Night blabla [PV Kisuke]
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Jeu 30 Avr - 23:09

Karakura, vingt-deux heures. La clameur nocturne était bien faible, les travailleurs et étudiants étant déjà rentrés chez eux tandis que les marcheurs de la nuit et autres habitués de bistrots et soirées sortaient tout juste où étaient déjà dans leurs établissements préférés. Les seules sources de lumières dans les quartiers plongés dans l'obscurité étaient les réverbères longeant les routes.

Ishida, mains dans les poches d'un manteau beige, errait tranquillement dans les ruelles. Enfin, son apparence donnait cette impression. En vérité son esprit était bien plus préoccupé. Il arpentait sa ville de long en large et en travers, se remémorant tous les souvenirs et événements marquants qui y étaient rattachés. Après tout, il ne savait pas quand il devrait la quitter et pour combien de temps... peut-être pour toujours. Derrière, ses airs impassibles, il avait comme un pincement au cœur. Ce qu'il faisait était-il raisonnable ? Était-il encore maître de ses actes où ne faisait-il que danser dans la main des grands de ces mondes ?

Ses pas le menaient de chez lui jusqu'au lycée ou à l'hôpital. Les seuls moments où il réfléchissait vraiment, c'était pour soigneusement éviter les quartiers de résidence de ses camarades, Ichigo, Chad et Orihime. Il ne tenait pas à les croiser, il aurait été bien en peine de leur expliquer ce qu'il faisait là et une explication comme « Je me promenais » ne collait pas avec son personnage. Même si c'était bien la vérité, cela aurait été douteux.

Il était tout à ses pensées quand il arriva à la hauteur de l'Urahara Shop. Il regarda le magasin, de loin. Il avait été le point de départ de nombreuses péripéties, pour ne citer que l'attaque de la Soul Society et celle du Hueco Mundo. Mais dans le fond, il ne l'avait jamais vraiment fréquenté, ni ses occupants. L'établissement avait été une sorte de passe-frontière et le gérant un douanier. La relation qu'il entretenait avec lui était, à vrai dire, presque purement utilitaire. Urahara le trouvait quand il avait besoin d'un service ou l'avait aidé à s'échapper du souterrain de l'hôpital quand il avait fallu porter secours à Orihime. Tous ces souvenirs qui lui revenaient en mémoire... et dire qu'aujourd'hui il rejoignait ceux qui seraient considérés comme les mauvais par Kurosaki et sa clique.

Il soupira, il valait mieux ne pas tarder. Il allait tout doucement rentrer chez lui...
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Dim 3 Mai - 13:23

Et bien, il se faisait plutôt tard...Il était rare que Kisuke prenne le temps de penser à son magasin en ces heures tardives. Toutefois, il était un peu lassé de le voir dans cette disposition et réfléchissait à l'organiser autrement. Bien entendu, Jinta, Ururu et Tessai lui donneraient un coup de main. Il n'allait pas faire ça tout seul...D'autant plus qu'il se réveillait tard, comme à son habitude...Enfin bref ! Kisuke poussa un léger soupir et s'assit tranquillement sur un tabouret, sa canne (enfin son Zanpakutô dans la main). Il ramassa une bricole qui traînait par terre et la remit à sa place dans l'étagère.

Finalement, après quelques minutes de réflexion, Kisuke décida de se diriger vers sa chambre. Il aurait bien plus de temps le lendemain pour réfléchir à une éventuelle nouvelle disposition du magasin. Une fois arrivée dans sa piaule, il ôta son bob puis bailla silencieusement. Il se regarda dans la glace de sa chambre. Sa barbe avait recommencé à pousser...Boh, la flemme de la raser...C'était très bien ainsi ! Alors qu'il se mettait au lit, Kisuke se rappela soudain qu'il avait dit qu'il se chargerait lui-même de fermer le magasin, puisqu'il réfléchissait encore sur la disposition de ce dernier...Tout le monde était parti se coucher...Raaah ! Ca lui apprendrait à ne pas avoir de mémoire sur les choses banales...

Se relevant de son lit, Kisuke saisit son bob et ses habits puis se dirigea vers la porte d'entrée. Il attrapa les clés au passage puis, lorsqu'il s'apprêtait à fermer, il vit une silhouette non loin de son magasin.Qui pouvait bien venir à cette heure tardive près de sa modeste boutique ? Plissant un peu les yeux, il reconnut alors cette personne.

"Oy, Ishida-san ! appela-t-il. Ca va ? Que faites-vous ici à une heure si tardive ?"

La fermeture du magasin attendrait. Après tout, il était rare de voir Ishida Uryuu se balader dans les rues de Karakura et ce, à une heure si tardive. En effet, il n'était pas du genre fêtard...
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Jeu 7 Mai - 12:50

L'adolescent était en train de faire volte-face quand il entendit le bruit caractéristique d'une porte qu'on fait coulisser. Il se retint de jurer en entendant la voix de Kisuke Urahara, fidèle à lui-même, l'interpellant. Il soupira discrètement, se tournant à nouveau et lançant un sourire de pure courtoisie au vendeur.

- Bonsoir Urahara-san, je ne m'attendais pas à vous voir encore debout si tardivement.

En fait, si, ça ne l'étonnait pas le moins du monde. C'était tout à fait le genre du gérant. Et lui, il ne pouvait pas prétexter de devoir rapidement rentrer chez lui car le Shinigami exilé savait qu'il vivait seul, donc que personne ne l'attendait et il aurait donné l'impression de fuir ; encore plus louche donc. Il ne pouvait même pas lancer l'excuse du Hollow, l'ancien Capitaine l'aurait aussi repéré. Ne parlons même pas de faire des courses, rien n'était ouvert à cette heure. Que pouvait-il lui dire, si ce n'est la vérité toute bête ?

- Même moi je peux être pris de nostalgie, ça ne doit pas représenter grand-chose pour vous mais il s'en est passé des choses en deux ans... L'obtention des pouvoirs de Kurosaki, la capture puis le sauvetage de Kuchiki-san rapidement suivi par celui d'Inoue-san, la défaite d'Aizen.... plus récemment l'attaque d'Xcution. Ironiquement, c'est dans le monde réel que j'ai été le plus proche de perdre la vie, sans même pouvoir me battre. Il soupira. Je n'ai pas été très utile n'est-ce pas ?

Rien que d'y penser, il grimaça. En fait, lors des événements causés par les Fullbringers, il avait été complètement inutile. Par ailleurs, ces péripéties lui avaient fait se poser bien des questions. Si on avait pu se demander à un moment si les pouvoirs d'Inoue et Chad n'étaient pas semblables à ceux des Quincy, on s'était rendu compte rapidement qu'ils avaient un lien avec ceux des Hollows et s'il y avait bien deux choses incompatibles, c'était Hollow et Quincy.

- Je vais profiter de vous avoir croisé pour vous poser une question, Urahara-san. Selon vous les pouvoirs des Fullbringers sont-ils héréditaires, comme ceux des Quincy ? Après tout, il est notoire que les enfants de personnes à forte pression spirituelle ont des prédispositions pour en posséder une puissante également...

La question sous-jacente était en fait : est-ce qu'à l'avenir les Fullbringers allaient être de plus en plus nombreux ?
Contenu sponsorisé



posts

Squatte depuis le

piges








Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Wednesday Night Raw # 60
» Perfect night ♪
» téchnique de kisuke muramasa finis
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte