Mis à jour du dossier médical [Kuchiki Rukia]
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Jeu 24 Aoû - 12:20

L’entretien des égouts aujourd’hui fut décalé à ce matin au lieu de l’après-midi pour une occasion spécial. Bien qu’il fût obligé de prendre une douche pour retirer l’odeur et un nouveau shihakusho au manche rallongé modification prévu pour lui. Cette seconde partie de la journée il allait pratiquer une visite médicale sur un officier de haut rang. Non pas qu’il n’est jamais fait passer de visite médicale à un ou une shinigami plus haut gradé que lui, mais c’est la première fois qu’il devra le faire avec un vice capitaine. Et la vice-capitaine n’est nulle autre que Kuchiki Rukia, femme dont le nom appartient à une des maisons de noble les plus importantes du sereitei. Non seulement jusqu’à maintenant le grade le plus haut dont il doit s’occuper dans ce contexte s’avère un cinquième siège de la troisième division, soit un rang en dessous du sien actuel.

En termes de responsabilité, cela lui mit un poids sur les épaules. Il n’appréciait guère les nobles de manière générale à cause de son passage à l’académie, mais aussi lors de rencontre occasionnelle en temps que shinigami accomplit. Il sait bien que tous ne sont pas des paons sur patte, mais il en a tellement rencontré de ce genre haute personnalité qu’involontairement on non il répercute ces traits de caractère sur l’ensemble des nobles. Un peu à l’image des membres de la onzième se tapant le stéréotype qu’ils sont tous des brutes épaisses martyrisant tous ceux qu’il trouve faibles et utilisant le kido.

Enfin, il n’eut qu’à vérifier tout le matériel prévu pour tester la condition physique de la shinigami. De ce qu’il a reçu des tests sanguin et urinaire, il semble n’y avoir rien d’anormal dans son organisme. Ah moins que sa famille est demandée une falsification de son dossier dans le cas contraire, ce qui ne l’étonnerait pas. Si le petit médecin préserve une certaine appréhension, il semble que la suite des événements ne sera qu’une formalité aussi bien pour sa personne que celle de Rukia. Et au cas où il commencerait à défaillir, il y a Chisato pour le remettre sur les rails.

Le tapis de course est OK, le mannequin pour le maniement de l’épée aussi et si jamais elle tapait trop fort il serait là pour remplacer l’homme de paille. Le mur pour subir les kido est également prêt à encaisser les chocs, les barres sont en place. Ensuite, le reste des exercices ne nécessite aucun autre matériel que les bras et les jambes de la shinigami. En dehors de la peser, de la mesure, appareil pour mesurer le rythme cardiaque tout y est. Il ne comptait rien laissait passer, surtout pas les oreilles et la gorge. Son esprit s’éclaira en se rappelant des questions auquel la vice-capitaine devra répondre afin de vérifier qu’elle est également apte à psychologiquement endosser son rôle.

D’ailleurs lui aussi il lui a passé ce genre de test il y a pas si longtemps, alors comment malgré son angoisse ils l’ont évalué aptes à poursuivre ses fonctions en temps que quatrième siège ? Se sous-estimait-il à ce point ? Il théorise sûr que l’examen de Kuchiki puisse l’aider à mieux comprendre ses supérieurs ou même à l’aider à l’avenir à prendre de meilleure décision. Il commençait à voir à quel point cela pourrait lui être bénéfique.

Dans cinq minutes, il sera une heure soit l’heure du rendez-vous. Il prévoyait également un vaccin à piquer dans le bras. Le quatrième siège espérait que Rukia n’était pas de ces shinigami ne craignant pas la mort et les pires entailles, mais tremblait à la vue d’une aiguille. Désormais maintenant, il est temps de faire rentrer la demoiselle. Il marche prestement en direction de la porte en l’ouvrant pile à l’heure prévue.

- Kuchiki Fukutaicho ?

