Jeux, plaisirs et idiots [Pv - Gaël]
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Mar 14 Avr - 23:09


~ Jeux, plaisirs et idiots ~

 

     

Ces jours-ci, j'avais besoin de quelque chose qui change. M'entraîner ? J'avais déjà pratiqué suffisamment pour me la couler douce au moins deux mois. J'avais une fois encore bossé plus que quiconque, même si cela ne se voyait pas tout le temps. Je voulais m'amuser un peu, mais je ne voyais pas comment. Je ne voulais pas ennuyer la onzième, ni même les autres divisions en leur proposant un petit combat, je ne cherchais pas à tester mes capacités – même si ça aurait été franchement marrant de le faire...

Non. J'avais réellement besoin d'autre chose cette fois. Je pouvais toujours glander dans les quartiers des autres divisions, aller taquiner quelques membres et tout ça, mais j'allais sûrement me faire gronder par la capitaine une nouvelle fois. Certes, cela ne m'empêchait pas réellement de pouvoir le faire, mais j'avais des envies différents. Je me disais que cela faisait longtemps que je n'avais pas vraiment fait quelque chose...Je veux dire, cela faisait longtemps que je n'avais pas fait de réelles missions. C'était sûrement ce qui me manquait.

Bien entendu, je pouvais patrouiller dans le Rukongai comme un bon Shinigami mais...Je voulais absolument m'amuser, et ce n'était pas la meilleure façon de faire. Oui, je savais ce que je souhaitais faire. Cela me faisait sourire intérieurement. Cependant, je n'étais pas totalement sûr de pouvoir effectuer cette mission qui était tout de même très simpliste. En résumé, me rendre sur Terre et terrasser des méchants. Dans un certain sens, cela semblait plus plaisant que de marcher constamment au Rukongai, sans rien faire. Cette fois ci, je pourrais ne rien faire, pour m'amuser, et me lâcher si l'envie me prendrait. De plus, j'aurai l'occasion de visiter à nouveau la Terre, ce que je n'avais pas fait depuis un certain temps, m'étant préoccupé surtout de mon entraînement, au Seireitei.

Rapidement, j'obtins donc l'accord de patrouiller sur Terre tout en prenant mon Gigai, ce qui était au delà de mes espérances pour être franc. Une fois là-bas, je sentais déjà l'odeur d'une certaine liberté. Je pouvais faire beaucoup plus de choses que lorsque j'étais dans la Soul Society. Bon, il est vrai que j'avais encore des règles à respecter, mais elles étaient assez simples donc pas de quoi s'inquiéter réellement.

La ville de Karakura...A chaque fois que je venais ici, un sentiment de nostalgie s'éveillait en moi, surtout lorsque j'étais dans mon corps Gigai. C'était comme si je me rappelais de ma vie où j'étais encore véritablement...En vie. Je ne pus me retenir de rire seul dans la rue en me souvenant de tout ceci. Il était donc temps de s'amuser un peu. Je ne voyais pas comment m'y prendre finalement, mais je me dirigeai ici et là, en cherchant un lieu qui pouvait être intéressant.

Arrivé à un parc, je ne pus me retenir d'aller tout droit au terrain de jeu. Mon âme d'enfant m'obligea à m'amuser en sautant d'une attraction à l'autre. Puis, sans le faire exprès, je cassai un de ces divertissements tout en projetant une de ses barres au loin, atterrissant tout près d'un type – je me demande si je l'avais pas touché en vrai...Oh et puis... - qui se tenait là. En même temps, je tombais aussi à la renverse et riait bêtement de cette action.

« Ahahah ! D'solé ça m'a comme échappé ! Ou plutôt...La barre s'est comme échappée de mes mains ! »


Fullbringer Français
Fullbringer Français
avatar



180 posts

Squatte depuis le 10/04/2015

25 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
58/100  (58/100)
XP:
4850/7800  (4850/7800)
Spécialité: Bringer Light



Mer 15 Avr - 13:49



jeux, plaisirs et idiots





Bordel. Mais comment une ville aussi grande avait pu passer inaperçu aux yeux du monde ? Gaël s’en retrouvait perdu, en même temps, il ne connaissait pas Karakura. Il aurait dû prendre un plan puisqu’il n’avait pas envie de parler avec les autres gens. Ou un point de repère. Bref, n’importe quoi afin de l’aider, pauvre touriste étranger qu’il était. Les mains dans les poches il scrutait les passants des fois que parmi eux se dissimule l’objet de sa vengeance mais soit il n’avait pas de chance, soit il n’était pas là. Quand aux passants, ils lui rendaient son regard suspicieux en se demandant ce que ce gars bizarre fichait là.

