Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Blut und Öl
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Lun 11 Aoû - 21:39

La nuit tombait sur Karakura, ça allait être l'heure. La nuit, seul moment de la journée où il pouvait aller à Silbern presque sans risques. Vêtu d'une cape, uniforme bien différent de celui des nombreux soldats classiques du Vandenreich, sans pour autant lui donner la renommée d'un Sternritter, afin qu'on le reconnaisse dans les couloirs comme « important » bien qu'il comptait éviter de créer de l'agitation, il sortit de chez lui en passant par une fenêtre. Après un certain nombre de Hirenkyaku, il rejoignit une zone en périphérie de Karakura, moins surveillée que l'épicentre de la ville, et atteignit rapidement le point de rendez-vous. Ils devaient rester le plus discrets possibles, ce serait eux qui se dévoileraient au Gotei 13 en temps et en heure.

Il était tout à ses pensées, se demandant ce qu'on allait faire de lui cette nuit, quand une ombre projetée par le clair de lune sembla s'étirer et se décoller du sol pour ouvrir une faille obscure semblable à un Senkaimon ou un Garganta. Un homme aux longs cheveux blonds en émergea avec indifférence et prestance. À sa vue on avait l'impression que son visage reflétait un air faussement humble, il semblait si parfait que cet air respirait la fausse modestie. Il n'était vraisemblablement pas qu'un simple guide ou messager.

Le Sternritter l'invita à pénétrer le sombre portail, ce qu'il fit sans rien dire.

Quelques instants plus tard, ils déambulaient dans le Palais, Jugram menait la marche d'un pas rapide. Ishida avait du mal à concevoir qu'il se trouvait au « Royaume des Ombres », dans une dimension parallèle à la Soul Society. Le jeune homme voyait des Quincys à chaque détour de couloirs, qui s'écartaient sur leur passage, ou plutôt sur le passage de l'homme qu'il suivait. Entouré par sa race, il aurait pu se sentir chez lui, à sa place, mais il ressentait un certain malaise, il avait comme une boule au ventre ou dans la gorge. Certes, il éprouvait une empathie naturelle pour ses semblables, mais il se rendait compte qu'être similaire ne suffisait pas pour s'entendre. En effet, leur philosophie et leur mode de vie ne correspondaient pas vraiment aux siens. Ils éprouvaient une rancune bien naturelle envers les Shinigami, mais leur soif de vengeance ne les menait finalement qu'à les imiter. Et... même s'ils n'étaient pas « purs »... comment pouvait-on sacrifier les siens ?

C'est pourquoi, dans ce Royaume étranger peuplé d'étrangers, Ishida restait le plus neutre possible, le plus froid afin de n'exprimer aucunement son malaise et sa méfiance. Quand il parvenait à s'en empêcher, il ne jetait même pas un regards aux habitants des lieux, se contentant de fixer le dos de son guide. Dans le cas contraire, ses fugaces croisements oculaires avec les Quincys étaient bien brefs. Pour la plupart, il devait faire preuve de tant d'indifférence qu'il paraissait hautain, arrogant, supérieur, fier.

Le port altier, il sentit le Sternritter ralentir tout doucement la cadence. Les couloirs commençaient à être de moins en moins peuplés, leurs pas résonnaient dans l'édifice. Ils pénétrèrent finalement dans une pièce où un homme se trouvait, offrant son dos à leur vue.

« BG9, Sa Majesté te confie Ishida Uryuu. » énonça calmement le Quincy blond sans laisser transparaître d'émotions, quelles qu'elles soient. Il fit volte-face sans accorder un regard à l'adolescent qu'il avait mené jusqu'ici et repartit posément.

Uryuu observa l'homme entre les mains duquel il venait d'être mis. Une large cape couvrait son corps comme tous les Sternritters. Il était plutôt grand et semblait casqué. En regardant les pieds du susnommé BG9, il put remarquer qu'il portait des bottes blanches à l'apparence similaire à celle du casque. Il portait probablement une armure complète... Cet homme était assez mystérieux, ou au moins original, qu'est-ce que le jeune homme allait faire ce soir, ici et avec cette personne ?

Et surtout, que diable... pourquoi cet homme se faisait-il appeler BG9 ?!
The K
avatar



77 posts

Squatte depuis le 26/07/2014

piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
74/100  (74/100)
XP:
2650/17000  (2650/17000)
Spécialité: Zanjutsu/Armes



Mer 13 Aoû - 15:28

BG9 avait aujourd’hui reçu une mission spéciale. Une nouvelle personnalité allait entrer au Schatten Bereich, un jeune Quincy de sang mêlé invité par Sa Majesté en personne. Il vivait habituellement dans le monde des humains, et menait une vie à peu près normale… excepté quelques excursions dévastatrices à la Soul Society et au Hueco Mundo, qui avaient eu de lourdes conséquences. On raconte que lors d’un de ses premiers combats, contre un capitaine shinigami, il avait failli le vaincre, mais au prix de ses pouvoirs… Il avait en effet été entraîné « à l’ancienne »…

Mais revenons au temps présent. Invité d’honneur au Schatten Bereich, ce n’est pas tous les jours que ça arrive, particulièrement pour un sang-mêlé. Sa Majesté devait donc avoir une raison bien particulière de lui avoir fait cette proposition, BG9 n’en doutait pas. Il avait d’ailleurs reçu pour mission d’accueillir le nouveau venu a Silbern, mais aussi une mission moins amicale: il devra évaluer cet Uryuu Ishida.

Il se trouvait donc dans une salle au mobilier restreint, attendant qu’on lui ramène le jeune Quincy. Ce fut Jugram en personne qui poussa la porte, cachant encore Uryuu. Sans même attendre que le grand Quincy se retourne, il annonça l’invité avec sa froideur habituelle, puis fit volte face et se retira par le chemin d’où il était venu.

C’est à ce moment là que BG9 se retourna enfin et aperçu cette personne à l'importance certaine. Et il ne vit pas exactement ce à quoi il s’attendait. Le jeune homme était de taille moyenne, et avait une expression très dure, qu’il semblait maintenir de force. Il avait des cheveux relativement longs et portait des lunettes. N’exprimant aucun sentiment, il rappelait à BG9 le personnage qui venait de les quitter. Il était nettement moins impressionnant que ce à quoi il s’attendait. Cet adolescent avait failli tuer un capitaine ? C’était assez difficile à croire si on se fiait aux apparences. Mais BG9 analysait toutefois une certaine puissance chez Uryuu, il dégageait un flot de reiatsu constant,maîtrisé et non négligeable. Après cette très brève observation, BG9 ouvrit la conversation.

Je te souhaite la bienvenue au Schatten Bereich, Ishida Uryuu.

BG9 se déplaçait lentement dans la salle, perpendiculairement à l’invité immobile.

Mais tu devines qu’on ne t’a pas amené vers moi pour que je t'annonces les banalités. Jugram Haschwalth t'a-t-il expliqué quelle est ma mission auprès de toi ?

