Lever le voile des illusions (PV Nemero Vego)
 ♪ La prima donna ♪
♪ La prima donna ♪
avatar



370 posts

Squatte depuis le 19/10/2015

21 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
24/100  (24/100)
XP:
3150/4400  (3150/4400)
Spécialité: Bringer Light



Lun 9 Nov - 0:01






Calmer la crise


Kouyama Mitsuki & Nemero Vego





La bouilloire se mit a siffler, signe que l'eau était prête. Mitsuki, perdue dans ses pensées noires, ses prunelles bleutées encore larmoyantes des annonces précédentes, versa l'eau dans les tasses disposées sur le plateau. Une fumée parfumée au jasmin s'éleva alors, et elle disposa ensuite quelques cookies aux cotés des tasses, avant d'emporter avec elle le plateau dans son salon. La pièce qu'elle rejoignit était chaleureuse, il y avait une grande baie vitrée qui donnait sur la ville, le sol était recouvert d'une moquette dorée, et les meubles étaient blancs. Il y avait au centre de la pièce, une table basse en verre jouxtant un grand canapé d'angle en cuir blanc, et un peu après, entre la télévision et la bibliothèque, le synthétiseur. Son invité avait prit place sur le canapé, après qu'elle lui ait indiqué la salle de bain pour se nettoyer un peu, et semblait en bien meilleur état qu'auparavant, ce qui rassura la jeune femme. Et elle vint poser le plateau sur la table basse, avant de s'asseoir aux cotés de Nemero Vego, conservant cependant une distance raisonnable.

Mitsuki lui apporta donc sa soucoupe et la tasse, avant de s'emparer de la sienne. Elle était restée silencieuse depuis sa dernière tirade. Le malaise s'était intensifié chez elle. L'énergie spéciale, elle ne savait pas vraiment de quoi il voulait parler, et savoir qu'elle possedait quelque chose de surnaturelle la mettait dans un état de frustration constante. Depuis deux ans qu'elle était ici, jamais rien ne lui avait paru si différent, si effrayant... Elle était redevenue une jeune femme normale, inconnue pour la plupart, surtout des hôpitaux... Finalement, Karakura était une ville dangereuse... Pour ses révélations. Tremblante, elle bu une gorgée de son thé avant de reposer la tasse sur la table basse.

Pour finalement planter son regard azuréen brûlant de douleur dans celui de Nemero Vego. Elle attendait de plus amples explications.



© Codage By FreeSpirit & modification by Angie



┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉


The Banshee


Good or bad?

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Lun 9 Nov - 0:46

Bon première chose à noter : Vego avait pu se débarbouiller et il avait enfin ses fesses posées dans un canapé confortable. Il était donc arrivé chez Mtisuki. Cette dernière, suite aux révélations de l'Espada, semblait vraiment inquiète. Ca, Vego s'y attendait. Mais en même temps, elle semblait en colère, hargneuse envers les Shinigamis. Pourtant, elle ne savait rien d'eux...Le Tercera l'entendit frapper du poing quelque part dans l'appartement et pensait qu'il était peut être en train de faire une bêtise mais il avait décidé de l'avertir. A présent, il fallait aller jusqu'au bout et ne pas faire les choses à moitié.

La moquette dorée lui piqua légèrement les yeux...Du moins, jusqu'à ce qu'il s'y habitue. Quant aux meubles, ils étaient tous blancs. Vego avait un peu de mal avec les choses aussi claires. Le moindre rayon de soleil trop fort à l'extérieur l'obligeait à baisser les yeux, sinon il avait l'impression qu'ils brûlaient...Tandis qu'il observait, il remarqua un instrument semblable à un piano mais en plus petit et plus fin. Elle n'avait pas voulu en dire plus sur ses passions tout à l'heure. Toutefois, cet instrument laissait penser qu'elle était musicienne. Mais là n'était pas le sujet principal...Il devait lui faire comprendre que les Shinigamis étaient de son côté. Alors qu'il réfléchissait à la manière d'annoncer les choses, Mitsuki arriva de la cuisine avec un plateau et deux tasses de thé sentant le jasmin, ainsi que des biscuits qui paraissaient fort alléchants. Elle prit place à côté de Vego et lui donna une tasse de thé que ce dernier accepta par politesse puisqu'il ne pouvait ni boire ni manger. Tremblante, elle but une gorgée et l'Espada put lire dans son regard une certaine douleur. Il compatissait...Après tout, entendre de pareilles choses pour une humaine devait être étrange...

"J'accepte volontiers cette tasse, mais ma forme actuelle dans ce monde ne me permet pas de boire, ni de manger, je vous expliquerai plus tard...Ensuite, Mitsuki, n'allez pas vous faire de fausses idées sur ce que sont les Shinigamis. Certes, ce terme peut vous effrayer mais ils ne sont pas là pour prendre votre vie. En fait, ils chassent ces fameux animaux dont vous parlez car ils s'en prennent aux humains comme vous qui ont cette énergie spéciale, le Reiatsu. Ces créatures sont appelées des Hollows. Même si j'ai honte de dire ça, j'en suis moi-même issu...Les Shinigamis sont donc mes ennemis. Si vous tenez à la vie, vous ne devez pas approcher des bestioles. Elles n'hésiteront pas un seul instant à vous dévorer. Si cela devait se produite, vous perdriez non seulement la vie et pourriez devenir une de leur semblable. Vous seriez alors obsédées par une seule chose : dévorer des âmes humaines. La logique de mon espèce voudrait que je vous tue...Un parce que c'est amusant et deux parce que vous êtes considérés comme des êtres faibles et inutiles. Cependant, je n'ai jamais été pour cette violence gratuite. C'est la raison pour laquelle je ne vous ai fait aucun mal. Est-ce que vous y voyez un peu plus clair ?"

Vego profita de la fin de sa longue tirade pour boire une gorgée du thé vraiment délicieux. Il mangea ensuite un des biscuits puis lorsqu'il eut terminé, il posa sa tasse et posa son regard sur Mitsuki.
 ♪ La prima donna ♪
♪ La prima donna ♪
avatar



370 posts

Squatte depuis le 19/10/2015

21 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
24/100  (24/100)
XP:
3150/4400  (3150/4400)
Spécialité: Bringer Light



Lun 9 Nov - 12:57






Annoncer la vérité


Kouyama Mitsuki & Nemero Vego




Mitsuki pouvait aisément voir que le jeune homme avait des difficulté à trouver ses mots, hésitait-il? Elle l'ignorait, tout ce qu'elle voulait, c'était comprendre. Dans son regard, elle cru y voir de la compassion, mais était-ce vraiment le cas? Les mots suivirent peu après et un véritable poids s'écrasa sur les épaules de la jeune femme et sur son cœur déjà maladif. Les shinigami n'étaient apparemment pas là pour prendre sa vie, mais uniquement celles des animaux étranges qui parcouraient la ville, soit disant parce qu'il s'en prenait aux humains comme elle, ayant de l'énergie. Vego les appela hollows, et admit avec un peu de honte, être issu de ceux-là, avant de la mettre en garde contre eux, et dire que les shinigamis ne faisaient que la protéger. Mais quelque chose clochait dans son discours, quelque chose que Mitsuki n'arrivait pas à saisir réellement.

