Apprentissage spirituel. [Yuma Aoi]
Le poing armé
Le poing armé
avatar



497 posts

Squatte depuis le 10/10/2016

26 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
8250/18000  (8250/18000)
Spécialité: Hakuda



Sam 29 Oct - 21:45

Le monde humain est vraiment spécial. Bon OK j'dis ça rapport à ma vie au Hueco Mundo. Parce qu'à des moments j'ai l'impression qu'il aime se compliquer la vie pour rien. Plus sérieusement ce qui me choque étant qu'ils sont tous réglés comme des horloges, pire que des fourmis ou tout comme j'cherche pas trop. Alors, déjà trois jours et toujours rien pour mon enquête, aller faut pas désespéré. Part contre une idée me vient à l'esprit et si nos ennemis se cachaient ailleurs que dans le monde humain ou le monde de ces shinigamis ? Bof, au pire ils finiront part revenir et là je leur péterais la gueule. Pendant que Grimer survit en se cachant ou s'occupe du menu fretin qui lui est accessible. En attendant on tombe sur un rassemble d'humain à l'aspect vachement plus juvénile qu'on voit en ville en plus d'avoir tout le même habit ou presque et un sac dans leur dos. Pour les fringues je dis ou presque parce qu'il y a les meufs qui ont des jupes et les mecs des pantalons. Sérieux, j'aimerais qu'on m'explique, les filles ont des jambes plus résistantes aux températures ambiantes ou le tissu pour leur habit est plus difficile à se procurer ?

Blague à part, il rentre tous comme de bons petits soldats dans l'enceinte de l'établissement. Pour que des gens plus âgés ferment le portail. J'suppose que c'est pour éviter que le bétail s'échappe. Je saute leur rempart et Grimer pareil, m'avertit qu'il a un individu dégageant beaucoup plus de reiatsu qu'un simple humain. Je m'emballe tape mes poings, avant que mon pote casse ma joie en disant qu'il est étonnamment puissant pour un humain, mais pas rapport à lui ou moi. Chiotte, bon je relative ma peine en me disant j'chui pas ici pour la bagarre, mais trouvé les enflures ayant buté les nôtres dans notre monde.

Mais pendant que Grimer le gluant recherche, moi j'observe et suis les petites têtes juvéniles qui entre dans l'établissement et s'ils le font pas au même endroit ils attentent tous dans une autre pièce. Ils causent entre eux et soudain il s'arrête à l'arrivée d'un type tiré en quatre épingles sacrément plus vieilles qui les enferme avec lui. Sérieux ils sont déjà pas assez enfermés comme ça ? Ils sont faits quoi pour qu'on les envoie ici ? Maintenant leur ancêtre les appelles tous par leur nom et les jeunes répondent tous présents. D'accord, c'est pour savoir qui est là et ensuite ? Il leur demande d'ouvrir un bouquin et comme quoi il allait apprendre un truc sur l'économie. J'prends un truc en ligne de compte bordel j'ai l'impression qu'ils se font tous chier, mais alors d'une force sérieux. Ah, mais c'est pour ça qu'on les verrouille à double tour c'est pour pas qu'il se casse ailleurs.

- l'm' j' l’ t'r'v' t' v'n's' ?

- Ouais j’arrive.


Bon, Grimer m'avertit qu'il a trouvé l'humain en question, alors on y va. On a l'avantage de pouvoir y aller en ligne droite, le bâtiment ne pouvant réellement nous retenir. C'est surtout par flemme que je traversais leur lycée comme eux .On y arrive enfin, un gars au cheveux bleu, euh pourquoi il à cette couleur de cheveux le mec ? J'ordonne à ma fraccion de rester en arrière et de faire le garde au cas ou une autre entité puissante viendrait à notre rencontre.

- Et toi, j'peux te causer ? J'dois poser quelques questions.

OK, c’est un peu hypocrite de lui mander s’il peut parler, car j’lâcherais pas le morceau avant. D’ailleurs les interrogations commencent maintenant.

- Avant de te commencer tes cheveux bleus ça indique ta force ? Sinon...

Attend je crois que j’ai oublié un truc à oui, les présentations de politesses.

- Ah ouais j’oubliais, moi c’est Alma, l’autre derrière moi c’est Grimer, que je pointe d’un geste du pouce en arrière, et toi tu t’appeler comment ?

J’ai juste ou je me suis encore planté quelque part ?

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Alma Gloria forme resurrección:
 


http://tamtamdi.deviantart.com/art/094-Gengar-550860443

http://seojinni.deviantart.com/art/Kiriban-Arden-393122382
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



48 posts

Squatte depuis le 18/10/2016

34 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
57/100  (57/100)
XP:
4750/7700  (4750/7700)
Spécialité: Bringer Light



Dim 30 Oct - 12:19



Ce jour là n'était pour ainsi dire, pas différent des autres journées pour Aoi qui devait lâcher ses livres pour aller tout bonnement travailler.  S'étirant un peu sur son lit tout en repoussant de son genou droit, qui était dépourvu de toute prothèse, son bouquin de maths. Son regard vert se glissa sur l'horloge et un soupire quitta ses lèvres. Sa chambre était relativement petite, mais bien rangée. Il y avait un bureau en face de son lit qui était plus un futon qu'un lit d'ailleurs. Sur sa gauche le mur était couvert de photos de son équipe et de tout ce qui touchait un peu le monde du ballon rond orange..alors que sur l'étagère on pouvait voir des coupes gagner par le biais du Handi-basket..et une ou deux médailles de courses... mais celles ci étaient retournées, comme pour que Aoi ne s'y attarde pas.  Il serait temps qu'il se bouge et avec une pensée un peu énergique, il se décida d'attraper la jambe de métal et l'installa comme il faut. Un geste devenu habituel depuis deux ans. Aoi cependant commençait à la trouver un peu courte. Se redressant enfin, le bleuté  se vêtit rapidement, avant de prendre ses clefs, puis se dirigea dans le salon en glissant un  faible regard vers le piano. Puis enfin, le garçon quitta les lieux... Encore une fois il n'y avait personne à qui dire au revoir, car sa mère travaillait déjà et son père de même. Il ne fallut que peu de temps pour Aoi  de parvenir au Lycée, son lieu de travail. En effet, il  habitait qu'a quatre blocs de là, parmi les immeubles. Saluant brièvement avec le sourire,  ses quelques collègues bien plus âgés que lui. L'adolescent se dirigea vers les vestiaires pour déposer ses affaires, avant d’enchaîner.