Finalement lassé de ce petit jeu et ruminant de sombres pensées sur à peu près tout, y compris le beau temps qui le forçait à porter des lunettes de soleil pour éviter que ses yeux soit agressé par cette lumière trop vive, l’albinos s’acheta une canette qu’il supposait être de jus d’orange à un distributeur pour l’apporter à un parc tranquille qu’il l’apercevait au loin.

Une fois arrivé à destination, il l’ouvrit et profita du peu de population pour réfléchir à son avenir qui s’annonçait plutôt mal. Il n’avait jamais prévu d’être lâcher dans la nature sans job. Par correspondance on lui avait fait avoir le brevet, et le bac, mais à part ça ? Que pouvait-il écrire sur son CV ? « Soldat d’élite » ? Il se figea. Ouais, il pouvait toujours essayer de postuler pour genre être vigile ou policier ou videur. Il but un coup –c’était bien du jus d’orange- reprit sa route et chassa tout cela de sa tête.

Une barre volante. Par réflexe il l’a rattrapa de sa main gauche avant que celle-ci n’atteigne sa tête. Ce n’était pas parce qu’il s’était un peu calmer que l’on pouvait impunément l’agressé à coup de…bout de.. jeux d’enfants. Gaël regarda le responsable avec un air agressif, son reiatsu – déjà camouflé que vaguement- s’intensifia soudain comme à chaque fois qu’il était en rogne mais les humains ne pouvaient le sentir techniquement. Mais le type était tombé à la renverse et riait bêtement.

« Ahahah ! D'solé ça m'a comme échappé ! Ou plutôt...La barre s'est comme échappée de mes mains ! »

Okayy, bon, Gaël abaissa son arme improvisé. C’était peut être juste un adulte légèrement attardé sur les bords, il n’allait pas frapper quelqu’un de démuni ce serait rabaissant. Ou alors le gars faisait exprès de rire pour se sortir du mauvais pas dans lequel il s’était mis. Parce que ouais, c’est sur les humains normalement constitués faisait pas les cons longtemps devant l’albinos. Celui-ci renvoya la barre aux pieds de l’autre type - il n’en avait pas besoin pour se défendre - et répondit plutôt :

- Fait gaffe mec.

Il regarda l’attraction d’enfants, son petit « parcours du combattant » et les balançoires. Gaël ne se souvenait même pas y être monté un jour. D’avoir eu un jour une vie normale d’ailleurs. Les parcours du combattants réel ça part contre il s’en souvenait mais qu’importe. L’adulte atypique essaya de se concentrer l’air de rien pour faire se rabaisser son reiatsu – même si au fond ce n’était pas très important – mais si en plus fallait qu’il se farcisse des monstres aujourd’hui, le terrain de jeux n’allait pas perdre qu’une barre. Il continua de boire un peu, histoire de ne pas tourner le dos à l’autre et le surveiller vite fait histoire qu’il fasse pas un coup en douce.




codage par Jyne sur apple-spring
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Mer 15 Avr - 23:02


~ Jeux, plaisirs et idiots ~

 

     

Il valait mieux rire de cette situation qu'en pleurer n'est-ce pas ? Et de toute façon, c'était bien quelque chose de marrant non ? Après tout, ce n'était pas n'importe qui qui jouait sur un jeu pour enfant, et qui le cassait bêtement en tentant un parcours complètement débile. Bon c'est vrai que j'ai tendance à m'amuser pour tout et n'importe quoi, mais en tout cas, en un instant, cela ne semblait pas être le cas de celui qui avait reçu la barre de l'attraction.

Je savais, je l'avais ressenti. Son Reiatsu avait monté. Avais-je fait une bonne pioche ? J'avais l'impression que la chance me souriait toujours. Sur le coup, je ne pouvais que garder un franc sourire. Cependant, ce dernier semblait différent de ceux que je pouvais faire habituellement. Il était plus profond. C'était le genre de sourire qui ressortait lorsque j'avais trouvé quelque chose d'intéressant, un nouveau jeu intéressant, un jouet intéressant.

Je me relevais alors, et arrêtais de faire ces choses idiotes pour me diriger lentement vers cette personne qui m'avait d'ailleurs renvoyer la barre, comme si je pouvais en faire quelque chose. Le même sourire toujours aux lèvres, je me posais près de l'individu et commençais à parler assez bas, d'un ton semi-intéressé, semi-provoquant.

« Toi...Tu n'es pas normal pas vrai ? Quel genre de personnage es-tu...Je me demande bien. Ce Reiatsu...Il était plutôt grand, héhé. »

Je revins alors chercher la barre – finalement j'ai vraiment trouvé un intérêt à avoir cette barre... - et la faisais virevolter. Je commençais à jouer avec la barre ainsi qu'à effectuer quelques mouvements par habitude. Seulement, ceux-ci n'étaient pas aussi fluides que les autres fois. Un Gigai restreignait  vraiment les capacités d'une personne, je devais faire assez attention à moi, et au fait de ne pas oublier ce détail plutôt important. Ma tête se tourna donc de nouveau vers l'individu aux cheveux argentés.

