One step beyond (Ishida)
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Ven 28 Aoû - 2:49


One step beyond

   
Il ne vivait presque qu'exclusivement dans un périmètre restreint, qu'il s'était lui même restreint, faisant un petit bocal dans un grand bocal, mais un petit bocal rien qu'a lui, qui de cette manière lui paraîtrait moins une prison que Silbern entier. C'est bien paradoxal. Mais compréhensible également. Il gardait par cela le libre arbitre de choisir son espace de vie et de s'y conformer, alors qu'il n'avait pas réellement eu le libre arbitre de quitter Vienne. Roderich tentait de s'illusionner en se faisant croire qu'il était quelque part un peu maître de son monde, raison pour laquelle il usait de l'autorité qu'on lui avait attribuée comme un despote indécis, mais il savait bien qu'au fond tout ces rêves de vie décidée par lui même seul n'étaient que chimères. Il passait son temps a se raccrocher a un passé qui partait en lambeaux et ne subsistait que dans sa mémoire. Un passé qui ne l'avait que trop hanté, alors qu'il était encore bien jeune.

Enfin ceci dit il ne se plaignait pas et n'était pas a plaindre. Le pis de ses maux était l'ennui, qu'il combattait en jouant du piano, véritable exutoire et en lisant. Puis pour ce jour l'autrichien s'était garanti une visite qui ne manquerait pas de le  distraire et mettre un peu en mouvement ses neurones qui décidément allaient prendre la poussière a trop rester inactives ici. Il s'était mis un point d'honneur a se vêtir de façon impeccable, arborant l'uniforme qui lui seyait en tant que Sternritter. La pièce était propre, décorée de manière a ce qu'elle rappelle quelque peu a Roderich sa Vienne natale.

Le Sternritter musicien avait même fait porter de la nourriture, des pâtisseries en l’occurrence et du café dont il faisait une consommation importante. L'invité était de marque et il était tellement rare que l'on prenne de telles dispositions ici qu'il était curieux au sujet de ce jeune homme dont tout le monde parlait. Certains collègues de ceux avec lesquels il avait peu l'occasion de s'entretenir- avaient eu l'occasion de lui parler en tête à tête. Sachant cela le viennois ne désirait être en reste. Curieux plus qu'autre chose, il était ouvert au dialogue, et si il pouvait percer quelques non dits avec cela il en serait bien satisfait. La journée était avancée. Sir Lehner se levait tard et en conséquence il prenait ses entretiens tard. Mais l'heure n'était pas encore au déclin du jour si bien que la pièce au parquet ciré était baignée d'une lumière qui ne nécessitait aucun autre apport artificiel.

Roderich n'avait gardé qu'un seul de ses subordonnés ayant congédié les autres pour le moment. Ainsi, assis dans l'un des canapés qui bordait la table basse sur laquelle trônait quelques victuailles il percevait le claquement tout militaire des bottes contre les parquets. Il savait pouvoir fermer les yeux et deviner au son la progression, mais le grincement de la porte attendu fut rapide. Comme le veut la bienséance il se leva.

- Bonjour herr Ishida. Je suis enchanté de vous rencontrer. Vous pouvez prendre place, s'il vous sied de le faire dès a présent.

 
   
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Ven 28 Aoû - 22:07


   

   

One Step Beyond

   
Ishida Uryuu x Lehner Roderich

   
Uryuu était dans sa loge, se préparant avec soin et attention. Profitant d'une glace large et allant du sol au plafond, il pouvait se contempler des pieds à la tête pour être sûr que sa tenue était impeccable. Ses bottes était parfaitement cirées et lacées, son uniforme semblable à celui des Sternritter mais dépourvu de toute décoration, symbole de sa non-appartenance à leur caste, ne présentait pas un seul pli. Enfin, sa cape montrant à tous sa qualité d'invité d'honneur de Sa Majesté pendait de ses épaules, tombant élégamment et symétriquement autour de lui. D'un geste maîtrisé il réajusta ses lunettes à l'aide de son majeur et son pouce et rabattit précautionneusement quelques mèches rebelles derrière son oreille, affichant un air des plus impassibles que lui rendit son reflet.