Jamais un seul de ces hollows n'avaient tenté de l'approcher pour la dévorer. Même bubulle avait paru surprit de la voir et il n'avait pas bougé, leur regard hypnotisé l'un l'autre avant d'être découpé en deux par le shinigami. Ensuite, il y avait quelque chose qui restait en tout et pour tout l'hypocrisie la plus totale, ce qui manqua de la faire rire. C'était un fait, en ce monde régit par les lois de la nature, la chaine alimentaire s'était arrêtée aux humains, clamant qu'ils étaient plus forts et méritaient amplement de vivre libre et d'exploiter les autres. Mais voilà qu'une créature, plus dangereuse, rends ses droit à la nature et brise la carapace de l'humanité. Donc, par extension, les shinigami deviennent à nouveau les plus fort, en détruisant les hollows, et se prennent pour les agents du bien. Peut-être Vego s'attendait-il à ce qu'elle réagisse et s'éloigne de lui, puisqu'il était donc issu des hollows, mais Mitsuki avait une foi inébranlable en la vie, en l'amour. Et rien de tous ces propos ne parvint à l'affoler outre mesure, si ce n'est que des êtres complémentaires et membres de ce monde continuaient de s'entretuer pour des raisons stupides telles que le bien et le mal.

Si Mitsuki était bien sure d'une chose, c'est que le bien et le mal sont des termes subjectifs et souvent faux, perpétué par l’ignorance et l'arrogance. De nouveau captivée par son hôte, elle nota la satisfaction qu'il avait en goutant ses cookies maisons, et eut la preuve de sa réflexion. Quand bien même Nemero Vego disait faire partie d'une race ayant pour habitude d'exterminer la sienne, il n'en faisait rien. Et le problème des shinigamis étaient probablement due à de trop nombreuses traditions débiles. Cependant, Mitsuki ayant apprit que les shinigami n'était pas là pour lui annoncer sa mort prochaine - merci bien, elle payait déjà les médecins pour ça - elle fut donc légèrement rassurée, et reprit une gorgée du thé parfumé. Mais que pouvait-elle répondre à cela? Elle comprenait une bonne partie des choses, sauf cette histoire sur l'énergie appelée... Redatsu? Reiatsu? Bref. Le fait étant qu'elle voyait ces phénomènes depuis sa naissance, et que jamais elle ne s'en était formalisée, persuadée que tous les voyaient. D'une voix claire, Mitsuki reprit la parole, dardant sur le jeune homme un regard perçant.

"Ce n'est pas notre race qui détermine ce que nous sommes, mais nos actes... Les rares... Hollows qui se sont approchés de moi n'ont jamais essayé de me... manger, ils m'ont toujours observé comme si j'étais quelqu'un de... d'irréel... Et même vous, vous avez essayé de m'épargner la vision d'un massacre, que j'ai cependant évité. Maintenant prouvez-moi que vous êtes purement mauvais et les shinigamis purement bons. Prouvez moi que vous êtes le mal personnifié parce que vous tuez des humains." Sa voix, aussi douce soit-elle, était ferme, parce qu'elle savait qu'il n'y avait rien à dire. "Les humains tuent les animaux pour se nourrir, et d'autres humains pour le fun, les hollows tuent des humains pour se nourrir, et les shinigamis exterminent les hollows comme s'ils étaient un sport. Lesquels de ces trois là sont légitimes?" Mais Mitsuki ne lui laissa pas non plus le temps de répondre, et sa voix, encore plus froide que lorsqu'elle s'était adressée au shinigami, retenti de nouveau. "Aucun. Aucun de ces trois-là n'est légitime, la vie est la chose la plus précieuse au monde, quelle qu'elle soit. Et ces trois là sont en faute. Alors pardonnez-moi, Vego, si j'ai du mal à voir le mal chez vous, et le bien chez les shinigamis. Vous êtes pareil, nous sommes pareil."

Mitsuki avança sa main vers le plateau, sa tirade l'avait assoiffée, ce n'était pas tous les jours qu'elle devait annoncer ses convictions ainsi, et reprit sa tasse. Elle bu de longues gorgées avant d'offrir un sourire radieux à son invité, ses yeux pétillants de douceur. Il était vrai que la jeune artiste était quelqu'un d'étrange, aux premiers abords hautaine et froide, un seul de ses sourires pouvait faire fondre la glace emprisonnant les cœurs. Mais elle aimait la vie, et que shinigamis et hollows s'entretuent pour rien la rendait triste, tout être à droit de vie, quand bien même il doit se nourrir des autres pour survivre...



© Codage By FreeSpirit & modification by Angie



┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉


The Banshee


Good or bad?

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Lun 9 Nov - 19:47

Bon sang...Cette fille était impossible à convaincre. En fait, elle ne se rendait absolument pas compte de la chance qu'elle avait d'être tombé sur Vego. Au sein de sa race, il était tout à fait singulier. C'est comme s'il avait gardé une grande partie de son humanité. Ses actes à Vego ? Haha, il n'en était pas très fier...Il en avait bouffé du Hollow avant d'être au stade auquel il était. Contrairement aux Shinigamis, il leur avait ôté la vie pour de bon. Les dieux de la mort eux, ne faisaient que purifier les Hollow. Chose qu'il avait oublié de préciser et c'était la raison pour laquelle Mitsuki disait que les Shinigamis étaient mauvais. Toujours était-il que l'humaine mettait tout le monde sur un pied d'égalité. Bien entendu, sous sa forme actuelle, Vego n'avait pas fait grand chose de mal...Mais avant son évolution il avait été une ordure, même s'il n'avait fait que se défendre, il avait volé de nombreuses vies. Cependant quelque chose piqua sa curiosité...Mitsuki avait dit qu'elle ne s'était jamais faite attaquer par les Hollows. Pourtant, avec un Reiatsu comme le sien, ces viles créatures ne se privaient pas habituellement. Le Tercera était bien placé pour le savoir...Après une rapide réflexion, Vego déduisit qu'elle devait posséder un pouvoir dont elle ignorait jusqu'à l'existence. Derrière cette jolie jeune femme se trouvait une personne pleine de conviction. Décidément, elle ne cessait de surprendre l'Espada. C'est alors qu'après avoir bu, elle sourit de façon radieuse et son regard devint très doux. Malgré le fait qu'il soit légèrement déstabilisé, l'Arrancar décida d'en expliquer davantage à l'humaine.

"Nous ne sommes pas exactement pareils. Je ne dis pas que les Shinigamis sont forcément meilleurs que moi. Et puis, j'ai oublié de préciser une chose : les dieux de la mort ne tuent pas les Hollows, ils les purifient. C'est leur rôle d'accompagner les gens après la mort après tout. J'ai réussi à échapper à leurs griffes, ce qui a fait de moi ce que je suis aujourd'hui. Je ne suis pas le mal incarné maintenant, mais j'ai été mauvais auparavant croyez-moi. Je ne suis que l'évolution finale de ces Hollows. J'ai dévoré mes semblables les Hollows, afin de survire et devenir plus fort. Et j'ai même du..."

Vego marqua une courte pause. C'était la première fois depuis longtemps qu'il faisait mention de son passé. Il poussa alors un profond soupir et reprit la parole.

