Event majeur n°1 : Réveil Ensanglanté (Groupe 8 [Uryû / Yhwach])
Game Master / Générateur de PNJ
avatar



247 posts

Squatte depuis le 13/07/2014

piges







Ven 30 Oct - 21:51


L’attaque a été menée à bien et va instaurer un climat de doute, d’angoisse et d’insécurité chez les ennemis, conformément au plan. Yhwach est satisfait du succès de cette première étape, se tournant déjà vers la suite. Mais, avant, il souhaite s’entretenir avec l’unique Gemischt survivant pour voir son ressenti : Ishida Uryû. Il convoque alors ce dernier qui a sûrement dû entendre dans les couloirs des discussions enthousiastes à propos du massacre organisé dans la nuit dans les trois autres mondes sans le prévenir, alors que des Arrancars déjà bien amochés sont attachés et asservis.



Ordre de post
Ishida Uryû - Yhwach

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Le messager de l'au-delà ~
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-new-destiny.forumactif.fr
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Sam 31 Oct - 18:28


   

   

Réveil ensanglanté

   
Ishida Uryuu x Yhwach

   

Uryuu évolue calmement dans les couloirs de Silbern. C'est tout du moins l'impression qu'il veut donner de l'extérieur... car il bout intérieurement, il est emprunt de colère et de frustration, tourmenté et impuissant... Il doit se concentrer pour rester serein et marcher d'un pas calme et régulier. Depuis le petit matin le palais est en effervescence, les soldats expriment leur joie avec tout l'entrain et la gaieté que leur permet le protocole local. Soul Society, Hueco Mundo, Gensei, balayés par la vague blanche qui ne s'est pas fait prier pour massacrer Shinigami, Arrancar et Fullbringers...

Alors qu'il passe dans une des cours du château il peut voir quelques Arrancar mis là pour servir d'exemples, attachés à des piliers, brimés, brusqués... à moitié morts. En a-t-il croisé certains lors de son séjour dans le monde creux ? Il serait bien incapable de le dire tant ils sont défigurés, Pesche pourrait bien être parmi eux. Le Gemischt les regarde avec un air indifférent, un masque lisse et imperturbable, mais Dieu sait qu'il fait des efforts énormes pour ne pas se mordre la lèvre inférieure et froncer les sourcils.

Un messager vient l'accoster, sourire aux lèvres, pour lui annoncer que Sa Majesté le demande. Évidemment, c'est certain que ce salaud tyrannique le convoque, le contraire aurait été particulièrement cynique. Pourquoi Yhwach ne ferait-il pas venir à lui son invité d'honneur qu'il s'amuse à faire danser dans la paume de sa main ? Qu'a pu faire Uryuu depuis son arrivée au Vandenreich ? Pavaner dans les couloirs en essayant de glaner quelques informations ridicules pour détourner son attention tout en excitant un peu les soldats... Le sang-mêlé souhaiterait tellement avoir le dernier mot de l'histoire... qu'est-ce qui intéresse tant l'Empereur dans sa petite personne ?

Sans un mot, le Quincy fait demi-tour sans un mouvement de cape, yeux clos, et accélère sa marche vers la salle du trône dans laquelle il pénètre finalement sans accorder un regard au Père des Quincy. Il pose un genoux à terre, met son poing droit sur son cœur et baisse la tête.

- Sa Majesté réclame ma présence ?

Ishida ne voit pas le visage d'Yhwach, à peine ses bottes, mais il peut l'imaginer, satisfait, sur son trône, le contemplant calmement pour déceler tout mouvement inconscient, attitude qui pourrait le trahir. Mais l'adolescent restera froid et impassible, froid comme la colère qui l'habite. Le Roi n'a certainement pas les talents de BG9 pour lire les mimiques du jeune homme qui se fera hypocrisie à l'état pur.

Tant de questions lui passent par la tête... mais surtout une : pourquoi les Humains ? Pourquoi avoir tué des humains ?! Des Shinigami, c'est tout naturel, des Hollows et des Arrancar, c'est la logique la plus simple... mais pourquoi des Humains ? Les êtres qui leur sont le plus semblables, qu'ils devraient protéger ? Comment des Quincy ont pu accepter de perpétrer cet acte ?! Comment cet homme a-t-il pu être assez stupide pour donner cet ordre ? Quelles sont ses motivations ? Le tester ? C'est purement et simplement aberrant.

Pendant un moment, Uryuu Ishida avait failli redevenir son ancien lui et devenir complètement un des soldats du Vandenreich, il a vraiment hésité. Aujourd'hui, Yhwach vient d'en faire l'un de ses plus grands ennemis, il est plus décidé que jamais à le renverser.
   

   

   
Game Master / Générateur de PNJ
avatar



247 posts

Squatte depuis le 13/07/2014

piges







Mer 4 Nov - 19:28


Assis confortablement sur son trône surplombant la grande salle, le Roi demeurait silencieux, mais le visage habité par un sourire en coin satisfait. Pendant son sommeil, une partie de son armée avait scrupuleusement obéi à son ordre... Ordre qui consistait à perpétrer la mort de manière aveugle exclusivement parmi les Fullbringers, Shinigami et Arrancars, tout cela en vue de semer la confusion et introduire leur grand retour après mille ans à se cacher dans l’ombre de la Soul Society, dans cette dimension créée de toute pièces part les Quincy pour pouvoir survivre face à la menace des Shinigami et un jour prendre leur revanche.

