Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Event majeur n°1 : Réveil Ensanglanté (Groupe 3 [Mitsuki /Hiyori] (Jinx et Katsu retirés))
Game Master / Générateur de PNJ
avatar



231 posts

Squatte depuis le 13/07/2014

piges







Ven 30 Oct - 21:50


Une série de meurtres plus ou moins brutaux s’est produite dans la ville de Karakura durant la nuit. Au matin, des sirènes se font entendre à tue-tête dans toute l’agglomération. Les autorités sont partout pour enquêter et chercher le moindre indice, le moindre témoignage, le moindre individu suspect… La circulation en est devenue pénible et les curieux s’agglutinent là où les sinistres ont eu lieu. Gares aux hors-la-loi, ce n’est pas le moment de sortir faire ses courses. Mais, que passe-t’il ? Les télévisions dans les magasins et sur les immeubles diffusent la nouvelle avec des images des scènes d’enquêtes et des témoignages. Des individus de tout âge ont été retrouvés morts ici et là dans toute la ville, apparemment quasiment tous décédés durant le même labs de temps sans pour autant qu’il y ait de liens apparents entre eux... Quoique. Les êtres doués de reiatsu et alertes ont pu sentir une fluctuation anormale d’énergie pendant la nuit… Avec des disparitions de présences spirituelles. Y avait-il un lien avec ces événements ? Ces victimes ont-elles réellement aucun lien ? Parmi les morts identifiés, le journaliste cite un certain Wu Jian, gérant d’un restaurant chinois. Des rescapés chanceux parlent d’avoir brièvement vu des individus assez étranges vêtus de blanc au visage dissimulé rôder non loin des lieux des crimes il y a déjà un bon moment, alors qu’il y a quasiment aucun dégâts collatéraux à relever.



Ordre de post
Fukoma "Jinx" Miu - Kyouki Katsu - Sarugaki Hiyori

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Le messager de l'au-delà ~
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-new-destiny.forumactif.fr
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Dim 15 Nov - 22:24

(suite du rp Qui sera le plus fou des deux)


Réveil Ensanglanté     



Jian
Are you alive ?

▬ "I have the best intentions!"

Alors que l'heure tournait, Jinx et Katsu attendaient au restaurant chinois. Il était encore tous deux à trinquer à la victoire passé cette nuit là tandis que Jian était en train de dormir dans sa chambre. Une fois l'heure du réveil, aux aurores donc, la fullbringer scruta l'heure. Chaque mouvement de rouleau de tapisserie était quasiment chronométré. Lui au moins, il était toujours à l'heure et à cheval sur le planing ! Ce n’est pas rien de gérer un resto ! Bref, Jinx surveilla l'heure …


- Là, il devrait pas tarder à arriver !



Sauf que … Jian mettait un peu plus de temps. Il est malade ? Ça se peut, la dernière fois qu'il était malade c'était… hmm… En vrai, l'adolescente ne l'avait jamais vu malade. C'était donc assez étrange…


- Bouge pas, je vais voir ce qu'il se passe …



Alors, elle monta les escaliers et se dirigea vers la chambre de chinois. Sa porte était entre-ouverte et il faisait sombre.


- Allez Rouleau de Pâtisserie ! On se bouge !



De son air délicat, Jinx ouvrit la porte à grand coup de pied et ouvrit la lumière. Étrange … Il n'était pas dans le lit. Ceci commença à indiquer l'adolescente… Elle l'appela dans tout l'étage, mais par son véritable nom. Ce n'était pas le moment de rigoler. Un silence. Inquiétant. Elle dégringola les escaliers pour rejoindre Katsu en stress.


- Jian n’est pas là… Je sais pas où il est… C'est pas dans ses habitudes… et même si je rentre pas la nuit, il est censé pioncer quand même…



Puis, elle tourna sa tête vers la fenêtre et aperçu de nombreuses voitures de police passer devant le restaurant. Ça craint vraiment parce que là, on peut pas trop bouger. Ils sont peut-être à sa recherche… Alors, la fugitive décida d'allumer la télévision et zappa sur la chaine info afin de savoir si elle est recherchée ou non. Et là, c'est la panique totale. Les journalistes parlent de plusieurs crimes dans la ville. Ça craint vraiment. Mais attends … Wu Jian… Identifié parmi les morts… Ce n'est pas possible… Jinx resta choqué devant l'écran… Sa photo avait apparu… Ce n'est pas possible… Mort ? Elle ne voulait pas y croire, ce n'était pas vrai… Des larmes commençaient à couler sur ses joues…


- Ce n'est pas vrai …



Et aussitôt, la jeune aux cheveux bleus quitta spontanément les lieux avec Poiscaille afin de rechercher son ami, lançant en plan Katsu. Suivra, suivra pas peut importe… Elle se fichait complètement d'être vue par la police. Jian avant tout.


Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Lun 23 Nov - 14:48

Katsu était toujours posé contre la fenêtre qui était restée ouverte suite à sa récente envie de fumer. Il la vît commencer à s'agiter, annonçant que son ami devrait pas tarder à débouler dans la pièce. De ce qu'il avait compris, c'était lui qui gérait le resto, et donc lui qui avait la plupart des responsabilité. Et se lever tôt pour faire tourner la boutique était un des devoirs incontournable. Mais il ne semblait pas être à l'heure cette fois-ci, ce qui avait l'air de perturber la jeune demoiselle qu'il avait en face. Elle annonça qu'elle allait le voir, histoire de comprendre un peu mieux. Katsu se contenta juste d'hocher la tête avant de s'allumer de nouveau une cigarette pour l'attente.

Pendant qu'il allumer son petit bâtonnet blanc, il entendit un bruit lourd, comme un coup de pied dans une porte. Pas étonnant connaissant un peu le phénomène. Et puis après il pût entendre la bleutée appeler de vive voix son ami, qui ne semblait pas être présent du tout en fait. Elle redescendit en trombe, paniquée par l'absence du propriétaire des lieux.

-Calme toi grande, perds pas les pédales.