Aoi n'en avait que pour quelques heures, pendant que les élèves s'en étaient aller à leur études. C'était véritablement calme comme ambiance, et le garçon appréciait ce genre de moment. Personne pour venir vous ennuyer pendant le ménage. Quand à être vu.. il n'y avait pas plus passe partout qu'un homme de ménage.. enfin.. habituellement. Vêtu d'un pantalon large qui calfeutrait parfaitement son handicape, d'un pull rouge et jaune avec son badge collé dessus et une sorte de blouse, Aoi rajustait son  casque sur les oreilles. Il écoutait un discours sur l'histoire du Japon. Très studieux, le bleuté était assez pointilleux sur ses cours par correspondances. Hors donc, d'un pas un peu boiteux, notre garçon venait de finir le couloir, pour enchaîner sur une partie bien moins attrayante.  Les toilettes.. En effet, ce n'était jamais une partie de plaisir et poussant le chariot devant lui, il attrapa des gants en latex. Pas une seule fois il  n'avait prêté attention à cette créature qui depuis un petit moment, semblait s'être invité sur les lieux. Aoi ne savait pas vraiment reconnaître les puissances.. il était encore un peu novice en la matière, bien qu'il s’entraînait dès qu'il le pouvait. Jusque là, il se pensait être le seul à possédé un pouvoir. Tout en passant le balai espagnol,  ses oreilles crurent percevoir un son bien différent.. une voix.. hein ?..  rabaissant son casque, ses yeux vert notèrent une apparence qui n'avait rien a envié à sa chevelure bleu..Tout de blanc vêtu.... Relevant son visage, il écouta la suite des propos.. ça en faisait des questions. Un vrai moulin  à parole non? Se reposant un peu sur le manche rouge.. il ne se départi pas de son visage assez doux, mais sérieux .Même pas un bonjour.. c'est parce qu'il est homme de ménage c'est ça ?


Je ne m'appelle pas Sanson moi, et  pourquoi je devrais répondre à vos questions ? Je ne crois pas que vous faites parti de l'établissement et dans ce cas, vous ne devriez partir.

Aoi était du genre accueillant, mais là il bosse et il est responsable des locaux qu'il nettoie. Alors si on le surprend à retenir un inconnu sur les lieux, il allait avoir des ennuies. Cependant il le laissa continué... et  Retenant donc qu'elle s'appelait Alma, Aoi ne répondit pas  quand à donner son identité.. il montra simplement son badge.  Se déplaçant en boitant, il alla vérifier qu'il n'y avait vraiment personne dans les couloirs. Au moins.. ça permettrait à ce type de se barrer. Aoi était bien cool mais il ne risquera pas sa place non plus.. et ce gars.. il ne savait pas ses intentions. De plus lui parler de sa force... ça sous entendait quoi?.. son pouvoir?.. elles sentait ça?..enfin Ils.. Le garçon ignorait si cela était salutaire ou non. Dans le doute, il préféra être sur ses gardes. Son livre était toujours en sa poche arrière, assez facile à prendre pour en usé en cas de légitime défense. Mais pour le moment il était bien inutile d'agir de la sorte, tant qu'Aoi ne savait point le sujet de cette visite. Pourquoi venir dans les toilettes sinon.. je vous le demande.

Pourquoi me parler de puissance au juste ?

Tournant alors sa tête vers ces deux là...

Voir le profil de l'utilisateur
Le poing armé
Le poing armé
avatar



497 posts

Squatte depuis le 10/10/2016

26 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
8250/18000  (8250/18000)
Spécialité: Hakuda



Jeu 3 Nov - 18:37

Ce type était bizarrement fringué rapport à la plupart des humains, des vêtements plus amples et des gants. C'est surtout son équipement qui le distinguait de la masse vue jusqu'à présent. Et c'est quoi son délire avec Sanson ? J'lui ai d'mandé comment il s'appelait pas comment il ne se nommait pas. J'suis encore tombée sur un simplet ? Aussi j'veux pas que j'suis pas des plus polis, mais éviter de regarder la personne qui vous parle ou même juste ne pas jeter un oeil à son interlocutrice c'est aussi assez gonflé. Au point qu'il évite soigneusement de me voir moi ou Grimer. Je vois sur son badge avec se trogne à côté son nom Yuma Aoi. Attend pourquoi il n'a pas dit son nom directement ? Il a un serment ou un truc dans le genre qui l'empêche de s'exprimer librement c'est ça ? Étrange cette histoire, mais s'il est tenu part un pacte ou un truc dans le genre qui l'oblige à fermer sa gueule sur ses capacités ou ce qu'il fait la récolte d'information risque d'être sacrément coton. Et revoilà qu'il me pose une question à ma question, tu peux pas répondre au lieu de m'interroger à mon tour sur c'que j'demande ? Au moins il se retourne et je peux observer en direct sa bouille. Y a pas à dire il pas plus vieux que les autres bambins dans les salles en haut, alors pourquoi lui il est ici ? Bon, je l'interrogerais après dessus.

- À cause qu'on cherche des gens et que tu pourrais bien nous donner des infos sur eux. Du moins si j'ai du bol. D'où le fait que j'veux savoir pourquoi tu as les cheveux bleus contrairement à la plupart des humains, si ça un rapport ou non avec ta présence spirituelle plus élevée que la normale.

Voilà niveau explication, ah merde j'viens d'y penser. En tournant ma tête à quarante-cinq degrés j'ordonne à Grimer.

- Va surveiller l'extérieur de ce bâtiment.

- K'.


Aussi tôt, il s'exécute et moi je me mets en position tailleur sans toucher pied-à-terre, les bras croisé et reconcentre mon attention sur le mec au cheveu bleuté. Grimer à déjà du traverser le mur et moi j'rajoute.

- Alors tu es ok pour papoter ou non ?

En réalité qu'il le soit ou pas j'partirais pas comme ça.


┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Alma Gloria forme resurrección:
 


http://tamtamdi.deviantart.com/art/094-Gengar-550860443

http://seojinni.deviantart.com/art/Kiriban-Arden-393122382
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



48 posts

Squatte depuis le 18/10/2016

34 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
57/100  (57/100)
XP:
4750/7700  (4750/7700)
Spécialité: Bringer Light



Ven 11 Nov - 21:58



Aoi se massa le crâne , rien qu'en voyant cette.... chose là qui faisait le guet... ça le perturbait... mais quand à venir comme ça tout de go lui poser des question, alors qu'il est en plein travail dans les toilettes. D'ailleurs ça n'était pas un peu louche avec une fille ne plus ? Loin d'imaginé pour le moment qu'il était le seul à pouvoir les distinguer.  Quoi qu'il en soit le bleuté se contenta de les dépasser en boitant et alla fermer à demi la porte, au moins de cette façon ça restait un peu plus discret comme situation. Il coupa du même coup sa musique aussi avant de  s'appuyer un peu contre le mur.  Ses cheveux aurait un rapport avec sa puissance ?... ça c'était bien la plus étrange des idées qu'il est pu entendre.. et puis pourquoi elle lui parlait de « gens » ??? elle était gentille mais c'était un peu vague comme situation et comme description.  Voila bien une chose qui laissait dans l’expectative Aoi, qui jugea bon de remettre le balai comme il fallait dans son seau.  Le plus étrange, c'est qu'il avait l'impression que ces deux intrus n'avaient aucune idée d'où ils se trouvaient. Ce n'était pas un quartier général ici,, mais un lycée tout ce qu'il y a de plus banal. Mais bon, une chose était clair ceci dit.... aucun des deux n'étaient d'ici.  Un soupire s'extirpa de ses lèvres et il ramassa une serpillière pour la remettre sur le chariot. Mieux valait tenter de répondre au mieux, et plus vite il pourra terminer son travail.. même si dans un sens, ça cassait pas mal la monotonie de l'action. Les toilettes c'était pas son fort, qu'il soit du genre appliqué ou pas.

Il se racla un peu la gorge et finit par dire d'une voix tranquille :


Mes cheveux  ne sont pas bleu à l'origien ,c'est qu'une couleur que j'ai installé dessus et je suis désolé suis ça plaît pas comme style.

Et  serait il vraiment passionnant de dire qu'il est blond en dessous ? Non parce que ça.. il préférait un peu l'oublier, seul le bleu comptait, c'était une façon pour lui d'avancer et il n'en démordra pas de si tôt pour le moment. Les années le diront sûrement, mais actuellement, Aoi était du genre à se raccrocher à deux trois symboles pour ne pas perdre de vue ses objectifs.  Plongeant une main dans sa poche de pantalon, le garçon se contenta de rester appuyer contre le mur. Un moyen comme un autre de soulager sa posture verticale.  

Quand à cette histoire de gens... de qui parlez vous ?.. .et qui êtes vous vraiment ?Vous êtes dans un lycée ici, il n'y a pas de mauvaises personnes... ou alors pas que je sache.  

Parce qu'il commençait à se dire que ça ressemblait quand même étrangement à ces créatures qu'il avaient déjà rencontré et qui dévoraient des âmes.. Sauf que là..  le masque blanc.. était pas trop là. Mais il avait quand même cette impression que ces personnes là .. n'étaient vraiment pas de son monde.  De plus ça l'intriguait réellement cette situation.. comme de connaître la raison de cette visite. Jusque là.. jamais encore Aoi n'avait été ennuyé sur son lieu de travail.. Même les élèves lui fichaient la paix.C'était même un peu stressant, parce qu'il n'avait encore jamais sorti son pouvoir envers d'autre genre de personne que ces... fantômes malfaisant.. et encore. gardant une mine avenante, Aoi ne restait pas moins grave. Il se concentrait dans l'idée d'en apprendre plus pour ne pas avoir un bon mal de crâne.. mais bien démêler cette situation un peu trop improbable pour le commun des mortels.

Voir le profil de l'utilisateur
Le poing armé
Le poing armé
avatar



497 posts

Squatte depuis le 10/10/2016

26 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
8250/18000  (8250/18000)
Spécialité: Hakuda



Dim 20 Nov - 15:20

Commence bien st'affaire, première qui fait me voyant c'est se masser le crâne. Quoique le plus bizarre dans l'histoire et qu'il semble pas des plus perturber par ma présence ou celle de Grimer qui doit être dehors désormais et hors de sa vue donc. Le pire c'est qu'il se comporte comme s'il ne voulait pas qu'on le voie avec moi dans la même pièce. Attend, mais il y a combien de personnes qui peuvent me voir ? Parce que tout à l'heure est il était tous bigleux soit pour eux une arrancar et un tas boue faisant leur vie entre les murs n'a rien d'inhabituel. Il y a pas à dire plus chelou que le monde humain tu meurs dix fois d'affilées sans avoir à reprendre un ticket. N'empêche à voir la bouille du bleuté, j'suis à moitié rassuré, parce qu'il paraît au moins aussi paumé qu'moi. Ce qui l'empêche pas de vaquer à ses autres occupations hein. Il a rangé un balai dans un sceau et une espèce de torchon sur un chariot.

Ça reste que j'ignore ce qui fout et ce qu'il compte faire également, mais enfin il se racle la gorge et me répond normal quoi. Attend quoi ? J'plisse le front d'interrogation. D'accord ils sont pas bleu à l'origine alors pourquoi ils sont comme ça ? Et sérieux ton style j'm'en cogne le coccyx et si ça me plaît temps pis j'te d'mande pas de changé pour ma pomme. Minute c'est lui qui l'a installé ? Bordel comment il a fait ? Le temps que j'cogite dans ma caboche à trouver, il s'appuie le dos contre le mur et enchaîne sur le même ton.

Bon, là j'suis quelque peu décontenancé. Visiblement il s'agit là d'un novice en matière d'entité spirituel donc je risque de sortir d'ici sans information encore une fois. Le pire c'est comme ses congénères il m'a l'air de paniqué avec une de c't'est vitesse. Aller, j'vais jouer franc jeu toute façon j'ai pas grand-chose à perdre.

- OK, alors dans l'ordre mon p'tit pair. De qui j'parle ? Des connards qui ont foutu la merde dans mon monde en exterminant pas mal de mes congénères. Ensuite, j'les traque ici, car ils ne viennent pas de mon monde qui se nomme le Hueco Mundo. Le lieu ou vivent tous les hollow et autre arrancar comme moi. Moi, j'me charge de les retrouver et de leur péter la gueule jusqu'à la mort. V'là le topo.

Rapide et efficace. Pas sûr qu'il capte quoi que ce soit, mais pas grave. Toute façon j'vais continuer qu'il soit d'accord ou non.

- Par contre, un lycée c'est quoi ? C'est une espèce de prison pour jeune délinquant auquel on les force à bosser ? Non parce qu'en haut ils font tous de ces têtes de déterré. Ah merde j'oubliais. Moi j'suis une arrancar et mon potto Grimer lui dehors c'est un adjushas tout ce qui a de plus commun, sauf qu'il est vraiment moche et qu'il pue.

Maintenant, j'crois que j'ai tout dit. À j'écarquille les yeux et repense à c'qu'il a sorti plus tôt en l'interrogeant le timbre curieux.

- Au faîte, tes cheveux tu les as changés de couleur c'est grâce à quoi à une technique ou une astuce humaine ? Tu peux les changés là tout de suite en rouge, vert, violet, jaune, blanc et j'en passe maintenant, tu pourrais en faire une démo ?

