Rencontre imprévue (Pv Niebla Zalyssa)
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Mar 12 Aoû - 15:24

Rencontre imprévue

Sanguinario Sitharion et Niebla Zalyssa


Sitharion se trouvait sur le balcon entrain de rester l'immensité du désert. Si vaste, si profond, si rempli de puissance brute. Peu pouvait se vanter d'avoir dominer sa puissance même ceux qui vivaient dans ce palais dont certaines ailes étaient encore en ruine à cause des récents affrontements. Croisant les bras, ses yeux rouges restait fixé vers l'horizon comme pour parvenir à découvrir ce fameux avenir auquel il était promis par la déesse. Mais il se demandait parfois si il avait bien choisis, la matronne Hallibel comme il l’appelait maintenant n'était pas une dame du chaos, bien au contraire. Elle faisait régner l'ordre au sein du palais même si selon elle, le Hueco Mundo n'avait pas besoin de chef. Étant la plus puissante, il était pourtant certains qu'elle soit ce chef mais Sitharion se demandait si cela ne risquait pas de compromettre ses propres ambitions. Après tout même si il pensait plus à lui qu'aux autres, il ne voulait pas voir sa race éteinte et la destruction de Las Noches avait été un coup dur qu'il ferait payer à ces Shinigamis malgré qu'ils étaient maintenant en paix avec leurs ennemis de toujours.

*La paix ne sert qu'a mieux endormir l'imbécile, la guerre reprendra un jour, car nous sommes voué au combat. Nous sommes les ténèbres, ils sont la lumière, il ne peut y avoir de paix.*

Se détournant de sa vision, il franchit le seuil de la porte et commença à se balader dans le palais qui n'était pas très habité pour le moment. Il avait parfois croisé à l’occasion d'une petite gamine dans le désert non loin du palais mais il n'y avait pas prêté plus attention. Ce n'était pas digne de sa condition. Après tout, il était le premier des tout nouveaux Espada du Hueco Mundo et même si il n'était pas en première position, il savait qu'un jour cette place serait sans nul doute pour lui. Marchant d'un pas assuré, il passa dans le quartiers des Arrancars où se trouvait d'ailleurs ses propres quartiers qui étaient à priori les anciens du défunt Segunda Espada. Il avait pu remarquer que celui-ci aimait l’opulence et même si Sitharion n'était pas contre cela, il n'avait pour le moment personne sur qui régner alors à quoi servait de montrer que vous aviez du pouvoir à ceux qui n'étaient pas la? L'armée était à reformée et même dans ce cas, il fallait savoir quels étaient les plans de la matronne et pour cela il devait gagner plus que sa confiance mais l'ancienne Tercera était bien réservée et intelligente. Ce serait un défi de poids que de savoir ce qu'elle pensait derrière sa chevelure blonde.

Alors qu'il marchait, il entendit les pas d'une autre personne qui venait en face de lui. Bien sûr, il avait déjà croisé d'autres Arrancars et il arbora alors le même visage que ce qu'il faisait à chaque fois. Voyant que c'était une jeune femme Arrancar, il continua à avancer avec un regard sûr de lui. De l'extérieur on pouvait ressentir une certaine prestance mais aussi une certaines angoisse car on ne savait jamais ce que Sitharion avait dans la tête. Après tout, il pouvait vous aider ou vous offrir à sa déesse, le choix pouvait être vite fait. Se décidant à s'arrêter, il croisa les bras et regarda la jeune femme, il savait que son apparence à lui pouvait éveiller la curiosité mais celle de la jeune femme éveillait également la sienne. Ce n'était pas sa tenue peu vêtue qu'il remarquait mais bien son allure et son visage qui pouvaient décrire plus facilement le mental d'une personne. N'ayant jamais vu cette Arrancar auparavant, il fut très direct.

Toi arrête qui es-tu?

Gardant toujours les bras croisés, il se demandait si l'Arrancar ferait preuve de respect ou si il tenterait quoi que se soit et il se ferait un plaisir de la corrigée de la meilleure façon qui soit. Ses yeux rouges fixèrent la nouvelle venue tandis qu'il gardait ses bras croisés sur son armure noire qui le différenciait des autres Arrancars tous encore vêtu de blanc comme à l'époque de ce fameux Aizen dont il avait tant entendu parler. Il resta alors sur le passage de la femme Arrancar, quel caractère Lolth lui avait envoyé? Peut être serait elle sa nouvelle Fraccion? Il en cherchait une mais avec un caractère qui lui plairait à lui après tout il était très exigeant.

Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Mar 12 Aoû - 21:01



Rencontre imprévue



Après s’être morfondu sur la présence fort réduite de ses compatriotes, Zalyssa entreprit de faire un tour dans le grand palais. A son grand soulagement, elle pu ressentir des présences spirituelles à l’intérieur. A priori il n’y avait que des arrancars pour habiter Las Noches, des shinigamis ne monteraient pas leur camps à l’intérieur, sauf par pur provocation. Au pire des cas elle s’enfuirait très vite très loin. C’est donc un peu plus légère de savoir qu’elle n’était plus seule dans ce monde qu’elle entra à l’intérieur.

Certains murs étaient abimés voir carrément détruits, la confrontation avait dû être phénoménale :  l’équipe au secours de l’humaine était aussi une sérieuse équipe de démolition! Apparemment ils avaient même démoli le semblant d’ordre entre arrancars et tout était à refaire. Aizen avait été vaincu, du moins le supposait elle, sinon il y aurait plus de monde dans le coin. La chuchoteuse hésita à passer par le laboratoire de Szayel pour chercher du papier - enfin il faudrait qu’elle le trouve mais c’est pas comme si elle était pressée - mais la jeune (enfin..) femme se dit que si lui ou une de son invention traînait encore dans le coin elle serait mal barrée. D’abord... il faudrait qu’elle confirme l’identité des habitants du palais au cas où.

Au détour d’un couloir elle croisa un de ses congénères. Au début Zalyssa, le moral remonté, lui servit un grand sourire mais se ravisa et reprit une tête plus neutre car...plus elle s’approchait plus son assurance diminuait, jusqu’à atteindre le négatif. Il en imposait le type, et ne semblait strictement pas être un rigolo. Dommage, Zalyssa ne l’avait jamais vu et avait espéré durant une seconde qu’il ne soit pas un adepte de la violence. La seconde passé, il fut évident qu’à moins qu’elle ne se soit complètement trompée, son comparse n’allait pas déborder de sympathie. La preuve, il venait d’engager la conversation - enfin, il venait surtout de lui donner un ordre. Apparemment elle avait intérêt à se tenir à carreau sinon ça n’allait pas le faire. En parlant de ça... Oh non, il n’était pas au courant pour sa voix et risquait de mal le prendre. Si elle ne répondait pas ça serait sans doute pire. Malgré sa tentative de maîtrise de soi, ses yeux cristallins reflétaient une certaine inquiétude et son bras droit triturait nerveusement un bout de sa petite cape rouge. Elle prit la parole et lui chuchota :

- Je m’appelle Niebla Zalyssa...Et vous?