Il eût à peine le temps de finir sa phrase qu'elle avait déjà allumé la télé. Et c'est à ce moment là que Katsu pût observer le visage déjà pâle de sa partenaire se décomposer rapidement. Lui aussi l'avait entendu. Wu Jian, identifié parmi les victimes des meurtres dans la ville. Il continua de fumer tranquillement, alors que Jinx commença à pleurer, avant de partir en courant à l’extérieur. Le jeune Shinigami soupira longuement avant de jeter sa cigarette par la fenêtre, avant de la refermer doucement. Il s'assit à table, avant de sortir rapidement de son Gigai, le laissant là, assis tout seul.

Il mît son masque fétiche sur son visage, avant de claquer quelques Shunpô pour suivre la jeune fille, de loin, veillant à ce qu'elle ne tombe dans aucun piège, ni qu'aucune personne ne puisse s'en prendre à elle. Il ouvrit ensuite la bouche pour parler, adressant ces paroles à lui-même, en marmonnant.

Je te surveille grande, t'en fais pas.
avatar



252 posts

Squatte depuis le 27/06/2015

20 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
71/100  (71/100)
XP:
6700/14000  (6700/14000)
Spécialité: Hakuda



Mer 16 Déc - 21:24


Event majeur n°1 : Réveil Ensanglanté

Fukoma "Jinx" Miu, Kyouki Katsu & Sarugaki Hiyori
La journée commençait mal. Elle n'avait pas particulièrement envie de s'inquiéter pour ces stupides humains qui étaient décédés sans aucune raison. Non mais, depuis quand ils importaient pour les Vizards ? Et pourquoi, pourquoi ELLE devait se rendre en ville en apprendre un peu plus alors que les autres restaient leurs fesses assises à ne rien faire à l'entrepôt ? Cela l'ennuyait et bien sûr, elle l'avait clairement fait comprendre aux autres de façon plus ou moins (bon d'accord, entièrement) colérique. Elle se dirigea tout de même vers la zone ouest de Karakura, dans le district Kasazaki, afin de voir ce qui s'y passait.

Les voitures de police envahissaient les rues et les habitants se regroupaient derrière les rubans jaunes afin de voir ce qui se passaient. Il était presque impossible de se déplacer au sol, tant les gens boquaient l'endroit. Heureusement, Hiyori se permettait de sauter d'un bâtiment à l'autre. Avec tout ce qui se passait, on ne la remarquerait sans doute pas, du moins pas avec la vitesse à laquelle elle allait. Il fallait posséder plus qu'un petit peu d'énergie spirituelle pour suivre un shunpo et la plupart de ses faibles humains n'en possédaient même pas assez pour voir clairement un esprit. Bien sûr, il y avait certaines exceptions et bien vite, elle remarqua l'une d'entre elle lorsqu'elle sauta sur un nouveau bâtiment. Elle avait déjà remarqué une certaine énergie spirituelle dans les parages et voir un shinigami l'énerva énormément. Déjà qu'elle n'appréciait pas devoir se mêler de tout cela, il fallait qu'elle tombe sur l'un d'entre eux ?

Elle sauta au sol, dans une petite ruelle où il ne semblait y avoir personne. La force qu'elle employa fut suffisante pour faire craquer légèrement le béton et faire valser la poubelle à ses côtés. Elle n'était pas vraiment de bonne humeur et cela se voyait dans ses gestes. Avec tout ce qu'elle détruisait dans une journée, il ne fallait pas être surpris d'y inclure les rues de Karakura elles-mêmes. Attérissant sur ses deux pieds en position recroquevillée, elle se releva sans aucune égratignure et avec un visage plus que blasé, puis laissant échapper un gémissement de frustration.

« Pourquoi je me retrouve toujours à m'occuper des emmerdes des autres ? », s'exclama-t-elle à voix haute pour elle-même. « Sérieusement, j'en ai mare, moi... »  
© fiche créée par ell


┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Dim 27 Déc - 22:46


Réveil Ensanglanté     



Jian
Are you alive ?

▬ "I have the best intentions!"

Il était inimaginable que cela arriver. Jian… Tu n'étais pas un vulgaire humain comme les autres, tu étais bien mieux. Tu étais le seul à comprendre Jinx jusqu'à maintenant. Mais tu as succombé à la mort comme de nombreuses victimes. Pourquoi toi Jian ? Mais ce qui est sûr, c'est que la vengeance de Jinx sera terrible. Il n'y aura aucune pitié pour les monstres qui ont fait ça. Même si elle ne connaissait pas les conditions et les personnes, le principal c'était de tuer ces parasites. Mais dans la colère et dans la rage, la jeune fille courrait sans savoir où elle allait. Elle cherchait le corps du chinois, mais elle ne savait rien. Elle courrait grâce à son Bringer Light à toute vitesse, excédant même la limite pour un humain normal. Derrière la fugitive, Katsu la suivait de loin. D'un côté, ça la réconfortait de voir qu'il avait décidé de la rejoindre. Elle se sentit alors moins seule, mais la haine était trop forte pour l'attendre ou le rejoindre.


- Jian … Jian … Jian … Putain de merde !


La course continua. Mais aucune trace de Jian. La quête de la vérité était douloureuse et le stress montait. La police est partout. Les ambulances sont partout. Plein de corps inertes, mais pas celui de Jian. La jeune bleutée arpenta toutes les rues et ruelles pour le trouver jusqu'à …


- !!


Une poubelle venait à peine de tomber au sol, sortant d'une ruelle quelconque. De par sa vitesse, Jinx n'eut le temps de freiner ou de passer au-dessus. Son pied heurta le métal, la bloquant dans son élan. Elle perdit alors l'équilibre et se rapprocha du sol pour faire une pirouette cacahuète, ricochant sur le trottoir.


- Putain de bordel ! J'ai pas que ça à foutre !! Lui aussi j'vais le défoncer !


Mais parler fort n'a jamais était une bonne idée. Des policiers fortement armés eurent le réflexe de pointer les armes sur l’adolescente. Elle était déjà encerclée. De sa bouche sortaient des grognements de colère. Elle prit Poiscaille sur son épaule droite et tourna le bassin, pour viser un peu tout le monde. Jinx était prise de panique. L'affolement montait.


