Un entrainement implacable. ( Pv Rukia)
Le cerisier Blanc
Le cerisier Blanc
avatar



1110 posts

Squatte depuis le 21/07/2014

35 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
12750/18000  (12750/18000)
Spécialité: Kidô



Dim 26 Mar - 18:42




Le temps paraissait clément dans les cieux pourtant nuageux, au dessus du Seireitei. Le calme  régnait dans les rues, tandis qu'un noble brun venait à délaisser ses locaux pour rejoindre les pavés régulier de ces grandes allées.  Son pas était à la fois réguliers et dynamique, se dirigeant alors vers la Treizième Division.  Kuchiki Byakuya semblait avoir une idée en tête bien précise, car nul n'ignorait qu'il ne se déplaçait jamais de lui même pour rien.  La veille encore, il avait été dans un endroit que personne ne soupçonnerait de sa part... Un jour de congé assez particulier, que même sa cadette ne soupçonnait pas.  Il y a déjà quelques temps que notre Roku Ban Tai Taicho n'avait pas entrevu Rukia. Cette dernière se devait à ses nouvelles fonctions, et les deux Kuchiki ne faisaient que se croisé ces derniers temps. Cheminant dans la rue, Byakuya rendait brièvement les salutations des passants, du chef. Il n'était point du genre à s'attarder, laissant simplement la brise soulever par moment son haori qui  ornait ses épaules. Le souffle des bras invisibles du zéphyr chatouillait son cou, comme un rappel qu'il ne portait plus l'écharpe blanche.. pourtant si significatif.  Voila deux ans qu'il l'avait ranger pour ne la porter que lors des grandes occasions.  Cette décision n'était pas une exclusion, mais plutôt une détermination de la part du chef de clan. Car désormais il voulait marcher selon ses propres convictions et non plus tenter de racheter quoi que ce soit.. par une conduite qui ne lui ressemblait pas forcement, tout en respectant ses ancêtres et ce qu'il avait de plus cher. En ce jour, justement, il allait remplir la tâche pour laquelle il incombait à sa propre personne. Il était temps qu'il se préoccupe de l’entraînement de sa cadette, tout comme il lui en avait parler le jour où il lui avait remit ses Tekku. Ces mitaines blanche qui remontaient le long des coudes.

Son regard anthracite s'attarda un instant sur la longue ligne droite qu'il parcourait. Cela avait un petit quelque chose d'ennuyeux, mais aussi d'apaisant. Franchissant la dernière grande allée sur sa gauche, il passa les grandes portes, signalant simplement sa présence aux gardes. Il ne venait point ici en visite officielle, mais plutôt comme un frère le ferait envers sa propre sœur. Cependant, ce n'est pas pour autant que Byakuya coupait court à la bien séance. Le noble transmit un message envers le maître des lieux, assurant qu'il lui rendrait son officier en second  dès que possible.  Byakuya avait fait en sorte de pouvoir se libérer assez tôt dans la journée pour venir honoré cette décision. Voulant aider sa sœur à devenir plus forte et parvenir alors, à être des plus indépendantes. C'est aussi sans doute ce qu'aurait voulu Hisana.. Qu'il la pousse vers l'avant et non plus à la protéger dans une cage dorée comme il l'avait fait par le passé. Cette guerre révolue, lui avait bien fait comprendre que s'il venait à disparaître, alors Rukia ne saurait avoir suffisamment confiance en elle pour survivre. Ceci devait changer.  Byakuya s’entraînait lui même assez régulièrement, pour ne plus se reposer sur ses propres lauriers. Ses bras gardaient encore de fines traces de  ces entraînements. Cherchant à  amélioré la fluidité de ses lames, venant parfois à rompre la distance de sécurité. Mais étant un homme des plus soigneux et respectant la règle qu'un noble ne montrait jamais sa faiblesse ou les marques imposé à son corps, tout était parfaitement camouflés par le biais de ses effets.

