Once upon a time at Silbern. [rp flashback. Pv Black Bazzard]
Dance with me
Dance with me
avatar



32 posts

Squatte depuis le 19/10/2016

25 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
73/100  (73/100)
XP:
750/16000  (750/16000)
Spécialité: Hohô



Mar 3 Jan - 13:53


5 ans auparavant.

A cette époque, le jeune Azaki alors âgé de 22 ans n’est pas encore un Sternritter mais possède toutefois un bon niveau. Cela fait trois ans qu’il a intégré l’armée des Quicy néanmoins il n’a pas vraiment d’amis même si les rares personnes le connaissant chuchotent que parfois Azaki n’est pas contre l’idée de se détendre avec certains de ses congénères qu’il trouverait plus intéressant que d’autre – peu gêné de ne pas avoir de descendance. Du coup on pourrait même dire que certains l’esquive, pas très à l’aise en sa présence, mais le jeune homme n’en ai pas le moins du monde dérangé - pensant à tort être craint - sans savoir que ce n’est pas forcément pour sa prestance.

Ce jour-là, il avait du temps libre et Azaki n’aimait pas ne rien faire. Parce que quand il ne faisait rien il pensait, et quand il pensait ses pensées finissaient au bout d’un moment par se tourner vers Leonhart qui n’était plus et cela le rendait malheureux pour plusieurs heures. Alors il se mit en quête de gens, y’aurait bien du monde à embêter dans les couloirs ! Au hasard de Silbern des écouteurs dans les oreilles et un mp3 accroché au bout diffusant de la pop, le Quincy se déplaçait en rythme de son pas dynamique en chantonnant vaguement l’air. Il s’approcha d’un groupe de soldats qui discutaient, voulant les aborder, mais l’un d’eux aperçu son manège et entraîna ses amis ailleurs comme s’ils avaient quelque chose d’important à voir. Flûte raté. Qu’importe, Azaki fit une petite moue contrarié, haussa les épaules et se remit en quête d’autres cibles.

Continuant sa route dans les couloirs immaculés dans sa tenue tout aussi blanche, le jeune homme croisa d’autres personnes. Un groupe de filles ? Nan, pas marrant. Bon, il ne désespéra pas. Les chansons avaient le temps de défiler les unes après les autres – certaines avaient des paroles vraiment vulgaires qui ne gênait pas le Quincy pervers – les murs aussi défilaient. Et puis soudain, Azaki trouva ! Cible masculine isolée au détour un couloir. Coupe originale et qui plus est rouge, surement un type bien affirmé. Durant un instant, profitant qu’on ne le voit pas, l’envahissant individu eut un sourire de prédateur avant de baisser sa musique pour pouvoir mieux discuter. Il afficha un sourire sympathique puis franchit les derniers mètres le séparant du Quincy malchanceux en l’interpellant :

- Hey, salut !

Sans attendre il s’avança carrément dans l’espace privé sans formalité de l’inconnu pour tenter de lui mettre un coup de coude complice :

- Je crois qu’on ne se connaît pas, mais hey, ça va s’arranger regarde : je m’appelle Azaki, et toi ?


Du grand Azaki dans toute sa splendeur. Celui-ci n’étant néanmoins pas si naïf et s’apprêtait à éventuellement reculer en urgence, sachant pertinemment que ce genre d’approche fonctionnait rarement pour se faire des amis. Néanmoins Azaki ne cherchait pas d’amis, mais à embêter les autres, un domaine dans lequel il était plutôt doué.

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉


Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Mar 3 Jan - 19:59

Tout était ennuyeux dans Silbern. Y avait pas grand-chose à faire et ça se ressentait dans mon attitude. Pis avec mon caractère me faire des amis rapidement n'était pas mon tempérament. J'en avais bien un, mais il traînait souvent avec notre pire ennemi et était chef de l'armée. Donc autant dire qu'on ne se voyait pas souvent. Les couloirs étaient grands, impersonnel et froid. Tout dans les Quincys transpirait la blancheur immaculé, la sainteté, mais côté déco c'était pas ça. Quand on passait dans les couloirs on repérait vite qui faisait partis des sternritters, des nouvelles recrues et de l'armée. A part l'entrainement on ne faisait pas grand-chose, du moins moi en tout cas je ne faisais pas grand-chose. Je voguais çà et là au détour de couloirs. En gros boulot et dodo c'était ça ma vie et c'était maussade. J'attendais quelque chose de nouveau, quelque chose de pétillant qui me donnerait envie de foncer et de prouver à tous, que j'étais LE sternritter. J'avais bien un objectif commun avec Jugram mais on devait patienter...rien que ce mot donne la nausée.