Elle n’osa rien ajouter d’autre, son grade lui paraissait futile dans cette situation. De plus il était peut être erroné à présent. Elle espérait qu’elle avait réussi le test de survie et qu’il passerait son chemin pour vaquer à une autre occupation car Zalyssa se sentait mal à l’aise en sa présence.


codage par Jyne sur apple-spring
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Mer 13 Aoû - 13:42

Rencontre imprévue

Sanguinario Sitharion et Niebla Zalyssa


Comme le pouvoir pouvait être exaltant quand vous en faisiez preuve. Tel était ce que ressentait Sitharion quand il vit l'inquiétude dans le regard de l'Arrancar qui se tenait juste devant lui. Il se remit à penser que dans le passé, il l'aurait sans doute dévoré sans remord mais non c'était bien du passé tout cela. Dévoré était une chose que seuls les animaux faisaient, maintenant grâce a Lolth, il était devenu bien plus civilisé et du même coup bien plus sadique. Regardant de ses yeux rouges Zalyssa, il décroisa les bras en arborant un sourire qui ne permettait pas à l'Arrancar de se calmer. Quand Sitharion souriait, c'était souvent de mauvais augure sauf les quelques fois où il en venait à respecté son adversaire mais ici il n'y avait aucun respect. Après tout elle était une être inférieure mais qui il devait le reconnaître avait un certain courage pour ne pas s'être enfuit tout de suite. Il y avait peu d'Arrancar à la puissance des anciens Espada et il se demandait si hormis la matrone Hallibel, il en croiserait d'autre. Sortant de ses pensées, il laissa exprès quelques secondes s'écouler tout en fixant l'Arrancar, la peur et l'inquiétude étaient délicieuse mais il ne voulait pas pousser trop loin non, pas avec les Shinigamis dehors qui se baladaient comme il le voulait depuis leur victoire.

Segunda Espada, Sanguinario Sitharion

Il avança de quelques pas et regarda un peu plus intensivement l'Arrancar.

Matrone Hallibel à eu l'idée de le reformer. Et toi dis moi quel est ton rang? Je doute que tu sois une nouvelle Espada, j'en aurais été informé.

Le son de la voix de Sitharion reflétait bien la curiosité. Si Zalyssa comptait partir tout de suite, c'était mal barré. Non cela faisait longtemps qu'il n'avait plus croisé d'Arrancar hormis Hallibel, qui n'avait pas fuit devant lui. Il comptait bien en profité un maximum. Attendant la réponse de son interlocutrice, il demeura dans le passage pour lui faire bien comprendre qu'elle ne pourrait pas s'enfuir comme ça. Lui adorer martyriser? Oui peut être un peu mais là c'était surtout la curiosité qui jouait, comme un scientifique devant un cobaye. Mais Zalyssa devrait quand même se montrer prudente devant un tel individu pour qui la pitié n'était pas dans son code d'honneur. La faiblesse était punie par Lolth, il ne le savait que trop bien depuis son combat contre l'Arrancar. Tentant de calmer quand même l'Arrancar pour ne pas perdre quelques informations en plus, il ajouta.

Las Noches est bien en ruine, l'as tu déja vu auparavant? J'imagine parfois l'armée Espada arpentant ses murs tout en pensant à ce qu'ils fairaient à nos ennemis Shinigamis.

Il l'avait dit avec une voix un peu plus douce mais l'art de la manipulation était son art préféré. Les ténèbres aimaient donner une illusion de réconfort avant d'enlacer leurs victimes dans un noir total.Est ce que Zalyssa était une victime? Cela, c'était à elle d'en décider.

Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Mer 13 Aoû - 17:03



Rencontre imprévue



Elle était encore en «vie»...C’était pas mal. Une première étape de passé, aucune remarque sur le chuchotement donc a priori se point là était régler. Ensuite... Le SEGUNDA ?! Ah oui quand même, c’était pire que ce qu’elle croyait. Dans des circonstances plus amusante avec un type sympathique, elle aurait fait une remarque sur le fait que Sanguinario Sitharion avait pour initiale «SS» comme le monde des shinigamis. Vous vous doutez bien qu’hors de questions de sortir cette blague devant lui. Bref, ensuite il voulait savoir...son rang. A la base elle avait pour numéro dix-neuf. Elle ignorait si les récentes pertes la ferait monter en grade «par défaut» mais elle préférait éviter de dire une bêtise alors Zalyssa lui répondit en toute modestie, parce que oui devant un espada si puissant ce n’était pas le moment de sortir un brin de fierté :

- Je ne suis que dix-neuvième.

L’arrancar n’aimait pas les yeux rouges de son interlocuteur qui la fixaient. Elle nota tout de même la ressemblance capillaire entre eux mais à part se trait physique, elle se doutait que mentalement les points communs devaient être...inexistant. Puisqu’il voulait encore des informations elle allait devoir répondre. Bien sur Zalyssa avait toujours voulu pouvoir tenir une conversation avec quelqu’un mais...elle n’était que trop consciente qu’ils n’étaient pas sur un pied d’égalité. Elle devait tout calculer pour essayer de ne pas froisser ne serait-ce qu’infimement Sitharion. Cela ne lui plaisait pas plus que ça de devoir jouer les dociles petites créatures mais c’était parfois la clef de la survit au Hueco Mundo. Les plus fort dominent, point barre. Pour le coup la petite Niebla ne savait pas où poser son regard : au sol comme une soumise ? Sur lui ? Carrément le regarder dans les yeux ? La première option était déplaisante, et la dernière dangereuse. Ses yeux couleurs de l’eau se posèrent droit devant elle, un compromit. Elle constata qu’il y avait un symbole d’araignée sur son armure noire. Peut être était-ce sa forme originel? Quoiqu’il en soit elle n’avait pas le temps de s’en soucier pour le moment.

Pour sa dernière question il semble s’être adouci. Un peu. Avait elle vue Las Noches avant? Et oui. Zalyssa s’avançait en terrain connu et neutre, c’était préférable que de parler d’elle et de son niveau.

- J’ai en effet connu Las Noches avant sa destruction, quand les murs étaient encore debout. Il y avait plus d’animation, surtout avec les arrancars les plus...expansifs. Je n’ai pas beaucoup été en présence des Espadas puisque je n’étais pas une fraccion.

