Une insoutenable attente (PV Ishida)
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Ven 7 Aoû - 14:28


Insoutenable attente
Featuring Bathory Alia & Ishida Uryuu



Alia était d'une humeur massacrante à nouveau. Cela faisait longtemps qu'elle rêvait de pouvoir tuer du shinigami et pourtant on lui ordonnait de rester discrète pour ne pas nuire au plan du roi. Après avoir fait les cents pas dans le couloir principal sous les yeux de quelques soldats, elle se décida à se dirigée vers le toit où elle pourrait tenter de calmer sa haine pour ces êtres abjectes. Un soldat sûrement bien attentionné lui demanda si elle avait besoin de quoi que se soit mais il rencontra très vite le regard assassin de la Quincy au sang pure. "Dégage" Lui avait-elle dit pour sa propre sécurité. La réputation sur l'impatience de la Sternritter H n'était plus à remettre en question. On soupçonnait d'ailleurs le roi de faire duré son plan pour voir comment réagirait la Quincy qui avait soif de sang. Alors qu'au combat elle était bien plus réfléchie, hors combat, elle était comme une louve en cage. Elle voulait sauter à la gorge de ces shinigamis qui avait ruiné sa vie. Car c'était seulement la haine et son roi qui dominait sa vie, plus rien ne comptait à présent. La peur et la haine faisait partie de cet être au sang pure et c'est sur ses pensés qu'elle prit le chemin des escaliers. Alors qu'elle montait les marches, elle pouvait entendre la voix de son père.

*Si j'avais été plus compétente ce jour là*


Elle l'entendait encore lui dire qu'elle devait partir pour un endroit avec sa mère. Elle revoyait encore son regard inquiet pour elle quand il venait de tuer ce shinigami. Elle continuait de monter alors que la voix de sa mère se fit à présent entendre dans sa tête. Reproche sur le fait qu'elle ne se pliait pas assez aux traditions et essayait de vivre comme une humaine. Reproche sur le fait qu'elle ne maîtrisait pas encore bien ses compétences. Mais les dernières paroles changèrent quand elle atteint enfin le toit. Elle pouvait entendre sa mère lui dire de rester là, qu'elle allait s'occuper de cela mais qu'elle devait partir immédiatement... Alia regarda autour d'elle et remarqua avec joie que personne ne se trouvait sur le toit. Elle avança vers la rambarde et posa ses mains gantée sur la pierre froide. Elle pouvait regarder la ville et les lumières aux fenêtres en cette nuit légèrement froide.

*Mais quand allons nous enfin bouger ! *

Elle frappa du poing sur la roche tout en fixant son regard sur le ciel. Les étoiles scintillaient au dessus de sa tête et la lune était à son zénith. Cependant cela ne l'aidait pas à calmer sa haine au fond de son cœur. Elle avait tant travaillée pour atteindre l'élite du roi, elle avait eu ce don et se sentait maintenant capable d'affronter un capitaine de la Soul Society. Elle avait hâte de voir la colère dans leurs yeux alors qu'elle les tuait par dizaine cependant les ordres étaient de ne pas bouger. De laisser le roi choisir quand il fallait frapper. Cependant elle ferma les yeux et tenta de calmer à nouveau sa rage. Non, c'était le roi et il avait sûrement une bonne raison de faire ça. Alia redoutait beaucoup plus la colère d'Ywacht que d'affronter les douze divisions à elle toute seule. Du coup en attendant, elle avait pris l'habitude de venir la nuit sur le toit pour calmer ses pulsions meurtrières à l'égare des soit disant dieux de la mort. Mais alors qu'elle gardait les yeux fermé, elle entendit des pas et vit très vite un jeune Quincy dont elle en avait entendu parler mais n'avait encore jamais rencontrée. Il était un invité du roi et devait donc être traité avec respect mais il ne faisait pas partie de l'élite, du moins peut être pas encore. Elle ne se tourna pas mais y alla de son petit commentaire.

Insomnie ou ballade nocturne?

Pour elle c'était bel et bien des cauchemars qu'elle faisait certaines nuits. Elle ne pouvait s'empêcher de revoir la scène où elle avait trouvé les cadavres de ses parents. Les blessures au katana et le sang sur le bureau de son père et leur yeux si vitreux, si vide...Elle avait pensé à un moment tenté d'infiltrée le Rukongai pour tenter de retrouver leurs âmes mais ces shinigamis avaient sûrement maudit leurs âmes. Pire ils se retrouvaient peut être maintenant sous la coupe de ses monstres. De toute façon elle n'en savait pas plus, elle avait essayée de se renseigner un maximum pour les batailles à venir car le savoir c'était le pouvoir et elle n'aimait pas attaquer sans connaître les faiblesses et les points fort de l'adversaire.

Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Ven 7 Aoû - 16:31


   

   

Insoutenable Attente

   
Ishida Uryuu x Bathory Alia

   

Combien de nuits différentes avait déjà vu Uryuu ? Celle du Monde Réel, de la Soul Society, du Hueco Mundo et maintenant celle-ci... des cieux sombres mouchetés si semblables dans des mondes différents mais si similaires pour une et une seule raison : ils ne connaîtraient jamais la paix. Et ce soir, c'était le dernier Gemischt qui ne trouvait pas la paix. Il avait le corps encore tout endolori de son entraînement avec le Sternritter K, un être atypique s'il en est. Peut-être parce qu'il était au moins à moitié une machine, il aurait pu l'apprécier plus que d'autres habitants de Silbern. Il se demandait toutefois s'il pouvait faire preuve de libre arbitre ou si sa conscience était préprogrammée pour ne répondre qu'aux ordres de Sa Majesté.  C'est pourquoi il ne pouvait lui faire confiance, comme à personne ici. À l'heure qu'il était, il avait probablement déjà fait un rapport détaillé à Yhwach au sujet de tout ce qu'il avait dit et fait, parfois inconsciemment. Mais un si bref entretien n'avait rien de décisif, il était normal de douter... et après tout, Ishida doutait vraiment sur toutes ses certitudes et ambitions. Son sang bouillonnant dans ses veines lui rappelait sans cesse son appartenance au clan Quincy, surtout depuis que BG9 lui avait enseigné le Blut qu'il s'efforçait de pratiquer depuis. Mais est-ce que pour autant la cause des siens était juste ? Le sang-mêlé se sentait pris entre deux feux, avait l'impression de devoir choisir entre la peste et le choléra.

Allongé sur un lit bien plus confortable que ceux de bien des habitants du Schatten Bereich, il ne cessait non plus de se questionner sur les raisons de son statut d'invité d'honneur de l'Empereur. Qu'est-ce qui pouvait bien pousser le Père des Quincy à s'intéresser à lui, à avoir tant attendu alors qu'il tergiversait, à être si patient et si intéressé ? Trop de questions et aucune réponse, le Quincy fronça les sourcils et se redressa, pivotant pour s'asseoir au bord du lit en soupirant. Il médita quelques instants, les poings fermés l'un dans l'autre, avant de se relever et d'enfiler sa cape sobrement. Cet accessoire, à lui seul, signalait à tous les autochtones qu'il était un invité de marque sans être un Sternritter.  Déambulant dans les couloirs, le jeune homme regardait droit devant lui, comme à son habitude, sans daigner croiser les yeux des quelques badauds encore dans les couloirs du palais baigné par la nuit. Il avançait d'un pas assuré et droit, comme en direction d'un but certain. Mais où allait l'adolescent ? Lui-même ne savait pas vraiment... peut-être simplement un peu de curiosité et un désir d'exploration. Après tout, il ne souhaitait pas particulièrement se mêler à la foule... ironie du sort, il avait toujours souhaité que sa race n'ait pas été éradiquée mais il voulait aujourd'hui l'éviter. On ne pouvait pourtant pas parler de quête de solitude, sinon sa suite aurait tout aussi bien fait l'affaire. À moins que cela ne lui rappelle trop qu'il dansait dans la paume de l'Empereur. Il cherchait probablement un semblant de liberté, c'était sûrement cela qui lui fit prendre le chemin des escaliers menant au toit du château.