Quoiqu'il en soit je devais partir m'entraîner pour encore plus m'améliorer. Dans le dédale de couloirs on voyait plusieurs groupes de Quincys. C'était vivant, il y avait des rires, des explosions de voix, des colères, mais jamais de batailles sous peine d'être expulsé des rangs. Ça j'en avais conscience, mais ça me manquait de me mesurer à d'autres. Un regard hostile par ci, un autre par là mais rien n'y faisait. Il connaissait tous le jugement en cas de non respect des règles. De plus la crête rouge ça donne pas non plus un coté amical... Je commençais presque à bifurquer en direction de la salle d'entrainement lorsqu'une voix m'interpella.

- Hey, salut !

Je commençais seulement à me retourner lorsque je sentis un coup m'effleurer comme pour me dire que je n'étais pas assez rapide à me retourner.

- Je crois qu'on ne se connaît pas, mais hey, ça va s'arranger regarde : je m'appelle Azaki, et toi ?

Bordel c'était qui lui? Je l'avais déjà aperçu en train de danser dans les couloirs avec sa musique dans les oreilles. Cheveux violets, lunettes et tenues blanches. C'était les trais les plus visibles vu comme le Quincy était proche de lui. Il avait le sourire, mais son intrusion dans mon espace privé était une sorte d'affront. Il cherchait les ennuis ou alors il cherchait à faire copain-copain? Je n'en savais rien il me regardait avec son sourire et je le dévisageais de haut en bas. En quelques secondes j'avais pu "analyser" mon adversaire. Un mec avec une couleur de cheveux comme la sienne pouvait être que sympa logiquement.

-Soit tu recules, soit je te pète un genou ça t'évitera de danser.

Certes l'accueil n'était pas forcément sympathique, mais ça donner le ton. Suite à cette agression il fallait mettre les olas tous de suite. Je m'écartais légèrement et me demandait ce qu'il voulait. Je fis un sourire qui ressemblait plus à une crispation et à un spasme et lui dit:

-Moi c'est Black tu me veux quoi?

La phrase était lancée on verrait bien ce que valait cette interpellation.
Dance with me
Dance with me
avatar



32 posts

Squatte depuis le 19/10/2016

25 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
73/100  (73/100)
XP:
750/16000  (750/16000)
Spécialité: Hohô



Mar 3 Jan - 22:54

Approche réussi. Etape 1 passé. C’est vrai que ce n’était pas le cas pour tous, après tout le groupe qui était partit n’avait pas franchi ce stade. Donc c’était déjà un bon point. Son interlocuteur le regardait, alors Azaki gardait le sourire et pencha un peu la tête sur le côté, attendant le verdict, curieux. La fuite ? Le rejet ? Un coup ? Qu’est-ce que ce punk pouvait voir de lui à cet instant ? Surement pas grand-chose vu comment il pouvait être opaque, c’étant constitué à la fois de fausse sympathique et d’une semi-arrogance excentrique.

- Soit tu recules, soit je te pète un genou ça t'évitera de danser.


Option « les menaces » donc. Mmh, c’est vrai que la salle d’entraînement n’était pas loin. Un combattant surement. Comme le Quincy tenait à son genou, il recula de quelque petits bons sans se départir de son sourire faussement joyeux.

- Moi c'est Black tu me veux quoi?

Oh, il daigne répondre. S’en était presque original. Peut-être que celui-ci veut engager la conversation quand même ? Ou se débarrasser de lui plus vite ce qui était une réponse tout à fait valable dans ce genre de situation. Azaki le dévisage à son tour comme s’il s’apprêtait à mettre une note de 1 à 10 sur son congénère. D’ailleurs, c’est ce qu’il allait faire tient. Le jeune homme lui donna un 7 mental. Pour la tenue, le charisme et le physique. Bon, il n’était pas excessivement fan de la coupe iroquoise mais cela ne desservait pas trop le rouge et puis au moins il ne risquait pas de le confondre avec quelqu’un d’autre. Azaki passa une main dans sa frange rebelle avant de l’enlever pour déclarer :

- Black ? C’est un surnom ? Parce que c’est amusant mais tu n’es pas vraiment « black » si tu vois ce que je veux dire.

