Tu aurais mieux fais de compter les moutons. [Gaël]
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Jeu 22 Déc - 14:41

« Vice-Captaine Yachiru ! Mais... Que faites-vous ici ?! » Oh non. Il fallait qu'il se tape l'incruste celui-là. Le type le plus moche et chiant de la planète. Crâne d’œuf. L'interpellée ne lui prêta aucune attention, préférant s'adonner à son activité préférée : la bouffe. Elle tenait entre ses doigts deux bonbons roses que lui avait offert Byakuya avant son départ pour une réunion, ou autre chose dont Yachiru ne se souvient plus. De toute manière, elle s'en fichait. Pour elle, le plus important, c'était les bonbons. « Vice-Capitaine ! » Une fois arrivé à sa hauteur, Ikkaku observa la lieutenant de la onzième division, et se gratta l'arrière de la tête. « Vous ne pouvez pas rester là ! La treizième division va bientôt arriver pour aller dans le monde terrestre ! » En relevant la tête, Yachiru aperçut au loin les silhouettes de shinigamis. Elle eut le temps de se cacher, ainsi que Boule de Billard, et fit en sorte que son énergie spirituelle s'efface dans l'atmosphère. Ikakku fit de même, sans vraiment savoir pourquoi la vice-capitaine tenait tant à garder sa présence secrète, et observa silencieusement les shinigamis. Ceux-ci se dirigeaient vers le Seikaimon. Cette porte immense qui donne chemin jusqu'au monde terrestre. Yachiru aussi voulait y aller ! Seulement, il serait fort possible qu'on l'envoie bouler jusqu'à Keny, chose qu'elle ne supporterait pas. La rosâtre scella ses lèvres, fixant le dirigeant de cette mission de ses yeux roses. Un shinigami pas bien grand. A peine plus qu'Ikkaku. Et surtout, sa pression spirituelle ne semble pas bien puissante. « Il est faible ! » murmura la demoiselle. N'ayant aucun filtre entre ses pensées et ses paroles, la petite laissa à Ikkaku le temps de répondre : « Eh bien... Peut-être qu'il cache sa pression spirituelle pour ne pas effrayer les autres ? » Yachiru haussa les épaules et les observa plonger dans le Senkaimon. « Je m'en fiche ! J'y vais ! » Et sans attendre une seule seconde de plus, elle s'élança à la suite du groupe, sans se faire voir. « Vice-Captaine ! »

Le cri d'Ikkaku s'étouffa lorsque la belle arriva dans le Senkaimon. Les autres devant n'avaient pas encore remarqué sa présence, tous occupés à discuter de leur mission. Yachiru ne trouva aucun intérêt à les écouter. De toute manière, elle ne comptait pas les suivre. Juste partir à la chasse aux Hollows ! Peut-être qu'après cela, elle pourrait aller jusqu'à Ichi pour passer un peu de temps en sa compagnie ? Et surtout, prendre de ses nouvelles à propos de sa force. La demoiselle se demande qui pourrait sortir vainqueur d'un combat entre les deux. Certes Ichigo a réussi à vaincre Aizen, Keny n'en reste pas moins un Kenpachi, le deuxième très exactement !

Lorsque l'un des hommes se tourna, il hurla en voyant Yachiru. Celle-ci se figea, et ria jaune lorsqu'ils posèrent tous leurs yeux sur elle. « Vice-Captaine Kusajishi ! Mais que... Que faites-vous ici ?! » Ah lala. Toujours la même question. Yachiru lâcha un soupire, exaspérée, et répondit d'un air enfantin : « Je viens participer à la chasse aux hollows, quelle question ! » Le meneur de la bande s'avança vers elle, et la regarda de haut tout en restant respectueux dans sa manière de parler : « Vice-Captaine Kusajishi. Il est impossible que vous puissiez nous suivre. » Yachiru lâcha un nouveau soupir, et demanda quand même : « Pourquoi ? » Après un court silence, la demoiselle releva ses yeux vers le shinigami qui lui faisait face. Sans aucune retenue, elle laissa sa pression spirituelle s'abattre sur les épaules de tous, tout en fixant froidement celui qui avait osé la défier : « Serais-tu en train de dire que je suis trop faible pour venir dans le monde terrestre ? [...] Tu me déranges. J'ai envie de venir, alors je viens. » Sans calmer sa force spirituelle, qui fit poser un genoux à terre à quelques uns d'entre eux, la vice-capitaine se mit à les dépasser, afin d'arriver la première dans le monde humain. « Je ne vous suivrais pas. Veillez à ne pas me déranger si je combat. Keny s'entraîne, alors moi aussi ! » Elle se tourna vers les shinigamis et se mit à sourire, laissant sa force spirituelle se dissiper tout autour d'eux. Puis, elle rejoignit le monde humain.

