Aller à la page : Précédent  1, 2
 Blut und Öl
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Jeu 12 Fév - 20:47

La réponse du jeune quincy allait être déterminante. Dans les questions du Sternritter, de nombreux éléments pouvaient être sujets à une forme de menace, d'insulte ou toute autre forme de déstabilisation. Le ton, particulièrement, voulait heurter la fierté, assez importante il faut le dire, d'Uryuu.

Et en effet, BG9 avait touché au but. Tout dans le visage du gemischt exprima l'agacement, voire l’énervement face aux paroles du quincy. Le froncement de sourcils, le rictus quasi-imperceptible du coin de la bouche, qui tenait bien évidemment plus du réflexe que du conscient... Aucun doute possible, la corde sensible de l'honneur était touchée, cet honneur du quincy toujours revendiqué était maintenant soumis à l'insulte, par un propre membre de sa race qui plus est. Une fierté certes normale pour tout quincy, mais c'était toujours un élément à connaitre dans un rapport détaillé... L'intéressé répondit enfin, avec une voix daignant toujours autant d'indifférence...

-J'ai bien peur, en effet, de ne pas maîtriser cette technique, bien que j'en devine la nature. Mais je me félicite d'avoir su survivre tout ce temps sans la connaître.

Que, que de fierté...BG9 devrait vraiment insister sur ce point. Il pouvait tout de même noter  que c'était inhérent à la race: tous les quincys étaient fiers de ce qu'ils étaient, et ce à juste titre... Mais le K n'éprouvait pas la même chose. Malgré sa différence, il se revendiquait sans hésitation quincy, mais pouvait toutefois poser un point de vue plus objectif sur ce point... Ce n'était même pas le genre de fierté que les Hollows, imbus d'eux mêmes et ne croyant qu'en leurs capacités. Les quincys avaient une fierté d'appartenance, comme à un clan ou une tribu. BG9 avait bien fait de titiller ce point chez l'adolescent. Ce dernier ajouta peu après:

Toutefois, je pense être désireux et en mesure de l'apprendre si vous daignez me l'enseigner. C'est bien pour cela que j'ai rejoint les rangs du Vandenreich, être un Quincy digne de ce nom.

La première partie, certes pompeuse et flatteuse, n'avait rien de particulier. On voyait depuis le début chez Uryuu un certain sentiment de respect vis-à-vis de l'autorité, et le désir d'apprendre était présent. Mais la deuxième fit tilter quelque chose chez le cyborg. Un imperceptible clignement d’œil, un petit muscle qui se tend sur le visage, presque invisible pour un œil non exercé, couplé à la très légère et involontaire inflexion de la voix. Et pourtant tellement révélateur: le mensonge. Uryuu n'avait en aucun cas rejoint les rangs du Vandenreich pour devenir "un Quincy digne de ce nom". Et ça ne risquait pas d'être une autre raison noble, ou pour l'intérêt général du Vandenreich, sinon pourquoi aurait-il mentit? Baissant sa garde, Ishida avait révélé quelque chose d'intéressant. BG9 fit naturellement mine de ne rien remarquer et de croire à ce que disais le jeune quincy, mais il nota cet élément primordial dans un coin de ses circuits.

Evidemment que je vais pouvoir t'enseigner le Blut, le Vandenreich et plus particulièrement Sa Majesté n'ont aucunement besoin de soldats incompétents dans ses rangs...

Une nouvelle couche de pics ne pouvait faire de mal. Le Sternritter approcha à pas lents, maintenant son bras meurtris sous sa cape afin de paraître en tous points supérieurs au gemischt ensanglanté. Lorsqu'il arriva à deux mètres d'Uryuu et qu'il le dominait donc de toute sa taille, il s'arrêta et recommença à parler

Tu sembles avoir déjà compris son but, celui de protéger l'utilisateur contre les coups qu'il pourrait recevoir. Il a en vérité deux aspects: un côté offensif, le Blut Artilleri, qui permet d'augmenter la puissance des attaques, et un aspect défensif que tu as pu observer, appelé Blut Vene. Je vais t'enseigner ce dernier en premier lieu.

Observant l'adolescent se concentrer, BG9 continua.

