Bienvenue à la 6ème division {PV Kuchiki Byakuya} - flashback-
ϟ  Éclair blanc ϟ
ϟ Éclair blanc ϟ
avatar



563 posts

Squatte depuis le 15/11/2014

23 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
60/100  (60/100)
XP:
1100/8000  (1100/8000)
Spécialité: Kidô



Ven 28 Nov - 17:36

Bienvenue à la 6ème division PV - Kuchiki Taichô    


Aujourd’hui était un jour vraiment spécial. Notes reçues, elle avait demandé d’intégrer la sixième division. Avec son formulaire, on lui avait aussi donné son zanpukutô… Dont elle ne connaissait pas encore le nom.

Elle était sérieuse, mais elle ne pouvait pas s’empêcher d’avoir un grand sourire sur les lèvres…  voir que le travail qu’elle avait accomplis durant ces six années portait enfin ses fruits de manière officielle. Enfin, ce n’était que le début, elle était tout juste diplômée. Elle avait encore énormément de travail à fournir, de détermination à montrer, et surtout… Il fallait déjà qu’elle apporte ce papier à ses supérieurs !  Toute une aventure.

Voilà une autre chose qui la stressait d’ailleurs, c’était un moment plein de changements, le plus angoissant maintenant c’était d’aller les voir... « Bonjour je suis nouvelle » Ou quelque chose comme ça… C’est ainsi qu’elle décida donc de se rendre dans les quartiers de la sixième division, lieu qui allait devenir un peu sa seconde maison en quelques sortes. Du moins c’était ce qu’elle pensait. On la laissait entrer sans problème. Lorsqu’elle demandait à un membre où donner son papier on lui pointa un des bureaux – huum ne  s’était-il  pas trompé dans la précipitation ?- lui expliquant qu’elle devrait la donner à Abarai Renji, le fukutaichô.  

Elle soupira longuement et calmement, fixant la porte, s’apprêtant à aller voir un de ses supérieurs. Shirome ne savait que dire pour s’annoncer alors elle se contentait d’un simple, mais néanmoins polit, « Excusez-moi je me permets d’entrer… » et elle ouvrit la porte continuant « Aba-… » elle avait commencé à s’incliner légèrement, mais lorsqu’elle vit le visage de la personne qui se trouvait dans le bureau du Lieutenant,  enfin ce qu’elle pensait être son bureau, elle s’inclina encore plus bas, devenant légèrement rouge…

« Ku… Kuchiki Taichô… Je…     » Du calme, du calme, il ne va pas te manger… Pas encore… Respire… Un soupir silencieux, et elle reprit plus doucement « Je… Je suis désolée de vous déranger… Je crois qu’on m’a indiqué le mauvais bureau… Je cherchais à donner ma feuille d’admission. » Elle n’osait même pas se gratter la tête, elle était toujours légèrement inclinée bien qu’elle se soit relevée comparé à avant, à la fin de sa phrase.  Et puis comme ça, ses cheveux en avant cachaient sa cicatrice, ce n’était pas si mauvais.

Premier contact avec la sixième division ; établis.  
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Le cerisier Blanc
Le cerisier Blanc
avatar



991 posts

Squatte depuis le 21/07/2014

34 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
12450/18000  (12450/18000)
Spécialité: Kidô



Mer 3 Déc - 17:52



La matinée n'avait rien d'inhabituelle pour notre Roku Ban Tai Taicho. Du moins.. si on omettait une visite médicale. Il avait mit un petit moment avant de s'en remettre pleinement. Non pas que ce genre de visite le traumatisait.. mais les aiguilles.. il les avait en horreur.  Mais est ce si important ?  Notre capitaine avait déjà bien assez à faire avec ses propres hommes et dernièrement, Byakuya avait dénoté pas mal  de nouvelles recrues. Il faut croire que la Sixième Division est populaire en ce moment. Mais c'était plutôt un bien qu'autre chose.  Ses mains venait d'éplucher une longue liste de shinigami tout fraîchement arrivé... visiblement, certains dossiers étaient même pour ainsi dire... incomplets. Ce genre de chose ne lui plaisait jamais, cependant, c'était assez habituel pour qu'il n'esquisse par même un sourire en coin d'ironie.. ou de déception. Quand bien même notre chef de clan semblait plus ouvert envers ses congénère, il n'en restait pas moins que ce masque d'impassibilité restait fortement présent au sein même de son travail. Cette barrière infranchissable pour quiconque ne le connaissait pas tellement. Parfois, il pouvait constater les progrès de Renji à son égard... il n'avait plus tant besoin de se répéter. C'est avec soin que Byakuya reclassa les dossiers et nota certains pour validés les nouveau membres. Puis il passa à toute autre chose, profitant du calme qui régnait dans la Division. Il était encore fort tôt et son Fukutaicho n'arriverait que d'ici quelques temps encore. Ce n'est point que le noble ne l'appréciait pas.