- Laissez-moi passer bande de connard ou j'vous bute tous ici ! Je cherche Jian !


Les forces de l'ordre n'avaient pas bougé d'un poils à la menace de la fugitive. Et ce n'était pas de simple pistolet, c'était bien plus gros !

Game Master / Générateur de PNJ
avatar



231 posts

Squatte depuis le 13/07/2014

piges







Mar 1 Mar - 11:54

Le délais étant très largement dépassé, le tour de Kyouki Katsu saute.

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Le messager de l'au-delà ~
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-new-destiny.forumactif.fr
avatar



252 posts

Squatte depuis le 27/06/2015

20 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
71/100  (71/100)
XP:
6700/14000  (6700/14000)
Spécialité: Hakuda



Mer 2 Mar - 3:35


Event majeur n°1 : Réveil Ensanglanté

Fukoma "Jinx" Miu, Kyouki Katsu & Sarugaki Hiyori
La petite Vizard tourna la tête vers l'une des extrémités de la ruelle, au même moment où l'humaine passait. Son arrivée avait visiblement causé des ennuis, puisque la poubelle s'était propulsée bien plus loin que ne l'avait prévu la blonde. En une seconde à peine, la femme aux cheveux bleus disparaissait de son champ de vision, trébuchant sur l'objet qu'Hiyori avait malencontreusement envoyé sur son chemin. Elle ne dut pas attendre bien longtemps pour entendre les cris de mécontentement de la vivante et la seule réponse qu'elle put obtenir de la responsable fut un soupire. Cependant, les policiers semblaient bien moins calmes qu'elle ne l'était et en un instant, elle vit défilée un groupe devant l'allée.

« Laissez-moi passer bande de connard ou j'vous bute tous ici ! Je cherche Jian ! »

Les cris retentirent jusqu'aux oreilles de la blonde, qui haussa un sourcil, puis leva les yeux au ciel. Tant pis, ce n'était pas son problème. Elle n'était pas là pour aider une humaine et vraiment, elle n'en ressentait aucunement l'envie. Certains se sentiraient coupables d'en être la cause, mais ce n'était pas son cas et ce n'était certainement pas cela qui l'empêcherait de dormir sur ses deux oreilles. Pourtant, le décision sembla s'imposer lorsque l'un des hommes toujours positionné devant l'allée remarqua enfin sa présence, tournant son arme vers elle. Super, quelqu'un qui pouvait voir les esprits clairement. Quelles étaient les chances ? Quoi qu'à bien y penser, dans cette ville, c'était assez courant...

«  Hey, fillette, c'est dangeureux ici. Rentre chez-toi immédiatement. »

Une veine palpa sur le front d'Hiyori. Fillette ? Elle était au moins dix fois plus âgée que lui et il osait l'appeler fillette ? D'accord, il ne le savait pas, mais cela l'ennuyait quand même. En un instant, l'attention de certains des hommes se tournèrent vers elle, bien qu'à voir leur visage confus, aucun ne pouvait la voir. Et bien, trop tard, l'un d'entre eux l'avait remarqué et elle ne désirait pas l'avoir sur son dos. Qui plus est, elle pouvait ressentir l'énergie spirituelle émaner de celle qu'ils poursuivaient l'instant d'avant. Peut-être pourrait-elle lui donner des informations sur les événements qui s'étaient produits durant la nuit ? Elle se déplaca à l'aide du Shunpo pour se retrouver face à l'homme qui s'était adressé à elle, l'assommant sans aucune difficulté. Les autres n'eurent même pas le temps de réaliser ce qu'il se passait que déjà, ils rejoignaient dans l'inconscience leur collègue. Elle était maintenant devant l'humaine, lui tournant le dos, alors qu'elle posait sa main sur son zanpakuto, posé sur son dos. Se tournant légèrement, ne lui faisant toujours pas entièrement face pour autant, Hiyori posa son regard sur elle et lui adressa la parole.

« Je n'ai pas envie de perdre mon temps. As-tu la moindre information sur les événements qui se sont produits durant la nuit ? »
© fiche créée par ell


┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
Game Master / Générateur de PNJ
avatar



231 posts

Squatte depuis le 13/07/2014

piges







Lun 25 Avr - 16:45

Retrait de Fukoma "Jinx" Miu pour cause de suppression de compte, et de Kyouki Katsu pour cause d'inactivité et de perte de la couleur de validation. Insertion de Kouyama Mitsuki.

Nouvel ordre de post

Kouyama Mitsuki - Sarugaki Hiyori

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Le messager de l'au-delà ~
Voir le profil de l'utilisateur http://bleach-new-destiny.forumactif.fr
 ♪ La prima donna ♪
♪ La prima donna ♪
avatar



366 posts

Squatte depuis le 19/10/2015

21 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
24/100  (24/100)
XP:
3150/4400  (3150/4400)
Spécialité: Bringer Light



Ven 29 Avr - 23:42



Je ne me souviens pas de grand-chose en lien avec cette nuit. Cela arrive souvent lorsque je cauchemarde sans raison, et au réveil, seule subsiste la sensation étouffante de la peur. C’est ce qui est arrivée cette nuit. Je me suis réveillée en sursaut, le cœur battant et douloureux semblant vouloir quitter ma poitrine et me laisser mourir. Il n’y avait aucun bruit dans l’appartement, et à part les rideaux que j’avais oublié de tiré en me couchant, rien d’inhabituel. Je m’étais alors approchée de la fenêtre Ouest, donnant directement sur les rues de Kasazaki, pour tirer les rideaux avant de me recoucher, lorsqu’un étrange phénomène s’était produit. Un instant, j’avais aperçu une silhouette totalement blanche proche d’un lampadaire, et la seconde d’après, il n’y avait rien d’autre que la ruelle vide, et les feuilles mortes de l’automne secouées par le vent. Persuadée d’avoir été piégée par mon subconscient, je m’étais recouchée, cette fois-ci avec mes écouteurs dans les oreilles, diffusant la sonate au clair de lune, que je trouvais apaisante.