Tandis qu’aucun son n’émanait du souverain, les couloirs laissaient entendre les échos des soldats s’esclaffer de bon cœur avec la réussite de l’opération menée dans la nuit, ravis à l’idée de mettre la pression, le doute et la crainte à leurs ennemis... Humeur partagée par leur Dieu, mais en moins expressif. Il leur donnait l’autorisation d’être si bruyant pour une fois... Car il appréciait grandement le calme tout comme la paix. Son regard sanglant affiné à la fois froid mais aussi calculateur scrutait la grande porte, celle qu’allait devoir franchir celui qu’il avait convoqué : l’unique survivant Gemischt, Ishida Uryû.

Ce dernier ne se fit guère attendre, comme un brave soldat bien obéissant, trop bien même. Yhwach n’était pas tout à fait convaincu de son allégeance, bien que l’intéressé se comportait comme il fallait pour que tout se passe très bien. En effet, le Roi Quincy n’eut pas l’occasion de croiser le regard de l’adolescent, tandis que ce dernier s’avançait jusqu’à s’agenouiller respectueusement devant lui, le poing sur le cœur, le regard n’allant pas plus haut que la hauteur des bottes de sa magnificence. Le grand homme n’était pas inquiet quant à son nouveau protégé, il avait tout prévu... Mais, chaque chose en son temps.



Uryû, bien que tu le caches de ton mieux, je sens ton esprit tourmenté.


Il l’observa encore un instant, avant de renchérir, comme voulant le piéger sans lui laisser le temps de répondre à sa première réplique.


Rassure-toi, je peux comprendre. Tu te sens proche des Humains, je me trompe ? Aussi, je vais te poser une question. Sais-tu pourquoi cette attaque a aussi concerné ces Fullbringers ?


Il s’était levé de son trône pendant sa deuxième prise de parole, venant à marcher un peu pour se rapprocher du jeune homme sans le quitter des yeux, comme voulant davantage imposer sa présence intentionnellement.

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Le messager de l'au-delà ~
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-new-destiny.forumactif.fr
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Sam 16 Jan - 13:38


   

   

Réveil ensanglanté

   
Ishida Uryuu x Yhwach

   

La salle du trône lui semble bien froide, inhospitalière, sans âme, sans sentiment... aucune ambiance ne s'en dégage, comme une pièce stérile, imperméable à toute forme de vie, au sens littéral et figuré. Et dire que ce palais a failli lui paraître familier... Les chambres de l’hôpital de son père lui paraissent plus accueillantes...

Un instant perdu dans ses songes, il se fait tirer de ses pensées par la voix grave de l'Empereur qui résonne dans la grande salle du trône. Son cœur s'accélère d'une pulsation seconde alors qu'il prétend sentir son esprit tourmenté... Tu parles ! Pas besoin d'être le Père des Quincy pour deviner l'état d'Uryuu ! Il a passé toute sa vie à côtoyer des humains de façon relativement heureuse et paisible ! Ce fou furieux a fait assassiner froidement des Fullbringers... ce qui s'apparente le plus à des amis pour lui sont des Fullbringers ! Muant sa rage ardente en une colère froide et silencieuse, le Gemischt s'apprête à lui dire de ne pas y faire attention, que ce n'est qu'un désagrément passager à cause de son inexpérience et son jeune âge, qu'il ne jugerait jamais ses actes, mais le tyran devant lui continue sans lui laisser véritablement le temps de répondre. Son assurance le rend malade... Il fronce imperceptiblement les sourcils en écoutant ses questions, fixant toujours ses bottes. La première est rhétorique... Doit-il vraiment répondre à la seconde ou Yhwach attend-t-il simplement de pouvoir faire son petit exposé ?

Ishida n'a pas vraiment envie de se lancer dans des hypothèses risquant d'être réfutée, trop pressé de connaître lui-même la réponse... C'est à n'y rien comprendre ; il ne lui semble pas que les cibles humaines aient eu un quelconque lien avec les Shinigami, leur lien infime avec les Hollows lui paraît une raison trop extrême et il est quasiment certain qu'à ce stade les Quincy ne comptent pas rester discrets bien longtemps... il ne faudra pas longtemps à un Mayuri Kurotsuchi ou un Kisuke Urahara pour découvrir de quel forme de vie sont issues les traces de reishi présentent sur les scènes de crime.

Voilà que le premier des Quincy se met debout, fait rare, et marche de quelques pas vers lui. Est-ce pour se montrer imposant ou se faire plus proche de lui, presque paternel ? Le jeune homme se fait impassible.

- Vous avez raison, Majesté. Je vous demande de me pardonner. Mais jamais je ne remettrai en cause l'une de vos décisions. Mon inexpérience ajoutée à votre expérience me rendent vos plans insondables, je vous serais reconnaissant de m'éclairer de vos lumières.
   

