F.R.R de Gloria Alma
Le poing armé
Le poing armé
avatar



465 posts

Squatte depuis le 10/10/2016

26 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
7150/18000  (7150/18000)
Spécialité: Hakuda



Jeu 24 Aoû - 20:56


Gloria Alma

En avant les histoires.



Nom : Gloria
Prénom : Alma
Surnom : Aucun
Âge : Plus de 500 ans
Sexe : Femme
Race : Arrancar
Camp : Las Noches
Rang : Primera Espada
Spécialité : Hakuda





    Feat. Ectoplasma humain

    © Copyright tamtamdi


Description du pouvoir

Pour mieux castagner.


Avant de rentrer dans le vif du sujet, il faut se rentrer dans le crâne genre avion qui se crache sur une montagne que ma spécialité est le combat au corps à corps, suivis de près par mon pouvoir. Ensuite vient le sonido qui est correct j’sais en faire quoi, mais genre les hollow, shinigami et j’en passe qui me battent dans le domaine vaut mieux pas les compter. Ensuite vient l’épée et les cero et bala. Alors à partir de là t’inquiètes, si tu es plus mauvais que moi suicide-toi. Mes cero violets, eux tu feras plus d’effort pour les bloquer à la main que de les subir sans bouger. Pas d’inquiétude, je sais quand même faire un garganta.

Le nom de ma resurrección est « Jadeante » en clair « Essouffle ». Et pour la libérer c'est « Revela el vacío » signifiant « Dévoile le vide ». Donc je devrais prononcer Revela el vacío, Jadeante pour apparaitre en resurrección. Bon pour mon apparence en resurrección tu retournes tout en haut la flemme de répéter, là on se concentre uniquement sur le pouvoir. Alors il n’est pas compliqué, il s’agit tout bêtement de diminuer la puissance des autres venant sur moi. Et c’est vraiment la puissance venant de tout et n’importe quoi. Que ce soit un cero ou un coup d’épée, un pouvoir spécial ou malédiction, tant que cela ne vient pas de moi, j’active le pouvoir et hop ça fait effet. Traduction, c’est un atout défensif et rien d’autre ou presque.

Bon, il y a quand même un revers si je l’emploie, je ne peux plus attaquer efficacement. Dans le genre si je veux donner une patate de cinq tonnes et bien il me faudra le désactiver, car si je vais annuler la puissance en face moi quand je vais taper, ça réduira également la mienne quand je taperai. À noter que ça n’annule pas le poids ou la matière. On va prendre deux exemples. Un type frappe d’un coup d’épée, j’annulerais la force de l’épée envoyée, mais pas le tranchant ainsi que son poids. Lui il aura eu la sensation de taper de toutes ses forces et ensuite d’avoir l’impression que sa puissance s’est envolée pour d’un coup me caresser. Un autre pour mieux capter, un immeuble me fonce sur la gueule, avec ma capacité je vais diminuer toute l’énergie qu’il a accumulée durant sa chute. Qu’il me tombe de cent mètres de haut ou de cent kilomètres. Cependant, je resterais avec le poids de l’immeuble et donc lui il me faudra le défoncer avec mon équipe de démolition. À comprendre poing droit et poing gauche.

Son pouvoir de réduction n’est pas sans limites et surtout sa rapidité à réduire dépend de l’intensité à laquelle j’envoie ma propre énergie pour qu’il le fasse. Même si je dépense mon énergie à moi pour user l’énergie des autres, arrivé à un certain stade il me faut analyser s’il est plus rentable d’encaisser ou utiliser une autre technique afin d’économiser des forces. Mais cela sera mieux en expliquant mes techniques avec. Cependant, ma particularité a tendance à créer une tempête d’incompréhension. Pourquoi ? Car il n’a aucun effet visuel, mais alors aucun. L’unique sensation que l’on sentirait outre un malaise c’est que d’après certains qui sont doués en détection. C’est comme si on était dans une pièce éclairée et que soudain il y a une zone d’ombre dans laquelle on verrait au travers, mais sans voir l’intérieur ou comme si sur une carte on avait gribouillé un coin pour qu’il soit illisible.

Ah et surtout faut noter un dernier revers. Si sur le coup de l'utilisation, il me demande relativement peu d'effort suivant la technique, plus je vais m'en servir et surtout plus je vais le maintenir, plus ça va me coûter en énergie. Si je le maintiens beaucoup trop longtemps, je pourrais même avoir le corps engourdi par mon propre pouvoir.