Tu vas saisir ton Reishi, et le manipuler afin de le concentrer vers ton enveloppe externe. Concentre-toi bien. Y parviens-tu?

Le K attendit un instant, avant d'impitoyablement envoyer un coup direct d'extension métallique vers Uryuu.
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Dim 1 Mar - 23:27

Ishida écoutait attentivement les paroles du Sternritter.

Il aurait préféré le faire un peu moins.

Ces atteintes délibérées à son orgueil, ces insultes, lui semblaient si puériles, si stupides, bêtes et méchantes. Mais il se sentait encore plus stupide, car il savait qu'elles tapaient dans le mille. Il ne pouvait s'empêcher de discrets froncements de sourcils, de serrer les dents et les poings. C'était la seule faille dans son cœur et dans son armure, BG9 l'avait bien compris et s'en servait joyeusement.

De plus, le K, bien que probablement peu imbu de sa personne par sa nature non-humaine, voulait bien faire comprendre à l'hôte du Vandenreich qu'il était était inférieur à lui, il le testait encore et encore. Il se rapprocha de lui, le dépassant par sa carrure plutôt imposante. Uryuu ne lui fit pas le plaisir de lever la tête, il n'y avait pas de visage à fixer ni d'yeux dans lesquels planter son regard après tout. Il restait droit des pieds à la tête, fixant droit devant lui comme s'il pouvait voir à travers le corps du cyborg. Comme s'il l'ignorait.

C'était là que la discussion devenait intéressante. Le fonctionnement du Blut Vene. Et même la nature du Blut lui-même puisqu'il semblait aussi avoir un équivalent offensif. Quand le Sternritter lui annonça qu'ils allaient les apprendre séparément, le binoclard en déduisit assez vite qu'ils étaient incompatibles.

Il ferma les yeux pour bien comprendre comment opérer. Il se mit à emmagasiner son reishi au niveau de son épiderme, mais il sentait lui-même qu'il faisait ça mal. Il était plutôt en train de recouvrir son corps de reishi, peut-être même qu'il brillait un peu. Non, le mot « Blut » ne devait pas être dû au hasard. Le sang, ça devait se passer dans ses veines, c'était là qu'il devait envoyer son pouvoir. Il entreprit de le faire et s'apprêtait à répondre à la question du Sternritter quand il sentit un mouvement menaçant venant de sa part. Il ouvrit brusquement les yeux et se jeta sur le côté en mettant ses bras entre lui et le membre métallique de BG9 qui déchira ses manches et entailla superficiellement ses avant-bras.

C'est par pur réflexe, alors qu'il avait été surpris en pleine concentration, qu'il avait matérialisé son arc et tiré une Heilig Pfeil en direction du soldat du Vandenreich, envoyant son reishi dans son arc pour en augmenter la puissance.

Il se redressa et ferma à nouveau les yeux en replaçant distraitement sa mèche.

« Excusez-moi, vous m'avez surpris. »

C'était un test, à n'en pas douter. Il voulait le forcer instinctivement à se servir du Blut. Le Gemischt jeta un coup d’œil à ses bras dont une simple goutte vermeille perlait. Avait-il maîtrisé cette technique, l'espace d'un ridicule instant ? Il n'aurait su dire, surtout à la première tentative. Peut-être avait-il juste esquivé et dévié le coup à temps. Et puis, le Sternritter ne pouvait l'avoir attaqué trop violemment, supposa-t-il...

Il se demandait également si, lorsqu'il avait tiré, redirigeant son reishi vers son arc, il n'avait pas fait un pas vers le Blut offensif. Enfin, il savait pertinemment qu'il n'avait pas utilisé le Blut, mais rediriger ainsi son reishi, une fois qu'il saurait utiliser le Blut Vene, suffirait-il à maîtriser son équivalent ? Tel était la question, mais encore fallait-il apprendre le premier.