Elle n’avait toujours pas lâché sa petite cape rouge, nerveuse.


codage par Jyne sur apple-spring
[/size]
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Sam 16 Aoû - 17:15

Rencontre imprévue

Sanguinario Sitharion et Niebla Zalyssa


Dix neuvième hein?

Sitharion analysait l'attitude de Zalyssa tout en prenant compte des informations qu'elle lui donnait. Elle n'était pas une Espada ce qu'il avait compris quand il l'avait vue au tout début mais il ne se fiait pas à l'apparence. L'apparence était souvent trompeuse et pouvait parfois mener à des erreurs impardonnables. Cependant sa nervosité l'avait trompé bien plus qu'elle tentait de faire paraître. Il est vrai aussi que l'attitude hautaine de Sitharion n'était pas non plus très réconfortante mais notre Segunda Espada était comme ça et rien ne le changerait a moins qu'on le remette les pendules à l'heure mais il ne comptait pas se laisser faire si facilement. Donc elle n'était pas non plus une Fraccion, logique car il n'avait croisé aucun autre Espada pour le moment. Après tout il était le premier des nouveaux Espada et donc elle n'aurait pas pu être au service d'un autre. Une Arrancar plus bas que des Fraccions donc, ce n'était pas très intéressant mais la puissance ne faisait pas tout et il se demandait à quoi penser cette Arrancar qui partageait la même teinte de peau que lui.

Je vois.

Sitharion se mit à réfléchir, elle avait été à Las Noches avant les événéments déplorables que lui avait conté la matronne Hallibel cependant il voulait avoir une autre version. Qu'il était dommage que les Arrancars en soient réduit à tout reconstruire surtout qu'il avait entendu des rumeurs au sujet de Shinigami se baladant dans le désert mais aussi d'humains sous le nom de Quincy qu'il connaissait très peu. Tant de nouvelles informations à connaître et tant de plan à faire mais pour le moment, il ne pouvait pas faire grand chose mais une chose le taquinait plus que de raison.

Tu as donc été en contact avec un certain Aizen je me trompe? A moins que tu ais enlevée toi même ton masque?


Il remarqua qu'elle tenait sa petite cape rouge un peu nerveusement et le sourire de Sitharion qui se dessina sur son visage pouvait laisser perplexe cependant il tenta de rassurer l'Arrancar.

Faisons quelques pas ensemble veux-tu? Il y a beaucoup de chose que j'aimerais savoir

Bien sûr il ne le faisait que dans son propre intérêt. Il ne connaissait pas Zalyssa et n'avait aucune sympathie envers elle car il ne faisait confiance à personne hormis lui même. Tel était le commandement de sa déesse qui lui avait apprit à se méfier de son entourage car ils étaient toujours bien plus susceptible de planter un poignard dans le dos plutôt que de vous sauvez la mise. Cependant il ne la rassura pas trop après tout, il était normal qu'elle ait peur devant un Espada. Il fallait juste qu'elle ne cède pas à cette peur, il avait encore besoin d'elle et tant qu'elle lui était utile, il ne lui arriverait bien surtout que si elle avait le courage de se balader avec lui. Cela remonterait l'estime qu'il avait pour elle car il admirait le courage chez ses congénères et même chez ses ennemis mais bon cela n'empêchait pas de tuer non plus. N'allez pas croire qu'il était aussi gentil que la Tercera, cela serait une erreur fatale.

Si tu pouvais me raconter tout ce que tu sais, je t'en serais très reconnaissant.
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Dim 17 Aoû - 12:03



Rencontre imprévue



- Euh...D’accord.

L’arrancar commença d’avancer un peu décontenancée par cette proposition. D’un coté tant mieux, elle saurait où regarder. Ce n’était pas vraiment un courage sans faille qui la faisait rester en présence du charismatique Sitharion, mais la voix de la raison : s’enfuir était le risque de se voir attaquer par derrière. En plus...se barrer devant son interlocuteur qui n’avait encore rien fait d'agressif était fort impoli. Non pas que la politesse chez les arrancars fusse monnaie courante... En fait, en y réfléchissant, c’était peut être même inexistant. Ensuite...Il l’a questionna sur d’autres choses. Elle attendit qu’il ai fini de parler avant de déclarer de sa voix aphone  :

- Tout ce que je sais?

Zalyssa répéta la phrase légèrement incrédule et failli s’arrêter. Non pas qu’elle fut stupide mais personne ne lui avait jamais demandé une chose pareil. Après tout, si un arracar puissant voulait des informations, il demandait à quelqu’un d’assez haut gradé. Ce n’était pas à elle qu’on avait révélé les plans et autre machinations. Comme il avait demander poliment et que c’était sa plus longue conversation, la féminine arrancar fit preuve de bonne volonté et d’un peu de zèle il est vrai, ravi d’avoir quelqu’un à qui parler. Cela lui fit même oublié durant un temps son stress :

- Et bien, vous vous doutez sûrement que je ne trempais pas dans les grands secrets mais j’essayerais de décrire ce dont je me souviens. Commençons par le commencement. J’ai rencontré Aizen il est vrai, mais qu’une fois, j’étais avec d’autres quand il a usé de son...euh..je sais pu le nom Hogyo-quelque chose afin d’enlever nos masques. La sensation était désagréable alors c’est un peu flou. Je me souviens d’un homme grand et froid qui dégageait une puissance impressionnante. A l’époque j’étais déjà obligé de chuchoter pour parler - une mauvaise blessure qui aurait du me tuer - alors les autres ne m’aimaient pas. A moins que ce ne soit parce que je suis peu grande ou trop différente. Je voulais pourtant communiquer avec eux mais j’ai vite comprit que c’était inutile. J’aurais bien voulu aider néanmoins je n’ai même pas été choisi comme fraccion ! Certains espada en avaient déjà en arrivant, comme Hallibel par exemple. Bref, je peux vous parler des espadas aussi. Euh...

Elle eu un instant de réflexion afin de se les remémorer dans l’ordre.

- En dix y’avait Yammy, un gros homme genre violent et bourrin. En neuf un type bizarre dont je n’ai retenu le prénom, Armachin. Le huitième s’était Szayel, un scientifique, je crois qu’il savait faire plein de trucs mais...je ne savais pas si je pouvais lui faire confiance, vous voyez, c’était le genre scientifique taré au sourire torve. En sept, je sais pu le nom non plus. En fait... je ne sais pas son caractère. Ah, six, je m’en souviens, difficile de passé à coté de Grimmjow et de ses tabl- je m’égare. De sa violence et son sale caractère, il pouvait vous tuez si votre tête lui revenait pas. Autant dire que j’ai pas essayé de vérifier. Le cinq, Nnoitra. Pareil, en plus malsain, il aimait pas les femmes. Je ne veux pas dire qu’il était gay - en fait j’en sais rien difficile de dire car je n’ai jamais vu de couple - mais qu’il considérait les femmes comme...méprisables. Quatre... Ulquiorra. Flippant l’espada, aussi froid qu’un mur - et encore je préfèrerais discuter avec du béton. La trois, Hallibel ... assez calme il m’a semblé. Ca changeait des autres. En deux, Barragan, un très vieil arrancar : il en avait même l’apparence. J’pense que fallait pas le chercher. Et en un...Stark. Calme lui aussi, souvent en train de faire la sieste. Voilà donc l’ambiance. Mais un jour...

