Enquête au parc [Fujii Ayame]
Le poing armé
Le poing armé
avatar



415 posts

Squatte depuis le 10/10/2016

26 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
7600/18000  (7600/18000)
Spécialité: Hakuda



Mar 18 Oct - 19:04

Le monde humain, bordel ça fait une paye que j'y ai pas foutu les pieds. Attend j'ai quel âge ? Pas loin de cinq cents ans à la louche non ? Ah oui, c'est vrai j'ai passé vingt ans également à me goinfrer ici-bas. Ah cette époque j'étais conne comme un pois chiche et faible comme une brise. Désormais je suis une arrancar de base Vasto Lorde qui se balade dans un parc à trouver des connards de tueur de masses s'étant caché on ne sait où. Enfin chercher, ma méthode à moi elle casse pas des briques. Simple, Grimer mon chouchou gluant pas beau, recherche à proximité de moi, j'veux pas qu'il lui arrive d'embrouille part un méchant inconnu. Tandis que moi je me fends la poire à foutre la trouille au passant qui ne me voit pas.

En prime, j'ai le terrain de jeu idéal pour ça. Un coin avec de la terre bien dure, des bancs, de la verdure, des arbres et plein de buissons. Pas d'inquiétude hein, je restreins ma pression spirituelle du mieux que j'peux, sinon tout le monde autour de moi tomberait comme de vulgaires mouches. Ou sinon, il suffirait de leur faire respirer l'haleine fétide de Grimer ça marcherait aussi. Je délire comme une folle à mettre ma main, mais devant la tronche des humains pour qu'il rentre dedans et voir leur gueule d'ahurit à se demander ce qu'ils ont cogné. Je m'éclate aussi à les prendre par-dessous les bras avant de les décoller du sol et de les déposer afin de les voir détaler comme des lapins et voir le reste des spectateurs abasourdis.

Ensuite, alors Grimer est dans le ciel, moi j'suis planté ici comme une conne, car presque tout le monde fuit. Il y'a pas à dire c'est un sacré ramassis de trouillards par ici. Tient un mec qui est assis sur un banc à l'ombre en train de regard un bout de plastique noir où il y fout son pouce dessus. Je m'approche et putain son visage respire autant la joie de vivre que s'il avait perdu ses proches. Je le contourne et constate que son bout de plastoc a une vitre en verre qui brille, j'pige que dalle à ce qu'il fait. Juste le moment le plus chelou c'est quand il l'amène à son oreille et se met à parler. Bordel, mais il se passe quoi ? Soit il est zinzin ce mec ou autre chose, mais là. Attend, j'approche mon oreille de son gadget, j'écoute et entends une voix dans le bidule. Euh… C'est quoi l'affaire ce gars est un magicien qui a enfermé une âme ou plus dans cette boîte et leur parle quand il se fait trop chié ? Si c'est le cas, niveau isolation du reiatsu on est sur du bon, car je ressens rien qui émane de son truc. D'une certaine façon c'est logique, car sinon ses prisonniers s'échapperaient. N'empêche faut que j'vérifie, je tapote l'épaule du gars et là, il hausse les sourcils, surpris, mais pas choqué. Il place sa main sur son téléphone et me d'mande.

- Tu me veux quoi madame ?

- Ouah attend tu me vois ?

- Bien sûr, maintenant tu veux quoi ? Si rien dégage ou je t’en colle une.


Mes lèvres se resserrent et je souris en montrant toutes mes dents. Je saute par dessus et me rétablit devant lui, je claque dans mes mains et les frotte.

- Ça tombe bien j’ai des questions urgentes pour toi, alors on commence par du basique. Est-ce qu’il y a eu des meurtres de masse de hollow par ici ?

- Des quoi ? Et puis, attend un peu il y a une conne qui m’emmerde.


Il me parle à moi ou à son machin ? Bof je m’en cogne. Je place un pied sur son thorax, afin qu’il comprenne de pas faire chier et surtout de répondre aux questions que je lui pose. Il tente de s’extirper, mais je ne faillis et force un peu pour rendre sa respiration plus difficile.

- Du con je t'ai demandé un truc, alors répond.