Hors donc,  le noble Roku Ban Tai taicho, ne se dirigea pas dans les locaux même de la Treizième Division, mais bien vers les terrains d’entraînements, causant alors un certain émoi chez les shinigamis présents. Ce n'était pas courant de voir un tout autre capitaine venir ainsi... pour … des exercices ? Pourtant, Byakuya ne donna aucune explication, se contentant de prendre le terrain le plus éloigner, et donc le moins fréquenté.  Son pas s'arrêta au centre même de ses dalles de pierre qui formait la surface d’entraînement. Tandis que le soldat vint à informer Ukitake, puis enfin Rukia.. de la présence de son frère et qu'il l'attendait. Elle n'aura aucun mal à le localisé, étant donner tout les shinigamis qui s’interrogeaient... voir même qui s’excitaient à l'idée de voir un beau combat.. mais avec qui au juste ?.. Le noble Kuchiki restait immobile, relevant un peu son visage impassible vers la clarté du ciel encore bien nuageux. Il n'y avait aucun signe de pluie à l'horizon..pas d'humidité dans l'air ambiant.. Ignorant les intrigués qui s’amassait un peu plus loin, un fin soupire s'extirpa de ses lèvres fines, alors que sa main vint à fleurer la garde de son zanpakuto. En se concentrant quelque peu, il pouvait sentir Senbonzakura un peu impatient.. jamais encore il n'avait affronter la reine des glaces... et en soit, il avait hâte de faire sa connaissance.. tout en sachant que jusque là.. il n'avait toujours été utilisé que pour défendre sa porteuse.. .Kuchiki Rukia. Cela allait dont être une belle première.

Le vent  forcit un peu,  venant à souffler ces quelque mèches d'ébènes qui retombaient sur le visage pâle du noble, dévoilant un air indéchiffrable et passif, sous ce regard qui pourtant semblait décidé. Byakuya n'avait pas l'intention d'être indulgent lors de ce combat. Cela ne rendra pas service à sa cadette, car l'ennemi lui, ne sera d'aucune pitié en retour.



┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉



Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Chappy Girl
Chappy Girl
avatar



10 posts

Squatte depuis le 11/03/2018

27 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
67/100  (67/100)
XP:
0/11500  (0/11500)
Spécialité: Kidô



Jeu 15 Mar - 19:42


Nii-sama ?!
Kuchiki Byakuya

La vie de Fukutaichô n'était pas vraiment des plus simples comme certains pourraient le croire. Il y avait beaucoup de responsabilité lorsqu'on a ce grade et il n'y avait que peu de moment de libre pour bien souffler. Rien qu'en ayant eu le privilège d'observer certains Vices-Capitaine, la brune avait pu voir que certains prenaient ce rôle très à coeur comme Ise Nanao ou Kotetsu Isane, ensuite, il y a ceux qui prennent ce rôle peu au sérieux et profitant de faire des pauses pour bien se reposer et de profiter de la vie ainsi que du bon temps comme Rangiku Matsumoto ou Kusajishi Yachiru. Cependant, il n'y avait pas à nier que tous les lieutenants prenaient au sérieux son travail, mais chacun avait sa personnalité et sa manière de le faire en sachant ce qu'ils voulaient exactement en tant que tel. Cependant, Rukia est nouvelle dans ce domaine, elle peut se montrer très intelligente, sérieuse et digne du clan Kuchiki en voulant devenir comme son grand frère, mais Ukitake lui vient souvent en aide pour lui donner des conseils. Ukitake Taichô est un supérieur des plus cool et sages qu'elle puisse connaître, il est difficile de le savoir passif et inactif même lorsqu'il est collé au lit, il n'aime pas cela voulant être présent pour ses subordonnés. Shunshin Taichô a déjà eu l'occasion de les rendre visite et donner quelques conseils enfin la plupart du temps, il laisse Nanao le faire en sachant qu'elle était un bon élément parmi les Fukutaichô. Or, tout le monde lui disait d'agir comme elle était et de ne pas tenter de ressembler à quelqu'un afin d'éviter toute pression pouvant la conduire en erreur.

