Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Rencontre quincy-esque - " Et lui qui pensait être le dernier" {Uryû&Nikki}
BODYGUARD
BODYGUARD
avatar



206 posts

Squatte depuis le 28/04/2016

23 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
61/100  (61/100)
XP:
6400/8500  (6400/8500)
Spécialité: Hakuda



Mar 19 Juil - 1:22

rencontre quincy-esque


feat Ishida Uryû


Après être rentré de chez son client Nikkari avait longuement réfléchi : est-ce qu'il devait aller rencontrer ce Quincy ou non ? Si ça se trouve il était avec le Vandenreich… Mais si c'était le cas… Est-ce qu'il ne les aurait justement pas rejoint ? Il n'irait peut-être plus enseigner dans cette école ? Plein de scénarios lui étaient arrivés à l'esprit mais dans tous les cas il avait tout de même envie de rencontrer le Quincy. D'un côté, c'était stupide, cela ne voulait pas dire qu'ils s'entendraient mais c'était la première fois qu'il allait en rencontrer un qui ne faisait pas parti de sa famille. Et puis même s'il faisait parti du Vandenreich, l'autre Quincy ne l'avait pas tué. Dans le pire des cas, il ne risquait rien.

Cependant ce n'était pas pour cela qu'il avait décidé de ne pas sortir armé. De toute façon une mission l'attendait demain il devait donc impérativement être prêt à parer à toutes éventualités. Réglant sa ceinture pour qu'elle camoufle parfaitement ses seeleschneiders et ses tubes de gintô. Son arme à feu, un USP 45 tactical, dans sa table de chevet vint rapidement rejoindre son étui derrière son dos qu'il dissimulait avec sa veste. En lus de tout cela il accrochait à ses chevilles une dernière seeleschneider ainsi qu'un couteau. L'agent était donc paré à tout : que ce soit un hollow ou bien un humain qui attaquait il pourrait défendre son client.

Six heures trente. De 7h30 à 14h le garde du corps du escorter le bureaucrate à ses diverses réunions, vérifier la présence de danger. Par chance il ne s'était rien passé et il l'avait raccompagné chez lui. Par la suite il s'était rendu à la salle de sport, troquant son costard pour des habits de sport avant de s'y mettre pendant deux heures. Une fois 16 heures arrivé il se décida à se rendre dans le quartier de Gakuenchô.

Quinze minutes plus tard Nikkari arriva en moto. Il la mise quelques mètres à coté de l'entrée avant d'attendre… Il n'était pas décidé à cent pourcent mais dans le pire des cas, il aviserait. Cela dit il réalise qu'il ne pouvait pas le reconnaître, surtout s'il contrôlait bien sa pression spirituelle. Du coup il décida de libérer légèrement la sienne. S'il était ce qu'il pensait alors lorsqu'il sortirait de son cours, il devrait forcément le remarquer.

Quelques visages d'étudiants s'étaient d'ailleurs tournés vers lui. Il faut dire qu'un homme aux longs cheveux blonds platine avec une grande moto noire mesurant un mètre quatre-vingt sept attirait forcément l'attention… Plus qu'à attirer celle de la bonne personne.

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
avatar



40 posts

Squatte depuis le 29/06/2016

21 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
69/100  (69/100)
XP:
1850/12500  (1850/12500)
Spécialité: Heilig Pfeil



Mar 19 Juil - 4:28




Rencontre quincy-esque - " Et lui qui pensait être le dernier"
feat. Koutai Nikkari



La fin des cours avait été la bienvenue pour la plupart des élèves. Cela signifiait pour plusieurs le temps des activités parascolaires, bien que certains se devaient d'assister à des heures apprentissages supplémentaires, au grand damne des étudiants en hâte de rentrer après cette longue journée épuisante. Pour Uryû, cela signifiait cependant de devoir s'occuper des tâches qui revenaient au délégué de classe, mais surtout, les heures qui ne cessaient d'avancer le rapprochaient de plus en plus de ses rendez-vous secrets avec sa Majesté et ses disciples. Il savait qu'il n'avait pas le choix, mais cela ne l'excitait aucunement et comme chaque fois, il se résignait à devoir jouer le double jeu qu'il menait depuis quelque temps.

Concentré sur ce qu'il pourrait bien faire à ce propos, il remplissait calmement les quelques documents demandés par son professeur. Pour autant, comme toujours, il restait très alerte à ce qui se passait dans les environs, s'attendant à tout moment à une attaque de hollows. Après tout, à Karakura, ce n'était pas rare d'avoir la visite de l'une de ses âmes impures et il se fallait donc être prudent en tout temps. Cependant, il ne s'attendait définitivement pas à ressentir la présence d'un second Quincy, qui laissait délibérément son énergie spirituelle débordé juste assez pour qu'on le remarque, sans pour autant se faire alarmant. Soupirant, le binoclard délaissa les quelques feuilles qu'il complétait, puis quitta sa chaise tout en prenant bien soin de ramasser ses effets scolaires avec lui. Il ne comptait pas revenir avant le lendemain, c'était chose certaine. Il se dirigea donc vers la porte, avant d'être interpelé par son professeur.

« Ishida-Kun ? »

Comme chaque fois qu'un départ attif survenait, Uryû se dépêcha à sortir une phrase dites à tant de reprises qu'il était étonné de voir encore de la surprise sur le visage du professeur. Il s'agissait-là d'une situation tellement fréquente dans cette école, autant pour lui que pour certains autres élèves que tous en venaient à voir cela comme une normalité. Il était d'ailleurs surprenant qu'une telle sortie ne se fasse pas pendant plusieurs jours et lorsque cela se faisait tarder, il devenait presque amusant pour les élèves de parier sur le temps de la durée de ce calme inhabituel.

« Pardonnez-moi sensei. Je ne me sens pas trop bien. Je terminerai ce que j'ai à faire demain, mais pour l'instant, je pense qu'il vaudrait mieux rentrer chez moi. »

Sans attendre, Ishida sortie en hâte, refermant la porte derrière lui alors que son professeur tentait de le retenir par une phrase qui s'etouffa derrière la parois. Il se dirigea cependant calmement à l'extérieur, ne désirant pas attirer davantage l'attention sur lui. Il espérait simplement qu'Inoue et Sado n'avaient pas remarqué la présence du Quincy. Bien sûr, il n'y avait pas d'inquiétude à avoir pour Ichigo, qui manquait toujours de noter les sources de reiatsu les plus évidentes. Le binoclard était bien plus alerte et c'était donc sans mal qu'il retrouva un homme dans la fin vingtaine attendant patiemment à l'extérieur de l'école l'arrivée d'une personne qu'Ishida devinait sans mal être lui-même. Évidemment, il fallait qu'il tombe sur quelqu'un de tout sauf discret, autant en apparence que dans la recherche selon lui plus qu'évidente de sa personne.