Bien au contraire même, mais c'était plutôt que malgré ses efforts concernant la sociabilité, notre Roku Ban Tai Taicho restait un solitaire dans l'âme. C'était après tout un art de vivre  qui s'imposait presque avec sa condition. Byakuya a toujours été un petit garçon bien trop sérieux. Quoi que... très impolie en sa tendre jeunesse.. mais.. cela.. n'était plus guère d'actualité. D'un geste aussi élégant que posé, il vint à déposé sa signature  sur le bas du grain de papier qui ornait la surface plane de la table. Puis dans un second temps, il se permit de récupérer la tasse de thé encore fumante sur le côté.. pour la porter avec grâce à ses lèvres, goûtant un arôme particulièrement exquis. Ce thé ne provenait pas de la Division, mais directement de sa demeure..Mais ne le dite point à  Renji. Ce dernier avait pour habitude d'en faire pour son Taicho et le noble ne le refusait guère.. par politesse.. parce qu'il l'appréciait en tant que subordonné... mais.. il fallait avoué que ce thé là.... restait un peu trop concentré. Gardant là ce précieux secret, le noble ne désaperait point de voir un jour Abarai Fukutaicho parvenir à en faire de bien meilleurs.. C'est en pratiquant sans relâche que cela se fera.  De cette gorgée presque salvatrice, Byakuya se désintéressa de son travail, pour se laisser aller sur  le dossier de sa chaise et se fit pour le moins songeur.

A la fenêtre, le soleil s'était définitivement lever.. l'animation si....quotidienne qui régnait ici n'allait pas tarder à apparaître. Ses mains se resserrèrent un peur sur sa tasse et ressentit alors une chaleur nouvelle. Inspirant lentement, ses poumons se remplir sereinement, offrant alors un moment de paix.... pas même Senbonzakura ne vint occupé son esprit. Chose rare ces derniers temps. En effet cela faisait deux ans que le noble s'efforçait à s’entraîner avec application avec ce dernier.. cherchant à parfaire son art.  D'un mouvement.. il vida son contenant, et se leva pour aller déposer  le déposer  sur une table prévu à cela.. un peu plus loin, dans le coin de la pièce. Puis il revint à son bureau soigneusement rangé malgré la paperasse.. et avisa de s'asseoir. C'est à ce moment là qu'une présence un peu hésitante se présenta derrière la porte.. il pouvait ressentir son reiatsu, et déjà, le noble avait reprit un air plus impassible que jamais. Une voix quelque peu timide  résonna, et la grande porte s'ouvrit pour laisser  passer une jeune femme qui avait la parfaite allure d'une nouvelle recrue. Mais visiblement elle pensait trouver Renji.. vu le début de sa phrase.. mais non... Renji n'était pas aussi matinale.. pensait avec ironie Byakuya.  

Oui certes.. c'était une pique un peu trop simple. Aussi il abandonna vite cette farce et se contenta de contempler la nouvelle venue. Elle allait s'envoler aussi vite qu'elle était venue, aussi le capitaine des lieux  la rappela  d'une voix atone certes mais sans aucune froideur, tout en tendant le bras pour qu'elle s'approche avec ce fameux.. formulaire.


Vous êtes parfaitement au bon endroit pour me remettre ce droit d'admission.  Donnez moi cela.  

D'ordinaire c'est bel et bien son subordonné directe qui s'en occupe, mais pour une fois, le chef de clan voulait bien se prêter au jeu. Au moins cette femme ne sera pas venue ici inutilement, et Byakuya se devait de montrer l'exemple. Une fois n'est pas coutume. Ses pupilles anthracites paraissaient insondable tandis qu'il attendait que Shirome s'approche.  


.......................................

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉



Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ  Éclair blanc ϟ
ϟ Éclair blanc ϟ
avatar



563 posts

Squatte depuis le 15/11/2014

23 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
60/100  (60/100)
XP:
1100/8000  (1100/8000)
Spécialité: Kidô



Jeu 4 Déc - 19:14

Bienvenue à la 6eme division ft. Kuchiki Byakuya  


La  nouvelle recrue s’apprêtait déjà à sortir du bureau de son – futur – Taichô, complètement gênée d’avoir dérangé celui-ci dans ses activités, il y avait pas mal de dossiers en plus sur son bureau, il devait vraiment être occupé. Est-ce que la personne qui lui avait montré le bureau d’Abarai Fukutaichô, soi-disant, était nouvelle aussi ou alors elle voulait juste rigoler en voyant que la nouvelle avait osé déranger le Capitaine dès le premier jour ?  Hum non elle ne devait pas faire d’hypothèse trop rapidement…