La première chose qu'avait remarqué Yachiru en venant ici, c'était la lune qui ornait le sombre ciel, seulement décoré de quelques étoiles. Puis, il y avait cette pression spirituelle de hollow qui venait de disparaître. Sans doute un shinigami de la treizième division.

Yachiru descendit dans les ruelles de Karakura, au bord de la ville, et s'engouffra dans celle-ci en distinguant les forces spirituelles de quelques humains, qui semblaient se détacher des autres grâce à leurs pouvoirs spéciaux. Yachiru en avait déjà entendu parler, de ces humains. Des... Fullbringers, n'est ce pas ? De toute manière, mit à part Ichigo, ils étaient tous faibles. Enfin, c'est ce que pense Yachiru du plus profond de son âme. Elle laissa ses pas la mener le long de sombres ruelles, et ne trouva rien d'intéressant à ses yeux. Jusqu'à... ce qu'elle ressente la pression spirituelle d'un hollow. Un hollow... attrayant ! Il semblait posséder une plus grande force de ses collègues devenus habituels aux yeux de la belle. Celle-ci s'élança jusqu'à trouver cette âme maudite, et la trouva dans un parc. Le seul de Karakura, lui semblait-il. La belle se posa sur une balançoire, et laissa ses jambes se balancer dans le vide en attendant la venue de sa proie, qui semblait s'approcher en sa direction. Yachiru avait beau cacher sa pression spirituelle au mieux, elle n'était pas très douée dans le domaine de la discrétion.

Le silence fut de courte durée. Non pas que le hollow était arrivé en quelque secondes, mais voilà qu'un humain fit son apparition sur les lieux. Juste devant Yachiru. Celle-ci n'avait pas tout de suite remarqué sa présence, puis, en croisant le regard de cet homme aux cheveux blancs, elle comprit qu'il pouvait la voir. Yachiru se figea, et laissa son regard plonger dans le sien, tout en ignorant le silence plombant qui venait de s'installer. Puis, ce dernier fut brisé lorsque le hollow arriva sur les lieux. Sans faire un monologue chiant, comme l'auraient fait la plupart des hollows, il s'élança sur la gamine la tête la première. Celle-ci dut user de son shunpo pour arriver au niveau du jeune homme, et l'emmener jusqu'en lieu sûr. Enfin, lieu sûr. Pour Yachiru, le toit de la maison de jeux pour enfants suffisait. Elle le déposa et laissa son regard glisser le long de la créature qui leur faisait face. Une horrible bête au masque d'hollow hideux. Immense d'ailleurs, faisant la taille d'un immeuble au moins. Et son cri était des plus effrayants. Mais voilà, Yachiru s'ennuyait, et se permit même de bailler, sans doute pour provoquer l'âme qui se tenait face à elle et l'inconnu.

Contrainte de devoir dégainer son zanpakutô, la gamine usa à nouveau de son shunpo pour arriver en face de la bête et trancher son masque en deux. Rien de bien compliqué. Lorsqu'elle remit pieds à terre, Yachiru rangea bien sagement son arme, et fit un au revoir à la créature qui devint cendres, celles-ci s'élançant vers le ciel. Elle se tourna ensuite, amusée, et observa l'humain qu'elle avait laissé sur le haut de ce stupide toit : « Alors ? Tu t'appelles comment, humain? »
Fullbringer Français
Fullbringer Français
avatar



180 posts

Squatte depuis le 10/04/2015

25 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
58/100  (58/100)
XP:
4850/7800  (4850/7800)
Spécialité: Bringer Light



Dim 25 Déc - 0:56


Gaël s’ennuyait. Il faut dire que cela arrivait souvent ces temps-ci pour la simple raison que l’albinos n’avait pas de travail. Aussi bien légal qu’illégal d’ailleurs. Ce n’était pas le far-west ici, et s’il y avait bien quelques règlements de compte de ci de là, ce n’était pas monnaie courante. Et puis bon, après la destruction du bar restant dans les annales, on ne pouvait pas dire que le français était du genre discret. Cela faisant un moment qu’il n’avait pas revu Kaola, alors il ne savait pas vraiment quoi faire de ses journées. Dire qu’avant il n’avait quasiment pas de vacances, cela bouleversait son mode de vie à présent. Il essayait de garder la forme à défaut. Faisait des pompes au réveil, tâchait de manger pas trop déséquilibré et le soir traînait dans les rues sombres de Karakura dans sa tenue habituelle d’un jean noir et d’une chemise rouge – avec un manteau comme qu’il faisait plus frais- abattant quelques hollows si jamais il y en avait traînant dans le coin. Néanmoins il restait méfiant, ne voulant pas recroiser cette race étrange bien plus forte que lui, celle comptant dans ses rangs un être à la peau grise et cheveux blancs.