Il s’arrêta sur cette parole, tournant le visage vers son interlocuteur, attendant une réponse.

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Dim 17 Aoû - 0:32

Presque immédiatement après que Jugram se soit éclipsé, l'homme se retourna. Ishida ne fut pas étonné, mais presque déçu, en voyant qu'une visière dissimulait son visage. BG9 lui souhaita la bienvenue au Royaume des Ombres de la manière la plus simple du monde. L'adolescent se contenta de fermer les yeux en hochant la tête silencieusement pour le remercier.

Son interlocuteur se mit à faire les cent pas devant lui. Cependant Uryuu savait pertinemment qu'il ne se demandait pas quoi dire ou quoi faire, cette entrevue et ce qui allait en découler devait être parfaitement réfléchi et planifié, la situation n'avait rien d'imprévue puisqu'il avait été convoqué. La personne en face de lui cherchait simplement à se donner de la constance, ou n'était simplement pas du genre à rester inactive. C'était pourtant l'impression qu'il lui avait donné quand les deux Quincys étaient arrivés et que celui-ci ne bougeait pas, sans leur faire face. Peut-être que cette fois là aussi, le but était dramatique ?

« Mais tu devines qu’on ne t’a pas amené vers moi pour que je t'annonces les banalités. »

Évidemment, sinon le Quincy blond ou Sa Majesté s'en serait occupé... et les « banalités », il pouvait presque les deviner. Il posa finalement la question qui le taraudait.

« Jugram Haschwalth t'a-t-il expliqué quelle est ma mission auprès de toi ? »

Le Quincy garda son air neutre, la tête légèrement inclinée vers le sol et les yeux fermés, comme pour réciter un texte ou un théorème appris par cœur.

« Non, il ne s'est pas donné cette peine. À vrai dire, il ne m'adresse guère la parole. Mais j'imagine qu'il n'y a guère de possibilités. Vous allez me faire passer des tests, évaluer mes compétences un peu plus dans le détail ou bien m'apprendre quelques éléments nécessaires, voire indispensables, à toute personne faisant partie du Vandenreich et servant Sa Majesté. À moins que vous ne m'interrogiez pour connaître mes motivations, mon état d'esprit ou me demander des informations. Mais j'en doute, je pense que vous avez déjà ces informations. Il releva la tête, rouvrit les yeux pour les fixer droit dans la position supposée de ceux de son interlocuteur et rehaussa posément ses lunettes. Ai-je raison ? »

L'adolescent profitait d'une distance certaine avec BG9 pour pouvoir l'observer de haut en bas sans trop en avoir l'air. Sa large cape dissimulait entièrement son corps si bien qu'il n'y avait guère de déductions à faire si ce n'est qu'il n'était probablement pas sculpté comme un géant tel que Chad. Toutefois il avait pu entendre lors de ses deux répliques que sa voix semblait modifiée, quelque peu... robotique. Comme un appel anonyme d'une série télévisée ou d'un film. Ajoutez à cela le visage masqué du Sternritter devant lui et son nom pour le moins original... il n'y avait qu'un pas à faire pour en arriver à une certaine conclusion. Mais cela pouvait tout aussi bien être un genre qu'il se donnait. Il continuerait de l'observer au long de leur entrevue avant de se faire un avis fixe et, probablement, lui poser la question.
The K
avatar



77 posts

Squatte depuis le 26/07/2014

piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
74/100  (74/100)
XP:
2650/17000  (2650/17000)
Spécialité: Zanjutsu/Armes



Mer 20 Aoû - 17:08

Sans même changer de posture, c'est-à-dire en gardant son air d’une neutralité absolue, Uryuu répondit à la question du quincy de façon claire, précise et ordonnée, masquant la moindre émotion. Son visage était d’ailleurs trop neutre. En analysant en détails certains muscles du visage de l’adolescent, BG9 put y percevoir des signes de crispations, comme s’il cherchait absolument à ce que son visage reste inchangé. Autrement dit, le jeune quincy cachait le moindre signe d’émotion ou de sentiment. Il le faisait d’ailleurs très bien, mais cela ne pouvait échapper à l’œil développé du Sternritter.

Pour ce qui est de la réponse du jeune sang mêlé, elle était comme son visage, neutre. Il expliqua posément ses hypothèses, sur le fait qu’il allait surement lui faire passer une batterie de tests, que ce soit physiques, sur les capacités, ou mental. Seul un petit « Ai-je raison ? » vint briser la monotonie et la neutralité absolue du discours.

S’il avait put ressentir une émotion après cette prise de parole, BG9 serait impressionné. Impressionné par l’intelligence d’Uryuu, sa capacité d’analyse et son esprit logique hors du commun des quincy, humains ou autres shinigamis. Bien peu de personnes pouvaient se vanter de comprendre si bien les attentes exactes du Vandenreich envers un jeune quincy au sang impur. Il comprenait déjà mieux pourquoi il intéressait Sa Majesté.

BG9 voyait que l’intéressé l’observait maintenant, mais il passa totalement outre, mettant cela sur la curiosité qui animait presque tous les êtres vivants, même les plus impassibles…

C’est très bien, Uryuu. Tu comprends vite. Tu as donc deviné la raison qui t’as amené vers moi aujourd’hui.  J’ai effectivement reçu de sa Majesté l’ordre de t’évaluer, toi, tes compétences et tes pouvoirs. Cela passera évidemment par une petite confrontation… Mais je ne pense pas que tu sois sans défenses, je me trompe ?

Sans vraiment attendre de réponse, BG9 tourna les talons et se dirigea vers une porte dans le fond de la pièce. De son angle, le jeune invité du Vandenreich ne put voir l’extension mécanique qui vint briser l’uniformité du manteau afin d’ouvrir la porte. Le Sternritter pénétra dans ce qui ressemblait à une salle d’entrainement, avant de se retourner pour attendre qu’Uryuu pénètre à son tour dans la pièce.

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Jeu 21 Aoû - 23:46

Comme Uryuu s'y attendait, et comme il l'avait exprimé, BG9 comptait bien l'examiner... ou plutôt l'analyser. L'adolescent n'aurait su dire si son interlocuteur était en train de le jauger ou si sa question était déjà une sorte de test, mais il commençait à se rendre compte qu'aussi bien pour aujourd'hui que pour le reste de cette aventure, les choses sérieuses commençaient.

La personne en face de lui s'adressait à lui comme à un enfant, ce qu'il était en quelque sorte, mais en émettant un jugement semblant presque être un réflexe, un constat utilisant des mots simples. Il prétendait l'évaluer, lui, ses compétences et ses pouvoirs. La formulation lui paraissait intéressante... ainsi que plutôt juste. Il en émanait une sorte de précision ne laissant place à aucun quiproquo ou toute autre sorte d'hésitation. L'évaluation allait porter sur lui, soit sa condition physique, ses réflexes, tout se référant à son corps et peut-être même un peu d'analyse comportementale. Ses compétences, donc ce qui n'est pas réellement tangible ; ses facultés d'analyses par exemple. Et enfin ses pouvoirs, c'est-à-dire ses techniques, sa manipulation du reishi et tout ce qui en découlait. Ni plus, ni moins. Ishida aurait presque sourit devant tant d'exactitude, on aurait pu croire un discours appris par cœur et réfléchi pour ne laisser planer nul doute...