Son grand frère lui avait également donné des conseils sur sa façon de gérer son travail surtout avec les dossiers à remplir, cela nuisait son état physique dû à la fatigue au début de ses fonctions. Cependant, elle avait appris à léguer certaines choses en faisant confiance en Kotetsu Kiyone & Kotsubaki qui étaient d'excellents sièges même si parfois il arrive à Rukia de leur demander d'arrêter de se disputer. Mais ce n'était pas facile de le leur dire, car en les voyant, elle se rappelait de ses moments avec Ichigo lorsqu'elle avait plus de disponibilité pour se rendre à Karakura. Cette période lui manque beaucoup, Uryû, Chad, Kisuke, Yoruichi, Kon, les soeurs d'Ichigo et ses amis du Lycée, mais plus particulièrement Ichigo avec qui elle a passé beaucoup de temps à le conseiller, taper, montrer ses dessins et se chamailler avant de se réconcilier. Du coup, en voyant ses deux 3e sièges se disputaient, ça lui rappelait le passé avant sa prise de fonctions de Fukutaichô. En effet, à présent, elle n'avait plus trop de temps pour retourner librement à Karakura afin de les revoir, les hauts rend appellent à des responsabilités qui eurent appelé à l'oppression de la liberté qui s'amincit selon le rang qu'on occupe au sein de Gotei 13. De ce qu'elle avait appris au fur et à mesure de sa vie et ceux, depuis sa rencontre avec Kurosaki et des conseils de tous, c'était d'avoir confiance en elle. Si elle avait été élu comme lieutenant de la 13e division, ce n'était pas pour faire beau ni pour lui faire plaisir, ce n'était pas les méthodes du Seireitei. Avec le boulot, la jeune Kuchiki avait un peu oublié de s'entraîner et difficile d'y penser à cause des piles de rapports à vérifier ou à remplir malgré le fait qu'elle en déléguait à ses deux amis. Or, un moment ou un autre, la Chappy Girl devra sortir et s'entraîner comme tout le monde afin de ne pas rouiller.

Assise au bureau d'Ukitake sous l'ordre de son capitaine lui-même, elle devait être tranquille pour que personne ne l'embête et qu'elle puisse se reposer. L'homme aux cheveux blancs avait ordonné à Rukia de ne pas trop en faire et de prendre une journée de repos, loin de la paperasse afin de reprendre des forces. Honnêtement, la brune aurait bien voulu aller à Karakura pour faire une visite surprise à Ichigo, mais elle n'avait pas envie de bouger ni faire trop d'efforts pour le moment. Cependant, à ne rien faire, ça énervait un peu la fukutaichô et en plus de cela, Renji n'était pas disponible pour s'entraîner avec lui ou se balader avec lui pour papoter de tout et de rien comme ils avaient l'habitude de faire. Lire un livre, des archives, boire du thé ou encore dessiner pour faire passer le temps, mais rien de cela semblait la satisfaire. Du coup, elle décide de sortir du bureau et y croise son Capitaine en train de discuter avec une Shinigami, il devait avoir du succès avec les filles. Or, elle entendait du bruit dehors, comme si quelque chose était en train de se passer, quelque chose d'important. Bizarrement, la Kuchiki n'avait rien entendu à propos d'un événement se déroulant au sein du Gotei 13 voire même de sa propre division. Là, Ruru devenait curieuse et elle avait envie de sortir dehors pour vérifier ce qui pouvait bien provoquer tant de discussion et de déplacement au sein de la 13e division. Voulant se tourner vers la gauche, elle voit Ukitake Taichô s'approchait d'elle avec un léger sourire.