Zalyssa reprit son souffle et tenta de mettre de l’ordre dans ses idées.

- Un jour, Aizen à décidé un truc bizarre à mon sens : enlever une humaine. Et celle la avait plein d’amis qui sont venu à sa rescousse.

L’arrancar s’enflamma, incapable de cacher son admiration et sa curiosité malgré que ses paroles ne soient que chuchotement :

- Vous vous rendez compte? Ils n’étaient qu’un petit groupe et ont foncés tête baissé au Hueco Mundo combattre l’élite juste pour sauver l’une des leurres... C’est incroyable, aucun arrancars aurait fait ça !

Elle croisa les bras et enchaîna :

- Ca doit être pour ça qu’on a  perdu. Pas un pour aider l’autre. Du coup moi je suis partie, à l’époque je pensais qu’on allait gagner quand même, j’ai eu tord apparemment. Je viens juste de revenir. J’aimerais bien avoir des amis comme ceux de l’humaine, et savoir que je les aiderais en retour. Et vous?

Deux mots. Deux mots qu’elle regretta immédiatement après les avoirs prononcés. Venait elle de dire à l’espada en face d’elle «et vous, vous aimeriez des amis?». La honte! Heureusement, elle garda un minimum de sang froid et compléta sa phrase afin d’en changer le sens :

- Vous avez croisé des shinigamis ou d’autres arrancars?

Ouf, elle n’avait jamais parlé autant de son existence de hollow. Zalyssa espérait ne pas avoir submergé son interlocuteur d’informations plus ou moins inutiles et se demanda si elle n’avait pas été trop...expressive car sa tentative de masque neutre venait d’en prendre un coup. Et elle croisait aussi les doigts pour que Sitharion n’ai pas relevé sa petite bourde et son stress remonta d’un cran.


codage par Jyne sur apple-spring
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Mer 20 Aoû - 15:25

Rencontre imprévue

Sanguinario Sitharion et Niebla Zalyssa


L'Arrancar n'était pas partie quand il lui avait demander de l'accompagner. Non, elle l'avait suivie mais il sentait sa nervosité qui était accrue depuis qu'il lui avait dit son rang. Faire savoir aux plus faibles votre puissance et les voir se prosterner voir trembler de peur était quelque chose de satisfaisant. Après tout si ils avaient du pouvoir pourquoi ne pouvaient-ils pas s'en servir? Lolth n'aimait pas la faiblesse et Sitharion ferait en sorte de ne jamais l'être même si il ne se considérait plus, comme dans le passé, comme le meilleur des Arrancars. Non matrone Hallibel était bien plus forte était-ce un signe qu'il devait se surpassé? Peut être après tout voir des plus puissant que lui ne l'embêtait pas plus. Cela lui donnait une raison de se surpasser, une raison de s'entraîner encore plus jusqu'au jour où ce serait lui le roi du Hueco Mundo mais avant, il devait aussi bien entraîner son corps que son esprit et malgré la nervosité de Zalyssa, celle-ci savait bien plus de chose et ferait peut être l'erreur de lui en dire trop. Ce que la matrone ne ferait certainement pas. Il inclina alors sa tête quand elle lui demanda si elle devait lui dire tout ce qu'elle savait. Bien sûr qu'elle devait lui dire!

Alors qu'il avançait, il écoutait attentivement tout ce que disait la jeune femme. Elle lui apprenait qu'Aizen avait utiliser un objet, Hogyo quelque chose, pour la faire devenir Arrancar. Il en éprouvait une certaine fierté d'avoir enlever tout seul son masque même si en se rappellent du combat, il se rappela comment il avait été sot de se croire si puissant dans cette forme d'araignée. Non il avait atteint son stade parfait et il le perfectionnerait encore mais c'était une autre histoire. Continuant à marcher d'un pas déterminé, il écouta maintenant Zalyssa lui énumérer les anciens Espada. Il savait que la matrone était l'ex Tercera mais il devait bien avouer qu'il n'était pas trop curieux vis à vis de ses anciens collègues. Non si ils étaient mort c'est qu'ils étaient faible! Cependant vis à vis d'Aizen, sa curiosité ne fit que croître. Mais puis elle ajouta quelque chose qui le surpris et cela se vit sur son visage de Segunda.

Un groupe d'humain qui auraient foncer ici?

Leur courages étaient admirable mais un tel sens de l'amitié était inconcevable pour Sitharion. Il avait toujours été seul et seul sa déesse lui dictait sa conduite et l'accompagnait où il se trouvait. Il avait pensé avoir des subalternes mais des amis? Non, ce n'était pas le genre de Sitharion. Puis la réflexion de l'Arrancar fit sourire légèrement le Segunda. Comme il l'avait deviné, elle était bien plus gentille qu'il n'y paraissait, cela pouvait s'avérer intéressant mais c'était aussi une faiblesse qu'elle devrait changer si elle voulait vivre dans le monde qui était le leur. Il fit semblant de ne rien dire mais les informations qu'elle lui avait donné était très intéressante.

Aucun Shinigami hélas. J'aurais ainsi pu venger nos compagnons.


Dit-il alors qu'il se fichait fort bien de leurs morts. Non tout ce qu'il était intéressait, était bien plus puissant, plus mystérieux.

Quant aux Arrancar, un à essayer de me tuer...Il n'en a pas réchappé.

S'arrêtant, il tourna son regard vers l'Arrancar et ajouta.

Dit moi sais-tu ce qui est arriver à Aizen? Matrone Hallibel n'a pas voulu m'en parler alors j'espérais que tu puisse m'éclairer à son sujet.

La manipulation était en marche. Lui faire croire qu'elle avait un allié et ainsi fausser le jugement qu'elle avait sur Sitharion mais aussi à tout ceux à qui elle parlerait du Segunda. Il ne pouvait pas s'empêcher alors qu'il pourrait être simplement gentil mais la nature des ténèbres ne pouvaient être changer après tout.
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Mer 20 Aoû - 19:17



Rencontre imprévue



Un groupe d’humain? Euh... Zalyssa réfléchit. Non, pas tous, certains avait la tenu officielle des shinigami.  D’ailleurs ça c’était bizarre aussi en fit elle part à Sitharion :

- Non, pas que des humains. Des shinigamis aussi. Je ne pensais pas qu’ils coopéraient. Enfin, quand je dis «humain»...ils ont des pouvoirs. Sinon je pense qu’ils n’auraient pas survécu.