« Tu devrais faire plus attention lorsque tu libères ton énergie spirituelle. Je ne suis pas le seul élève capable de te repérer dans cette école et je pense qu'il serait préférable pour nous deux si tu évitais de bien vouloir attirer l'attention sur toi. La présence d'un autre Quincy en ville risquerait d'en alerter certains, tu ne penses pas ? »


© Code Anéa - N-U
Voir le profil de l'utilisateur
BODYGUARD
BODYGUARD
avatar



206 posts

Squatte depuis le 28/04/2016

23 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
61/100  (61/100)
XP:
6400/8500  (6400/8500)
Spécialité: Hakuda



Mar 19 Juil - 13:31

 
rencontre quincy-esque
 

feat Ishida Uryû


A la vue de la population de Karakura le Quincy se demandait si libérer légèrement son énergie spirituelle était une bonne ou une mauvaise idée. Elle n'était sûrement ni complètement bonne ou mauvaise, elle avait ses avantages et ses inconvénients. Il n'allait pas crier « Quincyyy » pour le trouver il savait juste qu'il y en avait un. Et encore il n'était même pas totalement sûr. Il pouvait être malade aujourd'hui ou n'importe quoi d'autre. A cause de cela d'autres pouvaient potentiellement le repérer, car selon Hiyori – Sarugaki-san-, il y avait une bonne population de ce qu'elle avait appelé les fullbringers.

Cela faisait quelques minutes qu'il attendait et il savait se montrer patient, parfois il regardait à droite à gauche histoire de quand même vérifier que personne ne le regardait avec trop d'insistance jusqu'à entendre une fois. Il tiqua lorsqu'il prononça les mots « énergie spirituelle ». Son regard se dirigeait vers lui. Ha… Il ne s'attendait absolument pas à cela. C'était un étudiant. Il avait approximativement le même age que sa sœur, Jude, l'air plutôt calme, des cheveux noirs et une paire de lunettes sur les yeux. Le garde du corps s'était bien fourvoyé, mais quand il y pensait, pourquoi est-ce qu'il devrait avoir forcément son âge ? Cela avait été étrange comme façon de penser.

Directement, le Quincy abaissa son énergie spirituelle, retrouvant ainsi la normale, il n'était plus repérable par personne. Tutoyé de prime abord il ne se gêna pas pour faire de même – et de toute façon il avait peut-être 10 ans de plus que lui- et ne vouvoyait presque que ses clients…

«  Je le sais bien cependant c'était la seule manière de pouvoir te trouver.... Pas le seul élève ?  »

Concernant le fait d'éviter l'attention… Hors énergie spirituelle c'était un peu mort de pouvoir contrôler ces facteurs.  Ah que dire maintenant. Nikki n'avait pas préparé de discours… Il ne savait même pas pourquoi il voulait réellement rencontrer d'autres Quincy. Il craignait un peu sa maladresse verbale voire tactile mais peut-être qu'avec un étudiant cela passerait. Pas sûr. Bon ! Première chose, se présenter histoire de paraître relativement moins suspect. Présenter aussi comment il l'avait trouvé histoire qu'il comprenne la chose.

«  Je m'appelle Koutai Nikkari. C'est Sarugaki Hiyori qui m'a parlé de toi… enfin, elle m'a juste dit qu'elle savait qu'il y avait un autre Quincy en ville… N'en connaissant aucun autre ici je me suis dis que ce serait peut-être l'occasion… Du coup.. Tu es ?  »

Le blond avait fait de son mieux pour ne pas être trop maladroit et avait fini sa phrase avec un petit sourire. Il avait été elevé dans un environnement ou juste le fait de mentionner le mot quincy à quelqu'un pouvait lui faire avoir des représailles, interdiction formelle de parler de quoi que ce soit à un humain… Du coup en parler à quelqu'un d'autre là de suite lui faisait étrange, mais ce n'était pas si mal.  

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
avatar



40 posts

Squatte depuis le 29/06/2016

21 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
69/100  (69/100)
XP:
1850/12500  (1850/12500)
Spécialité: Heilig Pfeil



Lun 19 Sep - 23:51




Rencontre quincy-esque - " Et lui qui pensait être le dernier"
feat. Koutai Nikkari



Sarugaki Hiyori ? Ce nom lui disait vaguement quelque chose, mais il n'arrivait pas à mettre un visage sur la personne. Pourtant, il oubliait rarement les autres et avait une excellente mémoire, mais il lui fallu cette fois-ci creuser un peu plus pour se rappeler pourqioi ce nom lui semblait si familier tout en étant à la fois complètement inconnu. Ah, oui ! N'était-ce pas l'un de ces Vizards qui avaient aidé Ichigo peu après leur retour de la Soul Society ? N'ayant plus ses pouvoirs à ce moment-là, Ishida ne les avait jamais rencontré à l'exception de Shinji, qui avait rejoint leur école un très cours moment, mais, lorsque toute cette histoire avec Aizen fut terminé, les autres avaient tenu à lui expliquer tout ce qu'il avait manqué, bien qu'il ne s'en souciait aucunement.

« Nouveau en ville ? »

Évidemment, Sa Majesté n'aurait jamais envoyé un laquet si peu discret pour venir s'adresser à lui. Il n'avait donc rien à voir avec le Vandenreich et n'était qu'un simple Quincy nouvellement installé à Karakura ? La coincidence ennoyait un peu l'étudiant, mais il n'y avait pour l'instant aucune raison de douter de ce que lui disait l'homme face à lui. Il laissa donc de côté sa première question, décidant de le considérer comme un simple Quincy.

« C'est impossible. Il ne devrait plus y avoir de Quincy, ils ont tous été exterminé par le passé. »

Il feintait la surprise, affichant un air d'incompréhension. Si ce Nikkari n'était pas du Vandenreich, alors il fallait qu'il se montre prudent. Il ne pouvait pas montrer savoir qu'il n'était finalement pas le dernier Quincy après avoir si longtemps affirmer l'être et l'avoir réellement pensé. Cependant, il n'était pas du genre à s'étendre sur les inconvénients et s'adaptait facilement aux diverses situations qui se présentaient à lui, aussi décida-t-il de ne pas trop s'étendre sur ses mensonges.