« Ukitake Taichô ?! Que se passe-t-il dehors ? Il semblerait que ce soit agiter, des ennuis ? »

« Oh rien de grave Kuchiki Fukutaichô, il semblerait que votre frère vous attend sur le terrain d'entraînement. »

« Hein ?! Nii-sama veut que je m'entraîne avec lui ? »

« Apparemment, d'après ce que j'ai pu comprendre. Ne le faites pas attendre et ça te fera du plus grand bien de te dégourdir les jambes. J'irai regarder l'entraînement après avoir réglé une affaire. »

« Bien, Taichô ! »

Son grand frère était donc présent sur l'un des terrains d'entraînement de la division et le plus étrange, c'était le fait qu'il n'était pas venu la voir directement. Main gauche sur son fourreau, au pas de course en direction du lieu où se trouvait son frère. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas couru ainsi et là, Rukia se sentait vivante surtout en sentant le vent caresser son visage. Le temps était vraiment parfait pour un entraînement et en plus, s'entraîner avec Byakuya était rare. La jeune fukutaichô n'avait pas la chance de se confronter avec son frère dans un combat d'entraînement, mais connaissant son caractère, il n'allait pas se montrer tendre. Renji avait pu lui raconter l'un des nombreux entraînements qu'il avait pu avoir avec le capitaine de la 6e division et cela allait se dérouler des plus compliqués. Arrivant à destination, elle demande à certains de partir afin de s'occuper de leurs boulots respectifs. Une petite colère ou tout simplement de la jalousie ? Difficile de le savoir, mais Rukia allait se mettre en face de son aîné et le saluer respectueusement comme d'habitude. Au loin, Ukitake était assise afin d'admirer la relation frère/soeur des deux Kuchiki et ne pas les déranger de par sa présence. Les yeux de Rukia fixent ceux de Byakuya, sa présence était toujours si imposante et rassurante à la fois, mais là, ça ne sera pas simplement que de la parlotte habituelle.

« Bonjour Nii-sama. Je suis surprise de vous voir à la 13e division, vous êtes habituellement quelqu'un prévenant de sa venue plutôt que faire une visite surprise. Cependant, Ukitake Taichô m'a dit que vous vouliez vous entraîner avec moi ? Est-ce vrai ? » Dit-elle toujours un peu surprise de cette situation.


©️ HELLOPAINFUL



┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

Kuchiki Rukia
"La raison pour laquelle l'être humain garde encore espoir est qu'il ne peut point voir la mort." by lizzou.
Voir le profil de l'utilisateur
Le cerisier Blanc
Le cerisier Blanc
avatar



1110 posts

Squatte depuis le 21/07/2014

35 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
12750/18000  (12750/18000)
Spécialité: Kidô



Sam 17 Mar - 17:00




Toujours immobile au milieu du terrain d’entraînement, Byakuya patientait. Il savait qu'on était aller chercher sa cadette et que cette dernière ne tarderait point. Les shinigamis de la Treizième Division n'osaient guère vraiment venir l'importuné, restant à distance. Grand bien leur fasse, car notre Roku Ban Tai Taicho n'était nullement ici pour eux. Il avait promit un peu d'exercice à Rukia et il tenait simplement parole.  Il faut dire qu'avec les événements actuelles, il trouvait l'idée encore plus légitime. Sans parler que jamais encore, ils ne s'étaient entraîné. La cadette ne devait pas même savoir que l'aîné pratiquait beaucoup  en dehors de ses heures de travail, afin d'amélioré ses compétences. Parfois cela lui coûtait de fines coupures, mais jamais cela ne quittait le domaine du superficiel. Son regard anthracite balaya un instant la surface de ce terrain si semblable à ceux qui se trouvaient dans sa propre Division, puis il releva son attention sur les cieux, jusqu'à ce qu'il sente la présence de Rukia un peu plus loin. Elle était enfin là. Inspirant lentement cet air un peu frai, le noble Kuchiki étudia la jeune femme qui se pressait à le rejoindre, la main sur la garde de son zanpakuto. Venant à le salué elle exprima sa surprise quand à le savoir ici pour s'aguerrir. Il est vrai qu'il aurait pu organiser cela dans leur propre domaine, mais Byakuya voulait un espace plus conséquent et  un poil plus officiel quelque part. Une manière aussi de permettre à sa cadette de clairement démontrer ses capacité à cette Division qui jusque là ne lui avait donné aucun siège.. Un reproche ? Certainement cas, car c'est à cause de Byakuya qu'elle n'avait jamais eut un rang digne d'elle.