"J'ai même du tuer mes amis, mes compagnons. C'est pour cette raison que je suis comme ça aujourd'hui, et que je ne vous ai pas tué. Si vous étiez tombée sur un de mes pairs en ce moment même, vous seriez morte...Encore autre chose; vous avez dit que les Hollows ne vous avait jamais écouté. La seule explication possible est que vous avez su les repousser d'une manière ou d'une autre. Ces créatures  n’hésitaient pas une seule seconde en temps normal à dévorer une âme si délicieuse que la vôtre...Il faut éclaircir ce point..."

Son regard se perdit un moment dans le vague puis il le reporta sur l'humaine. Il ne cherchait aucune compassion de sa part. Il voulait simplement lui faire comprendre qu'elle avait de la chance d'être encore en vie et qu'elle devait à présent prendre des dispositions pour se défendre. Son attitude allait clairement à l'encontre des Arrancars normaux. Cependant, il s'était promis à cause de son passé de ne plus jamais toucher à des innocents...
 ♪ La prima donna ♪
♪ La prima donna ♪
avatar



370 posts

Squatte depuis le 19/10/2015

21 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
24/100  (24/100)
XP:
3150/4400  (3150/4400)
Spécialité: Bringer Light



Lun 9 Nov - 22:00






Conviction ébranlée


Kouyama Mitsuki & Nemero Vego




Il fut très facile pour Mitsuki de voir que son regard avait déstabilisé son invité, il avait semblé légèrement perdu l'espace d'une seconde, avant finalement de reprendre ses explications. Il tenta de dire que tous n'étaient pas exactement pareil, et modifia ses propos aux sujet des shinigamis, expliquant qu'ils purifiaient les hollows, et ne les tuaient pas. Finalement, elle s'était peut-être trompée, mais de là à vouloir agresser les gens qui trainaient autour, c'est que les shinigamis avaient quand même un problème. Vego expliqua alors ce qu'il était, l'évolution finale d'un Hollow, un Hollow qui s'était nourrit des siens pour devenir plus fort. Il y eut une courte pause durant laquelle le jeune homme poussa un long soupir qui transperça le cœur de la jeune prodige de la musique. Contrairement à tout ce qu'il avait pu penser, contrairement à ses propos à vrai dire, il était plus humain que les shinigamis. Ce n'était pas forcément le bon coté humain, mais sa volonté de toujours être plus fort, le rendait plus humain qu'il ne le pensait.

Il reprit alors, et Mitsuki pu sentir ses remords comme s'ils étaient siens. Il avoua alors avoir tué ses compagnons, et si l'aveu d'un meurtre aurait due répugner la jeune femme, elle n'en fut que plus bouleversée pour lui. Puis, Vego expliqua que si elle était tombée sur l'un de ses pairs, elle serait surement morte à l'heure qu'il est. Mais là encore, Mitsuki avait des doutes, Comme elle le lui avait expliqué, jamais les hollows ne l'avait attaqué, ils l'avait observé, comme perdu, comme lui lorsqu'elle lui avait offert ce regard de pure douceur. Peut-être était-ce simplement parce qu'elle était ce qu'elle est? Non, lui parlait du fait qu'elle les avaient repoussé d'une quelconque manière, mais là non plus, elle n'avait rien fait, parfois elle avait chantonné, mais c'est tout, rien de plus. Alors pourquoi, s'ils étaient aussi friands des âmes humaines?

Un doute s’immisça dans l'esprit de la jeune femme. Était-ce parce qu'ils sentaient qu'elle était déjà mourante? Non... Si c'était le cas alors... Alors le jeune homme à ses cotés l'aurait vu. Et elle ne sentait aucune énergie particulière la parcourir, pour elle c'était... normal... Finalement, il se tût, bu une autre gorgée du thé, et se tourna vers elle. Mitsuki eut beaucoup de mal à rester en place, elle se sentait mal pour lui, c'était comme si... Comme si le savoir mal à propos de son passé la rendait malheureuse elle-même. Si seulement elle pouvait lui apporter un semblant de... Bonheur? La brune se ressaisit, secoua la tête pour chasser ses étranges pensés, et prit la parole à son tour.

"Je vois... Je m'étais donc trompée pour les shinigamis, mais pas pour les hollows... Ce que vous vous avez... dit avoir fait... Pour devenir plus fort... N'importe quel humain l'aurait fait pour être plus fort. C'est dans la nature humaine de vouloir écraser les autres pour atteindre les sommets. C'est bien plus rare de trouver ceux qui vont aider à réussir, que ceux qui vont prendre pour réussir. Vous êtes bien plus humain que vous ne le pensez Vego..." Elle ponctua sa phrase d'un sourire bienveillant à son égard, était-ce si facile de toujours sourire pour les gens? Surement, elle ne s'était pas rendue compte que d'autres souffraient, et en dépit d'être aidée, elle pouvait devenir une aide elle-même... "Vous avez parlé d'une énergie tout à l'heure, vous disiez que cela venait peut-être d'elle que les hollows ne m'attaquaient pas, mais comment se manifesterait-elle?" Un simple changement de sujet, signifiant qu'elle ne le jugeait pas pour ses actes, et qu'il était temps de passer à autre chose.

Mitsuki croqua dans un biscuit, décidément, cette journée était bien étrange, qu'allait-elle apprendre d'autre sur ce monde surnaturel qu'elle connaissait si peu mais voyait depuis toujours?



© Codage By FreeSpirit & modification by Angie



┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉


The Banshee


Good or bad?

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Lun 9 Nov - 22:53

Vego fut assez étonné de voir une humaine parler comme ça. Tuer pour devenir plus fort ? Elle était d'accord sur ce principe ? Pourtant c'était une chose dont il avait honte...Logiquement avec le discours qu'elle avait tenu quelques minutes auparavant, elle n'avait pas eu peur lorsque l'Espada lui avait avoué être l'évolution d'un Hollow. Elle lui fit alors savoir qu'il était plus humain qu'il ne le pensait...Toutefois, au fond de lui, le Tercera savait qu'il ne l'était pas. Une fois de plus, Vego la vit sourire et cela le réconforta un peu. Mitsuki décida alors de changer de sujet et il fut heureux de voir qu'elle ne le jugeait pas. Le sujet que son interlocutrice avait choisi était la manifestation de son Reiatsu. Pour l'Espada, elle avait un pouvoir qui tenait les Hollows à l'écart mais il ignorait ce que c'était. Son énergie spirituelle, plus haute que la normale aurait bien fait plaisir à ces créatures. Avant de reprendre la parole, Vego déglutit car il avait un peu la gorge sèche.

"Mitsuki, cette énergie appelée Reiatsu sommeille en vous. Vous ne la contrôlez pas et vous êtes même incapables de sentir la mienne. Les Hollows sont attirés par les personnes ayant un Reiatsu supérieur à la moyenne, car leur âme est bien meilleure. Une âme normale, c'est comme si vous mangiez une pizza sans garniture. Ces monstres raffolent d'âmes comme les vôtres, c'est un véritable festin. Et c'est aussi exceptionnel...Je connais beaucoup de choses sur les Shinigamis et ma propre race, mais que très peu sur les humains, si ce n'est que vous êtes beaucoup moins forts que nous...Néanmoins, un humain à haute force spirituelle peut se débarrasser des Hollows s'il maitrise son pouvoir. Il est sur à cent pour cent que vous avez usé du vôtre, sinon vous ne seriez plus en vie aujourd'hui. Avez-vous une idée de ce que vous avez pu faire lorsqu'ils rodaient autour de vous ? Vous-êtes vous sentie différente ?"

