d'une certaines techniques. Par exemple, lorsque je les enlève, à chaque fois que quelqu'un me touche avec une arme ou son corps il se prend une décharge, entre autre....  »

Comme Yuto lui avait expliqué un peu le fonctionnement du sien, elle en fit de même. Et puis ce n'était pas un secret qu'elle appréciait parler de lui…


┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Médecin sans frontière
Médecin sans frontière
avatar



201 posts

Squatte depuis le 19/07/2017

26 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
59/100  (59/100)
XP:
4200/7900  (4200/7900)
Spécialité: Kidô



Ven 24 Nov - 11:09

Incroyable, mais vraie, cette femme allait jusqu’à réclamer des dossiers à ses supérieurs. Il avait déjà entendu cela entre deux conversations entre shinigami qui rigolait comme quoi cela sera super qu’il en existe en vrai. Hors là, ce n’est pas une blague ni une contre façon cette femme d’après ses dires aimait ça. Ensuite, qu’elle s’entraîne cela n’a rien d’étrange pour n’importe quel shinigami. Onishi s’attelle lorsqu’il peut à s’entraîner et pas uniquement au kaido, mais aussi au hado, bakudo et kekkai. Ainsi que le zanjutsu. Et comme souvent il se dit qu’il devrait pratiquer plus sérieusement le shunpo. Concernant le hakuda il  en avait abandonné l’idée, mauvaise comme il est. Cette Shirome quel que soit son niveau dans la matière pourrait le battre même avec sa cheville foulée dans la voie de la guérison totale.

- Je vois dans mon cas remplacer la pêche ou la randonnée par le dessin et vous aurez plus ou moins mon emploi du temps.

Dit-il d’une voix douce. Se lanceraient-ils un jour un concours de pâtisserie entre eux ? L’idée est à garder s’il se revoit un de ces quatre. Si elle semblait être surprise de le savoir depuis si longtemps à la quatrième division. Yuto fut clairement surpris d’apprendre que cela ne faisait qu’un an et demi qu’elle se trouve à la sixième division. C’est pour cela qu’elle est encore si joviale ? Néanmoins, il y a une autre contestation de taille, cela veut dire qu’à peine arrivée elle est la huitième siège de sa division.

- C’est assez impressionnant de savoir qu’en moins de deux ans vous êtes déjà la Hachi seki. Il a peut-être une chance pour vous que vous montiez encore en grade avant la fin de cette année. Pour ce qui est des faits cela viendra un jour ou l’autre. Surtout que vous y êtes à mon avis plus propice que moi à avoir des missions vous mettant en avant comme cela. Chez nous c’est davantage la qualité et vitesse de nos soins qui fait qu’on monte ou descend.

J’ai bien entendu toi qui parles de chance pour monter en promotion ? Tu es vraiment Onishi Yuto ou un sosie ?

Si je trouve ça assez poisseux quand ça tombe sur moi, je trouve au contraire que c’est bien que cela tombe sur les autres.


Quoi qu’il en soit, il ne se doutait pas qu’elle devait être douée si peu de temps elle est déjà aussi haute dans les grades. Recherche-t-elle les promotions ou comme les fuit-elle ? Ce n’est pas vraiment le genre de question qu’il peut se permettre de poser. Chose qui le fit sourire d’amusement et de plaisir est de la voir saluée Chisato. Au point qu’il en fut touché personnellement, surtout venant d’un élan aussi sincère.

Qu’elle est chou, dis-lui que je lui renvoie le compliment ! Oh il faudrait lui montrer notre pouvoir plus en détail tu ne crois pas ?

J’ai peur d’avoir compris comme tu veux lui montrer…


- Elle vous renvoie avec sincérité la politesse.

La gratitude dans sa voix pouvait aussi bien correspondre à sa propre joie d’entendre une shinigami traiter avec autant d’égard son zanpakuto que la courtoisie amicale de Chisato. Entendre Rensei nommé à son tour son compagnon ne l’étonna pas comme si cet instant était on ne peut plus naturel. Le médecin nota curieusement qu’à l’inverse de la petite blanche qui est chaleureuse et attirante par sa sympathie. Son pouvoir semble vouloir repousser quiconque l’approche. Il se rappelle d’une phrase qui dit que le pouvoir d’un zanpakuto en dit long sur la personnalité de son porteur, consciemment ou non. Dans tous les cas, il mémorise qu’il ne faut jamais toucher son arme ou la demoiselle une fois les gants retirés. Il plaignait d’avance les adversaires en face d’elle qui n’auront rien pour la combattre à distance.

- Je vous salue Raitei.

Dis chaleureusement Onishi. Il observa la cheville dans quelques minutes elle serait complètement guérie.

- Je tiens à dire qu’on en a plus pour longtemps à parler d’ici peu vous pourrez à nouveau sautillé partout dans le sereitei et ainsi qu’attrapé les dossiers sans tombé dans les escaliers. Je tiens à dire que je suis toujours ravie d’entendre qu’une shinigami s’entende à merveille avec son zanpakuto. Sauf, si je m’avance un peu, mais votre voix m’indique au contraire que je ne me fourvoie pas.