   

   
Game Master / Générateur de PNJ
avatar



247 posts

Squatte depuis le 13/07/2014

piges







Lun 25 Jan - 15:49

Yhwach n'était pas de ceux que l'on bernait facilement et il était assez alerte pour sentir qu'Uryuu contenait une colère sourde, mais forte. À vrai dire, il était en effet inutile de sortir de Saint Sire pour deviner que le Gemischt était chiffonné par l'attaque de masse des Quincys. Attaquer les Shinigami et les Hollows était comme justifié, mais les Fullbringers ? Oui, pourquoi eux ? Le jeune homme était proche des Humains, il avait vécu toute sa vie durant avec eux jusque maintenant, et le Roi le savait bien et c'était justement pour ça qu'il lui en parlait comme pour le tester en tournant le couteau dans la plaie... Et c'était payant. Tant de self-control et de jolies phrases dans la réponse et l'attitude du jeunot malgré ces faits ne faisait que davantage refléter ce jeu d'acteur. Oui, bien que Sa Majesté était imposant et effrayant, il savait que le comportement du survivant n'était pas régie uniquement par la peur et le respect. En effet, quand on savait que le premier des Quincys était le responsable de la mort de la mère de ce lycéen et maintenant de pas mal de Fullbringers innocents, il était difficile de croire en une parfaite loyauté. Mais, il n'en dit rien, il était déjà assez satisfait et son plan était bien ficelé... Ishida donnait raison au souverain et demanda même le pardon car jamais il n'allait le contredire, allant jusqu'à se rabaisser face à lui pour demander des explications. Tant de pommade et de cirage malgré la situation devenait presque grotesque, cela n'était pas sans lui rappeler un certain Bazz-B qui se soumettait malgré sa rancœur profonde et cachée. Aussi, il était bien conscient que se faire passer pour un ignorant étant sans nulle doute une manœuvre pour en connaître un maximum, mais cela ne changeait rien pour le Dieu qui, quoiqu'il arrive, tenait à lui dire ce qui allait suivre, cela faisait partie de son plan. Ainsi, comme se montrant magnanime, il acquiesça toutefois avec un léger sourire quelque peu mystérieux.


Soit... Alors, sache que c'est pour deux raisons. La première est que nous savons que certains Fullbringers coopèrent avec les Shinigami et les aident. Il est donc tout naturel de chercher à s'en débarrasser. La deuxième et la plus stratégique est qu'une partie du travail de ces moins que rien de Shinigami est de soit-disant protéger les Humains. Les Fullbringers étant des Humains, le Gotei 13 va être forcé de mobiliser une partie de ses troupes dans le Gensei en plus de devoir aussi s'occuper du Hueco Mundo pour veiller à la balance des âmes car il est certain qu'ils vont découvrir tôt ou tard ce qu'il se passe un peu partout et qu'il s'agit de notre œuvre. C'est aussi simple que cela.


Vu sous cet angle, les choses paraissaient un peu plus légitimes dans une certaine mesure. C'était un plan pour faire d'une pierre deux coups, diviser pour mieux régner. Dans une guerre, il était impossible d'épargner des innocents et le Roi n'était pas du genre à reculer devant de petits sacrifices, même des siens, pour parvenir à ses fins. Une fois les explications dites, il se détourna et retourna lentement se rasseoir, mais veillant à observer le garçon discrètement du coin de l’œil pendant son déplacement. Il cherchait à voir la moindre chose qui pouvait encore trahir Uryuu, même s'il n'était plus utile de chercher. C'était comme pour voir jusqu'où l'adolescent pouvait aller dans sa comédie, surtout maintenant qu'il savait tout cela... Pendant ce temps, un serviteur se montrait tout juste au seuil de la porte de la salle et se plaça dans un coin comme pour ne pas déranger, tenant en ses mains un plateau d'argent avec une coupelle dessus. En fait, il attendait sagement le feu vert d'Yhwach.

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Le messager de l'au-delà ~
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-new-destiny.forumactif.fr
avatar



40 posts

Squatte depuis le 29/06/2016

21 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
69/100  (69/100)
XP:
1850/12500  (1850/12500)
Spécialité: Heilig Pfeil



Jeu 27 Oct - 5:19




Event majeur n°1 : Réveil Ensanglanté
feat. Yhwach (PNJ)



La réponse ne le surprend pas. Bien sûr, il n'apprécie aucunement l'idée de tuer des innocents dans le simple but d'attirer l'attention, mais la situation prend maintenant un certain sens. Il n'approuve pas et jamais il ne le fera, seulement il est important pour lui de comprendre les décisions de cet homme et maintenant, il a enfin la réponse qu'il cherchait plus tôt, même si celle-ci lui déplait. Il comprend que s'ils partagent tous deux une rancoeur pour les shinigamis, ils n'ont pas les mêmes valeurs. Uryû n'encouragera jamais la violence gratuite et la mort d'innocents, alors que ce roi est prêt à tout pour parvenir à ses fins.

L'adolescent sait très bien qu'Yhwach n'est pas idiot. Il le suspecte, c'est évident et s'il ne le faisait pas, Uryû n'aurait rien à craindre de lui. Malheureusement, Sa Majesté est intelligente et le Gemischt se doit d'être prudent, dans ses paroles comme dans ses actions. Il ne peut pas s'emporter face à lui, mais il ne peut pas agir sans poser de questions, autrement il attirera l'attention sur lui. Chaque mot est pesé avec soin, chaque geste l'est tout autant. Il doit se montrer respectueux tout en restant un tant soit peu lui-même, ce qui semble presque impossible quand on sait que la rage qui l'habite présentement le pousse à vouloir commettre l'irréparable. Pourtant, s'il tient à mettre fin à toute cette histoire, il se doit de connaître les faiblesses de son adversaire et pour cela, il doit se rapprocher de lui. Alors il se retient, mais ce n'est pas chose facile face à une telle personne.