Cela n’en rendait la chose que plus passionnante encore : deux races différentes avaient formé une alliance! Un vrai mystère ce sauvetage. Elle regretta d’être partie avant la fin mais d’un coté, il avait du se dérouler quelque chose de terrible pour venir à bout de tout les Espada. Si ils n’avaient pas survécu, Zalyssa ne voyait pas comment elle aurait pu s’en sortir. Finalement son coup de tête lui avait sauvé la vie. Quand à Sitharion...ouf il avait répondu à la question qu’elle avait délibérément détournée. Enfin il avait fait un sourire très léger. Peut être se moquait il ? Généralement quand un arrancar souriait ce n’était pas de joie ou de gentillesse : sourire torve, sourire sadique, sourire malsain, sourire arrogant, sourire d’exultation, bref, tout une panoplie de sourire mais le «sourire bon» n’était pas spécialement de mise. Du coup elle ne savait pas trop si il était sincèrement amusé ou si il se moquait. Bon, le fait qu’il soit déçu de ne pas avoir pu tuer des shinigamis et réussi à terrasser un arrancar ne la surprenait pas trop. Après tout c’était le Segunda, hein.

Il posa ensuite une question très intéressante qui lui donna une information qu’elle ignorait. Tout les Espada vaincu? Apparemment non.. D’un coté c’était Hallibel, pas la pire. Peut être même une autre des rares à avoir une notion d’amitié. Après tout les fraccions de celle ci, même si elles se chamaillaient, étaient inséparable. Donc elles devaient être amies...A leur façon. La question stupide sortie de sa bouche avant qu’elle ne se taise.

- Hallibel-sama? Vous l’avez vu?

Elle remarqua soudain qu’il avait cessé d’avancer et donc recula pour se remettre à son niveau vite fait. «Matrone Hallibel». Quelle appellation étrange. Bizarre que celle ci n’ai rien à Sitharion. Le soucis c’est que du coup Zalyssa n’était pas plus avancée.

- Euh..non justement je ne sais pas. Je suppose qu’il a été tué dans l’affrontement. Bien que ce ne doit pas être aussi simple...


Et en tout les cas ça n’avait pas du être simple : il semblait invincible! Ceux qui l’ont tué ont dû en baver. Mais l’hogy-truc avait il disparu? Cela voudrait dire que...la population d’arrancar allait diminuer! Il n’y aurait plus que des vasto-lordes et ça c’était rare. Donc les chances de trouver un ami s’amenuisait encore. Elle venait de le réaliser et cela lui fit un choc. Un moment de flottement fut visible dans ses yeux bleus clairs. Elle les cligna pour dissiper son trouble. Peut être pouvait elle devenir amie avec Sitharion ? Il avait certes un physique assez agressif mais la jeune femme était sur que si elle avait hérité d’oeil rouge et d’une peau carrément ébène elle aussi aurait eu l’air menaçante au premier abord. Comme il n’avait pas non plus engagé d’hostilités elle plaçait un petit espoir dessus. Bon, petit hein, pas trop grand non plus pour ne pas être déçu comme d’habitude.


codage par Jyne sur apple-spring
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Sam 23 Aoû - 12:35

Rencontre imprévue

Sanguinario Sitharion et Niebla Zalyssa


Un groupe d'humain allié avec des Shinigamis? Les shinigamis avaient donc des alliés et les simples mortels se révélaient une menace même si il ne devait sans doute qu'y avoir une poignée. A y réfléchir, la situation des Arrancars n'étaient pas très florissante, ils devaient regarnir leurs rangs et pour cela, ils devaient récupérer l'objet d'Aizen mais personne ne le savait et il doutait que matrone Hallibel veuille revenir à l'ancien temps. Ce que Sitharion voulait par dessus tout. Il était temps que le Hueco Mundo montre de quoi il était capable, même si il pensait surtout à lui plutôt qu'aux autres. Il regardait Zalyssa qui lui expliquait malgré son problème à la gorge et sut que ce problème pourrait s'avérer très utile si jamais elle entrait à son service. Après tout qui soupçonnerait une arrancar presque muette de cacher des informations voir d'espionner? Même si pour le moment, il n'avait pas grand monde à espionner, il pourrait l'utiliser à bon escient. Cependant il devait voir si son mental était aussi intéressant car elle avait quand même parler d'ami quand ils avaient aborder les shinigamis et cela, il ne pouvait pas se permettre de laisser faire si elle entrait à son service.

Bien sûr que j'ai vu matrone Hallibel, c'est elle qui à décidée de reformer l'Espada.

Si elle n'avait pas choisis de reformer cette unité d'élite, il n'aurait jamais perdu son temps à tenter de rentrer à son service. Il savait qu'il était voué à de grande chose et le jour où Hallibel faillirait, il prendrait sa place et régnerait sur le Hueco Mundo comme il se devait de l'être. Tout ses alliés seraient récompensés tandis que ses ennemis seraient exterminer mais pour le moment il n'était pas assez fort. Sitharion avait beau être hautain, il avait un esprit analytique et donc avait bien sentit la différence de reiatsu entre lui et l'ancienne Tercera. Elle avait combattu durant une guerre et cela lui avait permis de s'entraîner alors que lui n'avait combattu que des Hollows et des Arrancars et peut être un Shinigami par ci par là qui osaient s'aventurer hors du désert. Il est vrai que ces temps-ci, cela grouillait de ses indésirables mais il avait aussi entendu parler d'humain à pouvoir et il avait bien l'intention d'en sacrifier quelques uns à sa déesse. Tout ceux qui entraient au Hueco Mundo devait comprendre que ce monde n'était pas un havre de paix mais un sanctuaire de chaos et de ténèbres pour sa déesse.

Tué? Je vois...

Il ne put cacher ce léger soupçon de déception. Après tout un tel homme qui pouvait prendre le pouvoir sur un monde hostile, devait être sans aucun doute connu. Il devait donc se concentrer sur l'objet que ce Aizen avait avec lui pour faire évoluer les Arrancars qui étaient trop faible pour le faire eux même. Bien sûr, ce n'était pas prioritaire mais si les Arrancars devaient de nouveau se faire connaître comme grande force, il devrait sans aucun doute aider ses congénères. La tâche n'était pas très plaisante mais si il voulait s'imposer dans son monde, il devait faire des compromis, tel était la règle à la survie de son espèce. Il remarqua alors le trouble de Zalyssa et comprit qu'elle devait penser à la même chose que lui enfin il l'espérait. Si elle était intelligente, cela pourrait s'avérer un bon point pour qu'elle rentre à son service.