- Je ne sais pas ce que c'est un hollow, il y a bien plein de morts bizarres dernièrement, mais je n'en sais pas plus.

- OK, et ton machin en plastique c'est quoi ?

- l'm' j' s'n't' n' r' n'n h'm'n' t' n'n h'll'w o' rr'nc'r dr't'.


Au bordel de merde si c'est vrai alors je dois me diriger en priorité sur cette étrange aura. Attend je risque de rater mon cours sur les pouvoirs humains si je perds de vu le mongol. Alors je le prends à la taille et trace comme la dératée que je suis. Tout le monde s'affole à observer un humain et les panneaux se défoncer sur mon passage. Grimer est obligé de m'envoyer des balas devant moi pour éviter que je parte dans la mauvaise direction et me dit mon autre droite. L'excitation de rencontrer une forme de vie étrangère me fait à nouveau emprunter la même direction. Grimer est obligé de répéter la manoeuvre et me prend par ma main disponible dans le but de m'amener en direction de l'aura à l'espèce inconnue. Je le somme de presser le pas et jette un oeil à la larve sous mon bras. Je crois qu'il va pas bien il est devenu blanc comme un linge.

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Alma Gloria forme resurrección:
 


http://tamtamdi.deviantart.com/art/094-Gengar-550860443

http://seojinni.deviantart.com/art/Kiriban-Arden-393122382
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Jeu 20 Oct - 14:29

Fujii Ayame, sixième siège de la treizième division du Gotei 13, s'était rendu dans le monde humain afin de mener une petite enquête et vérifier que les coupables des meurtres de la Soul Society n'y étaient pas. Ce n'était pas la première fois qu'elle se rendait dans le monde humain, cependant c'était la première fois qu'elle y allait seule et elle ne savait pas par où commencer ses recherches. Cela ne faisait pas longtemps qu'elle se trouvait à Karakura, mais elle avait déjà envie de rentrer. Malgré ça, la blonde continuait sa mission, elle ne voulait pas décevoir son capitaine, ni même sa vice-capitaine. Le premier lieu où elle se rendit était le lycée de cette ville, ayant trop de monde, la shinigami préféra se rendre autre part et revenir pendant la nuit. Ensuite, elle se rendit au bord de la rivière et la longea, elle n'y trouva rien d'intéressant. Puis elle fit le tour de quelques rues, mais ses recherches restèrent sans résultat.

Elle n'avait trouvé aucune piste solide, aucun indice, seulement deux hollows qu'elle avait battu en deux temps trois mouvements. Elle n'avait vraiment pas de chance, ses recherches ne donnaient rien et elle n'avait eu à faire qu'à des faiblards. Aya se trouva alors un toit non loin du parc où contempler le ciel, il faisait vraiment beau et cela devait être l'un des seuls points positifs de cette journée. Le coin était silencieux et elle s'était installée confortablement, raisons pour laquelle elle s'endormit rapidement. Cependant, la blonde fut réveillait par une pression spirituelle étrange. Elle ne semblait pas appartenir à un shinigami, à un hollow et encore moins un humain. La shinigami espérait sincèrement que l'être qui en était à l'origine n'était pas un ennemi. Il s'agissait peut-être d'un arrancar ou d'une autre forme de vie qu'elle n'avait jamais rencontré, quoiqu'il en soit elle était désormais sur ses gardes.

Ayame avait perdu la trace de la pression spirituelle étrange aussi vite qu'elle l'avait ressenti, alors elle cacha sa pression spirituelle avant de se rapprocher lentement du parc. Il y avait pas mal de monde dans le coin, chose qui ne lui plaisait pas, elle avait peur que des innocents soient blessées accidentellement. La blonde tenait fermement la garde de son zanpakuto qui se trouvait toujours dans son fourreau, elle était prête à dégainer n'importe quand. Mais elle craignait que la personne qui traînait dans le coin soit plus forte qu'elle, dans le pire des cas Ayame fuirait et alerterait la Soul Society. C'était vraiment une journée pourrie, une journée où tout allait de travers. La shinigami allait finir par détestait le monde humain, manquait plus que qu'il se mette à pleuvoir pour que ce jour apparaisse dans le top trois des pires journées que la shinigami avait vécu. Elle soupira avant de fermer les yeux et de se concentrer afin de retrouver la trace ainsi que la position exacte de la pression spirituelle qu'elle avait ressenti un peu plus tôt, tout en essayant de cacher la sienne.