Il ne dit rien alors que le roi retourne s'asseoir. Seuls les pas du Père de tous les Quincy se font entendre, alors que discrètement, une tierce personne les rejoint. Sans regarder, Uryû peut sentir sa présence, mais il n'en laisse rien paraître. Pour l'instant, son attention est entièrement dévoué à Yhwach et lorsque celui-ci est enfin de nouveau sur son trône, l'adolescent prend la parole d'une voix calme qui ne laisse transparaître les émotions qui l'habitent.

« Je comprend mieux. Je ne voyais pas pourquoi ces humains se retrouvaient mêlés à tout ceci, mais l'important est d'attirer l'attention des shinigamis. Si cela peut les déstabiliser et aider notre cause, alors ainsi soit-il. Je m'en remets donc à votre bon jugement. »

Si le mensonge ne s'entend pas dans sa voix et ne se voit pas chez lui, il reste évident pour une personne perpicace. Il n'y a pas besoin de l'observer, ce qui n'est de toutes façons pas utile puisqu'il sait bien jouer le jeu. Il suffit de connaître son histoire et l'évidence est là. Son passé et ses convictions ne vont pas de paire avec la vision de Sa Majesté et de ses disciples. Bien que la mort de son grand-père l'affecte toujours, celle de sa mère reste un événement tout aussi traumatisant.

Du coin de l'oeil, il jette un rapide coup d'oeil à l'homme qui se tient tranquillement dans son coin. L'adolescent garde cependant la tête baissée et ne se relèvera que lorsqu'on le lui dira. La raison de la présence de ce serviteur viendra en son temps, lorsque Yhwach jugera qu'il en est rendu là dans son discours. Pour l'heure, Uryû le laisse mener la conversation et suit le flot.


© Code Anéa - N-U
Voir le profil de l'utilisateur
Game Master / Générateur de PNJ
avatar



247 posts

Squatte depuis le 13/07/2014

piges







Dim 13 Nov - 21:37


Le Dieu des Quincys avait beau s’être détourné et avoir entamé une marche pour retourner s’asseoir sur son trône, il avait tout de même laissé son attention portée sur le survivant Gemischt, attention ayant de temps en temps été accompagnée discrètement par son regard rouge inquisiteur. L’adolescent semblait rester calme, indifférent, immobile et silencieux, malgré ce que le souverain venait de lui dire de sang froid et d’une traite comme s’il s’agissait d’une chose normale ou banale, voire même évidente. La force mentale du jeune homme était donc réellement assez conséquente pour qu'il puisse conserver un certain self-control en ayant entendu de telles paroles tout en étant seul et très proche de celui qui les avait prononcées sans remord et qui lui faisait maintenant dos. Bon, il s’agissait du Roi des Quincys en personne, sa puissance, sa dangerosité et son caractère impitoyable n’étaient plus à prouver et il était donc certain que n’importe quel type doté d’un minimum d’instinct de survie ne serait pas assez fou pour oser hausser le ton ou se montrer hostile envers lui directement... Mais quand même, un petit signe quelconque de colère ou quoique ce soit d’autre aurait pu naturellement naître... Mais non. C’était tout à l’honneur du garçon. Cependant, l’entrevue ne faisait que commencer... La « torture » n’était pas finie.

Maintenant assis de nouveau à la place qui lui était personnelle et à la hauteur de sa grandeur, il laissa la réponse de la nouvelle recrue lui parvenir à ses oreilles comme une chanson... Une chanson dont la mélodie était familière... La mélodie de la réponse préprogrammée, la réponse attendue d’un hypocrite. Il était évident que le lycéen n’en pensait pas un mot, mais il se contentait de rentrer dans les rangs pour ne pas faire tâche et s’attirer ainsi des ennuis... Comme Bazz-B pouvait le faire tant bien que mal. Cette loyauté était en apparence totale, mais loin de l’être en réalité. Mais, Sa Majesté savait quoi faire pour y remédier... Il lui répondit par le silence car il lui semblait bien futile d’user de sa salive pour ça. À la place, il dressa à peine une main pour faire un bref signe dans les airs, le signe demandant à quelqu’un de s’approcher, sans quitter des yeux le jeunot à lunettes. L’individu tout juste arrivé dans le coin de la salle s’avança alors docilement vers les deux protagonistes, la démarche calculée sans bavure et la tête haute, les mains toujours occupées par le plateau d’argent sur lequel reposait une simple coupelle en apparence. Le serviteur finit par se poster au côté droit d’Ishida et se courba pour permettre à ce dernier d’accéder à ce qu’offrait le plateau sans avoir à se lever. La coupelle contenait un liquide rougeâtre opaque qui dansait encore légèrement dans son récipient.



Sers-toi et assieds-toi, Uryû. Je vais te dire la vraie raison pour laquelle je t’ai fait venir.