Il était temps de réparer un peu plus cette erreur.  Venant à incliner lui même un peu son visage, le capitaine de la Sixième Division se contenta de réppliquer d'une voix parfaitement atone :



Il me semble t'avoir promis un entraînement afin d'améliorer tes capacités. Cependant je ne te ménagerai pas.


L'ennemi ne le fera nullement envers elle et Byakuya était conscient du danger qui  se tapissait dans l'ombre depuis quelques jours seulement. Depuis le début de cette enquête et cette rencontre avec Natasha. Il n'en avait d’ailleurs nullement parlé à Rukia... Mais peut être le devrait il ? Un acte de confiance fraternel en quelque sort. Mais ce n'était de toute façon nullement l'endroit pour le faire. Restant sagement immobile, le noble ne démontrait aucun signe d'attaque imminente. Ses mains toujours le long de son corps, alors qu'aucune tension ne paraissait animer ses muscles. Seuls, ses pieds venaient de se mettre doucement sur leur pointes. Est-ce qu'il voulait donner l'avantage à Rukia ? Pas véritablement. Mais Byakuya n'était pas du genre à démontrer ses intentions, et surtout pas en combat.  Il ne dura pas plus d'une minute depuis qu'il s'était adressé à elle, venant alors à se soustraire de son regard, disparaissant d'un shunpo très reconnaissable au son.. pour réapparaître juste dans le dos de sa cadette. Si cette dernière ne réagissait point à temps, alors elle subira la technique du Senka.  L'action était-elle un signe d’impatience ? Non, mais belle et bien une manière de prétendre qu'aucun ennemi ne viendrait prévenir de sa prochaine attaque, à moins d'être un imbécile.

Il est bien inutile de rappeler ce que cette technique engendrait comme problème majeur... Mais est-ce que le noble était prêt à faire couler ainsi le sang de sa propre sœur ? Iie car elle était sa fierté, qu'elle l'ait deviné ou non... Mais le fait est que la ménager serait une erreur vis à vis d'elle..Et il était hors de question que l'ennemi quel qu’il soit ne vienne si facilement à bout d'elle. Rukia était sa fierté mais aussi sa faiblesse et le jour où elle sera aussi puissante que lui, alors Byakuya n'aurait plus à avoir peur...et estimera avoir rempli sa promesse envers Hisana. Le visage du noble ne montrait qu'une parfaite concentration quand à son acte. Aucune émotion ne semblait animer ses traits encore juvéniles. Alors que seul le bruissement de son haori sous le vent venait à trahir sa présence dans l'ombre de Rukia. Au fond de son être, le temps paraissait s'être ralenti, quand une seule prière résidait en son esprit.. *esquive...*...Un shinigami se devait de toujours être préparé, même aux surprises les plus sombres et traîtresses....



┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉



Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Chappy Girl
Chappy Girl
avatar



10 posts

Squatte depuis le 11/03/2018

27 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
67/100  (67/100)
XP:
0/11500  (0/11500)
Spécialité: Kidô



