Event majeur n°1 : Réveil Ensanglanté (Groupe 4 [Byakuya / Hideaki / Shirome])
Game Master / Générateur de PNJ
avatar



222 posts

Squatte depuis le 13/07/2014

piges







Ven 30 Oct - 21:51


Une série de meurtres plus ou moins brutaux s’est produite au Seireitei durant la nuit. Au matin, les Shinigami tentent d’évaluer les dégâts, mais aussi la menace. Alors que les premières mesures de sécurité sont prises, la sixième division est alors chargée d’enquêter sur place pour pouvoir ensuite en faire le rapport au So-Taichô qui prendra à son tour les décisions adéquates. Des Shinigami chanceux témoignent d’avoir brièvement vu des individus assez étranges vêtus de blanc au visage dissimulé rôder non loin des lieux des crimes il y a déjà un bon moment, tandis que les cadavres se font encore consumer par des sortes de petites flammes bleues dans des lieux vierges de dégâts collatéraux. Parmi les cadavres identifiables, une certaine Hoshiyo Megumi, roku ban tai roku seki, gît sur le sol avec le Zanpakutô en main, percée d’un trou béant en plein cœur.



Ordre de post
Kuchiki Byakuya - Kuroko Hideaki - Rensei Shirome

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Le messager de l'au-delà ~
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-new-destiny.forumactif.fr
Le cerisier Blanc
Le cerisier Blanc
avatar



888 posts

Squatte depuis le 21/07/2014

34 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
10700/18000  (10700/18000)
Spécialité: Kidô



Mar 3 Nov - 16:33



Tout était bien trop calme visiblement au sein de la Soul Society. Depuis la guerre, rien ne semblait vouloir se dérouler. Bien que notre noble avait prit pour habitude de s’entraîner chaque jour, désirant s'améliorer encore et toujours. Se reposer sur ses lauriers n'était plus vraiment son optique. Cependant, bien que plus ouvert envers ses hommes et sa famille, il restait en lui cette cicatrice. Cette sensation qu'il n'était pas encore à la limite de ce qu'il pouvait faire. Mais ça.. cela restait secrètement enfuit en lui même. Plus proche de ses officiers, il percevait bien mieux la vision de sa Division et ses lacunes. Mais ce jour.. c'est une enquête bien troublante qui sonna à sa porte... Voilant son regard, le Roku Ban tai Taicho avait réclamer la présence de deux de ses subordonnés, Rensei et Kuroko. C'est deux là étaient assez récent en son propre commandement et il était temps de les mettre un peu plus dans le bain. Bien que pour le moment, le noble capitaine avait quand même de bon retour à leur sujet. Le matin était à peine entamé.. quand il es attendit dans la coure pour partir sans délai. L'enquête allait donc commencer...dans une zone du Seireitei, qu'il n'avait pas pour habitude de passer. C'était tout de même assez rare une telle.. chose au sein même du Gotei Treize.. de quoi faire ressentir une gravité presque trop lourde. Ceci.. n'était pas bon signe.

Une fois sur place, Le chef de clan ressentit dès lors l'odeur écœurante de la graisse et de la chaire brûlée. Pas de quoi aider à digérer le thé du levé. Cela étant dit. .il y avait De quoi faire en sorte que la Sixième en fasse une affaire personnelle.. surtout quand le regard anthracite de Byakuya s'attarda sur son ancienne subordonné. Ses paupières se voilèrent une seconde.. peut être deux, avant que dans son esprit cartésien, il mettait cela un instant de côté.. se concentrant sur l'enquête. Pour ne rien rater, il fallait penser qu'une scène de crime était tridimensionnel. Le sol, les côtés.. et le plafond..


Soka…  

Mumura-t-il alors qu'il se rapprochait.. tout semblait propre.... limpide... il n'y avait que les corps qui avaient souffert. Tout ceci donnait à croire qu'on avait prémédité cela , Tout avait été comme calculé. Ça n'avait pas l'air d'être du hasard.. ou de la surprise. Signe donc.. qu'on avait épier les lieux et ce qui était plus inquiétant dans les faits, c'est de savoir qu'on avait pu venir jusqu'ici. Alors soit on avait à faire à des shinigamis rebelles soit à des ennemis plus coriace, qui ont su duper la vigilance des gardiens des portes. L'air du Roku Ban Tai Taicho se fit encore plus grave sous sa chevelure d'ébène. Il se pencha pour effleurer le cadavre de Megumi, gardant de la suie sur ses phalanges...l'odeur nauséabonde agressant alors ses sens.. C'était encore chaud.. sans parler de ces flammes..L'ennemi n'était pas loin... et mieux ne valait pas attendre la prochaine attaque. Ceci semblait peut sage. D'ailleurs certains témoins avaient parler d'avoir aperçu des gens en blanc... Cela.... ne ressemblait donc pas à des Shinigamis.. mais curieusement à des arrancars. C'était un peu stupide..Une fois de plus sa voix se manifesta.. atone et grave..

Je veux que vous soyez sur vos gardes. L'ennemi est peu etre ne train de nous épié.

Ceci restait probable..Mais mieux valait être prudent. S'avançant dans la scène du crime, il tenta de voir ce qu'aurait quand même pu délaisser les agresseurs.. une trace de pas... du sang.. un bout de tissu. La scène révélait que les hommes s'étaient défendu.


┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉



Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



36 posts

Squatte depuis le 18/12/2014

27 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
65/100  (65/100)
XP:
1650/10500  (1650/10500)
Spécialité: Zanjutsu/Armes



Dim 8 Nov - 21:34

Tiens, il s’attendait à faire ses exercices et devoirs quotidiens, la routine, mais non. Encore un problème à la Soul Society ? Avec les derniers évènements s’y étant produits il y a quelques temps, en effet, ça ne devrait plus trop surprendre, même si, au fond, Kuroko espérait être tranquille le plus longtemps possible. Non pas qu’il était paresseux, mais penser à la guerre lui rappelait la mort de ses camarades, à cause de lui en grande partie, étant plus absorbé par les combats qu’il menait qu’à faire attention aux autres.