Vego avait volontiers accepté le changement de sujet. A présent, il était déterminé à découvrir le pouvoir de Mitsuki. De ce qu'il avait entendu, les humains parvenaient à se débarrasser des Hollows en les tuant. Ils ne se contentaient pas de les tenir à l'écart...Cette jeune femme devait savoir ce qui l'attendait à l'extérieur...
 ♪ La prima donna ♪
♪ La prima donna ♪
avatar



370 posts

Squatte depuis le 19/10/2015

21 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
24/100  (24/100)
XP:
3150/4400  (3150/4400)
Spécialité: Bringer Light



Mer 11 Nov - 20:21






Recherche Improbable


Kouyama Mitsuki & Nemero Vego




Mitsuki écoutait religieusement les explications presque scolaires du jeune homme - hollow final? - sur le principe même du reiatsu. Il expliquait qu'elle ne contrôlait pas la sienne, ne pouvait donc pas voir celle des autres mais que, généralement, c'était un met délicieux pour les hollows. Il qualifia ensuite les humains de bien plus faible que les shinigamis et les hollows, et Mitsuki eut l'impression qu'il avait du mal à le dire devant elle, avait-il peur de la vexer? La jeune femme se prit à l'écouter avec plus d'attention, contrairement à son physique assez imposant, sa voix était douce, assez proche d'un baryton, et très agréable. Elle se laissa bercée par les paroles du jeune homme - hollow final - comprenant qu'il lui posait des questions sur son état d'esprit lorsqu'elle avait rencontré ses congénères hollows. Et Mitsuki, toujours légèrement rêveuse sur sa voix, commença à fouiller dans sa mémoire.

Que faisait-elle? Bonne question, elle vivait, tout simplement. Elle les croisaient dans son quotidien, et ne faisais jamais rien de particulier. Certes, lorsqu'elle était encore à Tokyo, il lui arrivait de quitter le conservatoire assez tard, et d'en croiser, mais hormis cela, rien. Elle ne se souvenait pas d'évènements étrange, ni de sensation particulière. À l'époque, elle était toujours plus fatiguée certes, puisqu'elle travaillait constamment, mais elle ne faisait rien d'anormal. Alors quelle était la différence entre elle et les autres? Pourquoi pouvait-elle les voir et les empêcher d'attaquer si elle ne faisait rien d'étrange pour cela? En quoi était-elle différente? Sa maladie? Une ombre passa dans son regard, et elle baissa la tête, cachant ses prunelles a Vego. Cela ne se peut. Elle était certes définitivement atteinte depuis sa naissance, mais si elle était déjà mourante, elle ne devait pas être très intéressante non plus, et dans ce cas là, les hollows devraient purement l'ignorer, pas se fasciner. Inconsciemment, elle vint poser une main contre son cœur.

Non, c'était purement et simplement impossible que la maladie soit la cause de cette fascination macabre qu'avait les hollows lorsqu'ils la voyaient. Mais qu'était-ce donc? Que faisait-elle que les gens normaux ne faisaient pas? Elle était Kouyama Mitsuki, fille de deux membres d'un célèbre groupe de musique, devenue prodige de la musique classique, jeune femme aux nombreux talents musicaux. Mais c'était tout, la seule chose qui différenciait son quotidien de celui des autres, était sa musique. Secouant la tête, elle but une nouvelle gorgée du thé, qui commençait à refroidir, et se tourna vers son hôte, qui, lui aussi, devait chercher cet élément qui faisait d'elle quelqu'un de différent. Et puis, il attendait sa réponse. Mais que pouvait-elle dire? Un soupir de lassitude franchit les lèvres de la jeune femme, et elle se sentit brusquement inutile. Elle n'aurait surement jamais les réponses à ces questions. Elle était comme tout le monde, elle faisait ses courses comme tout le monde, et son boulot de musicienne était peut-être la seule chose qui la différenciait très légèrement du commun des mortels.

"Est-ce que... Est-ce que ma musique pourrait-être à l'origine de ce phénomène?" finit-elle par demander d'une voix hésitante.



© Codage By FreeSpirit & modification by Angie



┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉


The Banshee


Good or bad?

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Sam 14 Nov - 22:23

Tout d'abord, Vego vit Mitsuki soupirait. Pourquoi agissait-elle ainsi ? Vego l'avait-il gavé avec ses explications scolaires ? En même temps, il avait essayé d'être simple et clair, mais ce n'était généralement pas son fort, il fallait bien le reconnaître. Le temps de cette courte pause, l'Espada regarde de nouveau l'appartement de Mitsuki. Il avait fini par s'habituer à la couleur mais cet instruments aux touches noires et blanches l'intriguaient toujours. S'il pouvait, il demanderait à l’humaine de quoi il s'agissait. Mitsuki buvait son thé comme précédemment. L'Arrancar ne pouvait faire de même et il étalt à la limite de saliver, mais ça ne faisait pas. Donc bon, il avait autant rester simple et courtois, surtout devant la jeune humaine. Alors qu'il ne s'y attendait pas tout de suite, Mitsuki reprit la parole par une question, et l'ex-Hollow fut tiré de ses pensées. Il avait failli sursauter, ce qui aurait été légèrement honteux pour une personne de son rang et de sa puissance. Il n'avait donc que très peu bouger et il pensait que Mitsuki n'avait pas remarqué. C'est alors qu'une fois reconcentré, il prit la parole.

"Hum...Donc vous disiez...Votre musique, à l'origine de l'écartement des Hollows ? Je n'ai jamais rien entendu de semblable. Cependant, croyez-moi, il existe des pouvoirs bien étranges et effrayants dans ce monde. Par exemple, j'ai un collègue, -enfin si je peux l'appeler comme ça-, qui a le don de créer des poisons à partir de tout et n'importe quoi et qui a aussi la fâcheuse manie de vouloir faire des expériences sur toutes les espèces, la vôtre, la mienne et les Shinigamis, mais enfin bref, je m'égare...Tout ça pour vous dire qu'il n'y a pas réellement de limites aux pouvoirs. Ils peuvent très bien être sensoriels. Si ça se trouve, votre musique manipule l'ouïe des Hollows de telle sorte qu'ils se tiennent à l'écart. Ces pouvoirs sensoriels...Ils sont pour moi les plus dangereux...Méfiez-vous si vous tombez sur de telles choses à l'avenir. La manipulation est un maître mot de ce genre de pouvoir en général. Dans mon monde, c'est une vertu très appréciée, mais pas par moi...Qu'avez vous donc joué comme musique en présence des Hollows ?"

Vego plongea son regarde dans celui de l'humaine et il attendit patiemment la réponse de cette dernière.
 ♪ La prima donna ♪
♪ La prima donna ♪
avatar



370 posts

Squatte depuis le 19/10/2015

21 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
24/100  (24/100)
XP:
3150/4400  (3150/4400)
Spécialité: Bringer Light



Dim 15 Nov - 19:16






Une première piste?