Elle se sentait observée par son Taichô, ah elle n’aimait pas ça ! Mais c’était toujours obligé pour une première rencontre. Restant inclinée, et malgré tout ce qu’elle avait l’air de penser, la shinigami fut relativement surprise : il lui indiquait qu’elle était parfaitement au bon endroit pour donner le formulaire, lui demandant – ou ordonnant plutôt- de venir et de lui donner, tout en tendant le bras. Nerveusement la jeune femme se gratta la joue, là ou trônait sa cicatrice comme pour lui dire oust, oust, disparaît ! alors que cela ferait juste l’effet inverse.  Mais c’était inconscient.

Timidement elle s’avançait vers lui, l’observant calmement, un regard sans jugement, juste pour se faire une idée de qui il était, tout en lui tendant la feuille avec sa main gantée. « Tenez. » Sa voix se fit légèrement plus douce. Elle n’était pas moins inquiète pour autant, il y avait plein de facteurs pour la stresser mais le fait qu’il soit simplement lui, son Taichô, qu’elle s’était peut-être trompée de bureau, qu’elle l’embêtait peut-être, et puis… elle ne lui avait pas dit bonjour ! Elle avait envie de se taper pour ça ! Oui c’était stupide, mais elle était accrochée à cette petite politesse. Elle aimait bien dire bonjour avec le sourire. Shirome ne s’était pas présentée non plus, d’ailleurs. Elle allait remédier tout de suite à cela !  

« Je m’appelle Shirome. Rensei Shirome. Ravie de vous rencontrer, Kuchiki Taichô!   » Oui certes c’était marqué sur le formulaire mais c’était toujours mieux de se présenter de vive voix, un sourire s’était dessiné sur ses lèvres lorsqu’elle avait prononcé sa deuxième phrase… qui disparaissait lorsqu’elle continuait « Hum…  En fait on m’a indiqué ce bureau comme étant celui d’Abarai Fukutaichô… Se sont-ils trompés ou bien ?   » Autant savoir à qui était ce bureau, si elle avait besoin de parler avec lui ou avec le lieutenant, qu’elle sache ou se rendre.

A noter qu’elle était légèrement courbée et que jamais ses yeux n’avaient croisés ceux de Byakuya.  

Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Le cerisier Blanc
Le cerisier Blanc
avatar



991 posts

Squatte depuis le 21/07/2014

34 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
12450/18000  (12450/18000)
Spécialité: Kidô



Sam 13 Déc - 12:04



Sans la quitter des yeux, le noble capitaine se contenta de délaisser un temps sa paperasse quotidienne, tout en  arborant un visage neutre. Une chose qui n'avait guère changer chez lui.. Enfin.. parfois. Parce qu'on ne peut pas dire non plus qu'il ne s'était pas assouplie. Bien au contraire...il s'était bien plus rapprocher de ses hommes, mais pas au point non plus de franchir la barrière de la hiérarchie.  Cependant, Byakuya ne se montra pas insistant en son regard concernant cette nouvelle recrue. Elle transpirait la timidité présentement et il n'était pas dans son attention de lui  faire ressentir plus encore cette sensation des plus désagréable. Aussi, le chef de clan la laissa s'approcher pour lui prendre le papier. C'était à Renji d’accueillir les nouvelles recrues, puis ensuite son propre rôle que de leur faire un léger discourt . Récupérant donc la convocation... le noble Roku Ban Tai Taicho parcourut prestement du regard les quelques lignes d'usage, tandis que Rensei se présentait face à lui. Un geste de politesse et de respect qu'il ne manqua pas de relever. Après tout, ce genre de chose faisait partie de la ligne de conduite de cette Division, que l'on soit noble ou pas.  Celui qui dira que Byakuya était des plus élitistes par la condition première , se mettait le doigt dans l’œil. Ici l'on se devait de donner le meilleur de soit même, comme de toujours chercher à s'améliorer. Hors donc, il déposa la feuille devant sa personne, et attrapa son pinceau d'un geste aussi digne que naturel pour venir y ajouter sa signature, avant de lui rendre le document.  

Vous n'aurez plus qu'à remettre ceci envers mon Fukutaicho, lorsqu'il sera en service.  