- J'aurais préféré rester chez moi.

Le poing armé
Le poing armé
avatar



415 posts

Squatte depuis le 10/10/2016

26 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
7600/18000  (7600/18000)
Spécialité: Hakuda



Sam 22 Oct - 13:56

On cours, on cours et là t'as Grimer qui m'avertit que la présence inconnue, tentais de dissimuler sa pression spirituelle. Alors, je nous arrête d'un coup et lui demande si elle se trouve pas loin du périmètre. Il me répond qu'elle est proche sans être loin non plus. Je mets mon doigt sur sa bouche pour le sommer de fermer sa gueule. Je dépose l'humain au sol, sans vraie délicatesse et de toute façon vu la hauteur il risque pas d'avoir mal. Faut pas se moquer de moi non plus. Je frotte les mains, montrant mes dents avec mon plus beau sourire. Je relève en le saisissant par les dessous-de-bras l'humain qui semble avoir repris des couleurs. Je relâche légérement un peu de mon reiatsu et surveille le sac de patates pour voir s'il en meurt ou non. Bon, il tombe déjà dans l'inconscience ça veut dire que je dois m'arrêter sinon je risque de tuer tout ce qui m'entoure et peut-être même l'aura étrangère. Je ne tiens plus l'âme en peine et tombe comme un sac sur le sol. Je me remis dans la direction où l'on courrait, inspire profondément et hurle à ce qui peut l'entendre.

- Écoute l'étrangère, j'ai des questions à te poser, mais si tu te caches ça ne me dérange pas alors on va jouer à cache-cache. Sur un ton plus gamin je rajoute. Et c'est moi le chat.

J'aime jouer à cache-cache, sauf qu'ici la différence est que j'tuerais pas ni ne dévorerais ma proie après l'avoir trouvé. Je fonce dans les buissons et bordel de brosse à chiotte il y en a. J'fous ma tête dedans et rien, zut j'dois chercher ailleurs. Dommage ou heureusement pour l'occasion mon psequisa ne soit pas aussi développé que celui de Grimer, lui doit déjà savoir où se trouve l'inconnu. Je ne regarde sous un bosquet toujours rien, alors je tourne en cercle et là paf, j'ai une idée je fouille dans les arbres. J'escalade plusieurs en observant bien dans les branches et merde encore rien. J'affiche une mine boudeuse et jette un œil sur mon poto Grimer. Je sais qu'il regarde toujours dans la direction du danger potentiel et qui l'est sur le qui-vive pour se réfugier sous mes jupons en cas de pépin ce froussard. Non, j'ai pas de jupe c'est juste une image. En voyant ou porte son regard, je traque toute anomalie dans le paysage, sauf que je ne vais jamais dans le monde humain alors comment savoir ce qui serait louche ? Bon ras le cul de me creuser les méninges, je bondis en direction de la silhouette la plus proche.

A l'atterrissage un petit cratère se destine, OK j'y suis peut-être allé fort. Alors, à droite rien, à gauche des débiles qui se demandent ce qu'il se passe la bouche grande ouverte prête à gober les mouches et les yeux à jarreter des orbites. Devant moi, une blonde habillée dans un drôle de kimono noir avec une main sur la garde d'une épée et qui me fixe d'une façon chelou. Là j'ai la bouche en o, les sourcils levés, je la pointe de l'index.

- Trouvé.

J'applaudis en saute de joie sur place et me stop net dans mon délire.

- Attend c'est bien toi que je cherche non ? Je fais signe de la main. Grimer ramène toi ici et certifie-moi que c'est elle que t'as sentie et ramène l'humain comme ça on va causer ensemble. Euh ça te dérange pas trop ? Parce que j'cherche des renseignements et justement sur des trucs inconnus et d'ailleurs tu es quoi ?