On vint l'interrompre juste avant qu'il n'en gravisse la première marche.

- Excusez-moi... vous ne devriez peut-être pas vous rendre sur le toit maintenant.
- Pourquoi ? Répondit l'homme à lunettes sans quitter des yeux le haut des escaliers.
- Mademoiselle Bathory, The Hatred, s'y est rendue et est d'humeur massacrante. Vous ne la connaissez probablement pas encore, c'est pourquoi je me permets de vous importu...
- Merci beaucoup.

Et il était monté sans plus de cérémonies.

Alia Bathory, Sternritter H de son état, symbolisant la haine... La savoir en colère n'était assurément pas une bonne chose, mais il savait que si personne se risquait à défiait Sa Majesté alors personne ne se risqueraient à s'en prendre à lui. Autant un peu profiter de son statut privilégié. Connaître les plus influents et forts caractères du Vandenreich ne serait certainement pas futile.

Arrivant au sommet du bâtiment, il put voir la jeune femme, à en juger par ses talons hauts, drapée d'une cape noire et encapuchonnée. Le symbole de l'élite dans son dos terminait de confirmer son identité. Sans se retourner, elle lui demanda s'il se promenait simplement ou s'il n'arrivait pas à dormir. Simple politesse ? Sentiment de supériorité ? Tentative d'établir le contact ? Preuve de sympathie ? Difficile à dire après seulement quatre mots. Elle n'avait pas pris la peine de se tourner vers lui mais il n'en avait pas fait de cas, il savait également qu'il aurait été incapable de voir la partie supérieure de son visage. Que devait-il répondre ? Quelque chose d'évasif ? Pourquoi mentir ? De plus, il n'était pas dans un entretien comme avec le K ou le B. Elle n'avait probablement pas d'ordre à son sujet si ce n'est de rester polie. Quel roi dirait à tous ses sujets de se méfier de l'invité d'honneur du palais ? Tenter de sympathiser ou de montrer un air supérieur d'emblée était peut-être trop abrupt. Il allait commencer par simplement mimer son attitude, un échange courtois mais indifférent, caractéristique de deux personnes se retrouvant au même endroit au même moment et obligées de partager le lieu un moment. Il verrait bien comment évolue la suite de la conversation et adapterait sa façon d'être selon son interlocutrice.

- L'une entraîne l'autre. Si le sommeil ne vient pas, autant en apprendre un peu plus sur les alentours.

Il aurait pu s'arrêter à sa première phrase. Mais même le taciturne qu'il était savait que cela aurait pu paraître plus impoli qu'autre chose et n'était pas des plus engageants pour lancer une conversation. Droit comme un I, les bras le long du corps, juste à côté de la Sternritter et regardant dans la même direction qu'elle, il avait failli oublier l'élément par excellence qui faisait faire un nouveau tour au manège d'une discussion.

- Et vous ?
   

   

   
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Mar 11 Aoû - 12:51


Insoutenable attente
Featuring Bathory Alia & Ishida Uryuu



Un sourire s'afficha furtivement sur le visage de la Sternritter, la réponse avait plu à Alia et cela apaisait cette soif de haine et de violence qui bouillait au fond de son cœur. Elle ne bougeait pas d'un centimètre tandis que ses mains gantées sentait toujours le contact de la pierre froide sous ses doigts. Elle tourna légèrement la tête vers son interlocuteur quand il lui retourna la question. Elle n'hésita pas à le regarder du pied à la tête. C'était donc l'invité de sa majesté, celui auquel il ne fallait pas toucher si ce n'est avec des mots de respect. Il portait un uniforme blanc de la tête au pied, signe qu'il appartenait au Quincy, chose qui était normale ici et même vitale car elle voyait mal un simple humain fouler ce monde qui était dans les ombres de la Soul Society. Elle regarda surtout son visage, son air sûr de lui et il semblait possédé une certaine attitude noble qui devait sans doute plaire à son roi. Elle tourna ensuite le regard après l'avoir analysé.

L'un entraîne l'autre également, le fait de rester bloquée ici n'améliore pas les choses.

Elle ne parla pas de son rêve ou plutôt de son cauchemar, c'était quelque chose de personnel. Devait-elle dire à tout le monde qu'elle se réveillait souvent en sueur et en larmes en imaginant la scène de son père et sa mère ensanglanté? Non, elle ne pourrait pas. Tout le monde savait que ses parents avaient été tué par des shinigamis mais les détails de la scène était resté dans le cœur de la Sternritter qui l'utilisait à présent à bon escient. Sa colère nourrissait sa haine mais également sa souffrance. Comme dirait un certain dicton, la colère mène la haine, la haine mène à la souffrance. Elle fixa à nouveau le ciel sombre de ce monde qui n'était pas le sien et ajouta.

Vous êtes donc le fameux invité de sa majesté. J'étais curieuse de vous connaître, il est rare que quelqu'un d'extérieur au Sternritter puisse poser les pieds ici.

Elle savait qu'il était sûrement au courant et qu'il devait avoir rencontrer d'autre Sternritter. La voix d'Alia était calme et posée mais elle tentait de se contrôlée pour ne pas faire exploser son impatience. Elle profitait donc de cet invité exceptionnel pour l'aidée à se calmer. Elle finit alors par se tourner entièrement vers Ishida tout en posant son bras sur la rambarde. Elle se demandait quand même quel était le potentiel de cet individu. Sûrement pour grand pour intéresser leur majesté, ou possédait-il un secret qui aiderait leur cause? Peut importe, cela n'intéressait que partiellement la Sternritter H qui n'attendait qu'une seule chose...Tuer du shinigami, par centaine, par millier, déversé sa haine dans ce monde si droit, si emplit de condescendance...

Mais maintenant que vous êtes ici, nous allons pouvoir faire connaissance. Je suis la Sternritter Hatred, Alia Bathory et vous êtes?

Même si elle n'était pas une grande curieuse, elle aimait savoir à qui elle avait affaire. C'était une doctrine qu'elle avait apprise après ses quelques défaites passées. Connaître son ennemi, trouver son point faible et l'exploiter en vitesse pour le mettre au pied du mur. Ainsi la souffrance l'envahira et sa haine pourra se déchainer à son potentiel maximum. Elle attendit alors les réponses de son interlocuteur tout en essayant de balayer de son esprit l'image de son cauchemar récent. Mieux valait ne pas montrer sa faiblesse devant ce Quincy inconnu. Si jamais elle venait à craquée, elle pourrait toujours utiliser sa colère et prétexté qu'elle voulait être seule. Cela marchait bien avec les simples soldats après tout même si elle doutait que la personne qu'elle avait devant lui reculerait devant elle. Non à ses yeux, il semblait déterminé et bien réfléchit.



Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Mar 11 Aoû - 20:34


   

   

Insoutenable Attente

   
Ishida Uryuu x Bathory Alia

   

Uryuu avait été soulagé en voyant, du coin de l’œil, la femme sourire. Faire bonne impression, gagner la confiance de tout le monde sans paraître faible, c'était une gymnastique de chaque instant. Un seul faux pas pouvait coûter cher. Voyant qu'il semblait sur la bonne voie il se demanda s'il devait franchement sympathiser, ce qu'il n'avait, à vrai dire, jamais fait avec quiconque. Trop tôt, sûrement, il avait encore le temps, ils étaient encore des inconnus l'un pour l'autre. Rester assuré mais ne pas faire dans l'excès de zèle. Il se sentait comme en train de marcher sur le fil d'une lame de rasoir... et qui sait ce qui est le plus douloureux, de la marche ou de la chute ? Il la vit l'observer de la tête aux pieds et tâcha de se faire statue, ne montrer aucun signe d'un quelconque stress. Il était dans son élément, il était parmi les siens, son sang, son clan, sa famille. Il devait s'en convaincre et, surtout, convaincre son public. Il songeait parfois que ce n'était finalement pas si difficile... il est curieux comme le sourire de quelqu'un, quand il est franc, peut vous mettre à l'aise, aussi fugace qu'il fut.

Après ce minutieux passage en revue de sa personne, la Sternritter reporta son attention sur la voûte céleste. Elle répondit finalement par une phrase semblable à la sienne mais qui laissait aussi comprendre à qui voulait bien l'entendre, et Ishida était de ces gens-là, la raison de ses insomnies. Elle semblait pressée de passer à l'action, elle voulait que le Vandenreich se dévoile au grand jour. À vue de nez, ou plutôt de Schrift, il devina une profonde haine envers le Gotei treize.

- Je comprends, répondit-il sobrement.

Fixant la ville qui s'étendait sous eux, il laissa entrevoir un visage plein d'empathie, comme une peine partagée. C'était à peine calculé, il avait véritablement ardemment désiré réaliser sa vengeance en foulant le sol de la Soul Society, lui aussi et il n'y a pas si longtemps. Mais il songeait que la réalité lui avait été bien amère, il n'avait pu vaincre ennemi mortel au prix de ses pouvoirs. Si le Vandenreich l'avait contacté quelques années plus tôt, tout aurait été différent.

La jeune femme s'attarda ensuite sur sa condition d'invité d'honneur. « Fameux », avait-elle dit. Il commençait tout doucement à se demander si seules quelques personnes étaient dans la confidence, si quelques rumeurs tournaient ou si tout le monde était au courant de sa présence et de sa qualité d'invité. Allez, c'était l'heure d'un peu de cirage de pompes impérial dans les règles de l'art.

- En effet, je suis touché par l'honneur que me fait Sa Majesté. Il décida d'en rajouter un peu, faisant preuve d'humilité. Je dois avouer que je me sens tout petit dans cet immense palais, et je ne croise que des personnes impressionnantes. Depuis mon arrivée, hormis Sa Majesté, j'ai déjà rencontré les Sternritter B, Jugram Haschwalth, et K, BG9. Ce dernier m'a d'ailleurs laissé quelques souvenirs. Il se frotta légèrement le poignet blessé, comme par réflexe inconscient, avant de risquer un regard vers la jeune femme. Et maintenant, vous.

Elle se tourna vers lui et l'adolescent ne se risqua pas à lancer à nouveau son regard vers l'horizon pour rester fixé dans sa direction. Ses yeux cherchèrent à croiser les siens, dissimulés dans l'ombre de sa capuche. La conversation était amorcée.

- Enchanté. Je suis Ishida Uryuu, pour le moment je ne suis rien de plus que l'invité de Sa Majesté.

Il s'agissait maintenant de ne pas perdre son attention, la suite lui vint le plus naturellement du monde. Il sentait qu'il savait comment se rapprocher de la Echt Quincy, gagner son intérêt comme le début de sa confiance. Il attendit un peu puis son regard sembla devenir un peu vitreux, se perdant dans le vague.

- Vous savez, j'ai déjà envahi le Gotei par le passé, seul, il y a bientôt deux ans.
   

   

   
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Jeu 13 Aoû - 12:55


Insoutenable attente
Featuring Bathory Alia & Ishida Uryuu



Alia continuait d’observer ce mystérieux invité. Il était une curiosité qui permettait de soulager la douloureuse attente que lui faisait endurer leur souverain. Comment osait-il alors qu'il y avait tant de shinigami à tuer? Combien de fois avait-elle eut envie de voir la souffrance sur leur visage, entendre leur crie d'agonie alors qu'ils lui demandait grâce et qu'elle le leur refuserait comme si ils avaient refusé de laisser en vie ses parents. Elle les haïssait de tout son cœur, de toute son âme. Puis c'est alors qu'elle remarqua le visage rempli d'humilité de son interlocuteur. Il semblait sincère quand il parlait de se sentir tout petit et de ne rencontrer que des personnes importante. Cela fit sourire légèrement Alia quand il lui parla même que BG9 lui avait laisser un petit souvenir.

Alors vous avez rencontré la boîte de conserve?

Alia n'avait rien contre ce Sternritter mais il semblait bien plus être une machine qu'un être humain. Elle ne prononçait pas de mot envers le Sternritter B. Elle le savait bien plus puissant qu'elle et surtout d'une fidélité à toute épreuve envers leur roi. Mais quelque chose intriguait Alia. Si elle, était entièrement dévorée par la haine, Jugram ne semblait rien ressentir. Comme un être froid, un être ne répondant qu'aux désirs de sa majesté... Elle balaya très vite cette pensée car ce n'était que secondaire. Peu importe qui était ses alliés, du moment qu'elle pouvait tuer du shinigami, elle n'en serait que plus heureuse du moment qu'ils ne la gênaient pas. Chose qu'elle ne pourrait pas supporter. Puis il dit enfin son nom et se nommait Ishida Uryuu. Elle avait entendue parler de la famille Uryuu quand elle était petite cependant elle n'avait jamais été en contact. Cela n'avait été qu'une lointaine réputation d'un autre pays.

J'ai déjà entendu parler de votre famille quand j'étais encore sur terre mais cela remonte a bien longtemps.

Elle se remit à se souvenir de son pays d'origine. Bien sûr elle n'avait jamais eut beaucoup d'amis mais pendant un temps cette vie lui plaisait. Elle avait même songé à voyager dans d'autre pays pour découvrir le monde. Est-ce que le reishi était plus concentré dans certains pays que d'autre? Aller même à cet endroit qu'on nommait Karakura pour voir si elle se sentirait différente dans cette ville qui semblait être le centre de tout. Cependant les beaux souvenirs laissèrent place aux cauchemars...Les anciens bâtiments laissèrent place à une pièce remplie de sang...Les plaines effacée par le sang souillé de ses parents agonisant...Elle ferma les yeux quelques instant, ravie que sa capuche masque certaines expressions de son visage. Puis c'est alors qu'Uryuu vint lui parler de son invasion solitaire du Gotei 13. Semblable à un des brasiers, des lueurs apparurent dans les yeux de la Sternritter qui les rouvrit très rapidement. Elle serra un de ses poing sur la rambarde mais ne put se retenir plus longtemps.