« Je vois. J'ai longtemps pensé être le dernier. Mon nom est Ishida Uryû. Si je puis me permettre, d'où viens-tu exactement ? »


© Code Anéa - N-U
Voir le profil de l'utilisateur
BODYGUARD
BODYGUARD
avatar



206 posts

Squatte depuis le 28/04/2016

23 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
61/100  (61/100)
XP:
6400/8500  (6400/8500)
Spécialité: Hakuda



Mar 20 Sep - 18:55

rencontre quincy-esque


feat Ishida Uryû


Est-ce qu'il s'était bien présenté ? Est-ce qu'il n'avait pas été trop impoli, pressant ou insistant à son égard ? Le fait de savoir qu'il était nouveau en ville était sa première interrogation à son égard. Cela le surpris un petit peu. Avait-il l'air nouveau, d'ailleurs ? Pourtant il était ici depuis plus d'un an. Enfin, il voulait bien parler avec lui, apparemment, donc il allait lui répondre avec plaisir.

« Pas tout à fait. Je suis ici depuis un an.  »

Impossible n'est-ce pas ? Pourtant avec les autres Quincy, dont celui qui était venu le voir, ce n'était pas vrai. Mais peut-être qui ne le savait pas. Est-ce qu'il devait le lui dire ? C'était la question qu'il se posait.. Est-ce que c'était dangereux de lui dire ? Après tout il était un quincy mais… il ne devait pas en parler… Hum… Il allait réfléchir et attendre s'il avait des pistes ?

« Apparemment non. Et je suis sûr qu'il y en a encore d'autres.  »

Si sa famille avait survécue et il lui était impossible qu'ils aient été les seuls. Et en plus cela donnait quelques pistes sur l'existence du Vandenreich.. S'il ne connaissait pas leur existence alors cela n'allait pas forcément le faire tiquer… dans le cas contraire… peut-être que si mais il ne connaissait ni son niveau de réflexion et ne savait pas s'il avait été assez clair. De toute manière ce n'était peut-être pas le plus important.

Le quincy fini pas se présenter : Ishida Uryû. Il lui demandait aussi d'où il venait. Nikki était plutôt content d'avoir un nom et un prénom, il n'avait pas l'air totalement méfiant à son égard, du moins, bien moins depuis qu'il avait entendu ses quelques explications

«  Ça ne me dérange pas de répondre à tes questions. Je suis originaire des États-Unis, de New-York plus précisément. Ma famille a quitté le Japon durant cette fameuse période… Je suis revenu un peu pour savoir d'où on venait… Par contre… Cette ville… Karakura à quelque chose de particulier pas vrai ? Même à New-York, je n'ai pas croisé autant de hollow…  »

Même s'il était plus jeune que lui, Uryû connaissait sans doute la ville et ses choses bien mieux que lui. Il ne se gênait donc pas pour lui poser cette question qui le tracassait depuis qu'il avait rencontré Hiyori. Et puis il avait un air intelligent.

«  D'ailleurs, tu n'as pas répondu.. Il y a autant de personnes… spéciales ici ? Enfin tu ne veux peut-être pas répondre parce que cela les concerne et parce qu'il pourrait être dangereux de le dire à un inconnu. Si c'est le cas je le respecterai.  »

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
avatar



40 posts

Squatte depuis le 29/06/2016

21 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
69/100  (69/100)
XP:
1850/12500  (1850/12500)
Spécialité: Heilig Pfeil



Dim 25 Sep - 11:14




Rencontre quincy-esque - " Et lui qui pensait être le dernier"
feat. Koutai Nikkari



Il était à Karakura depuis plus d'un an et aucun d'eux ne s'avaient jamais senti la présence de l'autre jusqu'à maintenant ? Cela était plutôt surprenant. Après tout, Ishida ne manquait pas de chasser les hollows de la ville sans relâche. Peut-être son interlocuteur n'était pas entièrement sincère avec lui. S'il n'avait véritablement rien à voir avec le Vandenreich, il devait être, tout comme lui-même au départ, très méfiant en ce qui concernait son statut de Quincy. Il était donc tout à fait possible qu'il est préféré éviter d'user de techniques qui auraient pu le démasquer, ce qui expliquerait pourquoi Uryû ne l'avait pas ressenti jusqu'à présent. Quant aux raisons pour lesquelles ce Nikkari ne l'avait pas découvert avant que la Vizard ne parle de lui, il ne le savait pas vraiment...

« Cette ville déborde d'énergie spirituelle et l'activité des hollows est donc beaucoup plus importantes. Tu te douteras que cela signifie aussi une présence plus accrue de shinigamis, puisqu'ils doivent s'assurer de la stabilité de la balance des âmes. Pour les humains, il n'est pas si surprenant de voir que les habitants de Karakura se sont ajustés à force d'être confrontés à une réalité différente de celles que l'on trouve ailleurs. L’instinct de survie pousse à bien des évolutions... »

Aucun besoin de rajouter tous les détails concernant cette ville ! Cela lui prendrait énormément de temps, à devoir expliquer que Karakura était une source condensée d'énergie spirituelle et qu'Aizen n'avait pas manqué de mettre son grain de sel... L'adolescent n'avait pas du tout l'envie de ressasser toute cette histoire et de toutes façons, cela était du passé, il n'y avait aucune raison de revenir sur ses événements. Il préférait se concentrer sur autre chose. Plongé dans ses pensées, il regardait dans le vide, avant de continuer, ou plutôt de revenir sur ce qui avait été dit précédemment, tout en replaçant ses lunettes.

« Je vois. Rien de bien surprenant à ce que je n'ai pas entendu de toi et de ta famille plus tôt si tu venais de si loin. Je dois dire que je ne m'attendais pas à cela... »

Retournant son attention sur son interlocuteur, Uryû plongea son regard dans le sien, puis leva un sourcil en signe d'interrogation.