Elle ne serait pas la seule, toi aussi tu m’aimes énormément tout comme je n’ai d’yeux que pour toi.

Exacte, mais heureusement elle ignore ce que c’est de vivre au quotidien avec toi, mais si c’est très plaisant.

Parce que tu crois être un cadeau en permanence peut-être ?


Yuto ne préféra pas enchaîner dessus. Sinon, sa concentration vacillerait et la guérison de Shirome prendrait plus de temps que nécessaire.

- Enfin, si je ne parle pas si souvent de Chisato, elle adore que je parle d’elle. Enfin, quoiqu’il arrive vous ne me trouverez jamais sans elle accrocher à moi ou au moins sans être dans la même pièce. Si c’est le cas, c’est que je ne suis pas du tout dans mon état normal.

Et c’est peu de le dire, depuis que Chisato lui parle, la distance à laquelle il fut le plus éloigné l’un de l’autre fut de cinq mètres uniquement, car il doit la déposer à cause de l’encombrement de sa pièce de vie le temps de tout ranger. Si Yuto de son propre aveu de se trouve pas du tout extrême dans sa relation avec Chisato, il trouve qu’il vaut mieux être trop attaché que faire comme certain shinigami notamment un certain Hanataro qui lui parvenait de temps à autre à oublié ou il avait posé son zanpakuto. Chose complètement impensable pour Onishi.

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

http://tamtamdi.deviantart.com/art/266-Silcoon-635286825
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ  Éclair blanc ϟ
ϟ Éclair blanc ϟ
avatar



568 posts

Squatte depuis le 15/11/2014

23 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
60/100  (60/100)
XP:
1100/8000  (1100/8000)
Spécialité: Kidô



Sam 9 Déc - 0:13

   
Apparemment, les deux jeunes gens avaient un emploi du temps plus ou moins similaire. Quoi de plus normal au final pour des shinigamis sérieux qui avaient à coeur de progresser juste pour montrer de quoi ils étaient capable. Ainsi, il ne dessinait pas – tout le monde ne le faisait pas- mais aimait apparemment pêcher ou marcher. Il faisait beaucoup d'activité physique, au final. Il avouait être impression par sa montée en flèche. Cela gênait Shirome bien évidemment qui en rougissait un peu. Elle n'attendait pas spécialement de monter en grade mais si elle pouvait aider son Capitaine et Lieutenant cela lui tenait alors à coeur !

«  Je ne cherche pas vraiment la gloire ou les montées en grade mais pourquoi pas, si mon travail est apprécié cela fait toujours plaisir.  »

Plus elle montait en grade, plus elle pouvait avoir des dossiers importants et certainement très intéressants. Les montées ou descentes en grade devaient être bien différentes dans les divisions, la force dans la 11ème et la capacité de soigner dans la 4ème. Si elle devait en penser quelque chose pour la 6ème cela serait plutôt le sérieux, les capacités ainsi que ce qui était fait sur le terrain.

Lorsqu'il lui présentait son zanpakutô, Chisato, Shirome ne tarda pas à le saluer, aussi bizarre que cela pouvait paraître extérieurement, ce n'était pas très grave, l'important étant simplement qu'elle restait elle même en toute circonstance, même sur un lit d'hôpital. La petite blanche ne fit qu'un aimable sourire lorsqu'on lui renvoyait la politesse. Cela devait surprendre Chisato aussi d'ailleurs.

«  Et Raitei en fait de même. C'est rare les personnes qui saluent les zanpakutô alors on en profite, haha.  »

Regardant sa cheville comme le faisait Yuto, celui-ci lui annonçait qu'elle était bientôt guérie et qu'elle allait pouvoir gambader dans le seireitei. Hochant la tête avec l'énergie qu'elle n'avait pas perdue Shirome avait hâte de le faire -tout en restant prudente, bien évidemment- et se permis d'appuyer les propos de Yuto.

«  Oui, je tiens beaucoup à lui et je comprends ce que vous ressentez. Je pense qu'on peut dire qu'on est en osmose, je ne m'en sépare jamais, il est dans mon lit quand je dors. Je l'emmène partout aussi, haha. Et aucun problème pour ma cheville. On se reverra certainement une autre fois,e enfin, espérons que cela ne soit pas pour une blessure, ça serait dommage.  »

D'autant que ce n'était pas parce qu'elle se blesserait que ce serait forcément Yuto qui allait la prendre en charge ! Quoi qu'il en soit, au final, elle était contente d'être tombée, elle venait de rencontrer quelqu'un qu'elle appréciait déjà !  


┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Contenu sponsorisé



posts

Squatte depuis le

piges








Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sénateur Carlos Fritz Lebon: un homme malhonnete et dangereux
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» Haïti : Un dangereux précédent par Patrick Elie
» Les dossiers militaires ( travail d étude )
» Exécution d'un dangereux bûcheron [Torino Island, Rang S, Solo, Contre-attaque][Réservée]