Il balaya l’assemblée de son regard de rubis guidé par son sens de la détection recherchant les plus hautes pressions spirituelles.
Chappy Girl
Chappy Girl
avatar



10 posts

Squatte depuis le 11/03/2018

27 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
67/100  (67/100)
XP:
0/11500  (0/11500)
Spécialité: Kidô



Ven 23 Mar - 13:00


Visite médiclale
Onishi Yuto

Une nouvelle Fukutaichô a été nommé pour la treizième division afin de soulager le boulot du Capitaine Ukitake et surtout pour qu'enfin cette division ait un Lieutenant comme les autres. Dans le passé, si Byakuya ne serait pas intervenu pour protéger sa fierté, la jeune Rukia aurait été celle qui aurait remplacé directement Kaien Shiba après son décès. En effet, depuis quelques jours, c'est Kuchiki Rukia qui a été élu en tant que Vice-capitaine de des 13 divisions du Gotei 13. Une nouvelle responsabilité, moins de liberté qu'avant, beaucoup de pression et sans doute des moments de doute sur ses capacités à assurer un tel rôle. Après tout, tous les Fukutaichô étaient passés par-là à leurs débuts même si par fierté, certains diront le contraire. Enfin, la seule personne à laquelle elle pourrait croire en ayant aucune pression ni de doute, ça serait bien Kusajishi Yachiru en étant enfantine et partageante un lien proche avec Kenpachi, ça aide. Ceci dit, Rukia connaît Ukitake depuis longtemps à présent et ce n'est pas quelqu'un de mauvais, ça devrait aider. Or, il n'y avait pas que ça qui comptait, elle devait aussi faire bonne figure pour ne pas décevoir son frère. Arrivé à un tel stade dans l'armée de Gotei 13, ça n'arrivait pas à tout le monde ni tous les jours, du coup, il fallait qu'elle assure. La jeune brune avait pris ses fonctions depuis peu et elle n'avait pas tardé à commencer son rôle de Fukutaichô pour prendre ses repères et ses marques ainsi qu'un nouveau train de vie afin de s'habituer à cette nouvelle vie. Ce n'était pas facile, franchement, il y avait plus de paperasse à s'occuper qu'autre chose. N'empêche, la jeune Kuchiki espérait avoir du temps libre pour rendre visite à Byakuya, Renji ou bien s'entraîner pour ne pas perdre la main et devenir assez forte pour se protéger elle-même. Lorsqu'elle est en danger, Byakuya arrivait toujours pour la sauver ou la protéger, idem avec Ichigo, mais cette fois-ci, elle voulait que cela change pour ne plus être un fardeau pour eux.

Tôt ce matin, Rukia était dans son bureau en train de remplir quelques paperasses comme une Fukutaichô exemplaire. Le Capitaine Ukitake était absent, il devait sans doute se trouver en compagnie du Capitaine Shunsui comme d'habitude. Ils avaient leur petit rituel à eux et la Chappy Girl ne voulait pas les déranger pendant ce temps-là. La brune voulait prouver quelque chose aux autres, comme le fait que ce n'était pas parce qu'elle est la soeur du Capitaine de la 6e division qu'elle avait obtenu ce poste par pistonnage. S'ils connaissaient la vérité, ils sauraient que dans le passé que Byakuya n'avait pas voulu la voir en tant que Lieutenant pour la protéger. Mais avec le temps, elle a participé à pas mal de chose et a été capable de vaincre un Espada ainsi qu'en ayant combattu d'autres durant la bataille finale contre Aizen. La jeune fille avait prouvé à maintes reprises qu'elle était forte et capable d'assurer certains rôles, elle avait du caractère et l'esprit d'un chef. À présent, elle devait mettre en pratique ce qu'elle a toujours été capable de faire et d'être elle-même. Or, cela allait être dur à cause de la pression qu'elle se mettait à sa propre personne. Rukia était déterminée à devenir meilleure et à prendre en charge tout le boulot sans trop en délégué à d'autres. Soudain, quelqu'un frappe à sa porte et d'une voix sûre, elle lui demande d'entrer. C'était Kotetsu Kiyone qui semblait avoir un message pour sa Fukutaichô. D'après ce qu'elle pouvait lire, Rukia était convoqué à la 4e division pour une visite médicale pour mettre à jouer son dossier. Il avait sans doute besoin de vérifier ses conditions physiques et mentales pour son nouveau poste en tant que Vice-Capitaine. La brunette remercie la 3e siège et lui délègue son boulot pour cette fois-ci afin de se rendre à destination de son rendez-vous.