« Ta famille est-elle venue avec toi ? Et sais-tu s'il y a d'autres Quincy qui auraient quitté Karakura par le passé ? »


© Code Anéa - N-U
Voir le profil de l'utilisateur
BODYGUARD
BODYGUARD
avatar



206 posts

Squatte depuis le 28/04/2016

23 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
61/100  (61/100)
XP:
6400/8500  (6400/8500)
Spécialité: Hakuda



Lun 26 Sep - 0:17

 
rencontre quincy-esque
 

feat Ishida Uryû


Le Quincy fut rassuré lorsque son vis à vis commençait à lui expliquer la situation de la ville. C'était en effet une ville avait de très nombreuses particules spirituelles, rendant ainsi la présence des hollows plus grande, et inversement, d'ailleus, semblait-il dire que les habitants ont du s'y ajuster. Normal. Plus d'attaques de hollows et plus de personnes éventuellement en mesure de les voir. Il n'avait pas besoin de plus de détail et comprenait en effet. Pourquoi ses parents n'étaient ils pas restés ici ? La raison était maintenant toute simple : la présence plus grande des shinigamis dans cette ville. Devait-il rester ici ? Uryû ne semblait pas d'ailleurs être dérangé à parler des shinigamis.

«  Une présence plus accrue des shinigamis.. Oui je l'avais remarqué. Est-ce que tu as des contacts avec eux ?  »

La question était innocente et cela s'entendait. Ce n'était pas un reproche mais comme il semblait en parler ouvertement..  Dès qu'il en voyait ou ressentait un le Quincy changeait systématiquement de chemin et camouflait au mieux son reiatsu. Lorsqu'il devait abattre un hollow il s'enfuyait constamment après pour ne pas avoir à s'expliquer ou à croiser leur route. C'était bête mais c'était comme ça qu'on lui avait dit de faire.

Il lui expliquait par la suite d'où il venait exactement. C'était la moindre des choses, en parfait étranger, qui venait le rencontrer, de lui expliquer d'où il venait, comment il l'avait connu et d'accepter de répondre à ses questions. Cependant bien évidemment il pouvait toujours être avec les autres Quincy… Cependant il avait dit de lui même qu'il pensait être le dernier. N'avait-il pas de famille d'ailleurs ? Si jeune, cela était peu probable sauf s'il leur était arrivé malheur…  Ou alors voulait-il dire dans le sens du « plus jeune » ? Le dernier de la génération ? C'était possible. Il semblait curieux à ce sujet et lui demandait, d'un si sa famille était venue avec lui et s'il connaissait d'autres Quincy.

«  Pour tout t'avouer j'ai eu du mal à avoir des informations sur ce qu'il se passait et s'était passé et sur les raisons de la fuite de notre famille, je n'ai que su cela vers ton âge. Ma famille n'est pas venue avec moi non, je suis principalement venu pour, comme je t'ai dis, découvrir cette ville mais aussi pour le travail. Du coup, je ne connais pas non plus d'autres Quincys. Cependant ma sœur vient parfois me voir pendant ses vacances scolaires.  »

Il avait précisé « pendant les vacances » pour lui signifier son âge environnant. Soit, qu'elle était encore en âge d'aller à l'école.

«  Et toi ? Tu as toujours habité dans cette ville.. ? Ta famille est avec toi… ?  »

La discussion commençait à devenir légèrement privée des deux côtés, signe que peut-être, il y avait une légère confiance Mais se parler là n'était pas vraiment discret ni d'ailleurs forcément agréable.

«  Au lieu de rester debout ici tu préférerais peut-être aller t'asseoir quelque part ? Boire quelque chose ? Je t'invite, si jamais.  »

Uryû était un étudiant et Nikkari gagnait vraiment très bien sa vie. Le jeune homme avait sans doute moins de moyen. L'inviter, lui ferait plaisir, en plus de ne pas ruiner son porte monnaie.    

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
avatar



40 posts

Squatte depuis le 29/06/2016

21 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
69/100  (69/100)
XP:
1850/12500  (1850/12500)
Spécialité: Heilig Pfeil



Sam 22 Oct - 11:34




Rencontre quincy-esque - " Et lui qui pensait être le dernier"
feat. Koutai Nikkari



Un instant, l'adolescent hésita à répondre à la première question de l'étranger. Devait-il parler de ses interractions avec les shinigamis ? Ce n'était un secret pour personne qui le connaissait et qui connaissait les shinigamis qu'il en cotoyait un tous les jours. Bien qu'Ichigo était encore vivant, il n'en restait pas moins un shinigami remplaçant et il avait donc encore des contacts avec le Gotei 13 et ses soldats. Ces derniers ayant une très mauvaise histoire avec les Quincys, il n'était peut-être pas des plus judicieux de parler des shinigamis à l'un des siens. Rien ne lui disait que Nikkari ne se déciderait pas à tenter quelque chose contre eux par vengence, comme il l'avait lui-même tenté auparavant et ce n'était définitivement pas le temps pour qu'un Quincy se fasse découvrir en ville. Cela attirerait bien trop l'attention... Il se laissa cependant convaincre par le ton sans reproche de son interlocuteur, restant tout de même un tant soit peu méfiant de cet inconnu.

« Il est difficile de vivre ici sans jamais ne croiser un shinigami. J'essais tant bien que mal de ne pas avoir à interagir avec l'un d'entre eux, mais tu douteras que ce n'est pas chose facile avec le nombre de hollows présents en ville. »

Ce n'était pas tant un mensonge, Ishida n'avait jamais été réellement proche des Dieux de la mort. Bien sûr, avec le temps, il avait appris à laisser sa rancune de côté, notamment grâce à Ichigo, Rukia et Renji, mais il gardait tout de même ses distances avec eux, encore plus depuis qu'il avait rejoint le Vandenreich. Il préférait cependant rester vague plutôt que d'entrer dans les détails de sa relation avec eux. Il décida donc de s'attarder sur un autre sujet.

« Oui, Karakura est ma ville natale. De ma famille, il ne reste que mon paternel, mais il n'est pas intéressé par l'héritage de nos ancêtres...»

Il n'aimait pas du tout parler de sa famille. Les sujets de sa mère et de son grand-père étaient toujours choses sensibles et les souvenirs qui leur étaient ratachés, bien que joyeux par moment, restaient douloureux en ce qui concernaient les derniers instants de leur vie. Quant à son père, le froid qui s'était installé entre eux deux suite à la mort de Katagiri n'avait fait que grandir et aujourd'hui, le binoclard ne se sentait pas du tout proche du seul membre de sa famille toujours en vie.

Regardant les alentours, Ishida espérait ne pas voir l'un de ses camarades sortir à ce moment-là. S'il fallait qu'il explique avec qu'il discutait, cela compliquerait les choses inutilement. Il acquiesça donc à la proposition de Nikkari lorsque celui-ci lui proposa d'aller se poser quelque part, préférant la discrétion plutôt que de rester à la vue de tous devant le lycée.