Combien en avez-vous tué? Ont-ils souffert?

Elle fit un pas vers Ishida comme possédée...Elle détenait quelqu'un qui était rentré et avait ainsi vu leur défense, elle pourrait ainsi mieux se préparée pour le jour J. Même si ils avaient eu des informations, rien ne valait les données de quelqu'un qui avait été sur le terrain et y avait combattu. Sa haine parlait de nouveau à sa place, elle fixait les yeux d'Ishida comme un prédateur salivant devant sa proie. Elle était...ravie...Oui c'était le mot. Elle frappa alors du poing sur la rambarde, ne laissant pas le temps de parler au Quincy.

Nous allons pouvoir parler de ces vermines, racontez moi tout Uryuu!


Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Ven 28 Aoû - 4:53


   

   

Insoutenable Attente

   
Ishida Uryuu x Bathory Alia

   

Uryuu avait pu observer la jeune femme sourire à l'évocation de BG9. Un sourire qui était plutôt agréable à regarder, quand on prenait en compte l'air torturé que la Sternritter avait affiché tantôt. Enfin, c'était peut-être le côté trop humain de l'adolescent qui faisait passer ces pensées à travers son esprit. Il hocha la tête pour répondre à sa question, même si elle n'était probablement que rhétorique.

- Oui, j'ai eu droit à une longue... entrevue avec lui.

L'accent qu'il avait mis sur le mot « entrevue » laissait clairement entendre que ça n'avait pas été une simple discussion et que cela avait été bien loin d'une partie de plaisir. Mais étonnamment, le binoclard n'en gardait pas un si désagréable souvenir que ça. Il se mit presque par instinct à envoyer du reishi dans ses veines pour pratiquer le Blut Vene, comme si la simple évocation de l'évaluation lui rappelait cette technique nouvellement apprise... ou lui donnait envie de se défendre, allez savoir.

Il fut intrigué et arqua un sourcil en entendant Alia dire qu'elle connaissait sa famille de réputation. Alors comme ça les Ishida avait un tant soit peu de renommée parmi les Quincy, à l'étranger qui plus est ? Il ne put réprimer une moue perplexe.

-Cela doit faire bien longtemps, en effet... Mon clan est tombé en miettes, j'en suis le dernier membre. C'était sans compter son père, mais son père comptait-il vraiment ? Ce qui me fait penser... pardonnez ma curiosité, mais êtes-vous une traditionaliste zélée adepte de la politique du sang pur ?

Cette conversation rappelait au jeune homme que sa mère était à moitié humaine. Qui était-il pour se targuer d'être un important invité d'honneur auprès de ces Echt Quincy, nobles pour certains ? Mais il n'en avait que faire, il savait qu'il valait mieux que bien des personnes en ce palais, c'était l'une de ses prétentions et fiertés.

Ayant pleinement capté l'attention de la H en parlant de la Soul Society, il dut faire un effort de calme impressionnant pour ne pas bouger d'un millimètre ni avoir un seul mouvement de recul quand elle serra plus fort la rambarde du balcon et fit un pas vers lui, l'apostrophant au sujet de son assaut, prenant un ton plus ferme et catégorique, plus... enragé. Le poing écrasé sur le rebord de la balustrade ne le fit pas plus tiquer que ses précédentes actions. Il la fixa un moment droit dans la position présumée de ses yeux, décidément ses interlocuteurs ne voulaient pas montrer leur regard quand ils en étaient pourvus, avant de soupirer et de fermer les siens, se tournant à nouveau vers l'horizon, comme s'il était aussi lointain que ses souvenirs. Il allait devoir un peu romancer et réarranger son histoire pour ne pas trop « décevoir » les attentes de son interlocutrice.

- Les simples soldats ne m'intéressaient pas, un de plus ou un de mois ça ne change absolument rien. Ils sont à peine une menace, des Hollows peuvent en venir à bout. J'imagine que vous connaissez déjà la hiérarchie du Gotei. Toutes les Divisions sont sous les ordres du Sô Taichô puis chaque division a à sa tête un Taichô, un Fukutaichô puis toute une série de Seki qui vont du troisième au... Il fit un geste désinvolte de la main pour traduire son incapacité à dire jusqu'où cela allait et qu'il n'en avait, pour ainsi dire, rien à faire. Mon premier adversaire fut un Troisième Siège que j'ai privé à jamais du titre de Dieu de la Mort. Mes seconds opposants furent un Lieutenant et son Capitaine... à l'issue de notre combat, il manquait à ce dernier plus de la moitié de son corps mais c'est un véritable monstre ; il s'est liquéfié et a, je présume, mis plusieurs jours pour retrouver un état normal.

Il soupira, véritablement déçu et dégoûté.

- C'est tout ce qu'il y a à dire au sujet de mon tableau de chasse, j'en ai peur.
   

   

   
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Dim 30 Aoû - 10:45


Insoutenable attente
Featuring Bathory Alia & Ishida Uryuu



Alia éprouva de la sympathie pour Ishida quand il lui raconta que son clan était tombé en miette. Comme le sien d'ailleurs, c'était étrange par ailleurs. Auparavant, elle ne se souciait pas de ces idées de clan, de sang pur et de prolonger la réputation des Bathory au sein des Quincy. Auparavant, elle ne voulait qu'aider son prochain, débarrasser le monde des Hollow. Elle avait même oublié partiellement son entraînement et les conséquences en avait été désastreuse. Si elle avait réussi à tuer ce Hollow dés le départ, elle aurait pu ensuite filée et elle n'aurait jamais eu affaire à ce monstrueux Shinigami. Mais elle ne pouvait retourner dans le passé, s'excuser d'avoir été une mauvaise fille durant son adolescence, maintenant ils étaient mort et seul son oncle était encore en vie mais depuis qu'elle était rentrée dans l'élite, elle ne le voyait plus. De plus c'était un personnage très froid, cependant il l'avait recueillie et pour cela, elle lui en serait éternellement reconnaissante. Puis c'est alors que vint la question au sujet des sangs pur. Alia détourna le regard comme pour montrer son indifférence à cette question.

Est ce que cela se pose encore? Il ne doit plus trop exister de sang mêlé depuis le retour du roi. Cependant je vais quand même répondre à votre question. Ma famille à toujours placé le sang pur comme une qualité indispensable, elle a eu en partie raison mais ce n'est pas pour autant que je mettrais de côté un sang mêlé. Peu importe le sang, on ne peut juger son ennemi de par son sang et notre but est d'éliminer les shinigamis jusqu'au dernier, le sang passe après.

La loi du talion, oeil pour oeil, dent pour dent. Une loi très ancienne qui avait toujours prévalue chez les humains cependant Alia ressentait plus que ça. Elle voulait voir leur monde détruit et engloutit dans les flammes, femme, homme, enfant, peu importe...Tous devaient mourir si ils étaient shinigamis, peu importe les conséquences sur le monde, les Quincy...Non...Alia devait et voulait exprimer toute sa haine, quitte à détruire pierre par pierre le Seireitei.

Et vous qu'en pensez vous?