Mais il semblait que ce soit vraiment important cette fois, suffisamment pour que ce soit le Roku Ban tai Taicho qui le convoque. Qu’est ce qui avait bien pu arriver pour que ce soit Byakuya en personne qui s’y mette ? Répondant alors à la convocation, il salua son supérieur, avant de constater avec une légère surprise la présence de Shirome.

Ceci fait, Byakuya les amena à une zone du Gotei 13, ou Kuro ressenti une odeur désagréable lui agresser les narines, de la chaire carbonisée.
S’approchant davantage, le shinigami fut surpris, puis horrifié en voyant la scène qui s’offrait à lui. Encore plus lorsqu’il reconnu, malgré l’était du corps, un membre de la Sixième. Il sentit alors une main se poser sur son bras et le serrer. Regardant, il vit que c’était Shirome, elle devait l’avoir reconnue elle aussi, se souvenant qu’elle était amie avec la défunte si ses souvenirs ne lui faisaient pas défaut.


Elle finit par le lâcher, avant d’entendre Byakuya qui, toujours impassible, observait les alentours. Faisant de même, Kuro avança et se pencha légèrement sur le corps, vérifiant plus en détails les blessures autres que les brûlures. Ce ne serait pas une mince affaire, mais il fallait en être sur. Elle semblait avoir essayé de se défendre, mais apparemment, il était déjà trop tard pour elle à cet instant.

Celui ou ceux qui lui avaient fait cela avaient certainement bien préparé leur coup, d’ailleurs, à par autour du corps, aucun dégât aux alentours. Le Roku Ban tai s’exprima alors, le prévenant, ainsi que Shiro, qu’il était fort possible que l’ennemi les observe en ce moment.
Se redressant calmement, Kuroko contourna le cadavre et alla observer les environs. Trouver des traces semblait peu probable, mais ce n’était pas ce qui l’importait, en fait, il préférait rester non loin de Shirome, au cas où les meurtriers ne tentent de les avoir par surprise.

Peu de chance, maintenant qu’ils étaient tous très attentifs sur la possibilité d’être attaqués. Rien, aucun signe, pas même un bout de tissu visible. Ces assaillants devaient attendre une ouverture. Devait-il tenter de la leur offrir pour les faire réagir ?

Voir le profil de l'utilisateur
ϟ  Éclair blanc ϟ
ϟ Éclair blanc ϟ
avatar



548 posts

Squatte depuis le 15/11/2014

23 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
59/100  (59/100)
XP:
7000/7900  (7000/7900)
Spécialité: Kidô



Mer 11 Nov - 13:23

 
réveil ensanglanté
 

feat  Kuchiki Byakuya, Kuroko Hideaki


Shirome s'était réveillée avec un drôle de préssentiment. Comme si quelque chose n'allait pas. Ce qui ne s'arrangeait pas lorsqu'elle arriva à sa division :  elle fut directement convoquée par Kuchiki Taichô pour aller à l'extérieur. La nuit avait été mouvementée et pas uniquement dans les rêves de la petite blanche mais surtout à l'extérieur de la Soul Society.  Cette nuit, il y avait eu des morts. En arrivant sur place, elle eu la petite surprise d'y voir aussi son ami, Hideaki, le 3ème siège. Elle fut étonnée d'être choisie alors qu'il aurait pu prendre des shinigamis plus anciens. Cela dit vu l'état de la situation et malgré  son air  agréable et ses saluts respectueux son sourire et sa joie habituelle étaient parties pour laisser place à une mine sérieuse.

Que l'on s'en doute ou non, Shirome était une personne très sérieuse, ainsi, elle se contentait de marcher à coté d'Hideaki le temps d'arriver… sur les lieux. Byakuya fut le premier à s'avancer. L'horreur qu'elle avait sous le yeux n'était pas descriptible. L'odeur lui donnait envie de vomir. Elle observait son Taichô un moment avant qu'il ne se décale et que pire ne se fasse dans la tête de Shirome. Elle eu un haut-le-cœur et elle s'en voulu quelques secondes de cette faiblesse mais… Etait-ce vraiment de la faiblesse… ? Le corps de Megumi gisait là, encore dévoré par l'attaque. Elle ne l'avait qu'entre aperçue, aider à ramasser des feuilles ici et là, mais elle l'avait vue, elle lui avait parlé, et elle était de sa division.

Inconsciemment elle serra la veste de son ami de la main gauche. Avant de remonter les yeux vers lui, croisant son regard, lui montrant sa tristesse avant de le lâcher. Elle devait rester forte. Elle souffla un peu et s'approcha doucement du cadavre de Megumi alors que les deux hommes s'en éloignait, regardant elle et son zanpakutô planté à ses côtés. Elle s'était défendue. Etait-ce là, la mort de tout shinigami ?  Shirome s'y attendait évidemment. Pour elle-même, elle aurait pu positiver, mais pour les autres cela lui était évidemment impossible. Mentalement, elle présentait simplement ses respects. Elle ferait mieux durant la cérémonie.