Kouyama Mitsuki & Nemero Vego




Sa réponse sembla faire mouche chez le hollow final à l'apparence de jeune homme, et Mitsuki se demanda si c'était parce qu'elle était improbable ou justement, le contraire. Il parla alors des dons sensoriels, qui apparemment, était prisé chez lui, et que les dons avaient toutes sortes de formes. Vego pensait que sa musique manipulait l’ouïe des hollows et les gardait à l'écart, mais si c'était le cas, alors ils ne l'observeraient pas ainsi, avec une telle fascination. La question vint finalement, qu'avait-elle joué comme musique aux hollows? Bonne question, elle ne s'en souvenait pas vraiment, à vrai dire. En fait, elle ne jouait pas, généralement, ses instruments étaient déjà rangé dans leurs étuis, et Mitsuki ne faisait que fredonner l'air qu'elle avait précédemment joué, pour enchainer sur un autre et ainsi de suite. Un véritable capharnaüm de mélodie, donc laquelle? Comment faisait-elle ça? Était-ce un chant en particulier? Ou bien simplement sa voix? Il fallait donc qu'elle fasse des tests, comme lors des cours de science, mais heureusement, ici, elle ne devrait pas utiliser de bec bunsen ou autres, juste sa musique. Mais d'abord prévenir son "enseignant" victime... cobaye?

"Et bien... il me semble que je chantonnais, peut-être étais-je accompagné d'un instrument, je n'ai pas plus de précision que cela... Mais peut-être en réessayant?

Mitsuki ne savait pas trop comment allait réagir le jeune homme à sa proposition de devenir cobaye. Techniquement, ce don était juste censé le maintenir à l'écart, donc il ne craignait rien, mais était-ce vraiment le cas? N'y aurait-il pas d'effets secondaires? Elle l’espérait. Il fallait bien l'admettre, Vego était quelqu'un d'agréable et d’honnête, ce qui changeait cruellement du monde dans lequel elle avait grandit. La jeune femme se releva, et constata avec surprise que le thé de son invité était toujours présent dans la tasse, avait-il fait semblant de boire pour lui faire plaisir? Un sentiment de compassion frôla le cœur e Mitsuki, alors qu'elle faisait quelque pas en direction d'un étui jusque là caché par la bibliothèque, celui d'un Erhu traditionnel. Elle attendait l'approbation de Vego pour s'en servir...




© Codage By FreeSpirit & modification by Angie



┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉


The Banshee


Good or bad?

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Dim 22 Nov - 23:04

Vego réfléchit pendant quelques secondes à la réponse de Mitsuki. Elle avait chanté ? Quelque part, l'Espada était curieux d'entendre la voix de la jeune femme. De ce fait, il saurait s'il s'agissait bien au final du pouvoir de cette dernière. Cependant, une petite voix vint l'avertir que si c'était effectivement la capacité de Mistuki, il serait affecté. Puis directement après, il pensa à la différence de force spirituelle. Malheureusement pour elle, l'humaine ne faisait clairement pas le poids contre un membre de l'Espada. Autrement dit, Vego ne prenait pas réellement de risque. Le pouvoir ne l'affecterait que très peu, et il serait sûr qu'il provenait bien de la voix de son interlocutrice. L'ex-Hollow la regarda de nouveau et la contempla. S'il avait été un humain, il aurait peut être tenté sa chance. Elle était vraiment spéciale, elle sortait de l'ordinaire, n'avait absolument pas conscience du danger. Bref, elle vivait la vie comme elle venait. Une excellente logique que Vego ne se rappelait pas avoir adopter lorsqu'il avait été un jour un humain. Il se perdit alors dans ses pensées et ce fut comme s'il était en train de revoir toutes les étapes de sa vie d'Hollow défiler. Il fut parcouru d'un léger frisson lorsqu'il se rappela les derniers incidents avant de devenir l'Espada qu'il était aujourd'hui. Secouant légèrement la tête, il revint sur le sujet dont il était question avec Mitsuki.

"Vous voudriez donc me prendre pour cobaye en chantant Mistuki ? Haha...Ce n'est pas un problème. Laissez-moi vous expliquer pourquoi. En fait, ce qui permet à votre pouvoir de se manifester c'est votre force spirituelle. Cependant, même si vous en possédez, j'en possède moi-même beaucoup plus. Ce qui me rend, entre guillemet, plus puissant. De ce fait, votre pouvoir ne m'atteindra que très peu, mais on pourra au moins savoir si c'est vraiment de votre voix qu'il s'agit. Alors allez-y, vous pouvez chanter quand bon vous semble !"

Vego finit son discours sur un sourire puis s'enfonça légèrement plus dans le sofa réellement confortable de l'humaine. Quand il aurait envie de piquer un somme dans le monde humain, il viendrait sans doute squatter cet appartement. Il pourrait être tranquille sans avoir à penser à rien. L'Espada se reconcentra donc sur Mitsuki qui allait surement chanter.
 ♪ La prima donna ♪
♪ La prima donna ♪
avatar



370 posts

Squatte depuis le 19/10/2015

21 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
24/100  (24/100)
XP:
3150/4400  (3150/4400)
Spécialité: Bringer Light



Lun 23 Nov - 0:33






Un don du ciel?


Kouyama Mitsuki & Nemero Vego




Durant les quelques secondes de réflexion que s'accorda l'arrancars après sa demande, Mitsuki se permit de l'observer à nouveau. Il était impressionnant de voir ce panel d'émotion traverser son regard, quand le reste de son visage restait impassible. Réflexion simple, puis poussée, controverse au sujet de la première, amusement, puis digression, souvenirs, douleur, regret. Un étrange sentiment s'empara du cœur de la jeune idole du classicisme, plus fort encore que de la simple compassion, c'était de la tendresse. Une tendresse proche de celle d'une parente, mais elle ignorait la raison de cela, était-ce le fait que la douleur des autres passait avant la sienne? Probablement... Finalement, il secoua la tête, semblant reprendre ses esprits, et répondit à son tour.

"Vous voudriez donc me prendre pour cobaye en chantant Mistuki ? Haha...Ce n'est pas un problème. Laissez-moi vous expliquer pourquoi. En fait, ce qui permet à votre pouvoir de se manifester c'est votre force spirituelle. Cependant, même si vous en possédez, j'en possède moi-même beaucoup plus. Ce qui me rend, entre guillemet, plus puissant. De ce fait, votre pouvoir ne m'atteindra que très peu, mais on pourra au moins savoir si c'est vraiment de votre voix qu'il s'agit. Alors allez-y, vous pouvez chanter quand bon vous semble !"

Ses explications l'avait satisfaite, elle ne pourrait donc pas lui faire de mal puisqu'il était plus puissant qu'elle. D'une logique imparable - du moins elle l’espérait. Mitsuki se dépêcha donc de récupérer l'étui de son Erhu traditionnel, dans un recoin de mur derrière la bibliothèque, et s'empressa de sortir l'instrument. Se saisissant du manche torsadé de l'instrument, elle se dirigea de nouveau vers le long canapé, mais se posa sur l'un des fauteuils qui faisait face à celui-ci, afin de faire face à son invité. Se tenant droite, elle cala l'instrument entre ses genoux, le gardant en appui sur le sol, et se saisit de l'archet de sa main droite. La jeune femme restait cependant indécise, que pouvait-elle faire comme morceau qui ne soit pas trop pompeux? Évidemment, le japonais était quelque chose de naturel ici, mais il ne représentait pas ce qu'elle était totalement... et si?



