Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Problème : Des roulés de crabe farcis à la tomate et sauce soja......sans sauce soja ni tomates. VITE ! A LA SUPÉRETTE !!! (+ Shirome)
avatar



386 posts

Squatte depuis le 24/06/2016

23 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
59/100  (59/100)
XP:
5700/7900  (5700/7900)
Spécialité: Bringer Light



Mer 16 Nov - 17:56

Orihime écouta très attentivement les paroles de la shinigami, on peut même dire qu'elle est captivée par elle, son regard totalement absorbé et transperçant, planté dans celui de Shirome. Laissant son esprit imager les dires de la Blanche. Un Byakuya ferme et les cheveux aux vent, ce refusant à Shirome à genoux devant lui, dans une posture respectueuse et offerte. Le regard bas, le vent balayant ses cheveux et ce prenant dans ses vêtements. Des pétales de fleurs de cerisier virevoltant autours d'eux. Byakuya lui expliquant que jamais plus il n'aimerais, mais qu'il respecter l'attention portée par Shirome. Puis cette dernière lui vouant un respect et une dévotion éternelle, le regard humide mais fier.

"Waooow ...c'est tellement beau Orihime ...."

"Beau d'accord, mais quand même un peu à coté du sujet. Elle viens quand même de dire clairement qu'elle n'éprouvait rien pour le grand glaçon viril."


Puis sortant d'un coup de sa rêverie, une partie des derniers mots de la shinigami lui revinrent en mémoire, ternissant quelque peu l'éclat jovial de son regard. Elle observa le mouvement lent de la vapeur chaude s'échappant de la tasse. Et laissa échapper quelque peu ,faiblement , comme un songe à haute voix.

-On ne peut pas forcer le destin. S'il ne m'aime pas amoureusement je ne peux rien créer....


Elle revit dans on esprit différentes images de Lui. A différents moments importants. Elle repensa à toutes ces occasions ou elle aurait put tout lui dire, tenter sa chance. Touts ces instants partagés ou elle voyais tout ce qui la faisait vibrer venant de lui. Chaque secondes du temps passé avec lui, ou pour lui, hurlants au creux du silence de son esprit et de son cœur. Tellement d'occasions où il ne lui avait toujours manquée qu'une chose. L'étincelle, la preuve, même subtile et éphémère d'une trace d’intérêt amoureux à son égard. Cette étincelle qu'elle ne voyait pas brûler dans ses yeux, cette étincelle qu'elle ne pouvait pas forcer à naître. Aussi fort qu'elle pouvait l'aimer, aussi ardente qu'elle pouvait l'espérer, elle n'existait pas. Depuis des années elle savait en elle même qu'il n'y avait que lui. Patiemment depuis tout ce temps, elle se tenait à ses cotés. Plus proche et impliquée depuis quelques mois. Elle avait toujours trouvée son compte à donner tout de sa personne pour l'aider et le simple fait d'être proche de lui, lui suffisait à être heureuse. Mais au prix d'une douleur silencieuse, ou prix du silence qui réduit chaque jours un peu plus l'espoir en son cœur. Elle le sait, qu'importe la vie qu'elle vivra, une seule personne jamais elle n'aimera.

Le silence s'installa durement et de manière gênante entre les deux femmes, mais Orihime n'y fit pas attention, toujours plongée dans les volutes de vapeur de sa tasse de thé refroidissant. Les fées, ses amis, restèrent silencieux mais présents, comme une douce couverture d'amour ,l'enveloppant chaudement.

"Qu'importe les douleurs, qu'importe le silence. Je ne laisserais pas ça arrêter ma détermination à me tenir prêt de lui et à soutenir ces rêves. De tout mon pouvoir, de tout mon être, je ferait siens. J'ai un sens à la vie que je mène. Je le protéger, et protéger tout ceux qui me sont chers !"

Puis la rousse se rendit soudainement compte du silence pesant, rougissant de honte, elle lâche sa tasse et s'inclina frénétiquement vers Shirome.

-Mon Dieu ! Je suis désolée, sincèrement désolée ! Je ...Je comprends, je ne voulait pas supposer à tord. Et je ne voulait pas te mettre dans l’embarras avec une telle situation, je me suis perdue à .....à trop penser...