Mais avant de révéler cette fameuse raison, l’archer se devait de prendre cette coupelle en vue de boire le contenu prochainement. Cet acte donnait un début de sentiment d’interdiction de retour en arrière au risque de griller sa couverture. On ne refuse rien au Roi qui invite et offre de si bon cœur, n’est-ce pas ?

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Le messager de l'au-delà ~
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-new-destiny.forumactif.fr
avatar



40 posts

Squatte depuis le 29/06/2016

21 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
69/100  (69/100)
XP:
1850/12500  (1850/12500)
Spécialité: Heilig Pfeil



Sam 10 Déc - 5:02




Event majeur n°1 : Réveil Ensanglanté
feat. Yhwach (PNJ)



Il est toujours aussi difficile pour Ishida de rester impassible, alors que l'homme lui tourne le dos et lui offre si facilement -du moins, en apparence- une ouverture. L'adolescent n'est pas dupe. Ce n'est pas parce qu'il ne le regarde pas qu'il n'a pas conscience de ses moindres faits et gestes. L'attaquer maintenant n'a aucune utilité. Il en ressortirait perdant et il le sait très bien. C'est donc avec une lente et silencieuse inspiration qu'il chasse la colère et le mécontentement qui l'habitent. Il se détend en se convainquant que cela ne durera pas. L'adolescent trouvera un moyen de mettre un terme à cette folie, c'est ce dont il tente de se convaincre tout du moins, car sans cela, il ne peut garder une maîtrise sur lui-même. C'est l'espoir qui le fait continuer et qui l'aidera à survivre à ce roi cruel et à sauver ces innocents dont les Quincy ne semblent plus du tout se préoccuper.

Lorsqu'Yhwach est de nouveau assis, ils se retrouvent une fois de plus l'un face à l'autre, mais Uryû se garde bien de le regarder dans les yeux. Il laisse sa tête baissée, n'ayant pour seul aperçu du roi ses pieds qui entrent légèrement dans son champ de vision. Ishida ne délaisse jamais son attention de cet homme qu'il considère maintenant comme son ennemi, mais il arrive tout de même à savoir en tout temps où se trouve cette tierce personne qui les accompagne silencieusement. Celui-ci s'approche de lui sous ce qu'il devine être l'ordre de Sa Majesté, lui tendant la coupe qui repose depuis un moment sur le plateau qu'il tient. Il n'a pas à tendre la main bien loin pour atteindre l'objet et le prendre, obéissant à l'ordre du Père des Quincys. Le contenu attire son attention, mais c'est particulièrement l'odeur ferreuse qui lui fait redouter le pire. La constitution du liquide rougeâtre laisse à penser qu'il ne s'agit pas d'un simple breuvage, mais l'idée de boire du sang semble beaucoup trop ridicule pour qu'Ishida ne l'accepte comme une réelle éventualité. Jamais dans ses pires cauchemars il n'a pensé à cela et il a donc bien du mal à comprendre les raisons qui pousseraient quiconque à accepter cela aveuglément. Il y a bien des façons de juger de sa fidélité et lui faire avaler tout et n'importe quoi n'est certainement pas une preuve suffisante. Non, il doit surement y avoir une autre raison, mais l'adolescent ne peut la deviner et c'est pourquoi il se permet de laisser une émotion flotter sur son visage.

Il lève finalement les yeux pour croiser le regard de son interlocuteur, ne l'interrompant cependant pas dans le discours qu'il semble vouloir entamer. Il laisse voir sur son visage une surprise seulement à moitié feinte, car il lui semble idiot de prétendre ne pas être bouleversé de voir une coupe pleine de sang. Un tel manque de réaction serait bien trop suspect et il laisse donc entrevoir l'incompréhension qui le hante présentement. Il attend les explications du roi, sans boire la moindre goutte, l'horreur se lisant dans ses yeux afin de cacher la rage qu'il éprouve, car il sait que l'enjeu derrière l'action d'avaler la boisson est bien plus grand qu'il n'y parait.


© Code Anéa - N-U
Voir le profil de l'utilisateur
Game Master / Générateur de PNJ
avatar



247 posts

Squatte depuis le 13/07/2014

piges







Mar 3 Jan - 14:23


Le Roi des Quincys ne cessait pas d’observer sa dernière recrue depuis son trône. C’était comme un spectacle dont il se délectait à chaque seconde... Oui, voir un être lutter pour rester calme et impassible en apparence alors que son cœur ne devait comporter présentement que haine et colère envers son interlocuteur était d’une jouissance... Ça assouvissait quelque peu le côté sadique du dirigeant. De plus, le jeunot n’avait pas encore atteint la majorité qu’il arborait pourtant déjà des traits matures sur son faciès, signe d’une certaine prise de conscience des choses. Il était aussi assez intelligent pour calculer ses paroles et sa gestuelle. Le souverain avait donc du plaisir à discuter tranquillement avec lui pour le torturer de manière passive car il savait que le garçon était amplement capable de lire entre les lignes. Il le poussait ainsi de plus en plus dans ses retranchements jusqu’à pouvoir l’acculer à un mur sans lui laisser d’issues... C’était bien ça qu’il comptait faire, la machine était en marche.