« Il y a un petit café tout près d'ici, facilement accessible à pieds. »

Il acceptait peut-être de l'accompagner et de discuter avec lui, mais il était bien hors de question de monter sur sa moto...


© Code Anéa - N-U
Voir le profil de l'utilisateur
BODYGUARD
BODYGUARD
avatar



206 posts

Squatte depuis le 28/04/2016

23 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
61/100  (61/100)
XP:
6400/8500  (6400/8500)
Spécialité: Hakuda



Sam 29 Oct - 23:41

 
rencontre quincy-esque
 

feat Ishida Uryû


Le quincy hocha la tête. Oui en effet, il avait remarqué qu'il y avait beaucoup de shinigami ici, beaucoup de hollow. Cela dit il ne lui avait pas demandé de se justifier, s'il était ami ou ennemi avec les shinigamis cela lui importait peu il voulait surtout avoir son avis, en vérité. Il lui semblait plutôt neutre quoi que tourner vers un mauvais avis. Une certaine méfiance, en fait, comm e notre garde du corps. Décidemment il avait l'impression que c'était difficile de trouver des gens qui aient confiance dans les shinigamis.. Il n'en dit cependant rien. Cela ne faisait qu'appuyer ce que ses parents lui avaient toujours enseigner, mais c'était sûrement aussi ce que la famille d'Ishida.

En parlant d'ailleurs de famille, Nikkari souhaitait se renseigner sur celle d'Uryû,ne pensant pas forcément à mal. Celui-ci lui avoua, d'une façon assez succincte, que Karakura était bien sa ville natale mais aussi qu'il ne lui restait que son père. Il en déduisait donc que sa mère était décédée et qu'il n'avait pas eu de frère ou soeur sauf si eux aussi n'étaient plus de ce monde.

«  Je vois, je suis désolé.  »

Il était mieux de changer de sujet, ce qu'il fit donc en proposant au jeune homme de changer d'endroit. Juste en face de l'école ce n'était pas vraiment agréable et ça ne donnait pas vraiment envie de se poser non plus, de parler, là ça ressemblait plus à une discussion vite fait entre deux cours. En même temps le quincy lui montrait qu'il souhaitait passer du temps avec lui et, en plus, le rassurait d'une certaine façon, la suite de la rencontre serait toujours en public. Nikki savait que parfois sa carrure pouvait inquiéter certaines personnes, si on ajoutait en plus le situation actuelle de discrétion…

«  Je te suis dans ce cas, je ne connais pas bien ce quartier. J'emporte juste ma moto, en marchant.  »

Chose qu'il fit donc, il se dirigea vers son bolide et l'emmena simplement sur le trottoir, histoire de le pousser pour suivre ensuite le jeune Quincy. Suivant donc son potentiel nouvel ami, ou au moins, connaissance, le garde du corps plaça sa moto à l'endroit approprié avant de s'installer, si la place convenait à l'étudiant. Bien évidemment, un endroit un peu discret, proche d'une fenêtre et écarté des autres tables. Lorsque quelqu'un vint il demanda simplement un soda – pas de question de prendre de bière en face d'un mineur-.

Quoi dire à présent. Nikkari avait voulu parler avec lui mais il n'était pas réellement sûr d'avoir tant de choses à dire. Il ne pouvait lui demander ce qu'il faisait dans la vie vu qu'il était lycéen…. Quoi que…

«   Au fait est-ce que je peux t'appeler Uryû ou c'est trop familier ? Vu que je viens des Etats-Unis je n'ai pas vraiment l'habitude. Autrement, n'hésite pas à me dire ce que tu préfères. Pour ma part, c'est comme tu veux… Du coup, si tu veux bien me parler un peu de toi… Tu es en quelle classe ?  »  

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
avatar



40 posts

Squatte depuis le 29/06/2016

21 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
69/100  (69/100)
XP:
1850/12500  (1850/12500)
Spécialité: Heilig Pfeil



Mer 2 Nov - 6:07




Rencontre quincy-esque - " Et lui qui pensait être le dernier"
feat. Koutai Nikkari



Uryû apprécia qu'il ne cherche pas à en savoir plus sur sa famille. Après tout, les Quincy étaient rares -du moins, ceux qui ne faisaient pas partis du Vandenreich- et il était donc normal pour l'un d'entre eux d'être curieux sur les quelques représentants encore en vie de leur espèce. Ils se contentèrent donc de se rendre au café en silence, celui-ci n'étant très loin. En quelques minutes de marche à peine, ils se retrouvèrent sur la petite terrasse du restaurant. L'endroit était présentement peu occupé, au plaisir d'Uryû qui ne voulait pas d'oreilles indiscrètes qui les écoutent.

Une fois installée, l'étudiant commanda une boisson à son tour, alors que son accompagnateur commandait un soda pour sa part. Il attendit calmement qu'on lui apporte leurs breuvages, écoutant Nikkari qui s'exprima finalement après un long silence entre les deux. Ils n'avaient pas dit un mot depuis l'école jusqu'à ce qu'ils arrivent ici et que la serveuse ne vienne les voir, mais cela ne dérangeait pas Ishida, qui aimait bien le calme de toute façon. Cela lui permettait de réfléchir, ce dont il avait énormément besoin ces derniers temps.

« Je suis en dernière année de lycée. Il n'y a pas grand chose d'autre à dire sur moi. Entre les cours et la chasse aux hollors, je n'ai pas beaucoup de temps lire... Oh, et tu peux m'appeler Uryû. »

Sa réponse était simple, mais peut-être surprenante pour quelqu'un qui le connaissait. En temps normal, il aimait bien le respect, mais de la part d'un étranger qui n'était pas nécessairement familier avec cette coutume, c'était différent. Ce n'était pas un manque de respect à son égard, il était simplement habitué à une autre culture, ce que comprenait le binoclard. Pour sa part, il continuerait sans doute de l'appeler par son nom de famille pour l'instant, n'ayant que très peu de personnes avec qui il se permettait d'être familier.