Fit il de sa voix monocorde. Ce dernier ne devrait plus tarder au vu de l'heure. Du moins s'il n'arrivait pas en retard, ce qui... arrivait parfois ?  Quand au reste, Byakuya fut assez surprit d'entendre qu'on avait indiqué à Rensei, son propre bureau pour cette formalité toute administrative.Ceci relevait soit d'une mauvaise plaisanterie, soit une erreur de la part de la jeune femme ici présente. Dans les deux cas, tout semblait plausible.  Sans parler que certains nouveaux ne possédaient pas d'atome crochu avec le sens de l'orientation.. Ses paupières s'abaissèrent   petit à petit sur ses traits indéchiffrables et pourtant plus aussi froid que par le passé. Sans doute aussi un peu adoucie par cette coiffure bien plus libre que la précédente, laissant ses mèches tomber librement sur le devant de son visage.  Ses lèvres s'animèrent alors doucement, rompant avec le silence éphémère de la pièce avec une intonation qui ne surprenait plus personne.

Sans nul doute une bien mauvaise plaisanterie destiné à vous offrir une sorte de … bizutage.. A moins que vous n'ayez mal compris. Car à dire vrai, le bureau de mon Fukutaicho se trouve juste à côté.  

Il ne cautionnait guère d'ailleurs, ce genre de blague. Non pas qu'elle se montrait des plus cruelles, mais c'était une question de principe. Cela aurait certainement fait sourire d'autres capitaines, mais pas Byakuya. Ce dernier resta grave, mais sans aucune froideur en ses gestes ou paroles. Les dossiers allaient bon train sur son bureau, mais jamais il ne paraissait vouloir baisser les bras, contrairement à son subordonné qui préférait mille fois diriger les entraînements. Le noble ne pouvait de toute façon pas lui en vouloir. Lui même n'aimait guère ce genre de travail.. mais non content de se taper la paperasse ici. Il se la prenait en pleine face aussi en sa demeure.  Voila bien pourquoi, si un jour on lui demandait pourquoi il ne serait pas le prochain Sotaicho... notre Roku Ban Tai Taicho rétorquerait  qu'il aurait alors bien trop de responsabilité pour se montrer efficace..surtout que sa vie privée était déjà assez complexe à posséder.

Quoi qu'il en soit, Byakuya venait tout bonnement de régler cette affaire, et cette nouvelle recrue n'aurait plus qu'a prendre ses quartiers.  Du moins si elle daignait le fixer un peu mieux, plutôt que son bureau. Il ne voulait plus que ses hommes le craignent, et lui obéissent à cause de cela. Il voulait gagner le respect, ce qui. En soit était déjà gagner depuis un moment, mais pour le noble ce n'était jamais réellement acquit.   Pour le coup, le chef de clan ne se priva donc pas de faire une remarque, destiné à faire réagir positivement Rensei.  


Auriez vous peur de moi, ou c'est mon bureau qui vous captive à ce point ?


┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉



Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ  Éclair blanc ϟ
ϟ Éclair blanc ϟ
avatar



563 posts

Squatte depuis le 15/11/2014

23 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
60/100  (60/100)
XP:
1100/8000  (1100/8000)
Spécialité: Kidô



Sam 13 Déc - 15:15

Bienvenue a la 6ème division ! ft. Kuchiki Byakuya



Shirome ne pouvait pas s’empêcher d’observer ces lieux, elle était curieuse de savoir où elle avait attérit, car on avait beau dire, mais ce n’était pas les rumeurs ou règles qui faisaient qu’elle devait déjà savoir à quoi s’en tenir. Elle préférait observer l’attitude des gens, et en l’occurrence de son Taichô ici présent. Elle n’était cependant pas pesante, simplement de la curiosité. Et sa timidité ne l’invitait de toute façon pas à se montrer insistante dans ses regards. Bientôt, il lui tendait la feuille, y ayant apposé sa signature, lui demandant de la donner à Abarai Fukutaichô. Elle hocha la tête tout en lui répondant…

« Oui je ferai cela, merci beaucoup, Taichô. »

Elle accompagnait sa phrase d’un petit sourire et repris la feuille qu’il lui tendait, la gardant précieusement. Restait juste à voir quand le lieutenant commençait, mais elle n’avait qu’à attendre dehors de le voir passer. Elle apprit de sa bouche qu’il s’agissait bien de son bureau et non de celui du lieutenant… Elle était d’ailleurs contente de voir qu’ils avaient eu le même raisonnement : soit elle s’était trompée, soit il s’agissait d’une plaisanterie. La rencontre avec le Taichô ? C’était cela le bizutage ? Voir comment la nouvelle allait réagir et comment elle allait s’excuser de cette « intrusion » ? Etait-il si terrible ? Ce n’était pas ce qu’elle descellait, il ne paraissait pas doux non, mais pas aussi froid que certains l’avaient dit. Tant mieux.