D'accord, j'm'éloigne un peu de mon objectif, mais quel que soit le cas de figure je sens que j'vais rien en retirer alors autant m'instruire non ?

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Alma Gloria forme resurrección:
 


http://tamtamdi.deviantart.com/art/094-Gengar-550860443

http://seojinni.deviantart.com/art/Kiriban-Arden-393122382
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



48 posts

Squatte depuis le 18/10/2016

34 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
57/100  (57/100)
XP:
4750/7700  (4750/7700)
Spécialité: Bringer Light



Mar 29 Nov - 14:23



Toujours appuyé contre le mur, faisant face à cette inconnue, Aoi restait attentif sous son air détendu. Enfin , du moins le minimum qu'il pouvait l'être, ce n'est pas comme s'il était payé pour finir le ménage. Le garçon avait un peu d'avance mais pas de quoi discuter pendant des heures non plus. Quoi qu'il en soit, ce qu'il entendit le laissait pantois. «  Mon petit père »....ah oui, maintenant ça fait de l'argot ? Original...non pas que ça le dérangeait, mais  Aoi n'avait pas non plus élevé les cochons avec cette fille.  Cependant le bleuté ne pouvait pas réellement répondre à ses attentes. Jamais encore il n'avait perçu le moindre souci dans le coin à part... la présence de ses créatures qui cherchaient à dévorer les âmes des mort.  L'air se fit plus grave sur ce visage bien juvénile. Un air qu'il pouvait avoir l'avant d'un match. Secouant sa tête lentement par la négative, le garçon se détacha un peu de son soutient qu'était le mur. Il savait à présent d'où elles provenaient..  le Hueco Mundo.. un nom intéressant en vérité...C'était même à se demander si lui même pourrait y aller un jour ?...Mais pour quel intérêt si ce n'était par la curiosité...quelque chose de dangereux et mal pensé. Croisant à demi les bras, Aoi soupira pour finir, laissant un mince filet d'air s'extirper de ses lèvres à demi ouverte. Puis sa voix se fit enfin reconnaître dans les airs, avec une intonation sincère :

Je ne pourrais pas vous  aider sur ce sujet, je suis désolé.

Aoi était encore tout juste éveillé à ce genre d'univers, et il ne se permettrait pas de dire n'importe quoi. De plus il ne pouvait s'empêcher de penser que cette femme n'avait pas sa place ici et qu'elle n'était pas là ..forcement pour son bien. Cependant le bleuté ne ferait rien qui provoquerait un malentendu ou bien un courroux bien regrettable. Surtout pour lui même, elle n'avait rien à voir avec les créatures qu'il avait croisé jusque là.Sa force était notable. Un petit sourire naquit aux coins de ses lèvres lors qu'il entendit ses mots sur le lycée..une prison ?...ça oui, certains prenait cela dans ce sens..mais pas Aoi.. pour lui c'était son sanctuaire...enfin...avant que tout ceci n'arrive. Mais il ne s'attarda pas là dessus venant simplement à croiser son regard. Pourquoi ne pas l'éclairé sur le sujet hum ?  Le bleuté se contenta de sourire vaguement et répliqua sagement :

J'imagine que chez vous l'école n'existe pas. Ici c'est simplement pour nous apprendre ce que nous devons savoir pour notre futur. Arrancar.  Mais je pense que certain lycéen serait d'accord avec cette idée de prison. Vous avez un jargon bien développé pour ce qui est d'une personne ne venant pas de mon monde.

Car c'est bien ainsi qu'elle venait de se désigner. Le garçon n'avait pas dit cela avec dédain, mais simplement par respect. Venant à reprendre le manche de son balai...il le retrempa, pour venir terminé un coin...Le boulot n'allait pas se faire tout seul. Mais il répondra à ses questions un peu farfelu sur sa chevelure. Ça le fit même tiquer..en parler c'était pas son truc.. c'est comme si lui lui demandait si on s'habillait tous comme ça au Hueco Mundo . Enfin, Aoi ne lui en tenait pas rigueur..c'était comme un choc entre deux cultures et le garçon était assez mature pour  le comprendre.  En se tournant, pour balayer, on pouvait deviner le livre dans la poche arrière de son pantalon large. Cependant, tout en ce faisant, Aoi lui apporta des éléments de réponse....comme quoi il fallait du temps pour faire une couleur. De  la patience et un bon produit. Il n'était certainement pas un magicien pour faire tout ceci d'un claquement de doigts. En revanche, Aoi n'avait pas le temps de lui faire une telle chose.. et surtout pas ici. Il lui conseilla simplement de trouver ceci en magasin et de faire ça tranquillement «  chez elle » si elle en possédait un.. et de suivre les instruction. C'était bien plus simple toute fois.. que d'agir dans un tel lieu que le lycée. Après quoi, le garçon s'appuya sur le balai tout en contemplant l'arrancar et son accompagnateur... il se demandait encore s'il avait parfaitement répondu.. ou bien si elle avait dans l'idée de vouloir le suivre dans tout son travail. Il en evait bien pour une heure encore, avant d'être enfin libre.

Voir le profil de l'utilisateur
Le poing armé
Le poing armé
avatar



497 posts

Squatte depuis le 10/10/2016

26 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
8250/18000  (8250/18000)
Spécialité: Hakuda



Dim 4 Déc - 22:05

Alors qu’le type à chevelure bleu était aussi expressif qu’un concombre. Il eut soudain une mine plus sérieuse et me dit non de la tête pour la couleur de ses cheveux et soupirant m’affirme oralement qu’il pourrait pas m’aider. Bof c’est pas ce qui m’intéresse le plus en vrai. Part contre quand j’évoque qu’ici pourrait être une prison il me sourit. Attend j’ai pigé sans aide ou c’est un sourire ironique ? Bon pas d’suspense il me dit qu’c’est une école et comme il le devine chez nous ça n’existe pas vraiment. Donc si j'capte bien ils apprennent des choses pour leur futur ok, mais il on leur bourre le crâne de quoi d’exactement ? Part contre comme il dit j’ai un vocabulaire relativement fourni, d’ailleurs comme ça ce fait ? Jusqu’à maintenant j’ai toujours parlé de façon naturelle sans me poser la question. Un truc inné sans doute, un peu comme le fait de respirer.