« Tu mentionnais New York, un peu plus tôt. C'est là-bas que tu vivais ? C'est une grande ville, cela ne devait pas être facile de t'entraîner sur le terrain. As-tu l'habitude de combattre des hollows ? Karakura n'est pas le lieu le plus sûr, savoir de défendre est primordial si tu souhaites y rester... »

En vérité, il demandait surtout cela par curiosité par rapport au Vandenreich. Presque tous les survivants de leur espèce y avait été intégrés, alors Uryû s'interrogeait sur les raisons qui faisaient que cet homme n'en faisait pas partie. Du moins, cela semblait être le cas. À vrai dire, l'adolescent avait pris le temps de bien regarder chacun des membres de l'armée qu'il avait rejoint, des plus faibles au plus haut-gradés, observant d'abord par précaution, puis ensuite parce qu'il se savait maintenant leur ennemi. Il se devait d'être prêt, alors il en apprenait un peu plus sur chacun et il était persuadé de ne pas avoir vu Nikkari avant maintenant.


© Code Anéa - N-U
Voir le profil de l'utilisateur
BODYGUARD
BODYGUARD
avatar



206 posts

Squatte depuis le 28/04/2016

23 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
61/100  (61/100)
XP:
6400/8500  (6400/8500)
Spécialité: Hakuda



Dim 6 Nov - 2:08

rencontre quincy-esque


feat Ishida Uryû


Demander à l'appeler Uryuu n'était peut-être pas une très bonne idée. Après tout le garde du corps savait les japonais assez susceptibles sur le sujet, il ne voulait pas paraître impoli ou trop familier avec le Quincy cependant il se sentait moins de l'appeler Ishida-kun. Il voulait réellement pouvoir le connaître et devenir son ami et d'une certaine façon cela passait par l'acceptation de ses coutumes même s'il se plierait à l'envie du Quincy. D'ailleurs il préférait largement qu'il refuse cette appellation plutôt qu'il ne mente et dise que c'est bon.

Au final il le renseigna sur sa classe, dernière année de lycée. Il était apparemment bien occupé en effet… Cependant les shinigamis en place ne sont pas sensés s'occuper des hollows ? Il fut un peu étonné mais il ne semblait pas craindre d'être découvert, c'était peut-être pour cela que chasser les hollows ne lui posait pas de problème. Vraisemblablement au shinigami non plus. Chose qu'il trouvait étrange, c'était bien à cause des nombreuses chasses Quincy et des pertes d'âmes, du déséquilibre qu'ils avaient été presque totalement exterminés. Finalement, il lui annonça qu'il pouvait l'appeler Uryû. Il en fut ravi et afficha un sourire.

«  Merci. Oh et ça ne dérange pas le ou les shinigamis en place ? Que tu chasses les hollows toi aussi ?  »

Parce que si le Quincy pouvait chasser les hollows sans crainte, déjà cela lui ferait un entraînement en réel, et aussi cela serait certainement une avancée pour lui, il pourrait aussi porter main forte.

La suite de la discussion se portait sur sa vie et justement son entraînement vis à vis des hollows. Il lui posait certaines questions concenrant ses habitudes et lieux de vie, le garde du corps ne voyait aucune raison de ne pas lui répondre et le fit donc tout en buvant un peu sa boisson :

«  Oui j'ai vécu à New-York jusqu'à mes 21 ans. Ensuite j'ai déménagé en France pour mes études pendant 4 ans puis je suis retourné une année à New-York. J'ai choisi ensuite de déménager jusqu'au Japon. Concernant l'entraînement, c'est mon père qui s'est surtout occupé de ça mais ma famille était… très méfiante vis à vis des shinigamis et sauf en cas d'urgence ou des vies étaient en danger je n'avais jamais sorti mon arc à New-York. Un peu plus en France et ici loin de mes parents que je pensais trop méfiant. Autrement ne t'en fais pas pour moi. Même si mes compétences surnaturelles de terrain ne sont pas très au point je maîtrise mon arc et je suis Agent de Protection Rapprochée…Garde du corps si tu préfères. J'ai quand même l'habitude des dangers.  »

Le parcours de Nikkari était en effet assez mouvementé, peut-être que cela étonnerait son camarade…

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
avatar



40 posts

Squatte depuis le 29/06/2016

21 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
69/100  (69/100)
XP:
1850/12500  (1850/12500)
Spécialité: Heilig Pfeil



Mer 9 Nov - 19:26




Rencontre quincy-esque - " Et lui qui pensait être le dernier"
feat. Koutai Nikkari



Ils s'interrogeaient tous deux, la curiosité les poussant à se questionner sur l'idendité de l'autre, ainsi que la méfiance dans le cas d'Ishida. Rien ne lui indiquait qu'il ne s'agissait pas d'un piège de Sa Majesté pour tester la loyauté de l'adolescent, bien qu'il n'allait pas pour autant lui proposer de rejoindre les rangs du Vandenreich. Si l'on venait à lui demander ce qui l'avait poussé à ne pas le recueillir au sein de leur armée, il n'aurait qu'à dire qu'il avait pensé que Sa Majesté avait jugé ce Quincy trop faible pour les rejoindre et qu'il ne souhaitait pas remettre ses décisions en question. L'adolescent répondit donc à la question concernant la Soul Society, gardant bien pour lui l'implication d'Ichigo dans toute cette histoire, ne voulant pas l'y mêler sans être sûr de l'identité de son interlocuteur avant.

« Ça les dérange, mais je ne m'en préoccupe pas. S'il y a des humains en danger, je n'hésiterai pas à attaquer, il n'est pas question pour moi de rester sans rien faire alors que j'ai le pouvoir d'aider. De toutes façons, les hollows sont tellement présents ici qu'à force, ce n'est plus vraiment une question de satisfaire les shinigamis ou non, cela en devient bien vite de la survie. »

Il ne mentait pas entièrement. Il ne se gênerait pas pour intervenir si nécessaire. Seulement, avec son camarade de classe -et ami, bien qu'il ne l'avouait jamais à voix haute- comme shinigami remplaçant en charge de la ville, il avait bien plus le champ libre. Ce n'était pas le rouquin qui allait faire la morale à Ishida quand cela concernant la sécurité des habitants de Karakura.

« Je vois, tu t'es bien promené. Tu es là depuis un moment déjà, j'imagine que tu dois avoir quelques repères. Si, tout de même, tu viendrais à avoir besoin d'aide pour mieux te situer en ville, n'hésites pas à venir me voir, tu sais où me trouver. Jusqu'à maintenant, je ne pensais jamais rencontré un autre Quincy, il serait bien de pouvoir garder contact. »

Il restait méfiant, mais d'un autre côté, il espérait réellement qu'il ne soit pas du Vandenreich. Leur espèce n'était finalement peut-être pas entièrement perdu dans cette rage qui risquait de les perdre un jour. Il n'avait pas envie de voir un autre Quincy attiré par les malices d'un roi peu fiable, ne souhaitant pas voir les siens mourir dans une guerre qui n'aurait jamais dû existé, bien qu'il l'ait lui-même dans le passé encouragé et perpétué.