Il ferma une nouvelle fois les yeux, se concentrant pour entendre les battements de son cœur, sentir le sang couler dans ses veines, les visualiser. Tout ce système interne, cette autoroute sanguine, qu'il devait s'imaginer pour projeter son reishi à l'intérieur...
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Sam 9 Mai - 23:34

Lorsqu'Uryuu fit sa première tentative d'utilisation du Blut, BG9 remarqua immédiatement qu'il ne s'y prenait pas de la bonne manière. Le Reishi s'accumulait au dessus de sa peau, ce qui était sans effet sur la protection. L'adolescent étant intelligent, il remarqua rapidement que ce n'était pas bon. C'est le moment qu'avait choisit le Sternritter pour lancer son attaque surprise. L'extension avait totalement pris le gemischt au dépourvu, le forçant à se jeter sur le côté, bras en opposition. Une légère résistance s'était opérée lors du contact avec la peau de l'adolescent, BG9 l'avait ressentie. Le K avançait, l'instinct avait aidé à une activation d'une ébauche de Blut Vene.

Juste après, la flèche envoyée était puissante, mais loin d'un Blut Artilleri. L'ayant parée d'un mouvement de la part d'une tige mécanique, BG9 se repositionna, et allait prendre la parole, quand Uryuu se reconcentrait. Se ravisant, le K observa à nouveau Ishida. Cette fois il était sur la bonne voie. Les capteurs du K observaient à loisir le reishi se concentrer dans les veines du jeune homme.

Tu sembles y arriver maintenant, Uryuu. Tu as encore des progrès à faire, mais tu as compris le principe. Il manque encore un peu de pratique. La flèche que tu as tiré par réflexe avait une forte concentration en Reishi, j'ai pu le remarquer. Mais elle n'était pas caractéristique d'un Blut. A vrai dire, cette Heilig Pfiel tenait plus d'une autre technique d’absorption que tu apprendras en temps voulu.
Pour le Blut Arterie, je te conseille de partir du Blut Vene, et de rediriger la puissance accumulée dans tes veines vers tes artères. Tu sentiras alors que les Blut sont incompatibles.


Se remettant à se déplacer dans la pièce, BG9 n'attendit pas qu'Uryuu puisse expérimenter la suite, il en vint au point suivant.

Il y a un point sur lequel je souhaiterais aussi porter ton attention... J'ai appris que la base de ton entrainement t'avait été prodigué par ton grand père Sôken, y comprit le passage sur le Letzt Stil... Le Vandenreich en a développé un différent. Il s'appelle Vollstandig. Alors que l'apprentissage archaïque de ton grand père conduit à la perte de tes pouvoirs, le Vollstandig est un pouvoir réutilisable. Tu devras aussi développer ceci si tu souhaites intégrer les rangs de Sa Majesté. Je ne comprend vraiment pas la décision de Sôken pour cette méthode handicapante...

Phase finale du test, BG9 remettait en question tous les fondements de ce qu'il était en tant que Quincy jusque là, mêlé à ce respect caractéristique qu'Uryuu avait pour son grand-père. Et effectivement, s'il voulait intégrer le Vandenreich, il allait devoir faire une croix sur beaucoup de choses...
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Ven 17 Juil - 12:52

Uryuu regardait sa main avec une intention et une curiosité toute particulière, il sentait le reishi pulser à l'intérieur de son corps, il aurait presque pu voir au travers de sa paume pour en imaginer les veines parcourues d'énergie d'un bleu fluorescent... à vrai dire, il lui semblait même que des lignes azurées tranchait nettement avec la teinte rose de sa peau. C'était donc cela, le Blut Vene... il pouvait en sentir tout le potentiel, il sentait qu'en envoyant plus d'énergie spirituelle il pouvait en augmenter la résistance et cela ne le laissait qu'imaginer ce qu'il était possible de faire avec le Blut Artery... doser l'afflux sanguin spirituel selon la force de l'adversaire allait demander une mise en pratique de ses capacités d'observation... qu'il entretenait déjà depuis des années. Cette technique semblait presque faite pour lui, il sentait qu'il était capable d'en faire un parfait usage mais il devait cesser d'y penser pour la transformer en réflexe.

Il était tant perdu dans les méandres de ses pensées qu'il écouta à peine ce que racontait le K, il savait déjà tout ce qu'il était en train de lui baratiner, ce n'était que de vulgaires lapalissades, peut-être une énième tentative de le toucher dans son orgueil en le prenant pour un imbécile. Il entendit vaguement que les deux facettes du Blut étaient incompatibles, comme une pièce qui ne peut tenir que sur une face à la fois. Un pile ou face qui peut se révéler mortel... à moins d'être assez habile de ses doigts pour retourner le morceau de métal sur le côté vainqueur plus rapidement que ne peuvent le voir les yeux du second parieur... Une fois les deux Blut acquis et transformés en automatisme, il s'assurerait de pouvoir passer de l'un à l'autre le plus rapidement possible.