D'ailleurs j'y pense, mais faudrait pas que je diminue ma pression spirituelle pour éviter que l'autre tombe dans les pommes à chaque fois que je tente de lui causer ? Enfin plus qu'elle ne l'est déjà et j'parle pas d'la meuf en noir, non l'autre larve humaine.

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Alma Gloria forme resurrección:
 


http://tamtamdi.deviantart.com/art/094-Gengar-550860443

http://seojinni.deviantart.com/art/Kiriban-Arden-393122382
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Jeu 27 Oct - 14:11

Ayame se demandait sérieusement dans quel délire elle se trouvait, l'être qui possédait la pression spirituelle qu'elle avait ressenti se trouvait face à elle. Cependant elle n'en croyait pas ses yeux, c'était la première fois qu'elle voyait un être autre que shinigami, humain ou hollow et sa pression spirituelle était vraiment étrange. Elle se dit donc qu'elle devait être tombée dans une illusion ou un truc dans le genre. Tous les muscles de la shinigami étaient tendus devant l'être à l'apparence humanoïde, la blonde était prête à fuir, mais elle préféra ne faire aucun mouvement. Elle observait silencieusement l'étrangère et essaya d'analyser la situation dans laquelle elle se trouvait. Puis elle écouta les paroles de cette chose avant de lui répondre naturellement.

- Je m'appelle Fujii Ayame, je suis une shinigami et j'occupe le sixième siège de la treizième division du Seireitei. Quant à cet humain, je préfèrerai que tu le relâche, je ne suis pas de ce bord là. Les plans à trois c'est pas mon genre.

Cet être ne semblait vraiment pas être du même niveau que les hollows que la shinigami avait aperçu plus tôt, non, cette créature semblait vraiment forte, elle semblait vraiment ravie et se comportait de façon un peu puéril, comme si tout cela n'était qu'un jeu. Malgré ça, Ayame plaisantait et disait des choses complètements illogiques. Elle se contrôlait quand même, afin de ne pas faire partir la créature non-identifiée qu'elle devait questionner. Sans y faire attention, la blonde s'était habituée à cet être et avait relâché la garde de son zanpakuto, elle était vraiment détendue comme si ce genre de rencontre lui arrivait régulièrement.

- Au faite, tu t'appelle comment ? Tu es quoi ? Et que fais-tu là ?

Cela faisait peut-être beaucoup de questions à la fois, mais Ayame n'y prêtait pas attention, elle devait récupérer des informations pour son compte-rendu et ce même si elle avait envie de rentrer pour dormir. Elle sentit alors une nouvelle pression spirituelle, surement celle du hollow, alors sans prêter attention à l'autre créature, elle partit en direction de celle-ci. Apparemment, elle ne s'était pas trompée et elle faisait désormais face à l'un de ces êtres qu'elle avait pris l'habitude de purifier, tuer ou détruire selon les personnes. Elle utilisa alors un shunpo pour se rapprocher de lui, puis elle sortit son zanpakuto afin de trancher son adversaire en deux.
Le poing armé
Le poing armé
avatar



415 posts

Squatte depuis le 10/10/2016

26 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
7600/18000  (7600/18000)
Spécialité: Hakuda



Dim 30 Oct - 14:49

J'chui arrivé devant et elle était tendue comme un arc la main sur la garde de son épée. Déjà à vue d'œil aucun os de masque à l'horizon ni de trou d'hollow. Alors qu'elle est immobile la petite elle s'exprime sans le moindre stress apparemment en contradiction totalement avec son allure. Bon la suite déjà plus intéressante, elle s'appelle Fujii Ayame, part contre ça signifie fis quoi être sixième siège de la treizième division ? Ils ont leur rang en fonction de leur puissance comme les espadas ? Et au passage elle sous-entend quoi par un plan à trois ? Mais attendant je souris.

- Donc tu es une Shinigamie, intéressant. Euh part contre sa rime à quoi que tu sois la sixième siège de la treizième division ? Et ton plan à trois tu veux dire quoi ? Une baston à trois ? Pas de problème, l'humain juste en soufflant il tombe donc pas la peine de le prendre dans la bagarre, mais toi tu es certaine d'avoir le niveau ?