Pourquoi se préparait-il avec tant de discernement ? Tout simplement parce qu'il avait rendez-vous. Non, pas le genre de rendez-vous qui vous mène chez un marchand de glace avec une gente demoiselle. Un Sternritter l'avait cordialement invité à passer un peu de temps avec lui pour converser et faire plus ample connaissance. Le M pour « The Music » apparemment, l'adolescent devait avouer que s'il avait la possibilité de se détendre avec un peu de musique dans ce milieu oppressant, il n'aurait pas refusé. Il se satisfaisait aussi de savoir qu'il commencer à se forger une petite réputation au sein du Vandenreich si bien qu'on l'invitait pour découvrir à quoi il pouvait bien ressembler et quel genre de personne il était.

Il avait pu glaner quelques informations sur son hôte. Lehner Roderich de son nom, le personnage semblait plutôt solitaire, réservé, préférant rester dans son espace réservé. En soi, l'autrichien ressemblait un peu à l'adolescent qui pensait sincèrement, sans l'avoir rencontré encore, qu'il pourrait apprécier sa personnalité. Il était assez intéressant de noter que Silbern était une ville cosmopolite abritant des caractères hétéroclites et variés.

C'est d'un pas lent et régulier que l'invité d'honneur quitta ses quartiers pour se diriger vers ceux du Sternritter. Arrivé à l'entrée, un subordonné lui ouvrit la porte sans sourciller et il pénétra dans la pièce alors que le maître des lieux l'invitait à s'asseoir. Il observa furtivement le petit salon reconnaissant une décoration plutôt occidentale aux meubles parfois arrondis et dotés de nombreux tiroirs. Il baissa la tête et s'efforça de lui rendre la politesse à la mode de son côté du monde plutôt qu'en Japonais.

- Mes hommages, Herr Lehner. Tout le plaisir est pour moi, votre invitation m'honore.

Il prit place, comme on le lui proposait poliment, sur le siège en face de celui du M, les séparant par la table chargée de pâtisseries et d'une théière dont le fumet laissait entendre qu'il s'agissait de café. Une fois assis confortablement, mais pas de manière décontractée, il resta silencieux et serein, attendant que son hôte reprenne place à son tour et lui laissant le loisir d'entamer la conversation comme il l'entendait maintenant que les formules de politesse avaient été échangées.

   

   

   
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Dim 30 Aoû - 1:52


One step beyond

   
L'autrichien ne perdit pas un instant pour jauger cet invité, mais discrètement, de sorte a ce que son hôte ne soit pas indisposé. Un oriental. Il l'était déjà de part son nom, mais celui qui se conformait dans le blanc uniforme des Quincys avait de visage ce type propre a ceux d'Asie, ce qui ne suggérait rien de plus a l'Européen. Roderich avait appris le japonais durant son séjour ici pour se distraire et parce que c'était la langue de ses ennemis, mais il le parlait avec un fort accent. Mais il se conformait a recevoir a l'européenne ne connaissant rien aux us et coutumes asiatiques. La bienséance voulait cependant qu'il mette son hôte à l'aise et il ignorait si sa façon de faire conviendrait. Dans son examen global il nota qu'il était bien jeune, donc probablement encore inexpérimenté. Ou au contraire avait il été entraîné depuis sa plus tendre enfance et cette apparence était elle bien trompeuse ? Le viennois l'ignorait, mais le bruit fort et détaché de ses pas laissait a présager déja que le jeune homme n'était pas un assassin. Il nota que celui ci portait des lunettes, ce qui intérieurement le fit sourire, car il savait fort bien lui même ce que cet accessoire pouvait mettre en jeu dans la vision que les autres avaient de vous.

Le musicien prit place a son tour. Il incitait le jeune homme a se servir en prenant une tasse et en le consultant du regard si il souhaitait boire quelque chose. Bien sur il avait prévu de pouvoir faire porter autre chose que du café au cas ou, il savait que la boisson amère n'était pas au gout de tous.

- Si vous désirez boire quelque chose d'autre, n’hésitez pas a demander.

Le sternritter tentait de se montrer aussi affable qu'il était capable de l'être. C'était un homme rigide et plutôt peu souriant, mais il était a l'écoute et potentiellement bienveillant, ce qui suffisait parfois a apaiser les rapports.