Au petit matin, en revanche, le cauchemar s’avéra être la réalité.

Je n’avais pas eus besoin de l’entendre à la radio, ni de le voir à la télévision pour comprendre l’horreur qui avait prit possession de cette nuit. En tant que patiente régulière d’un hôpital, j’ai appris à discerner les odeurs supplantant l’aseptisation des lieux. Celle des médicaments, celle de la cafétéria, celle du bloc opératoire… Celle de l’agonie… et celle de la mort… En ouvrant la fenêtre de la cuisine, alors que je préparais mon petit déjeuner, c’est cette odeur là qui m’a frappé. Puis, j’ai aperçu les agents de police, circulant de tous les cotés, armés jusqu’aux dents. J’aurais pu me croire à un concert, lorsque j’étais encore  à Tokyo… Mais je n’étais plus à Tokyo, et ces gens là, n’étaient pas pour me défendre. Intriguée, malgré la boule formée dans mon ventre – j’étais désormais incapable de manger – j’ai quitté l’appartement et rejoint les rues de mon quartiers pour comprendre ce qu’il s’était passé…
Je n’aurais pas due.

Les policiers circulaient avec leurs armes bien en vue, contrôlant les passants, d’autres semblaient fouiller les lieux, tandis qu’une dizaine d’hommes et de femmes en blouses blanches transportaient des brancards en toile noire. Des cadavres. J’eus un violent haut le cœur. Non de non, mais que s’est-il passé ? Je resserrais malgré moi la pression sur la lanière de mon sac à main, et m’avançais, tremblante, cherchant à comprendre. Je fus évidemment interpellée par un agent, il vérifia mes papiers, constata que j’habitais le bâtiment le plus proche, et commença à me poser des questions, mais je ne savais pas quoi répondre. Je n’avais rien vue, ni entendue, j’habitais au deuxième étage, je possédais des doubles vitrages, et je me voyais mal expliquer que j’avais aperçu dans la nuit, après un cauchemar, une silhouette toute blanche avant de disparaitre. Après avoir noté ma déposition sur un carnet, on me demanda de rentrer chez moi, expliquant qu’on me recontactera s’ils avaient d’autres questions à poser.

Mais au lieu de m’éloigner pour de bon, je fus contrainte de m’asseoir sur les marches du grand escalier de granit. Quelque chose venait de m’ébranler, ce même quelque chose qui, deux fois dans les mois précédents, m’avait mise en liesse… Je sentais l’énergie. Cette énergie que Vego m’avait expliqué posséder, et que j’avais retrouvé chez l’albinos qui m’avait sauvé quelques soirs plus tôt. Je pouvais la sentir… Comme une vibration dans l’air qui s’échappe sur les étalons du roi des aulnes. Et un doute affreux m’assaillit. Elle n’était pas concentrée, est-ce que cela voulait dire qu’elle était en train de disparaitre ? Et si elle disparaissait, est-ce que cela signifiait que les…  victimes… étaient comme moi ? Je sentie mon cœur faire de lourdes embardées, et me mis à paniquer soudainement. Mince, non, je ne veux pas, ce n’est pas possible, pas maintenant !

Dans ma crise de panique, je pus cependant entendre quelques propos étranges, j’entendais une femme à la voix stridente hurler violemment, et les policiers s’énerver à leur tour. L’énergie vibra tout autour de nous, dans le quartier, et je fus surprise, je n’arrivais pas précisément à déterminer d’où elle venait, elle était différente de celle que j’avais ressentie en train de s’envoler, elle semblait bien plus forte et plus concentrée que celle de Vego ou de l’albinos français. Il y eut d’autres cris, et je paniquais de nouveau, avant d’apercevoir une petite fille blonde avec des couettes, un peu plus loin, elle avait un long sabre dans le dos, et l’énergie semblait vibrer autour d’elle comme un le son d’un orgue qu’on aurait martelé de coup. J’eus soudain la tête qui tourne un peu, je me sentais affolée, alors que la fille qui hurlait se retrouvait encerclée par les flics. Et bientôt, tous s’écroulèrent.

Mais que se passait-il au juste, non de non ?


┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉


The Banshee


Good or bad?

Voir le profil de l'utilisateur
avatar



252 posts

Squatte depuis le 27/06/2015

20 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
71/100  (71/100)
XP:
6700/14000  (6700/14000)
Spécialité: Hakuda



Dim 8 Mai - 16:21


Event majeur n°1 : Réveil Ensanglanté

Kouyama Mitsuki & Sarugaki Hiyori
Si Hiyori ne fut aucunement surprise de ne tirer aucune information de l'humaine, ce fut cependant une autre histoire de la voir foncer vers elle et tenter de l'attaquer. Était-elle stupide à ce point ? Visiblement, la jeune femme aux cheveux bleus n'avait pas idée de qui se trouvait face à elle et en un déplacement éclair, la Vizard avait asséné un coup suffisamment violent pour lui faire perdre connaissance. Le corps tomba au sol au milieu de ceux des policiers, alors qu'au loin, on entendait les pas de courses de quelques hommes armés, attirés un instant plus tôt par les cris. Ils arrivèrent rapidement au près de l'esprit qu'aucun ne pouvait visiblement voir, alors que leur attention était entièrement tournée vers leurs collègues et la criminelle au sol.

Bien vite, la femme inconsciente se retrouva menottée et prise en charge par les responsables de l'enquête sur les événements s'étant produits durant la nuit. La question sur l'implication de la criminelle dans toute cette histoire se posa dès lors, alors qu'on l'emmenait afin de l'enfermer et de lui faire passer un long séjour en prison. Pour Hiyori, il était évident qu'une si grande situation ne pouvait être le résultat d'une seule simple humaine et à vrai dire, les forces de la jeune femme ne lui avaient semblé aucunement suffisante pour avoir un quelconque lien avec un tel massacre, à moins d'être une sous-fifre à qui on ne donnerait que de faibles tâches.