Evidemment Shirome était durement touchée par la mort de chacun d'entre eux, mais surtout de les voir ainsi, pour se rassurer, elle se disait qu'au moins ils n'étaient pas morts sans se battre. Enfin, vu que cela n'avait pas attiré grand monde cela avait du être fait très rapidement, soit déloyalement, soit les adversaires étaient très puissants. Elle se demandait si ce n'était pas les deux, car pour venir ainsi à la Soul Society.. Sans être vu… Sans que le reiatsu étrange ne se fasse remarquer… Les témoins ayant vu des gens vêtus de blancs écartaient l'hypothèse des shinigami mais se rapprochait de celle des arrancars… Mais pourquoi les arrancars feraient cela ? Et comment des arrancars passeraient les portes sans se faire remarquer ? C'était probablement possible mais dans ce cas…

Pourquoi ne pas tuer les témoins ? Ils auraient eu clairement la force de le faire, comptaient-ils sur la colère des shinigamis pour faire des actes irréfléchis ? Pour se diriger vers les arrancars ?

Shirome fut sortie de ses pensées par la voix de Byakuya qui leur demandait de rester sur ses gardes. Elle hocha simplement la tête portant sa main sur Raitei qui calmait l'esprit tourmenté de Shirome avant de se décaler elle aussi : elle ne devait pas rester devant les cadavres. Elle s'éloignait de quelques mètres, observant les environs avant de demander :

«  Taichô ?  ...ces flammes bleues… Devrions-nous joindre la 12ème division   pour qu'ils prennent un échantillon ?   Cela pourrait nous éclairer.. sur la nature de nos assaillants… non ?  »

 

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Le cerisier Blanc
Le cerisier Blanc
avatar



888 posts

Squatte depuis le 21/07/2014

34 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
10700/18000  (10700/18000)
Spécialité: Kidô



Lun 16 Nov - 12:34




Silencieusement, Byakuya  cherchait ne serait ce que des traces de pas... mais tout ce qu'il trouva c'était des pavés assombrit par l'effet des flammes et de la chair. Une attaque à distance donc...c'était une hypothèse plausible. Notre capitaine tâchait de rester professionnel.. rien que son aspect gardait un air impassible. Mais en lui même il était en colère. Qui avait pu s'en prendre à ses hommes, pour quelle raison ?.. lui faire commettre une erreur ?.. où simplement un avertissement ?   Il y aurait encore des traîtres dans leur rang pour que tout ceci ce passe en un tel endroit ?.. un lieu aussi protégé ?.. Évitant soigneusement de ne pas salir la scène du crime, le noble Roku Ban Tai Taicho , fixa un instant ses deux subordonnés.  A première vu, Shirome paraissait bien pâle, presque malade. Mais même Byakuya ne le lui reprochera pas. Ce qu'ils avaient sous les yeux était une horreur sans parler.. qu’elle avait du reconnaître certains des corps. C'étaient leur compagnons de combat. Ceci n'était point acceptable. Une fois de plus, son regard couleur acier, se perdit sur ces cadavres calcinés à l'expression crispés. Les flammes bleu les léchaient encore.... Et l'un de ses deux comparses soumit une idée non loin d'être sotte.  Les particules spirituel s'étaient certainement inscrites dans les chaires à présent.. Les flammes qu’elles s'éteignent ou non n'avait pas d'importance.

Il serait judicieux de faire transporter les corps, mais pas avant d'avoir tout relevé de la scène de crime.  Vous serez responsable du message à envoyer à la Douzième pour s'assurer que tout soit prêt pour recevoir les corps.  

En lui donnant cette responsabilité, il l'obligeait à se reprendre et faire en sorte que l'on retrouve les assassins... C'était la seule façon de rendre hommages aux victimes ici présentes. Ce faisant, quelque chose attira son regard, alors qu'il contemplait ce spectacle macabre. Ça donnait presque envie de vomir, mais c'était mal connaître Byakuya qui était passé maître dans le contrôle de soit. Lentement il se pencha vers le corps de ce qu'il semblait être encore un homme et observa sa main refermer.. comme s'il avait chercher à se débattre.. entre ses phalanges presque osseuses, il nota alors ce tissu.. blanc ?.. A moins d'être un capitaine ou un scientifique de la Douzième Division, nul ici.. ne portait ce genre d'affaire de cette.. couleur.. attrapant un plastique cacher à son haori, il vint s'en saisir avec.. et l'enferma dedans. Ainsi aucune preuve ne sera gâchée.  Ce sera.. la première analyse. Se relevant à peine, le Taicho glissa son attention sur Kuroko. Ce dernier paraissait moins fébrile que Shirome. Mais le noble n' »tait pas dupe. Cette situation touchait tout le monde... même lui.  

Je voudrais que vous interrogiez les témoins de la scène. Jusque là nous n'avions que des brides d'informations  et probablement des rumeurs, avant que nous ne parvenions sur les lieux. Je voudrais que nous puissions faire le trie dans tout ceci.

Quand à lui.. il s’éloignait déjà un peu, comme s'il s'attendait à rien d'autre qu'une obéissance sans borne à ce sujet.En vérité.. il se contenta simplement de prendre de la hauteur.. afin d'avoir une vu complète sur toute la scène. Il y avait une tour non loin de là. Juste un peu plus loin sur la gauche. Un endroit parfait pour une vue d'ensemble.  Il y avait peut être quelque chose qui leur échappait encore.. et puis.. ne dit on pas que souvent. Le meurtrier rôde autour de son propre crime ?... usant de plusieurs shunpo, Byakuya gravi la petite tourelle et surplomba la scène... la grosse tâche noire était significative... et il pouvait parfaitement reconnaître ses deux subordonnés. Le vent toute fois, lui rapportait par moment les odeur du sol.. une senteur de feu... et de mort. Est ce un  avertissement ?... Cette attaque était propre... mais pas assez visiblement.. car quelque chose de bleu vint alors attirer sa vue inspectrice.. là... dans le coin d'un mur... Fronçant des sourcils, le noble quitta son perchoir pour faire signe discrètement à ses deux hommes de le suivre.  Juste dans l'angle.. se trouvait une flèche... de couleur bleu. Ça par contre.. c'est loin d'être le symbole des shinigamis.. on pouvait donc oublier cette piste...  


┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉



Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



36 posts

Squatte depuis le 18/12/2014

27 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
65/100  (65/100)
XP:
1650/10500  (1650/10500)
Spécialité: Zanjutsu/Armes



Lun 23 Nov - 18:18

Rien, rien à l'horizon, et encore moins une quelconque indication de ce qui avait bien pu se passer ici. Shirome parla à leur supérieur et proposa de laisser l'analyse de la scène à la Douzième division. Pourquoi pas, même si il espérait ne pas croiser le Taicho de cette unité. Le peu de fois ou il l'avait croisé, il lui avait fait froid dans le dos.
Puis vint son tour, Byakuya lui ordonna d'aller interroger les témoins et vérifier si il pouvait en tirer des informations utiles pour leur enquête. S'exécutant, Kuro alla voir les shinigamis gardant les témoins, leur disant qu'il avait besoin de les interroger pour les besoins de l'enquête.
Plusieurs personnes, une bonne dizaine de minutes pour toutes les interroger, savoir si elles ont vu quelque chose, si elles ont pu voir l'agression, l'agresseur, ne serait-ce qu'une ombre trahissant la présence d'un assaillant.

Mais rien, rien du tout. Impossible d'avoir plus d'informations que celles qu'ils avaient déjà. Il ne leur en voulait pas, mais le shinigami était légèrement agacé par le fait de ne pas réussir du tout à trouvé des informations valables.
Il insista un peu malgré tout, avant de retourner voir la scène de crime et ses alentours à nouveau.
C'est alors qu'il vit Byakuya qui lui fit signe, et de manière discrète, de le rejoindre. Jetant un coup d'oeil rapide à Shirome, il s'assura que cette dernière avait aussi compris, et usa alors du shunpo à son tour pour rejoindre son taicho.
Sur place, il vit la raison de l'appel de son supérieur. Enfin un indice, et non des moindres. Cette flèche bleue, certainement que la victime avait été tuée par des armes du même type. Mais une telle arme.


"Serait-ce..."

S'approchant, il analysa un peu plus la flèche. Tout indiquait pour lui que cela ne pouvait provenir que d'un seul groupe. Mais ça semblait illogique.

"Les seuls responsables que nous connaissons pour utiliser ce genre d'arme... Serait-ce possible ?"

Evidemment, il pensait aux Quincys, après tout, il avait pu étudier le sujet pendant ses classes à l'académie. Mais quelque chose le gênait.

"Mais le seul Quincy que nous connaissons, c'est celui qui accompagne le ryoka, Ichigo Kurosaki. A moins que ce n'en soit un autre, pourtant, à part lui, il ne devrait plus y en avoir. Ce n'est pas très logique."

Le shinigami réfléchit un peu, mais il n'arrivait à rien actuellement. A vrai dire, cette découverte et ce qu'elle impliquait semblait tiré par les cheveux à première vue.

"Qu'est ce que vous en pensez, Taicho ?"
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ  Éclair blanc ϟ
ϟ Éclair blanc ϟ
avatar



548 posts

Squatte depuis le 15/11/2014

23 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
59/100  (59/100)
XP:
7000/7900  (7000/7900)
Spécialité: Kidô



Lun 23 Nov - 20:24

 
réveil ensanglanté
 

feat Kuchiki Taichô & Hideaki  


Ce n'était pas vraiment être fixée par son Taichô qui gênait la petite blanche en ce moment mais plutôt… La raison.. elle était probablement devenu bien pâle à la vue de tout cela, de cette horreur.. Cependant elle ne pouvait pas ne pas se dire qu'elle en avait le droit. En plus d'être une toute jeune shinigami et bien que sérieuse Shirome était sensible, encore plus à ce genre de chose, et encore plus lorsqu'il s'agissait de ses compagnons de la 6ème division.  Byakuya ne lui disait cependant rien, ce qui la confortait dans sa pensée, c'était juste qu'en tant que Taichô il devait donner l'image de quelqu'un qui n'était que peu toucher, quelqu'un de fort derrière lequel la division pourrait se retrancher.  Être capable de donner les directives à ses subordonnés même avec des corps calcinés à côté. Suite à la proposition de Shirome c'est ce qu'il fit sans attendre.

Ainsi il lui confiait la responsabilité d'envoyer un message à la douzième division tout en précisant que cela se ferait après qu'ils aient tout relevé sur la scène de crime. Shirome s'inclina doucement avant de dire, retrouvant presque sa vigueur naturelle.

«  Je m'occupe de cela, Taichô !  »

Elle ne mis pas plus que quelques secondes pour disparaître et se diriger vers sa propre division, histoire d'aller chercher des Jigokuchô. Ils avaient fait l'erreur de les oublier, hum, ce n'était pas très intelligent de la part de Shirome. Tout en s'y rendant, elle restait vigilante, si jamais quelqu'un avait attendu une opportunité spécifique pour attaquer quelqu'un, vu que Byakuya les avait mis en garde quelques minutes auparavant.  

Se dirigeant vers l'endroit ou elle savait que Rikichi gardait quelques papillons, elle en prit quelques uns et se dirigeait à nouveau rapidement en direction de la scène de crime. Son voyage n'avait pris que quelques minutes au total, et lorsqu'elle revint, Byakuya n'était plus présent, elle sentait néanmoins son reiatsu en hauteur, et son ami Hideaki était un peu au loin, interrogeant les témoins. Shirome semblait plus calme et mentalement elle remerciait son Taichô de lui confier quelques tâches pour la concentrer sur l'instant présent, elle aurait bien assez de temps pour ruminer plus tard, bien malheureusement. Sauf si elle se lançait corps et âme à la recherche des meurtriers ou dans ses dossiers, mais ce n'était pas forcément la meilleure idée du siècle… malgré le fait que cela lui ressemblait.