L'homme ajouta, évidemment, que cela allait passer par une confrontation. Mais contre lui ou bien contre du personnel, éventuellement testé lui aussi ? Posant de manière rhétorique une question visant à savoir s'il était apte à se défendre. La question n'attendant pas de réponse, il n'en donna pas. Restant silencieux d'une manière qui se voulait humble et respectueuse. Le Quincy se dirigea jusqu'à une salle adjacente, visiblement un lieu d'entraînement, et le visiteur l'y suivit sans se hâter.

Comment allait bien pouvoir se dérouler ce duel ? Les deux protagonistes étaient visiblement seuls. Ishida n'était pas contre affronter son interlocuteur, il n'en savait tout simplement pas assez sur ses capacités à son goût. Il prépara une série de questions, décidé à ne pas partir dans un fouillis de questions confuses. Il se devait d'être aussi clair et précis que la personne avec laquelle il tenait sa discussion et, surtout, il voulait rester le plus calme et serein possible. Aucune passion ne devait émaner de lui, aucune agitation, rien qui ne jure avec l'attitude qu'il tenait depuis qu'il était entré en contact avec le Vandenreich.

« Excusez-moi, j'aimerais vous soumettre quelques questions si vous le permettez. Il n'attendit pas de réponse, s'il se faisait réprimander il s'excuserait simplement. Je vois, bien entendu, qu'il n'y a personne d'autre que nous dans cette pièce, mais la confrontation que vous avez mentionnée se passera-t-elle entre nous ou une tierce personne va-t-elle faire son apparition ? En outre, pourriez-vous développer un peu en quoi consistera ladite confrontation ? Enfin, simple curiosité, quel est votre rang au sein de l'armée de Sa Majesté ? »

La dernière question laissait volontairement planer le doute quant à son sens véritable. En effet, le Gemischt connaissait a hiérarchie du Vandenreich. Il y avait d'une part les troupes classiques et d'autres part les Sternritters, élite de l'armée dont chacun de ses membres s'était vu attribué une lettre en fonction de ses pouvoirs. Seul le Sternritter A, Sa Majesté en personne, les dominait. La personne avec laquelle se retrouvait Ishida ne s'était pas clairement présentée comme un Sternritter, bien que l'adolescent en ait la forte impression. Ainsi, selon comment BG9 voudrait interpréter la question, il pourrait au moins lui confirmer son grade et, le cas échéant, sa lettre qui pourrait donner un indice sur ses pouvoirs.

Pour l'heure, le jeune homme révisait mentalement ses classiques. Il avait sur lui Ginreikojaku, comme d'habitude. Il avait pu glisser des ginto dans les larges poches de la tenue qui lui avait été fournie et ne s'était pas gêné pour coudre des poches à l'intérieur de sa cape afin d'y glisser des Seeleschneider. Deux d'entre eux pendaient aussi à sa ceinture, pour l'heure, invisible aux yeux de BG9.

Il s'était équipé normalement, après tout il rejoignait une armée, mais il n'était pas non plus sûr de ce que lui voulait le Vandenreich, si bien qu'il avait aussi amené ces armes par mesure de précaution. Elles appartenaient à la branche Ishida, celle plus traditionaliste bien qu'il fut prêt à parier que les habitants du Schatten Bereich ne connaisse pas l'existence des Seeleschneider et de tout ce qui les accompagnait. S'il était amené à s'en servir, il se demandait comment allait réagir l'Echt Quincy...
The K
avatar



77 posts

Squatte depuis le 26/07/2014

piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
74/100  (74/100)
XP:
2650/17000  (2650/17000)
Spécialité: Zanjutsu/Armes



Ven 29 Aoû - 0:33

Le jeune homme suivit BG9 dans la pièce d’un pas calme et posé, comme le moindre de ses gestes et paroles, toujours dans sa froideur qui paraitrait presque entièrement naturelle. Puis il jaugea rapidement la pièce d’un regard, avant de se tourner à nouveau vers son interlocuteur, qui épiait naturellement tous ses faits et gestes de son œil précis. Cet œil d’ailleurs, malgré toutes ses capacités, ne pouvait pas discerner ce que cachais Uryuu derrière ce masque de chaire légèrement crispé. Que pensais donc Ishida Uryuu du Vandenreich ? BG9 n’avait pas été choisis au hasard pour effectuer cette mission, ses capacités d’analyse allaient évidemment être mises à l’épreuve par l’impassibilité de l’adolescent. Un duel que les deux protagonistes allaient livrer en parallèle, la défense de la pensée contre « l’Inquisition ».


Excusez-moi, j'aimerais vous soumettre quelques questions si vous le permettez. Je vois, bien entendu, qu'il n'y a personne d'autre que nous dans cette pièce, mais la confrontation que vous avez mentionnée se passera-t-elle entre nous ou une tierce personne va-t-elle faire son apparition ? En outre, pourriez-vous développer un peu en quoi consistera ladite confrontation ? Enfin, simple curiosité, quel est votre rang au sein de l'armée de Sa Majesté ?


Trois questions telles que celles-ci se seraient mélangées et embrouillées dans un esprit normal soumis à une telle concentration pour se cacher, mais Uryuu n’avait pas un esprit normal. Il avait prononcé ses phrases avec la même froideur et le même calme que ses autres paroles. BG9 n’avait pu remarquer le moindre soubresaut dans la voie, qui aurait laissé filtrer un soupçon d’émotion. Il allait donc répondre aux questions, ne voyant aucun secret qu’il n’aurait le droit de braver en répondant.

Personne ne sera ici à part nous durant la durée de l’évaluation que je vais moi-même effectuer, Uryuu Ishida. Je vais t’affronter dans un combat dont l’enjeu sera de te faire révéler tes capacités au combat, et comme je l’ai précédemment dit, de t’évaluer. Concernant ta dernière question, je suis un Sternritter, et Sa Majesté m’a accordé la lettre « K ». Cela étant dit, et à moins que tu n’ais d’autres questions, nous pourrons commencer dès que tu seras prêt. Je te laisserais engager l’attaque.

Durant son discours, BG9 n’avait pas bougé, restant immobile sur sa position, son regard théoriquement fixé sur son interlocuteur. Il n’allait pas se mettre en garde, et il était simplement en alerte concernant les signes précurseurs d’une attaque, ou tout simplement dans l’attente d’autres questions.