Il était sur le point de demander à BG9 s'il souhaitait le laisser s'exercer à cette pratique et voulait bien l'aider avec des assauts répétés comme celui avec lequel il l'avait interrompu une première fois pour laisser libre cours à son instinct de survie mais le Sternritter en décida autrement et continua immédiatement la leçon qu'il était en train de lui dispenser.

Si l'intérêt qu'il porta au Vollstandig était indéniable, le Gemischt ne pouvait que difficilement avaler ce que le cyborg disait à propos de son grand-père. Corde aussi sensible, voire plus, que son propre honneur, il devait pourtant mettre tout ça de côté s'il souhaitait rejoindre les Sternritter et Sa Majesté. Gardant une expression plus lisse que celle d'une statue polie à l'excès, il se décida à formuler une réponse, ce que son testeur n'attendait qu'avec probablement trop d'impatience malgré son absence certaine de sentiments.

« Je suis le premier désolé de mes facultés arriérées. Je vous suis vraiment reconnaissant de ce que vous m'avez déjà appris en une heure à peine, cela m'aurait été bien utile par le passé et je suis presque étonné d'être encore vivant en dépit de mes capacités si restreintes. »

Ce qui, en soit, n'était pas particulièrement faux, il venait toutefois de laisser une fois de plus parler sa fierté à sa place en dépit de ses yeux baissés et sa tête inclinée. Un haut-le-cœur presque imperceptible mais que ne manquerait pas de remarquer le Sternritter secoua sa gorge, cracher de la sorte sur l'enseignement de Sôken le dégoûtait au point de lui donner envie de vomir. Il espérait que le K traduirait cela par un état de choc mais dans le pire des cas il n'était probablement pas si illogique que cela de voir un jeune homme se sentir mal après avoir été contraint de remettre en cause ce qui avait été les fondements de toute sa vie. Sans se départir de l'inexistence d'expression reflétée par son faciès, il releva la tête et regarda droit dans la direction supposée des yeux de BG9.

« Mais je ne souhaite que trop apprendre cette version parfaite du Letzt Stil. De plus, comme j'ai déjà pu en faire l'expérience, je serai le mieux placé pour vous expliquer les différences fondamentales avec sa version dépassée puisque cela semble tant vous tarauder. »

Du défi ? Encore de l'orgueil ? Peut-être, mais rappeler qu'il était déjà allé jusqu'à sacrifier ses pouvoirs, ainsi que se battre pour les récupérer, laissait entendre qu'il était prêt aux plus cruelles extrémités quand sa détermination et son honneur entraient en ligne de compte.
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Mer 12 Aoû - 1:37

La redondance des attaques et des pics de BG9 devenait évidemment lourde pour Uryuu, qui réagissait toujours de la même manière: crispations très légères, et réponse savamment formulées. Un contentement mécanique parcouru BG9 lorsque le Gemisht n'eut d'autre choix que de s'excuser de ses "facultés arriérées". Une pensée mensongère évidemment, le Sternritter l'avait déjà vu auparavant. Mais sa soumission apparente serait jubilatoire pour un être de chair et de sang, alors que le K avait "remplit sa mission". Toutefois ces pics répétés fonctionnaient moins, le Sternritter ayant pu observer l'invité ignorer totalement certaines de ses provocations. Cela donnait un point à ce dernier: dans le temps imparti de la séance, il s'était déjà amélioré, physiquement et mentalement. BG9 était satisfait de ce point et ne manquerait pas de le mentionner. Ce rapport devait effectivement consister en une évaluation, et non un "bizutage" d'Uryuu.

On pourrait facilement observer un deuxième élément dans cette réponse: ce jeune homme acceptait de tout encaisser, de mettre de côté son honneur si précieux. Nul doute que face à un adversaire, un calme total ne serait sûrement plus de rigueur...