Après quelques minutes à se déplacer dans le Seireitei en direction de la 4e division, Rukia arrive enfin à destination. Elle allait devoir patienter un peu avant que ce soit son tour. Assise dans la salle d'attente, elle se met à lire un livre pour patienter, de toute façon, il n'y avait rien d'autre à faire. Avant d'arrivée en salle d'attente, la brunette avait croisé la Capitaine Unohana et lui avait expliqué que c'était son 4e siège, Yuto Onishi qui allait s'occuper de cette mise à jour de son dossier médical. La Taichô avait une réunion avec le Sôtaichô à la première division et que du coup, elle ne pouvait pas la prendre en charge personnellement comme elle le fait assez souvent avec les hauts gradés du Gotei 13. À présent, la Fukutaichô attendait que ce Onishi vienne la chercher dès qu'il sera l'heure. La Chappy Girl n'était pas habituée à venir dans les locaux de la 4e sauf en cas de graves blessures. Patience, patience, la jeune Kuchiki n'aimait pas attendre trop longtemps surtout depuis qu'elle a son grade de lieutenant, car elle avait beaucoup de boulot à faire. Après quelques minutes, une porte s'ouvre et un petit bonhomme en sort en prononçant le nom et le grade de la personne qui devait venir dans la salle. Évidemment, ça devait être Onishi Yuto et il avait appelé Rukia pour le rendez-vous. Rien qu'en le regardant, la brunette l'avait confondu avec une fille et il semblait plus petit qu'elle. Inutile de rester assise en le regardant encore plus longtemps, la Kuchiki se lève et se dirige vers ce dernier avec un sourire un peu gêner.

« Bonjour, je suis Kuchiki Rukia, la Fukutaichô de la 13e division. Je vous suis ! »

Les deux individus entrent dans la salle afin de commencer la visite médicale. Rukia n'aimait pas trop ce genre de chose, mais elle devait s'y accommoder afin d'être tranquille plus tard. Du coup, elle attend que Onishi lui pose des questions ou lui parle voir même lui demande de faire des choses pour vérifier ses conditions physiques et mentales. Enfin bref, ça faisait tellement longtemps que Ruru ne savait pas ce qui allait vraiment se passer.


©️ HELLOPAINFUL



┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

Kuchiki Rukia
"La raison pour laquelle l'être humain garde encore espoir est qu'il ne peut point voir la mort." by lizzou.
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Mar 27 Mar - 18:44

Évidemment la vice-capitaine fut la shinigami avec le plus de reiatsu dans la salle d’attente. Il la vit avec un livre, il pouvait en supposer qu’elle était littéraire. Détail intriguant concernant l’aristocrate c’est justement qu’elle ne dégage pas cette aura de noble. Surtout au niveau du regard qui ne cherche pas à vous rappeler que vous êtes d’un rang inférieur. Au moins, elle ne pourra pas littéralement le prendre de haut la petite Rukia étant un peu plus petite que le médecin. Une différence visible de près, mais moins évidente de loin. Il s’inclina comme le voulait le protocole qu’il respecte uniquement dans le cadre militaire du gotei treize. Dans le civil, il n’aurait cure du statut de noble et parlerait avec comme s’il s’agissait de n’importe qui. Un irrespect de la classe social qui a tendance à irriter la noblesse. Pourtant, c’est bien rare que cela arrive. Tout simplement, qu’il est rare que Yuto rencontre des nobles et encore plus d’échanger avec eux ! Aujourd’hui, il n’a guère le choix et qu’importe son ressenti il allait la traiter comme n’importe qui d’autre.