Il fallait que le combat soit assez intense pour briser le masque du jeune sang mêlé, car leur entretient n’avait rien donné. Si BG9 n’avait aucune information à rapporter à Sa Majesté concernant la psychologie de Son dernier invité, il risquait de passer un sale quart d’heure…

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Lun 1 Sep - 1:35

Le Sternritter répondit presque aussitôt à ses questions, sans hésiter un instant. L'évaluation consistera effectivement en un combat les opposant tous les deux. Il avait aussi pu confirmer que le dénommé BG9 était bel et bien un Sternritter. Le K, qui plus est. Mais cette précision ne l'avançait guère, en effet quelque chose comme « The Killer » était bien trop vague et rien d'autre ne lui venais sur le moment. Peut-être que la suite lui donnerait matière à faire des déductions.

Quoi qu'il en soit, il était sur le point d'affronter, certes dans une joute « amicale », un des plus puissants soldats au service de Sa Majesté. Un de ses Sternritter, les Chevaliers des étoiles. Il devait faire bonne impression, plus qu'il ne le faisait déjà. Il devait impressionner, si possible intimer le respect. N'était pas Sternritter qui veut, et il comptait bien atteindre ce grade et même plus. Si cet homme était son évaluateur, il comptait bien lui en faire baver.

Il hocha donc la tête, s'inclinant légèrement, signe qu'il allait obtempérer.

« Merci d'avoir répondu. Je n'ai rien à ajouter. »

Il ouvrit les yeux, fixant son regard vers le casque du Quincy.

« Et je suis prêt. »

Il tourna le dos à son interlocuteur et saisit sa Quincy Cross, absorbant le reishi ambiant pour générer son Ginreikojaku. Il fit quelques pas, histoire de s'éloigner de son adversaire. Chose, somme toute, tout à fait logique. Quiconque d'un tant soit peu sensé commencerait par tirer une flèche, un peu comme un coup de semonce. Il tourna la tête vers BG9.

« En fait j'ai peut-être encore une question. »

Il commença à pivoter vers sa cible en bandant la corde de son arc mais au moment où il atteignait la rotation à cent-quatre-vingt degrés, soit quand il se retrouva face à son homologue, il compléta sa réplique.

« Je me demande quelles informations vous avez déjà sur moi. »

Puis il disparut brusquement. En effet, il venait d'utiliser son Hirenkyaku pour se déplacer jusque derrière le Sternritter, effectuant une nouvelle rotation à cent-quatre-vingt degrés, c'est-à-dire pour pouvoir braquer son arc vers son dos. Mais cette fois il était juste derrière-lui, comme lors de son premier assaut face à Szayel Apporro Grantz. À peine était-il apparut qu'il lâcha la corde de son arc pour tirer sa Heilig Pfeil et disparaître à nouveau aussitôt. Il craignait que son adversaire soit plus réactif que l'Espada. Il aurait bien tenté un coup un peu plus sournois supplémentaire, comme laisser tomber un Gintô aux pieds de son adversaire en prévision pour une attaque future mais il ne connaissait rien des facultés visuelles et d'analyses du Sternritter, si bien qu'il ne préféra pas lâcher un atout immédiatement.

Reprenant sa place précédente, il avait tiré une seconde Heilig Pfeil vers la position qu'avait BG9 lors de son premier assaut, si bien qu'un novice regardant la scène aurait pu avoir l'impression qu'Ishida n'avait pas bougé et que le coup dans le dos de son opposant était sorti de nulle part. Toutefois il ne pensait pas leurrer les yeux d'un Sternritter.
The K
avatar



77 posts

Squatte depuis le 26/07/2014

piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
74/100  (74/100)
XP:
2650/17000  (2650/17000)
Spécialité: Zanjutsu/Armes



Sam 27 Sep - 23:35

Après les réponses du Sternritter aux ultimes questions du jeune quincy, ce dernier resta pensif un instant, tentant sans doute d’analyser les composants et l’étendue exacte des paroles de BG9, comme il l’avait fait précédemment, et ce malgré la relative clarté des paroles du « K »

Il conclu la discussion en remerciant le Sternritter, puis en le prévenant qu’il était prêt, levant finalement les yeux vers son interlocuteur.

Puis il tourna les talons, sous le regard d’expert de BG9 qui ne manquait aucun de ses mouvements, prêt à exécuter la réaction adéquate à n’importe quelle attaque venant de l’adolescent. Après quelques pas, ce dernier créa son arc spirituel, bleu et en forme de toile. Alors qu’Uryuu prenait la parole, BG9 était déjà en train d’analyser les fluctuations de reiatsu créé par la préparation, en appréciant la moindre vibration. Le Sternritter profita de la même occasion pour faire fluctuer son Blut vers ses veines, accentuant la résistance de l’intégralité de son corps. Il avait pu en même temps écouter l’ultime question du quincy, et ressentir dans sa voie une légère différence, signalant un changement d’attitude, ce qui se révéla vrai.

Un instant après, sans même attendre de réponse, Uryuu disparut subitement du champ de vision de BG9, ce dernier le sentant réapparaitre derrière lui. Le Hyrenkyaku était de qualité, et bien maitrisé. Il put in extremis déplacer une extension mécanique sous sa cape, afin d’arrêter par un mouvement millimétré l’Heilig Pfeil au niveau du manteau, mouvement théoriquement invisible aux yeux du sang-mêlé. Puis ce dernier réapparu devant le Sternritter, qui n’avait toujours pas bougé d’un pas.

Ishida lança alors une nouvelle attaque, de plus loin cette fois. Cette nouvelle flèche, BG9 la vit plus facilement venir. Il pesa rapidement le pour et le contre, avant de décider de révéler son premier atout, cherchant au final à lire des réactions sur le visage d’Uryuu. Pour parer cette attaque, BG9 utilisa le même outil que précédemment, mais cette fois le fit largement dépasser de son manteau, le révélant aux yeux sans doute aussi attentifs que les siens du jeune invité du Vandenreich.

Lors de la deuxième parade, BG9 eut tout son temps pour se concentrer sur l’impact afin de lire le plus d’informations possibles sur les Heilig Pfeil d’Uryuu. Il put, en même temps de les enregistrer, ressentir les vibrations, la puissance, la vitesse, et même un soupçon du potentiel d’évolution de ses attaques.

Toutes ces informations appréciées à leur juste valeur, le Sternritter ne s’arrêta pas en si bon chemin, continuant dans sa lancée en projetant le long membre vers son opposant, lançant une attaque simple à esquiver. Mais les dégâts causés étaient secondaires, le plus important se trouvant sur le visage de l’adolescent, sur lequel BG9 concentrait bien plus d’attention que sur l’attaque en elle-même.

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Dim 28 Sep - 14:39

Lors de son deuxième assaut, Uryuu n'avait pu voir du premier qu'un éclat de reishi, signifiant que sa flèche avait été détruite ou interceptée d'une façon ou d'une autre. Il resta concentré sur son second trait pour voir de quoi il retournait, si le Quincy en face de lui avait pu contrer son attaque sans même se retourner ou bouger, c'est qu'il devait pouvoir se défaire de ce nouveau coup facilement. Restait à savoir comment.