« Je vois que nous avons pensé à la même chose. » Une fois de plus, elle lui souriait. Pas par crainte, timidité, ou gêne, mais un véritable sourire agréable « Cela dit, je ne pense pas m’être trompée d’endroit, je pense que votre première idée est la plus.. plausible. »

Pour bien commencer l’entrée dans la division, évidemment. Elle ne savait pas comment continuer cette conversation, mais Byakuya avait repéré sa timidité – en même temps, ce n’était pas bien dur - et lui fit une petite remarque… Qui avait le don de la surprendre, si bien qu’elle redirigeait son regard vers lui au lieu de regarder son bureau et sa pile de dossiers – elle l’aiderait bien !- . est-ce qu’elle avait peur de lui ? Bonne question. Elle craignait quelque chose mai… Quoi au juste ? De ne pas faire bonne impression… Mais qu’était qu’une bonne impression mis à part de la superficialité, au fond ? Au final elle craignait de ne pas être appréciée au long terme, qu’il lui demande pourquoi elle était blessée au visage. Elle se redressait, pour se mettre droite, il faudrait qu’elle ait plus confiance…

« P.. Peur ? N-non pas vraiment… » Begayer ne l’aidait pas vraiment à être crue, elle détestait mentir, alors elle disait la vérité, mais il n’y avait qu’elle qui le savait, ça. « Je suis juste… Un peu timide envers mes supérieurs… Mais ça va passer ! Peut-être.. J’ai hâte de bien m’intégrer ici, et qu’on progresse tous ensemble.. Kuchiki Taicho ! »

Ca répondait à sa question non ? Il fallait juste qu’elle passe le cap de la timidité.


┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Le cerisier Blanc
Le cerisier Blanc
avatar



991 posts

Squatte depuis le 21/07/2014

34 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
12450/18000  (12450/18000)
Spécialité: Kidô



Mar 6 Jan - 19:55



Sans plus attendre, le noble se redressa sur ses jambes, délaissant alors son bureau et les documents qui le ornaient. Il se contenta simplement de  se diriger vers le fond de la pièce tout en écoutant sa nouvelle subordonnée. Cette dernière lui avouait avoir songé à la même chose et  en déduisait qu'elle avait été induite ne erreur. Bien... C'était preuve de confiance en soit et réflexion. Byakuya n'en attendait pas moins de ses hommes et officiers. C'était une chose qu'il appréciait en vérité.. la rationalité. Quand au reste, notre Roku Ban Tai Taicho se tenait devant une théière qu'il faisait chauffer.. préparant un thé à sa façon..et qu'il conservait pour les longues journées administratives. Un petit plaisir qu'il ne partageait que rarement.. même avec Renji en vérité. Alors pour le coup, cette jeune femme allait certainement se sentir des plus honoré, car le noble venait de prendre deux tasses. Une manière de lui dire bienvenue au sein même de sa propre division... oui, on peut dire cela comme ça. Tout en terminant sa préparation.. laissant alors un fumet plutôt doux au nez se répandre dans la pièce, Byakuya tourna à demi son visage pour contempler Shirome. Cette dernière souriait, comme plus détendu.. rappelant alors qu'elle était toujours un peu timide avec ses supérieurs. Notre taicho sourit en lui même en entendant cela. Il n'était pas l'homme le plus chaleureux du Gotei Treize, mais il avait un bon fond. Bien que quelqus progrès avaient été fourni, le noble 'était pas non plus du genre à se montrer familier envers ses troupes et cela Shirome allait l'apprendre tôt ou tard.

La progression est une bonne chose en effet. Mais votre timidité ne doit pas entraver votre justesse de jugement cependant.  

Quand bien même le noble n'aimait pas être contredit, il avait appris qu'il était tout de même plus utile d'avoir des personnes autour de lui, capable de le contre dire afin de mieux voir les chose. C'est sans aucun doute pour cela que le tandem qu'il formait avec son Fukutaicho, marchait aussi bien. Tout deux se complétait et se différenciait. Une mélange fort surprenant pour ainsi dire.   Achevant sa préparation, Byakuya n'avait pas reprit la parole..laissant le loisir à cette femme shinigami de songer à ce qu'il venait de dire de sa voix des plus atones. Cependant, il n'y avait toujours pas la moindre froideur en ses gestes comme en parole.. Revenant simplement vers Shirome avec deux tasses, dont une qu'il lui tendit d'un mouvement aussi noble qu'appliqué.  Tout était contrôlé chez cet homme, mais son cœur lui.. pouvait se montrer parfois.. fortement indiscipliné.. au grand dam de certains anciens. Un penchant qu'il démontrait un peu plus ouvertement, depuis quelques temps.. comme s'il désirait se montrer un peu plus authentique que par le passé.. un peu moins.. parfait... un peu moins... inabordable... plus humain en vérité.