L'attention de la blondinette se tourna vers une source d'énergie spirituelle qu'elle avait sentie quelques minutes plus tôt. Bien que faible, cela lui semblait suffisant pour pouvoir voir un esprit et lorsqu'elle tourna son regard et croisa celui d'une jeune humaine troublée par la scène qui s'était déroulée devant ses yeux, c'était-à-dire le spectacle que lui avait donné Hiyori, cette dernière eu la confirmation de ce qu'elle avait soupçonné. Et si cette jeune femme pouvait la voir elle, il était tout à fait possible qu'elle ait observé quelques choses d'anormal durant la nuit. Elle soupira, sortie son téléphone de sa poche afin d'envoyer un message à Shinji ampli de haine qui lui indiquait clairement qu'il était mieux de l'appeler et de lui expliquer tout ce qui se passait s'il tenait à la vie, avant de refermer l'appareil et de le ranger dans sa poche à nouveau, puis de finalement retourner son attention vers la vivante tout en se dirigeant vers elle.

« Toi. »

À peine arrivée à ses côtés, elle la pointa du doigt pour lui faire comprendre qu'elles devaient toutes deux discuter et ce, peu importe ce qu'en dirait la pauvre humaine. Hiyori ne s'inquiéta pas du tout de savoir si elle l'effrayait ou non et sa seule préoccupation était de comprendre ce qu'il s'était passé afin de pouvoir rentrer à l'entrepôt le plus rapidement possible.

« J'ai déjà eu une assez longue mâtinée, alors pourrais-tu bien me dire ce que tu sais à propos des événements qui se sont produits cette nuit ? »

Si la tournure de la phrase semblait presque être une simple demande, son ton de voix indiquait qu'il s'agissait d'un ordre. Sa patience arrivait à sa fin et elle commençait à se dire que sa sandale pourrait très bien servir pour faire cracher le morceau au plus réticent. Elle avait beau menacé de son zanpakuto, elle n'était pas en position de tuer un humain sans causer d'énormes ennuis aux Vizards et elle ne désirait vraiment pas mettre ceux retournés à la Soul Society dans une situation plus que contraignante.
© fiche créée par ell


┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
 ♪ La prima donna ♪
♪ La prima donna ♪
avatar



366 posts

Squatte depuis le 19/10/2015

21 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
24/100  (24/100)
XP:
3150/4400  (3150/4400)
Spécialité: Bringer Light



Sam 28 Mai - 16:59



Toujours sur l’escalier de granit, je tentais de reprendre mon souffle et observais, impuissante, la scène terrible qui se jouait sous mes yeux. La femme qui avait hurlé précédemment et s’était retrouvé encerclée par les agents de police, criait de nouveau, cette fois-ci en direction de la fillette aux couettes, mais même de là où j’étais, je pouvais sentir la différence d’énergie. L’une sonnait comme un triangle basique, lorsque l’autre vibrait tel un orgue aux nombreux claviers, je m’en serais étouffée si j’étais plus proche. Cependant, la fille aux cheveux bleus attaqua quand même la petite blonde, et l’instant d’après, elle s’écroulait au milieu des autres corps inertes. D’autres corps d’armes finirent par faire irruption sur le terrain, probablement alerté par les précédents cris, et s’occupèrent d’incarcérer la fille aux cheveux bleus.

Tout semblait vouloir se passer plus rapidement que moi,  et je peinais toujours à reprendre mon souffle, mais j’étais bien incapable de baisser les yeux. Je ne comprenais pas, tout cela était bien improbable, voir impossible. Pourquoi s’en prendre ainsi à des gens comme… Moi ? J’avais bien compris que l’albinos que j’avais rencontré plus tôt était plus fort et habitué au combat, mais ce n’était pas une raison… N’est-ce pas ? Du moins j’essayais de m’en convaincre… La petite blonde sortit ensuite quelque chose de sa poche, mais je m’en désintéresser un peu, cherchant toujours à régulariser mon pouls. Mon souffle se gela soudain, alors que je croisais le regard de la petite blonde, elle m’avait vu, et à présent, elle se dirigeait droit sur moi. L’idée de prendre mes jambes à mon coup fut tentante, mais j’en étais purement incapable.

« Toi. » Dit-elle, et je crus que j’allais soudain m’évanouir, ce n’était pas tant la violence dans sa gestuelle, mais l’énergie tout autour, j’avais l’impression d’être prise dans un étau.

Elle me pointait furieusement du doigt, et la question qui suivit était clairement un ordre. Ce que je savais des évènements de cette nuit ? Rien, que des suppositions et peut-être un rêve qui n’en était pas un, le problème étant que je n’étais clairement pas réveillée lorsque j’avais tiré les rideaux, et j’ignorais purement et simplement si ce que j’avais cru voir, était la réalité ou de la fiction. Cependant, je ne voyais aucune raison de ne pas lui répondre – l’arme dans son dos étant un très bon moyen de persuasion, je l’admets – mais outre cela, je n’arrivais pas à la considérer comme… Mauvaise ? Elle avait l’air d’une petite fille, mais comme Vego, elle n’était pas visible de tous, portait une arme, et plus encore, son énergie emplissait les lieux comme une onde se propage sur l’eau. Je voulus lui répondre, mais ma gorge était sèche et je ne me sentais pas très bien… Je la prévins alors, parce que j’étais déjà fragile, et que je n’avais pas envie de tomber dans les pommes sur les marches de mon escalier.  Je déglutis, et finis par prendre la parole :

« Je…  Juste… Votre énergie… Vous pourriez la… la calmer… d’abord ? J’ai l’impression d’étouffer… »

Je clignais des yeux, je ne sentais désormais plus rien, à part la légère brise de ce début d’Automne.  Je soufflais un bon coup, et reprit alors, un peu plus tranquille bien que toujours fébrile à l’idée que ce soit des gens comme moi qui avaient été prit pour cibles. En revanche, je ne pouvais m’empêcher de me questionner sur… L’espèce… ? De la fillette, l’énergie qu’elle émettait ressemblait un peu à celle de Vego, bien plus puissante évidemment

« Pour tout dire, je ne sais pas grand-chose… Je suppose juste… Quand je suis arrivée… Il y avait encore un peu de… d’énergie… Mais elle semblait vouloir s’échapper définitivement… Alors… Je crois que… je crois que les victimes en étaient toutes dotées… Pour ce qui est du reste, je n’en sais rien… Vous allez me prendre pour une folle mais… J’ai cauchemardé cette nuit… Je ne sais même pas pourquoi je vous raconte ça mais… J’avais l’impression de mourir étouffée et lorsque je me suis réveillée j’ai vu… enfin… je crois avoir vu… Une silhouette blanche dans la nuit… Ce n’était pas un esprit ni un hollow… Je ne sais même pas ce que c’était mais… Je me suis sentie mal-à-l’aise… Vraiment… Comme si… ça m’avait… aspiré en me regardant… Mais la seconde d’après, plus rien… » J’avais franchement l’impression de raconter ma vie, et de parler pour rien dire… Mais comment expliquer ce que j’avais cru voir entre deux phases de sommeil ?