« Donc. Je peux au moins avoir ton nom ? Je te dirais le mien par la suite, t'inquiète pas. »


Fullbringer Français
Fullbringer Français
avatar



180 posts

Squatte depuis le 10/04/2015

25 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
58/100  (58/100)
XP:
4850/7800  (4850/7800)
Spécialité: Bringer Light



Jeu 16 Avr - 13:26



jeux, plaisirs et idiots





Gaël finissait de boire quand l’étrange individu vint vers lui avec un air un peu moins crétin, voir quelque chose de plus… provoquant.

« Toi...Tu n'es pas normal pas vrai ? Quel genre de personnage es-tu...Je me demande bien. Ce Reiatsu...Il était plutôt grand, héhé. »

Pas normal, bon sang, il aurait pu innover un peu le gars, tout le monde savait qu’il était bizarre, merci bien. C’était p’tête même la première pensée de son père quand il l’avait vu bébé « toi mon fils, t’es pas normal » et les premiers regards qu’on lui lançait partout où il passait. L’atypique blanc s’en fichait à présent. Par contre, d’où il se mettait à parler de… reiatsu ? Attendez c’était quoi déjà ? Le temps que Gaël resitue où il avait entendu ce mot, l’autre faisait mumuse avec la barre et voulait son nom. Qu’il lui donna car ça n’avait pas grande importance et lui donnait le temps de réfléchir. Vas-y le japonais, débrouilles-toi avec mon prénom.

- Gaël Mildred.

Reiatsu. Ça lui revenait. Oh putain, c’était pas l’autre type en noir qui lui en avait parlé y’a quelques années !? L’albinos fixa son interlocuteur avec un peu plus de méfiance. C’était carrément louche mais peut être que c’était un humain étrange tout comme lui ? En temps normal il n’aurait pas permis qu’on lui parle sur ce ton, néanmoins cette situation avait piqué son intérêt. Il allait attendre un peu avant de le taper et poser une question à la place, avec un air moqueur :

- T’as des pouvoirs ? Parce que c’est bien beau d’me sortir que j’suis pas normal – genre j’le savais pas t’sais – mais t’as pas l’air dans le commun des mortels non plus.

Malgré son air totalement désintéressé comme si il se fichait de la réponse, en réalité Gaël apprécierait vraiment avoir trouvé une personne comme lui. Bon, visiblement c’était mal partit entre les deux parce que l’autre avait l’air d’avoir une idée en tête- peut être le frapper avec la barre ? Pour une fois que ce n’était pas lui qui engageait les hostilités. Il n’avait aucune idée d’où il se situait dans l’échelle de force du « monde des monstres et autre étrangetés », mais savait que dans celui des humains il était un danger public quand il s’y mettait.

Néanmoins, si l’autre n’était pas « humain » et sortait un étrange pouvoir il devait parer à toute éventualité, jouant négligemment avec son pendentif, prêt à sortir ses chiens. Il était tout aussi prêt à esquiver si besoin était, tout son corps entraîné au combat était sur ses gardes tandis que l’albinos se donnait un air détendu, regardant le fond de sa canette comme si il cherchait les dernières gouttes de boisson à l’intérieur, tout un art peaufiné avec les années que voulez-vous.




codage par Jyne sur apple-spring


┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉



Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



posts

Squatte depuis le

piges







Dim 19 Avr - 14:14


~ Jeux, plaisirs et idiots ~

 

     

D'accord. Parfaitement. J'avais tout saisi. Gareru Miloderedu. C'était quoi ce nom...Même mon chien n'en aurait pas un comme ça...M'enfin, ce n'était qu'un nom mais...Non ! Un nom ne fait pas la personne ! Après tout, moi-même avait un nom, du moins un prénom assez étrange. Peu de personnes auraient le même que le mien, Shaporo...Même parmi les japonais, ce prénom était quelque peu unique. Ah parce que oui, ce type ne semblait pas tout à fait l'être. Je veux dire, ce n'était pas vraiment un japonais, puis son nom le confirmait presque.

En tout cas, il l'avait dit, son nom. Je devais faire de même, ayant moi-même affirmé que j'allais le faire en retour. Seulement, son ce type n'attendit pas mon nom. Bah ouais, au final on s'en fout un peu...C'est qu'un nom...Mais pourquoi je m'attarde là-dessus moi ? J'ai d'autres choses à fouetter, du genre...