L'échange allait sans doute bientôt se terminer, BG9 en savait bien assez pour apporter un rapport complet et détaillé à Sa Majesté. Ishida appuya finalement sur son désir d'apprendre, comme précédemment. Respectable, étant donné l'estime qu'il semble réellement porter à sa formation initiale, même s'il ne le laissait pas tellement transparaître. BG9 prit finalement la parole:

Je note ton désir d'apprendre encore, malgré la difficile séance que tu as connu. En récompense de cet engouement, et ce avant d'effectuer mon rapport auprès de Sa Majesté, je vais te permettre d'admirer Ses dons.

Cela avait évidemment un autre but: faire miroiter cette puissance à Uryuu, la rendre accessible car visible et bien réelle. C'est donc sur ces mots que le Sternritter entra en Vollstandig. Déployant ses ailes dans leur totalité, faisant miroiter tous les éléments physiques de cette puissance sans pour autant avoir l'air suspect, trop vendeur auprès de son élève.

Toutes les capacités d'un Quincy sont améliorées par cet Etat proche de la perfection aux yeux de chaque Sternritter. Vitesse, puissance, absorption.

Il illustra chacun de ces mots respectivement par un Hyrenkyaku derrière le gemischt, un tir puissant sur une colonne de la salle et l'assimilation des gravas sous forme de reishi et ce, avec rapidité.

Cette puissance pourra être tienne si Sa Majesté obtient satisfaction de toi, évidemment. C'est le moment où je te libère Uryuu, j'ai pu observer et mettre en ma connaissance tout ce que je souhaitais, et je te remercie pour ton active participation. Tu peux maintenant retourner dans le monde réel ou rejoindre tes quartiers à Silbern. Au plaisir de pouvoir à nouveau jouir de ta présence, je te dis au revoir.

Pendant qu'il disait cela, le K s'était dirigé vers la porte de la salle et avait rapidement quitté le Vollstandig. Au moment où le Sternritter eut passa l'encadrement, deux imposants gardes apparurent, donnant une indication sur le choix pour lequel devrait opter Ishida...

Dans ses circuits, BG9 avait parfaitement conscience d'avoir coincé Uryuu. Il ne pouvait plus vraiment s'échapper de la nasse du Vandenreich, qu'il le remarque ou non. Mais le K savait aussi qu'il aurait à nouveau affaire à lui, et était donc enquit d'une mission protectrice... Ce qui l'empêchait de "souhaiter" du mal au gemischt, comme pourrait vouloir le faire un autre Sternritter moins... tempéré, qui pourrait être en proix à la jalousie. Dans ses raisonnements, BG9 compris les raisons qui poussaient Sa Majesté à agir ainsi. Il devait être celui qui était le plus en mesure d'assurer la protection d'Uryuu de façon neutre.

Le K se dirigea premièrement vers ses quartiers afin de se changer et de s'entretenir. Il ne pouvait se présenter devant Sa Majesté dans cette tenue. Il changea de cape, de bras, et répara les quelques trous parsemant son enveloppe. Puis, toutes les informations à rapporter en mémoire, il se dirigea vers la salle du trône.

S'avançant comme à son habitude, d'un pas régulier et à une vitesse adaptée à la prestance qu'exigeait ce lieu, il posa un genoux à terre, le coude sur celui-ci. Il posa l'autre poing à terre, et baissa la tête.

J'attend ton rapport, BG9

Le Sternritter passa alors un long moment à délivrer les informations qu'il avait méticuleusement collectées. Il aborda des thèmes nombreux: la grande capacité d'observation et d'analyse de l'adolescent, un esprit synthétique et clair, sa capacité à rester calme et à relativement bien dissimuler ses émotions, en général un stoïcisme remarquable. Sur le plan des capacités de combat, le K énonça un Hyrenkyaku maitrisé, des Heilig Pfiel aisemment modulables dans la puissance et le nombre pour atteindre une cadence de tir assez impressionante. Il appuya sur la formation certes archaïque, mais non dénuée de qualités dans l'application. Sur le plan psychologique, il était solide, apte à resister à un intérogatoire non musclé au minimum. Il avait aussi une volonté réelle d'apprentissage et d'intégration au Vandenreich. Toutefois allait venir le moment plus facheux: Uryuu n'avait pas forcément pour but de servir au sein de l'Armée de Sa Majesté. Les analyses poussées de BG9 avaient permis de déterminer quand il avait mentit, mais pas la vérité. C'est sur cette note relativement discordante que le Sternritter finit son rapport. Après quelques secondes de pause, Sa Majesté permit au K de disposer.