Ishida conservait sa posture de soumission et de respect, le regard toujours baissé vers les royales chaussures de son supérieur. Pourtant, il ne réagit pas d’un pouce quand le serviteur se posta à côté de lui avec discrétion sans prévenir, ce qui montrait qu’il restait alerte aux présences alentours. Il était bien méfiant, mais sous les ordres d’Yhwach, il tendit tout de même le bras pour saisir la coupelle qui lui était servie sur un plateau d’argent. Là, ce fut intéressant de constater l’attitude du garçonnet face au contenu du récipient. En effet, il resta immobile un temps en ayant le nez dans le petit bol, comme pour analyser le liquide rouge opaque. C’était comme s’il n’était pas sûr de ce que ça pouvait être, ou bien il voulait se rassurer que ce n’était pas ce qu’il pensait au premier abord... Ainsi, comme cherchant une réponse, il s’autorisa enfin à lever les yeux vers son Roi. Ce dernier put alors mieux constater la réaction de son protégé, un peu trop bien même. Les yeux sont le miroir de l’âme dit-on, et le masque que l’archer s’efforçait de maintenir était encore plus flagrant. De l’étonnement ? De la suspicion ? De la perplexité ? De l’incompréhension ? De l’appréhension ? De la peur ? De l’horreur ? Il y avait un peu de tout ça dans son expression faciale. L’impassible était à priori subitement devenu un livre ouvert pour une coupelle de sang, alors que juste avant il avait approuvé le meurtre de sang froid de dizaines de personnes innocentes comme si c’était normal sans même ciller... L’idée de boire du sang devait l’offusquer au plus haut point - ce qui en soit pouvait être compréhensible – et il s’autorisait donc à le montrer un peu. Le grand homme allait de ce pas franchir une nouvelle étape dans son plan pour couper court à cette mascarade et conserva donc la parole.



Je veux faire de toi un Stern Ritter. De ce fait, tu dois passer le rituel permettant d’éveiller ton pouvoir et ce dit rituel consiste à boire le contenu de cette coupe.


Ses iris rouges froids et sans pitié serti d’un air tranquille continuaient de jauger le jeune Quincy qui allait franchir le stade de non retour. Yhwach avait jugé inutile de lui assurer qu’il s’agissait bien là de sang et il avait expliqué que le strict nécessaire pour le moment comme pour paraître concis et direct. Il détestait les explications traînant en longueur. Mais, le pauvre Gemischt survivant allait peut-être en savoir plus que trop tard, sachant que dans l’immédiat, il ne pouvait refuser un tel honneur alors qu’il venait à peine d’intégrer le Vandenreich. Il allait faire des jaloux au sein de Silbern car seuls les meilleurs, les élus, avaient le droit à ce titre et tous les privilèges qui venaient avec... Et cette jalousie de la part des autres faisait partie de son projet et ce n’était que le début. Pour ajouter un peu de piment à la situation, Sa Majesté vint pousser le vice un peu plus loin en enchaînant sur une question simple.


À moins que tu ne refuses ?


Ainsi, il le privait de toute hésitation, ou même de toute réflexion avant d’agir, car laisser écouler du temps avant de répondre voudrait dire qu’il n’avait pas confiance en son Roi et la trahison allait être découverte. En plus, le souverain était certain que le nouveau venu n’allait pas refuser, déjà parce qu’éconduire un souhait du Dieu des Quincys revenait à jouer avec la mort, mais ensuite parce qu’il se voulait être trop bon comédien. Uryû était fait comme un rat.

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Le messager de l'au-delà ~
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-new-destiny.forumactif.fr
avatar



40 posts

Squatte depuis le 29/06/2016

21 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
69/100  (69/100)
XP:
1850/12500  (1850/12500)
Spécialité: Heilig Pfeil



Mer 4 Jan - 3:46




Event majeur n°1 : Réveil Ensanglanté
feat. Yhwach (PNJ)



C'est donc dans cette optique de le faire s'élever dans la hiérarchie du Vandenreich que le roi des Quincy offre à Ishida cette coupe. Il n'est pas surprenant que cela vienne avec un rituel, mais l'adolescent ne s'est jamais imaginé qu'il lui faudrait passer par une telle abomination. Il ne dit rien cependant, il n'a pas d'autres choix. Il se sent acculé, mais sa détermination ne fléchit pas pour autant. Son adversaire -oui, c'est ce qu'il est, ils le savent tous deux- cherche à le briser, à s'amuser de lui, mais il n'est pas aussi simple de venir à bout du garçon. Il tient la coupe fermement et la réalité s'impose rapidement à lui : il devra la boire sous peu. Il se demande un instant si l'homme lui ment et s'il ne s'agit pas plutôt d'un poison. Mais là encore, la vérité parait si évidente. Le roi est beaucoup trop arrogant pour craindre le moindre adversaire et il est impossible qu'il voit Uryû comme une menace, alors il n'y a aucune raison à tenter de le tuer maintenant. C'est ce sur quoi compte le jeune Gemischt, car son plan repose sur cette trop grande confiance que s'accorde le Père de son espèce. Il espère trouver une ouverture de cette façon et c'est ce qui le pousse à toujours plus se rapprocher de lui afin de pouvoir mieux l'observer.