La campana de vacío (la cloche du vide) : Je crée une cloche qui réduit la puissance de tout ce qui vient à ma rencontre. Détail important, ma protection même si elle est invisible, est bien en forme d’une cloche et non d’une bulle. Si t’ignores la différence, bah je suis pas professeur donc tu te démerdes. En claire, t’y rentres et aucune de tes attaques ne pourra avoir de pêche, donc pour les blessures au revoir enfin pas totalement les épées me feront généralement des égratignures et les plus bourrins me feront des coupures. Les cogneurs me feront au pire un hématome. Bon moi aussi je ne peux pas vraiment faire mal, mais au moins je peux arrêter un peu tout et n’importe quoi. Après j’ai toujours mes jambes pour courir vers ma cible et employer la cloche pour foncer sans faire mal, mais en évitant prendre tout ce qui traîne sur la route. Comme vous l’aurez compris la cloche je m’en sers surtout contre les projectiles ou réduire la force des premiers assauts au contact, pas trop longtemps, car il faut que je la désactive avant de taper et que jongler en cloche ou pas cloche me fatigue à la longue.

Ola de vacío (Onde du vide) : Bon là on commence à parler en technique énergivore, mais qui sont vraiment chiante pour l’adversaire. Cette fois je me concentre sur moi et projette une onde sur une certaine zone, dépend de la force que j’y fous, l’onde expulser va réduire toute trace de puissance autre que la mienne. Pourquoi une telle technique ? Car certains de mes ennemis avaient des attaques venant dans toutes les directions ou se cachaient avec un pouvoir les abritant de ma vue. Quant à ceux qui me chargeaient façon taureau et bien d’un coup ils se sentent tout faibles pendant quelques secondes. Si dit comme ça on s’imagine que j’puisse saisir cette ouverture en réalité à un niveau déjà correct, mes opposants auront le temps de se protéger à moins de la faire coller à leur nez, mais comme je pourrais ni attaquer ni me défendre et sans trop pouvoir me déplacer pendant que je charge l’onde, calcule la prise de risque. Un nombre d'utilisations limité, mais moins que les autres techniques. En faîte ça dépend à quel point je la charge. Au minimum, c'est presque autant que la cloche, moyennement c'est trois fois et à fond une unique fois et les autres techniques c'est qui ou double pour les utilisés. Tu devines que si je la fais deux fois et bien il me restera uniquement la cloche.

El cuerpo vacío (Le corps vide) : Simple c’est l’effet de la cloche, mais version intérieure et qui colle à l’épiderme. Ça dépense plus d’énergie, mais tout ce qui tente de me bloquer ou détériorer mon corps, je me dégage sans crainte. Et ceux qui tentent de m’agripper vont sentir arriver la mollesse dans leur membre. Le seul revers, c’est qu’en plus de pas pouvoir taper, enfin si, mais pour te donner une idée de l’inconvénient, t’imagines que je remplace une épée en fer, par un sabre en plastique, c’est que les assauts rapide et répété localisés sur un même endroit ont tendance à facilement passer. À noter je ne suis pas obligée de l’utiliser sur tout mon corps, je l’emploie uniquement sur mes mains et là son effet en sera que renforcé. Et donc les attaques éclair et produite en chaîne passeront plus difficilement, mais cela me demandera également plus de précision. Ayant un effet bien plus puissant que la cloche car plus concentré, tu devines que je peux pas l'utiliser à tout va vu que je m'en sers en seconde défense proche de l'imparable contre des attaques de gros bourrin, genre je sais que je pourrais pas esquiver et que même avec la cloche j'vais prendre tarif. Donc j'évite de l'utiliser en général d'une part car d'autres techniques mangent pas mal mon énergie, deux je subis une perte de puissance brute et seule la cloche reste disponible. Trois, je suis même pas sûr d'arriver au bout que je tombe le nez en premier.