Il ricana légèrement comme si c’était très drôle et enchaîna pour répondre à sa question :

- Oh, et bien je t’ai vu tout seul, je pensais que tu t’ennuyais et il s’avère que je m’ennuie aussi. De fait je pensais que l’on pourrait se tenir compagnie.


Son regard brilla légèrement d’une lueur un poil subversive avant de cligner des yeux : ledit Black n’avait pas l’air de ce genre-là, du moins il pouvait se tromper mais par mesure de précaution le jeune homme allait partir de ce principe histoire de garder ses genoux en bon état et reprit :

- Et faire connaissance autour d’un café ou ce genre de chose. Du moins quelque chose s’approchant. Parce que bon, on est dans la même armée.

Et Azaki espérait bien être un Sternritter un jour histoire de remettre Tara Carsten à sa place. Il ne la supportait plus, bientôt ils essayeraient de s’entretuer, il en était sûr. Le jeune homme reporta ses yeux sur Black, semblant le défier du regard d’accepter; un sourire en coin, de voir jusqu’où le punk serait capable de le supporter. Peut-être que son interlocuteur était déjà à sa limite et chercherait à le frapper ? Mieux valait être prêt à toute éventualité, surtout vu la proximité de la salle d’entraînement.

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉


Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Mer 4 Jan - 13:43

A la phrase menaçante que j'avais lancé, je pus observé que le Quincy avait faits que quelques petits bons, histoire de ne pas perdre une de ses rotules. Après tout comme réponse y a mieux, mais ce jour-là fallait pas pousser mémé dans les orties, comme tous les autres jours d'ailleurs. Après ma courte présentation, Azaki me regardait de haut en bas comme pour m'évaluer, me jauger. Çela avait le don de m'énerver ce type de comportement, même si moi-même je le faisais ça me foutait en rogne. De plus qu'est ce qu'il pensait de moi j'en savais rien, mais ça me mettait les nerfs en pelotes. Je vis Azaki passer une main dans ses cheveux pour dégager sa mèche rebelle. Etait-ce un style qu'il adoptait ou une façon générale de se comporter ? Je n'en savais rien, mais j'allais probablement le découvrir s'il voulait engager la conversation.

- Black ? C'est un surnom ? Parce que c'est amusant, mais tu n'es pas vraiment « black » si tu vois ce que je veux dire.

Toute ma pseudo colère venait de s'en allais. C'était la première fois qu'on me sortait une aberration de ce genre. En cet instant précis je me demandais vraiment si Azaki avait toutes ses capacités mentales. Un léger rictus venait de se former à la commissure de mes lèvres. Mais il me fait sourire cet animal, ça en serait presque drôle. Je me retenais pour pas l'encourager dans ses plaisanteries. Je voulu répondre en entrouvrant la bouche et il reprit :

- Oh, et bien je t’ai vu tout seul, je pensais que tu t’ennuyais et il s’avère que je m’ennuie aussi. De fait je pensais que l’on pourrait se tenir compagnie.

Effectivement je m'ennuyais dans silbern. Le temps était long et monotone. Tous les jours, on faisait la même chose l'entrainement, la bouffe la sieste et voilà. C'était d'un ennui mortel. Notre Majesté prévoyait probablement quelque chose, mais on ne savait pas quoi ce temps-là. Du coup nous on se renforçait tant au niveau mental que physique prêt à affronter quoique ce soit, à n'importe quel moment. Il fallait être au top et ne pas se relâcher. Par contre, cette proposition bien que douteuse je ne savais pas s'il fallait accepter ou refuser. Est-ce qu'il était du genre chiant à mourir et pot de colle ou alors il voulait vraiment se faire des potes. Personnellement à par Jugram j'en avais pas donc pourquoi pas essayer de m'en faire un autre malgré mon caractère pourri ? Perdu dans mes pensées la voix d'Azaki me replongea dans la réalité :

- Et faire connaissance autour d’un café ou ce genre de chose. Du moins quelque chose s’approchant. Parce que bon, on est dans la même armée.