Hors rp:
 


┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉


The Banshee


Good or bad?

Voir le profil de l'utilisateur
avatar



252 posts

Squatte depuis le 27/06/2015

20 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
71/100  (71/100)
XP:
6700/14000  (6700/14000)
Spécialité: Hakuda



Lun 27 Juin - 0:18


Event majeur n°1 : Réveil Ensanglanté

Kouyama Mitsuki & Sarugaki Hiyori
Hiyori était déterminée à obtenir des réponses. Déjà, si elle rentrait sans comprendre ce qu'il s'était passé ici, elle pouvait être certaine qu'on ne la lâcherait pas avec ça. Ensuite, la curiosité la poussait tout de même à se renseigner. Une telle situation hors de contrôle qui se passait si près de chez elle était bien ennuyant. Bien sûr, elle préférerait rester en dehors de tout ceci, mais après s'être déplacée jusqu'ici pour obtenir des renseignements sur les événements qui s'étaient déroulés durant la nuit, elle n'était pas prête à repartir les mains vides. Être obligée d'intervenir était en soit déjà très frustrant, si tout cela était fait pour absolument rien, la patience d'Hiyori ne tiendrait certainement pas.

« Je…  Juste… Votre énergie… Vous pourriez la… la calmer… d’abord ? J’ai l’impression d’étouffer… »

La petite Vizard haussa un sourcil à cette demande, ne libérant pourtant pas tant d'énergie spirituelle que cela. Sans attendre, elle limita ce qu'elle dégageait au maximum afin de permettre à la jeune humaine de respirer calmement, continuant d'afficher un air ennuyé. S'occuper d'une adolescente incapable de tenir sur ses jambes pour si peu n'était définitivement pas dans la liste des choses qu'Hiyori souhaitait faire aujourd'hui. Ni même jamais, à vrai dire... N'importe qui la connaissant savait à quel point elle détestait les humains et les shinigamis et il lui était parfois difficile de ne pas mettre son poing à la figure de ceux qu'elle croisait. Quoi qu'elle le faisait aussi avec ceux qui lui étaient proches, alors il n'y avait au final pas tant de différences...  

« Pour tout dire, je ne sais pas grand-chose… Je suppose juste… Quand je suis arrivée… Il y avait encore un peu de… d’énergie… Mais elle semblait vouloir s’échapper définitivement… Alors… Je crois que… je crois que les victimes en étaient toutes dotées… Pour ce qui est du reste, je n’en sais rien… Vous allez me prendre pour une folle mais… J’ai cauchemardé cette nuit… Je ne sais même pas pourquoi je vous raconte ça mais… J’avais l’impression de mourir étouffée et lorsque je me suis réveillée j’ai vu… enfin… je crois avoir vu… Une silhouette blanche dans la nuit… Ce n’était pas un esprit ni un hollow… Je ne sais même pas ce que c’était mais… Je me suis sentie mal-à-l’aise… Vraiment… Comme si… ça m’avait… aspiré en me regardant… Mais la seconde d’après, plus rien… »

Hiyori haussa une nouvelle fois l'un de ses sourcils en signe d’interrogation. Une silhouette blanche ? Était-ce l'oeuvre des Arrancars ? Pourtant, elle n'avait pas senti la présence de ces derniers en ville. Les Vizards retournés à la Soul Society ne les auraient-ils pas prévenu s'il s'agissait vraiment des hollows aux masques brisés ? Aucune chance que la douzième n'ait pas repéré leur présence alors qu'elle était en charge d'observer tous mouvements suspects dans le monde des vivants... Et bien que Mayuri pouvait être un véritable idiot insupportable, elle doutait qu'il ait une raison de garder cette information pour lui-même. Forcément, cela atteindrait éventuellement les oreilles du capitaine-commandant et l'avoir gardé pour lui ne serait certainement pas bien vue. Et les Vizards n'étaient pas du genre à se cacher des informations au sein du groupe...

« Tu as dis que ce n'était pas un hollow, mais as-tu pu avoir un bon aperçu de son visage lorsqu'il t'a regardé ? Y avait-il un masque brisé ? Une mâchoire, une couronne, un morceau d'os quelconque ? Le moindre détail est important... Si tu te souviens de quoi que ce soit d'autres, même s'il s'agit de quelque chose qui te parait insignifiant, cela peut s'avérer plus révélateur que tu ne te l'imagines. »

Elle qui pensait être étrange dans ce qu'elle racontait, la jeune humaine risquait d'être surprise de voir qu'on ne la prenait pas pour une folle. Quoi qu'à bien y penser, elle connaissait l’existence des hollows et pouvait les voir, tout comme voir et entendre Hiyori, alors ce n'était peut-être pas si étonnant qu'on ne lui dise pas qu'elle était étrange. Pour la Vizard, elle ne s'était même pas soucier de savoir que l'humaine en savait autant. Avec le temps, ce n'était plus du tout surprenant... Allez savoir, peut-être connaissait-elle même Ichigo ? Ils semblaient avoir le même âge et contrairement à Shinji, Hiyori n'avait pas rencontré tous les camarades de classe du rouquin.
© fiche créée par ell


┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
 ♪ La prima donna ♪
♪ La prima donna ♪
avatar