Mais elle oublia très vite sa question quand il parla de son aventure dans le Seireitei. Alia avait alors, telle une écolière, questionner l'invité du roi sur les détails croustillant qu'elle pourrait avoir. Non seulement sur le plan tactique mais aussi sur le plaisir qu'elle pourrait avoir en sachant que des shinigamis étaient mort. Savoir qu'un Quincy avait déjà commencé à en tuer était si délicieux, si savoureux. Un plaisir sans nom... Elle se reprit néanmoins tout en écoutant les paroles d'Uryuu. Elle semblait fascinée par son récit. Oui bien sûr qu'elle connaissait la hierarchie de la Soul Society. Elle l'avait apprise par coeur et s'était renseignée le plus possible et connaissait même les noms des capitaines des divisions. Ses cibles principales mais aussi leur subalterne qu'elle s'amuserait à torturé pour faire éprouver de la haine à ces capitaines si pédants. Mais quand il parla de sa confrontation avec un capitaine et sa lieutenante, certains détails la troublèrent.

Il s'est liquéfié...Après tout les shinigamis sont des monstres, il fallait s'y attendre. Saviez vous de quel division il était ou son nom? Si je dois affronter ce shinigami, j'aime savoir à l'avance qui j'affronte et les techniques de mon adversaire.

Le visage d'Alia était devenu plus sérieuse, elle travaillait à nouveau et n'avait plus sa curiosité mal placée. Elle était pourtant quelqu'un de très haineux, ce n'était pas pour ça qu'elle n'était pas une stratège. Elle basait ses technique sur la vitesse et n'étant pas quelqu'un de très fort au corps à corps, elle préférait prévoir chaque mouvement de son adversaire pour ensuite le transformer en cible pour ses flèches de reishi qu'elle maîtrisait parfaitement depuis son entraînement intensif qui avait commencé peu de temps après la mort de ses parents.

Vous n'avez pas a être déçu. Peu d'entre nous ont déjà affronté un capitaine. Vous avez eu de la chance de pouvoir en affronter un mais je suis sûr que la prochaine fois ce couard sera mit à mort.

Alia pouvait être gentille quand elle le voulait mais son estime pour l'invité était monté en flèche quand il lui avait parler de sa confrontation avec un capitaine. De son côté cela faisait tellement longtemps qu'elle rêvait de pouvoir en tuer un, voir toute sa division trembler de peur devant la mort de son capitaine. Puis elle les traquerai un par un jusqu'à ce que la division toute entière soit exterminée.

Mais dites moi est ce pour cela que le roi vous à déclaré invité exceptionnel? Il est rare de voir d'autre Quincy qui ne sont pas des Sternritter ici.

La Sterritter H croisa les bras et se pencha contre le petit muret en attendant une réponse d'Ishida. Elle se disait qu'il ne saurait peut être pas lui même car le roi avait tendance à garder ses plans pour lui. Et surtout la date du départ de son fameux plan contre les shinigamis qui commençait vraiment à trainer selon les standard temporelle d'Alia. Mais c'était le roi et elle ne désobéirait pas ni ne discuterait de ses ordres devant lui. Non, si il y avait bien une chose dont elle avait peur, c'était la puissance de son supérieur...

Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Mer 16 Sep - 23:40


   

   

Insoutenable Attente

   
Ishida Uryuu x Bathory Alia

   

L'air indifférent qu'Alia lança suite à sa question sur le sang Quincy fit d'abord craindre à Uryuu un désintérêt mesquin vis-à-vis des sang-mêlé mais ça ne s'avéra n'être qu'un pur désintérêt pour ce détail. Cela le rassura en quelque sorte et il appréciait la vision de la Sternritter qui mettait en avant le clan avant sa pureté, la valeur d'une personne avant son ascendance. L'adolescent hocha la tête sans y penser, satisfait et en quelque sorte heureux. Après tout, peut-être que tout le Vandenreich n'était pas pourri jusqu'à la moelle... Il toussota et rehaussa ses lunettes dans un tic nerveux quand la jeune femme lui retourna bien évidemment la curiosité.

- Pour moi la question ne se pose pas... Ma mère n'était qu'à moitié une Quincy.

Il avait dit ça du ton le plus neutre possible, tentant de faire transparaître le moins d'émotions possible... mais il avait étrangement du mal, pas tant de par sa qualité de Gemischt, mais parce qu'il venait de mentionner sa mère... achevée par la sainte sélection de l'Empereur. Il fut presque soulagé d'avoir ensuite à parler de son invasion de la Soul Society, même si ce n'était pas des souvenirs particulièrement agréables non plus. Les souvenirs de sa confrontation avec le Jyuni Ban Tai Taichô lui revinrent. Il nota que son interlocutrice semblait troublée... mais surtout qu'elle diabolisait les Shinigami, les voyait comme des monstres, selon ses dires. Ils devaient avoir ruiné sa vie... et Uryuu ne put s'empêcher d'éprouver de la sympathie pour elle. Si on lui avait dit qu'il se sentirait proche de la Sternritter la plus colérique du Schatten Bereich, il ne l'aurait pas cru.

- Évidemment... je sais tout ce qu'il y a à savoir de lui... Articula le jeune homme avec amertume. Kurotsuchi Mayuri, Capitaine de la Douzième Division, le Shinigami le plus abject de la Soul Society, il a causé la mort d'innombrables Quincy et fait des expériences sur eux... Il murmura presque. Dont mon mentor, mon grand-père... Il avait crispé son poing contre la rambarde et remarqua qu'il tremblait, probablement de colère, de frustration et de tristesse contenues. De ce fait il en sait beaucoup sur nous, il connaît le Hirenkyaku et le Ransôtengai. Il omit volontairement de mentionner le Letzt Stil. Ashisogijizô et Kojiki Ashisogijizô, son Shikai et son Bankai produisent des poisons allant du paralysant au létal. Mais sa force réside dans sa fourberie, son inventivité et... sa monstruosité. Il a recours à des tactiques plus fourbes les unes que les autres, il n'a aucun respect pour la valeur d'une vie, y compris celle de ses camarades, et a expérimenté sur son propre corps ; c'est pourquoi il a survécu à notre combat en se liquéfiant alors qu'il avait perdu les trois-quart de son buste. Il peut également faire repousser des membres disparus.

Il détestait cordialement ce Shinigami, en parler lui donnait déjà envie de vomir. Il fut même touché que la Bathory essaye en quelque sorte de le consoler et de le rassurer. Il lui avait raconté cette histoire pour « gagner des points » mais s'était surpris à devenir sincère dans son dialogue et à éprouver le début d'une sensation amicale envers Alia.

- Merci. C'est tout ce que j'espère, assura-t-il. Je connais également beaucoup de choses sur d'autres hauts-gradés du Gotei ainsi que ses alliés les plus éminents. Mais si Sa Majesté n'a pas déjà ses renseignements je les lui fournirai avec joie et il se chargera de vous les faire parvenir, j'en suis certain.

Il ne broncha pas à la question qui suivit mais il se la posait également. Cela confirmait ses doutes sur l'importance étrange que lui prêtait le Père des Quincy... il répondit avec un léger sourire qui pouvait aussi bien être considéré comme un air délibérément évasif que comme de la sincérité.

- Allez savoir, Sa Majesté est si mystérieuse... les voies du Seigneur sont impénétrables, dit-on. Je suis honoré des égards avec lesquels me traite l'Empereur mais je ne sais pas exactement ce qu'il voit en moi, au risque de vous décevoir. Auriez-vous entendu des rumeurs ? Ou alors vous avez votre propre idée sur la question ?
   