- J’avoue que j’me suis jamais posé la question d’la provenance de mon vocabulaire. J’crois qu'c’est un truc inné un peu comme respirer. Comme certaines connaissances, j'sais ce qu’est un palais ou une porte sans jamais en avoir vu une seule fois dans ma vie. Part contre, vos boîtes de conserve qui font un boucan de tous les enfers, un peu comme la ville humaine en général enfaîte et bien ça savais pas qu’ça existait avant mon arrivée sur terre. Mais bon j’capte que certain élève n’apprécie pas d’apprendre pour leur "futur". Mais sérieux vous vous instruisez avec quoi et comment ?

Pendant que j’parlais, il reprit son balai, je crois, le mouilla et frotta dans un coin avant de le ranger. Bon ensuite j’vois une espèce de bouquin qu’en il se tourne, ça affichait un temps, des couleurs différentes sur les cheveux, un produit au nom chelou. Ok, donc sa couleur n’est pas d’origine, donc on oublie le délire sur la couleur des cheveux représentant la puissance. Donc s’il a d’un coup les cheveux jaune et hérissé il s’est pas transformé en une espèce de super guerrier, mais qu'il a juste trafiqué sa tête. En attendant Grimer est dehors et lui continue de frotter le sol en me regardant. Tient j’viens juste de penser à une question plus intéressante.

- Question, vu qu’t’as une pression spirituelle anormalement élevée pour un humain tu dois posséder un certain type de pouvoir non ? Minute, il risque de ce demander pourquoi j’veux savoir ça alors autant jouer franc jeu. T'vois moi et mon poto on cherche des gens qui chez nous on fait un carnage dans nos rangs. L’unique chose qu’l’on sait qu’ils sont justement pas de notre monde. Pas d’inquièter j’sais déjà que c’est pas toi qu’on recherche, car oui t'es fort pour un humain, mais certainement pas assez pour le bordel causé chez nous. J’veux voir et sentir si quand tu t’sers de tes pouvoirs on ressent la même chose qu’avec les résidus dans notre monde.

Et si c’est le cas, Grimer va vite rappliquer ici en disant qu’il ressent la même nature qu’au Hueco Mundo. Par contre, pouvoir différencier les diverses espèces ayant la possibilité de manipuler leur reiatsu serait un avantage non négligeable. Reste à convaincre le mortel de montrer un échantillon de ses possibilités et s’il veut pas j’le forcerais un peu sans être trop brutal. Le but étant de rester discret à la base non ?

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Alma Gloria forme resurrección:
 


http://tamtamdi.deviantart.com/art/094-Gengar-550860443

http://seojinni.deviantart.com/art/Kiriban-Arden-393122382
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



48 posts

Squatte depuis le 18/10/2016

34 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
57/100  (57/100)
XP:
4750/7700  (4750/7700)
Spécialité: Bringer Light



Lun 19 Déc - 13:25



Ayant terminé son travail dans les toilettes, Aoi était pour ainsi dire.. tout ouïe et mine de rien, cette rencontre lui ouvrait d'autre perspectives qu'il n'avait pas vraiment évalué auparavant. Déjà rien que ce face à face était une surprise.. et une découverte à la fois.  Cependant, le garçon n'était pas aussi naïf et il gardait une certaine réserve... mieux valait ne pas trop parler ni se dévoiler de trop.. Parce que visiblement c'est cette femme qui en savait plus que lui pour le moment..Elle semblait à l'aise dans ce monde, qui ne semblait pourtant pas être le sien.  Malgré tout, Aoi ne pouvait ignorer la non violence actuelle de son interlocutrice, et cette curiosité affiché. Un petit sourire naquit sur les traits du bleuté qui restait appuyé contre son balai. Ahh... on ne savait dont pas tout  hein ?.... il y avait des failles. Il ne devait donc pas avoir d'école là d'où elle venait. Ou bien il avait mal saisi le propos. Venant à soupirer en lui même le gamin  finit par reprendre un visage un peu plus.. détendu face à elle, et il délaissa le balai.. venant à tirer tout cela hors de la pièce, invitant alors cette femme à faire de même.. elle et son.. acolyte ? …  Rester ici , ne servait à rien... le couloir était vide, et lui, éh bien il en avait terminé.. Autant ne pas lambiner.  Tirant le chariot  le long de ce corridor, se dirigeant vers le débarras, Aoi, finit par prendre la parole.  

On a des professeurs pour ça. Ils nous apprennent ce que l'on doit savoir , pendant bien vingt ans de notre existence. Si le temps vous parle.

Car, il se pourrait bien que cette mesure du temps ne soit pas la même pour les Arrancar.. voir même.. si cela avait une quelconque mesure..Après tout pourquoi pas ? Le garçon en avait pas la moindre idée, cependant la conversation de cette femme allait bien plus loin... concernant tout bonnement une recherche.. et son pouvoir. Aoi eut pendant un court instant, l'envie d'aller caresser de ses doigts la couverture de son livre, toujours en sa poche.. mais il se retint. Non, lui il n'aurait pas pu faire ce «  carnage ».. Déjà qu'il peinait encore avec des simple hollow. Enfin.. il s'était un peu amélioré, mais cela restait de la découverte en solitaire.. cherchant à finalement comprendre ce monde qui se révélait bien différent de ce qu'on lui avait enseigné jusque là. Quoi qu'il en soit, Aoi venait de prendre conscience d'une chose.. et cela l'intrigua.. rangeant alors le chariot..Son visage se fit grave sous ses mèches d'un bleu ciel impeccable, délaissant alors l'une de ses tresses dépassé de son col d'uniforme. D'une main, il vint à se frotter une narine..un peu pensif..

Vous voulez dire que c'est comme une empreinte indélébile ?.. une sorte d'empreinte digital qui permettrait de nous identifier tous ?

Pourquoi lui ne le sentait pas ?... sans doute par manque d’entraînement. Ceci en disait long sur ce qu'Aoi ne savait pas encore.. et ça lui apparut comme un ravin.Fascinant.. et décourageant.. lui qui aimait avoir la tête pleine. Tirant sur une vieille chaise qui trônait là.. .le garçon s'assit, histoire de soulager sa jambe et contempla encore cette étrange personne.

J'ai un pouvoir... comme vous.. vous devez en posséder un. Mais je me demande... pourquoi toute ces créatures que je croise veulent dévorer les morts encore coincé ici.. et vous.... ça ne semble pas vous intéresser.

Fit il en croisant un peu les bras. Ça aussi ça l'intriguait un poil. En règle général quand une créature devient plus forte.. elle devient plus dangereuse..et là.. il avait la sensation inverse.. qu'il vaut mieux parler avec un arrancar.. mais pas avec ces créatures à masque...Le fait est qu'il ne montrera certainement pas son pouvoir de cette façon. Il n'était pas idiot... montrer son pouvoir sans rien s'avoir de l'autre était un excellent moyen de se faire désarçonner.