Et si, un morceau chinois révélait son véritable pouvoir? C'était plus que probable, après tout, elle était à moitié chinoise, et sa passion pour la musique s'était d'abord portée sur cette branche là de sa famille. Désormais prête, elle ignora les changements de positions de son invité, et très lentement, frôla la première corde de l'instrument traditionnel, créant un son doux et fragile, presque lointain. Cet instrument était l'un des rares à créer de la polyphonie naturellement, simplement par l'apport du tambourin de résonance sur le bas, quand bien même une seule des deux cordes était frottée. Descendant sa main sur la corde d'un millimètre à peine, elle en profita pour saisir la seconde avec son annulaire, et l'appui de l'archet dévia légèrement, donnant un son plus grave, mais toujours aussi lointain.

Très doucement alors, elle éleva sa voix dans une vocalise lente et haute. Dans un arpège descendant, deux notes remontèrent avant de finalement s'éteindre à nouveau, un travail très poussé sur son timbre, qui semblait lui même être filé avec la mélodie produite par l'instrument. Mitsuki planta inconsciemment son regard azuréen dans celui de son invité, et sa voix de soprano, plus claire encore, remplaça les sons par des mots d'une langue probablement inconnue à son hôte, un chant oublié, dans un chinois ancien.

"Chuan yue hong chen de bei huan chou chang...
He ni tie xin de liee lang..."


Mitsuki ferma alors les yeux, se concentrant sur le chant lui même, sortir un son alors qu'on aspirait l'air était quelque chose de très complexe qu'elle avait apprit à maitriser toute petite. C'est pourquoi elle ne vit pas le phénomène le plus étrange de toute sa vie se manifester sur sa propre main. Elle ne remarqua pas l'étrange amplification de sa voix, comme faite dans un microphone, ni l'étrange étincelle que l'alliance de sa mère produit alors. Le jeu sur les deux cordes se fit légèrement plus rapide, et les notes tremblantes s'enchainèrent elles aussi, alors que la voix de cristal de Mitsuki s'élevait dans la pièce tel un chant sacré. La pierre centrale de l'alliance s'illumina alors d'un doux halo doré strié de blanc, et l'ensemble semblait projeter la voix de Mitsuki sur Vego. Les pâles rayons de l'anneau semblèrent ensuite flotter autour de la jeune idole du classique, tandis qu'elle poursuivait avec douceur et passion, le chant asiatique qu'elle avait choisit.

"Ru guo ai you tie xin de liu lang
Gu wei le rong yan nan yi wang... Nan yi wang..."




© Codage By FreeSpirit & modification by Angie



┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉


The Banshee


Good or bad?

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Dim 6 Déc - 14:49

Vego regarda la jeune humaine sortir un instrument de musique. Il semblait appartenir à une aire ancienne, ou peut être se trompait-il. Toujours était-il qu'il n'avait jamais vu une chose pareille auparavant. Mitsuki s'assit ensuite sur un fauteuil face au canapé confortable dans lequel était l'Espada. Ce dernier s'installa un peu plus confortablement afin de mieux apprécier la musique qui allait lui être jouée. La musicienne commença alors à jouer et il l'ex-Hollow décida de rester très attentif. Après tout, avec son passé, il avait acquis une certaine méfiance, et avait appris à ne jamais sous-estimer les personnes face à lui. Même si sa force spirituelle était plus faible, le pouvoir de Mitsuki pouvait tout de même faire son effet. Celle-ci ferma les yeux puis joua de son instrument et commença à chanter. Dans un premier temps Vego ne ressentit rien. Puis, alors que le chant chinois s'élevait dans la pièce, certains phénomènes étranges commencèrent à se produire. La voix de la chanteuse devint amplifiée, comme si la puissance de ses cordes vocales s'était soudainement développée. Au niveau de sa main, une bague se mit à faire des étincelles mais Mitsuki ne sembla pas le remarquer le moins du monde. La pierre présente sur la bague se mit alors à briller d'un Halo doré qui semblait se diriger sur l'Arrancar, tout comme la voix de la demoiselle. Dans un premier temps, il pensa à se méfier de ce halo mais décida de se laisser atteindre. Après tout, son niveau de Reiatsu était bien plus élevé, il ne risquait pas grand chose...

D'un coup, il sentit une sensation de bien être qu'il n'avait pas ressenti depuis un bon moment. Lui qui avait le blues ces derniers temps, ce fut comme s'il s'était envolé. Il se sentait mieux, heureux, comme si sa tristesse et la douleur de l'évocation de son passé n'avaient jamais existé. Pourquoi ? Que se passait-il ? C'était donc là le pouvoir de Mitsuki ? Oui, ça ne pouvait être rien d'autre. D'un coup d'un seul, rien d'autre n'avait changé autour d'eux. Elle avait donc la possibilité d'ôter des sentiments comme la tristesse et la douleur aux personnes autour d'elles ? C'était donc pour ça que les Hollows ne l'attaquaient pas ! Cette femme les rendait heureux il n'avait donc aucune raison d'avoir envie de violence pour assouvir leur faim...Même si ce pouvoir n'avait pas réellement d'aspect "offensif", il avait le mérite de l'avoir sauvé plusieurs fois. Grâce à ce don, la jeune humaine pouvait être une alliée précieuse...Et puis, elle était évidemment talentueuse. Vego osait à peine imaginer le nombre d'heures qu'elle avait du passer à travailler sa voix ! Enfin, en même temps, elle vivait certainement grâce à sa musique, alors il valait mieux qu'elle soit talentueuse, sinon ça ne fonctionnait pas...L'Espada attendit qu'elle termine et il prit la parole :

"Votre pouvoir Mitsuki...Il vient effectivement de votre voix. Vous avez une sorte de pouvoir...comment dirai-je...Purificateur me semble être le bon terme. Je n'éprouve absolument plus aucune tristesse après vous avoir entendu chanter. Plus encore, voilà un bon bout de temps que je ne me suis pas senti aussi bien et je vous en remercie très sincèrement...Ensuite, c'est aussi la raison pour laquelle les Hollows ne vous ont pas attaqué. Ils se sentaient parfaitement bien sans avoir besoin de manger votre âme. Et laissez-moi vous dire que votre voix est très jolie. Enfin bref ! Lorsque vous avez chanté, cette bague à votre doigt s'est mise à briller. La pierre a produit un halo doré qui s'est plus ou moins dirigé vers moi par l'intermédiaire de votre chant. D'ailleurs, votre voix était très amplifiée, ça m'étonne que vous ne l'ayez pas remarqué ! Mitsuki, promettez-moi de chanter lorsque vous recroiserez des Hollows. Votre voix vous permettra de rester en vie, bien plus souvent que vous ne le pensez...Votre pouvoir est capable de contourner la puissance spirituelle pure, puisque j'ai moi même été affecté sans pouvoir rien faire..."

Pour le moment, Vego préféra s'arrêter de parler afin que son interlocutrice puisse bien digérer tout ce qu'il venait de raconter. Il attendit la réponse de Mitsuki dans un parfait état de tranquillité.