Et Bam c'était lâché. Il voulait faire connaissance. La proposition de boire un coup était alléchant peut être pas un café mais une autre boisson ça changerai un peu que de s’entraîner etc... Et puis ça permettrait de faire un peu connaissance pour une fois qu'il y avait un peu d'action.

-Ecoute d'habitude les mecs dans ton genre je les éclate. Malgré tout t'as l'air marrant donc ouai on va aller boire un coup si ça te dit.

La réponse à eu probablement pas l'effet escompter sur Azaki. Les yeux écarquiller il ne s'attendait peut-être pas à cette réponse. A moins qu'il ne voulait se battre, mais il était plus danseur que combattant. Les apparences peuvent être trompeuses mais j'avais une sorte d'intuition.

-Tu sais où on peut boire un coup dans le coin ? Moi à part la salle d'entrainement j'suis paumé.

Je mis mes mains dans mon pantalon et le regarda avec aucune expression faciale. Pour une fois j'allais essayer de me faire un pote on verra ce que la suite donnera.
Dance with me
Dance with me
avatar



32 posts

Squatte depuis le 19/10/2016

25 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
73/100  (73/100)
XP:
750/16000  (750/16000)
Spécialité: Hohô



Dim 8 Jan - 22:33


Alors ? Alors ?

- Ecoute d'habitude les mecs dans ton genre je les éclate. Malgré tout t'as l'air marrant donc ouai on va aller boire un coup si ça te dit.


Un sourire s’étira sur les lèvres d’Azaki. Un marrant hein ? S’il savait… Il changerait surement d’avis. De plus, le danseur gageait que malgré sa déclaration, le dénommé Black pas « black » - si il avait ses parents sous les yeux Azaki leur aurait posé la question du pourquoi – ne l’aurait pas aussi bien « éclaté » qu’il l’aurait voulu. Le Quincy était très doué quand il s’agissait de fuir les coups. Il pencha sa tête sur le côté et attendit la suite.

- Tu sais où on peut boire un coup dans le coin ? Moi à part la salle d'entrainement j'suis paumé.


Donc il avait bien deviné : un combattant hein ? C’est vrai que s’entraîner était important pour être au top. Mmh… Avoir un ami guerrier pourrait s’avérer intéressant. Azaki sourit et répondit :

- Je sais où il y a un petit bar sympa. Il faut bien que l’on boive ! Suis-moi !

Même s’il évitait d’être soul, cela serait fort embêtant pour se défendre après. Il emmenait parfois ses conquêtes passagères boire un coup aussi, histoire de les aider à se décoincer. M’enfin, même si pour approcher Azaki, il ne fallait pas être timide. Ce n’était certes pas le sujet, mais le jeune homme réalisa que le barman pourrait de fait se méprendre et faire une remarque en le voyant avec Black. Marchant de son pas dansant dans la bonne direction, et craignant légèrement pour ses rotules, le Quincy déclara en riant, préférant le prévenir :

- Si le barman fait une remarque déplacée, n’y fait attention. Il va surement s’imaginer des choses, ahah ~

Ou c’était juste parce que le patron connaissait bien les habitudes de l’individu pervers, ce qui était tout à fait justifiable. Un peu en rythme avec sa musique, Azaki continuait d’avancer, et se mit à chantonner un peu ce qui passait en sourdine dans son casque avant d’avoir une idée de conversation pour faire passer le temps jusqu’à destination :

- Et toi, tu écoutes quels styles de musique ? Un peu de pop ? Ou plus du metal ou du rap ?

Il lui lança un regard curieux. Autant partir sur un sujet de conversation simple et qu’Azaki maîtrisait. En chemin il recroisa le même petit groupe qui n’avait décidément pas de chance, et qui les esquiva encore une fois en vitesse accélérée. Peut-être que deux réputations négatives faisaient encore plus d’effet au niveau de la dispersion de leurs congénères. Cela le fit ricaner légèrement avec dédain entre ses dents :

- Quels peureux !

HRP:
 

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉


Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



posts

Squatte depuis le

piges








Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"