Dim 1 Avr - 16:31


Aucun ménagement ?! Ok !
Byakuya Kuchiki

Byakuya était à la treizième division, il attendait après Rukia qui selon Ukitake, voulait s'entraîner avec sa jeune soeur. La brune était des plus surprises par cette nouvelle, à vrai dire, elle ne s'attendait pas à ce que son frère vienne directement à sa division ni même à ce qu'il fasse une visite surprise de la sorte. Il était toujours du genre à prévenir de sa visite, mais là, rien et même Renji ne devait pas être au courant sinon il aurait fait en sorte de la prévenir. En plus de cela, le capitaine de la 13e n'avait pas mentionné la présence du lieutenant de la 6e division. N'empêche, cela ne la dérangeait pas que le chef du clan Kuchiki vienne lui rendre visite et mieux, venir s'entraîner avec elle. Car pour elle, ça signifiait beaucoup de choses et elle devait se sentir digne et accepter de s'entraîner avec lui. D'ailleurs, il lui avait promis un entraînement, il y a peu de temps et il tenait toujours ses promesses. Rukia se préparait mentalement durant ses déplacements en direction du terrain d'entraînement et cela n'allait pas être facile avec toutes ces personnes en train d'admirer son grand frère. Elle n'avait plus besoin de stresser ni de se perdre dans ses pensées, à présent, elle était une Fukutaichô. Ce choix montrait qu'elle était assez forte pour obtenir ce poste et de combattre de puissants adversaires avec courage ainsi que d'avoir plus de responsabilités. La Chappy Girl devait faire preuve de force, de volonté et de courage pour ne pas décevoir son frère, Ukitake et Renji ainsi qu'Ichigo et ses amis proches. Kuchiki Rukia devient se montrer forte et ne plus avoir besoin de son frère pour la protéger ni de personne d'autre, elle ne voulait pas être un boulet pour qui ce soit.

Sur le terrain d'entraînement, elle était en face de son frère, si serein et droit, discipliné et avec un sang-froid légendaire. Rukia aimerait bien lui ressembler, mais chacun devait avoir sa personnalité et ne pas être une simple copie d'un autre. Elle lui exprime son étonnement de sa présence et sans avoir prévenu de sa venue, chose inhabituelle de sa part. Elle lui avait demandé s'il allait vraiment s'entraîner avec lui, car elle n'a jamais eu l'occasion de le faire dans le passé. Apparemment, c'était bien le cas. Byakuya lui avait rapporté qu'il lui avait promis un entraînement pour améliorer ses capacités. De plus, il ne la ménagerait pas et ça voulait dire que cet entraînement allait être très compliqué. Rukia était en quelque sorte satisfaite, car elle allait être mise en condition réelle afin qu'elle puisse réagir face à un puissant adversaire du niveau d'un Capitaine du Gotei 13. Dans le passé, elle a eu à affronter de puissants adversaires tel que les Espada, mais elle finissait toujours dans un sale état. Pour une fois, elle aimerait s'en sortir sans être à moitié morte ou incapable de poursuivre un prochain combat. Avec cet entraînement, la brune allait devenir plus forte enfin elle l'espérait de tout son être. La prochaine fois, ça sera elle qui ira sauver correctement les autres, peut-être son grand frère, un de ses jours, qui sait. Ceci dit, elle ne devait plus rêvasser, la jeune lieutenante devait se concentrer et se mettre sur ses gardes. Sa main toujours sur son fourreau, elle se devait d'être prudente.

« Bien Nii-sama ! Je comprends cela et je suis prête ! »

Observatrice, Rukia avait sa main sur le fourreau de son zanpakuto et elle ne quittait pas son frère du regard. Il ne montrait aucun signe d'hostilité ni même une garde pour se protéger, son corps ne bougeait ni même son regard ne semblait pas trahir son prochain mouvement. Difficile de l'attaquer de front, même si elle n'a jamais eu à le combattre dans un entraînement, la brune a déjà eu l'occasion de le voir à l'oeuvre. Il n'allait pas la prévenir de sa prochaine attaque, de toute façon, il avait dit qu'il n'allait pas la ménager. Seuls ses pieds avaient bougé, Byakuya s'était mis sur les pointes des pieds pour une raison inconnue, mais elle allait vite comprendre que ce n'était pas pour voir plus loin ou pour s'étirer un son reconnaissable entre mille, un shunpo, mais pas n'importe quelle technique de Hohô. Elle reconnut rapidement cette vitesse, ce déplacement, il était déjà derrière elle, prêt à la frapper avec un Senka. Elle s'écarte sur le côté gauche avec un shunpo, elle connaissait cette technique et elle l'avait vu autrefois surtout contre Ichigo. Elle avait réagi assez vite, seul son Shihakusho avait été touché, c'était tout juste. Heureusement qu'elle avait été habitué à combattre des adversaires assez doués en vitesse pour gagner en expérience. Dégainant son zanpakuto, elle shunpotte en direction du Capitaine de la 6e et enchaîne rapidement d'un coup de zanpakuto, grâce et habile, elle montre ses talents d'épéiste à son frère. Cependant, contre un Taicho, ce n'était pas souvent suffisant pour l'impressionner ou le vaincre. D'un mouvement rapide, elle recule rapidement en arrière, le combat avait commencé et inutile de papoter en connaissant son frère, il n'allait pas lui faire de cadeau en se retenant comme il l'a déjà dit avant que ça commence.