« Sinon, garde du corps est un métier intéressant. Cela te permet effectivement de savoir te défendre beaucoup mieux, ce qui pourrait être utile dans une ville aussi dense spirituellement. Proposes-tu tes services à n'importe qui ? Ou ta clientèle est-elle dirigé vers des humains capables de voir les esprits sans pouvoir se défendre d'eux-mêmes contre les hollows ? »

Il se demandait bien qu'est-ce qui avait poussé l'homme à choisir ce métier et si ses dons et son sang de Quincy avaient influencé cette décision, comme il avait lui-même choisi de défendre les habitants de Karakura, bien qu'il ne le faisait pas en échange d'un revenu.




© Code Anéa - N-U
Voir le profil de l'utilisateur
BODYGUARD
BODYGUARD
avatar



206 posts

Squatte depuis le 28/04/2016

23 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
61/100  (61/100)
XP:
6400/8500  (6400/8500)
Spécialité: Hakuda



Dim 13 Nov - 19:57

rencontre quincy-esque


feat Ishida Uryû


Ishida Uryuu. Il paraissait bien plus altruiste que ce qui l'on pourrait penser de lui à première vue. S'il y avait des humains alors il n'hésiterait pas à les protéger. Cela fit plaisir au garde du corps même s'il était un peu envahi d'un certain sentiment de honte. Lui, ce jeune garçon de dix-sept ans osait ne pas se préoccuper des shinigamis et en quelques sortes foncer dans le tas pour les aider alors qu'en présence de ce même être les doigts du blond pourraient peut-être bien trembler. Il semblait plus courageux. Il essayait cependant de se remonter un peu. Karakura ce n'était pas le même climat que New-York et ils n'avaient pas été éduqués ni n'avaient côtoyer les mêmes personnes, il avait bien dit côtoyer des shinigamis et cela ne lui était jamais arrivé.

«  Dans ce cas j'essayerai de ne pas me préoccuper d'eux non plus. A voir s'ils acceptent un inconnu, car je pense qu'à force les shinigamis qui traînent dans le coin doivent te connaître non ?  »

A son sens c'était logique il ne pouvait pas resté comme ça caché à chaque fois en tirant de loin c'était obligé qu'il avait au moins parlé avec les shinigamis. Bien sûr il ne se doutait pas qu'il avait maquillé la vérité mais ne lui en voudrait pas s'il l'apprenait. Il était difficile pour un quincy de dire qu'il entretenait des relations étroites avec les shinigamis… encore plus lorsqu'on savait qu'il y en avait d'autres, des quincys. Le blond ne savait pas vraiment ce qu'ils voulaient faire, mais si armée ils préparaient alors guerre il y aurait. Mais contre qui, les shinigamis ?

Hum ce n'était pas le moment de penser à cela, il était en train de raconter son parcours à Uryuu. En effet il avait tout de même beaucoup voyagé rien que pour faire ce qu'il avait envie. Malgré tout, le jeune homme lui proposait son aide et de garder contact. Un sourire sincère s'affichait sur ses lèvres tandis qu'il lui répondait.

«  Avec plaisir, Uryuu. Je serai ravis de garder contact avec toi, c'est ben ce que j'espérais. Tiens, je vais te donner ma carte.  »Fouillant dans sa poche il choppa une de ses cartes. Nom, prénom, adresse, mail, numéro de téléphone et profession, évidemment. Il la lui donnait. «  Tu n'auras qu'à m'envoyer un message, comme ça j'aurai aussi ton numéro de téléphone. Cela sera plus simple pour se joindre.  »

Le jeune Quincy revint rapidement sur son métier de garde du corps, le qualifiant d’intéressant. Il posait d'ailleurs quelques questions ce qui fit plaisir à son vis à vis et donc, il y répondait amicalement après avoir bu sa boisson.

«  Je propose mes services à n'importe qui. Loin de ce qu'on peut voir dans les films, c'est totalement dépendant du salaire de la personne, je peux faire autant des protections le temps que la police trouve le coupable d'intimidations ou bien la protection de personnalités influentes. Après, si la personne est capable de voir les esprits ou demande en réalité une protection contre les hollows, cela se voit sur place, mais cela ne m'est encore jamais arrivé.  »

Par cette explication Nikki voulait aussi montré qu'il n'était pas spécialement attiré par l'argent mais que la protection elle lui importait. Il était cependant bien obligé d'être rémunéré s'il voulait vivre de son métier mais jamais il ne dirait à quelqu'un de le payer sans que le contrat ne soit établi avant la protection. Bien évidemment les attaques de hollow elles non plus n'étaient pas prises en compte il considérait que cela faisait parti de sa nature même de Quincy, en capacité de se défendre contre les hollows, de défendre les autres et donc, faire payer les gens pour cela serait une hérésie.

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
avatar



40 posts

Squatte depuis le 29/06/2016

21 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
69/100  (69/100)
XP:
1850/12500  (1850/12500)
Spécialité: Heilig Pfeil



Mer 14 Déc - 6:40




Rencontre quincy-esque - " Et lui qui pensait être le dernier"
feat. Koutai Nikkari



L'étudiant élucida une seconde la question de son interlocuteur. Ses relations avec les shinigamis étaient compliquées et cela n'était pas facile à résumer. Il était évident qu'ils le connaissaient. Déjà, à leurs yeux, il était sans doute le véritable dernier Quincy qui existait, alors que ce n'était pas le cas. Rajoutons à cela son amitié avec le shinigami et sa victoire contre le capitaine de la douzième division et évidemment, une réputation s'était formée. Pour autant, il ne pensait pas avoir réellement attiré l'attention du Gotei 13, car à l'inverse d'Ichigo, il n'avait pas jugé bon de garder un œil sur lui, du moins c'est ce qu'il pensait puisque sa couverture n'était pas encore tombée. Autrement, il aurait déjà eu des ennuis pour avoir rejoint le Vandenreich et ce dernier aurait sans doute déjà été pris en assaut.