- A ce qu'il m'avait semblé vous êtes japonais ? Je suis bien peu au fait des usages orientaux et de quel est exactement ce pays. Je vous saurais gré de m'éclairer quelque peu, probablement a propos d'ou vous provenez mais aussi de vous, si cela ne importune guère.

Roderich parlait un bel allemand, avec parfois des locutions et accentuation propres a la version autrichienne de la langue. Dans l’ensemble il restait très compréhensible pour qui maîtrise le vocabulaire approprié. Après avoir vérifié que son hôte était servi a son aise, il se servit lui même. Les douceurs étaient son péché mignon, mais il n'agissait jamais en goinfre. Estimant s'être avancé quelque peu en terrain glissant pour un début, il sentait qu'il aurait probablement droit a une éludation ou des réponses évasives. Sa curiosité le poussait a entrer trop tôt dans le vif du sujet. Mais il préparait aussi ses réponses au cas ou la question lui serait retournée, bien qu'il n'ait rien a dissimuler d'important sur lui même...

 
   
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Mer 16 Sep - 22:55


   

   

One Step Beyond

   
Ishida Uryuu x Lehner Roderich

   
Une fois dans les quartiers du Sir Lehner, Uryuu avait pris place sur le siège qui lui avait été mis à disposition, observant son hôte à travers son reflet dans la cafetière. Plutôt sérieux, son visage n'était pas particulièrement dur ou effrayant, l'adolescent supposa qu'on pouvait le qualifier de beau, mais son air peut-être un peu strict imposait le respect. Il retrouvait chez lui une certaine fierté qu'il avait toujours pensé inhérente à sa race mais pour l'heure il ne pouvait dire s'il était naturellement fier ou bien si cela était vraiment dû à son appartenance aux Quincy.

Peu de temps après, ils se retrouvèrent l'un en face de l'autre et le Sternritter avait saisi sa tasse, laissant entendre au jeune homme qu'il pouvait en faire de même. Celui-ci ne se fit pas prier pour tremper avec distinction ses lèvres dans le noir liquide âcre. Ce n'était pas sa boisson préférée mais il pouvait bien la supporter sans sourciller, il ne souhaitait pas passer pour quelqu'un de capricieux.

- Inutile de vous donner cette peine, c'est parfait, je vous remercie, répondit-il à son hôte soucieux sur un ton qui se voulait rassurant, agrémenté d'un sourire particulièrement léger et peut-être difficile à apercevoir.

Roderich lança ensuite la conversation sur ses origines,les us et coutumes japonais et sur Ishida lui-même. Plutôt classique comme entrée en matière, bien qu'un peu brusque. L'adolescent but une nouvelle gorgée avant de poser sa tasse et sa coupelle sur ses genoux, gardant un air impassible mais tirant un peu ses traits en un semblant d'air désolé. Réfléchissant quelques instants pour bien mettre en forme sa phrase en allemand dans son esprit avant de la prononcer. Il put ainsi se lancer sans une once d'hésitation.

-En effet, je suis bien japonais. J'ai toutefois peur de vous décevoir en vous disant que le Japon est bien plus occidentalisé qu'il n'y paraît et que je ne suis probablement pas l'individu le plus traditionaliste que vous puissiez rencontrer. Vous m'en voyez désolé. Je crains fort que nos diverses formes de politesse quotidiennes ne vous intéresse que peu, sous réserve que vous ne les connaissiez pas déjà. J'ai, pour ma part, toujours vécu à Karakura. J'ai eu une vie d'enfant et d'adolescent tout à fait normale si on omet ma formation de Quincy, ici considérée comme arriérée, prodiguée par mon grand-père puis mes divers passages à travers nos dimensions jusqu'à mon arrivée ici. Il reprit une gorgée du breuvage. Puis-je me permettre de vous demander à mon tour quelques détails sur vous et votre pays ? J'ai entendu dire que vous faisiez partie d'une d'une haute lignée ?

   

   

   
Contenu sponsorisé



posts

Squatte depuis le

piges








Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» One step ahead
» Team Omega Pharma Quick-Step
» Sean ✖ Step in the car and I'll take you down for the ride.
» Etixx-Quick Step
» Etixx-Quick Step