Bon après coup la Ayame se détend, sans doute qu'elle voit que j'veux pas la broyer en deux. En plus vis-à-vis de la reine j'dois rester un minimum discret, donc si j'me bats avec les gardiens locaux le passage incognito risque d'être fortement compris. Déjà elle est plus sur ses gardes et laisse des ouvertures plus évidentes, j'lui dis ou pas ? Pas le temps de pousser la réflexion plus loin elle pose d'autres questions à croire qu'la blonde est aussi curieuse que moi.

- Moi, j'm'appelle Gloria Alma, j'en profite au passage pour dire que l'adjuchas derrière c'est Grimer Muk et tu m'écoutes ou bien ?

Non, car là j'ai un gros doute, elle me regarde pas quand je parle l'impolie et oui c'est moi qui dis ça. Non, elle va dans la direction de Grimer, j'là suis avec la désagréable sensation que de faire partir du décore désormais. Une manière à elle de se foutre de ma gueule ? Minute son attention est rivée sur mon pote, j'n'aime pas ça et vu la tronche que tire Grimer il devine lui aussi que ça sens vraiment pas bon pour sa pomme. Bordel elle utilise un sonido, pas besoin d'être un génie pour piger ce qu'elle a en tête. J'utilise moi-même un sonido empli d'un mélange de colère et de peur, pour me placer entre elle et ma fraccion.
Elle sort sa lame que j'saisis dans son élan avec ma main tatouée. La frayeur passée, place à la fureur, Grimer s'éloigne avec l'humain et moi j'fais prendre des vacances à l'Alma toute joyeuse.

- Tu veux savoir qui j'suis ? Je suis Gloria Alma, primera espada de la reine Tia Hallibel souveraine du Hueco Mundo. Et celui que t'as attaqué et ma fraccion Grimer Muk. Tente encore une fois de t'en prendre à lui et je te tue c'est clair ?

Pendant mon discours, j'ai en gardant l'épée dans la main je montre mon chiffre inscrit sur ma phalange. Histoire de prouver que j'déconne pas. Ma pression spirituelle augmentait également, je commençais à dévoiler de plus en plus de mon véritable pouvoir. Sans penser à tout dévoiler, de toute façon, j'avais pas besoin de ma resurrección pour la vaincre. J'veux bien que mes mains sont la partie de mon corps la plus solide, derrière mes avants-bras, mais il y a aucune chance qu'elle me tranche. C'est là que Grimer me saisit par les épaules, l'humain déposé on ne sait où et dit d'une voix paniquée.

- r'r't' d' d'v'l'r' t' p's's'n'c' s'p'r't'l'l' t' v's' v'r't'r' t't's' l's' f'r'c's' l'c'l' d' p'r's'n'c' t' l' r'n' r's'q' d' n' p's' t'r' c'n't'n't' s' t' p'r'v'q's' n' c't'c'l's'm' u' r'm'n' l's' s'h'n'g'm's' p'r' n' n'v'l'l' g'r'r' v'c' x'.

Le visage fermé, je stop net la progression de mon reiatsu et commence à le diminuer doucement. Je ne décolère pas, mais cette fois j'reste concentré sur ma cible et j'sais que Grimer lui va rester sagement dans mon dos à l'abri en me mettant toujours en obstacle avec la shingamie.

- Alors, tu t'rappelles de mes questions ou faut que je les redise à nouveau ? Pour ton information, j'enquête sur terre.

Après cette phrase, je relâche ma prise sur l'épée et attends ses réponses, en restante sur le qui-vive prête à agir au moindre mouvement suspect. Part contre si elle retente une entour-loupe j'me contenterais pas d'arrêter son attaque et mes yeux doivent déjà lui avoir transmis le message.

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Alma Gloria forme resurrección:
 


http://tamtamdi.deviantart.com/art/094-Gengar-550860443

http://seojinni.deviantart.com/art/Kiriban-Arden-393122382
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



posts

Squatte depuis le

piges








Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un parc dédié à six héros Haitiens à Montréal.
» Nouveau parc industriel dans l'aire de l'Aéroport
» Une commission d’enquête et de contrôle interne à la BRH du Cap-Haitien.
» Construction du Parc Quisqueya, version caribéenne de World Disney en Haïti
» Enquête Archéologique (libre)