« Bakudō no rokujū ichi : Rikujōkōrō »

La première chose à faire, était d'immobiliser son frère afin d'avoir une chance de le toucher physiquement avec son sabre. Il est de nature très rapide et précise, ça serait une erreur de chercher à l'affronter de front tout le long d'un combat. Cependant, il était tout de même difficile à combattre, pour Rukia, Byakuya est l'un des plus puissants Capitaines du Gotei 13 parmi Kyôraku Shunsui, Ukitake Jushiro, Zaraki Kenpachi et Hirako Shinji. Les autres capitaines sont puissants, mais chacun sa façon de voir les choses. Évidemment, le Sôtaichô est inclassable de par sa puissance immense et inégalable. En tout cas, Rukia allait tenter d'immobiliser son frère avec six pieux de lumière qui formera une étoile sur son corps. Sur le kidô, la jeune Kuchiki est très douée et talentueuse, elle n'a de cesse que de s'améliorer dans ce domaine. Or, inutile de croiser les bras après cela, elle respecte son frère depuis toujours. Donc ça sera irrespectueux envers lui de ne pas l'affronter à fond et d'essayer de le ménager même s'il n'en avait pas besoin. Rapidement, elle cite un autre kidô et cette fois-ci, ça sera un Hadô.

« Ô souverains… Ô masques de chairs et de sang… Ô univers entier… Ô battement d'ailes… Ô celui qui porte le nom d'humain ! Vérité et tempérance… À partir des murs construits de rêve purs et sans péchés, n'élevez point vos griffes davantage que le strict nécessaire ! Hadō no sanjū san : Sōkatsui !! »

Rukia tire depuis ses mains une boule de feu bleu en direction de son frère, sans prendre le temps de savoir si oui ou non, il a été déjà pris dans le Bakudô. Ainsi, il pourra voir qu'elle se donne à fond pour réussir l'entraînement et surtout, par respect envers lui. À présent, que va-t-il se passer ? Tandis les spectateurs sont surpris d'un tel entraînement. Rukia ne se ménage pas du tout dans sa façon de combattre son frère, ce n'était qu'un entraînement, mais la brune prend cela très au sérieux.


©️ HELLOPAINFUL



┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉

Kuchiki Rukia
"La raison pour laquelle l'être humain garde encore espoir est qu'il ne peut point voir la mort." by lizzou.
Voir le profil de l'utilisateur
Le cerisier Blanc
Le cerisier Blanc
avatar



1110 posts

Squatte depuis le 21/07/2014

35 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
12750/18000  (12750/18000)
Spécialité: Kidô