 ♪ La prima donna ♪
♪ La prima donna ♪
avatar



370 posts

Squatte depuis le 19/10/2015

21 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
24/100  (24/100)
XP:
3150/4400  (3150/4400)
Spécialité: Bringer Light



Dim 6 Déc - 20:14






La mélodie du bonheur


Kouyama Mitsuki & Nemero Vego



Avec la précision d'une chercheuse en nanotechnologie, Mitsuki tendit l'archet entre les deux cordes, laissant mourir la dernière note dans le silence devenu reposant des lieux. En rouvrant les yeux, elle constata que l'arrancars portait sur son visage une expression proche de la plénitude la plus totale. Que s'était-il passé? L’énergie avait-elle fait son œuvre sur lui malgré sa puissance phénoménale? La jeune femme se demanda si ce n'était pas là tout simplement son propre talent faisant effet sur lui, après tout, s'il était une créature surnaturelle, la véritable musique, le classique et le traditionnel, devait-être choses rares et précieuses à ses oreilles. Il sembla prendre conscience de l'émerveillement qui l'habitait désormais, et prit finalement la parole d'une voix sereine. Il annonça que le pouvoir venait de sa voix, et qu'il semblait être purificateur. Apparemment, il ne sentait plus aucune tristesse depuis lors, comme si elle lui avait apporté le réconfort final et souhaité. Surprise, Mitsuki haussa le sourcil droit, et fixa avec perplexité l'être surnaturelle à l'apparence humaine.

Il la remercia.

Ne lui laissant pas le temps de comprendre ses remerciements, il poursuivit alors sur le fait que c'était là la raison de l'incapacité des hollows à l'attaquer. Elle les rendaient heureux, et ils ne sentaient donc pas le besoin de dévorer son âme pour aller mieux. Entre deux paroles, Nemero glissa un compliment sur sa voix, et Mitsuki ne pu s’empêcher de rosir légèrement, alors qu'il poursuivait de nouveau, lui parlant cette fois-ci de sa bague. Elle se crispa. L'anneau, cette alliance, était l'héritage de sa mère, et maintenant, il venait lui dire que c'était de là que venait son pouvoir? C'était purement irrationnel, si c'était le cas, alors sa mère aurait dû pouvoir en disposer, non? Il disait que la pierre de lune avait produit un halo doré qui s'était alors mêlé à sa voix pour aller vers lui. Mais la chose la plus surprenante, fut lorsqu'il avoua que cela avait amplifié sa voix. C'était impossible, elle n'avait strictement rien remarqué, c'est comme à chaque concert, lorsqu'elle était devant le micro et... Et voilà... Par habitude, elle n'avait pas fait attention, elle s'était habituée à sa voix amplifié par un microphone, elle en avait oublié sa voix naturelle, et voilà pourquoi elle n'avait pas remarqué l'amplification. Si elle avait eut moins de respect pour son Erhu, Mitsuki se serait tapé la tête avec le marteau de résonance.

"Mitsuki, promettez-moi de chanter lorsque vous recroiserez des Hollows. Votre voix vous permettra de rester en vie, bien plus souvent que vous ne le pensez...Votre pouvoir est capable de contourner la puissance spirituelle pure, puisque j'ai moi même été affecté sans pouvoir rien faire..." Ajouta-t-il, avant de rester silencieux un temps.

C'était à la fois une mise en garde et un conseil amical, il avait de la chance cependant, Mitsuki n'était vraiment pas prête de se laisser mourir bêtement. Elle avait déjà un cœur pourrit, ce n'était donc pas un hollow masqué qui allait prendre son âme aussi facilement. Un faible sourire amer se dessina sur ses lèvres de manière fugace, alors qu'elle reprenait un visage neutre. Lentement, elle se leva du fauteuil, et alla ranger l'instrument traditionnel avec soin. Ce faisant, elle déposa l'étui contre le mur, et revint vers son hôte tout en jouant légèrement avec l'anneau à son doigt. Une question demeurait cependant, pourquoi ce don provenait-il de l'alliance de sa défunte mère? Certes, il avait en quelque sorte un lien avec elle, puisque le don s'activait lorsqu'elle chantait, et que sa voix était elle aussi un héritage de Sue Yong, chanteuse des Starlights. Décidément, sa famille avait réellement un lien étroit avec la musique!

"Vous savez, je doute craindre quoi que ce soit finalement, après tout, je n'ai pas cessé de chanter depuis que je sais le faire..." Elle lui sourit avec douceur, avant de se rasseoir à ses cotés et de grignoter un biscuit. "Mais c'est gentil à vous de vous soucier ainsi pour moi... surtout alors que nous ne nous connaissons pas et que je vous ais littéralement agressé avec de la farine !"



© Codage By FreeSpirit & modification by Angie



┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉


The Banshee


Good or bad?

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Mer 9 Déc - 4:01

Bien ! Mitsuki ne comptait pas s'arrêter de chanter en présence de Hollows. De ce fait, elle n'aurait pas besoin d'une surveillance constante, sauf si un Arrancar en avait après elle...Même si son pouvoir était impressionnant, une personne prête à la tuer, ou ayant reçu l'ordre de le faire, irait jusqu'au bout de son acte...De plus, Vego était certes dans le top trois de Las Noches, mais rares étaient les Espadas ayant son comportement. Les autres auraient tué l'humaine sans pitié...Le passé de l'ex-Hollow était responsable de son comportement. En fait, il détestait ôté une vie sans raison. Il avait un comportement proche de celui des Shinigamis mais n'en était pas un. Certes, il en avait déjà tué plusieurs, mais après les avoir mis en garde. Ces derniers ne cessaient de le menacer. Il en allait donc de sa propre survie de se débarrasser de ces gêneurs. Enfin bref, il était en train de se perdre dans ses pensées tandis que la jeune humaine grignotait un biscuit à ses côtés.

Vego se concentra afin de vérifier si le Shinigami de tout à l'heure rodait encore dans les parages. Heureusement, il n'en était rien. Il aurait eu horreur de devoir l'éliminer devant Mitsuki...Elle le prendrait certainement pour un barbare sans cœur et complètement fou. Après tout, elle avait imaginé que c'était un paparazzi...C'était vraiment une jeune femme tout à fait singulière. L'Espada avait enfin pu avoir un contact avec l'espèce humaine. Finalement, elle n'était pas du tout comme on lui avait décrite. Certes, leur Reiatsu était réellement faible, mais ils possédaient d'autres forces. Leur vision du monde était totalement différente. Ils ne portaient pas d’œillères, et personne ne leur dictait leur conduite. Ils avaient certes des lois à respecter, mais ne faisait pas un travail ingrat qui consistait à ôter des vies. Le Tercera soupira...Il avait accepté de devenir un Espada pour plus de sécurité et d'équilibre dans sa vie. Avait-il réellement fait le bon choix ? Bah, l'avenir le lui dirait...Une chose était sure, il ne laisserait pas quelqu'un s'en prendre à la jeune Mitsuki. Elle avait bien du chemin à faire avant d'abandonner ce monde. Se redressant légèrement dans le canapé afin de ne pas s'endormir, Vego prit la parole.