366 posts

Squatte depuis le 19/10/2015

21 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
24/100  (24/100)
XP:
3150/4400  (3150/4400)
Spécialité: Bringer Light



Jeu 30 Juin - 22:42




Je vis rapidement les sourcils de mon interlocutrice se lever en signe d’interrogation, et les questions reprirent alors. Elle me demanda si j’étais sure de ce que j’avançais, si j’avais bien vu son visage lorsqu’il m’avait regardé, s’il avait un masque brisé, des os ou quoi que ce soit qui puisse, finalement, elle me demandait simplement si ce n’était pas un arrancars que j’avais vu. Je le savais pertinemment puisque j’en avais déjà croisé, et que ce j’avais vu hier n’y ressemblait en rien. Mais en soit, qu’est-ce que j’avais vu ? Je ne sais pas… Uniquement des silhouettes vêtues de blancs, au visage couvert par une sorte de masque de cuir… ou de tissus… dans tous les cas, ce n’était définitivement pas la sensation causée par les arrancars. Je soupirais donc et secouais la tête négativement, faisant bouger mes propres couettes au rythme de ma tête.

« Non. Ce n’était définitivement pas des arrancars… Ils n’ont pas la même vibration dans leur énergie… Mais…  Je n’avais jamais croisé celle-là non plus. Ce n’est pas comme moi ou… enfin, les gens comme moi qui ont des pouvoirs ni les shinigamis… Ni vous… Même si je ne sais pas clairement ce que vous êtes non plus… »

Soudainement, j’écarquillais les yeux en comprenant qu’il y avait quelque chose de bizarre chez la fillette avec qui je parlais, elle vibrait comme les shinigamis, mais en bien plus fort, et elle n'y ressemblait pas non plus... C’était véritablement bizarre. Je clignais plusieurs fois des yeux, et la regardais désormais de haut en bas. Je sais que ce n’est pas très poli, mais sur le coup, je ne sais pas vraiment quoi faire non plus. « Mais vous êtes quoi ? » Si les mots franchirent tous seuls ma bouche, je fus soudain très surprise de constater qu’en plus, les termes étaient plus que crus. Je rougis malgré moi, et bafouillais des excuses auprès de la fillette blonde, ce n’était définitivement pas des termes à employer envers quelqu’un de plus… de plus puissants ? Dans tous les cas, c’était très mal poli.

« Désolé… Je ne voulais pas dire ça, c’est juste que… Je ressens une énergie proche des shinigamis chez vous mais... Vous n'y ressemblez pas non plus et... C'est bien plus fort que tout ce que j'ai ressentis auparavant... Alors comme je découvre à peine l’univers spirituel c’est assez compliqué… » Dis-je d'une petite voix. Au loin, je pouvais constater que les lieux étaient de nouveau déserts, les policiers étant partit avec la fille aux cheveux bizarres, et le quartier avait retrouvé son calme d'antan, ponctué par les effluves restantes de cette mort glaciale qui avait emprisonné les lieux. J'étais véritablement perturbée par ce qu'il s'était passé ici... Etais-je moi aussi en danger? Plus le temps passe, et plus j'ai l'impression que je devrais me trouver un nouveau garde-du-corps...


┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉


The Banshee


Good or bad?

Voir le profil de l'utilisateur
avatar



252 posts

Squatte depuis le 27/06/2015

20 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
71/100  (71/100)
XP:
6700/14000  (6700/14000)
Spécialité: Hakuda



Lun 19 Sep - 23:15


Event majeur n°1 : Réveil Ensanglanté

Kouyama Mitsuki & Sarugaki Hiyori
Elle écouta, pour une fois, attentivement ce qu'on lui disait. Cette humaine n'était peut-être pas la meilleure source d'informations qui puisse être, surtout qu'elle ne semblait pas tout à fait familière avec tout ce qui faisait du monde spirituel et de l'après-vie, mais pour l'instant, Hiyori n'avait qu'elle vers qui se tourner. Elle détestait devoir demander quoi que cela soit à un humain, mais là n'était pas l'important et la situation désastreuse de la nuit dernière l'obligeait à faire un tant soit peu d'efforts.

Analysant les options qui s'offraient à elle -ou plutôt celles qui semblaient s'éliminer au cours de son énumération- Hiyori en venait donc à s'intérroger sur les responsables du massacre. S'il ne s'agissait ni des shinigamis, ni des Arrancars, ni des humains comme elle, il n'y avait pas énormément de possibilités restantes. S'agissait-il des Quincys ? Elle en avait rencontré un quelques jours plus tôt, mais il ne lui avait pas semblé être du genre à réussir un tel coup de masse à lui seul. Peut-être était-ce pour cela qu'il n'avait pas apprécié se faire reconnaître ? Elle s'en prendrait sans doute plein le visage s'il avait un quelconque lien avec ces événements et qu'elle n'avait rien fait lorsqu'elle l'avait croisé, ne prenant même pas la peine de le mentionner aux autres Vizards. Comment était-elle sensé le soupsonner de quoi que cela soit ? Les Quincys avaient peut-être causé des problèmes dans le passé, mais c'était seulement dû à leur pouvoir qui nuisait à la balance des âmes, pas à des envies meurtrières comme celles-ci.

« Désolé… Je ne voulais pas dire ça, c’est juste que… Je ressens une énergie proche des shinigamis chez vous mais... Vous n'y ressemblez pas non plus et... C'est bien plus fort que tout ce que j'ai ressentis auparavant... Alors comme je découvre à peine l’univers spirituel c’est assez compliqué… »

La petite blonde leva les yeux vers son interlocutrice, qu'elle n'écoutait plus que d'une oreille inatentive vers la fin du discours, une fois les informations qu'elle désirait avoir obtenues. Un instant, elle n'était pas trop certaine de ce que lui disait la brunette, mais ses propos s'insinuèrent dans la tête d'Hiyori bien rapidement et elle croisa les bras tout en affichant un air froid sur son visage.