"Tu sais, je pense qu'elle peut comprendre, même si ...elle ne connait peut être pas vraiment tout de ....ta situation."


┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
ϟ  Éclair blanc ϟ
ϟ Éclair blanc ϟ
avatar



568 posts

Squatte depuis le 15/11/2014

23 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
60/100  (60/100)
XP:
1100/8000  (1100/8000)
Spécialité: Kidô



Mer 14 Déc - 18:58

 
vite, à la supérette !
 

feat Shirome & Inoue

Shirome avait-elle bien entendu ? Avait-elle dit quelque chose de mal ? Inoue semblait être soudainemnt un peu plus mal. Et puis, n'était-ce pas sa phrase qu'elle venait de répéter ? Il lui avait fallut plus de trois fois pour lui expliquer qu'elle ne ressentait que de l'admiration et de l'amitié vers son capitaine et pas de trace d'amour, et si « amour » l'on pouvait appeler certaines émotions cela ne serait certainement pas quelque chose qui faisait penser à une relation amoureuse. On peut aimer ses amis très forts, leur dire « Je t'aime » non sans forcément ressentir cet amour de couple. C'était d'ailleurs sur ce point là qu'elle s'était trompée avec son meilleur ami. Ils n'étaient que fusionnels en amitié et rien d'autre. L'observant encore un peu, après avoir été un peu plongée dans ses pensées…

«  Quelque chose ne va pas ? Tu sais… rien créer, ça veut dire, en amour-amour… mais, l'amitié est toujours possible.  Ca fait peut-etre mal, mais, n'est pas mieux de pouvoir etre aux côtés de la personne aimée quand même ?  »

Shirome n'ayant jamais connu l'amour c'était surtout des suppositions. Ce n'était pas si faux au final, qu'elle disait. Inoue finissait par s'incliner prestement devant Shirome, plusieurs fois et rapidement. La huitième siège clignait un petit peu des yeux tout en battant un peu des bras.

«  Ha mais non ! Ne t'en fais pas comme ça. Je ne suis pas mal à l'aise ou quoi que ce soit. Je voulais juste que ce soit clair, il n'y a rien de mal, d'accord ?  »

Shirome n'était pas une embrouilleuse. Elle restait simple et amicale dans la vie de tous les jours. Elle restait confiante. Malgré certaines pensées qui pouvaient parfois l'affubler elle restait sûre d'elle dans la discussion. Expliquer qu'elle n'était pas amoureuse du Capitaine ne la dérangeait pas, ne la faisait pas rougir. Elle n'avait pas de mal à exprimer ce qu'elle ressentait pour les gens. Parfois, elle leur imposait même, alors de là à être gênée à en parler… Non pas du tout !    

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
avatar



386 posts

Squatte depuis le 24/06/2016

23 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
59/100  (59/100)
XP:
5700/7900  (5700/7900)
Spécialité: Bringer Light



Jeu 15 Déc - 10:01

Orihime afficha un sourire radieux, fermant les yeux pour laisser place au masque de gentille fille ingénue, ce masque qu'elle portait chaque fois qu'elle ne voulait pas embêter les autres avec ses sentiments.

-Oh non, ne t'inquiètes pas, ce n'est vraiment rien, je ...je repensais simplement à ce film magnifique que j'ai vue ce matin à là télé ! Une femme qui a un accident de voiture et qui deviens un cyborg, mais son cœur reste humain et elle tombe amoureuse, sauf que le garçon qu'elle aime déteste les robot et refuse de croire en ses sentiments. Hi hi hi ,tu vois c'est vraiment rien de grave, juste moi qui ....rêvasse encore un peu trop !

"Oooh Orihime ...." soupira compatissante, Ayame.

La jolie rousse bus un peu de son thé. Puis répondis à la supposition de la shinigami.