   

   
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Ven 18 Sep - 17:52


Insoutenable attente
Featuring Bathory Alia & Ishida Uryuu



La mère d'Uryuu n'était pas donc pas totalement Quincy. Alia se mit alors à se souvenir de comment aurait pu réagir sa propre mère à cette information. Elle avait toujours été pour la préservation de la race pure et c'était une des raisons du désaccord entre la fille et la mère. La fille voulant vivre sa propre vie alors que sa mère était ancrée dans les traditions ancestrales Quincy cependant dans les derniers instant, elle avait découvert que sa mère était aussi comme toutes les autres maman...Une femme qui s'inquiétait pour son enfant et l'homme qu'elle aimait. Qui était prête à tous les sacrifices pour les préserver du danger et c'était d'ailleurs ce trait de personnalité qui lui avait coûté la vie...Elle balaya ces pensées et continua d'écouter le récit de l'invité de Silbern.

*Voila qui est plus intéressant*

Il lui parla d'un capitaine de division, la douzième plus exactement. Oui elle avait entendu parler de ce Mayuri qui était censé s'occuper des technologies et des informations de la Soul Society. Elle connaissait son bankai et était prête à le tuer dés qu'elle le verrait cependant les détails que lui donnait Ishida ne faisait pas partie des rapports. Le visage d'Alia restait impassible et concentré, enfin de ce qu'on pouvait en voir sous sa capuche. Il parla aussi de sa perversion et qu'il était responsable de nombreuse mort dont celle du grand père de son interlocuteur. Pendant un moment, la Sternritter eut de la compassion pour cet homme qu'elle venait tout juste de rencontrer. Elle aussi avait perdu des membres de sa famille à cause des Shinigamis.

Ce sont...Des monstres...

Une lueur de haine apparue dans ses yeux, elle changeait du tout au tout, surtout quand on parlait des shinigamis et qu'on lui remémorait la mort de ses parents. Alia était prise dans un étau de haine et ne s'en libérerait sûrement jamais. Elle put le voir serrer le poing et parler de façon plus énervée. Elle le regarda et se sentit bien plus proche de lui qu'au départ mais elle se concentra bien plus sur les informations qu'il lui donnait au sujet de ce Mayuri. Il connaissait donc certaines techniques Quincy et donc elle devrait sans doute faire doublement attention. Elle nota les informations dans un coin de sa tête alors qu'il parlait de sa traîtrise et de sa fourberie.

*Je dois donc ne pas m'approcher et de ne pas le combattre sur un terrain qu'il connait*

Elle se décolla de la rambarde et se tint le menton pour faire mine de réfléchir. Elle élaborait déjà une stratégie pour le tuer mais elle se fichait pas mal qu'il attaque ses propres alliés, cela augmenterait le nombre de mort de shinigamis ce qui ne ferait qu’alimenter sa jouissance quand elle détruirait tout ce qu'ils aimaient et protégeait. Elle sortit de ses pensées puis elle répliqua à la remarque des informations de sa majesté sur les shinigamis.

Les rapports sont détaillés ne vous inquiétez pas mais je serais heureuse d'avoir tout les détails que vous penserez bon me donner, j'aime connaître mes adversaires avant de les combattre.

Elle s'appuya ensuite à nouveau vers la rambarde et regarda vers la ville. Ses yeux scrutait chaque recoin, regardant les ombres où elles pourraient se cacher pour surgir et attaquer une proie, des rues étroites qui permettrait de se déplacer très vite mais obligerait ses assaillants à ne pas pouvoir la suivre en groupe. Chaque détail était à prendre en compte dans un combat pour arriver à ses fins. Elle ajouta cependant.

Ils sont de toute manière si sûr d'eux, ne vous inquiétez pas, ils paieront au centuple ce qu'ils nous ont fait subir.

Elle frappa alors de ses poings sur la rambarde.

Je les tuerai jusqu'au dernier.

Femme, enfant, tout ce qui était shinigamis devaient périr par ses flèches. Leur race devait être exterminée, peu importe si l'équilibre du monde devait être menacé. Même si elle devait courir le risque d'une apocalypse, elle n'hésiterait pas à courir le risque d'une destruction totale pour arriver à ses fins. Puis vint sa question au sujet de la majesté et il y répondit par un soupir et qu'il ne savait pas vraiment ce que voulait sa majesté et il lui retourna une question au sujet des rumeurs et de sa propre idée sur la question. Elle se tourna vers lui, calmant sa rage pendant un moment puis dit.

Certains vont sans doute être jaloux de l'attention que vous porte sa majesté, d'autre voudront sans doute vous lécher les bottes pour avoir les mêmes attentions. Et certains seront curieux et vous poseront beaucoup de question.

Elle s'approcha de lui mais resta à bonne distance.

Je n'ai posé cette question que pour la forme, peu importe que vous soyez un être exceptionnel ou non. Je ne m'occupe pas de politique. Du moment que sa majesté me laisse tuer du shinigamis et me donne les occasions pour. Le reste est secondaire, seule la haine est importante.


Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Sam 31 Oct - 18:25


   

   

Insoutenable Attente

   
Ishida Uryuu x Bathory Alia

   

Le Gemischt avait un instant été soulagé que la jeune femme ne le juge pas sur sa nature de sang-mêlé. Elle avait l'air de s'en ficher éperdument, trop concentrée sur ce qu'allait lui raconter le jeune homme. On ne pouvait pas parler de fraternité ou de soutien, mais c'était déjà quelque chose d'autre que du mépris. Uryuu était sincèrement heureux qu'il existe des survivants comme elle. Il lui raconta donc son périple au Gotei, se remémorant avec amertume sa confrontation avec Mayuri Kurotsuchi... Ce dernier lui avait peut-être ensuite sauvé la mise contre l'Espada Szayel Aporro Grantz mais il lui gardait néanmoins un féroce ressentiment. Quel être exécrable...

Ishida avait acquiescé quand son interlocutrice avait laissé entendre que les Shinigami étaient des monstres. Était-ce pas un vieux réflexe ou pour se donner de la contenance ? Car si le capitaine de la douzième division était bien plus qu'un monstre, il ne pouvait distribuer ce qualificatif à tous les dieux de la mort... N'avait-il pas en quelque sorte forgé un lien amical et de confiance, même ténu, avec Renji Abarai et Rukia Kuchiki ?

La jeune femme semblait fortement captivée par ses dires, prenant une pose de penseur, réfléchissant probablement à plein régime. Elle sembla insister quand Uryuu avait expliqué que les Daten étaient probablement assez bien remplis... soit. Mais de qui parler ? Il avait bien quelques idées mais rechignait à parler de certaines connaissances... notamment les deux personnes susdites. Il allait falloir s'en sortir avec une pirouette.

- Ce sera avec plaisir mais lors de notre prochaine entrevue si vous le voulez bien. Je déteste me sentir inutile ou redondant, je préfère autant consulter les renseignements déjà à notre disposition pour être sûr de ne pas vous ennuyer et vous faire perdre votre temps avec des détails que vous connaissez déjà.

Pas trop mal, il soupira intérieurement. Et puis la perspective d'une prochaine rencontre le satisfaisait en quelque sorte. Pourquoi ? Il n'avait plus vraiment à endormir la méfiance de la Sternritter... Mais il éprouvait de la sympathie pour elle, pour l'heure c'était la seule qu'il ait croisé qui lui ait donné l'impression de ne pas être totalement inhumaine, même si elle était sans conteste habitée par la soif de vengeance... Il n'y avait qu'à voir ses promesses et ses mouvements rageurs, comme ce poing sur cette rambarde. Mais lui aussi ne l'avait-il pas été, il fut un temps ?