Cette nuit-là, il n’y avait rien d’inquiétant ou de plus menaçant que d’habitude. Gaël faisait un tour au parc, profitant du manque de témoin pour s’autoriser quelques accélérations inhumaines avant d’arriver sur place, les mains dans les poches, décontracté. Un hollow ? Un autre bringerlight plus tard, l’albinos était sur les lieux, prêt à intervenir mais quelques secondes plus tard, une gamine… bizarre était là avant qu'il ne sorte son arme.

- Hey tu devr-

Qu’est ce qu’elle faisait ? Plus forte qu’elle n’en avait l’air, elle le transporta comme un vulgaire fétu de paille sur le toit d’une attraction pour enfant sans plus de cérémonie.

- Mais j’suis p-

Agacé qu’on lui pique sa proie, Gaël vit impuissant la shinigami miniature tuer le hollow et poussa un soupire résigné, marmonnant pour lui-même la fin de phrase.

- En danger.

Rageur, il s’assit – un peu vexé d’avoir perdu le seul moment d’action de la nuit – et attendit que ça se passe.

« Alors ? Tu t'appelles comment, humain? »

Ah, visiblement, la minus ne partait pas de suite et l’interpellait du bas. Blasé, Gaël se releva et répondit, ne voyant pas l'intérêt de le cacher :

- Gaël.

Mais ne pu s’empêcher d’être sarcastique, peu ravit d’être traité comme un damoiseau en détresse :

- Sérieux, j’avais pas b’soin d’aide putain.

Histoire de se la péter un peu et confirmer ses dires, le français usa d’un bringerlight pour descendre du toit comme s’il descendait les escaliers en marchant dans les airs, déclarant, râleur, en passant en avisant l’apparence enfantine de sa « sauveuse » :

- Les shinigami recrutent dès la maternelle ?

Il atterrit au sol. Gaël ne sous-estimait pas sa force – il l’avait vu à l’œuvre – mais sa petite taille et ses cheveux roses bonbons le laissait pour le moins perplexe. Et puis, c’était carrément vexant si les shinigami étaient déjà si fort à l’âge d’à peine 10 ans. L’albinos attendit la réponse avec les sourcils froncés de scepticisme.

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉



Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Mar 3 Jan - 15:32

Il avait l'air blasé, cet homme aux cheveux blancs. Yachiru commençait à s'intéresser aux humains. Ils sont tous si étranges... Du moins, physiquement. Inoue par exemple, possèdent une paire de seins énormes (d'où son surnom de Gros-Lolos). Ou Ichigo, avec sa tignasse orange carotte ! De toute évidence, Yachiru n'était pas en position pour juger les autres. Ses cheveux et ses yeux roses sont naturels, et peu communs. C'est peut-être à cause d'elle que les femmes subissent des clichés par rapport à cette couleur ?

« Gaël. » De toute évidence, il n'avait pas à se cacher. Ce sera sans doute la première et la dernière fois qu'ils se rencontreront, étant donné que la shinigami ne squatte pas Karakura autant que le font les autres divisions. Yachiru afficha un sourire sincère. Elle semblait amusée. Elle se tourna ensuite et sautilla jusqu'à la balançoire, tout en tenant fermement son zanpakutô. Même s'il a peu de chance qu'un hollow pointe le bout de son masque dans les minutes à venir, Yachiru préférait prendre des précautions.

« Sérieux, j’avais pas b’soin d’aide putain. » Quelle vulgarité... Pour le coup, Yachiru garda le silence. De toute manière, elle s'en fichait bien de savoir s'il avait besoin ou non d'aide. Elle avait envie de chasser, alors pourquoi se priver ? La gamine l'observa descendre du toit comme s'il descendait des escaliers. Elle ne cacha pas son admiration pour cette chose dont elle ne connaissait le nom. Un pouvoir bien étrange !