El cuerpo amorfo (Le corps amorphe) : Bon, si d’habitude lors de ma resurrección je peux utiliser mon pouvoir uniquement dans un but défensif, voici, l’exception qui confirme la règle, faudra un jour m’expliquer cette expression. Bon, autant dire que celle-là je l’utilise en dernier recourt et surtout quand je suis garantis de toucher à deux cents pour cent mon adversaire. Le principe ? Simple comme toujours ou bonjour si cela te chante. Je canalise mon pouvoir en moi et avec un choc physique, en le frappant ou en l’empoignant, j’envoie l’effet de ma capacité dans son corps qui neutralise l’intégralité de ce qu’il pourrait tenter pendant quelques secondes. En quoi cela comporte des risques ? Car moi aussi je perds toute faculté à manipuler mes forces, sauf que je les récupère beaucoup plus vite, mais si je loupe contre un combattant aux taquets, je prends chère. Si je réussis j’ai à la louche cinq secondes qui paraîtront une éternité pour mon adversaire, en loupant je passe deux ou trois secondes de plus sans possibilité que de compté sur mon hierro pour encaissé. Car oui si je foire mon coup, je récupère moins rapidement, sinon c’est pas drôle. Surtout qu’une fois commencer, j’ai intérêt de réussir, car dans tous les cas, je me trouve sans défense pendant un temps. À noter que je ne dois pas être en contact physique avec un corps si je veux un rendement optimal de ladite technique. Sinon, mon adversaire se retrouvera juste partiellement affaiblie d’un membre et il récupérera quasiment aussi vite que moi.
À noter que s'il me faut l'utiliser je ne dois pas avoir pratiqué deux fois le corps du vide ou deux fois l'onde du vide à fond ou une fois les deux. Sinon bah je peux, mais il me faut un allié à côté pour achever mon adversaire, car moi j'en aurais plus la force. Et utiliser comment ça l'onde du vide ne sera plus changeable à fond et le corps du vide en pâlira de sa puissance. À moins que l’ennemi me laisse le temps de faire une pause pour que je récupère un peu.



Au fil du RP

Les lieux où j'ai taillié la route.




Rencontres

Les pottos ou abrutis que j'ai croisé.



Grimer (PNJ adjushas) : Mon potto de toujours. L'unique survivant de ma meute massacrer par une force inconnue. Il est peut-être faible à en rougir. Mais il n'empêche que sans lui je n'aurais sans doute jamais obtenu la puissance que j'ai aujourd'hui grâce aux proies qu'il a détectées à ma place. Remarque sa puissance à toujours était à la traîne, mais il a survécu soit grâce à la chance ou son pouvoir qui faisait fuir tout le monde ou qu'il était bien entouré aussi.

Rumi Iliana : Une arrancar avec une tronche aussi expressive qu'un pain aux raisins. J'dirais juste comme qu'elle est fidèle à Sa Majesté Halibel. Elle a aussi plus posé de question qu'elle a répondue au mienne pour le moment.

Carsten Azaki E : Un gugus rencontre dans un restaurant humain ou tapotait sur un truc appeler ordinateur en allant sur internet. Une espèce de table géante existant dans une sorte de sous monde. Il avait le potentiel de me fournir des informations, mais fouillis sur son truc aurais pris beaucoup trop de temps. À voir si j'aurais une utilité pour cette humaine plus tard.

Yuma Aoi : Un jeune humain de type lycéen je crois. Qui vivait dans un lycée à s'occuper des chiottes, c'est d'ailleurs là que je l'ai rencontré. Rien de transcendant, j'ai juste après qu'il y a des humains qui faisait pas que voir des les esprits, mais avait également des pouvoirs. Reste qu'il n'a rien à voir avec mes proies. Lui tu sens direct que ce n’est pas un combattant prêt à massacrer des ennemis par centaines.

Sanguinario Sitharion : Le segunda espada, juste à sa tronche tu sais qu'il ne faut pas lui faire confiance sauf si tu es con ou suicidaire au choix. On s'est surtout présenté et avons échangé de maigres informations. Alors j'suis parano à son sujet ? J'dois pas avoir tord, déjà son délit de sale gueule et c'est un scientifique et moi la science j'comprends pas trop... Et j'aime pas c'que j’pige pas. Ah et c'est le premier arrancar qu'j'croise à croire en une force supérieur. Définitivement faut pas lui faire confiance et surtout jamais lui tourner le dos. Trop suspect pour ça.

Mahrah Kieran : Un con qui a eu le malheur d'attaquer Grimer et il va le sentir bientôt... Mais ça j'en dirais plus un prochain fois.

Escamosa Almudena : Pas encore vraiment rencontré à voir.

Fujii Ayame : Une shinigami que j'ai rencontrée dans un parc, elle a attaqué Grimer j'ai arrêté sa lame avant qu'elle ne le touche. Je crois qu'je l'ai assommé d'une baffe et j'suis partie. Jamais su ce qui lui est arrivé après.




┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Alma Gloria forme resurrección:
 


http://tamtamdi.deviantart.com/art/094-Gengar-550860443

http://seojinni.deviantart.com/art/Kiriban-Arden-393122382
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chambre de gloria au palais
» Gloria Bardwell
» Alma Wade
» Gloria Flint – La haine est toujours plus clairvoyante et plus ingénieuse que l'amitié.
» ALMA + (de l'art de mettre une fille dans son lit)