"Vous êtes courageuse, Mitsuki. C'est un très de caractère que très peu de gens possèdent. Essayez de le garder. En fait, je n'ai aucun soucis à me faire pour vous. Si vous continuez de chanter, rien ne vous arrivera. En règle générale, aucune personne de mon rang ne vient tuer les humains. Beaucoup vous considèrent comme faibles, sans intérêt, et il serait dommage de priver les Hollows de leur repas. Sinon, ils se dévoreraient encore plus entre eux et qui sait, on pourrait avoir quelques rivaux là d'où je viens si ce cycle était brisé. Bon, effectivement, nous venons à peine de nous connaître. Ce n'est pas une raison pour vous faire du mal juste à cause de votre petite maladresse. Certains des miens auraient été capables de le faire...Mais ce n'est pas dans mon état d'esprit. Finalement, plus le temps passe et plus je m'aperçois que j'adopte plus ou moins une vision de Shiniagmi, hahaha...Quelle ironie pour ma race. Je suis le troisième plus puissant représentant des Arrancars. C'est le nom de mon espèce. Le top dix des Arrancars se nomme l'Espada. Je ne connais pas encore tous mes collègues puisque je n'ai été qu'assigné récemment à ce poste. Retenez bien ces noms, Mitsuki. Si vous croisez des Espadas ou même de simples Arrancars, ne vous frottez surtout pas à eux si je ne suis pas dans les parages. Dites-vous bien que je suis une exception."

Marquant une courte pause, Vego reprit sa tirade en changeant de sujet.

"Dommage que je ne puisse pas goûter le thé et les gâteaux. Ils ont l'air délicieux !"

Vego regarda par la fenêtre. Le soleil brillait encore. Cette journée lui avait été bénéfique. Il y avait si longtemps qu'il n'avait pas éprouvé un tel sentiment...
 ♪ La prima donna ♪
♪ La prima donna ♪
avatar



370 posts

Squatte depuis le 19/10/2015

21 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
24/100  (24/100)
XP:
3150/4400  (3150/4400)
Spécialité: Bringer Light



Mar 15 Déc - 17:50






Souvenir d'une journée mémorable


Kouyama Mitsuki & Nemero Vego



Aux alentours de vingt-et-une heure, Mitsuki reposa son archet, rangea le violon en bois de rose dans son étui, et le déposa sur la table avant de se rendre à l'étage. En grimpant l'escalier, elle repensa à sa drôle de rencontre dans la journée. Si elle ne s'était pas du tout attendue à croiser un jeune homme - ou du moins le percuter avec ses courses - la suite et leur discussion avait été plus qu'improbable dans son esprit.  Lorsque la jeune femme atteignit la porte de la salle de bain, elle se rappela que son invité imprévu y était passé pour nettoyer ses bêtises. Elle s'était rendue véritablement ridicule, jamais au grand jamais elle n'aurait agit ainsi, mais finalement, ce n'était pas plus mal. Recouvrir le jeune homme d'ingrédients à pâtisserie lui avait permit de le ramener chez elle, et donc de faire plus ample connaissances, et ainsi, de découvrir la vérité. Mais si aujourd'hui, elle était passée sur plusieurs degrés émotifs, la rencontre avec le shinigami avait été la chose la plus effrayante qui soit. Un léger rire la secoua alors qu'elle fixait son reflet dans le miroir au dessus du lavabo. Cette journée avait été bien plus riche en émotion que la plupart des ses grandes victoires musicales. Elle avait découvert qu'elle pouvait facilement gagner un match de frisbee - testé sur le shinigami - que tout le monde ne voyait pas ce qu'elle voyait, et surtout, qu'elle était plus ou moins spéciale.

Elle avait un don.

Mitsuki se brossa les dents, retira le léger maquillage de la journée, et se changea avant de retourner dans sa chambre. Et dire qu'il lui avait fallut plus de deux ans pour comprendre le fonctionnement de cette ville... du monde. Un mince sourire fleurit sur ses lèvres pâles, si les shinigamis, les hollows et les esprits existaient, y avait-il une chance pour que les contes qui avaient bercés son enfance soient aussi véridiques? Probablement... Mais si la plupart de ces contes finissaient mal, c'était surement parce que personne n'avait jamais tenté de retourner la situation à leur avantage... Mais pourquoi? Ce monde était bien assez triste comme ça, alors pourquoi ne pas sourire? Pourquoi achever des contes ainsi? La jeune femme, assise en tailleurs sur son lit, ne comprenait pas. Son regard azuréen dévia alors sur l'alliance de sa mère, la source de son pouvoir, un apport d'euphorie? Comment cela fonctionnait-il réellement? Nemero Vego n'avait pas été très clair là-dessus, il avait juste dit que c'était un pouvoir sensoriel et que cela l'avait rendu heureux, mais au-delà de cette idée simple, comment cela fonctionnait? Et surtout, quand avait-elle développé cette habilité?

Perdue dans ses pensées, la douce Mitsuki ne fit pas attention au léger éclat scintillant de l'anneau en question, et seule une étrange lourdeur sembla la ramener sur terre. Elle se força à tousser, pensant que peut-être, elle aurait prit froid, mais cela ne changea en rien la sensation. Irritée, la jeune femme retira la mince tresse qui gardait son front libre, et ce fut un déluge de mèche brune tout autour d'elle. Vraiment, elle aurait bientôt les cheveux aussi longs que ceux de sa mère sur les dernière photos de celle-ci. Secouant la tête pour chasser les images de sa mère loin de son esprit et, espérant faire partir cette impression de malaise, Mitsuki se saisit de sa brosse à cheveux, posée sur la table de chevet, et commença à brosser lentement sa chevelure brune. Par habitude, elle se mit à chantonner un des derniers morceaux travaillé. Sa voix douce et lente sembla imprégner l'air de la pièce, et Mitsuki ferma les yeux, se concentrant sur sa tache première - démêler ses cheveux. Plusieurs fois, elle se remémora le regard de l'arrancars alors qu'il franchissait sa porte et s'éloignait à reculons. Il était apparu encore euphorique de leur rencontre. Peut-être le reverrait-elle un jour? Un autre sourire amusé allait se dessiner sur ses lèvres lorsque la sensation d'étouffer se fit plus forte. Et Mitsuki cessa tout mouvement, inquiète.

La brune posa une main fébrile contre son cou, et mesura son pouls, légèrement irrégulier, mais vif, et aucun raté. Étrange, commenta-t-elle. Un profond soupir franchit ses lèvres, et elle reposa la brosse sur sa table de chevet, avant de se glisser sous les draps de son lit. Se penchant, elle éteignit la lumière, et se plaça sur le coté pour entamer sa nuit. Les yeux clos, et plongée dans la douce pénombre de sa chambre, Mitsuki ne vit pas la pierre de lune, ornement de l'alliance de sa mère, se tinter légèrement d'une couleur mauve. La seule différence qu'elle pu noter, fut cette présence de regrets inconnue au fond de son cœur, regret et peine. Mais ne connaissant pas leur origine, et épuisée de sa journée, la jeune femme ignora ceux-ci, et se jura de faire un tour chez un médecin dans la semaine. Les paupières closes, la jeune idole du classique finit par s'endormir, ses rêves entrelacés par des visions de son enfance et sa journée. Comment pouvait-elle savoir que son pouvoir, dont elle ignorait l'existence jusqu'à cette après-midi, avait un effet différent sur elle? L'arrancars n'avait rien dit à ce propos, du moins elle n'en avait pas le souvenir.

Mais peut-être, est-ce cette connaissance légère de son pouvoir qui la guidera vers de nouvelles aventures? Qui sait...



© Codage By FreeSpirit & modification by Angie



┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉


The Banshee


Good or bad?

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



posts

Squatte depuis le

piges








Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Char à voile grot pour gorkamorka
» le retour de la marine à voile
» Le Mini-jeu : Comment élever un monstre
» Appel à lever le ban et l'arrière-ban
» Ondulant sous le vent... [1st entraînement, Nuage de Voile]