Bref. En retour, il me demandait si j'avais des pouvoirs, parce que c'était pas tout de savoir que lui n'était pas dans le « commun des mortels », mais c'était pas offert à tout le monde, cette capacité à ressentir le Reaitsu. Bon, j'avais trouvé le nouveau jeu auquel je voulais participer, avec ce bonhomme comme acteur principal.

« Ryushin Shaporo. Enchanté Gareru Miloderedu...Donc, pour te renvoyer réponse, je vais être rapide et précis. En une fraction de secondes, mon secret sera lâché, héhé. »

Je me mis ensuite à tourner autour de lui, comme si c'était une proie auquel je cherchais l'endroit le plus sensible. Puis enfin, je me mis à sourire et à revenir devant, ayant trouvé un sujet intéressant.

« Tout d'abord, avant tout ça, laisse moi m’immiscer plus profondément dans ta vie. Je voudrais savoir si tu as déjà rencontré des gens avec un ensemble noir, faisant vaguement penser à des anciens samourais...Sauf qu'ils sont en noirs. »

A mon avis, il les avait déjà croisé. Avec sa puissance spirituelle, il devait attirer les Hollows, et cela ne m'étonnerait donc pas qu'il ait déjà aperçu un ou deux Shinigamis. En fait, ma question était surtout pour m'en assurer. Comme ça, je pourrais lui répondre sans trop me casser la tête.


Fullbringer Français
Fullbringer Français
avatar



180 posts

Squatte depuis le 10/04/2015

25 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
58/100  (58/100)
XP:
4850/7800  (4850/7800)
Spécialité: Bringer Light



Jeu 23 Avr - 13:04



jeux, plaisirs et idiots





Mais sérieux, à quoi pensait ce mec ? Gaël n’arrivait pas vraiment à le cerner, à savoir si il était une menace potentielle ou juste un type qui engageait la conversation. Même si on n’engageait rarement la conversation une barre à la main, m’enfin, venant d’un type jouant sur les attractions enfantines, pourquoi l’humain devrait il s’étonner ? Il jeta sa canette dans la poubelle et eut la réponse à la question, du moins, celle concernant le nom de son interlocuteur qui avait écorché le sien puissamment, il aurait dû ne pas essayer de le prononcer, hein.

Ryushin Shaporo donc. Un vague souvenir de comptine lui revient en mémoire à propos de « chapeau rond » et de « bretons », comme si c’était le moment. Il n’en fit pas part à l’étrange individu qui, de toute façon, ne comprendrait pas la référence. Shaporo avait l’air de s’amuser, parfaitement, et Gaël n’aimait guère sa façon de lui tourner autour. Il l’avait à l’œil le gars, si il continuait de se comporter de cette façon sournoise, l’humain dégainerait par précaution. Et puis c’était quoi cette façon de parler ? Il utilisait des tournures de phrases étranges… Puisque l’individu les connaissait, autant répondre franchement :

- Ouais, j’en ai rencontré un une fois, on a pas eu le temps vraiment de parler, il m’a juste expliqué que les monstres me trouvaient comestible et que pour pas me faire repérer, je devrais baisser mon reiatsu. J’suis pas sûr de bien y arriver mais j’en ai pas croisé d’autre, surement car je restais pas souvent au même endroit.

Il hocha les épaules.

- T’en sais plus que moi visiblement alors accouches.

Ce n’était pas très poli mais Gaël se sentait agacé par le comportement évasif de Shaporo, qui semblait prendre un malin plaisir à  détenir des informations pour les révéler au compte-goutte. La diplomatie n’étant pas le fort de l’ancien soldat, il avait horreur de tirer les vers du nez et se préparait à user de manières des plus expéditives si le type bizarre continuait de tourner autour du pot – ou si il recommençait de tourner autour de lui. Il fixa son interlocuteur de son regard rougeoyant, bien que dissimuler par des lunettes de soleil, et jouait toujours par réflexe avec son pendentif entre ses doigts, signe d’une colère qu’il tâchait de refouler au mieux. Une colère qui l’habitait depuis plusieurs jours, avec des moments plus calme mais un rien suffisait à la faire ressurgir comme maintenant. Rien que le fait de devoir attendre que l’autre déballe ses infos avec son air entre provocation et amusement lui tapait dangereusement sur les nerfs et il s’imaginait menacer Shaporo de ses flingues pour qu’il parle plus vite.




codage par Jyne sur apple-spring
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



posts

Squatte depuis le

piges








Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Caverne aux Milles et un Plaisirs
» le jeux du sam... sam'dit !!
» [21/11/09] AMidi Jeux Centre Culturel Liévin !
» Bien taux un chant-bardement jeux nez ralle !
» Idée de mini jeux.