-Je suis persuadée que tu as raison. Qu'importe si l'amour n'est pas à double sens. L'important c'est de toujours se tenir prêt de cette personne. Si il ne vois ou ne partage pas ce que vous ressentez ,peu importe. Quelques secondes de pause, le temps d'observer son reflet grossier dans le thé de sa tasse, puis la lycéenne repris, d'une voix honnête et teinté d'espoir. Il faut tout de même ne vouloir que son bonheur, et en l'ayant sous les yeux, même si la douleur vous arrache l'âme en miette, ce bonheur que vous verrez, au moins, vous comblera pour cette personne. L'Amour, le véritable Amour, ne pense pas égoïstement. Et ....ce que tu dis d'autre est parfaitement vrais aussi, en tout cas ....je veux y croire de tout mon cœur. L'Amour à sens unique n'interdit pas de s’apprécier sincèrement en temps qu'amis.

Après cela elle termina sa tasse de thé et débarrassa la vaisselle. Souriant gentiment à Shirome au passage. Ces amis les esprits ne firent aucuns commentaires, partageant le moment solennel des paroles de leurs amie. Dehors, visible par la fenêtre, l'éclat de la lune baignait la rue. Le vent dansant légèrement dans les branches, laissant valser gracieusement à ses cotés, quelques feuilles mortes.

-Mais je t'en pris, parle moi donc un peu plus de toi avant que tu ne partes. Tu as ....des loisirs ? Des projets en route ? Dit Orihime depuis la cuisine ou elle s’affairait à nettoyer et ranger sa vaisselle.

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
ϟ  Éclair blanc ϟ
ϟ Éclair blanc ϟ
avatar



568 posts

Squatte depuis le 15/11/2014

23 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
60/100  (60/100)
XP:
1100/8000  (1100/8000)
Spécialité: Kidô



Lun 9 Jan - 23:43

vite, à la supérette !


feat Shirome & Inoue

Il fallait avouer que Shirome trouvait Inoue un peu bizarre. Du moins elle disait des choses étranges. Elle ne pouvait pas être sûre que son sourire était réellement faux vu qu'elle ne la connaissait pas vraiment. Cela dit, elle pouvait deviner, à ses paroles, qu'elle était amoureuse. Du moins c'était son intuition. Et lorsqu'elle avait ce genre d'intuition, cela s'avérait souvent vrai alors… Et puis non cela se voyait avec la ferveur avec laquelle elle parlait de l'amour, les rougeurs de ses joues… Il y avait quelque chose, elle en était certaine. C'était comme si elle essayait de se donner de l'espoir en répétant ses paroles.

Shirome n'était en revanche pas persuadée qu'il existe des amours non véritables et véritables. Apres tout pourquoi un amour sacrificiel serait plus véritable qu'un autre amour ? Dire qu'il y a juste des gens qui aiment et qui n'aiment pas n'était sans doute pas vrai, alors elle préférait ne pas rentrer dans la complexité n'étant aucunement experte en la question. Lorsqu'elle avait cru aimer il s'agissait en fait plus d'une amitié fusionnelle qu'autre chose alors elle ne préférait pas s'embêter avec ce genre de question, pas maintenant.

«  Non justement, au contraire, je pense que c'est même la meilleure solution.  »

Finissait-elle par dire, pour mettre fin au sujet. Cela restait son avis. Mais ne plus parler à quelqu'un parce qu'on l'aimait et que cela faisait mal de le voir heureux avec un(e) autre ou personne, Shirome n'y croyait pas, du moins, pas sur le long terme.

La jeune shinigami aurait bien aidé Inoue cependant… Elle était immatérielle alors c'était difficile, elle se contetait de l'observer boire et faire la vaisselle, admirant aussi la lune ayant rejoint Inoue. Oui en effet elle n'allait pas trop tarder.

«  La pâtisserie et le dessin, j'adore dessiner ! Comme en remplacement de l'appareil photo. Par contre je dois vraiment y aller pour faire mon rapport à Kuchiki-Taichô, merci pour ton hospitalité et j'espère que l'on se recroisera !  »

Shirome accompagna son salut d'un sourire avant de s'en aller, ouvrant avec son sabre un passage pour se rendre jusqu'à la division.



A toi de me dire si tu considères mon post comme une cloture ou si tu veux rajouter quelque chose o/

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Contenu sponsorisé



posts

Squatte depuis le

piges








Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Les mailles brunies du Rohan - problème de traduction
» [problème] fraps et adobe ne marche pas ensemble, normal ?
» Problème Ripway
» « Le problème d’Haïti ce n’est pas le tremblement de terre. Ce n’est pas l’argen
» Problème forumactif