« Je ne suis pas un foutu shinigami, ne me compare pas à ces idiots !  »

Son ton était sec, plus agressif qu'il ne l'était normalement, ce qui était bien difficile à faire. Si la jeune femme ne pouvait pas savoir les raisons derrière la rage de la Vizard, elle ne manquerait sans doute pas de comprendre qu'il valait mieux éviter de parler des shinigamis devant la blonde.

« Ce que je suis n'a pas d'importance. Tu devrais rentrer chez toi. Il semblerait que bon nombre des victimes de cette nuit n'étaient pas de simples humains et visiblement, cela semble être ton cas aussi puisque tu peux me voir. Tu devrais faire attention. Je n'ai pas envie de me faire engueuler parce que d'autres morts s'ajoutent à la liste. »

Elle semblait sans doute bien égoïste avec cette dernière phrase et au fond, elle l'était et ne se sentait pas du tout mal pour cela. Les seules personnes qui la préoccupaient étaient ses quelques proches, c'était-à-dire les Vizards. Les autres, elle ne s'en souciait guère. Les shinigamis avaient longtemps jugés qu'ils devaient mourir et elle ne pouvait certainement pas le leur pardonner. Quant aux humains, s'ils avaient la moindre idée de ce qu'elle était et de l'esprit sadique qui vivait en elle et lui susurrait milles et unes façons de mettre fin à la vie des gens depuis maintenant près d'un siècle, ils ne souhaiteraient certainement pas la laisser marcher librement parmi eux...
© fiche créée par ell


┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉

Voir le profil de l'utilisateur
 ♪ La prima donna ♪
♪ La prima donna ♪
avatar



366 posts

Squatte depuis le 19/10/2015

21 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
24/100  (24/100)
XP:
3150/4400  (3150/4400)
Spécialité: Bringer Light



Dim 23 Oct - 3:01



Je ne me sentais décidément pas à l’aise du tout en la présence de la petite blonde. C’était comme avoir un faussaire devant les yeux, car il était clair que ce n’était pas une petite fille, elle était bien plus âgée et bien plus dangereuse. Je le voyais, ses prunelles étaient âgées, âgées et marquées par bien plus d’horreur que je ne pourrais probablement l’imaginer. Je l’avais sentie avec son énergie proche de l’orgue, mais à présent, je le lisais dans son regard. Cette femme utilisait sa souffrance comme une force et la retournait contre les autres. C’était impressionnant et instructif aussi… Cela signifiait que je pouvais utiliser ce que j’avais sur le cœur pour devenir plus forte et aider… Je plongeais de nouveau dans ms pensées, réfléchissant à ce moyen qui me rendrait enfin utile pour aider les gens et les protéger, leur apporter ce semblant de bonheur qui leur manque. Je pouvais m’entrainer, mais comment ? J’allais y réfléchir lorsque le regard de la fille devint glacial. Elle croisa les bras et me fixa avec violence avant de dire qu’elle n’était pas une shinigami et que je ne devais pas la comparer à eux.

Je sursautais sur mon assise de granit, je ne m’étais pas attendue à une telle force et une telle rancœur dans sa voix. J’avais raison ! Les shinigamis sont des monstres assoiffés de notre peine et de la douleur des vivants ! Si l’arrancars que j’avais rencontré avait essayé de me dire le contraire, la réaction de la fille devant moi prouvait mes hypothèses ! Remarque, je n’avais jamais pu converser avec un shinigami conscient pour savoir ce qu’il en était réellement, et même si mes pensées allaient contre eux en majorité, je n’avais pas le droit de me persuader de leur véracité sans l’avis des premiers concernés. La blonde reprit la parole, toujours froide mais plus calme, et me dit que ce qu’elle était n’avait pas d’importance et que de devais rentrer chez moi, puisque les victimes et mois avions un pouvoir en commun. La terreur grimpa de nouveau dans mon esprit, j’aurais préféré oublier ce détail.

De toute évidence, la blonde semblait être chargée des lieux, j’ignore pourquoi ni qui elle était, mais la ville semblait lui être attribuée. Quelque chose m’échappait encore dans ce monde spirituel. Il fallait vraiment que je trouve le moyen de devenir plus forte et utile à la population. Je n’ose imaginer ce qu’il se passerait si une guerre entre les créatures spirituelles avait lieux et que les vivants se trouvaient au milieu. Combien de morts ? Je préférais ne pas le savoir, mais vu les meurtres, quelque chose approchait, et ce quelque chose en avait après les gens comme moi. Donc il me faudrait être plus fort, ne serait-ce que pour échapper à la mort une fois encore. J’ai déjà le cœur mourant, pas besoin de rajouter à ma liste de risque des meurtriers sanguinaires ! Je soupirais et me relevais, peut-être trop vite d’ailleurs puisque j’eus la tête qui tourne l’espace d’une seconde et la vision floue.

Je déglutis. Resserrant la prise sur mon sac, je lançais un dernier regard en direction de la petite blonde et m’inclinais en sa direction. « Je vous demande pardon pour cette comparaison plus que déplacée. Je n’aurais pas dû me lancer sur des réflexions hâtives. J’espère avoir pût vous aider et vous promet que je ne serais pas un fardeau… » Je croisais alors son regard, j’étais bien déterminée à devenir plus forte, d’abord pour conserver ma vie déjà bien raccourcie, mais aussi pour pouvoir aider le monde qui m’entoure. Je pouvais être une excellente danseuse et connue dans le monde entier pour mes chants, je devais trouver le moyen d’aider ceux qui m’écoutaient, et le plus rapidement possible, parce que l’avenir ne serait clairement pas de tout repos. C’est en grimpant les marches de mon palier que je compris que je venais enfin d’accepter ma participation à ce monde.

Je venais enfin d’accepter ma nature spirituelle…


┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉


The Banshee


Good or bad?

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



posts

Squatte depuis le

piges








Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» La cité d'Atlantide [Event Majeur]
» Event d'hiver 2015 :)~ inscriptions joueurs et groupe
» [EVENT] Le festival des feux d'artifice {GROUPE 3
» [EVENT] Le festival des feux d'artifice {GROUPE 2
» [EVENT] Le festival des feux d'artifice {GROUPE 5