Cela n'allait pas être bien compliqué, BG9 ne semblait pas souhaiter rester discret pour cette parade, probablement pour voir sa réaction. C'est un long fil mécanique qui dépassa de l'ample manteau pour venir à la rencontre de la Heilig Pfeil qui se retrouva déviée et endommagée. L'adolescent ne put se retenir d'écarquiller les yeux devant cette parade peu orthodoxe. Cela venait sûrement d'être remarqué par son adversaire, mais cela ne dura qu'un instant. En effet, il fronça les sourcils en voyant l'outil de parade se diriger dans sa direction. Il réfléchit à la méthode à employer. Tirer une flèche n'aurait guère d'utilité pour le dévier au vu de la fin des deux précédentes, essayer de l'attraper pouvait se révéler être une mauvaise idée et frapper l'arme pour la dévier pouvait être aussi efficace que douloureux.

Une seule solution donc, l'esquive. Mais simplement éviter aurait pu lui porter préjudice et inviter son ennemi à lancer un deuxième coup. Il fallait contre-attaquer pour rester dans la partie, même si ce n'était qu'un test... surtout parce que cela était un test. Il sauta pour éviter le coup de justesse et put prendre appui une fraction de seconde sur l'arme afin d'effectuer une Hirenkyaku vers le haut. Au moment où il redevint visible nettement pour un œil nu, il était au sommet de son saut, à peu près stable, et en position de tir. Sa Heilig Pfeil fusa en direction de la tête du Sternritter. Alors qu'il visait, il avait cru apercevoir un étrange clignotement qui lui fit accentuer son froncement de sourcils. Par la suite, Ishida regarda plutôt le manteau du personnage dont aurait pu émerger une arme et garda un œil sur celle finissant sous ses pieds alors qu'il retombait au sol. Le résultat de son attaque ne l'intéressait guère, il avait la certitude de n'avoir pas blessé l'ennemi. Aucune contre-attaque ne vint, le Sternritter semblait sur la défensive, dans l'observation, parfait dans son rôle d'examinateur.

« Vous n'avez pas répondu à ma question sur les informations que vous posséderiez déjà sur moi... Ou sur ce que vous auriez déjà deviné depuis le début de notre entretien ? Quoi qu'il en soit, j'aurais une nouvelle question à vous poser... »

Il croisa les bras, l'arc toujours déployé et ferma les yeux pour indiquer une réflexion, comme un temps mort.

« On pourrait la traduire par "Qu'est-ce que l'arme que vous êtes en train d'utiliser ?". À vrai dire, j'ai pensé qu'il pouvait s'agir d'un fouet, que vous pourriez en avoir deux. Mais j'imagine mal comment vous auriez pu parer ma première flèche avec un fouet tout en restant si statique... cela pourrait être une armure mais j'ai eu la nette impression que mon Heilig Pfeil a subie un coup. D'autre part, j'ai cru que mes yeux me jouaient des tours, mais il me semble avoir aperçu une lueur au niveau de votre visage. J'ai d'abord songé à une caméra, pour filmer ma performance, mais en associant ces deux éléments à votre nom, votre peu de réaction, votre voix légèrement singulière et la précision admirable de vos réponses... ce point lumineux pourrait toujours être une caméra, mais si cet appareil était votre œil ? Nous en arrivons donc à ma vraie question : êtes-vous humain ? Il rouvrit les yeux et rehaussa ses lunettes de sa main libre. Et "Je suis un Quincy." n'est pas une réponse. »
The K
avatar



77 posts

Squatte depuis le 26/07/2014

piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
74/100  (74/100)
XP:
2650/17000  (2650/17000)
Spécialité: Zanjutsu/Armes



Dim 19 Oct - 22:54

BG9 eu ce qu’il voulait dans son mouvement. Il put enfin briser ce masque impassible en travers du visage d’Uryuu, qui était maintenu depuis le début de leur rencontre. Celui-ci ne put s’empêcher d’écarquiller les yeux face au bras mécanique que le Sternritter étendu vers lui, tentant de le faucher dans un large mouvement n’empêchant aucunement une esquive.

Le jeune quincy se reprit rapidement, affichant avant même l’arrivée du coup une mine bien plus sérieuse et concentrée. Au moment où le bras l’atteignait, il prit une légère impulsion, s’appuya brièvement dessus afin d’effectuer un déplacement rapide. Il réapparut au-dessus de BG9, arc bandé, et lâcha une nouvelle flèche vers le visage de celui-ci, qui nota au passage un nouveau froncement de sourcils. Da la même manière que les deux précédents, le Sternritter para l’attaque, et observa sans un mouvement de plus Ishida Uryuu descendre tranquillement vers le sol de la salle.

C’est à ce moment qu’il reprit la parole, comme l’avait laissé présager sa détente lors de son atterrissage. Il ferma les yeux et posa calmement son raisonnement, les informations qu’il avait noté, tous les petits détails qui l’avaient mené vers une conclusion : BG9 n’était pas un humain normal. Ce dernier était assez impressionné de la précision des informations d’Uryuu, et la manière avec laquelle il les avait assemblés  pour finir son raisonnement. BG9 tourna légèrement la tête, comme fixant son regard vers un autre point de la pièce. Les capacités d’analyse du jeune quincy étaient très développées pour une personne « normale ». Elles n’atteignaient certes pas la précision de BG9, mais il avait presque plus de mérite, sachant qu’il ne disposait pas des mêmes atouts. Ce dernier répondit enfin à sa question :

Pour tout dire, je ne m’attendais pas à une analyse aussi complète. Tu m’as scruté certes sans grande discrétion, mais avec une précision remarquable pour un humain. Et j’ai découvert bien plus de choses sur toi en ce laps de combat que je n’en savais avant… Je comprends vraiment le choix que sa majesté a porté sur toi.

Il fit une courte pause, observant les réactions de son interlocuteur à la flatterie, cherchant des traces de fierté, voir d’arrogance cachée, avant de reprendre :

Et concernant ta question sur mon humanité, cela dépend de ta définition de la chose. Biologiquement, je n’ai pas les mêmes fonctions vitales que toi ou tout autre humain et quincy, en effet. Si tu te réfère aux sentiments que tu peux ressentir, je n’en ai surement pas la même perception que toi. Je peux imaginer les émotions que les autres ressentent, et même agir de façon à les créer. Donc d’une certaine manière, je peux les comprendre. Le nombre de définitions associées à l’être humain sont infinies, et toute les citer serait une tâche harassante. Je vais donc m’en tenir à ça. J’espère que ta soif de question est assouvie, car j’apprécierais que tu arrête de jouer, et que tu déploies tes capacités… A moins que tu me forces à prendre l’ascendant.

La dernière parole était plus sèche, on passait dans une autre phase. BG9 allait mettre plus de pression sur son invité, cherchant à le faire sortir de son environnement respectueux. Prenant un peu l’initiative, le Sternritter allait soumettre Uryuu à une certaine pression. Cela ne lui avait pas été expressément demandé, mais il trouvait cela intéressant et instructif pour le rapport qu’il aurait à effectuer.