Voir le profil de l'utilisateur
Le poing armé
Le poing armé
avatar



497 posts

Squatte depuis le 10/10/2016

26 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
8250/18000  (8250/18000)
Spécialité: Hakuda



Dim 25 Déc - 18:13

L’humain semblait se détendre au fil d’la conversation et surtout trimballer son bordel avec lui pendant qu’il répondait à mes questions. Il m’invite à sortir de la pièce avec lui, nan mais t’inquiété pour te parler j’a l’ai pas gueulé sur des kilomètres. Déjà j’me serais défoncé la voix et toi t’n’aurais jamais répondu. Des professeurs ? Ça doit-être un autre genre pour dire maître ou un truc dans ce style. Tien en plus il en profite pour poser des questions pas forcément connes. D’ailleurs, c’est marrant effectivement j’arrive un peu près à m’repérer dans le temps, mais au Hueco Mundo j’ai jamais trop compris comment j’le faisais. J’le sais c’est tout. D’ailleurs j’percute.

- Vingt d’ans ? C’est tout ? J’comprends pourquoi certains acceptent de s’ennuyer s’il y a si peu de temps à traîner ici. Pour info, chez c’est plus compliqué de ce repérer au temps. Soit t’y arrives soit non. Moi j’sais que j’ai environ cinq cents ans, mais des hollows plus jeunes qu’moi savaient déjà plus compter les jours au bout de quelques semaines. Au moins chez vous c’est fastoche, le soleil vous indique les journées et les heures.

C’est vrai quoi, j’ai remarqué que suivant le sens ou il tape on peut affirmer presque à la minute l’heure. Sans qu’j’m’en rende compte, il a rangé son chariot et devient de nouveau tendu. Il est stable dans sa tête le gars ou pas ? Sinon, ça risque d’être tendu pour retirer des informations. Remarque vu ses questions, j’doute qu’il me renseigne sur quoi que ce soit. À moins qu’il me mène en bateau, mais si j’m’en aperçois qu’il se prépare à ramasser ses dents.

- Empreint digital ? Un truc avec les doigts ? Dans notre cas on parle plus d’un genre d’odeur propre à chacun et d’espèce. Comme toi on sent que t’es humain, mais qui dégage une odeur beaucoup plus puissante qu’les autres. C’qui m’intéresse est de savoir si elle change une fois tes pouvoirs employés, car si c’est pas le cas ça veut dire que j’cherche une autre espèce qui ressemble aux humains.

Heureusement qu’j’ai Grimer pour détecter ça à ma place, car sentir le reiatsu j’suis une vraie bille. Enfin en face de moi comme il est ce mec ouais ça va. Mais autrement cache le et j’y verrai qu’du feu. Pendant que j’faisais mon résumé, lui tira une chaise pour y poser son cul. Désormais c’est certain je tirais rien de lui, à part peut être sur une explication sur l’origine de sa puissance et encore.

- Alors pour tout résumé, les créatures dont tu parles, c’est de simple hollow, le plus bas de l’échelle en termes de puissance chez nous. Eux ont généralement pas un grain et bouffe tout ce qui trouve. Jusqu’à fusionné avec d’autre hollow formant un gilian ou un grand menos quand ce dernier à une âme qui sort du lot. Le stade suivant c’est l’adjuchas, c’est qu’est mon poto Grimer qui est pour le moment à l’extérieur, leur tronche varie à ce niveau-là. Moi j’lui ressemblais pas du tout et enfin les deux derniers stades c’est celui du Vasto Lorde. Un seul Vasto Lorde est bien plus puissant qu’une trentaine d’adjuchas, qui eux-mêmes sont plus fort que les grand menos et tu connais déjà la suite. On en viens enfin sur le pourquoi les âmes à dévorer ne m’intéresse pas. C’est très simple, depuis que j’ai arraché mon masque de Vasto Lorde, j’ai plus besoin de me nourrir afin d’évoluer ou progresser. La différence pour devenir un arrancar rapport au reste et qu’il faut s’arracher son masque soit même.

Au faîte j’dois lui préciser que notre densité spirituelle augmente aussi drastiquement ? Et que si j’me retenais pas j’pourrais buter presque toute la ville juste en me promenant ? D’ailleurs si je réponds plus à ses questions va-t-il m’en dire davantage sur lui ?

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Alma Gloria forme resurrección:
 


http://tamtamdi.deviantart.com/art/094-Gengar-550860443

http://seojinni.deviantart.com/art/Kiriban-Arden-393122382
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



48 posts

Squatte depuis le 18/10/2016

34 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
57/100  (57/100)
XP:
4750/7700  (4750/7700)
Spécialité: Bringer Light



Jeu 5 Jan - 15:50



Aux premières paroles de Gloria  Aoi manqua de sourire. Vingt ans pour pas mal de gens c'était une éternité.. surtout pour des jeunes comme lui.. il n'en avait pas même le compte.. avec ses 17 ans. Mais pour être plus sérieux, le garçon comprenait qu'apparemment ces créatures avaient une notion du temps bien plus élevé....s’en était presque trop intriguant. La vie était donc aussi court et la mort si longue ?....le processus était véritablement pas équitable pour un sous.  Quoi qu'il en soit, depuis son séjour à l'hôpital,sa vision de l’existence avait énormément changé., et cette rencontre renforçait cette sensation d'avoir vécu dans un bien curieux mensonge.  Son regard se fit plus attentif encore envers cette femme, quand elle s'engagea dans l'idée de lui expliquer son monde....ceci confirmait aisément ses premières paroles.  La vie.. n'était rien comparer à l'autre côté... cela avait même un air un peu effrayant.. qui allait devenir Arrancar....ou..... une âme sans histoire ? Et encore... sur ce point... est ce que «c'était vraiment sans histoire ?  Aoi n'avait pas même conscience de l'existence des Shinigamis. Le bleuté croisa à demi les bras et sembla perdre cet air si joyeux qu'il pouvait avoir en temps normal... Il était moins méfiant, mais pas moins intéressé. Pour le coup il apprenait bien plus en un instant qu'en deux années.

Se raclant un peu la gorge Aoi se permit lors une interrogation. Sa voix avait un timbre posé, tandis que sa posture révélait toute son attention envers cette inconnue :


Vos voulez dire que tout cela se fait sous plusieurs années.. voir siècle ? Ici , peu de personne dépasse les cents ans. Je comprends mieux cet étonnement concernant les vingts ans que j'ia eposé.. pour nous c'est souvent une éternité... Je n'ai même pas cet âge.  