Laissant Shirome se saisir du thé, il contourna alors la jeune femme, pour rejoindre son bureau et y reprit place... lorgnant à peine de son regard anthracite, la paperasse qui restait encore là. Comme s'il la dédaignait. C'était un peu le cas.. mais il se promit d'en finir avec elle ce soir. Demain il se contentera de superviser les entraînements et participera à la réunion de la semaine.  Le thé semblait particulièrement chaud.. alors qu'il le gardait entre ses mains gantées. Les tekkou le protégeait légèrement de cette chaleur un peu brûlante.. cependant, Byauya fit un petit geste du menton comme pour autorisé sa subordonnée à prendre place sur un siège.. histoire qu'elle puisse à loisir boire son contenant à son aise. C'était aussi une manière de poursuivre un peu cet entretient nullement prévu, mais pas si mal venu. Cela rompait un peu avec tout ce travail qui ne se terminait pas. Enfin ça.. c'était plutôt la complainte de Renji.  Une léger sourire en coin vint aux lèvres du chef de clan, envers cette pensée.. avant de disparaître rapidement. Puis ses pupilles ombrageuses remontèrent sur le visage juvénile de Shirome.. s'attardant sur son regard..


Si vous avez la moindre question, c'est le moment.  

Préférant lui laisser le libre arbitrage quand à la moindre interrogation qu'elle pourrait se faire et lui fournir.. Après cela, Byakuya sera certainement bien moins accessible. Non parce qu'il ne voudra plus la voir, mais simplement par le fait qu'il était occupé et qu’elle se devra à ses propres devoirs. Autrement dit.. cet instant était le sien... celui que le noble lui avait confié avant qu'elle ne se jette dans le bain...ou dans le Onsen... bref... on s'égare un tantinet. Le Roku Ban Tai Taicho éleva alors la tasse à ses lèvres pour en savourant ce liquide bien chaud, mais tellement bienfaiteur qu'il en voilà à demi son regard.. offrant alors un visage plus détendu..




┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉



Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ  Éclair blanc ϟ
ϟ Éclair blanc ϟ
avatar



563 posts

Squatte depuis le 15/11/2014

23 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
60/100  (60/100)
XP:
1100/8000  (1100/8000)
Spécialité: Kidô



Lun 12 Jan - 22:15

Bienvenue a la 6eme division   ft. Kuchiki Taichô  


Le sujet sur son erreur était clos : il n’y avait plus vraiment de quoi ajouter quelque chose, elle ferait attention à présent à d’éventuelles d’autres… blagues ? qu’on pourrait lui faire. Elle ne voulait pas passer pour la maladroite de service à l’entrée dans la division. Il ne disait plus rien, et se levait, tout en l’écoutant  - du moins elle l’espérait – tout en faisant apparemment du thé. Elle l’observait prendre deux tasses… attendait-il quelqu’un ? Non elle n’était pas assez folle pour penser que celle-ci serait pour elle. L’odeur qui flottait à présent dans l’air était agréable en tout cas.

Une telle phrase de sa part allait parfaitement avec l’image qu’elle se faisait de lui. Elle eut un léger sourire, elle n’était pas aussi timide que cela, à vrai dire elle ne l’était qu’avec professeurs et autres supérieurs, comme le Taichô ici présent et le Fukutaichô qu’elle allait probablement rencontrer un de ces jours, mais surtout en privé. Devant tout le monde ça passait… C’était un peu bizarre mais c’était ainsi.

« Hai ! Ca ne m’a jamais posé problème.   »

Byakuya finissait par revenir vers elle… Tout en lui… tendant une des tasses qu’il venait de préparer… ? elle ne rêvait pas n’est-ce pas ? Il lui fallut une longue seconde pour réaliser que c’était à elle qu’il l’offrait, ses joues prirent une teinte légèrement rosée qui contrastait avec la blancheur naturelle de ses cheveux. Elle inclina légèrement la tête en prenant la tasse.

« Merci beaucoup, Taichô. »

Il fit même un mouvement de tête pour lui dire qu’elle pouvait s’asseoir, ce qu’elle fit donc. C’était peut-être un trop « grand » merci pour du thé, mais Shirome était vraiment honorée, dès le premier jour, et même si cet entretien n’était en rien perdu, il l’avait invitée à partager ce moment avec lui, et cela elle ne l’oublierait pas. Ce genre de contact était important pour elle. Il aurait simplement lui dire qu’il était occupé, mais non, malgré la paperasse qu’elle voyait sur son bureau il lui accordait du temps. Elle le voyait, observant ses yeux, elle croisait les siens aussi

Elle souffla légèrement sur son thé, qui lui tenait chaud aux mains, protégées par ses gants blancs. Le chef de clan lui demandait ensuite si elle avait des questions. Elle y réfléchit un peu, elle avait plein de choses dans la tete. Elle avança la tasse pour boire un peu avant de dire…

« Hum… j’ai bien quelques interrogations en effet… Je me demandais si vous pouviez me renseigner sur la division en elle-même, les habitudes, les gens… Un peu de tout. » fit-elle en souriant à Byakuya tout en buvant son thé.

┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Le cerisier Blanc
Le cerisier Blanc
avatar



991 posts

Squatte depuis le 21/07/2014

34 piges


Masculin



Feuille de personnage
Niveau:
75/100  (75/100)
XP:
12450/18000  (12450/18000)
Spécialité: Kidô



Ven 23 Jan - 16:21



Soufflant un peu sur la surface encore fumante du thé, le noble semblait patienter la moindre réaction de la part de sa nouvelle subordonnée. Cette dernière venait simplement de le remercier quand à sa propre tasse et réfléchissait à cette opportunité. Le capitaine quand à lui, levait à peine son regard, non pas par désintérêt mais simplement par songerie. Il restait néanmoins attentif, seulement il était déjà porter sur la suite des événements, concernant la journée. Il y avait encore quelques petites choses à régler, et Byakuya était reconnu pour l'efficacité de sa gestion. C'était même une chose primordiale à maîtriser, s'il voulait ne pas être dévoré littéralement par son travail. En tant que chef de clan et Taicho, on ne pouvait pas dire qu'il avait beaucoup de temps libre, pas même en cette période de paix. Il lui arrivait même d'en faire de trop.  Surtout avec ses entraînements. Quoi qu'il en soit, le silence qui venait de s'installer se fit chasser par une voix  des plus féminines.  Shirome venait donc de se réveiller et posait la question la plus globale qui soit pour Byakuya. Ce dernier s'en trouvait un peu silencieux pour le compte.. que dire à ce sujet. Ce n'était pas le plus informé quand à savoir les habitudes de ses hommes. Il s'y intéressait un peu plus qu'avant mais tout de même.. Devait il énumérer les valeurs première de la Sixième ?.. il se doutait pertinemment que la jeune femme les connaissait. C'était assez préciser au sein même de l'académie. Mais voilà, il lui avait permit de poser la moindre question. Il se devait donc d'y répondre et de manière adéquat. Lentement, il porta à ses lèvres le thé et en bu une petite gorgée, comme pour s'éclaircir la voix, puis il reposa avec élégance et précision, le contenant sur la surface plane de la table. Ses yeux anthracite rencontrèrent ceux de son vis à vis, et finalement sa voix monocorde et grave vint à se faire entendre dans la pièce qui semblait aussi ordonné que son habitant.

Je crois qu'il est inutile que j'énumère les valeurs de cette Division. Si votre présence est ici, c'est bien qu'elles semblent vous y correspondre. Cependant, je dirais que nous sommes très ponctuel..  

Excepter quand on  s'appelle Abarai Renji, lui soufflait une petite voix... Mais il chassa cette petite pensée d'un léger voilement de paupières, ce qui lui conférait un air des plus impassible peut être. Mais il reprit sans plus attendre, tout en présentant la Division comme un exemple... c'était son but premier, étant donné qu'elle se devait d'être présente dans les enquêtes et surtout dans les négociations . La subtilité et le sang froid était de mise.. sauf quand on s'appelle Aba... oui oui... sa petite voix l'agaçait un peu à ce propos. Renji était en effet un homme à sang chaud, mais néanmoins cela apportait un certain équilibre pour le noble, qui se faisait bien trop  froid par moment.   Se montrant tout à fait  calme et posé, Byakuya  se contentait de présenter sa propre Division sous un jour assez positif  en fin de compte. Il ne se permit pas de lui présenter les locaux en revanche. Il l'aurait peut etre fait pour son Fukutaicho, mais pas pour un officier. Ce dernier devra apprendre à  prendre ses repères par soit même, cela sera un bon entraînement d’adaptation. Mais il doutait fort que Shirome ne se plaise point ici. Même s'il y avait majoritairement des nobles en cette caserne, l'état d'esprit semblait plus ouvert, depuis que notre Roku Ban Tai Taicho s'était rendu plus accessible..    

Je pense avoir fait le tour.... y a t-il autre chose ?  