Il lança sans attendre de réponse une attaque vive avec deux de ses membres, les faisant arriver de la droite et la gauche de son opposant avec une vitesse accrue. Il n’allait toutefois pas révéler le nombre de membres dont il disposait … Il allait doser les surprises, cherchant à creuser toujours plus loin sous le masque du jeune quincy.

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Ven 24 Oct - 22:12

Ishida resta de marbre en écoutant ce que BG avait à lui dire. Fier par nature, il savait la valeur du compliment qui venait de lui être fait, mais il devait rester aussi inflexible que possible. Non pas qu'il eut été du genre à sourire à l'évocation de ses talents, mais l'on est jamais à l'abri d'un tic nerveux pouvant nous trahir. Un haussement de sourcils, un clignement des paupières, un rictus momentané et incontrôlable, tout était un facteur que l'être qu'il avait en face de lui devait être capable de remarquer. En effet, avant même qu'il n'entame son monologue sur l'humanité, le Sternritter s'était en quelque sorte trahi. Qualifier la capacité d'analyse d'Uryuu de « remarquable pour un humain » pouvait largement laisser sous-entendre que lui-même n'en était pas un. Pour autant, le soldat impérial restait flou au sujet des informations qu'il possédait auparavant, et dorénavant, au sujet de l'invité. En effet, avouer qu'il en savait beaucoup plus grâce à ces quelques échanges n'était pas d'une grande aide pour connaître ce que les Daten disaient à son propos.

Quant à la mystérieuse réplique « Je comprends vraiment le choix que sa majesté a porté sur toi. », elle avait le don de frustrer le jeune homme. En effet, Ishida lui-même ne savait guère ce que sa Majesté Yhwach lui voulait. Enfin, il ne savait rien de précis, il ne savait pas pourquoi il était ainsi traité et testé. Ses capacités d'analyses très au-dessus de la moyenne ne lui semblaient pas être une explication suffisante, le Vandenreich devait regorger de personnes compétentes et talentueuses. Et qui a besoin d'un analyste comme Uryuu lorsqu'on a quelqu'un comme BG9 ? Ces réponses n'étaient vraiment pas satisfaisantes.

Même s'il en était désormais intimement persuadé, le binoclard fut soulagé d'entendre le Sternritter avouer qu'il n'était pas un humain au sens biologique du terme, ce qui était finalement le fondement de son interrogation. En effet, l'adolescent détestait se tromper et dans ces conditions, c'est-à-dire un test mené par un important personnage, cela aurait été une honte profonde pour le jeune homme de s'être trompé. Surtout après s'être autant avancé. La fin de l'exposé du « robot » lui parut un peu plus superflu, mais il sut apprécier le fait que le représentant du Vandenreich qu'on avait envoyé à lui soit en quelque sorte cultivé.

L'avant-dernière réplique sous-entendait clairement que l'heure n'était plus aux questions et au « jeu de la déduction ». Déjà méfiant, Uryuu se tendit, sur ses gardes, en entendant la dernière phrase qui était assez ouvertement menaçante.

Deux nouvelles extensions mécaniques partirent à l'assaut, chacune d'un côté. Ce n'était pas encore bien violent, mais le Sternritter semblait vouloir augmenter la cadence.

Le Gemischt esquiva la première attaque d'un Hirenkyaku, lâcha une Heilig Pfeil, esquiva le second coup de la même manière, et réitéra l'opération d'attaque. Après tout, soit le soldat allait devoir éviter les coups, soit il allait montrer une nouvelle technique de parade. Sans quoi, ces flèches, bien que faibles, le toucheraient.

Ne s'arrêtant pas là, il se déplaça jusqu'à une distance respectable du dos de sa cible d'où il tira une salve d'une dizaine de traits. Sauf qu'au moment de tirer, Ishida avait glissé deux Ginto sur la corde pour les mêler aux Heilig Pfeil. Quand les flèches, comme les tubes, arrivèrent au niveau de BG9, l'adolescent prononça un unique mot.

« Wolke. »

Les deux tubes explosèrent, légèrement. Ce n'était pas une technique vraiment offensive, mais elle avait le mérite d'avoir provoqué une courte et faible réaction en chaîne avec les flèches qui explosèrent à leur tour mais, surtout, avait provoqué un écran de fumée sensé handicapé la vision et les capacités d'analyses exceptionnelles du cyborg. Mais rien n'était sûr, le lycéen ne connaissait pas l'étendue réel de ses capacités. Mais c'était maintenant que venait l'apogée de la manœuvre. Multipliant les Hirenkyaku à diverses positions, aussi bien en hauteur qu'à terre, dans tous les angles possibles, le sang-mêlé ponctuait chaque déplacement d'une salve d'une poignée de Heilig Pfeil vers le nuage de poussière.

La tactique était déjà un peu élaborée, restait à savoir de quelle manière allait réagir BG9.
The K
avatar



77 posts

Squatte depuis le 26/07/2014

piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
74/100  (74/100)
XP:
2650/17000  (2650/17000)
Spécialité: Zanjutsu/Armes



Jeu 30 Oct - 23:30

Le coup, sans être mortel, avait malgré tout forcé Ishida à s’échapper à l’aide d’un Hyrenkyaku. Modifiant la trajectoire de la deuxième attaque afin d’aller chercher son volatile adversaire, BG9 vit toutefois son attaque échouer une deuxième fois. Pendant ce même laps de temps, le jeune quincy avait tiré deux nouvelles flèches, que le Sternritter devrait gérer. Sans trop y réfléchir, il révéla deux membres supplémentaires qui vinrent intercepter les attaques, les envoyant vers les coins de la pièce. Le fait qu’Uryuu les voyait ne le gênait pas, quatre pouvant rester un nombre raisonnable d’extensions pour une machine…

Ce dernier ne s’arrêta pas là, et se redéploya derrière BG9, avant de lâcher une nouvelle salve de Heilig Pfiel, mêlée à quelques Gintos. Le Sternritter connaissait cette arme, mais pas toutes ces applications, et il venait d’en découvrir une. Mais au delà de la technique en elle-même, le jeune quincy intriguait BG9. Il devait s’en être procuré auprès de son père, qui même s’il n’était pas un quincy « actif », détenait du matériel attenant à tout membre de la race… Le robot entrait toutefois dans le domaine de la supposition, car il n’avait pas beaucoup de documents sur Ryyuken Ishida, qui était resté plutôt discret tout au long de sa vie.

Pour en revenir à l’instant présent, le Sternritter observait l’adresse d’Uryuu. Les premiers traits avaient puent être arrêtés grâce à la combinaison des extensions mécaniques et du Blut Vene. L’utilisation de ces dernières était maintenant sans retenue, le nuage de poussière cachant les mouvements se situant à l’intérieur. De plus, il n’importait plus à BG9 de cacher cette capacité. Les capteurs rivés sur Uryuu, même à travers le nuage, le K n’avait pas grande difficulté à lire ses mouvements, un peu plus à parer toutes les attaques. Certaines passèrent à travers le filet de défenses et vinrent s’écraser sans grand dommages sur l’armure du Sternritter.