« Mes relations avec eux sont assez... compliquées, je dirais. J'imagine qu'à moi seul, il ne me considère pas comme une réelle menace. »

Ce n'était pas un mensonge, seulement il ne disait pas tout. Ce n'était pas parce qu'il n'était pas une réelle menace qu'on ne s'en prenait pas à lui. Sans Ichigo, il aurait sans aucun doute eu des ennuis pour avoir tué autant de hollows. Pour autant, cela restait la vérité. On ne le voyait pas comme un problème dont on devait s'occuper, ce qui était une bonne chose vue ce qu'il prévoyait. S'il voulait arrêter sa Majesté, il se devait d'être discret avec tous.

Il attrapa la carte de l'agent de protection, tournant celle-ci entre ses doigts afin d'en examiner le contenu. Il observa quelques secondes le numéro de téléphone, avant de ranger la carte dans l'une de ses poches avec l'intention d'envoyer, comme demander, un message à l'homme afin que celui-ci puisse aussi le rejoindre. Ainsi, ils pourraient garder contact et surtout, Uryû pourrait garder un œil sur lui afin de s'assurer qu'il ne soit pas un problème.

« Je te communiquerai tout cela sans tarder. En cas de besoin, j'espère que tu n'hésiteras pas à me contacter. »

Il tentait ainsi d'établir un lien de confiance, comme il le faisait avec de nombreuses personnes. Il était pourtant méfiant, mais cela ne paraissait aucunement dans ses gestes ou dans ses paroles. L'adolescent avait apprit à se faire discret et à garder ses émotions sous contrôle, chose bien importante pour la situation dans laquelle il se trouvait. Cela était bien dommage qu'il ne soit devenu aussi méfiant envers sa propre espèce, mais il était difficile de savoir où se situer avec ce qui se passait dernièrement. Le binoclard était encore un peu perdu sur les intentions d'Yhwach et si quelques parts, son instinct lui criait de ne pas lui faire confiance, son désir de voir son espèce survivre faisait naître en lui le doute.

« Ton travail est intéressant. Ici, je ne doute pas que tu risques éventuellement de trouver des personnes à la recherche d'une protection contre les êtres spirituels. Si cela arrive, tu n'auras pas tant à craindre les ennemis qui pourront venir. La ville est bien prise en main et même s'il y a de nombreux hollows qui viennent, ceux-ci sont rapidement exterminés. »

Avec Ichigo et ses amis dans les parages, il était difficile de voir un hollow traîner dans les parages bien longtemps. Chacun d'eux s'assurait de la sécurité de Karakura et ils n'étaient pas prêts de laisser des victimes innocentes mourir pour rien !


© Code Anéa - N-U
Voir le profil de l'utilisateur
BODYGUARD
BODYGUARD
avatar



206 posts

Squatte depuis le 28/04/2016

23 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
61/100  (61/100)
XP:
6400/8500  (6400/8500)
Spécialité: Hakuda



Mer 14 Déc - 18:39

rencontre quincy-esque


feat Ishida Uryû


Lorsque le jeune Quincy lui avoua certainement ne pas être considéré comme une menace par les shinigami, Nikkari le croyait. En même temps, il n'était pas très âgé, il ne semblait pas connaître beaucoup de Quincy et donc, c'était certainement logique. Son jeune âge n'allait pas forcément avec faiblesse, à vrai dire le garde du corps ne pensait pas qu'il puisse être plus fort que lui, quoi qu'il semblait bien pratiquer les arts Quincy cela dit donc il ne savait pas, alors oui il n'allait pas mettre en doute sa parole.

«  Je vois, j'espère qu'à deux cela passera aussi.  »

Non parce que s'il pouvait se permettre de vivre dans le spirituel un peu plus qu'il ne le faisait actuellement, et réellement se lier avec sa race alors Nikkari serait plutôt content. Sa méfiance était bien sûr toujours là à leur égard. Il devrait en rencontrer et parler avec certains pour se sentir plus en sécurité. Mais bien sûr, il restait méfiant de le faire. Il avait peur. Toujours encore.

Nikki fini par lui donner sa carte avec tous les renseignements dessus. S'il le souhaitait il pouvait aussi venir chez lui ou lui envoyer un mail il y avait plein de possibilités différentes cela dépendait de quel genre de technologie préférait Uryuu.

«  Oui ne t'en fais pas, n'hésite pas à faire de même aussi. Si tu as besoin d'une quelconque aide ou si tu veux juste sortir un peu, comme maintenant, besoin de parler de quelque chose vis à vis des Quincy…  »

Un peu comme maintenant, en sommes. Oui évidemment le garde du corps ne parlait pas de sortir se saouler ou aller dans les boites de nuit. Déjà, le sérieux malgré le regard amical d'Uryuu faisait certainement dire que ce n'était pas son genre – ou bien il se fourvoyait c'était possible- et de toute façon, ce n'était pas non plus le genre de Nikki… Sa dernière phrase restait un indice. Peut-être que lui aussi avait vu ces personnes. Ou bien, dans le futur, cela se produirait. Il était jeune donc peut-être qu'ils n'étaient pas encore venus.

Il fut plutôt content lorsque l'on qualifia son travail d'intéressant. Les personnes voyaient souvent les gardes du corps comme des fanas de musculation avec tout dans les poings et rien dans la tête. Pourtant c'était très faux. Certes le jeune homme appréciait les salles pour se défouler et s'entraîner, mais il y avait un grand apport du mental rien qu'en ce qui concernait évaluer les risques, être près à tout moment, il fallait avoir un fort mental pour effectuer ce métier, à risque pour soi-même mais aussi se mettre parfois dans la tête de ceux qui voudraient du mal aux clients.

«  En réalité ce n'est pas vraiment les ennemis que je crains, du moins, les hollows ne me font pas vraiment peur même si en groupe ils peuvent être embêtant à gérer, c'est surtout tomber sur un shinigami en protégeant un client contre les êtres spiritiuels que je crains. Ou plutôt, que je craignais, et même si j'ai une appréhension, à présent, grâce à notre discussion, j'y irai sans doute un peu plus facilement.  »

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur http://ismadd.forumactif.com/
Contenu sponsorisé



posts

Squatte depuis le

piges








Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Dernier bilan de choléra:14,642 cas et 917 décès
» Le dernier Tavernier ou "la Louisiane"
» Creation d'une base de donnees sur le dernier recensement
» Choléra, dernier bilan: 305 morts et 4649 cas de contamination
» 1.07/1.08 : Un dernier battement de coeur