Fit il non sans la regarder à nouveau de ses pupilles, démontrant qu'il était encore tout à fait disponible pour elle, pour le moment.  Byakuya reprit donc sa tasse, histoire de se désaltérer, tout en savourant cet arôme qui lui plaisait toujours autant.  Oui, il était amateur de thé depuis fort longtemps, et pourtant.. jamais encore il n'avait goûté au thé si anglais de notre Fukutaicho de la première Division. Un jour peut être... mais pour le moment, le noble se détendait discrètement, ravit de ne plus à traiter avec les dossiers. C'était en fin de compte, une visite des plus salutaires, bien qu'il taira cela au plus profond de lui même.. Après tout, notre chef de clan étaitun homme des plus secret.


┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉



Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ  Éclair blanc ϟ
ϟ Éclair blanc ϟ
avatar



563 posts

Squatte depuis le 15/11/2014

23 piges


Féminin



Feuille de personnage
Niveau:
60/100  (60/100)
XP:
1100/8000  (1100/8000)
Spécialité: Kidô



Sam 24 Jan - 4:27

Bienvenue à la 6eme division ft. Kuchiki Taichô  



Au départ Shirome avait pensé qu’il serait la personne la plus apte à lui raconter cela, un peu comment étaient les gens ici, ou habitudes, mais en fait elle se rendit compte que peut-être non. Il était le Taichô, alors il ne connaissait sûrement pas tout le monde… Hum était-ce une mauvaise question ?  Il allait poser un jugement là-dessus ? Calme ce n’était rien, juste une curiosité après tout non ? elle souffla mentalement avant de prendre une gorgée de son thé qui était d’ailleurs délicieux. Il venait en faire de même avant de la regarder dans ses yeux… elle en était légèrement perturbée, ça avait quelque chose d’agréable et de gênant.  Puis tant qu’il ne fixait pas une autre partie bien précise de son visage, tout irait bien… elle se demandait s’il l’avait remarqué… est-ce que ça gênait ? Il n’avait rien dit du tout…  Tant mieux ?

Elle hocha la ta tête lorsqu’il lui disait qu’il n’était pas utile de parler des valeurs de la division, car comme il le disait, si elle était là, c’était qu’elle les connaissait et qu’elles lui allaient. La ponctualité ? aucun problème elle était toujours très ponctuelle et, toujours en avance. C’était pour elle, du simple respect que d’arriver à l’heure et de faire ce qu’on vous demande…  

Elle écoutait donc Byakuya, qui parlait d’autres choses, elle lui fit un sourire.  Pendant ce temps elle buvait son thé. Elle arrivait peut-être à lui rendre la pareille qui sait ? Lui offrir un thé… mais est-ce que c’était mal vu ou bien ? elle verrait déjà… Non elle lui demandait… Lorsqu’elle oserait.

La discussion semblait se finir et elle avait écouté attentivement, elle venait de finir son thé aussi d’ailleurs. Comme quoi tout se faisait tout seul, pas besoin de stresser. Il lui demandait s’il y avait autre chose. Non, elle n’avait plus rien à dire si ce n’était de le remercier. Elle déposa simplement sa tasse vide avant de se lever, et d’accorder un regard  à la pile de dossier qui semblait l’attendre. Pauvres dossiers mal aimés !  

« Je n’ai plus de questions pour l’instant, mais je vous remercie pour le temps que vous m’avez accordé, cela m’a fait plaisir de vous rencontrer. » elle joignait un sourire à sa phrase, c’était formel mais c’était surtout très sincère, elle inclina légèrement la tête. C’était un honneur pour elle de parler avec son Taichô juste en tête à tête. « Merci aussi pour le thé, j’espère pouvoir faire de même un jour. » Finalement elle avait réussi à le dire.  Elle terminait ensuite… « Si jamais vous avez besoin de moi, n’hésitez pas à me le faire savoir. Ah et j’apprécie la paperasse, alors… » elle se doutait qu’il n’hésiterait pas mais aussi que pour le moment elle était nouvelle et peut être on ne lui confierait pas de dossiers ou de choses de ce genre, dans tous les cas c’était dit, s’il avait un trop-plein… Il pouvait compter sur sa nouvelle subordonnée !

Elle était donc levée et attendait simplement qu’il fasse au moins un mouvement de tête pour s’en aller à une petite visite des lieux.


┉┉┉┉┉┉Ⓑ┉┉┉┉┉┉Ⓝ┉┉┉┉┉┉Ⓓ┉┉┉┉┉┉


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://the-hell.jdrforum.com
Contenu sponsorisé



posts

Squatte depuis le

piges








Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» F.R Kuchiki Byakuya
» Donne moi une bonne raison... [PV Tia Hallibel & Kuchiki Byakuya]
» Shihôin Yoruichi [Terminée]
» Akizuki Ashido / 6ème Division / Fini
» Quand le Cerisier rend visite à l'OGM ( PV Ichigo)