« Les shinigami recrutent dès la maternelle ? » Oh. Yachiru aurait pu se vexer, bouder, s'énerver. Ou rire avec lui. Mais... « C'est quoi la maternelle ? » La question pouvait paraître idiote, mais Yachiru ne s'était pas beaucoup informée à propos des humains. A vrai dire, elle s'en fichait pas mal. Ils sont faibles, pour la plupart, et sans grande importance aux yeux de la vice-capitaine. Cette dernière lâcha un soupir, semblant exaspérée, et se releva silencieusement. Elle s'approcha de lui et releva son doux visage vers le sien, afin de plonger son regard dans les pupilles de l'autre. « Tu as des bonbons ? » Au même moment, son ventre se mit à gargouiller. Puis, elle se souvint... « Ah c'est vrai... Manger des bonbons d'humains ne serviraient à rien... » La voilà triste. Mais pas bien longtemps, puisque Yachiru possède toujours de merveilleuses solutions à ses problèmes. Elle réfléchit un instant, avant de regarder Gaël d'un air déterminé : « Tu sais où est le magasin du hippie ? Il vend des bonbons, et ils sont tous très bons d'après ce que je sais ! » Un sourire illumina à nouveau son tendre visage, tandis que sa main se posa sur la manche de l'humain afin de le tirer : « Allons-y ! »
Fullbringer Français
Fullbringer Français
avatar



180 posts

Squatte depuis le 10/04/2015

25 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
58/100  (58/100)
XP:
4850/7800  (4850/7800)
Spécialité: Bringer Light



Lun 9 Jan - 0:23


« C'est quoi la maternelle ? »

Zut, les shinigami n’avaient pas ça chez eux ? Surement pour ça que les enfants travaillaient déjà ! Gaël haussa les épaules, peu impressionné pour lâcher :

- Une école pour les enfants en bas âge.

Mais la gamine voulait des bonbons qu’elle ne pouvait pas manger. Le Fullbringer apprenait des choses mine de rien : donc pas de nourriture humaine pour un homme en noir. Ou une gamine aux cheveux roses en noir en l’occurrence. Sérieusement ? Pourquoi avait il fallut qu’un bébé-shinigami lui pique sa distraction ? L’inaction le mettait en rogne ! Il marmonna :

- De toute façon j’en ai pas.

Oh non, il n’aimait pas du tout le regard déterminé de la minus, qui avait surement une idée derrière la tête. Pourquoi ça tombait sur lui déjà ? Elle n’allait pas le laisser tranquille ?

« Tu sais où est le magasin du hippie ? Il vend des bonbons, et ils sont tous très bons d'après ce que je sais ! »

Et hop, il se sentit tiré par la manche de sa veste. C’est que la petite avait de la force mine de rien ! C’était quoi ce délire ? L’albinos trouvait cela injuste. Lui qui voulait tellement être plus puissant, voilà qu’une gamine venue de nulle part le surpassait malgré sa toute petite taille. Et puis d’abord, c’était quoi cette histoire de hippie ? Suivant pour le moment, Gaël répondit, toujours aussi râleur :

- Un hippie ? J’connais pas d’hippie vendeur de bonbons !

Le pire était qu’elle avait l’air de savoir où elle allait, à moins que ce ne soit le hasard total… D’un côté, est-ce que le français avait mieux à faire aujourd’hui ? A la réflexion, non. De fait, il ne tenta pas de résister et songea qu’il apprendrait peut être plus sur les créatures du monde spirituelle en discutant avec l’une d’entre elle – si enfantine soit elle. De fait il bougonna :

- Je sais pas ce qu’ils mettent dans les biberons des shinigami, mais j’en veux aussi. A huit ans j’étais pas capable de faire comme toi. Il a fallu que j’attende genre… quinze ans, tu vois, pour un hollow de cette taille.

Histoire de faire les choses dans les règles, il râla moins et demanda :

- Sinon, comment tu t’appelles ?

Parce que c’était bien beau de demander son prénom, mais la rose ne s’était pas présentée. Et s’ils devaient rester plusieurs minutes ensemble, Gaël jugea que ce serait tout de même plus pratique. Surtout s’ils se recroisaient par la suite. Avec une telle apparence, nul doute que Gaël ne pourrait pas la confondre, même de loin ! Bizarrement il ne l’avait jamais vu dans le coin. Mais bon, il ne connaissait pas tout le monde non plus, encore moins les shinigami : il avait du progrès à faire. C’était peut-être une nouvelle ? Pas bête comme hypothèse vu sa taille ! L’albinos se félicita.

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉



Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



posts

Squatte depuis le

piges








Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Whisky Pur Feu • Enora
» Pour mieux comprendre la crise alimentaire.
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Je fais mon choix, je vais supporter .....le 28 Novembre
» Haiti: Un chaos interminable (pour mieux comprendre)