Il nous faudra retrouver l'objet d'Aizen si nous ne voulons pas que notre espèce s'éteigne, s'est même vital.


Il fixa alors de ses yeux rouges l'arrancar et s'approcha pour bien l'entendre. Quand il fut assez prêt, il s'arrêta et dit.

J'ai peut être dans l'idée de te prendre à mon service mais je voudrais savoir ce que tu serais prête à faire pour ton Espada. Si tu ne le désire pas, tu peux partir tout de suite mais je te conseillerais de ne plus croiser mon chemin, les faibles ne m'intéressent pas.


Il lui faisait la proposition de changer son destin, de ne plus jamais être seule. Cependant elle devrait lui obéir et cela Sitharion tâcherait à bien l'éduquer dans ce sens. Il lui impliquerait la règle des deux, si un jour elle devenait plus forte que lui, elle devrait le tuer pour prendre sa place et prendre une fraccion. Bien sûr il ferait en sorte que jamais cela n'arrive mais cela lui permettrait de lui donner une raison de plus à ses entraînements et aussi au fait qu'il resterait ainsi constamment sur ses gardes même si il savait que pour le moment, il ne risquait rien.

Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Sam 23 Aoû - 14:44



Rencontre imprévue



Tien, lui aussi avait dans l’idée de retrouver l’objet. Au moins avaient ils un but en commun. Aussi répondit elle à ce sujet :

- Oui, ça serait bien...

Néanmoins sa joie fut mitigée par sa proposition. Entrer à son service? Celui du segunda? Sans doute que tout autre arrancar aurait été très honoré et aurait répondu sans hésiter. Mais pas elle. Bien sur c’était chouette d’arrêter d’être toute seule et oeuvrer dans la même direction. Que serait elle prête à faire pour un Espada ? Cette question était lourde d’implications et la mettait fort mal à l’aise. Zalyssa le connaissait à peine, croisé au détour d’un couloir. Elle n’était aucunement prête à mourir pour lui, ni à tuer pour lui faire plaisir ! La fin de la phrase lui fit retenir une telle exclamation - enfin pour le peu qu’elle puisse s’exclamer. Ne plus croiser son chemin sous peine de mort. Car c’était bien de ça dont il était question non? Le problème c’est qu’en restant ici, le seul endroit avec un semblant de vie, elle risquait de le recroiser. Mince. C’était un piège qui se refermait, elle aurait du prétexter un truc et s’en aller avant la fin de la discussion ! Quoique lui tourner le dos...n’était pas une bonne idée. Si elle ne voulait plus le croiser il faudrait qu’elle s’exile très loin et se morfondre durant des siècles. Peut être que devenir fraccion serait moins pire ? Toutes ses interrogations s’entrechoquaient dans sa tête à une vitesse folle et sa main droite triturait sa petite cape. Il lui fallait répondre vite ! La réponse tiré au sort et qui lui paru la plus pertinente - alors qu’en réalité c’était surtout stupide fut :

- On verra bien...

Dit d’une toute petite voix, plus que d’habitude. Alerte rouge, venait elle vraiment de dire ça? Malheureuse ! Trouve une suite! Son esprit qui nageait dans la panique malgré une tentative d’apparence neutre choisi l’option «vérité» :

- Enfin euh...comment dire...on ne se connait pas...on vient de se croiser...et d’un coup vous me demandez ce que je serais prêtes à faire pour vous. Enfin...c’est un peu tôt...Je veux bien aider et tout et serais honorée d’être une fraccion, mais je n’ai pas de réponse précise à ce sujet. Je sais juste que je serais très contente d’aller chercher l’objet. Un peu comme...une quête. Et si on apprend à se connaître...je saurais plus ce dont vous avez besoin que je fasses...

Apprendre à ce connaître. Quelle bêtise l’arrancar venait encore de sortir? Elle tenta d’arrêter de paniquer, de reprendre un souffle plus calme. Zalyssa n’avait pas voulu mentir, cela aurait été peu pertinent au vue de la situation. Mais la vérité sincère la tuerait elle? Comment avait elle pu perdre ses moyens à ce point ? La proximité d’une puissance largement supérieur aux yeux rouges y étaient sans doute pour quelque chose. Elle avait pour habitude que les Espada ne lui adresse pas la parole. Peut être n’avait elle pas été prête pour ça... pas assez intelligente. Non, la chuchoteuse ne mourrait pas tremblante, elle raffermit ses membres et son regard, lâcha sa cape, avant de regarder Sitharion avec un petit brin de courage. Si c’était à refaire la réponse serait la même. Peut être en plus construite. C’était son caractère, son identité, un des seuls trucs qu’elle possédait dans ce désert de sable et si ça ne lui convenait pas...et bien...elle croisait les doigts.


codage par Jyne sur apple-spring
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Ven 12 Sep - 16:45

Rencontre imprévue

Sanguinario Sitharion et Niebla Zalyssa


Elle aussi trouvait l'importante de retrouver le fameux objet de cet Aizen. Oui, si ils voulaient redevenir la puissance qu'ils avaient été, il n'y avait que cette façon de faire et les plans se bousculaient déjà dans la tête de Sitharion. Acquérir de la puissance était une chose mais acquérir du pouvoir en était une autre. Si il voulait être le numéro 1 du Hueco Mundo, il devait montrer aux autres qu'il était un leader né mais aussi qu'ils devaient apprendre à la craindre. Pour cela, il devait s'allier avec des personnes discrètes et ayant de l'influence ou alors avec des personnes qui n'aurait jamais voulu se mettre dans un complot, là était la chose intéressante. Qui soupçonnerait une Arrancar comme Niebla? Bien qu'elle soit faible, elle savait se montrer discrète mais si jamais elle rentrait à son service, il devait lui apprendre à garder un peu plus sa langue dans sa poche sans quoi il devrait l'éliminer sur le champs. Il fut cependant étonné quand elle lui lâcha un "On verra bien ". Il se retint de la corriger mais il devait agir selon les plans qu'il avait prévu. Bien sûr, il était normal qu'elle était réticente de vouloir devenir une fraccion d'un Espada qu'elle ne connaissait pas mais elle avait maintenant cette proposition et le jour où elle serait en danger, elle penserait à lui. Ce qui renforcerait ainsi sa loyauté, il accourrait pour la sauver et elle n'en serait plus que fidèle. C'était machiavélique et totalement irrespectueux envers l'Arrancar mais il s'en fichait. Ils n'étaient que des objets pour lui. Tout le monde n'était qu'objet face à la vrai puissance qui régnait ce monde...La déesse Lolth... Il fit mine de lever son bras alors mais juste pour remettre une mèche de ses long cheveux noirs en place.