Fit il en souriant à demi.. comme s'il se moquait de lui même. Mais en fait, l'adolescent se demandait bien ce que Gloria pensait de ce qu'il venait de dire... parler avec une personne aussi jeune que lui, devrait la perturbé un peu non ?... Ce n'est pas certain non plus.. peut être même qu'elle se désintéressera de lui.. qui voudrait parler avec un enfant de chose aussi sérieuse. Une pensée un brin vexante pour un garçon aussi  studieux que ne l'était Aoi. Il s'était toujours donner a fond en matière d'études.. comme dans le sport. Sa main droite vint à masser sa cuisse qui le tirait toujours un peu, alors qu'il était assit. Dans sa réflexion, il ne savait toujours pas s'il était vraiment en danger ou pas... mais néanmoins, il savait qu'il n'était pas face à une personne qui désirait sa mort. D'après ses révélations, il était parfaitement apparent qu'elle pouvait l’occire à sa guise. De quoi avoir un frisson dans le dos et pourtant Aoi restait calme. Ça ne servirait à rien de  paniquer ou d'ouvrir des hostilités. Le garçon s'adaptera à la situation.  

Par contre je ne crois pas que vous trouverez ce que vous cherchez ici. Ça paraît peu probable.

Il se massa les cheveux en disant ça, parce qu'il aurait vu un changement quelconque... aussi novice qu'il était, il savait tout de même observer les choses.... enfin plus ou moins.  Il se releva doucement et poussa la chaise.

Voir le profil de l'utilisateur
Le poing armé
Le poing armé
avatar



497 posts

Squatte depuis le 10/10/2016

26 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
8250/18000  (8250/18000)
Spécialité: Hakuda



Mar 10 Jan - 15:19

En dehors du fait que la conversation à un côté relax bordel j’me fais un peu chier. Surtout, j’pense à un truc, mais depuis le départ hormis savoir qu’il a une pression spirituelle anormalement élevée j’sais quoi de lui ? Devrait user de mon pouvoir pour qu’il montre le sien ? Ouais non. Déjà pas sûr qu’il en ait un et surtout si c’est un ennemi, ça serait débile. En plus la reine ne veut pas que je crée de problème avec les locaux ou encore les shinigamis. Si j’me mets à exercer ma pression spirituelle ou à tuer des humains qui ont une densité spirituelle anormalement élevée, je risque d’avoir des emmerdes dans tous les sens. Remarque comment il arriverait à savoir que c’est moi ou à me pister ? J’en sais rien et la flemme de réfléchir au problème. Part contre il me confirme un truc ici l’espérant de vie et limité quoi qu’on fasse. Et donc on un rapport au temps bien inférieur au hollow ou supposément au shinigami. Bon, faut juste mettre un truc au clair.

- Ouep, par contre si j’pige vous avez tout de même une espérance de vie assez stable. La nôtre elle ne l’est pas. T’as un peu moins de vingt ans ? Certains hollow ne dépassent pas les deux heures une fois arrivé au Hueco Mundo. Et qu’en j’y pense ceux qui arrive à plusieurs siècles au compteur ne sont pas si commun vu la population et je ne parle même pas de ceux franchissant le millénaire. Pour toute de dire ch’ai même pas si j’y arriverais au mille ans. En bref, ce n’est pas compliqué dans mon monde, si t’es pas assez balèze et organisé tu sers de pitance.

Non, j’me suis pas gouré de mot, j’ai bel et bien dit organiser. Bah ouais gérer une meute mine de rien faut pas être complément con non plus. Et savoir qui foutre à quel poste délimité la confiance que tu peux avoir en tel ou tel carnivore. Ensuite, chercher à mettre ses projets en mettant les faibles au menu, sauf Grimer, sans en devenir un soit même. En résumé le gamin aux cheveux bleu c’est assis sur une chaise et c’est massé une cuisse. Sans doute son boulot qui appuie sur une blessure à la jambe. Je soupire, n’empêche il n’a pas tort, ici j’ne trouverais pas grand-chose, mais il y a un truc que j’veux savoir.

- Ouep, j’en ai bien peur. Mais si tu veux m’voir disparaître, c’est simple. Dit moi tout à propos de toi et j’parle pas de t’as vie ça j’m’en tape. Non, je parle de ta pression spirituelle et aussi de tes pouvoirs si tu as hormis d’être plus fort que la majorité des humains. Si déjà j’en sais plus sur ta nature peut-être que cela m’aidera à trouver ce que j’cherche.

Bon après tant pis s’il ne répond pas ou s’il en connaît moins sur lui sur moi. Ce qui paraît franchement probable vu le monde humain. Mais j’peux pas essayer de le faire parler par la force. Parce que la torture oui on parle, mais ça ne fait pas pousser la connaissance et ensuite suivant l’énergie déployé. Y’a pas que la bleusaille qui risque de se pointer. Quoique jusqu’à quel point j’peux me lâcher ? Surtout visiblement, ce gars aux cheveux bleu est trop faible dans tous les cas pour être un des tueurs recherchés, à la limite servir de chair à canon et encore…

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Alma Gloria forme resurrección:
 


http://tamtamdi.deviantart.com/art/094-Gengar-550860443

http://seojinni.deviantart.com/art/Kiriban-Arden-393122382
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



48 posts

Squatte depuis le 18/10/2016

34 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
57/100  (57/100)
XP:
4750/7700  (4750/7700)
Spécialité: Bringer Light



Jeu 19 Jan - 14:20



Aoi avait surtout l'impression qu'il  jouait avec le feu... Montrer son pouvoir.. oui oui... mais ça voulait dire s'ouvrir.. et il savait très bien que l'ennemi   n'était pas toujours un loup.. mais un bon mouton. Rajustant ses lunette sur son pif, le bleuté  se racla la gorge. Au moins il saura que dans le mondes des Arrancar, c'était le règne animal à l'état pur. Ça changeait un peu des humains.. qui en oubliaient un peu le sens. Ceci étant,  le lycéen se contenta  d' approuver du chef avant  de mettre la main sur son livre. Celui la même qui se trouvait dans sa poche arrière de pantalon.. dans lequel se trouvait enfermer à une certaine page.. le porte clef en forme de dune.  Aoi tâchait de mesurer le risque en vérité.. ou bien était ce de l’insouciance...Dans tout les cas, ici , personne ne pouvait les voir, et quelque chose lui disait que cette femme était bien plus forte que n'importe quel hollow il avait pu croiser.  Sur la couverture du bouquin un peu usé, on pouvait lire «  Dune » de F. Herbert. Un célèbre auteur de science fiction dans les années 1970 - 80.  Cette œuvre avait été visiblement fortement lu et relu par son possesseur... Mais c'était bien plus qu'une passion. C'était là où résidait son pouvoir.