Prenant un papillon sur son doigt elle se contentait d'envoyer le message avant de laisser le papillon s'envoler en direction de la douzième division. Celui ci disait :

« 
Je vous envoie ce message de la part du Roku Ban Tai Taichô Kuchiki Byakuya : nous allons vous faire parvenir les corps lorsque nous auront finis nos investigations il faut donc que vous prépariez de quoi les accueillir. - Roku Ban Tai Hachi Seki Rensei Shirome
 »

Cela fini, la jeune femme se dirigeait vers Byakuya qui leur fit un signe pour, apparemment leur montrer quelque chose. Elle se dépêcha donc de suivre avec Hideaki lorsqu'il leur montra une flèche. Aucun shinigami ne se battait avec des flèches, et elle ne voyait pas les arrancar utiliser des flèches non plus alors… Qui ?  

C'est alors que son ami fit une proposition, de ce qui lui passait par la tête, mentionnant les Quincy. Il était vrai qu'un Quincy faisait apparemment parti de l'équipe du roux, mais ils avaient déjà tous disparus. Lorsqu'il demandait son avis à Byakuya, Shirome leva la tête, attendant elle aussi une réponse. Bien évidemment le noble n'avait certainement pas la science infuse, mais il avait sûrement beaucoup plus de connaissances qu'eux sur le sujet… Enfin, selon ce qu'elle pensait.

 


HRP : Je ne dis pas grand chose à la fin, mais vu que Shiro attend sur la question qu'à posée Hideaki.. voilà voilà Viii

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Le cerisier Blanc
Le cerisier Blanc
avatar



888 posts

Squatte depuis le 21/07/2014

34 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
10700/18000  (10700/18000)
Spécialité: Kidô



Dim 29 Nov - 13:19




Tout en se penchant sur le sol.. pour mieux observer cette flèche.. il éleva sa main  orné d'un tekkou pour l'effleurer ; comme pour ressentir le moindre résidu de reiatsu, si toute fois il y en avait.. Son regard se fit un peu plus grave encore, lorsque son  subordonné n'osa pas même proférer le nom.. mais Byakuya lui même y songeait.. et cela n'ajouta en rien un sentiment de sûreté. Si des Quincy étaient capable de venir ici... ce n'était pas du tout normal. Comment un tel groupe quasi disparut, pouvait entrer ici aussi impunément et abattre ces hommes ? Inspirant lentement, comme pour s'imposer le calme nécessaire pour toute réflexion. Il lui fallait garder  son sang froid pour être des plus efficaces. Il se redressa sur ses jambes, tout en se disant qu'il ne toucherait point à cet élément. Afin de le préserver et de le confier à la Douzième Division.. Notre petit groupe avait donc en sa possession, deux indices et non des moindre. Mais pour la flèche, le noble Taicho trouvait que ce n'était là qu'une signature grossière. Comme si on ne cherchait pas du tout à cacher l'identité du  tueur.. ou des tueurs... cela serait plus plausible pour surprendre ainsi ces Shinigamis. Le plus inquiétant n'était pas l'identité.. mais bien cette assurance bien trop prononcer.   Il en fallait pour venir ici, et ainsi bafouer la tranquillité du Seireitei.. pis.. il fallait tromper aussi les gardiens des portes..

Son regard alla vers ses subordonnés et nota leur expression sous son regard gris acier. Il tenait encore en sa main, le petit sachet contenant le tissu blanc. Donner l'alerte générale … ça ne lui rappelait pas du tout de bon souvenir. D'autant que cette attaque n'était qu'un avertissement.. Ceci était une évidence. Quelque chose de plus important était à l’œuvre... ou bien.. cherchait on à détourer leur attention.. leur instiller la peur que même entre ces murs invisible.. personne n'était en sûreté..?Cependant, il en fallait bien plus pour intimidé Byakuya . Il s'était entraîné durement depuis la fin de la guerre, conscient que la paix ne durait pas réellement. De plus  tout shinigami qui se respectait se devait à la défense de la Soul Society. Cette affront ne sera sûrement pas impunie. Mais ou frapper ?.. L'ennemi était invisible.. Non .. la logique voudrait que le Gotei Treize était à son désavantage sur ce point là.. l'effet de surprise avait été bien orchestré.  Mais là .. à présent.. Le noble Kuchiki savait qu'il y avait un piège.. et le fait de le savoir, permettait de ne pas tomber dedans.

Byakuya n'aurait point songer que ce jour arriverait si vite et dans un sens, cela ne le ravissait point du tout. Un sentie ment de responsabilité l'envahi, parce que ce n'était point n'importe qui .. qui venait de donner leur vie.. mais des hommes de sa propre Division. Mais ce n'était qu'un hasard...il n'y avait rien contre la Sixième Division, ou bien même contre la noblesse. Le message était tout autre et bien perturbant.. Leur défense était donc mise à nue. Voila de quoi ne pas plaire au Sotaicho, quand il fera son rapport. La réunion prochaine risquait d'être longue.. mais mieux vaudrait qu'elle ne le soit point de trop. Car  si leurs défenses sont si aisé à dupé, elles le seront à toute heure. Le visage impassible de Byakuya cachait une immense inquiétude pour le coup.. Il n'y avait rien de pis qu'un adversaire invisible qu'on ne pouvait absolument pas prévoir..  Surtout quand on ne connaît pas non plus ses réels intentions. Hors donc, nous sommes passé de l'hypothèse d'un meurtre, à celui d'une déclaration d'hostilité.. bien que l'identité.. restait quand même à pleinement définir.. mais pour notre Roku Ban Tai Taicho.. c'était une forme.. d'évidence..Quand bien même.. il ne dit mot.  Aucun signe de  transparaissait de sa personne, si ce n'était ce regard bien trop grave.. Une minute passa ainsi sans doute, avant qu'il ne profère enfin de sa voix grave et atone :


Je crois que nous avons à faire avec non point un meurtre, mais à un avertissement de plus grande envergure..