La question achève la décision du futur Stern Ritter. Il s'agit-là d'un défi qu'on lui propose. Il se doit de trouver le courage de s'interposer ou bien celui d'avaler le contenu qu'on lui tend. Le choix est là, mais dans les deux cas, il l'oblige à prendre une décision dangereuse. Il n'a pas le temps d'hésiter et sait déjà ce qu'il doit faire s'il tient à gagner cette guerre. Une pensée rapide s'impose à lui à cet instant, alors qu'il s'apprête à commette un geste qui le répugne. S'il ne le fait pas, ce sont des milliers d'innocents qui périront. Il revoit ses amis et leur courage. Il pense à Orihime qui s'est battue malgré ses peurs, qui a trouvé la force de combattre pour protéger ceux qu'elle aime. Il pense à Chad qui n'hésite pas à prendre le fardeau d'un autre pour le porter à sa place et qui ne lève les poings que dans cette optique. Il pense à Rukia et Renji, qui ont tourné le dos plus d'une fois aux ordres de leurs supérieurs afin de venir en aide à leur proche. Et il revoit Ichigo, qui n'hésite jamais à foncer. Un dernier visage s'impose finalement à lui, celui de son père qui, malgré le froid qui persiste entre eux depuis la mort de Katagiri, reste une part importante dans sa vie. Ces personnes sont sur son esprit depuis un moment déjà, une pensée pour eux ayant pris place dès l'instant où il a enfin compris la menace qu'était Sa Majesté. Il n'a pas besoin d'attendre et n'hésite plus. De la même façon que l'homme l'a défié d'aller jusqu'au bout de sa décision, Uryû l'incite à poser sa prochaine avec autant d'audace.

« Bien sûr que non, votre Majesté. C'est pour moi un véritable honneur de pouvoir les rejoindre. »

Et il avale en de rapides gorgées le sang qui repose dans la coupe. Il ne s'est pas laissé le temps de s'interroger sur la personne à qui il pouvait bien appartenir et ce n'est déjà plus une préoccupation. Il ne peut l'expliquer, mais à peine a-t-il versé une goutte sur sa langue qu'il cherche déjà à en ravoir. Cette étrange sensation qui l'habite semble finalement répondre à la question. L'évidence est-là, cette force qui accompagne le liquide ferreux ne peut provenir que d'une seule personne et celui-ci appel les siens à le rejoindre. C'est de cette façon qu'Yhwach accorde un peu de sa puissance à ses soldats. Peut-être est-ce l'une des raisons pour laquelle il en donne à Uryû. Une simple façon de lui dire que même avec une part de lui, il ne sera jamais assez fort pour le vaincre. Soit. L'adolescent est prêt à lui faire regretter cette erreur.

« Je ne remettrai jamais vos paroles en cause. Seulement, tout cela est bien nouveau pour moi et je n'ai aucun repère par ici. Il n'y a cependant rien à craindre. Je sais pouvoir m'adapter. »

Ses mots sont choisis avec intérêt. Il s'adaptera, ça oui ! Il n'a pas peur de jouer le jeu du Roi et le suivra jusqu'à ce que l'un deux ne tienne plus. Et il a bien l'intention de ne pas être celui qui perdra le dernier round.


© Code Anéa - N-U
Voir le profil de l'utilisateur
Game Master / Générateur de PNJ
avatar



247 posts

Squatte depuis le 13/07/2014

piges







Lun 20 Fév - 19:21


Yhwach se sentait bien évidemment en position de force face à Uryû... Face à tous les Quincys en fait, eux qui étaient ce qu’ils étaient uniquement grâce à lui. Il était après tout leur créateur. Ils lui devaient donc tout, que ce soit leur force, leur pouvoir, leur existence... Leur loyauté se devait d’être totale, ils n’avaient d’autre choix que d’être en mesure de pouvoir tout donner pour leur Dieu sans qui ils ne seraient rien. Ce jeune garçon n’échappait pas à la règle, même s’il n’était pas de sang pur, car il restait néanmoins un Quincy. Lui aussi avait son sang... Et il était l’unique Gemischt à avoir survécu à l’Auswählen, ce qui le rendait donc spécial... Aussi, Sa Majesté voyait en lui quelque chose de prometteur à exploiter. Son plan allait en ce sens.

L’adolescent, bien que mis sous pression face à la situation et se devant de tenir son rôle, semblait tenir le choc. Le regard carmin du souverain ne le quittait pas et le lycéen ne se démontait pas, bien au contraire. D’une voix ferme et sûre, il répondit avec détermination à la question qui avait pour objectif de le pousser dans ses derniers retranchements, et ça avait fonctionné. Il avait pris sa décision, il allait obéir et boire le contenu de cette coupe, tout en affirmant avant qu’il était honoré de rejoindre les rangs de l’armée d’élite du Vandenreich. Un sourire satisfait et un tantinet malsain apparut sur le faciès du barbu qui contemplait sa nouvelle recrue avaler d’une traite tout le liquide vitale contenu dans le récipient qu’il détenait. Parfait, le garçonnet venait de sceller son destin... Un destin qui arrangeait le Roi, car si l’archer avait refusé, il aurait dû le tuer et ça aurait été un sacré gâchis. Comme pour se justifier quant à ses appréhensions apparentes, Ishida mit un point d’honneur sur sa loyauté, tout en assurant que bien qu’il était plongé dans un environnement nouveau, il allait se montrer à la hauteur. Il avait plutôt intérêt à tenir la distance s’il ne voulait pas se faire bouffer. « Marche ou crève », c’était la politique de la dictature imposée par le père des Quincys. Ce jeunot avait du toupet, mais aussi du courage, ça amusait son interlocuteur qui autorisa du regard le serviteur à s’approcher de nouveau. Ce dernier s’exécuta sans attendre et vint s’incliner une nouvelle fois au côté du jeune Quincy, avant de le délester de la coupe désormais vide et de repartir pour laisser les deux protagonistes en tête à tête. Ce fut seulement là qu’Yhwach répondit à son petit protégé.