Tu as du courage de parler comme ça à un Espada. J'admire le courage.

Puis de ses yeux rouge, il plongea dans ceux de Zalyssa. Il voulait lui faire comprendre qu'il serait son seul pillier auquel elle pouvait se raccrocher, un pilier d'une force qu'elle ne connaitrait jamais ailleurs. Matrone Hallibel était peut être plus fort que lui à l'heure actuel mais un jour, il la tuerai et prendrait sa place en tant que roi du Hueco Mundo. Tel était sa destinée, il n'en avait jamais douté.

Ma proposition reste sur la table mais sache que j'exige le maximum de moi même et je t'en demanderais sûrement autant si tu deviens ma fraccion...Mon alliée....

Il garda un petit sourire qui ne pouvait pas donner l'idée d'être à l'aise mais il espérait pouvoir la manipulée de sorte à ce qu'elle devienne une sorte d'espionne. Une espionne qu'on saurait incapable de moindre mal mais qui pourtant pouvait se révéler bien plus dangereuse, il comptait bien lui montrer ce qu'était la voie de la déesse Araignée. La voie de la discrétion et aussi de la destruction de leurs ennemis.

Tu peux partir à présent, peut être nous reverrons nous. Le destin se fait et se défait parfois de manière surprenante surtout avec les nouvelles arrivées qu'il pourrait y avoir.

Cette dernière phrase avait un but, lui montrer qu'il était sa seule protection. Bien sûr, si jamais elle décidait de rejoindre le camps d'un autre Espada, il n'hésiterait pas à la tuer de sang froid. Il garda les bras le long de son corps et garda son petit sourire tandis qu'il ne bougeait pas d'un poils. Il voulait voir ce qu'elle ferait, si son courage s’effriterait lentement. Si elle prendrait la fuite ou si elle resterait à en savoir plus sur le Segunda Espada.

(pardon du retard)

Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Sam 13 Sep - 12:54



Rencontre imprévue



Ca y est il allait la tu- ah non ? Zalyssa en serait presque tombée par terre de soulagement, bien que cela soit de très courte durée. Après tout il était toujours là, imposant de puissance à tenir une conversation qui à bien y réfléchir, n’était pas des plus reposantes. Du moins pour elle. Lui était très assuré et n’avait rien à craindre, heureusement pour lui sinon il ne saurait pas Espada. Il parlait de courage, soit, apparemment il n’avait jamais eu à être extrêmement plus faible qu’une autre personne, car quand on ne joue pas spécialement dans la cour des puissants il faut avoir un minimum de bon sens : si elle s’enfuyait à toute jambe, elle se retrouverait dos à lui. C’est à dire en une bonne cible mouvante pour s’entraîner au lancé de cero, couteau ou à la course. Et Zalyssa n’avait pas envie d’essayer de voir qui d’entre eux était le plus précis, rapide et endurant. En étant face à lui elle verrait le coup venir, bien que cela ne changerait pas grand chose, et surtout elle gagnerait un peu de points d’estime. Elle n’était donc pas idiote au point de croire une seconde qu’elle pourrait lui échapper. Peut être aurait elle l’effet de surprise au début en courant, après tout elle avait minimisé son reiatsu comme à son habitude pour explorer le château et son numéro sur la hanche était cachée par ses vêtements sauf cas exceptionnelle, mais sur la durée...Il l’a choperait assurément.

Une idée lui traversa l’esprit. Après tout elle n’avait rien dit de très profond depuis le début de la discussion - et c’était sans doute mieux ainsi - voir même le contraire puisqu’elle s’était enthousiasmée sur les shinigamis sauveteurs. Enfin, ce n’est pas comme si elle sortait des réflexions de génie tout les jours mais il était sans doute préférable de continuer à faire croire à Sitharion qu’elle était un peu stupide. En fait... elle se dit que c’était peut être vraiment le cas, après tout il était stupide pour une arrancar de chercher l’empathie des siens. Donc si ça se trouve elle était réellement bête alors elle n’aurait pas à forcer beaucoup. Elle se nota ça dans un coin de sa tête.

Néanmoins cette idée ne lui servait à rien au vu de la situation car elle avait vraiment peur quand il l’a regardait ainsi, de ses yeux qui semblaient être un pied de nez au fait que le rouge était censé être une couleur chaude. Zalyssa ne les trouvait aucunement chaleureux. Quand à sa phrase...Ca semblait logique oui, il fallait qu’elle s’entraîne pour progresser jusque là rien de neuf. Elle ne répondit toujours rien car après la bêtise de tout à l’heure, elle craignait de sortir une autre énormité qui l’enfoncerait encore.

Partir ? C’est vrai ? Mais..euh...pourquoi ne bougeait il pas avec son petit sourire ? Hého ? ... Zalyssa se sentit frissonner... Etait-ce un piège ? Elle ne le quitta pas des yeux et fit un pas du coté droit puis du coté gauche. Allait il la poignarder dans le dos une fois qu’elle tournerait les talon ? Ou voulait il une réponse tout de suite ? Comme ça cette question serait réglée. Et si elle croisait un autre arrancar qui l’a tuait sans discuter juste après ? Si ça se trouve, Sitharion était le moins psychopathe de la nouvelle génération... Zalyssa l’ignorait néanmoins peut être n’aurait elle pas deux fois cette chance... Sans le savoir elle c’était faite manipulée pour en arriver à de telle réflexion. C’est ainsi qu’elle fini par prendre de nouveau la parole :

- Euh.. D’accord... Je comprend.. J’accepte. Autant...définir ça tout de suite.

Sur cette dernière phrase elle lui servit un petit sourire gênée, parce qu’il venait de la congédié et qu’il n’attendait peut être pas de réponse. En fait Zalyssa ne savait pas sur quel pied danser, car d’un coté il n’avait pas spécialement bougé non plus.


codage par Jyne sur apple-spring
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Lun 6 Oct - 11:54