Jeu 5 Avr - 12:29




Sa lame rencontra alors l'acier, dans un son parfaitement reconnaissable. Les zanpakuto s'épousèrent avant de se repousser. Le noble dû reprendre appuies sur le sol dallé, s'apprêtant à l’enchaînement qui ne tarda point à venir.  Son regard anthracite étudiait les mouvements des épaules de sa cadette, comme pour mieux décoder ses attentions à chaque parade. Le noble Roku Ban Tai Taicho décelait une volonté qui n'avait plus rien a voir avec l'hésitation si coutumière dans les pupilles de Rukia, quand elle le fixait. Byakuya appréciait cela.  Il ne voulait plus de cette peur qui résidait en elle quand elle croisait son ombre. Ce genre de chose le blessait depuis leur première rencontre au sein même de l'académie. Jamais le noble ne lui avait  confié combien c'était lui qui avait de l'appréhension quand à devoir baisser son regard sur sa personne. La confusion d'y voir Hisana et non Rukia...Une blessure qui se ravivait en sa chair, l'obligeant à la fuir et tourner les talons.  C'est avec honte que cette pensée frappa son esprit, tandis que leurs zanpakutos ne faisaient que s'affronter. Jusqu’à ce que soudainement, la lieutenante opéra un recule pour  le mettre en joug. Cette posture...elle allait donc user d'un sortilège ?  En effet,  six branches dorées se ruaient déjà sur lui pour venir l'encercler et l'immobiliser.  Bonne méthode, mais bien insuffisante pour l'immobiliser.

Le noble pourrait en effet rapidement se défaire de cette entrave mûrement choisi, mais il était là pour étudier les progrès de sa cadette.  Byakuya laissait la curiosité le prendre quant à savoir ce qu'elle allait faire. Rukia  se positionna à nouveau en face de lui, plaçant ses mains en sa direction. Le capitaine devina rapidement son intention à son égard, rien que par la posture... Et pendant qu'elle énonçait toute l'incantation, le noble s'était préparer mentalement, alors que son zanpakuto lui criait de le libérer. C''était encore bien trop tôt pour cela. Sa cadette allait devoir faire encore plus pour qu'il en arrive à cette libération que certains jalousaient.  C'est en sentant le souffle de l'offensive que le shinigami se décida enfin à proférer de sa voix atone et grave, sa propre défense. Ne dévoilant aucune tension autre qu'un frisson presque électrique à la base de sa nuque :



Bakuho no Hachi Ju Ichi Danku


Un mur transparent se dressa dès lors devant Byakuya qui pouvait déjà voir les flammes bleues lécher les rebord du rempart avant de ne laisser qu'une épaisse fumée de poussière s'élever dans les airs. Une attaque propre et puissante..Mais lente. Rompant alors son immobilité, le Roku Ban Tai taicho augmenta son reiatsu jusqu'à briser le sort qui le retenait jusque là et profita de cet écran de fumée, pour venir sur le flanc droit de Rukia. Là, il avança sa main gauche dans sa direction et incanta à son tour et pour la seconde fois :


Hado no San ju san. .sokatsui


Cette fois ce sont des flammes bien plus importantes qui se dégagèrent de sa poigne, se ruant tel des cheveux furieux sur la jeune femme. Les shinigamis alentours ne s'étaient pas attendu a un combat aussi vif et certains se mirent à craindre pour Rukia. Mais Byakuya n'en avait cure de cela. Il savait pertinemment ce qu'il faisait. Il poussait à bout Rukia pour qu'elle se donne réellement à fond et puisse se dépasser. Elle ne devait plus le voir comme un frère, mais comme un ennemi et il fera tout pour que cette vision se fasse. A cette distance elle pouvait encore s'échapper, mais sa marge d'erreur était tout de même minime. L'hésitation n'avait pas sa place dans cette manœuvre. Le noble désirait éveiller en elle quelque chose qu'elle découvrait que depuis peu.. l'assurance face à lui. Sous cette attaque, la fumée n'avait pas réellement le temps de retomber sur la surface de combat, ce qui gênait la visibilité des actions. Que ce soit pour Byakuya comme pour Rukia.


┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉┉┉┉



Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



posts

Squatte depuis le

piges








Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» Demande de rp d'entrainement avec une personne connaissant le rokushiki
» entrainement jedi
» l entrainement de genk
» [hors de la cité]Entrainement de la milice