Malgré cela, BG9 se résolu à bouger avant les dernières salves, et se déplaça d’un Hyrenkyaku parfaitement exécuté vers un coin de la salle. Les dernières salves touchèrent le sol, et la poussière se dissipa. Ishida Uryuu se retourna alors vers  la nouvelle position de son adversaire, qui n’avait avant cela pas bougé. Le sujet de Sa Majesté avança alors, les pans de sa cape s’agitant légèrement.

Il y a déjà un peu de progrès, mais rien de bien impressionnant, Ishida. Je peux te pousser bien plus loin…

Sur ces derniers mots, ce ne furent plus deux mais douze bras tentaculaires qui sortirent de dessous la cape du Sternritter. Celui-ci se concentra à nouveau sur le visage du gemischt, cherchant une expression un peu au delà de la surprise, pourquoi pas de la peur… Car oui il allait user de bien plus de technique à partir de maintenant, et n’allait plus se retenir : il cherchait désormais à blesser l’examiné. La première action fut de projeter les douze attaques de façon chronométrées, devant arriver les unes après les autres avec un tiers de seconde d’écart, afin de maintenir une lourde pression pendant quatre secondes. Les attaques étaient clairement orientées afin de transpercer le sang-mêlé, par devant ou par derrière de façon totalement aléatoire. Au début de la troisième seconde, BG9 matérialisa son arme spirituelle à l’aide d’une dizaine d’autres membres et finis de la pointer sur sa cible au bout de quatre secondes, à la fin du précédent enchainement. Puis il ouvrit le feu.

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Ven 31 Oct - 1:18

Ishida put apercevoir deux nouveaux membres détruire ses flèches, élevant leur nombre à quatre, avant de faire disparaître le Sternritter dans un nuage de fumée. C'est sans grande surprise qu'il le vit en émerger sans dommages, si ce n'était sa cape trouée. Mais il pouvait déjà se féliciter d'une chose : il l'avait fait bouger.

La répartie de BG n'avait, en soi, rien de rassurante. Visiblement les choses vraiment sérieuses débutaient maintenant. Sans prévenir, de nouvelles extensions mécaniques émergèrent du manteau du Quincy, et pas qu'un peu. Un, deux, trois... ce n'était pas moins d'une douzaine de tentacules qui s'apprêtaient à foncer sur lui, l'un après l'autre, pour le transpercer de part en part. L'adolescent écarquilla les yeux, plus qu'avant, mais pas de manière extraordinaire non plus. Ce qui l'étonnait le plus n'était, à vrai dire, pas que le soldat ait autant d''ustensiles à sa disposition, mais plutôt le fait qu'ils soient si bien dissimulés sous sa cape. D'ailleurs, si le K en sortait d'autres, Uryuu ne serait plus vraiment étonné. Sauf qu'Uryuu était loin d'imaginer le nombre incalculable de tentacules dont disposait réellement le cyborg.

Revenons-en à l'action. Pas vraiment effrayé, il avait vu pire, le lycéen était plutôt en train de penser aux options qui s'offraient à lui. Et elles n'étaient pas si nombreuses. Les dévier risquait de s'avérer futile, en plus de n'avoir que peu de chance d'y parvenir, son ennemi semblait pouvoir modifier la trajectoire de ses bras à tous moments. Éviter aurait été aussi peu constructif, le même raisonnement pouvait s'appliquer à cette approche et de nouveaux bras pouvaient surgir de sous cette cape. Dans l'immédiat, il ne voyait qu'une alternative.

D'un vif mouvement, il plongea la main dans sa cape et en retira une barre argentée de laquelle émergea un faisceau de reishi concentré vibrant à haute vitesse, le robot allait s'amuser à la calculer. Dans le prolongement de son geste, il trancha les membres arrivant à portée en tournant sur lui même. Alors qu'il n'en restait que trois, le binoclard aperçut du coin de l’œil le guerrier impérial matérialiser son arme. Quel genre d'arc pouvait-il avoir ?



Un... minigun ?! C'était une blague ? Pour le coup, l'étonnement de l'adolescent était manifeste. En plus d'être une arme moderne, celle-ci ne faisait pas dans la dentelle.

Allongeant le bras et se penchant pour gagner en allonge et gagner du temps sur les trois coups à venir, il termina sa besogne visant à couper les extrémités aiguisés, et un peu plus, des filins d'acier et termina son tour sur lui même pour se camper fermement sur ses jambes, Ginreikojaku braqué sur BG9, corde tendue. Le Seeleschneider pendait au bout de son majeur.

Il tira une seconde après le Sternritter, lancé à sa cadence d'environ mille deux cents flèches par salve. Le nombre avait légèrement augmenté depuis un an et demi. Les balles et les traits s'entrechoquaient avec violence, laissant résonner des bruits de détonations. Il fallait parfois plus d'une flèche pour venir à bout d'une balle. Toutes les munitions ne rencontraient pas d'ennemies, si bien que certaines flèches passaient le mur de balles du Sternritter et vice-versa. Certaines cartouche venaient érafler ses vêtements, entailler sa peau, parfois son visage, mais Uryuu veillait à ne pas se prendre une balle en pleine tête ou dans les points vitaux. Il essayait de préserver au maximum son intégrité physique. Mais il serrait les dents.

Avec toute la dextérité dont il était capable, il redressa son majeur pour encocher le Seeleschneider alors qu'il tirait toujours, le plaçant sous l'index et le soutenant avec l'annulaire. Il fallait temporiser, prévoir un minimum la trajectoire des balles... maintenant !

Ishida se jeta sur le côté, se retrouvant momentanément parallèle au sol, au-dessus de celui-ci et hors de portée des tirs ennemis. Le Seeleschneider fusa à toute vitesse vers le Sternritter. Depuis ce nouvel angle, le lycéen espérait transpercer en travers l'arme de son ennemi et, si possible, son corps.

Profitant d'un instant de répit il tendit une main vers le sol pour s'en servir comme appui afin de conclure sa roue et se réceptionner sur ses pieds, lançant un nouveau Ginto vers son évaluateur.

« Wieltkriek Kietz Hart Fielt ! Gritz ! »

Un cercueil vertical se matérialisa autour du Sternritter, mais il ne mettrait probablement pas longtemps à s'en défaire. Profitant de l'architecture gargantuesque de la salle, il braqua son arc vers le plafond et y concentra autant de reishi que possible.

« Licht Regen ! »

Une salve de puissantes Heilig Pfeil s'éleva vers le plafond avant de retomber lourdement sur la position de l'entrave.