Fit il non sans reporter son  attention sur ses deux officiers du moment.



┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉



Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



36 posts

Squatte depuis le 18/12/2014

27 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
65/100  (65/100)
XP:
1650/10500  (1650/10500)
Spécialité: Zanjutsu/Armes



Mar 15 Déc - 12:32

Malgré l'expression toujours aussi impassible de son supérieur, Kuro sentait bien qu'il était préoccupé, c'en était de même pour lui. En fait, cette affaire n'avait aucun sens, et il était plutôt d'accord avec la dernière déclaration de Byakuya.
Un meurtre, des indices un peu trop indicatifs. Non, rien n'avait de sens ici, mis à part certainement le fait que c'était trop facile de désigner le coupable, surtout que ce dernier était censé ne plus exister depuis longtemps.
Il ne restait qu'une solution alors, se préparer, du moins, autant qu'il était possible de le faire. S'approchant de son capitaine, il s'exprima d'une voix basse, comme si il craignait que le, ou les assassins, ne soient encore dans les parages et les écoutent.


"Taicho, nous devrions déclencher l’état d’alerte. Cependant, ne risquons-nous pas de faire le jeu de l’ennemi ? Si il connait toutes nos manœuvres, au vu de ce qu’il vient de se passer, il a déjà décelé les failles, et nous prendra malgré tout par surprise."

Saugrenu ? Pas tellement, peu importe à quel point un dispositif de sécurité ou d’alerte peut être perfectionné, si celui qui s’y attaquait connaissait tout de son fonctionnement, il pourrait facilement passer outre et faire des dégâts.

"Ne faisons-nous pas son jeu en réagissant comme nous le ferions d’ordinaire ? A moins que nous ne changions des choses, et encore, peut être entendront-ils tout ce qui sera dit."

Présenté comme cela, la situation semblait désespérée. Des assassinats menés facilement dans la Soul Society, et quasiment rien pour confondre le coupable. Non, il fallait se rendre à l’évidence, ils étaient totalement sans défense, et malheureusement, ils étaient totalement impuissants face à ces agresseurs dans la situation actuelle.
Kuro tourna alors son regard doucement vers Shirome, se demandant ce que la jeune shinigami pouvait bien penser de cette situation.
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ  Éclair blanc ϟ
ϟ Éclair blanc ϟ
avatar



548 posts

Squatte depuis le 15/11/2014

23 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
59/100  (59/100)
XP:
7000/7900  (7000/7900)
Spécialité: Kidô



Sam 26 Déc - 17:04

réveil ensanglanté


feat Kuchiki Taichô & Hideaki


-C'était la première fois que Shirome vivait ce genre de situation, en tant que nouvelle shinigami, durant son année à la 6ème division on pouvait dire que cela avait été calme : des problèmes mineurs, des dossiers, de l'entraînement et voilà tout. Tout cela était nouveau pour elle et elle devait faire de son mieux pour ne décevoir personne, ni sa division, ni elle-même. Elle n'avait pas pris ce poste uniquement pour la paperasse.

Au fur et à mesure de ses pensées, il lui devenait évident que cette attaque n'allait pas s'arrêter là, que ce n'était qu'un avertissement, juste quelque chose pour leur faire peur et les mettre en colère. Ce que Kuchiki Taichô ne tarda pas à dire. Shirome tourna son regard vers lui avant de le porter sur son ami qui demandait, chuchotant, s'ils devaient déclencher l'état d'alerte. Probablement qu'intérieurement, tous les shinigamis l'étaient déjà. Il faut dire que cette attaque leur donnait clairement l'impression de ne pas être en sécurité. Attaqués chez eux, sans être vu, et peut-être même, toujours présent dans les environs, ou alors cachés quelque part pour préparer une autre offensive, pour faire du repérage.. Pour toutes les raisons qui faisaient que les gens devaient être inquiets.

On pouvait se prendre la tête très rapidement sur comment réagir… Devaient en effet sonner l'état d''alerte ? Mais dans ce cas ne serait-ce pas le jeu de l'ennemi ? Peut-être attendent-ils justement que les shinigamis pensent cela pour ne pas déclencher l'état l'alerte ? Ou alors s'attendent-ils déjà à ce qu'ils veuillent agir d'une autre manière ? Mais comment ? Enclencher l'état d'alerte était prévisible, et normal.

«  Peut-être bien qu'ils ont des plans si on déclenche ou non l'alerte.. Vu cette manière d'opérer, ils se sont sûrement préparés… Et la manière d'être le mieux préparé serait d'envisager plusieurs possibilités de l'ennemi et de.. préparer un plan pour chacune des éventualités… Sauf s'ils se pensent trop supérieurs pour se donner la peine de faire ce genre de choses…  »

Le raisonnement de la petite blanche n'était pas si bête, il se tenait, mais il était un peu défaitiste pour le coup, mais il faut dire, ils ont été capables de faire tout ce chemin en se faisant voir, peut-être volontairement par des témoins c'était que leur plan d'attaque devait être sophistiqué.