Il écouta avec attention ce qu'elle avait à dire sur ce que ses semblables allaient penser de lui... jalousie, haine, curiosité ? Un panel aussi varié que dangereux... Il soupira, les yeux clos, pour se donner un semblant de charisme et de détermination.

- Je répondrai aux premiers, ignorerai les seconds et satisferai les troisièmes...

Il l'observa s'approcher du coin de l’œil et jaugea sa dernière répartie. En un sens, elle pensait exactement comme lui. Les jeux de pouvoirs le dépassaient, il n'en avait que faire... et elle avait cette détermination qu'il portait aussi fièrement à l'époque... qui aujourd'hui se rappelait à son bon souvenir.

- Je pensais comme vous, voilà quelques mois... et ces pensées me reviennent au centuple en ces temps troubles, maintenant que je sais que nous sommes une armée... Mais il m'est arrivé de me demander, il y a peu... qu'est-ce qui nous restera, après ? Quand l'objet de notre haine aura disparu ? Que deviendront nos vies ?

Il soupira et dissimula la moitié de son visage et de son front dans une de ses mains alors que l'autre bras était toujours accoudé au rebord. Sa voix se faisant un peu tremblante.

- Excusez-moi... je me sens un peu perdu par moments... Il se redressa et se rapprocha d'un pas d'Alia, regardant leurs pieds. Oubliez ce que je viens de dire...
   

   

   
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Mar 10 Nov - 16:24


Insoutenable attente
Featuring Bathory Alia & Ishida Uryuu



Ce Quincy lui avait répondu qu'il préférait consulter les registres avant de lui parler de chose qu'elle pourrait déjà savoir. Elle sourit à cette phrase car cela se voyait qu'il ne la connaissait pas. Elle avait apprit par coeur ce qu'il fallait savoir. Qui étaient les capitaines et lieutenant. De quels divisions ils étaient et quels étaient leur bankai connu ou non. Oui, tout cela servirait pour quand le moment viendrait. Elle pourrait alors se servir de sa haine pour les consumer et aussi leur montrer que la haine était le meilleur chemin à suivre car si ils empruntaient cette voie, elle pourrait ainsi mieux les exterminer. Ces dieux de la mort connaître bientôt leur vrai mort...Cependant cela faisait tellement longtemps qu'elle s'entraînait et qu'elle devait rester entre ces quatre murs... Non, il fallait que cela commence bientôt ! Sinon soit des soldats allaient mourir soit on devrait sans aucun doute ramener un nouveau service d'assiette car elles allaient volées sans l'ombre d'un doute! Elle se reprit rapidement et apprécia quand même la petite pirouette qu'avait utilisé Ishida pour ne pas continuer sur ce sujet. Peu importe ses raisons, ce n'était pas important pour elle de toute façon.

Mais c'est alors qu'Ishida lui demanda, après son discours, ce qui se passerait après? Que feraient-ils quand ils auront détruit tout les shinigamis? Quand l'objet de notre haine aura disparu? Que feront-ils? Il est vrai qu'Alia n'avait jamais réfléchi à cette éventualité mais d'un sourire carnassier, elle répondit tout simplement.

Avant qu'homme, femme et enfant soient tous mort, il y aura du temps et je compte savourer chaque minute de leur agonie. Détruire leurs vies comment ils ont détruit la mienne.

Elle croisait à nouveau les poings mais se reprit bien vite, elle allait dévoiler sa vie si cela continuait et il n'était pas sage de parler de son passé au premier venu. Non, il fallait qu'elle soit plus vigilante mais sa haine bouillonnait littéralement et si elle avait semble douce au début, on pouvait remarquer que l'ange était passé au démon. La Sternritter H n'était en fait qu'une femme qu'on avait privé de jeunesse, qu'on avait obligé à vivre avec le meurtre de ses parents...Non, il était hors de question qu'elle laisse cela impuni! Même les habitants du Rukongai paieront pour avoir laisser les shinigamis recruter dans leurs rangs mais aussi ne pas s'être rebellé! Puis c'est alors que son interlocuteur se reprit et s'excusa de ces pensées faisant comme si rien n'avait été dit. La haine d'Alia se calma peu à peu. A vrai dire, elle n'avait jamais pensé au futur et ne vivait plus que pour sa haine. Elle se reprit peu à peu et ajouta.

Non...Ce n'est rien...


Elle se tourna de nouveau vers le paysage sembla chercher un point d'appui pour repartir plus rapidement mais sa haine ne lui laissait aucun moment de répit et elle devait maintenant se calmer pour avoir les idées claires. Elle sentait son coeur battre et elle tenta de se calmer même si cette sensation était si délicieuse. La colère, la haine tout cela faisait partie d'elle et était son univers. Elle se retourna à nouveau vers Ishida et se trouva très proche de lui.

Cette attente est insurmontable pour tout le monde et met les nerfs à vif de plus endurcis. Vous ne parlez pas à la plus patiente des Sternritter. Et ne vous inquietez pas pour vos paroles, je n'ai rien entendu et...Vous n'avez rien entendu non plus.

Elle savait que certains de ses collègues ne seraient pas d'accord pour massacrer les personnes du Rukongai mais ils ne pourraient rien faire une fois que la guerre commencerait et qu'ils seraient tous en première ligne. Oui elle avait déjà hâte de voir le regard de dégoût et de haine que les shinigamis auraient quand elle massacrerait les âmes...Une par une...Le même regard qu'elle avait eu quand elle avait vu ses parents mort dans le bureau de son père...Remplis de sang et les yeux ouvert comme si ils se demandaient pourquoi....Pourquoi Alia avait laisser faire cela... Elle haussa le regard vers Ishida et dit.

Nous avons tous nos secrets, garder les miens et je garderai les vôtres cependant ne vous mettez jamais sur mon chemin...Jamais...

Cela pouvait passer pour une menace mais un côté d'Alia voulait qu'il n'arrive rien à l'invité du Silbern. Il ne semblait pas comme les autres, il semblait chercher quelque chose de bien plus important et semblait réfléchir à ce conflit surtout avec ses dernières paroles. Alia aurait pu vouloir le tuer juste par simple doute mais non, elle lui rappelait elle quand elle n'avait pas vendu son âme à la haine. Quand elle ne cherchait qu'à se faire une place dans la vie en sauvant des gens...


Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Ven 15 Jan - 13:08


   

   

Insoutenable Attente

   
Ishida Uryuu x Bathory Alia

   

Plus Ishida regardait son interlocutrice et plus il voyait en elle ce qu'il aurait été s'il n'avait pas trouvé la sérénité deux ans auparavant. Rancœur sans fin, soif de sang absurde, désir de vengeance illimité... Le Gemischt condamnait tout cela mais compatissait sincèrement avec Alia, il ne connaissait pas les détails de sa vie mais avant d'être une exécutrice elle avait un jour été une victime. De plus, même si elle incarnait la haine, il avait l'impression qu'elle était l'une des plus réfléchie et empathique des Sternritter... curieux, n'est-il pas ? Et tout doucement, il commençait à se demander si vivre dans cet environnement perverti et corrompant n'allait pas lui retourner le cerveau également. Quelqu'un de tolérant dans un milieu de haine... finit converti... ou lynché.