En quittant la pièce, BG9 était sûr d'une chose: positif ou non, l'avenir d'Uryuu Ishida était déjà tracé. Son destin était dans les méandres de Son plan.
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Mer 26 Aoû - 16:36

Ce maudit Sternritter lui avait filé la gerbe, aucune concession n'était possible, il ne pouvait qu'acquiescer à chaque nouvelle remarque. Pour autant qu'un robot puisse faire preuve de sentiments, surtout en l'absence de visage, il ne semblait pourtant pas tirer un malin plaisir de le faire ainsi renier toutes ses origines... mais il aurait juré avoir senti de la satisfaction à certains moments. Qu'importe, qu'importe, il savait tout cela en venant ici, il savait qu'il aurait à rejeter son passé, qu'on lui cracherait dessus, qu'on essayerait de le faire choir en dépit de ses privilèges... à cause de ses privilèges. Tant pis, il était prêt à souffrir, à rester fier, à faire face... cette armée allait lui donner une force nouvelle et il était bien plus assidu que tous les Quincy de Silbern, Sternritter ou simple soldat, il les surpasserait tous.

Pour l'heure, il lui fallait apprendre, apprendre toujours plus. Finalement, n'avait-il pas fait tourner cette phase de test, dans tous les sens du terme, à son avantage ? Plus que d'être évalué, on lui avait également fait la leçon. Il était déjà grandi de cette épreuve et avait gagné des avantages non-négligeables : il maîtrisait déjà les rudiments du Blut et BG9 était sur le point de lui faire découvrir le Quincy Letzt Stil de cette génération... Il faisait miroiter ça comme une récompense mais le Gemischt n'allait pas se faire avoir au jeu du bâton et de la carotte. Il fit abstraction de la propagande pour se concentrer sur la manière dont le cyborg faisait circuler le reishi autour de lui... si même un être mécanique était capable de faire usage de cette technique, c'est qu'elle devait avoir une logique, comme les engrenages d'une pendule.

Il écarquilla les yeux en voyant le Sternritter subitement changer d'apparence, revêtant une aura qui se voulait angélique, outre son apparence, c'est surtout l'émanation de pouvoir presque palpable qui le fut halluciner. Il sentait les pulsations de reishi dans l'air, en jaugeait la puissance, le rythme, tentait d'en percer le secret... oui c'était à la fois semblable et différent du Quincy Letzt Stil de son grand-père... aussi tape à l’œil et terrifiant que pouvait l'être ce Quincy Vollstandig, c'était clairement une arme redoutable. Cette vitesse, cette force, ce pouvoir d’absorption, c'était juste... hors du commun, le Quincy Letzt Stil était quelque chose qui vous consume... ça... ça vous fais briller. Il s'efforçait, en même temps qu'il tentait de le comprendre, de lui trouver un défaut...

Une fois sa démonstration finie, le K était revenu à son état normal et avait pris congé, lui disant de faire à sa guise... mais deux gardes se postant dans l'encadrement de la porte lui firent compris que le choix avait déjà été fait. Uryuu ne broncha pas, il savait d'avance dans quoi il s'était fourré, il était bien conscient que le retour en arrière n'était pas possible. Cette fois, il y était pour de bon.

Il remonta ses manches pour dissimuler ses blessures aux poignets et d'un grand mouvement de cape il s'y emmitoufla un peu plus pour dissimuler toutes les coupures et déchirures superficielles qu'avaient subi ses vêtements. Oui, il n'était clairement pas encore au niveau, ce Sternritter aurait pu le tuer s'il l'avait voulu.

Conservant un air froid, il marcha lentement jusqu'à la porte, passant devant les deux émissaires sans les regarder. Sa voix, à l'instar de sa posture, son attitude, était fière, princière.

« Conduisez-moi à mes quartiers. »
Contenu sponsorisé



posts

Squatte depuis le

piges








Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» L'amitié, le plus beau sentiment après l'amour [PV Warmes Blut et Plumy]