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Le cerisier Blanc
Le cerisier Blanc
avatar



888 posts

Squatte depuis le 21/07/2014

34 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
10700/18000  (10700/18000)
Spécialité: Kidô



Mer 30 Déc - 14:00




Le noble ne disait mot pour le moment. Il étudiait la situation prestement, parce qu'une chose était certaine.. le temps leur était compté. L'un comme l'autre avait de bonnes déductions, mais pour Byakuya, l'ennemi avait prévu cette attaque depuis longtemps.. on n'entrait pas ici si.. facilement. Une chose était certaine.. il devait en parler de lui même au commandant. Lui seul prendra la responsabilité du choix.. Et non eux. Ce n'était pas leur rôle.. bien que notre Kuchiki Taicho était préoccupé. Il ne pu s'empêcher d'ailleurs.De glisser un regard en biais vis à vis des cadavres.. Plus personne n'était en sécurité en ce lieu. Pas même dans les casernes.. Cette peur instillé.. il fallait la vaincre et non la redouter. La peur pouvait paralyser..Et rendre les choses peu logiques. C'est de cela qu'il fallait le plus ce méfier et c'est sans doute ce que désirait l'ennemi.. que le Gotei Treize s'enlise dans la peur... et l'attente. Mas il n'en sera point ainsi. Le Seireitei avait su se relevé depuis Aizen.. et beaucoup en avaient tiré des leçons plutôt.. importantes.. dont Byakuya. Ce dernier voilà à demi son regard pour finir et se décala un peu, comme pour se détourner de tout cela. Pour lui, il était temps d'agir et non plus à rester là. Les indices avaient été relevé, et il fallait alors attendre, les résultats de la Douzième qui allait prendre le relaie et la Quatrième sans doute.. pour les corps.

Le noble Roku Ban Tai Taicho s'éloignait déjà. Mais il se tourna quand même à demi pour s'adresser à ses deux hommes :


Gardez la tête froide. L'ennemi est peu etre toujours entre ces murs. Ne laissez pas votre esprit se faire dominé par la peur. Je vais aller faire mon rapport auprès du Sotaicho, quand à vous , je veux que vous tenez prêt nos hommes sans pour autant qu'ils en sachent plus que de raison. Je ne veux pas d'acte irraisonné.  

Sur ce, il s'éloigna encore un peu avant de disparaître d'un shunpo.. il prenait la direction de la première Division. La-bas il fut accueillit dans le bureau même du commandant, qui attendait visiblement son rapport. Au moins cela lui évitait d'expliquer sa venue. Il était temps qu'il raconte la situation, après libre au Sotaicho d'aviser les événements. C'était de loin le plus expérimenté pour savoir quoi faire.. Mais Byakuya restait convaincu que quoi qu'ils choisissent. L'ennemi.... était prêt. Sinon pourquoi ce genre de mise en scène ?... C'était clair que c'était la Gotei Treize qui allait prendre tout les risque et non l'adversaire. Ils n'avaient pas le choix. C'est pourquoi il avait tenu à ce que ses officiers avertissent Renji et surtout.. tiennent prêt le reste de la Division. Le temps de la paix semblait lentement s'étioler devant son regard gris acier. Cela... ne prônait rien de bon, mais cette fois ci.. Byakuya savait qu'il était prêt.. à sa façon. Chaque jour il s'était entraîné pour un jour comme celui ci.. pour être enfin ce qu'il devait être pour protéger la Soul Society. Mais quelque chose lui disait. Que cet ennemi.. avait quelque chose de bien précis en tête. Et ce n'était pas pour lui plaire.

Peu après avoir fait son rapport, le noble quitta le bureau pour rejoindre sa division. L'air grave mais inchanger. Comme ne démontrant rien qui pouvait le préoccupé. Ce n'était pas le moment de démontrer des doutes.. bien au contraire...  



┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉



Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



36 posts

Squatte depuis le 18/12/2014

27 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
65/100  (65/100)
XP:
1650/10500  (1650/10500)
Spécialité: Zanjutsu/Armes



Mar 26 Jan - 20:04

Toujours aussi impassible, heureusement qu’il avait appris à connaître Byakuya pour se douter de son état d’esprit, malgré son calme olympien. Les ordres étaient tombés désormais, lui irait faire son rapport à la première division, et lui et Shiro retourneraient à la sixième pour préparer tout le monde au combat.
Ils ne pouvaient faire que ça actuellement, mais Kuroko craignait intérieurement que même cela ne suffise pas. Avec un ennemi dans el coin qui pouvait provoquer des meurtres en évitant aussi aisément toutes les sécurités en place dans la Soul Society. Prenant alors le chemin de la sixième division, Kuro vérifiait bien que Shiro l’accompagnait bien, après tout, il avait très bien remarqué sa réaction lorsqu’elle avait le cadavre, et qu’elle l’avait reconnu.

Lui-même savait que la défunte était membre de leur division, même si il n’avait jamais vraiment prit le temps de la connaître. Ralentissant doucement, il posa alors sa main sur l’épaule de Shiro afin d’attirer son attention. C’était pas vraiment son truc, et il avait du mal à trouver les mots, mais il se força à trouver rapidement quelque chose à dire.


« Ecoute, je sais que… ce n’est pas facile pour toi. Je ne la connaissais pas personnellement, mais je sais qu’elle était ton amie. Si tu veux en parler… »

Ce fut tout ce qu’il put trouver à dire ici. Et il écoutait attentivement tout ce que Shirome lui disait. C’était bien la seule chose qu’il pouvait faire actuellement. Et il restait encore pas mal à marcher avant d’arriver à la division.
Une fois sur place, Kuro ne perdit pas de temps et fit rassembler tous les autres sièges de la division présents avant de prendre la parole.


« Vous êtes certainement déjà au courant de ce qui s’est passé, des rumeurs ont certainement du déjà vous atteindre. Eh bien, autant aller droit au but, un de nos membres, et plusieurs autres personnes ont été assassinées, et le, ou les assassins, ont réussi cela sans se faire repérer. Le message est clair, aussi vais vous demander des placer toutes nos troupes en alerte. Cependant, je vous demande autant que possible de ne pas laisser le désordre envahir nos troupes. »

Il laissa le message s’enregistrer dans l’esprit des autres sièges qui ne semblaient pas tous assurés.