Le tenant de sa main droite et habiles, il le présentait donc face à Gloria, comme pour l'autoriser à le prendre. Du moins quelques secondes, parce que sans quoi, il ne pourra pas vraiment démontrer quoi que ce soit... Mais il n'espérait pas en venir là .. et qu'en parler suffirait simplement.  Gardant cette mine tranquille et un peu désinvolte, Aoi se contenta de prendre enfin la parole. :


Mon pouvoir est basé sur le sable. Je peux l'utiliser à ma guise pour atteindre l'ennemi. Je possède aussi une lame courte, ce que les gens du désert appellent un Krys. Une sorte de couteau si vous préférez.. C'est pratique pour le corps à corps.

Cependant il ne parla pas non plus de sa façon de se battre .. comme le fait d'utiliser la vitesse de déplacement.. ça c'était son petit effet de surprise sur l'ennemi, qui au vu de son handicape, penserait qu'il serait de toute évidence.. bien incapable de se mouvoir aussi aisément.. Fallait pas oublier sa vie d'ancien coureur.. la vitesse... li n'y avait que cela de vrai.. même alors qu'il était dans un fauteuil de compétition pour le basket.  Son regard ne quittait pas vraiment le livre des yeux.. c'était son bien le plus précieux.. quelque chose qui l'avait aidé à une période où rien n'allait vraiment, même du point de vu familiale.. sa maladie avait causé bien plus de tord qu'on ne le penserait.  Machinalement il repensa à son tatouage sur son torse. Ne pas tergiversé, alors il se concentra sur Gloria, tout en attendant a ce qu'elel lui rende. Dans tout les cas.. ce livre ne lui servirait à rien.  Les arrancars n'ont certainement pas besoin de livre dans leur monde... pas avec ce qu'il avait appris.

Par contre je n'ai encore rencontré personne qui possédait un pouvoir. Même si j'aimerais bien. Sur ce point, mon aide est caduque pour vous.

Cependant il se sentait idiot de ne pas avoir songer une seconde que d'autres auraient ce genre de capacités.. Peut être qu'il n'était pas aussi seul qu'il ne le pense dans ce bahut?  Quoi qu'il en soit, il avait tout de même fait preuve de bonne foi et d'une certaine confiance presque naïve envers cette femme, il espérait qu'elle allait en tenir compte.... alors qu'il ne savait pas même qu'il avait affaire avec la primera.. le veinard. Mais.. peut être qu’elle voudrait une démonstration.


Voir le profil de l'utilisateur
Le poing armé
Le poing armé
avatar



497 posts

Squatte depuis le 10/10/2016

26 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
8250/18000  (8250/18000)
Spécialité: Hakuda



Mar 24 Jan - 17:21

Il prend du temps pour se décider. Les lunettes c’est fait, la gorge aussi, le bouquin aussi et il me le tend ? J’le saisis tout plus naturellement du monde. J’zieute l’intérieur, mais j’vois rien de probant. Ce qui vu la tronche circonspecte qu’j’tire doit s’comprendre sans problème. Honnêtement, j’dois voir quoi ? Non, parce que là à par le lire et franchement j’suis loin d’avoir qu’ça à foutre. M’ensuite ça d’vient plus limpide. Le bouquin à comme titre dune et le sien consiste à manipuler le sable. Mais dit moi gamin t’pouvais pas juste me dire j’manipule le sable ? Bon, ça va il me dit qu’il a un Krys donc avec le sable et une lame à courte porté il sera axé sur le corps à corps. C’est ça qui va me faire trembler déjà l’écart entre nous d’après Grimer est assez notable et le corps à corps étant ma spécialité.

- Toi au moins t’pourrais t’en donner à cœur joie au Hueco Mundo. Notre ce résume à un immense désert. Sauf, si tu peux manipuler qu’le sable qu’tu créer c’qui serait ballot.

J’tiens le livre entre les deux mains et regarde de haut en bas et dans tout les sens ou ce cache son pouvoir. Peut-être que comme nous il faut qu’il soit en main de son propriétaire ou qu’il l’active sinon… C’est juste du carton avec des feuilles. Par contre il insiste bien sur un truc, il n’a jamais rencontré d’autre personne comme lui, dont il me sert autant qu’un pansement sur une jambe de bois. Déjà, s’il manipule du sable et qu’il est trop peu expérimenté sur sa propre nature, j’pourrais rester des plombes ici qu’ça changerait rien. C’est d’un ton blasé qu’je dis.

- Moi mon pouvoir consiste à diminuer la puissance.

Je lance en l’air sur le plat le livre qui retombe anormalement lentement et fais le même bruit que si j’venais d’le déposer. J’le ramasse et lui rends. Histoire d’approfondir sa culture générale dans le monde spirituel et qu’il a était sympa j’le renseigne un peu sur nous.

- Nous pas besoin d’un objet juste d'nous même. Par contre on a accès à une seconde forme en prenant notre arme et en libérant notre plein potentiel. J’tâte mon sabre pour attirer son attention dessus. PUne fois libérer plus question de retenir notre pression spirituelle. Autant dire que si déjà j’la retiens pour éviter de tuer quiconque sur mon chemin. Alors si j’l’active déjà le bâtiment pourrait s’effondrer sur lui-même et tous ceux qui ne sont pas assez fort mourront au mieux très ou au pire sur le coup.

J’passe sur le fait qu’la reine ne serait pas contente du tout que j’fasse du grabuge sur terre et surtout qu’les shinigamis risquent d’rappliquer en vitesse. La bonne nouvelle dedans et qu’ils ramèneraient des pointures, j’aurais enfin de quoi tester pleinement ma resurreccion. Bon tester les capacités d’un débutant m’intéresse que dalle.

- Bon, moi j’vais voir ailleurs si j’trouve des infos sures qu’cherche.

En plus il doit galérer à user de son pouvoir ou de ses capacités propres donc on va chercher un expert qui pourra m’éclairer. Désormais direction le mur, j’passe au travers et j’me tire avec le gluant et on repasse en mode enquête.

Hors-jeu : Si Aoi ne retient pas Alma, on peut considére ce poste comme étant ma conclution de ce rp.

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Alma Gloria forme resurrección:
 


http://tamtamdi.deviantart.com/art/094-Gengar-550860443

http://seojinni.deviantart.com/art/Kiriban-Arden-393122382
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



posts

Squatte depuis le

piges








Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Voie Du Sabre [Shimotsuki, Rang B, CdP, Apprentissage, Réservée]
» 04 - Apprentissage de Techniques
» Apprentissage technique: Choumanin, la surcharge.
» /!\URGENT/!\L'apprentissage de la Vie [Libre]
» Apprentissage de capacité à la pension