Ishida haletait et suait à grosses gouttes. Du sang empourprait ses vêtements immaculés,  une goutte écarlate perlait aussi depuis sa pommette gauche.
The K
avatar



77 posts

Squatte depuis le 26/07/2014

piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
74/100  (74/100)
XP:
2650/17000  (2650/17000)
Spécialité: Zanjutsu/Armes



Ven 26 Déc - 9:59

Les différentes attaques du Sternritter furent contrées par une arme qu'il connaissait, la Seeleschneider. Ce qui à première vue ressemblait à un "sabre quincy", était en fait une flèche puissante, dont la partie en Reishi était animée à très grande vitesse. Il utilisa cette même arme comme une épée afin de trancher les attaques qui arrivaient sur lui. Une fois de plus la question de la procuration de telles armes ne se posait pas vraiment, Ryuuken devait être impliqué.

BG9 put "apprécier" la vitesse de vibration de cette arme à chaque fois qu'elle venait couper l'extrémité d'un bras mécanique, ce qui était en soi une blessure bénigne, le quincy disposant d'un nombre suffisant de ces membres...

Uryuu était rapide, en tout cas suffisamment pour, dans le laps de temps entre la dernière attaque mécanique et l'arrivée des tirs de l'arme spirituelle, sortir son propre arc spirituel et ouvrir le feu. Mais il avait cette fois affiché une mine bien moins impassible: l'étonnement s'était lu sur son visage comme dans un livre ouvert, preuve que l'adolescent n'avait pas la discipline nécessaire pour totalement cacher ses émotions. En même temps, à ce stade, personne ne l'avait. La puissance de feu du gemischt se mit toutefois en marche. BG9 eut le loisir d'analyser la cadence, un peu plus de 1200 flèches à la seconde, ce qui était excellent, mais peinait à égaler la puissance et la cadence propre au quincy de sang pur. Certaines munitions de ce dernier passèrent le mur et vinrent blesser légèrement Uryuu, qui se mit à perdre un peu de sang. En face, le Sternritter essuyait aussi quelques tirs, venant noircir son armure ou percer quelques trous dans son corps. Le Blut Vene était là pour aider...

Mais l'attaque de l'adolescent ne s'arrêta pas là: il s'échappa du mur de tir en sautant sur le côté, envoyant par la même occasion la Seeleschneider vers BG9. Puis il lança un Ginto, avant d'incanter:

Wieltkriek Kietz Hart Fielt! Gritz!

Il finit son enchaînement avec une technique bien particulière, une véritable pluie de flèche vers la position de BG9. Ce dernier tenta de trouver des parades à l’enchaînement. Intensifiant son Blut, il avait tendu sa vraie main vers la flèche fusant vers lui, pour l'arrêter de celle-ci, qui fut transpercée mais réussi sa mission. Le temps de désactiver l'arme, le Sternritter se trouva emprisonné dans une grande cage métallique fermée. Le temps de s'en défaire par la force de son Reishi et les attaques de ses membres mécaniques, il fut bombardé par la fin de la Licht Regen, qui vint causer quelques dommages à son armure et ses membres. Le même bras qu'il avait utilisé pour parer la Seeleschnieder et mit au dessus de sa tête lors de l'attaque finale semblait hors d'usage, même si pour BG9 son utilisation ne s’arrêtait pas à quelques trous... Enfin quelques extensions tentaculaires gisaient autours du Sternritter, coupées par les puissantes flèches. Sans son Blut Vene, les dégâts auraient été bien pires...

Lorsqu'il se tourna vers Uryuu, BG9 fut toutefois interloqué. L'état de l'adolescent était assez avancé, il saignait pas mal et était hors d'haleine. La grande question qui vint maintenant frapper le K était la suivante: en sachant que les attaques, certes puissantes, n'avaient toutefois pas la puissance de celles d'un Blut Artileri, mais que manifestement, Ishida n'avait pas utilisé son Blut Vene: où était dirigé la puissance de son reishi? Il fallait envisager la non connaissance de la technique du Blut par Uryuu.

C'est mieux Uryuu. Tes Heilig Pfiel étaient puissantes, et ta stratégie suffisante. Mais il y a un élément gênant dans ton combat: pourquoi n'as-tu pas utilisé ton Blut?

Face au visage légèrement déconcerté de l'intéressé, BG9 continua:

Ne connais-tu pas cette technique? Elle est pourtant connue de tous les quincy dignes de ce nom...

Le doute allait pouvoir être semé dans l'esprit du jeune aspirant, concernant cette fois ses propres capacités. La situation suivante allait confirmer la détermination d'Uryuu concernant sa volonté à rejoindre le Vandenreich, face à un élément assez discriminant sous-entendu là: il restait un sang-mêlé.

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Dim 25 Jan - 21:08

Ishida était mal en point, pas spécialement blessé mais presque exténué. Il avait rarement eut recours à de tels enchaînement. Il espérait simplement que cela avait su se révéler utile... Le terrain redevint nettement visible après le déchaînement de ses techniques et il put observer l'état de sa cible. Ses tentacules métalliques, combien pouvait-il bien en avoir ?!, jonchaient le sol, son armure était sommairement trouée, plus noircie et cabossée qu'endommagée. Le plus gros de l'attaque avait été encaissé par un bras. S'il était inutilisable, et rien n'était moins sûr, l'adolescent se doutait que ça n'était pas le plus fâcheux pour un être disposant d'une quasi-infinité d'extensions mécaniques.

Heureusement pour lui, le cyborg lui laissa une trêve, le félicitant pour ses attaques et sa stratégie. Toutefois un point semblait le chagriner, l'intriguer. Remarquant son état plutôt piteux, il lui demanda pourquoi il ne s'était pas servi de son Blut.

Uryuu s'apprêtait à ouvrir la bouche pour lui donner une réponse logique avant de se rendre compte qu'il n'en avait pas à fournir. De quoi parlait-il ? Il comprit rapidement qu'il devait s'agir d'une technique permettant de se protéger, à la manière du Hierro des Arrancars. Il fronça les sourcils devant les propos insultants du Sternritter mais ne perdit pas la face. Toutefois il avait touché la corde sensible et, bien qu'il ne se laissa pas démonter, Ishida était piqué au vif et ne put s'empêcher de répliquer, après avoir repris son souffle, toujours froidement et insensiblement :

- J'ai bien peur, en effet, de ne pas maîtriser cette technique, bien que j'en devine la nature. Mais je me félicite d'avoir su survivre tout ce temps sans la connaître.

C'était un peu enjoliver la réalité, il faisait discrètement référence à ses affrontements contre le Capitaine Kurotsuchi et l'Octava Espada, même s'il s'en était tiré contre le premier au prix de ses pouvoirs et que le second avait été vaincu par le premier alors que l'adolescent était en piteux état. Mais c'était nécessaire pour regonfler un peu son orgueil. Il joua ensuite la carte de l'humilité et de la politesse. Il se redressa, les yeux fermés et la tête inclinée.

-Toutefois, je pense être désireux et en mesure de l'apprendre si vous daignez me l'enseigner.

Il ne mentait pas.

-C'est bien pour cela que j'ai rejoint les rangs du Vandenreich, être un Quincy digne de ce nom.

Là, un peu.
Contenu sponsorisé



posts

Squatte depuis le

piges








Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» L'amitié, le plus beau sentiment après l'amour [PV Warmes Blut et Plumy]