« Le capitaine Kuchiki est actuellement en train de faire un rapport à la première division, je compte sur vous pour qu’à son retour, il nous découvre prêts à agir quand il le faut, et surtout, avec calme et ordre, comme cela l'a toujours été. »

Laissant les autres sièges partir, il regarda un instant Shiro, puis se mit en marche à son tour pour aller retrouver ses propres troupes. Au moins, il saurait les tenir calmes sans trop de mal pour sa part.
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ  Éclair blanc ϟ
ϟ Éclair blanc ϟ
avatar



548 posts

Squatte depuis le 15/11/2014

23 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
59/100  (59/100)
XP:
7000/7900  (7000/7900)
Spécialité: Kidô



Mer 27 Jan - 18:54

 
 réveil ensanglanté
 
 

feat Kuchiki Taichô & Hideaki


Le Taichô semblait vouloir garder le reste de ses réflexion pour lui, et même s'ils en parlaient, savoir quoi faire n'était sûrement pas de leur affaire, cependant avoir plusieurs points de vues pouvait toujours aider un petit peu dans la réflexion même si Shirome ne se donnait pas assez d'importance pour cela. Byakuya commençait un peu à s'éloigner deux et leur demandait de garder la tête froide. Certes Shirome avait tout de même été choquée par cette scène mais elle souhaitait rester forte pour débusquer ces meurtriers, ainsi, elle sait qu'elle ne faiblira pas. Elle hocha donc la tête et s'inclina légèrement à son départ.

Son regard se dirigea ensuite vers son ami lorsqu'elle commençait à marcher, se croisant, elle lui fit néanmoins un petit rictus alors qu'elle le rattrapa pour marcher à ses côtés. Elle était néanmoins préoccupée, peut-être qu'elle réfléchissait simplement trop ? Cette peur latente, elle ne devait pas la montrer, et surtout la dépasser, pour elle et pour les autres personnes qui seraient sous leurs ordres. C'était la première fois, et elle devait apprendre à gérer cela correctement. L'académie ne l'apprenait pas. Cela ne s'apprenait que sur le terrain et avec de l'expérience, elle fera mieux face, et cela commençait dès aujourd'hui.

La petite blanche sursauta doucement, levant la tête vers le brun lorsqu'elle sentit sa main sur son épaule. Les yeux de Shirome se firent plus doux car elle sentait sa compassion à travers ce geste, il n'avait jamais été très doué pour les émotions, les choses douces, alors qu'il fasse cela l'atteignait encore plus, qu'il s'en doute ou pas. Elle remarqua sa légère hésitation mais n'en tint pas compte, il n'avait même pas parlé qu'elle était déjà touchée. Un doux sourire s'afficha sur ses lèvres pendant qu'elle posait doucement sa main sur son dos et serra doucement son haut.

«  Arigatô. Disons que nous ne nous connaissions pas vraiment, on s'était parlées quelques fois, et je regrette de ne pas l'avoir connue plus, car peut-être, elle ne se serait pas trouvée à cet endroit à ce moment précis mais… dans tous les cas peut-être que quelqu'un d'autre se serait retrouvé ici alors… C'était inévitable n'est-ce pas… ?  »

Oui Shirome donnait un peu sa réponse à sa propre question… Faut dire que tout cela lui avait déjà beaucoup traversé l'esprit et qu'elle ne paraissait pas aussi faible que cela, elle était quelqu'un qui accordait beaucoup d'importance à son ressentit, la positivité et il était donc normal qu'une personne comme elle montre plus de tristesse que quelqu'un de plutôt renfermé comme Hideaki et Byakuya. Elle ne voyait cependant pas ce côté comme une faiblesse, c'était simplement une partie d'elle qu'on ne changerait pas.  

«  Maintenant, on doit faire de notre mieux pour les débusquer, tous ensemble.  »

Un sourire plus franc et motivé s'inscrit sur le visage de la blanche, lâchant doucement la veste d'Hideaki : ils arrivaient bientôt à la division.  Une fois qu'ils eurent franchit le pas de l'entrée, Hideaki ne tarda pas à rassembler tout le monde pendant que Shirome ne tardait pas à réfléchir à ce qu'elle allait dire aussi. Son ami prit la parole en premier, racontant les faits et les paroles du Taichô en plus de préciser où celui-ci se trouvait actuellement. La huitième siège se décida à parler elle aussi.

«  Les événements d'aujourd'hui, et sûrement ceux qui vont être déclenchés à la suite de cela, vont sûrement atteindre tout le monde, d'une façon différente. Ce n'est le moment pour personne de se sentir oppressé et tétanisé par la peur. Nous avons tous probablement perdus des personnes chères, et c'est pour eux que nous devons rester bravement debout, pour retrouver les personnes qui ont orchestré cette horreur !  »

Donner de l'aplomb et de la force aux personnes, c'était sans conteste une habitude et une envie de Shirome, ainsi rassurer rangs de la division, tout en le faisant pour elle-même était quelque chose qui lui semblait normal et tout indiqué pour elle. Pour elle, il était important de mentionner la tristesse, l'inquiétude présente dans les coeurs et dans les yeux  de ceux qu'elle avait en face des yeux et de dire qu'ils pouvaient tous y faire face.

Kuchiki Taichô allait en effet trouver ses troupes prêtes à agir et surtout, plus motivées et sérieux que jamais !  

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Contenu sponsorisé



posts

Squatte depuis le

piges








Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La cité d'Atlantide [Event Majeur]
» Event d'hiver 2015 :)~ inscriptions joueurs et groupe
» [EVENT] Le festival des feux d'artifice {GROUPE 3
» [EVENT] Le festival des feux d'artifice {GROUPE 2
» [EVENT] Le festival des feux d'artifice {GROUPE 5