Ils rentrèrent tous deux dans la salle. En compagnie des nombreux instruments destinés à montrer si oui ou non Rukia ne possédait pas de handicap majeur pour assumer ses fonctions. Au vu de sa récente validation, ces exercices devraient être une formalité pour la vice-capitaine. Sauf, s’il découvre une séquelle due à une blessure reçue après une féroce bataille. Il se dirigea vers le tapis de course et demanda à la Kuchiki de prendre place.

- Nous allons commencer par les tests d’aptitude physique. Ne vous inquiéter pas cela n’a rien d’extraordinaire, ils sont là surtout pour voir si vous n’avez pas de soucis particuliers. Il est donc inutile d’essayer de montrer votre pleine puissance.

Comme cela fait longtemps qu’elle n’a pas passé de visite médicale. Dans son cas, il aura un peu plus de tests que prévu, mais l’ensemble devrait être rapidement exécuté. Le plus long et de loin sera celui concernant les aptitudes mentales afin de gérer le poste de second du capitaine. Dans son cas cela sera encore plus important que pour d’autres étant donné que la treizième division dispose d’un capitaine sujet aux absences fréquentes dues à sa maladie.

La première étape fut le tapis de course, afin de voir s’il n’y a aucun souci au niveau des jambes ou si elle ne s’essouffle pas. Il ne fit que vérifier son rythme cardiaque avec un stéthoscope. La seconde étape fut le mannequin d’entraînement avec qui elle eut comme consigne d’utiliser différents mouvements afin de vérifier la coordination et de viser certaines parties du corps lorsque demandé. Il y a ensuite la sphère de kido comme on pourrait l’appeler, il suffit de concentrer son énergie dedans à la manière d’un kido. Prenant toujours des notes, il demanda d’augmenter et diminuer sa pression spirituelle sans y aller trop franchement. Il ne fallait pas briser quelque chose à cause d’un déluge de reiatsu trop puissant. Enfin, il allait conclure sur les tests oculaires avec un panneau en vérifiant les deux yeux et celui auditif avec un casque rudimentaire qui consistait simplement à dire si le son provenait de la droite ou de la gauche.

- Bien, comme je mis attendais cela ne fut qu’une simple formalité. Nous allons pouvoir à la partie psychologique de la visite médicale. Vous pouvez vous asseoir au bureau.

Il prit place devant, elle et si se retient de dire une chose c’est que cette partie-là et quasiment plus importante que celle concernant le physique. À quoi bon avoir un chef au top niveau question santé, s’il ne peut supporter la pression de ses responsabilités ? Cette fois-ci le médecin n’a aucun préavis sur la question. Autant la condition physique il sentait que cela allait bien ce passer autant le mental, il ignorait comme cela allait se dérouler. Notamment, qu’il s’attend toujours au pire avec les nobles ! Quand bien même que cette Kuchiki serait l’aristocrate qui semble la plus détachée des traits de la noblesse. Du moins concernant les plus détestables du point de vue d’Onishi, ce qui signifie presque tous les nobles.

- Commençons. Comment avez-vous accueilli votre promotion et comment ce passe vos premiers jours ?

Le bal de question-réponse commence. De plus, le petit argenté va être très intéressé par les réponses de la dame concernant les responsabilités. Lui qui ne les aime pas il est curieux de connaître la façon dont gère une nouvelle vice-capitaine les siennes.
Contenu sponsorisé



posts

Squatte depuis le

piges








Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dossier médical de Slovenie
» Dossier médical d'Italie du Sud
» Dossier médical Lettonie
» Dossier médical d'Irlande du Nord
» Dossier Corruption 2:L'ONU et l'argent vole par JC Duvalier