Voir ces yeux habités par la colère... une envie de tuer tout ce qui se rapproche de près ou de loin aux shinigami, sans distinction d'âge, de sexe, d'origine, de pensées... Un génocide pur et simple. L'idée-même le révulsait, il n'avait jamais été aussi extrême, surtout pas sadique. Il fut rassuré, pourtant, de la voir tenter d'apaiser sa haine, se calmer tout doucement... Visiblement, tant qu'elle n'était pas dans le feu de l'action, elle savait se modérer et freiner ses ardeurs. Si elle avait soudainement ressenti l'irrépressible besoin de passer ses nerfs, Uryuu aurait à peu près été sûr, pour faire bonne figure, d'être son choix... et n'aurait peut-être pas fait long feu. Ça ferait mal à son image d'invité d'honneur exceptionnel et impressionnant... et, accessoirement, il aurait peur que cela cause des problèmes à la jeune femme.

Il l'écouta silencieusement alors qu'elle parlait de son impatience croissante, ses nerfs en pelote, d'un accord tacite sur leurs secrets... Et il ne tiqua pas quand elle lui dispensa des menaces à peine voilées. Il se fit un peu plus dur, voire désintéressé.

- Je vous remercie pour votre discrétion... Mais je ne vois pas de quoi vous voulez parler, vous ne m'avez fait part d'aucun de vos secrets. Il tenta de capter son regard sous sa capuche, lui laissant entendre qu'en fait si, il savait lire entre les lignes. Il y a des hommes, des femmes et même des enfants au sein du Gotei 13.

Un frisson parcourut son échine et il resserra mécaniquement les pans de sa cape autour de son cou. Contemplant la ville sans lumière plongée dans la nuit... Il s'accouda une nouvelle fois au rebord, un nuage de buée s'échappant de ses lèvres commençant doucement à se gercer après quelques minutes closes.

- Soyez sûre, Alia, que je serai le premier à regretter d'avoir à me mettre en travers de votre route...

Pourquoi ? Parce qu'il éprouvait de la empathie pour cette femme ? Parce qu'il comprenait ce qu'elle ressentait ? Parce que s'il le faisait il y avait de grandes chances qu'il meure ? Mais surtout, pourquoi lui disait-il cela alors que rien ne présageait, en théorie, qu'il s'oppose à elle ? Venait-il de lui faire une confidence, par mégarde et inattention, sa méfiance endormie par la sympathie naissante pour la Bathory ? Il passa outre et devint songeur en regardant l'horizon où se mêlait toits et voûte stellaire.

- Je suis heureux de vous avoir croisée cette nuit. J'ai la prétention de penser que cette conversation vous a apaisée autant que moi. Quand je suis arrivé, vous sembliez... de mauvaise humeur, lui dit-il calmement et, il ne s'en serait pas cru capable, presque amicalement, avant de reprendre son expression pensive. Faites attention à qui vous êtes vraiment, pas à ce qu'on vous demande ou ce qu'on vous a contraint à être. Ne vous perdez pas en route.

D'où lui vint l'envie et l'audace d'une telle bravade ? Il ne chercha pas à savoir. De toute façon, si cela déplaisait à la jeune femme, son immunité princière le protégeait et ils s'étaient promis que ce qui se dirait sur ce balcon resterait sur ce balcon. Mais il espérait sincèrement qu'elle soit réceptive à ce qu'il dirait. Il rehaussa ses lunettes.

- Il commence à faire frisquet.
   

   

   
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Sam 16 Jan - 15:14


Insoutenable attente
Featuring Bathory Alia & Ishida Uryuu



Quand Ishida lui confirma qu'il y avait bien également des femmes et des enfants au sein du Gotei 13, elle ne put s'empêcher d'avoir un sourire en coin. Enfin ils sauraient ce que s'est de grandir sans ses parents, de devoir endurer une enfance dur et coupé du monde pour renforcer son pouvoir. Savoir que la vengeance est tout ce qui vous reste, qu'elle est votre seule amie et la seule qui vous empêche de sombrer dans la folie.

Ils comprendront tous quand ils auront subi le même sort.

Marmonna-t-elle tout en regardant la ville. Oui bientôt le seireitei sera à feu et à sang sous les rires de la Sternritter H ! Puis les mots d'Ishida la firent retomber sur terre et elle ne put s'empêcher de sourire à nouveau bien que cela ne soit pas du sadisme pour cette fois. Il ne voulait pas se mettre en travers de sa route mais aussi qu'il était heureux de l'avoir croisé cette nuit.

Il est vrai que vous avez réussi à calmer mon impatience.

Elle repensa à toutes ces assiettes fracassées mais aussi à certains soldats qui devaient être soit à l'infirmerie soit à la morgue pour avoir tenter de la calmer. Non, elle était comme un volcan sur le point de rentrer en irruption et il faudrait que les plans de leur roi se fasse le plus rapidement possible car elle ne pourrait pas tenir longtemps de cette façon. Elle était prête, elle avait besoin de sang shinigami, d'entendre leurs râles d'agonie alors que ses flèches les transpercent, sa haine en a besoin ! Puis il lui dit un conseil et les yeux d'Alia se fixèrent l'invité du roi mais repartirent aussitôt vers la ville.

Je ne suis plus la fille que j'étais depuis longtemps. Ce que vous voyez devant vous est le produit des Shinigamis et je veux leur rendre l'appareil. Je ne suis pas ici pour un ordre idéal de Quincy, ni pour que notre race se venge des affronts passé...Je suis ici pour la haine que je leur porte et uniquement cela. Plus rien ne me fera revenir comme avant.

En un sens, elle ne le voulait pas. C'était aussi en partie de sa faute que ses parents étaient mort. Elle avait tenté de sauver une âme et pourquoi ? Pour qu'un shinigami la repère et tente de lui faire du mal. Elle n'avait rien pu faire tellement elle avait été paniquée et son père l'avait sauvé de justesse. Mais si elle n'avait rien tenté. Si elle avait laisser ce Hollow dévoré cette pitoyable âme...Oui peut être aurait-elle eut le loisir d'avoir une vie normale...Une vie d'humaine...Elle ferma les yeux pour s'empêcher d'être trop nostalgique et de montrer que sous sa carapace de haine, elle était une femme qui souffrait le martyr. Puis elle acquiesça de la tête, il commençait à faire froid malgré ce qu'elle portait.

Nous devrions rentrer, juste pour voir la tête des soldats en vous voyant indemne.

Son sourire se redessina sur son visage, oui voir ces quincy passer par tout les stades de la peur était très drôle, elle devait bien l'avouer. Elle se retourna et commença à faire quelque pas vers l'entrée du bâtiment.

Nous nous reverrons sûrement. Faites attention cependant à certains Sternritter, tous ne sont pas focalisé uniquement sur les shinigamis comme je le suis.

Puis elle s'en alla disparaissant dans les ombres. Elle était un peu plus calme et irait sûrement s'endormir ou manger un morceau.


Contenu sponsorisé



posts

Squatte depuis le

piges








Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un retour après une lune d'attente | Pv Nuage Mystérieux et Étoile de Caresse | - The End -
» Kairos Nagao [ En attente d'une validation ]
» Longue attente [Privé WP]
» Quand l'attente se fait longue [PV : Holly] [Clos]
» Attente de diagnostic ... [Pv]