Bien, parce que tout va aller très vite désormais.


Il redressa un peu le menton sans le lâcher des yeux, comme pour le regarder de haut et le jauger.


Ton pouvoir devrait bientôt s’éveiller... Tu auras le même Schrift que moi : le « A ». J’annoncerai officiellement ta promotion auprès des autres Stern Ritters très prochainement. Ta présence sera bien évidemment requise...


Un nouveau sourire satisfait se dessina sur ses lèvres à ces mots, comme s'il avait quelque chose en tête, alors qu’il enchaîna.


Nous en avons fini pour le moment, tu peux retourner dans tes quartiers.


Il lui donnait l’autorisation de prendre congé, tandis qu’il restait tranquillement assis. Un soupir tranquille s’échappa de ses narines alors qu’il continuait d’observer Uryû. Tout se passait comme il le souhaitait... En même temps, il ne pouvait en être autrement : il voyait tout.

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Le messager de l'au-delà ~
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-new-destiny.forumactif.fr
avatar



40 posts

Squatte depuis le 29/06/2016

21 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
69/100  (69/100)
XP:
1850/12500  (1850/12500)
Spécialité: Heilig Pfeil



Lun 8 Mai - 19:51




Event majeur n°1 : Réveil Ensanglanté
feat. Yhwach (PNJ)



Ce jeu de dominance arrive à sa fin. Si, en apparence, l'on pourrait croire que l'adolescent se laisse soumettre à l'homme face à lui, ce dernier sait parfaitement que cela n'est pas le cas. Cette façade n'est là que pour une raison : le jeune Quincy cherche à se rapprocher de Sa Majesté. Tout cela ne fait qu'amuser le roi, l'adolescent le sait tout aussi bien qu'il sait ne pas avoir ce loisir. Il doit prendre avec sérieux la situation qui se présente à lui. Ce n'est pas seulement sa vie qui est en jeu, celles de nombreux innocents doivent maintenant être prises en compte. Il ne souhaite plus revoir un tel désastre comme celui qui s'est produit durant la nuit dernière. Ce massacre est inacceptable et Uryû doute qu'il ne s'agira pas là du dernier. Les plans de Sa Majesté ne s'arrêtent pas là et surpassent de loin la mort de quelques humains. Les enjeux sont élevés et l'adolescent ne tardera pas à découvrir à quel point.

Un simple geste silencieux indique au serviteur qu'il est temps pour lui d'agir. Il s'approche une fois de plus d'Ishida, qui ne dit mot, pour prendre la coupe maintenant vide. Le goût reste sur sa langue, mais il l'ignore du mieux qu'il peut. Ce désagrément ne paraît cependant pas sur son visage. Il ne peut laisser voir une quelconque faiblesse. Sa décision est ferme. Il n'a certainement pas avalé ce liquide douteux pour reculer après coup. En silence, il attend la suite. Les mots quittent finalement les lèvres du Père des Quincy, indiquant à sa plus jeune recrue ce qu'il en est. Uryû répète mentalement ce que l'on vient de lui dire, un mauvais pressentiment prenant place en son for intérieur.  

« ...parce que tout va aller très vite désormais...  Tu auras le même Schrift que moi : le " A "... »

Des questions se bousculent dans l'esprit du jeune homme, mais il ignore celles-ci pour l'instant et porte son attention sur celui qui sera désormais son adversaire. S'il n'utilise pas ce terme à voix haute, ce fait est bien établi entre eux deux, il n'y a pas de doute. Un jeu dangereux qu'entreprend l'adolescent avec détermination. Lorsqu'on lui permet enfin de quitter la salle, il se lève de sa position agenouillée, puis se penche à nouveau devant le roi, inclinant le haut de son corps sur son bras croisé devant son ventre.

« Bien, votre Majesté ! »

Il lève le regard, posant les yeux sur le visage du roi tout en évitant de regarder directement dans les prunelles de celui-ci. Il ne voit qu'à hauteur du nez, mais c'est suffisant pour qu'il remarque le sourire qu'affiche Sa Majesté. Tout cela ne fait qu'accentuer la méfiante du jeune Quincy. Pour autant, il ne dit rien, ne montre rien, se contentant de se relever pour se diriger enfin vers la sortie. L'entretient est terminé, mais ce jeu mortel n'en est encore qu'à ses débuts.


© Code Anéa - N-U
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



posts

Squatte depuis le

piges








Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La cité d'Atlantide [Event Majeur]
» Event d'hiver 2015 :)~ inscriptions joueurs et groupe
» [EVENT] Le festival des feux d'artifice {GROUPE 3
» [EVENT] Le festival des feux d'artifice {GROUPE 2
» [EVENT] Le festival des feux d'artifice {GROUPE 5