Rencontre imprévue

Sanguinario Sitharion et Niebla Zalyssa


Sitharion continuait d'analyser les réactions et le comportement de l'Arrancar. Cela pouvait sembler bizarre et soudain qu'il lui demande directement d'être sa fraccion mais il n'était pas idiot. Lolth lui avait bien fait comprendre que pour gagner en puissance la fourberie et les alliances provisoires seraient de mise. Il se méfierait toujours un peu de sa fraccion si elle acceptait mais contrairement à ce qu'elle laisserait paraître, elle était loin d'être idiote. Chose que Sitharion appréciait, l'intelligence que ça soit d'une femme ou d'un homme il s'en fichait. Il la voyait réfléchir tandis qu'elle se demandait sûrement quand partir n'étant pas à l'aise avec un être de la puissance de Sitharion. Bien sûr, il n'avait pas dégagé tout son reiatsu, il avait lu les anciennes règles de Las Noches qui étaient toujours en vigueur et puis montrer sa puissance à tout le monde était d'une idiotie sans nom. La surprise était ce qui caractérisait le mieux le segunda Espada. Mais il n'était que Segunda pour le moment et n'était pas le meilleur, il devait se méfier constamment et si cette Arrancar pouvait l'aider à récolter des informations, il pourrait alors savoir qui était ce fameux Primera qu'il n'avait pas encore vu. Mais il devait lui même s'entraîner car il était hors de question qu'il laisse le trône du Hueco Mundo vide sans sa présence. Lolth régnerait et serait la religion ultime du Hueco Mundo et puis il y avait cet Aizen qui le perturbait. Si il remettait la main sur la méthode de transformation des Arrancars? Peut-être pourrait-il avoir plus de pouvoir car si la force brute était à prendre compte, la politique existait pareillement et il comptait bien s'en servir pour écraser sous le chantage ses rivaux. Mais revenons à notre brebis égarée du nom de Zalyssa.

Il lui avait donné la permission de partir mais avait fait exprès de ne pas bouger. Il voulait voir si sa peur était plus forte que sa raison. Il sentait son envie de partir qui aurait pu être sentie à des kilomètres à la ronde. Cependant il ne bougeait pas et attendait patiemment en gardant ses yeux rivés sur l'Arrancar. Comme si il attendait une seule erreur pour fondre sur sa proie et la vidée de son sang. Bien sûr, Zalyssa l'ignorait, mais elle ne lui aurait été d'aucune utilité qu'il la tue cependant si un jour elle le trahissait, il n'hésiterait pas une seule seconde et cela, elle l'avait bien compris. Puis c'est alors qu'elle se remit à parler. Elle acceptait sa proposition et un léger sourire s'afficha sur le visage de l'Espada.

Tu as fais le bon choix.

Il resta les bras croisés tout en se disant qu'elle était maintenant dans sa toile et que si elle voulait avoir la vie sauve, elle devait le servir. Bien sûr, si elle le servait, elle pourrait compter sur sa protection. C'était une mince à faire mais il n'était pas idiot au point de traiter sa fraccion comme un vulgaire déchet. Non, si il voulait qu'elle soit efficace, elle devait se sentir en sécurité avec Sitharion et puis dans le pire des cas...Une fraccion était remplaçable... Mais il voulait voir ce qu'elle valait vraiment. Il ajouta alors en dernier.

Tu es donc ma Fraccion et tes appartements seront donc près des miens. Je te laisse quelques temps avant de t'habituer à ta nouvelle charge, si tu n'as servi personne auparavant je peux comprendre que cela soit déroutant. Si jamais quelqu'un tente de te faire du mal, avertit moi.

Bien sûr sous ses airs de gentil, il savait que ce n'était que pour avoir sa fraccion dans sa poche. Mais il fallait qu'ils forment un duo pour monter en puissance et ne pas se laisser faire par les autres. Sur le fait de la protégée, il était cependant sincère, il n'autoriserait personne à toucher à sa Fraccion cependant, il en attendrait beaucoup d'elle surtout voir si elle était douée pour espionner mais cela il le saurait dans quelques temps.

Ne me fais pas attendre trop longtemps cependant Zalyssa.

Il lui tourna le dos alors et commença à s'en aller en la laissant là. Il lui tournait totalement le dos ce qui lui prouvait soit qu'il ne la craignait pas soit qu'il était assez confiant en elle pour savoir que sa fraccion ne la frapperait pas dans le dos. Cela c'était à l'imagination de Zalyssa de faire le choix. Après tout l'imagination et la peur qu'il l'attaque avait été les meilleurs alliées de Sitharion pour l’enrôler. Tout se passait comme il l'avait prévu

Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Lun 6 Oct - 12:52



Rencontre imprévue



«Si tu n’as jamais servit personne auparavant..». Ses mots susurraient à l’oreille de Zalyssa une triste réalité. A cette instant, elle remarqua ce qu’elle venait de faire. Elle venait de vendre sa liberté en échange de sa vie, soudain elle eu honte d’elle même. La peur l’avait fait agir de façon irraisonnée et il lui faudrait payer le prix de cette bêtise monumentale. Elle ne s’était jamais posée la question de savoir si les arrancars pouvaient vomir, et bien là, c’était le moment de vérifier car la jeune femme se donnait la nausée toute seule. Heureusement elle se contient dans l’optique où cela serait scientifiquement possible.

Après cette analyse de la situation et un détour sur son anatomie, bien qu’extérieurement presque humaine, mais sans doute intérieurement totalement différente, Zalyssa tâcha d’emmagasiner ce qu’il disait. Ses appartements prêts de Sitharion ? Vous parlez d’une bonne nouvelle. Difficile de dormir quand vous savez que le segunda Espada est dans la chambre à coté. D’ailleurs...cela voudrait dire que... les autres Espadas sont ou viendraient emménager dans le même étage avec leurs fraccions. Que de stresse. Bon aller, courage, ça ne serait peut être pas si terrible. Quoique, «avertit moi»..euh... comment ? Cela la rendit septique. Mais bon, elle ne dit rien, c’était sans doute déjà sympathique de sa part de proposer.

Après l’avoir avertit de ne pas le faire attendre trop longtemps, il s’en alla. Et bien de toute façon, qu’il se rassure, Zalyssa n’avait aucunement envie de tester les limites de sa patience, loin de là. C’était sans doute dans le top cinq des très mauvaises idées, situer en deuxième position, la première étant d’essayer de le tuer pendant qu’il avait le dos tourné. Car cela ne marcherait pas du tout et la riposte serait...mortelle. Elle attendit qu’il soit complètement hors de vue pour reprendre sa route dans le sens opposé à Sitharion. Hors de question de lui tenir compagnie volontairement plus longtemps, elle avait eu sa dose d’émotions pour aujourd’hui. Quoique, le pire c’était que cela pouvait ne pas s’améliorer...

Et si elle repartait dans le désert très loin ? Ou dans le monde des humains ? Le Segunda se donnerait il la peine de la suivre ? Elle grimaça et se dit que oui, c’était un risque à prendre en compte non négligeable. Chassant ses rêves inespérés de sa tête elle continua son trajet afin de mesurer l’étendu des nouveautés, des dégâts et peut être même... des habitants encore sur place. De plus, cela constituerai en quelque sorte sa première mission de reconnaissance.


codage par Jyne sur apple-spring
Contenu sponsorisé



posts

Squatte depuis le

piges








Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [TERMINE] Tout est une question d'imprévu... [PV]
» Voyage imprévu.....
» Voyage imprévu
» [RP] Visite imprévue
» Imprévu